PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 À la recherche d'un médecin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Xanya Longtonry

avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
232/400  (232/400)

MessageSujet: À la recherche d'un médecin   Sam 30 Mar - 0:47

-TERRE EN VUE !!! On est enfin de retour chez nous ! hurla Elther qui avait effectivement pris en agilité dans la mature et qui n'hésitait pas à servir de vigie.

Xanya lâcha alors la barre, la laissant aux bons soins d'Erta, pour se rendre à la proue du navire et admirer le paysage qui s'offrait à elle. Duty Island, avait l'air d'être une île paisible. Un village se trouvait près du port le long de la côte. Plus le bateau s'approchait et plus la jeune femme pouvait distinguer les détails du village. Elle avait repéré une église et une sorte de bibliothèque. *Parfait, je commencerais mes recherches là-bas.* Les maisons, bien que modestes, semblait bien solide et capable de résister à n'importe quel déchaînement de la nature. La ville était bien entretenue, chaque maisonnée possédait son bout de verdure aménager en jardin potager ou en jardin floral selon les goûts de chacun. De là où elle était, elle croyait ressentir une certaine harmonie émanée de ce village.

Erta amarra donc le navire au port et les enfants descendirent sagement un par un. Du moins c'est ce qu'ils firent au début. Très vite ils se mirent à courir dans tous les sens et à vouloir être les premiers à descendre. Tout cela pouvait bien sûr s'expliquer par le rassemblement des villageois qui se hâtaient au port intrigués par ce navire inconnu qui débarquait là. Chaque enfant reconnaissait sa mère ou ses grands-parents et courait à leur rencontre. Ce fut un grand moment de retrouvailles et d'émotion. Chaque famille se reconstituait sous les yeux de Xanya. Elle préféra cependant les détourner et aller rejoindre Lucci dans sa cabine. Ce dernier était toujours dans un état déplorable et Xanya fut prise d'une vague de mélancolie. Elle pensa à tous ces êtres chers qu'elle n'avait pas pu sauver. Elle se recroquevilla alors sur sa chaise, attrapa ses genoux et enfouit sa tête à l'intérieur.


*Je suis bien présomptueuse de penser que je pourrais le sauver.... Mon père, ma mère, le vieil homme, mon tigre... Pourquoi Lucci ferait-il exception ? Tout ce que j'ai été capable de faire c'est tuer. Je détruis tout ce que je touche. J'ai tué cinq hommes, et je n'ai fait que laisser mourir les autres. Je ne suis pas digne de me considérer comme un médecin. Je ne suis rien qu'une pauvre fille qui se donne de l'importance, mais en vérité, à quoi je sers ??? Pourquoi suis-je encore là, pourquoi ne me suis-je pas laissée mourir sur Erta Ale ?...*

Et elle continua à penser ainsi jusqu'à ce que le géant passe son énorme tête par la porte.
-Que fais-tu jeune fille ? Il est temps de partir maintenant. Tu ne veux pas venir sur cette île ? Tu ne devais pas faire quelque recherche pour ton ami ?

Xanya resta immobile.
*Mon ami... Ce n'est pas faux dans un sens... Mais je suis incapable de l'aider...*

-Jeune fille ? Xanya ?

Erta commençait à s'inquiéter. Il sortit sa tête de l'encadrement de la porte pour laisser place à son bras. Il attrapa la jeune femme et la posa sur la paume de sa main libre.

-Xanya, que t'arrive-t-il ?

Entendre son nom, la sortit de sa torpeur mélancolique. Elle regarda Erta, l'air absent. Elle n'avait pas l'air de se rendre compte que le géant l'avait appelé par son prénom pour la première fois. Elle jeta un œil à la cabine de Lucci et déclara:

-Il faut l'emmener, descendons.

Le géant déplaça donc Lucci avec précaution. Il le déposa lui aussi dans sa main et entreprit le débarquement sur Duty Island. Une fois sur la terre ferme, il abaissa son bras pour permettre à Xanya de descendre. Toutes les familles avaient désertées le port on ne peut plus rapide, Elther et sa mère étaient les seuls à être encore présents. Le jeune garçon la rejoignit en courant et l'aida à porter Lucci.

-Il va venir se reposer chez moi, j'en ai déjà parlé à ma mère et elle est d'accord. Puis en chuchotant. Bien sûr elle ne sait pas qu'il est fugitif alors sois discrète.
*Comme si j'avais déjà été indiscrète* pensa-t-elle en secouant imperceptiblement la tête.

Elther aida donc Xanya à transporter le malade jusque chez lui.. Tout deux l'allongèrent dans un lit et la jeune femme demanda à son jeune ami de lui apporter une bassine d'eau chaude et quelques serviettes. Quand le garçon s'exécuta, elle se retrouva de nouveau seule avec son sauveur. Elle effleura son front, il était froid. Elle retira précipitamment sa main et la serra contre sa poitrine l'air déprimé. Alors dans un élan de désespoir, elle prit sa main et s'écria:


-Mais qu'est-ce que je dois faire !

Et à ce moment précis l'improbable se produisit. Elle s'écarta soudain de l'homme et le regarda avec les yeux écarquillés. Elle n'en croyait pas ses yeux. Comment était-ce possible ? L'espoir lui revint d'un seul coup. Son visage s'illumina de nouveau. Elle se rapprocha de Lucci et chuchota:

-Bien, je n'abandonnerai pas. Elther ! Il a bougé ! Son cas n'est pas complètement perdu ! Je vais l'aider ! Je vais y arriver ! s'écria-t-elle ensuite quand elle vit le garçon revenir dans la pièce.
-C'est super Xanya, va donc faire des recherches, donne moi tes instructions et je m'occuperai de lui en attendant !

Et la jeune femme ne se fit pas prier. Une fois les directives transmises , elle se rua dans la rue pour retrouver l'endroit où elle avait repéré une bibliothèque. En chemin elle heurta un jeune homme à la chevelure des plus atypique, mais elle n'y prêta pas attention et ne lui adressa pas un seul mot d'excuse. Elle était trop excitée, trop pressée, trop heureuse qu'il reste de l'espoir pour son ami. Ce mot résonnait dans sa tête, il était d'une douceur incomparable et elle se plaisait à se le répéter encore et encore. Lucci était son ami, et elle allait le sauver. Elle arriva sur la Grand-Place et elle y découvrit un symbole étrange à terre. Elle l'avait déjà vu quelque part. Et avec un peu de réflexion, elle se souvint.

*C'est le symbole de la Marine, ces personnes doivent vraiment les apprécier ! Mais je n'ai pas le temps de m'arrêter ! Vite la bibliothèque !*

Et elle la trouva plus rapidement que ce qu'elle avait prévue. C'était une grande bâtisse avec une pile de livre comme enseigne. Elle y entra et se crut au paradis des érudits. Des livres s'étalait à perte de vue, on pouvait en voir partout, sur les tables ou encore dans des étagères qui s'élevaient jusqu'au plafond. Xanya en était enchantée mais elle fut vite ramener à la réalité. Par où commencer ?

-Puis-je vous aider Mademoiselle ?
-Je cherche des livres de médecine, madame.
-Oh ! C'est une demande que nous avons que très rarement par ici. Je ne vais malheureusement pas pouvoir accéder à votre requête car cette bibliothèque se consacre exclusivement aux romans.
Répondit-elle l'air sincèrement désolé.

*C'est pas vrai ! Retour à la case départ. Où pourrais-je récolter des informations... Une taverne peut-être...* se dit-elle alors qu'elle sortait déjà de l'antre aux livres. Malheureusement, elle ne trouva pas de taverne par contre elle entra dans un salon de thé. L'île étant privée de la plupart de ses hommes, les femmes se désaltéraient d'une façons beaucoup plus raffinée. Elle alla à une table et attendit qu'on vienne prendre sa commande. Elle voulait écouter les conversations de chacun pour glaner quelques informations sur un potentiel médecin dans les environs.
Cependant, elle n'avait pas prévu l'ombre qui se dressait maintenant derrière elle.



_________________

Revenir en haut Aller en bas
EroWave

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 22

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
197/400  (197/400)

MessageSujet: Re: À la recherche d'un médecin   Mar 23 Avr - 10:25

Les rayons du soleil émergeaient à l'horizon et parsemaient le ciel de la blancheur des plages de Duty Island. Sur l'océan calme et matinal se dessinaient progressivement les traits d'une petite embarcation. Se rapprochant de plus en plus de l'île, la barque semblait naviguer seule. On ne distinguait à son bord qu'une unique silhouette, allongée de tout son long sur le petit espace qui lui était disponible. Elle arrêta finalement sa course dans une zone de construction, stoppée par le sable éblouissant. En contraste totale avec la beauté exotique que l'on pourrait s'imaginer d'une plage si belle, de grandes machines en tout genre semblaient effectuer d'importants travaux à quelques centaines de mètres de là. Malgré le bruit assourdissant des environs, l'homme endormi dans son petit rafiot ne sembla pas affecté.
Il profita encore d'une bonne heure de sommeil avant que, soudainement, un bruit étrange ne le réveille en sursaut. Ignorant totalement les machines aux bruits affreux derrière lui, le regard encore mal réveillé du jeune homme se posa sur son ventre. Le fixant pendant quelques secondes, l'étrange bruit qui l'avait réveillé refit surface sous la forme d'un gargouillement. Les rayons du soleil vinrent embraser EroWave lorsqu'il se leva d'un bond, les yeux à moitié ouverts.


- J'ai faim ! s'exclama-t-il en s'étirant.

N'ayant d'yeux que pour l'océan, il sauta hors de la barque et se dirigea vers le bord de l'eau. Enlevant sa tunique bleu à cause de la chaleur étouffante, son bras droit laissa apparaître un curieux objet.Cette dernière semblait cependant bien attachée puisqu'elle ne se déplaça pas d'un pouce lorsqu'EroWave empoigna son trident. Courant brusquement dans l'eau en tenant son trident,EroWave pointa le manche de son trident,vers le sol. Après quelques brèves secondes, elle transperça la surface de l'océan pour aller se planter sur un petit corps en mouvement. Fier de sa prise et affamé, il leva la pointe de l'épée à sa bouche et engloutit ce qui s'y trouvait, sans trop prendre garde à ce qui s'y trouvait. Ses yeux s'ouvrirent brusquement et, les joues gonflées, il recracha avec douleur le bout de pierre qu'il venait d'avaler.

- Aaaaaaaie ! Mes dents ! cria-t-il en fureur avant d'en rire. Ahaha, rien de mieux qu'une bonne pierre pour se réveiller !

Il réduisit malgré tout la petite pierre en poussière avant de partir en direction de la zone industrielle. Le son bruyant de ces dernières l'atteignant enfin, il mis son trident dans son fourreau pour se boucher pleinement les oreilles. Demandant la direction d'un restaurant au premier ouvrier qu'il rencontra, ce dernier se contenta de pointer son doigt vers le sud. Regardant avec fascination les immenses monstres mécaniques qui travaillaient avec acharnement, EroWave finit par se précipiter hors de la zone de construction par compassion pour ses oreilles. Sa surprise fut grande lorsqu'il atteignit finalement la partie sud de l'île. Un spectacle fabuleux s'offrait à lui entre les arbres scintillants d'un vert exotique d'un côté et les grands hôtels de luxe de l'autre. La ville semblait vivre de son tourisme si l'on en croyait le nombre impressionnant de bateaux de croisière amarrés au port. Face à cette impressionnante exhibition de richesse, EroWave se dirigea vers des lieux plus tranquilles et moins brillants. Sa pauvreté l'empêchait d'aller déguster les merveilleux mets des restaurants d'extérieur mais il n'était, de toute manière, pas le genre d'homme à être attiré par ça. Il voulait simplement manger. En interpellant quelques passants, il finit par tomber sur une petite taverne à l'allure délabrée. Située dans un recoin assez lointain de la mer, elle semblait exister depuis un bon bout de temps. Entrant d'un pas serein et animé par la faim,EroWave se retrouva dans un lieu où les tables s'étaient imprégnées de l'odeur de la piraterie. Les clients étaient peu nombreux mais tous le dévisagèrent dès son entrée. Un peu gêné, il garda une allure droite et confiante en allant vers le tavernier.

- Vous faîtes à manger ici ? demanda EroWave.
- Ça dépend pour qui, répondit hostilement le vieux tavernier.

EroWave semblait être plutôt mal tombé. La tension était visible dans la petite taverne et il savait qu'il pourrait déclencher une bagarre s'il ne répondait pas correctement à la question implicite du vieil homme. Le problème était qu'EroWave lui même ne savait pas qui il était. Depuis qu'il avait quitté son île natale, son parcours avait été confus et il n'avait toujours pas réellement trouver sa voie. Il s'était lié d'amitié avec un compagnon d'arme mais il venait de le quitter.Il voulait être libre. Se remémorant des passages terribles de son passé, il changea de regard et de ton. Ses yeux de jeune enfant abandonné se changèrent en celui d'un homme sûr et confiant. Il regarda la foule autour de lui puis reprit la parole face au tavernier, posant sa main avec vigueur sur le comptoir.

- Je suis un pirate. As-tu un problème avec ça ? dit-il d'un ton confiant.

Après quelques secondes silencieuses, tous furent prit d'une hilarité générale et reprirent leur discussions bruyantes comme s'il ne s'était rien passé. EroWave, se relaxant légèrement, regarda autour de lui un peu surpris.
- Désolé pour l'accueil, on est habitué à recevoir des mauvaises visites , dit le vieil homme avec un sourire. Alors comme ça t'es un pirate...Tu payes pas de mine, hahaha. Bouge pas, je vais te chercher un truc à bouffer.

EroWave s'assit tranquillement au bar, complètement détendu. Il se doutait bien qu'un bar pareil devait causer quelques soucis à la ville. Il était même étonné que la marine ne l'ait pas détruit. Lorsque le vieux tavernier posa l'immense sandwich sur le comptoir,EroWave ne se fit pas prié pour le dévorer. Dégustant son excellent déjeuner, il écoutait quelques discussions assourdissantes et semblait comprendre qu'il y avait aussi des civils dans la pièce. Malgré tout, ils semblaient bien s'entendre avec les pirates, dénigrant le Gouvernement et la marine avec joie.

- Hey, dîtes, comment se fait-il que des pirates puissent accoster sur une île pareille ? demanda-t-il discrètement au vieil homme.

- Ahaha, quelle question étrange. T'as bien réussi à accoster toi, non ? ricana-t-il.

- Je suis arrivé seul sur une petite barque...Je suis encore nouveau dans la piraterie , répondit-il un peu gêné.

- Aah, nous refait pas le timide. On est tous passé par là ! dit-il en lui tapotant l'épaule. Pour te répondre, cette partie de l'île appartient à une pirate révolutionnaire. Elle a conquis le coeur de bien des personnes. D'ailleurs, ça t'intéresserait pas d'intégrer l'armée révolutionnaire ? Les pirates présents ici en font tous parti.

- Bien que je partage leurs avis sur le gouvernement, je ne suis pas intéressé en convertir les pays et les gens à la révolution. Je recherches pour l'instant la liberté et la force... répondit EroWave d'un ton un peu plus sérieux.

- Tant pis ! Je sais pas ce que tu comptes faire mais je te conseilles quand même de trouver un équipage si tu veux continuer à voyager. Après tout, t'as aucune chance d'aller sur Grand Line tout seul, dit-il avec sourire.

Finissant son sandwich,EroWave réfléchissait aux paroles du vieil homme.

-Il a raison ce vieux il me faut un équipage..

Remerciant le tavernier pour la nourriture, il déposa quelques berrys sur le comptoir et repartit en ville, réfléchissant à son futur de pirate.

Revenir en haut Aller en bas
Natsu Dragneel

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 17/03/2013
Humeur : Enflammée

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
301/400  (301/400)

MessageSujet: Re: À la recherche d'un médecin   Dim 26 Mai - 16:45

Sur l'île de Duty Island, un lieu remplis de marines ce trouvait un jeune homme à la couleur de cheveux très bizarre, entrain de marcher en ville. Il n'avait pas grand chose à faire en ce beau temps car il avait finit sa mission depuis hier, celle d'arrêter un groupe de bandits pas loin d'ici. Il c'était pris un jour de congé histoire de se reposer un peu malgré que sa mission était plutôt facile à son goût. Il mit ses lunettes de soleil et traversa la ville tout en surveillant les quartiers où il passait, il était assez connu dans les environs et beaucoup de personnes le saluèrent. Il continua son chemin à travers la ville pour la visiter d'avantage. Au bout de quelques heures il se demandait où il était et il essaya de se repérer.

- Mais elle est immense cette ville pour que je me perde ! C'est pas possible !

Il ne trouva pas plus son chemin et décida de demander son chemin à un passant qui le reconnu tout de suite :

- Oh mais c'est vous Sergent Dragneel , vous m'avez l'air bien énervé que se passe t'il ? demanda le passant

- Je me suis perdu ! Elle est grande cette ville...

-Euh elle pas si grande que sa....mais je peut vous indiquez le chemin si vous voulez . Vous devez allez où ?

- Oh merci mon vieux ! Je dois allez au port !

Le passant lui montra le chemin et Natsu le remercia de sa gentillesse et il continua son chemin dans la direction indiqué , surtout qu'il y avait un gros panneau avec écrit *Port* plus loin. Natsu eût des envies de déraciner le panneau mais il se calma toute suite en voyant une boutique d'armes. Il se précipita vers la boutique et entra. Des étoiles dans les yeux il regarda tous les Katanas devant lui, qui étaient exposés. Il voulait en toucher un mais le vendeur le stoppa :

- Interdiction d'y toucher sale môme !

En voyant le visage de Natsu le vendeur se mit la main devant la bouche tout en essayant d'oublier sa maudite phrase:

- Oh euh Hum.....je ne savais pas que c'était vous Sergent .

- Vous avez dit quoi à l'instant ...?

- Euh rien du tout !! Euh vous voulez une arme Sergent ? dit le vendeur en essayant de se rattraper

- Ouais ! Elles sont belles .

Ils discutèrent un petit moment et lorsqu'il annonça le prix Natsu n'en crût pas ses oreilles et il essaya de marchander avec le vendeur pour faire baisser les prix. Le vendeur ne voulant pas baisser ses prix mit Natsu dehors .

- Enfoiré ! cria Natsu dans la rue

Pour cause tous le monde le regardait d'un air ahurie, ce marine était très spéciale à vrai dire. Seuls ceux qui ne le connaissait pas devez se dire que c'était un fou furieux, car Natsu n'a pas de marque prouvant qu'il fait partit de la marine mise à part son bateau qu'il cherche désespérément depuis un moment. Il marcha furax vers le port, marchant la tête vers le bas mais lorsqu'il la redressa il vit une jeune femme lui foncer dessus, il faillit tomber par terre et se retourna vers la fille qui ne l'avait limite par remarqué et elle continua de courir. Natsu qui était assez furax comme sa lui gueula dessus :

- Nan mais sa va pas ! Fait attention !

Elle ne se retourna même pas, Natsu détestant d'être ignoré de la sorte ce mit à la poursuivre à travers la foule de personne, il la perdit de vu et demanda à des passant si il n'avait pas vu une jeune fille aux allures bizarres qui courait. Par chance les passant l'avait aperçut entrer dans une bibliothèque, Natsu les remercia et arriva devant le bibliothèque un lieu qu'il n'appréciait pas du tout. Au moment ou il allait entrer il vit la femme de tout à l'heure sortir. Il se mit sur le côté et se faufila à travers les gens de la ville pour la suivre, elle semblait déçue mais elle s'arrêta à un salon de thé, Natsu la suivit il se mit à la table de derrière et attendit de voir ce qu'elle faisait. Voyant qu'elle attendait sa commande il décida que c'était le moment d'agir :

- Eh toi là ! dit il avec un regard menaçant

Revenir en haut Aller en bas
Xanya Longtonry

avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
232/400  (232/400)

MessageSujet: Re: À la recherche d'un médecin   Jeu 30 Mai - 18:21

- Eh toi là !

Xanya ne se retourna pas, elle n'avait pas l'impression qu'on s'adressait à elle, pourtant, il n'y avait pas énormément de monde dans ce salon de thé mais non, elle ne se sentait pas visée. Elle tendait toujours l'oreille pour essayer d'entendre des conversations intéressantes mais ce ne fut pas très concluant. L'entreprise était d'autant plus difficile que derrière elle, un énergumène n'arrêtait pas de s'agiter. Elle se tourna donc vers lui, irritée par son comportement, et voulut lui lancer un regard noir. Quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'elle se rendit compte que le visage de ce dernier se trouvait simplement à quelques centimètres du sien. Elle eut un mouvement de recul très malhabile qui la fit basculer de sa chaise. Alors qu'elle était à terre, l'excité qui se trouvait en face d'elle ne put s'empêcher d'éclater de rire entraînant avec lui tous les clients présents dans l'édifice. Xanya sentit la chaleur monter à ses joues tellement la honte la taraudait. Cette maladresse n'était pas dans ses habitudes, enfin, pas en public en tout cas et pas devant de parfaits inconnus. Elle se sentait gauche et elle avait envie de se faire toute petite pour pouvoir disparaître. Mais soudain, le souvenir de son tigre se fit plus vif que jamais. Lui, il l'aurait aidé à ce moment-là. Il aurait certainement rugit et le monde autour d'elle n'aurait pas osé dire un seul mot. Ils se seraient tous tu et n'auraient rien trouvé à dire le temps que la jeune femme aurait pris pour se relever et sortir de façon très digne de cet endroit. Elle se roula en boule en pensant ceci, sa poitrine lui faisait terriblement mal. Son compagnon ne l'avait pas quitté depuis longtemps mais la présence de Lucci lui avait permis de combler l'énorme trou béant qui se trouvait maintenant à la place de son organe vital. Elle n'avait pas eu le temps de réellement penser à cette perte et chaque fois qu'elle se remémorait les moments passés avec lui ou les actions qu'il aurait pu faire, elle réagissait toujours violemment. Elle aurait tellement aimé qu'ils soit présent à ses côtés, qu'il soit là pour la défendre. Mais c'était du passé, cette fois, personne ne pourrait l'aider. Personne sauf la gérante du salon de thé, seule femme qui ne s'était pas mêlée à l'hilarité générale. Elle s'était précipitée vers la jeune femme et l'avait aidé à se relever tout en lui demandant si tout allait bien et si elle ne s'était pas fait mal. Xanya avait secoué la tête en signe de dénégation après avoir vérifié que toutes les parties de son corps étaient bien en place même si, psychologiquement tout n'allait pas bien. La patronne, assurée du bien être de la jeune chasseuse de prime, aboya presque :

-Ça va vous avez bien ri ! Ça suffit maintenant ! Je doublerai le prix des consommations de ceux qui continueront à se moquer de cette jeune femme !

Cette menace avait de toute évidence fait son effet, un silence de plomb s'installa dans le salon de thé. La patronne décida d'emmener Xanya dans l'arrière boutique pour qu'elle puisse se « remettre » de son humiliation. Mais apparemment ce n'était pas du goût du jeune homme aux cheveux de la même couleur que ceux de Xanya. Il les avait stoppé dans leur élan en se postant juste face à elles. La jeune femme eut soudainement les yeux qui changèrent de couleur. Ils passèrent du doux rose au rouge écarlate intense.*Lui. C'est lui. Tout est de sa faute ! Il est l'instigateur de ma déchéance !* Elle allait le découpé sur place.
Elle se jeta alors sur lui avec une envie démente de le tuer. S'il y avait bien une chose qu'il ne fallait pas faire avec elle, c'était de percer ses défenses sans son autorisation. De plus, ce n'était absolument pas le moment de la mettre en colère, la douleur due à la perte de son animal et au coma de son autre ami ne faisait qu'accentuer chacun de ses sentiments. Elle était dans une phase d'hypersensibilité et le jeune homme était loin de tout arranger. Elle était hors d'elle, sa personnalité avait été révélée à des inconnus qui en avait profiter pour se moquer d'elle, elle voulait faire un carnage. Depuis toute petite elle abhorrait les moqueries. En l'espace de quelques minutes, il avait réussi à raviver en elle tous ses mauvais souvenirs. Elle allait décharger toute sa colère sur le jeune homme. Elle allait effectuer sa technique fatale quand ce dernier la maîtrisa, sans aucun mal. Il était manifestement plus expérimenté qu'elle. Il allait ouvrir la bouche pour s'exprimer mais Xanya le devança :


-Ne parle pas. Je ne veux pas t'entendre, tout est de ta faute.

Elle était résignée à rester dans la position inconfortable dans laquelle l'avait mise son ennemi. Elle était allongée sur le sol face contre terre et l'un de ses bras était retenu par son adversaire. Mais malgré tout, elle refusait catégoriquement d'entendre quoi que ce soit sortir de sa bouche, elle le détestait, c'était une haine fulgurante, aussi foudroyante qu'un coup de foudre. Elle n'attendait qu'une chose, qu'il la laisse s'en aller sans demander son reste qu'elle puisse reprendre ses recherches.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
EroWave

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 22

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
197/400  (197/400)

MessageSujet: Re: À la recherche d'un médecin   Jeu 15 Aoû - 14:23

Après avoir quitté la taverne EroWave se dirigea vers le centre-ville,quelques mètres plus loin de la taverne il vu un salon de thé, un salon de thé plutôt bruyant à son goût car il avait entendu comme un aboiement qui disait 'Ça va vous avez bien ri ! Ça suffit maintenant ! Je doublerai le prix des consommations de ceux qui continueront à se moquer de cette jeune femme !', il compris donc qu'il y avait du grabuge dans ce salon de thé, voulant en savoir davantage sur ce vacarme il décida d'aller jeter un coup d'oeil .Arrivé devant le salon il vu une superbe créature humaine par terre, il ne pouvait avoir de la compassion à son égard, il s'avança vers un homme du salon de thé pour lui parler.

-Oï, toi là pourquoi cette splendide créature était-elle par terre ? grogna t-il

-Pardonnez moi ? répondit l'homme

-T'es sourd ma parole..dit moi qu'est ce qu'elle fout par terre cette femme c'est pas compliqué comme même.

-Oh excuser moi très cher pour faire simple vous voyez le marine debout devant elle ?

-Oui bah' quoi il serait donc à l'origine de tout çà ? attends QUOI! c'est un marine ? Bordel dans quoi je me suis fourré moi.

-Oui jeune homme il est belle et bien un marine et il est aussi à l'origine de la chute de cette jeune demoiselle.

EroWave tenta alors de ne pas trop s'exhiber devant ce marine, du coup il se dirigea donc vers la sortie du salon de thé puis il entendit la voix de la jeune femme crié.

-Ne parle pas. Je ne veux pas t'entendre, tout est de ta faute.

EroWave se retourna et vu la jeune demoiselle allongée sur le sol face contre terre et l'un de ses bras était retenu par son adversaire, il ne pouvait pas supporté ce que cette infâme marine lui faisait, il lui fallait donc réagir au plus vite et puis une idée lui était venu en tête, donc il se précipita vers le marine et la jeune demoiselle et crias

-PRINCESSE! cria t-il..Veuillez lui pardonnez ses erreurs très cher c'est qu'elle ne regarde pas souvent où elle met ces pieds.S'il vous plaît laissez moi m'en occuper j'informerais le Roi de sa conduite et elle sera convenablement puni je vous le jure.

EroWave s'avança vers la demoiselle, il s'en approcha à hauteur de ces oreilles et lui murmura.

-Vas-y joue le jeu où ont est mort, j'ai appris que le mec qui est en face est un marine donc dirige toi vers la sortie du salon de thé et sauve toi d'accord ?

Puis il repris parole à haute voix, en se dirigeant vers la sortie.

-Soyez plus prudent à l'avenir Princesse, nous y allons et en sortant vous ferrez vos plates excuses pour le désagrément au jeune marine.

Revenir en haut Aller en bas
Natsu Dragneel

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 17/03/2013
Humeur : Enflammée

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
301/400  (301/400)

MessageSujet: Re: À la recherche d'un médecin   Lun 2 Sep - 15:27

Natsu l'avait pourtant interpeller mais elle ne réagissait toujours pas, décidément cette fille l'agaçait à ne pas répondre, jusqu'à ce qu'elle se retourne vivement vers lui. Son visage était si près qu'elle recula brusquement, elle se retrouva à terre. Natsu ne put s'empêcher de rire face à ce spectacle ainsi que tous les clients. Mais il se tût immédiatement en entendant la patronne du bar crier :

-Ça va vous avez bien ri ! Ça suffit maintenant ! Je doublerai le prix des consommations de ceux qui continueront à se moquer de cette jeune femme !

Il regrettait de s'être moqué, mais après tout, juste avant elle l'avait ignoré, la patronne commençait à emmener la fille ailleurs mais Natsu n'en avait pas finis avec elle, il voulait s'excuser mais au moment de lui barrer la route la fille releva la tête vers lui avec des yeux rouges sang.

*Je crois qu'elle m'en veut là.....*

Il eût à peine le temps de dire un mot qu'elle se jeta sur lui avec une haine hallucinante, elle c'était énervée d'un seul coup que cela surpris tout le monde y compris celui-ci.

*Bon cette fois il y en a marre *

Il l'a plaqua sur le sol avec fermeté et l'empêcha de bouger sans grande difficulté, elle semblait avoir abandonner car elle ne se débattait plus. Il y avait un silence tellement pesant que on entendrait une mouche volée, Il se dit que c'était le moment de s'excuser mais elle le devança :

-Ne parle pas. Je ne veux pas t'entendre, tout est de ta faute.

Il ne dit rien, mais il renifla l'air car il sentait une odeur de poisson il se retourna vers l'étrange odeur et vit un poisson courir vers lui. Cette créature étrange arriva et cria :

-PRINCESSE! cria t-il..Veuillez lui pardonnez ses erreurs très cher c'est qu'elle ne regarde pas souvent où elle met ces pieds.S'il vous plaît laissez moi m'en occuper j'informerais le Roi de sa conduite et elle sera convenablement puni je vous le jure.

*Une Princesse !!!!!! Dans quel pétrin je me suis encore fourré moi .......*

Tous le monde fût surpris par la nouvelle, Natsu ne savait pas quoi dire, il avait osé humilier une princesse, mais cette fille lui paraissait tout de même étrange, le poisson la prit à part et lui murmura quelques mots puis il prit la parole :

-Soyez plus prudent à l'avenir Princesse, nous y allons et en sortant vous ferrez vos plates excuses pour le désagrément au jeune marine.

Le poisson sortit du bar et la jeune fille allait le suivre mais Natsu ne la lâcha pas et voulait à tout prix s'excuser, elle allait sortir mais il se mit devant elle le bras contre la porte :

-Avant que tu sortes, je pourrais te dire deux mots ou est ce que tu es décidée à pas me parlez ?

Il la regardait mais celle-ci avait la tête baissée, Natsu comprit qu'elle n'était toujours pas prête à lui causer.

-Bon puisque tu es pas décidé à me parlez moi je te parlerais ! dit-il . Je voulais juste m'excuser mais je pense que ce sera pas suffisant, pour me faire pardonner, alors pourrais-je faire quelque chose pour toi ?

Il attendit ça réponse en espérant qu'elle lui réponde enfin.

Revenir en haut Aller en bas
Xanya Longtonry

avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
232/400  (232/400)

MessageSujet: Re: À la recherche d'un médecin   Dim 8 Sep - 2:55

-PRINCESSE! Veuillez lui pardonner ses erreurs très cher. C'est qu'elle ne regarde pas souvent où elle met ses pieds. S'il-vous-plaît, laissez moi m'en occuper. J'informerai le Roi de sa conduite et elle sera convenablement puni, je vous le jure.

Quelqu'un avait crié ça depuis le fond du salon de thé. Il s'approcha de Xanya et se mit à hauteur du visage de Xanya. Elle découvrit alors une forme humanoïde apparemment mi-homme mi-poisson. Elle n'avait jamais vu ça. Mais bon, il semblait faire pâle figure face au géant qu'elle avait découvert quelques jours plus tôt. Il colla presque sa tête contre la sienne et lui chuchota à l'oreille :

-Vas-y joue le jeu ou on est mort, j'ai appris que le mec qui est en face est un marine donc dirige toi vers la sortie du salon de thé et sauve-toi d'accord ?

Ces paroles entraînèrent un flot de questions qui se bousculaient dans la tête de la jeune femme. C'était quoi cette chose ? Pourquoi voulait-il l'aider ? Pourquoi ne s'occupait-il pas de ses affaires ? Et surtout, pourquoi lui demandait-il de fuir face à un Marine ? Était-il réellement quelqu'un de confiance ? De toutes façons Xanya savait qu'elle ne lui accorderait pas la sienne mais tout de même, elle préférait éviter les ennuis. Finalement pour l'heure, elle ne préféra n'en poser qu'une seule :

-T'es qui ?

Cependant l'homme-poisson c'était déjà relevé et ne l'écoutait même plus. Il se dirigea vers la sortie d'un pas décidé tout en sermonnant Xanya qui l'écoutait à peine trop occupée à le dévisager avec un air ahuri sur le visage. Le jeune marine, apparemment, lui avait rendu sa liberté. Elle suivit donc l'homme-poisson dans un état presque second, tentant de comprendre les intentions de sons « sauveur ». Mais apparemment le marine en avait décidé autrement. Il rattrapa les deux acolytes d'un jour et se plaça dans l'encadrement de la porte devant la jeune femme à la chevelure sucrée, lui bloquant ainsi le passage.

-Avant que tu sortes, je pourrais te dire deux mots ou est-ce que tu es décidée à ne pas me parlez ?

Elle avait baissé la tête presque exaspérée et tenant à faire comprendre à Monsieur l'impulsif qu'elle ne souhaitait pas avoir affaire à lui de près ou de loin. Pensant qu'il avait compris elle refit un pas en avant pensant qu'il allait la laissé passer mais rien y fit, il ne bougea pas d'un pouce.

*Putain ! Mais il est bouché ou quoi ! J'veux pas lui parler, je ne veux pas qu'il m'approche, je ne veux pas entendre parler de lui ! C'était pourtant clair la première fois !*


-Bon puisque tu es pas décidée à me parler moi je te parlerais ! S'écria-t-il. Je voulais juste m'excuser mais je pense que ce sera pas suffisant, pour me faire pardonner, alors pourrais-je faire quelque chose pour toi ?

C'était, malheureusement pour lui, la goutte en trop. L'aider ? Il comptait l'aider ? Pour qui se prenait-il ? Et qu'est-ce qu'ils avaient tous aujourd'hui ? Elle n'avait pas besoin d'aide ! Et surtout pas de ce genre de personnes... Ce dont elle avait besoin c'était un médecin compétant. Mais ils semblaient avoir déserté cette île. Alors quand un marine aussi fort soit-il mais qui semblait être bête comme ses pieds et qui en plus l'avait humilié, c'était trop pour elle. Elle planta alors son regard dans ses yeux et déclara sur un ton neutre d'où transpirait la fureur :

-J'ai un ami dans le coma, alors à moins que tu sois un excellent médecin, que tu en connaisses un ou que tu sois magicien, non, tu ne peux rien faire pour moi.

Elle sortit, en forçant le passage certes mais en étant la plus majestueuse possible. Elle ne se retourna pas, elle regardait devant elle avançant d'un pas déterminé pourtant elle ne savait absolument pas où elle allait. Elle voulait retrouver Lucci, retourner à son chevet bien qu'elle ait fait choux blancs. Elle ne savait absolument pas où chercher ni par où commencer. Elle était complètement anéantie. Elle n'avait obtenu aucune information intéressante. Alors, désespérée, elle ne fit que s'asseoir à terre les bras enlacés autour de ses genoux et la tête dans ses bras. C'était peine perdue... Jamais elle ne pourrait aider cet ami si cher à son cœur. Elle ne savait elle-même pas pourquoi il avait prit tant d'importance en si peu de temps mais elle n'en avait que faire. Elle voulait le retrouver et apprendre enfin à le connaître. Elle releva la tête pour regarder l'immensité du ciel et se perdre dedans, mais elle n'en eut pas l'occasion. L'homme-poisson qui l'avait « sauvée » l'avait suivi. Il la regardait faire. Quand leurs regards se croisèrent, il voulut dire quelque chose mais Xanya prit les devants. Elle lui lança au moment où il ouvrait la bouche :

-Bon, t'es qui toi ?

Elle attendit alors patiemment sa réponse.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: À la recherche d'un médecin   

Revenir en haut Aller en bas
 
À la recherche d'un médecin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: East Blue :: Duty Island-
Sauter vers: