PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation d'une femme fatale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boa Hancock

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 02/04/2013
Localisation : Sur Tanma

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
50/400  (50/400)

MessageSujet: Présentation d'une femme fatale   Mar 2 Avr - 3:37

Nom : Hancock

Prénom : Boa

Surnom : La Charmeuse de Serpent

Âge : 25 ans

Faction : Marine
[Je ne sais pas si c'est possible, mais j'aimerai bien commencer directement avec le grade de sergent]

Description physique : Je suis une jeune femme dans la fleur de l’âge. Je suis ce qu’on appelle, une femme absolument magnifique. Dans la fleur de l’âge, je possède un physique à faire pâlir toutes les femmes de jalousie. Je suis plutôt grande pour une femme, environs 1m75, ma fine taille et mes courbes avantageuse font de moi une sorte de femme fatale. Mes longs cheveux lisses et noirs me descendent jusqu’au bas du dos et deux mèches, plus courte, tombent sur mon visage pour l’encadrer parfaitement. Je ne les attache que très rarement, j’aime les sentir libre et sur mon dos. Mes yeux bleus sont de biches et mes longs cils me procurent tout de même un regard pénétrant. Ce que j’aime porter ? De longues robes, ou jupes en général fendues très haut pour montrer mes jambes sublimes mais avant tout pour me permettre tout de même des mouvements variés. Et surtout, mes vêtements doivent mettre en valeur ma silhouette. Cette silhouette fine a par ailleurs, souvent trompé mon ennemi. Je suis presque frêle à vu d’œil mais je suis tenace, coriace et têtue et je fais aussi très mal. Autrement je n’ai pas réellement de signe distinctif à par peut-être des boucles d’oreilles en or dont la forme représente la majesté des serpents. Ah ! Et aussi, je me promène toujours avec mon fidèle compagnon, un serpent blanc avec des tâches rouges et un crâne sur la tête. Tanma, mon serpent, peut aussi changer de taille, je ne l’utilise jamais pour combattre, mais il me permet de traverser facilement la mer sans avoir besoin d’une quelconque embarcation. Lorsque que je suis stressée, anxieuse ou même énervée, j’aime lui caresser la tête pour me clamer.

Description morale : Je suis une femme plutôt compliquée. Petite, j’étais tout ce qu’il y a de plus adorable, j’adulais les fleurs, j’étais gentille avec tout le monde et même un peu naïve parfois. Je me destinais à devenir coordinatrice florale, je voulais apporter la joie et le bonheur au monde entier à travers la flore. Mais après l’événement tragique par lequel je suis passée, ma personnalité a changé du tout au tout. Je n’étais plus cette petite fille naïve qui ne jurait que pas l’aide à son prochain et qui faisait des fleurs son plaisir personnel !
Peu à peu, je suis devenue plus cynique. Et en grandissant j’ai appris à comprendre ce qui intéressait les hommes : mon corps. Quand j’ai atteint l’âge de l’adolescence, celui où son corps se développe j’ai eu affaire à nombre d’homme, quelque peu mal intentionné. Depuis je leur voue une sorte de haine. Et je ne me gène pas pour les manipuler à ma guise. Et quand mon corps n’est pas assez enchanteur, mon esprit se charge de le faire pour moi. Oui, je suis manipulatrice mais, jusqu’ici aucun humain n’a mérité mon indulgence.
En grandissant une autre passion a germé en moi, la passion des serpents. J’aime ces êtres discrets, intelligents et puissants. Tout comme moi, ils ne s’attachent que très rarement aux personnes qui les entourent, préférant, généralement, mesurer ceux qui s’approchent trop près d’eux pour pouvoir les manger. Je vis moi aussi dans cette optique, les intelligents manipulent les sots et les forts mangent les faibles. Je fais donc tout ce qui est en mon pouvoir pour devenir forte et améliorer mon esprit.
Pour ce qui est de la provocation et la colère, j’essaie le plus possible d’être impassible et de ne montrer que rarement mes émotions. Pourtant je m’énerve avec une facilité déconcertante. Lorsque je boue de l’intérieur, je me plais à me répéter : « froide comme un serpent ». En général, ça m’aide.
Vous l’aurez très certainement remarqué, je suis quelque peu vaniteuse. Mais je dois vous avouer que cette prétention cache en réalité ce que je pense réellement de moi. Je ne m’aime pas. Je n’aime pas celle que je suis devenue, mais je ne peux plus faire marche arrière. J’ai une réputation à respecter et même plus simplement, je ne saurais pas comment faire retrouver mon ancien moi. Je sais qu’elle se trouve quelque part, enfouie profondément à l’intérieur de moi. Mais il m’est impossible de la retrouver.
Pour résumer, je suis une belle femme intelligente qui n’hésite pas à jouer de ses atouts pour manipuler et tromper le monde qui l’entoure. Je suis plutôt méfiante mais déterminée, et pourtant, je ne m’aime pas.

Histoire+RP test : Je m’appelle Hanami Hancock, mais ce nom je l’ai oublié. Je vivais une sur une île appelée Zero. J’y vivais tranquillement avec ma mère et ma sœur jumelle, Boa. À cette époque Zero était une île paisible et pleine de vie, certes le volcan était quelque peu dérangeant mais nous étions des sortes de nomade. Lorsque nous le pouvions nous nous implantions près d’un point d’eau mais lorsque le volcan rasait notre village, nous changions d’endroit sans être désespérés par cette force de la nature. Boa et moi avions une relation plutôt fusionnelle et pourtant nos passions différaient totalement. Nos parents ne savaient pas à quel point ils avaient bien choisi nos prénoms. Je m’appelais Hanami, ce qui veut dire littéralement regarder les fleurs, et ma passion, était bien de les regarder, de les observer grandir et s’ouvrir sous le soleil. Je savais qu’un jour je les aiderais à pousser, que je les aiderais à donner du bonheur à d’autres personnes que moi. Boa, je pense que je n’ai pas besoin de vous expliquer l’origine de son nom, quant à elle, était presque littéralement amoureuse des serpents. C’était une passion étrange que je ne comprenais pas. Elle s’aventurait souvent dans les bois pour les pister et les observer. Mais pour autant, elle n’en a jamais voulu comme animal de compagnie.

-Ils sont sauvages, disait-elle, on ne peut leur enlever cette liberté.  

Je pense que je comprends mieux ce qu’elle voulait dire aujourd’hui. Si ce n’est la peur que causait Boa à ma mère, nous vivions heureuse toute les trois dans ce pays régi par la nature.

Mais un jour, tout bascula. Une troupe d’homme, tous de noir vêtu arrivèrent sur l’île et avec eux, le temps se dégrada, le volcan devint de plus en plus violent et ses éruptions de plus en plus fréquentes. La tempête faisait toujours rage au-dessus de nos têtes et la foudre s’abattait sur l’île au moins tous les jours. Ces hommes en robe noire, prétendaient être les maîtres ses événements. Nous prîmes alors peur face à de tels surhommes et nous les laissèrent nous enfermer.

Nous étions, finalement, simplement enfermés. En dehors de nos cellules nous étions libre de nos mouvements, nous ne mourrions pas de faim, nous étions nourris tous les jours. Nous devions suivre un entraînement presque intensif durant lequel on apprenait à se battre. Certains devenaient de vraies machines à tuer. Puis la nourriture se fit plus rare pour nous, la destruction permanente que subissait notre île rendait le gibier et les récoltes rares. Au même moment, les hommes en noir décidèrent d’organiser un tournoi tous les mois. Durant ce tournoi, chaque participant devrait se battre contre un ou plusieurs autres en duel ou en mêlée suivant le bon vouloir de ces messieurs. Il n’y avait aucune règle à part celle-ci et la seule condition de victoire était la mort de l’adversaire. Le vainqueur gagnait alors sa liberté. Vous n’allez pas croire ce qu’il s’est alors passé, et je ne l’aurais pas cru non plus, si je ne l’avais pas vu de mes propres yeux. Les gens changent. Leur instinct de survie prend plus rapidement le dessus qu’on ne le pense. Et c’est ce qu’il s’est passé. Alors que jusque ici, seules quelques personnes étaient réellement satisfaites de leur sort et se transformaient en monstre de puissance. Mais les pires étaient ceux prêt à tout pour reconquérir leur liberté. Ce sont eux qui nous faisaient le plus peur à ma sœur et à moi. Du jour au lendemain, ils devenaient des hommes assoiffés de sang et leur yeux se remplissaient presque de rouge tant la soif était intarissable.

C’est alors que le jour fatidique arriva. Ma sœur fut appelée à participer à un de ces tournois mortels. Elle fut bien évidemment tuée. Et c’est alors que ma vie bascula. Ma jumelle me manquait, je ne dormais plus, je ne mangeais plus. Je sombrais peu à peu vers la folie. Ma mère tentais désespérément de me sortir de cette condition, mais en vain. Jusqu’au jour où, je courus vers la forêt et je m’y réfugiai. J’y vis, un deux puis trois puis quatre et des dizaines et des dizaines de serpents. Je les repérai tous. Des anacondas, jusqu’aux couleuvres en par les cobras, je les voyais tous, ils me fascinaient tous. Ne me demandez pas comment je connaissais tous ces noms tout à coup, je ne le sais pas moi-même. Le fait est que ma sœur me manquait terriblement et je commençais lentement à prendre son identité, sa vie, ses passions. Et mon changement de personnalité fut scellé lorsque ma propre mère m’appela par le prénom de ma sœur. Dès lors Hanami mourut pour laisser place à Boa, majestueuse comme un cobra royal. Je continuai à vivre ainsi, les jours passaient et se ressemblaient, les étrangers assez fous pour s’approcher de cette île étaient soumis au même traitement que nous sauf certains qui apparemment « sortaient du lot ».

Enfin notre salut arriva, les Marines débarquèrent sur l’île, ils nous sauvèrent tous. Avec ma mère nous préférâmes nous retrouver tranquille sur une île de North Blue : Opertale. C’est une île paisible emplie de travailleurs de bonne foi. C’est là-bas que je grandis en cultivant une haine de l’injustice et aussi peu à peu une haine des hommes, un peu balourds, qui me regardaient avec une envie presque bestiale. Je préférais nettement la compagnie des serpents, malheureusement, ils étaient peu présents sur mon île.

Lorsque je revis un bateau de la Marine pour la deuxième fois de ma vie, je repartis avec. Je m’étais engagée dans la Marine pour devenir forte et garante de la paix.
La Marine m’envoya sur nombre d’îles différentes. Je me retrouvais un jour sur une île hautement tropicale où je rencontrais la chose la plus étrange qui soit. Un serpent muni d’un crâne sur sa tête. Je l’observai, me cachant comme à mon habitude. Mais ce fut inutile, il m’avait repérée, il rampa lentement vers moi, se redressa et me regarda, droit dans les yeux. Et quelque chose d’étrange se passa dans ma tête.
*Je m’appelle Tanma, je suis le dernier de ma race. Les serpents appelé Abin Sur Kala ont tous disparu, sauf moi. Notre race avait l’habitude de se lier à d’autre race, parfois même aux humains, sans en avoir le moindre contrôle. Aujourd’hui, toi et moi nous sommes liés, je te suivrai jour et nuit, comme ton ombre, tu ne seras jamais seule.* Je ne compris pas ce qu’il s’était passé à ce moment-là, et je ne le comprends toujours pas, mais Tanma est maintenant et pour toujours mon fidèle compagnon.
Lorsque je revins de ma mission sur le bateau, tous les matelots et quartiers-maîtres présents me dévisagèrent. L’action fut rapide, ils se jetèrent sur le serpent alors que je m’interposais et c’est ainsi que la chose la plus incroyable qui fut se produisit, Tanma grossit, grossit et grossit encore jusqu’à devenir géant. C’est alors que je pris la parole.


-Ce serpent est le mien, il ne vous fera aucun mal si vous ne lui faite aucun mal.

Depuis ce jour je suis connue sous le nom de Boa Hancock, la charmeuse de serpent.



Fiche Technique

Techniques :

Boa se bat avec un fouet de faible porté - type martinet - et au corps à corps pour le moment. L’utilisation du fouet la contraint à une précision et une agilité pointue.

Moon Holes : Coup à la fois précis et puissant qui crée des cratères dans la peau. Cette technique permet également de détruire des bouts de rocs.


Dernière édition par Boa Hancock le Dim 25 Mai - 12:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Présentation d'une femme fatale   Mar 2 Avr - 12:22

Je me languissait de pouvoir la lire celle-là ! =D

Bon bah sans surprise je suis pas déçu, j'aime beaucoup ta manière d'écrire à la première personne, ça change un peu, tu est une des rares à faire ça.

Au delà de ça ton histoire est très bien. J'ai été très étonné de voir que tu as pris l'île de Zero sur Grandline comme point de départ de l'histoire de Boa, mais tu t'es admirablement servi de tout les descriptifs que l'on avait mis au point sur cette île. Nickel ! *-*

Et cerise sur le haut de la crème pâtissière du gâteau : Tu est sur North Blue ! O aura peut etre l'occasion de RP ensemble, avec Sand et Nalliavi aussi ! Bien qu'ils soient des Pirates x)
Enfin bref j'ai beaucoup aimé en tout point. Histoire construite, triste qui explique parfaitement le "transformation" de Hanami en Boa.

Allez un tout petit truc a redire dans tout ça, c'est un petit conseil, attention au répétitions ( je pense notamment au mot "femme" ou "fleur de l'age" au début de ta description physique.
Enfin bon c'est vraiment pour trouver un truc a redire.
J'accepte sans problème !

PS : Pour le grade je ne sais pas il faudrait voir avec Lucci. Je ne suis pas contre, mais pour un minimum d’équité, je peux te proposer de faire juste un RP qui démontre ton niveau ( en mer ou n'importe ou d'autre) où tu ferais une démonstration des tes talents et ou tu forcerait le respect, ce qui inciterait tes supérieurs marines à te monter en grade.
Qu'est ce que tu en penses ?
Revenir en haut Aller en bas
Rob Lucci

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island
Humeur : Mélancolique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
326/400  (326/400)

MessageSujet: Re: Présentation d'une femme fatale   Mar 2 Avr - 13:50

Hancock *o* Alors j'aimais pas le perso lors des descriptions, mais bon je pense que c'est voulut x) Mais on comprend très bien son changement de caractère et on finit par accepter qu'elle soit comme ça. En conclusion j'ai fini pas aimer Hancock ! Hâte de la voire RP!

Au sujet du grade, c'est pas que je sois contre, c'est surtout un problème d'équité avec les autres joueurs. Pourquoi tous le monde commencerait Quartier-maître et pas Boa ? Cela signifierait que les Marines commenceraient Sergent, mais les Marines actuels seraient déjà lésés. Et puis la solution d'Itachi je la trouve trop facile x) Dans ce cas ça pourrait être pareil pour tous le monde. 'fin bon je suis pas trop d'accord perso, à moins que les autres Marines n'y voient pas d'inconvénient, il faudra en discuter ce soir ^^

Sinon fiche acceptée pour ma part, j'attends juste de régler ce petit souci de grade pour officialiser
Revenir en haut Aller en bas
Boa Hancock

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 02/04/2013
Localisation : Sur Tanma

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
50/400  (50/400)

MessageSujet: Re: Présentation d'une femme fatale   Mar 2 Avr - 22:35

Bah pour le grade jdemandais parce que les Révolutionnaire peuvent commencer au grade de commando, donc je me demandais si les Marines ne pouvaient pas eux non plus commencer à un grade plus intéressant que Matelot ou Quartier-maître, mais as you want =)

Pour ce qui est de vos jolis commentaires meurchi *o*
@Itachi: oui je sais j'avais remarqué ça, mais j'ai eu beaucoup de mal à commencer la description physique, ça faisait tellement pas naturel que ça a été presque un défi à relever XD

@Lucci: haha ! Tu l'aimes bien !! *o* Jsuis contente, après avoir fait Dalhia, je me doutais que t'aurais du mal avec Boa, mais finalement tu l'aimes bien *o* alors je suis contente!

En tout cas j'ai trimé pour faire son histoire mais je l'aime bien maintenant =D
Revenir en haut Aller en bas
Rob Lucci

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island
Humeur : Mélancolique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
326/400  (326/400)

MessageSujet: Re: Présentation d'une femme fatale   Mer 3 Avr - 14:30

Bah en compassasion, les membres de l'AR montront moins vite en grade et leurs salaires sont beaucoup plus bas que ceux des Marines =)
Revenir en haut Aller en bas
Boa Hancock

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 02/04/2013
Localisation : Sur Tanma

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
50/400  (50/400)

MessageSujet: Re: Présentation d'une femme fatale   Mer 3 Avr - 14:34

Bah ça me saoule mais je serais quartier-maître alors...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation d'une femme fatale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation d'une femme fatale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Présentation d'une femme fatale
» - Event II - Jolie Jeune Femme... Fatale !
» + la femme fatale est une fille de dix neuf ans. (everleigh)
» la femme fatale
» Présentation de la femme Tengu

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Fiches acceptées-
Sauter vers: