PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quelque Part sur North Blue : Lieu de Joyeuses Retrouvailles

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Boa Hancock

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 02/04/2013
Localisation : Sur Tanma

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
50/400  (50/400)

MessageSujet: Quelque Part sur North Blue : Lieu de Joyeuses Retrouvailles   Mer 21 Aoû - 17:54

Tanma m'avait amenée à la base marine qui se trouvait sur un îlot juxtaposé à Opertale. Mes congés étaient malheureusement finis et j'allais devoir me confronter de nouveau à la joie de voir mes supérieur me regarder avec mépris et pitié. La vie était vraiment dure parfois... Je rentrais dans la base. C'était ici que je m'étais engagée lors de mes dix-huit ans. J'avais attendue qu'un navire militaire accoste et j'avais embarquée dedans pour accomplir l'aventure de ma vie.

*Sept ans plus tard, je ne regrette pas mon choix mais il faut bien avouer que la grande aventure que je m'étais préfigurée a été atrophiée.*

Je chassai cette pensée en souriant, ma vie était un vrai désastre mais je ne m'en plaignais pas. Il m'arrivait souvent d'en rire avec Tanma. Il valait mieux ça qu'en pleurer. Je rejoignis la salle de repos, Tanma, en taille réduite, sur les épaules. Je choisis un livre sur les différentes îles de Grand Line et rêvaient d'y être affectée un jour. Je savais que je ne devais pas trop rêver, mon insolence à toute épreuve ne me permettrais jamais de me voir confier ce genre de mission. Je lisais donc tranquillement quand une ombre vint me cacher la lumière. Je levais la tête et vit le visage Jack Ethrom, un colonel qui dont les chances de devenir capitaine étaient très élevée et qui allait très certaine l'être bientôt. Il était aussi, accessoirement, l'homme qui m'avait entraînée lorsque j'étais entrée dans la Marine. Comment dire gentiment et sans brusquer personne que cet homme était un tirant monstrueux que je détestais ? Je me levais donc, ne faisant pas réellement cas de sa présence et m'assis autre part. Il revint une nouvelle fois gêner ma lumière. Nous répétâmes cette action plusieurs avant que je me décide à lui dire, enfin... lui crier :


-QUOI ?
-Bonjour Hancock, je vais bien, ça me fait plaisir de te voir moi aussi.
-Si c'était simplement pour me dire ça, tu aurais pu t'abstenir.
-Quel accueil chaleureux ma parole ! On a passé tant de temps ensemble et c'est tout ce que tu trouves à me dire ??
-Le temps qu'on a passé ensemble ? Attends que je me rafraîchisse la mémoire ! Ah oui ! Tout le temps où tu te prélassais au soleil pendant que je devais... qu'est-ce que c'était déjà.... Oh ça me revient monter à plus de 1753 mètres sans attaches... Je crois que "temps passé ensemble" n'est pas vraiment l'expression appropriée. maintenant tu m'excuseras...
-Tout de suite les grands mots ! c'était pour ton bien après tout et puis ça t'as plutôt bien...
-Ne dis pas un mot de plus ! Rappelle-toi mon grade, et maintenant essaie de voir à quoi tes trucs m'ont servi !


Il ne réagit pas, je m'en allais. Enfin c'est ce que je croyais pouvoir faire, mais il m'attrapa avec un poigne de fer et me dit avec beaucoup moins de décontraction :

-Tu es attendue quelque part ma belle, tu ne peux pas partir comme ça.

Je dégageais mon bras et décida de le suivre sans faire de vagues. Qu'est-ce qu'on pouvait bien me vouloir ? J'arrivais dans une petite salle avec deux tables alignées au fond et quatre personnes attablée en face de moi. C'était le conseil des ordres de missions. Chaque base en avait un aussi petite soit-elle. Je les regardai intriguée, pourquoi me faisait-on venir ici, on avait décidé de puis bien longtemps que je n'aurais aucune mission à accomplir seule. Alors sans attendre je m'exprimai, gâchant encore toute mes chances de montrer un peu de respect :

-Qu'est-ce que je fais là. Vous et bien d'autres gens se sont mis d'accord il y a longtemps pour ne plus me laisser accomplir de mission seule alors pourquoi suis-je ici. Je n'ai pas que ça à faire !
-Ah oui et qu'est-ce que tu pourrais bien avoir d'autre à faire.
-Oh c'est pas vrai...


L'expression de mon visage devait en dire long sur les sentiments que j'éprouvai en ce moment même car l'un des membres du conseil pouffa et les autres essayèrent de cacher leur sourire. Je n'avais même pas besoin de' me retourner pour savoir qui se trouvait derrière moi. Cette voix mielleuse et cette assurance le trahissait pour moi. Ce cher Meynard.

-Pourquoi il est là lui ?
-Pour accomplir une mission avec vous.
-Hors de question.
Je marquai un courte pose pour donner plus d'effet à mon refus catégorique puis j'ajoutai. Vous voyez vous m'avez faite me déplacer pour rien !

Je tournai les talons et m'apprêtai à sortir quand l'un des hommes du conseil m'apostropha.

-Ça pourrait être une opportunité pour vous de passer sergent, vous savez.

Je fis mine de réfléchir un instant et répondis :

-Hmm nan, pas avec lui dans les pattes. Salut.
-Reste là, Hancock.


Ils l'avaient joué fine cette fois-là... Ethrom était le seul marine qui avait une quelconque autorité sur moi. S'il me donnait un ordre, je l'exécutais sans broncher. Heureusement pour moi, il n'usait que très rarement de cette emprise sur moi. J'avais beau le détesté, il me connaissait très bien et moi de même. Je n'étais pas si farouche à mon entrée dans la Marine, mais mes multiples échecs et les ordres à outrances m'avaient rendue caractérielle. Ethrom l'avait compris et c'est pourquoi, il ne me donnait que très rarement des ordres et il procédait encore comme ça aujourd'hui. je restai donc pour écouter ce qu'ils avaient à me dire.

-Nous avons une mission sur mesure pour vous Hancock. Elle nécessite quelqu'un avec de bonnes capacités physiques et mentales mais étant presque inconnu de tous même dans la Marine. Vous devrez être discrète et — quelque chose qui devrait vous plaire — vous n'aurez pas à porter l'uniforme.
-C'est pas comme si je le portais d'habitude de toutes façons.


Ethrom me lança un regard noir. Je me tus alors sans discuter et l'homme repris comme si de rien n'était.

-Voilà en quoi consistera votre mission. Il y a des rumeurs qui circulent sur West Blue. Apparemment un temple sur Automn Forever renfermerait la présence d'un Poneglyphe. La marine souhaite mettre la main dessus. Pouvons-nous compter sur vous ?
-Ça m'a l'air génial tout ça, où est le piège ? Et quand est-ce que l'autre tâchons dans mon dos débarque ?
-Il n'y a pas de piège. Meynard doit vous assister dans votre mission.
-J'ai pas besoin de lui. C'est vous qui choisissez, lui ou moi.
-Hancock, la question ne se po...
-Ce sera donc vous Hancock
, répondit l'homme du conseil sans aucune hésitation.
-Sérieusement ? m'exclamai-je les yeux écarquillés.

Il hocha la tête en signe d'approbation. Meynard était resté bouche bée et moi, j'étais presque aux anges. J'avais reçu une mission et on m'avait choisi pour la faire, même face à Meynard, un sergent ! Je leur assurai qu'ils ne seraient pas déçus, les remerciai et filai me préparer pour cette toute nouvelle mission. Je me rendais dans la bibliothèque et empruntai tous les livres disponible sur Autonm Forever et les Poneglyphes. Je dévorai qui traitait de l'île. J'appris beaucoup de choses. Bien sûr le jour suivant j'aurais tout oublié mais je voulais tout de même savoir où est-ce que je me dirigeais. Les livres à propos des Poneglyphes furent une autre paire de manche. Après avoir lu à peine deux pages du premiers livre, j'abandonnai ma lecture de peur de voir ma tête explosée sous le flot d'informations que ces deux pauvres pages fournissaient.
Une semaine plus tard, le temps vint pour moi de partir. Je montais dans un navire équipé en granit marin qui se dirigeai vers West Blue.


Revenir en haut Aller en bas
 
Quelque Part sur North Blue : Lieu de Joyeuses Retrouvailles
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si jamais vous avez une centaine de secondes qui traine quelque part . ^^'
» Le secret de la volonté est quelque part entre la fureur et le calme total.
» « Je ne vous aurais pas déjà vu quelque part ? » [Taylor]
» en retard, en retard. j'ai rendez-vous quelque part ! (jin kyung)
» Etre né quelque part c'est toujours un hasard...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: North Blue :: En Mer-
Sauter vers: