PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Mer 7 Mai - 12:12

Viper partait en direction de la salle des archives pour terminer au plus vite son investigation. Il s'agissait désormais d'une course contre la montre. Les commandos à leurs trousses, et Lariat reprenant le pouvoir sur Solarius. Il y aurait tôt ou tard confrontation, le plus tard possible était le plus souhaitable.
Itachi souleva le corps d'Alcaline inconsciente et partit en foret, prenant soin de lui placer un bâillon sur la bouche, pour parer la pire des éventualités. Une fois qu'il fut assez éloigné, il lui ligota les poignets et les chevilles en reliant les membres par une ficelle, repliant ainsi la jeune femme vers l'arrière, en courbant le dos.
Il creusa un petit trou d'à peine plus de trente centimètres, et y déposa un Kunai, relié à la ficelle qui paralysait le corps inerte de la jeune femme. Il reboucha le tout pour lui empêcher, dans le cas d'un éventuel réveil, de pouvoir effectuer le moindre mouvement.
Enfin, Il recouvra le corps de la jeune femme avec des feuilles tombées des arbres, afin de ne laisser aucune traces, dans cet endroit déjà bien tapi de feuilles mortes.

Il repartit à toute vitesse. Réfléchissant à la stratégie à adopter. Viper ne pouvait pas se battre. Du moins pas avec toutes ses capacités. Il allait donc devoir s'occuper du sale boulot. Un peu trop sale même... à quatre contre un, jamais le ninja ne parviendrait à éliminer les poursuivants. Il valait mieux éviter le combat, et si possible, orienter un maximum de monde sur de fausses pistes. Le problème résidait dans le fait, que les quatre personnes encore à la poursuite de Viper ne travaillait pas ensemble. Pire encore, il ferait tout pour s'éviter. Le déserteur disposait déjà plus que de quarante cinq minutes pour agir et ne connaissait pas la localisation exacte de ses proies. Les conditions étaient clairement défavorables...
Il retournait en direction de la base, et la traversa le plus rapidement possible. Puis soudainement, ce fut l'illumination.
Si Itachi ne pouvait pas trouver tout les commandos en quarante cinq minutes, il se devait de parvenir au moins à les joindre d'une manière ou d'une autre.

Comment n'avait-il pas pu penser à cette astuce plus tôt. Ils étaient dans une base bon sang ! En tant que Ninja, Itachi devait profiter au mieux de la configuration du terrain. Il y avait de quoi faire gagner un temps précieux. Sans compter que si son plan venait à fonctionner, il pourrait agir dans le dos de Lariat sans que ce dernier s'en rende compte.
Il se dirigea donc vers le tout premier lieu qu'il avait vu. L'endroit ou on lui avait indiqué le bureau de Lariat. Une fois arrivé, il sortit la petite carte qu'on lui avait donné. Il devait trouver le poste de commande de la tour. Le lieu qui régissait toutes les informations à propos de la base, un peu comme un bureau d'administration. La carte n'indiquait rien de tel hélas, il allait falloir trouver ce lieu par un autre moyen, en évitant au maximum de se rapprocher de Lariat.
Ce qu'il cherchait précisément se trouvait dans ce genre de salle. Et d'un  point de vue strictement logique, c'est endroit qui devait se trouver en hauteur.
Il y avait quatre tours. Une était la propriété de Lariat, la seconde était un accès aux sous sols. Il ne restait donc que la tour Cardinale des Horizons et celle du Zephyr. Se trouvant dans l'aile nord, le ninja choisit tout naturellement la tour du Zephyr qui n'était qu'à deux pas. Quelle réussite ! Après avoir grimpé les marches menant au sommet, il atteint enfin ce fameux poste de contrôle.

- Ceci est une zone protégée, déclinez votre identité. Interjeta un des soldats de la sécurité.

Il allait falloir y aller au bluff, et se servir au mieux des failles dans le plan de Lariat. Itachi avait peut-être une idée pour y parvenir.

- Je suis le commando Uchiwa. Je poursuis Karine O'Donnell sous les ordres de l'agent Lariat Redzone.
- Nous sommes au courant de votre mission. Toutefois  l'accès à cette salle ne vous ai pas autorisé.
- Je le sais, je ne viens pas faire de fouille. C'est l'Agent Redzone lui même qui m'envoit. Il y a un problème je dois contacter les autres commandos au plus vite.
- De quel genre de problème s'agit il ? Demanda le garde avec toujours autant de sérieux.
- Après avoir débuté cette mission, j'ai retrouvé le corps du commando Alcaline Medusa, inanimé dans la foret. Elle a été vaincu en trop peu de temps, tout laisse à penser que 'Donnell n'agit pas seule. L'agent Lariat a décidé d’interrompre la mission et de rassembler les commandos restants.

Visiblement hésitant devant le discours du ninja réglé comme du papier a musique, il demanda pourquoi Lariat ne s'était pas déplacé lui même. Itachi expliqua qu'il effectuait une manœuvre de sécurité dans la salle des archives visant à protéger les informations secrètes de l'île.

- Si comme nous le pensons, Karine O'Donnell n'est pas seule, nous manquons considérablement de temps sur elle. C'est pour cela, qu'il m'a envoyé répandre le message.

Après quelques temps d'hésitation, et devant les extraordinaires facultés de mensonge de l'homme aux Sharingans, le garde accéda à sa requête, et le mena au tableau de bord. Il se plaça à coté d'un des responsables de la tour qui s'occupait de la diffusion des informations.

- Je vous écoute quel est le problème.
- Avertissez, grâce aux interphones, tous les commandos en chasse de Karine O'Donnell. Dites leur de revenir immédiatement, devant les geôles des sous sols. Ordre de l'agent Lariat Redzone.

Après avoir activé toutes sortes d'interrupteurs, liés au réseau, il approcha le micro et s’apprêta à transmettre le message dans toute la base. Itachi le stoppa, en lui posant une question. Prêcher le faux pour savoir le vrai. Un jeu dangereux qui portait généralement ses fruits.

- Certains commandos ont pu se déplacer aux extérieurs de la base, jusqu'à ou pouvez vous transmettre le message ?
- Rassurez vous, nous avons plusieurs interphones aux extérieurs de la base. Seul le bureau de l'agent Lariat n'est pas équipé de cela puisque toutes les informations diffusées passent par lui.

C'était exactement ce à quoi le ninja avait pensé. En agissant ainsi, il pouvait, comme il le pensait, diffuser une information sans que le responsable général de l'île soit au courant. Et comme les quartiers de Lariat se trouvaient tout en haut de la tour écarlate, il y avait fort à parier, qu'il ne puisse même pas entendre le message extérieur malgré le volume.  Un système un peu trop bien huilé. Tout le monde serait au courant du message sauf Lariat. Un coup de Poker un peu trop beau pour être vrai.

- A tous les commandos en chasse de Karine O'Donnell. Votre mission est temporairement annulée, retournez tous devant les geôles de de la base. De nouvelles directives vous y seront données.

Une fois le message transmit, le ninja remercia l'équipe de transmission, au nom de l'agent Redzone. Un mensonge supplémentaire laissant croire à toute l'équipe de la véracité des informations données par le déserteur. Il feint de partir pour le lieu de rassemblement des commandos, mais se dirigea bien sur au point de rendez vous qu'ils avaient mis au point avec Viper, à toute vitesse. L'heure était presque passée. Il avait certes gagné du temps, mais tout leurs problèmes n'étaient as encore réglés pour autant...


Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Sam 10 Mai - 16:55

- A tous les commandos en chasse de Karine O'Donnell. Votre mission est temporairement annulée, retournez tous devant les geôles de la base. De nouvelles directives vous y seront données.

Voilà quelque chose qui attisa la curiosité de l'assassin. Le jeu visant à l'éliminer était en suspend pendant quelques temps.

*Qu'est-ce qu'il se passe encore ?*

Elle se demandait ce que pouvait bien manigancer Lariat. Et si c'était l'oeuvre de Killer-Bee ? C'était tout à fait possible vu le comportement perplexe de l'abeille lors de leur discussion dans le laboratoire. Avait-il réussi à raisonner son frère ? De ce fait Lariat avait-il simplement pété un boulon ? Bien trop de questions que Viper se posait, mais elle n'avait pas le temps de réfléchir à tout ça, elle devait retrouver Itachi au point de rendez-vous, il était bientôt l'heure. Elle sortit dans la cour et marcha d'un pas pressé vers le pont-levis. Les deux gardes la laissèrent passer, mais ne purent s'empêcher de l'interpeller:

- Mademoiselle, vous êtes bien Karine O'Donnell, la femme recherchée par les commandos ?

Evidemment, il n'y avait pas qu'elle qui avait entendu l'annonce via les escargophones. Que devait-elle répondre ?

- Oui, bien sûr. Pourquoi ? Ça vous dérange ?

Les soldats sortirent leurs armes et menacèrent l'assassin:

- Comment se fait-il que vous soyez pourchassée ainsi ?

Là, ça commençait à devenir coton. Des abrutis ont commencé à imaginer qu'elle était une traître recherchée. Elle devait alors leur montrer à quel point ils étaient stupides:

- Vous saviez très bien qu'il y avait une réunion de commandos non ? Et vous n'avez pas eut l'instinct de deviner que tout cela était prévu ? Il s'agit d'un examen, d'une épreuve. Tout cela a été prévu par l'Agent Lariat et moi-même.

Les deux soldats se regardèrent, quelques peu interrogés par la réponse de l'assassin. Et si c'était vraie ?

- Pardonnez notre comportement mademoiselle O'Donnell, mais nous préférons rester méfiant.
- Évitez de poser des questions inutiles à vos supérieurs la prochaine fois.

Viper se retourna et s'avança vers la forêt devant elle. Le point de rendez-vous se situait sur la côte et elle y serait en moins de cinq minutes. Alors qu'elle arpentait le sentier avec toute sa détermination, elle marcha sans le savoir sur un bout de bois. Un mécanisme s'enclencha et une corde vint s'enrouler à son pied droit puis la souleva en l'air. Bien qu'extrêmement surprise, Viper eut le réflexe incroyable de rattraper Nirvana en plein vole. La jeune rouquine se retrouva la tête en bas, Killer-Baby tombée à terre. Heureusement pour elle, elle était encore en train de se balancer en l'air. Son instinct de survie lui dicta de rapidement couper la corde avant qu'elle ne s'immobilise. En effet, à ce stade là, elle ne pourrait plus s'enfuir, car si elle se libère, elle tomberait sur le sommet du crâne, promise à une mort certaine. Elle profita alors du mouvement de la corde pour la couper au moment opportun avec Nirvana. Malheureusement pour elle, elle se retrouva à tomber sur son bras endoloris. L’atterrissage allait faire très mal...

- AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAÏÏÏÏÏÏÏEEEEEE.

Elle hurla de douleur, avant de rapidement se lever tant bien que mal. Malgré son mal de chien, elle resta lucide et savait pertinemment que ce piège n'avait pas été posé là par hasard. Un homme apparu de nulle part et fonça sur sa cible, bien que surpris que Viper se soit relevée aussi vite. L'assassin en avait oublié de ramasser ses filles et devaient combattre son agresseur à mains nues. Ce dernier ne possédait pas d'armes non plus mais s'avança avec vélocité. Alors que l'assassin se prépara à bloquer son coup, l'homme feinta sur le côté avant de donner un énorme coup de poing dans l'épaule droite de Viper. Elle se retrouva projeter à quelques mètres à se tordre de douleur. La fatigue liée à ce mal persistant commençait à se faire sentir. Viper vu la rage monter en elle, mais pas une rage ordinaire. Une rage de meurtrier. Elle était à bout, et elle allait tout simplement exploser. L'homme, habillé en blanc et possédant des cheveux bruns très courts et une petite barbichette, se rua vers sa cible. Sans plus attendre, la rouquine se releva et donna un coup de pied retourné avec sa jambe droite dans le ventre de son adversaire, ce dernier le bloqua avec ses deux poings. Viper fit aussitôt un autre coup de pied retourné, du gauche cette fois-ci, dans la tête de son agresseur, mais celui se baissa prêt à donner une uppercut dans la mâchoire de la jeune femme. Viper esquiva en faisant des petits pas en arrière pendant que le brun s'avançait vers elle. Elle feinta un coup de pied dans sa tête. Alors que l'homme tenta de le parer, et donna en réalité un coup dans le menton de celui-ci. Le bonhomme recula en arrière de quelques pas avant que Viper ne vienne en mettre une seconde couche. Elle prit de l'élan et sauta légèrement. Dans ce rapide laps de temps, elle se tourna légèrement sur le côté gauche et donna un coup de pied dans le visage de son agresseur, puis en s'appuyant sur son visage elle se tourna cette fois-ci sur le côté droit et donna un second coup avec son pied gauche. Son adversaire vola à quelques mètres contre un arbre. Ce dernier respira puis se releva. Il regardait Viper dans les yeux, et passa son doigt sous son nez afin d'enlever un peu de sang.

- Vous êtes beaucoup plus coriace que je ne l'aurais imaginé, malgré votre bras et vos épées en moins.
- C'est quoi ton problème enfoiré ? Et tu es qui d'ailleurs ?
- Moi ? Vous ne savez pas qui je suis ? C'est dommage, parce que moi je sais que vous êtes Karine O'Donnell.

Viper avait tout de suite compris qu'il s'agissait d'un des commandos, mais pourquoi celui-ci n'avait-il pas obéit aux ordres ?

- N'as-tu pas entendu les consignes ? Tous les commandos doivent retourner aux geôles !

- Vous me prenez pour un idiot ? N'allez pas me faire croire que vous travaillez main dans la main avec l'Agent Lariat.
- Tu refuses d'obéir alors ? Tu ne seras pas promu dans ces conditions, menaça Viper.
- J'ai vu le commando Alcaline vous attaquer, je l'ai vu se faire maîtriser et j'ai vu le ninja vous rejoindre. Après une courte discussion, vous vous êtes séparés. Je vous ai donc suivi jusqu'au labo mais je n'ai pas pu entrer. Bref, tout cela pour dire que l'Agent Lariat ne nous a pas donné une épreuve, mais bel et bien une mission d'arrestation. Je ne me ferai pas avoir par ces soit-disant ordres sortis de nulle part ! Vous êtes une personne recherchée par Lariat, et le ninja est votre allié ! De plus, c'est étrange qu'une personne sensé avoir préparé l'épreuve ne connaisse pas mon identité !

Viper était stupéfaite, il venait de marquer un point.

- Tssss, encore un abruti hein ?, fit Viper énervée. Je n'ai donc pas le choix. Vous êtes tous aveugle devant ce Lariat, mais vous ne savez pas qui il est véritablement. Ne viens pas pleurer après ce combat. Commando ou pas, je serai sans pitié.

Si Viper avait tant confiance, c'est qu'elle se sentait capable de rivaliser avec son adversaire, même sans ses épées. Elle a part ailleurs apprise à se battre sans elles et avait étudier l'art martial du Tae-Kwon-Do grâce à l'entraînement intensif de l'Agent 005. Etant incapable de se battre à deux épées dorénavant, c'était le moment idéal pour tester son nouveau style de combat. Elle montra son majeur à son adversaire, et lui fit signe de s'approcher avec.

- Quel manque de respect venant d'une soit-disant inspectrice.
- Je ne respecte pas les idiots, rétorqua-t-elle.

Tout ceci dans le but de pousser à bout son ennemi. Et ceci fonctionna plutôt bien puisqu'il se rua vers elle prêt de nouveau à lui faire ses feintes. À droite, à gauche, le combattant était très agile et il était difficile de prévoir où le coup allait partir. Mais la rouquine ne se laissa pas impressionnée pour autant, elle aussi avait prouvé que les feintes étaient son domaine. Un coup de poing parti soudainement vers sa droite, visant encore une fois son épaule droite, mais Viper para le coup avec son pied droit. Elle commença alors à enchaîner les coups de pieds, acculant son adversaire bombardé par les coups, jusqu'à ce qu'elle parvienne à le toucher. Il fut déséquilibrer un instant et Viper en profita pour porter un ultime coup. Mais son adversaire esquiva et donna une droite monumentale à Viper qui recula de quelques mètres. Nathan, le commando prêt à tout pour livrer Viper à l'Agent Lariat, fonça sur elle et porta ses coups en priorité sur le point faible de Bloody: son bras droit. Une, deux, trois, quatre fois il y parvient. Cette fois, s'en était trop pour l'assassin qui cria:

- ASSSSEZ !!!

Elle donna un coup de genou à Nathan puis un coup de pied dans sa tête que le commando parvint à bloquer. Il recula de quelques pas, afin de souffler.

- Tu me fait perdre mon temps connard ! Ce combat inutile me rend folle.

L'autre commando ne répondit pas, se contentant seulement de reprendre un peu de force. Viper se rua alors vers lui, dans ce qui allait être l'ultime confrontation...


5 minutes plus tard


Viper respira profondément en marchant lentement à travers la forêt. Elle était quelque peu déconcertée, il s'était passée quelque chose totalement imprévue et qui risquerait de compromettre le reste de la mission. Épuisée, elle arriva une demie-heure en retard sur le lieu du rendez-vous avec Itachi. Ce dernier l'avait attendu et descendit de son arbre après avoir vu l'état physique de Viper, couverte de bleues et de quelques rides de sang.

- Viper ! Qu'est-ce qu'il t'es arrivée ?, interrogea le ninja.
- Itachi... On a un gros problème, fit-elle en serrant les dents et en regardant son ami dans les yeux. J'ai... j'ai tué un commando...

Note pour Itachi:
 


_________________
"Le but à la guerre n'est pas de mourir pour son organisation, mais de faire en sorte que le connard d'en face crève pour la sienne."
Bloody Viper
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Dim 11 Mai - 22:08

Ce qui ne devait surtout pas arriver, arriva. Viper titubant, le visage un peu en sang, visiblement fatiguée de tout ce qu'il venait de se passer.

- Itachi, on a un gros problème... J'ai... J'ai tué un commando.

Itachi qui était généralement de marbre, écarquilla les yeux et eut le souffle coupé devant cette déclaration. Qu'avait il pu se passer ? Il était venu aider la jeune assassin, mais fut clairement stoppé dans son élan par cette révélation.

- Je suis tombée sur un type brun avec une barbichette, qui a ignoré les ordres donnés par escargophones. il croyait fermement que j'étais une traître, et il t'a vu en ma compagnie. Un combat a éclaté. Bien sur, ça a très mal fini. Soit je me faisait capturer et la mission était un échec, soit ce mec crevait. J'ai choisi la mission. expliqua t'elle avec dureté.

*Crisisfull...* pensa le ninja. Il n'y avait que lui qui correspondait à cette description. Visiblement à trop vouloir bien faire, le ninja et sa camarade avaient manqué d'attention. Se faire repérer de cette manière était la première erreur à ne pas commettre.

- Ou est le corps ? demanda-t-il.

-Je l'ai caché dans la foret, personne ne le trouvera pour le moment. Je compter le balancer à la mer mais notre briefing passe avant j'ai découvert ceci dans un labo. Elle sortit de sa poche une boucle d'oreille argentée en forme de pièce de jeu d'échec.

- Tu as pu en déduire quelque chose, par rapport à Tierra del Sol ? demanda le déserteur en analysant au mieux le bijou.

- J'ai trouvé une boucle similaire sur une scène de crime de Geller à Tierra. Elle avait la forme d'un cavalier. Celle ci à la forme d'un fou. Si tu es un peu calé en jeu de plateau tu en déduiras qu'il s'agit de deux pièces aux échecs. Sachant que l'organisation se nomme Chess, je te laisse faire le lien.  répondit Viper.

- Je vois. Il marqua un silence. Visiblement il ne s'était pas trompé, la boucle correspondait bien à une pièce d'un jeu d'échec.  Tu sais quelque chose à propos de cette organisation ?

- Hélas pas grand chose... Fit l'assassin. Si ce n'est qu'ils font du trafic d'armes et qu'ils sont présents sur Grandline. Elle s’arrêta un moment avant de reprendre. J'ai un espion dans le labo, il ne tardera pas à me donner un nom au sujet de cette boucle.

- Bon... J'ai réussi à gagner du temps avec les autres commandos. Mais quand ils verront mon absence au rassemblement, nous risquons d'avoir des problèmes. surtout s'ils remontent jusqu'à la tour des informations, ils comprendront que c'est moi qui ai fait tout ça. Il va falloir que nous agissions vite maintenant, nous n'avons plus le temps de tergiverser. Mais il va malgré tout falloir que tu te reposes.

- Ah ! c'est toi le coup des escargophones ? fit Viper visiblement surprise.

- Oui. j'ai pu accéder au bureau de transmission des informations. Cela m'a permit de gagner un temps précieux et d'éviter d'éventuels affrontements. Enfin... c'est ce que je pensais... Dit il en constatant l'état de fatigue de sa camarade.  

- Quoi ? fit la jeune femme en voyant son ami appuyer ses dires avec son regard. Je ne suis pas en train de mourir ! J'ai juste mal au bras c'est tout ! Quoi qu'il en soit, pour échapper à cette scène j'ai rencontré le frère de Lariat dans le labo.

- Tu ne crois pas qu'il serait temps d'être raisonnable ? dit il en soupirant. "Il y aura tôt ou tard un face à face avec Lariat, Tu peux au moins admettre que tu n'est pas au mieux de ta forme..." Il s’arrête un moment et ferme les yeux. Il les rouvre un instant plus tard et demanda. Le frère de Lariat ?

Comme s'y attendait le ninja, la mauvaise foi de Viper était plus grande que sa bonne foi. Elle ignora complètement ce que le ninja venait de dire, se concentrant plutôt sur la dernière question de son camarade.

- Il essayait de trouver des preuves lui aussi. mais pour innocenter son frère. Cela dit après une discussion fort inintéressante, il est parti en disant qu'il allait parler à son frère. je crois qu'il commence sérieusement à réaliser ce qu'il se passe ici. Il est encore trop tôt pour savoir si c'est un allié ou pas mais je pense qu'il fera le bon choix.

- Le frère de Lariat pourrait devenir un allié ? C'est assez difficile à croire... mais toujours est il qu'il ferait du bien à notre force de frappe. Et en ce qui concerne les preuves contre Lariat, tu as du nouveau ?

- Je me suis uniquement concentrée sur les scientifiques par manque de temps. il faut réfléchir à ce qu'on va faire maintenant.

- Effectivement. Il fit un point rapide sur la situation. Tu as encore trois commandos à tes trousses dont apparemment une jeune prodige de South Blue. Je pense qu'il n'y a que deux solutions, soit on essaye de se débarrasser des commandos soit on se concentre sur une preuve contre Lariat. Sachant que mon astuce ne durera pas éternellement...

- Il faut absolument que j'entre dans son bureau. Il faut trouver une astuce pour le faire sortir de son trou, c'est le seul endroit ou aller pour chercher une preuve concrète. il faut aussi qu'on soit clair au niveau du frère de Lariat. Je vais tenter de le retrouver.

- Pour que tu t'infiltres dans son bureau, je peux peut-être faire quelque chose. Ce sera dangereux et tu n'auras pas beaucoup de temps, mais j'ai ma petite idée pour le faire sortir de la haut. expliqua le ninja.

- Je t'écoutes. C'est quoi ton plan ?

- Je ne peux pas t'expliquer maintenant, ça me prendrais trop de temps, il va d'ailleurs falloir que je me dépêche si je veux y parvenir. Écoutes, postes toi au plus vite en bas de la tour de Lariat. Cache toi de manière à être sure de ne pas te faire repérer, et attend juste qu'il sorte. Je m'occupe du reste. Lui indiqua le déserteur en désertant justement le lieu de rendez vous.

Le ninja fit le plus vite possible pour atteindre l’entrée de la base. Il se dirigea vers l’entrée des sous sols. Les gardes le laissèrent passer prétextant savoir la raison de sa venue. Tout se déroulait comme prévu, avec un peu de chance Viper aurait un minimum de temps libre pour agir.
Il se posta devant les geôles, obéissant à l’ordre qu’il avait lui-même donné avec bien évidemment les trois jeunes femmes commandos qui restaient, attendant la sois dite venue de l’agent Lariat. Il y avait Demether Fablious, Julian Roseblanche et la fameuse Jill Razor, soit les quatre commandos encore en lice pour le fameux titre de commando GL.  

Silencieux, le rendez vous des commandos n’était pas à son plein. Bien évidemment Alcaline et Nathan ne viendraient pas, et cela devait perturber les autres candidats encore en lice. Mais plus encore c’est l’absence de Lariat qui devenait impromptue. Un responsable qui ne se déplaçait pas, alors qu’il en avait lui-même donné l’ordre était plus que curieux. Et c’était précisément sur cette confusion qu’Itachi avait parié pour faire sortir le directeur de sa tour.
Avec les doutes naissant chez les trois autres femmes, il y avait fort à parier qu’elle finissent par ne pas comprendre ce qu’il se passe et contactent Lariat. Si cela devait se produire, le ninja aurait alors réussi son coup. Ce n’était qu’une question de patience.

Lorsque près d’une vingtaine de minutes s’étaient écoulées depuis l’arrivée du déserteur, c’est finalement Demether qui posa la question indicative d’une possible réussite.

- Que se passe t’il ? Que fait l’agent Lariat ? Demanda-t-elle.

Elle n’obtint aucune réponse, et se contenta d’attendre encore un peu. Puis après dix bonnes minutes supplémentaires, les doutes ne pouvaient plus être retenus.

- Il doit y avoir un problème. conclut Julian.

Le garde de la geôle qui passait par la fut interpellé par Demether. Il ne put bien sur pas apporter de réponse à ses questions, mais proposa une alternative qu’espérait, depuis le début l’homme aux Sharingans. Il sortit un petit escargophone de sa poche intérieure et proposa aux commandos de contacter le responsable en question.
Tous se regardèrent sans dire le moindre mot, avant que Demether, propose d’au moins essayer de lui parler. Le responsable de la prison joignit ainsi Lariat qui s’exclama de la situation.

- Qu’Est-ce que c’est que ces histoires ?! Je n’ai jamais rien demandé de tel ! Dit il énervé de la situation qu’il jugeait inacceptable.

- Toutes mes excuses directeur, mais le message est passé par les interphones. De plus il manque apparemment deux commandos.

- Comment ?! Il s’arrêta un moment avant de penser à un détail qui devait le rendre fier de sa logique qu’il pensait implacable, et de finalement demander avec assurance: Dites moi… j’imagine que le jeune Uchiwa fait parti des absents ?

- Non directeur, il est bien ici. Les deux absents sont les commandos Alcaline Medusa et Nathan Crisisfull. Tout les autres sont présents avec moi.

- Quoi ?! Mais ça n’a aucun sens ! Qu’Est-ce qui se passe, bon sang ?!

Le plan avait parfaitement fonctionné. Evidemment Lariat savait que les relations entre le ninja et Viper étaient bonnes. De ce fait il put facilement imaginer que les absents à ce rendez vous imprévu étaient le jeune Uchiwa et un autre commando qu’il aurait éventuellement vaincu, pour faciliter la tache de Karine O’Donnell. Alors fatalement la présence du ninja à ce rassemblement dont il ignorait la cause, perturbait tout ce qu’il avait imaginé. C’est un peu comme si le déserteur avait suivi les instructions que l’appel des interphones avaient donné. Un peu comme si le ninja n’avait, lui non plus, pas prévu ce rassemblement inopiné.
C’était précisément ce que voulait l’homme aux Sharingans : Laisser penser Lariat qu’il maîtrisait la situation alors qu’en réalité rien ne se passait comme il ne l’imaginait, pour le plonger dans l’incompréhension la plus totale et le pousser à faire l’erreur de trop.

- Tss… Je ne comprends rien. Ne bougez pas j’arrive tout de suite.  

La voila, l’erreur à ne pas commettre. Il avait parfaitement mordu à l’hameçon. La présence d’Itachi à ce rassemblement avait fait effondrer toutes ses hypothèses concernant l’appel de l’interphone qu’il n’avait pas demandé. Le seul moyen pour lui d’essayer de comprendre cette complexe situation, était de se rendre sur place. Et à laisser son bureau seul, laissant ainsi le champ libre à Viper. Il se redrait très probablement par la suite, dans la tour de transmission, et y découvrirait le plan du ninja, mais qu’importe. Il aurait au moins gagner le temps qu’il fallait.

En moins de temps qu’il ne fallu pour le dire, l’épaisse carcasse du directeur arriva devant les geôles de la base. Il observa les quatre derniers rescapés de l’épreuve qu’il avait lancé, sans comprendre.

- Qu’Est-ce que c’est que ce bordel ?!

Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Ven 16 Mai - 21:19

Le ninja partit à la vitesse de l'éclaire, mais il avait laissé des instructions précises à sa camarade: attendre prêt de la tour que Lariat sorte de son bureau. Pas besoin de savoir exactement ce qu'allait faire Itachi, s'il avait une idée, elle était généralement très bonne. C'est d'ailleurs un aspect que Viper appréciait énormément chez le déserteur. Peu importe la situation, il savait réagir à vitesse grand V. Sans plus tarder, l'assassin se rendit à son tour à la base malgré son état de faiblesse. C'était la deuxième fois qu'Itachi lui disait de se reposer, chose qu'elle avait prit soin d'ignorer. Viper savait pertinemment qu'elle n'était pas à 100% de ses capacités, ce qui la faisait d'ailleurs rager intérieurement, mais c'était déjà le cas avant le début de sa mission. Puis laisser son ami face à toute la base pendant qu'elle se reposait n'était certainement pas un idée judicieuse. C'est ainsi que la rouquine fonctionnait en mission. Toujours à 200%, peu importe si elle devait y laisser un bras, ou même la vie.

Après avoir couru une poignée de minutes, elle traversa le pont levis en prenant soin d'éviter ces foutus gardes qui regardaient aller et venir le ninja et l'assassin dans la base depuis la veille. Elle se dirigea alors vers l'aile Nord et déboula face à l'escalier de la Tour Cardinale Écarlate. Elle regarda autour d'elle afin de s'assurer qu'il n'y avait personne, puis se cacha sous les escaliers en béton. Dans le noir total, elle pouvait facilement entendre les bruits de pas provenant des escaliers, mais aussi espionner toutes activités se déroulant juste devant celui-ci. Seul bémol selon elle:


- C'est quoi ces putains de toiles d'araignées ?!?

Se battre avec les arachnides avait au moins le mérite de l'occuper un petit moment. Car Viper n'était pas très patiente. C'était une femme d'action, mais pouvait-elle vraiment faire autrement ? Non, bien sûr que non. Alors elle patienta, en commettant au passage un génocide de bestioles à huit pattes pour tuer le temps. Cependant, au bout d'une bonne demie-heure, Lariat n'était toujours pas descendu de sa tour, ce qui ne manqua pas de faire brûler d'impatience la rouquine:

- 'tain il fout quoi ? Je vais pas rester là toute ma vie !, fit-elle en écrasant une énième araignée dans sa main, ayant échappée à son massacre.

C'est alors que le moment tant espéré arriva. Elle entendit des bruits de pas raisonner sous l'escalier. Viper pencha un peu la tête pour espionner le couloir et vu Lariat se diriger vers l'aile Nord, sans doute pour se rendre aux geôles. Elle attendit un petit moment afin qu'il soit loin et passa enfin à l'action. Elle se releva, se dépoussiérant au passage et grimpa l'escalier menant au bureau du directeur. Comme elle s'en doutait, il y avait toujours les deux gardes de la veille. Cette fois-ci, pas de politesse, les deux gardes chargèrent l'assassin. Cette dernière se mit en position et esquiva les deux coups portés successivement sur elle. Elle attrapa l'un des deux gardes par le col avec sa main gauche et lui donna un coup de boule sur le nez et porta un rapide coup de pied dans l'entre-jambe du deuxième, avant de l'achevé à l'aide d'un coup de pied dans la tête. Les deux gardes assommés, elle porta sa main sur la poignée de la porte. Evidemment, Lariat avait prit soin de verrouiller l'accès à son antre. Viper recula alors de quelques mètres, sortit son pistolet et tira deux coups de feu sur la serrure de la porte afin de la faire sauter. Elle donna un ultime coup de pied dedans afin d'ouvrir la fameuse porte. Le bureau de l'Agent était enfin pour elle ! Elle n'avait cependant que très peu de temps pour fouiller les affaires du prétendu traître. Elle rangea son pistolet et se rua vers le bureau qu'elle jugeait suspect. Elle ouvrit un à un les tiroirs et constata avec stupéfaction qu'il y avait bien trop de paperasses à vérifier !

*C'est pas possible, je vais devoir faire vite*.

Elle vérifia rapidement les différents documents de chacun des tiroirs. Elle tomba rapidement sur un calendrier notant les dates importantes. Une date attira son attention, car entourée au stylo rouge.

- "Rendez-vous avec le Commando Geller". Ça ne constitue pas vraiment une preuve dit comme ça, se déclara t-elle à elle-même. Néanmoins, on sait que Geller ne revenait pas souvent sur Solarius. Si Lariat voulait envoyer des ordres à Geller, il l'aurait fait autrement. Pourquoi se sont-ils vu alors ? Ça a peut-être bien un rapport avec Chess.

Mais ceci n'était pas suffisant, il fallait qu'elle trouve une autre preuve compromettante. À force de fouiller le bureau, elle finit pas tomber sur un tiroir verrouillé. Allait-elle enfin trouver ce qu'elle recherchait dans ce tiroir ? Après avoir crocheté la serrure à l'aide d'un trombone, elle tomba sur un document, une lettre plus précisément, comblant toutes ses attentes.

- Une lettre... de la Reine ?, fit-elle avec le sourire aux lèvres.

Elle lut la lettre dans son intégralité afin de confirmer ses soupçons. Mais une autre information attira son attention:

- "Nous devons nous préparer pour l'opération Bones of the Moon". Qu'est-ce que ça veut dire ?, fit l'assassin perplexe.

Mais elle entendit des bruits de pas venant des escaliers. C'était la pire des choses qui pouvait lui arriver, son seul échappatoire était ce couloir. Elle posa la lettre sur le bureau, ferma un peu la porte, se cacha derrière et pointa son pistolet vers l'entré. Si cette personne était Lariat, alors elle tirerait dans ses jambes pour l'immobiliser. Elle avait trouvé son lien avec Chess, elle pourrait donc agir selon sa guise. Mais c'est finalement une tête connue qui déboula dans la pièce:

- Encore toi ? fit l'assassin, visiblement agacée que cet hurluberlu vienne à chaque fois l'interrompre en pleine fouille.
- Voili-voulou, je te croise partout ~~ fit-il en montrant l'assassin avec ses deux indexes.
- Elle a une répercussion minime sur ton auditoire, ta rime... Bref qu'est-ce que tu branles là ?
- Je suis venu parler avec mon frère, visiblement il est parti en guerre, rappa t-il en voyant l'état de la pièce.
- J'ai trouvé quelque chose au sujet de ton frère justement..., fit-elle en se dirigeant vers la lettre posée sur le bureau. Lis ça, fit-elle en donnant la lettre à Bee.

Ce dernier lut la lettre dans sa tête, avant de dire avec une mine renfrognée:

- Une proposition ? Pour faire partie de l'organisation ?
- Exa, tout en restant Agent de l'AR. Il semblerait qu'il coopérait simplement avec Chess, sans en faire partie. J'ignore quelles étaient ses raisons, mais j'ai ce qu'il faut pour arrêter Lariat désormais. Bee, reprit-elle, avec une telle affaire de traîtrise, ton frère à toutes les chances de se faire exécuter. Mais si tu parviens à le convaincre d'avouer ses erreurs, et de donner des infos à l'AR sur Chess, il aura peut-être une chance de rester en vie. Sa plus grosse chance de survie, c'est de nous dévoiler ce qu'est cette opération Bones of the Moon !

Killer-Bee serra les dents. Il ne comprenait pas pourquoi son frère avait commit un tel acte. Finalement, avec une peine absolue, il déclara:

- Je vous aiderai, à arrêter mon frère. Mais il est très fort, à 2 contre 1, ce qui nous attend c'est la mort !
- Je ne suis pas seule. Le commando Uchiwa m'aide dans cette mission. Mais il est vraie que nous ne sommes pas assez pour le contrer. Notre seule chance, c'est de convaincre les autres commandos de se retourner contre lui.
- L'idée est pas mal ! Moi je vais attendre mon frère pour lui faire la morale !
- D'accord ! Je vais rendre visite aux scientifiques avant, car il y a un autre traître caché là-bas. Si tu as un soucis avec Lariat, je ne sais pas par quel moyen, mais essayes de me prévenir, je viendrai t'épauler. Je vais tenter de retrouver mon allié aussi, fit Viper.

Juste avant de sortir de la pièce, elle prit soin de photocopier la lettre de Chess afin d'en garder une pour elle, et d'en laisser une pour Bee. Cela pourrait toujours servir. Elle descendit alors des escaliers, et se rendit à l'aile Sud afin de rendre visite à son espion Ryan...


_________________
"Le but à la guerre n'est pas de mourir pour son organisation, mais de faire en sorte que le connard d'en face crève pour la sienne."
Bloody Viper
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Lun 26 Mai - 15:27

Au moins Lariat avait mordu à l'hameçon. Itachi ignorait combien de temps il gagnerait avec ce petit tour de passe passe, mais l'accès était temporairement libre pour son amie. Le plus dur désormais était de faire l'innocent face à quelqu'un qui portait déjà de nombreux soupçons sur le ninja. Il ne tarda pas à s'exclamer devant les présents, en exigeant des réponses.

- Et Crisisfull et Medusa ? Ou sont ils ?

- Ils semblent avoir disparus. conclut Demether.

Face au paroxysme de l'incompréhension, Lariat demanda qui avait commandité une pareille réunion. Et comme précédemment on lui répondit, qu'il était l'investigateur de cette demande. Il s'arracha les cheveux. Perdre le contrôle de sa base et de son petit monde ne lui plaisait déjà pas, mais en plus des ordres avaient été donnés sous son nom. D'une certaine manière on lui avait usurpé son identité, et cela ne lui plaisait absolument pas. Il essaya probablement de faire le point sur toute la situation. Chose difficile pour lui, qui finalement n'était au courant de rien. Puis après avoir tourné de rage un court moment, il donna de nouvelles directives.

- Repartez immédiatement en chasse de Karine O'Donnell. Si vous retrouvez Crisisfull ou Medusa, ramenez les moi aussitôt. Leurs disparition n'est pas normale. Dit il regardant le ninja avec un air très suspicieux. De mon coté je pars pour la tour radio, pour savoir d'ou est venue cette sordide information.

Itachi n'en laissait rien paraître, mais il savait que la tromperie ne durerait plus très longtemps. Une fois que Lariat aurait atteint le poste radio, il découvrirait l'auteur de cette mascarade. Cela revenait à prouver la culpabilité du déserteur. Il fallait voir le bon coté des choses, Viper avait eu l'occasion de fouiller le bureau et surtout, le directeur laissait filer le ninja qu'il devait pourtant soupçonner. Une chance inespérée, il aurait pu lui ordonner de le suivre par sécurité. Ce qui aurait bloqué l'homme aux Sharingans une fois face à ses responsabilités... Mais non, il ordonna de reprendre la mission, peut être la présence du ninja à ce rassemblement le troublait-il au point de le laisser filer ? Quel que soit la raison, il s'agissait d'une opportunité inouïe. Ce n'était qu'une question de minutes avant que le ninja ne soit à son tour recherché dans toute la base. Alors autant dire que prendre de l'avance sur une poursuite à venir était une chance incroyable.
Les éléments s'étaient formidablement bien liés. Tous les rouages de son plan avaient fonctionné, plus encore que ce qu'il pensait.
Il y avait tout d'abord eu cette idée d'atteindre la tour de contrôle du système radio, qui lui avait permit de stopper la chasse à l'homme lancée sur Viper. Puis il avait lui même feint de mordre à l'hameçon, de la requête qu'il avait lancé auprès de tous les commandos convoqués, ce pour piéger Lariat et le faire sortir de son trou. Laissant ainsi sa camarde libre de toute action. Mais ce qu'il n'avait pas prévu, c'est qu'en plus de gagner du temps pour sa consœur, le directeur de la base allait lui permettre de vagabonder encore quelques précieuses minutes à travers l'île ! Lorsque Itachi partit pour la réunion, il savait qu'il se jetterait dans la gueule du loup, c'était aussi une des raisons pour lesquelles il n'avait pas voulu informer la rouquine de son plan. Jamais elle ne lui aurait laissé prendre un tel risquee, et même si de toute façon, le ninja lui avait désobéit, il aurait perdu du temps en explications et en  pourparlers. Il était pour l'instant orchestrateur d'une astuce qui portait diaboliquement bien ses fruits.  Il fallait désormais retrouver Viper le plus vite possible. Car une fois que Lariat aurait découvert le manège du déserteur, il n'aurait plus d'échappatoire : l'affrontement avec le grand chef n'était plus très loin. Il ne restait que quatre commandos en chasse, dont Itachi, soit trois adversaires réels.
Si le jeune frère du directeur joignait finalement leurs rangs, il s'agirait d'une belle opportunité pour un peu équilibrer les forces...

Chaque commandos partirent dans une direction différente. Itachi ne commit pas l'erreur de partir en direction du bureau de Lariat. De toutes façon, Viper ne s'y trouvait déjà peut être plus. Il quitta à nouveau la base en passant par par le grand pont, et courut à travers la forêt , jusqu'à un face à face auquel il ne s'attendait pas.

- Tu as du être encore plus surprit que moi, que Lariat te laisse filer.

Il s'agissait de Jill Razor, la fameuse prodige des révolutionnaires. Le jeune femme qui après seulement deux mois de services était déjà favorite pour le grade de commando GL. Et visiblement, sa réputation n'était pas usurpée. Une jeune brunette avec une longue tresse, un regard perçant, à la fois calme et assurée. Une semi combinaison marron, avec un short relativement court, idéal pour des mouvements amples, des mitaines de protections métallisées, idéales pour les artistes martial. Elle portait également une sorte de cache oreille, touffue, qui faisait penser à des oreilles d'animaux, mais qui couvrait en fait les siennes. Elle n'était ni trop grande ni trop petite, un mètre soixante cinq à vue de nez, une silhouette fine, malgré un corps qui semblait musclé et proportionné idéalement.

- Je dois admettre que depuis les plaisants commentaires de Lariat, lors de la première réunion, je me suis intéressée à toi, qui n'avait pas beaucoup plus d’expérience que moi dans l'armée révolutionnaire.

- Que me veux tu ? répliqua le ninja sans prêter attention à ce dernier petit compliment camouflé.

- Allons allons. J'ai très bien vu le regard que tu as lancé à Bloody Viper en sortant de la réunion. Entre temps Lariat nous demande d'éliminer Karine O'Donnel qui n'est autre que Viper justement. Crisisfull et Medusa disparaissent mystérieusement, et tu arrives étrangement en retard à l'appel de l'interphone... Cela fait beaucoup de coïncidences...

Manque de chance, cette fille n'avait pas usurpée sa réputation de surdouée. Elle avait une très bonne capacité d'analyse et était en plus très perspicace. Pour ne rien arranger elle semblait connaitre le visage de Viper, pour pouvoir affirmer que la rouquine et Karine O'Donnel, ne faisait qu'une. Mais Itachi essaya dans un premier temps de jouer la carte du bluff, peut être qu'en prêchant le faux, il obtiendrait le vrai.

- Mais qu'est ce que tu racontes ?

- Je t'en prie. Ne joue pas à ça, l'incident de Dustone Road a fait du bruit pour que je puisse vous reconnaître tout les deux ! Vos tête sont mises à prix, et j'ai en plus eu l'occasion d'étudier des registres à mon arrivée vous concernant tout les deux.

Il n'y avait plus d’échappatoire. Cette fille savait pratiquement tout, et il n'y avait en plus pas de temps à perdre, d'une minute à l'autre il allait...

* A l'attention des commandos en chasse de Karine O'Donnel, Une seconde proie est désormais à prendre en chasse. Le commando Itachi Uchiwa est suspecté de trahison, sa capture fera office de réussite pour l'examen. *

- On dirait que je ne me suis pas trompée. Annonça t'elle avec un léger sourire.

Ce qui devait arriver arriva. C'était le prix à payer pour permettre à Viper de s'introduire dans les quartiers du directeur. De toute façon cette fille semblait être au courant de beaucoup de choses, et ne se trompait en plus pas. Elle venait finalement d'obtenir une preuve dont elle n'avait pas réellement besoin.
Elle sortit du dos de sa ceinture deux dagues de collection dont les lames étaient terriblement affûtées, elle les fit tourner à plat entre ses doigts avant de déclarer.

- Voyons qui des deux "favoris" s'en sortira.  



Le commando Jill Razor:
 

Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Mer 28 Mai - 2:10

L'investigatrice descendit de la tour Écarlate et se dirigea vers l'aile sud. Mais elle fut stoppée dans son élan:

- A l'attention des commandos en chasse de Karine O'Donnel. Une seconde proie est désormais à prendre en chasse. Le commando Itachi Uchiwa est suspecté de trahison, sa capture fera office de réussite pour l'examen.

Viper était abasourdie par la nouvelle. Elle savait bien que la chasse dont elle était la proie allait reprendre, mais ne s'attendait pas à ce que son ami fasse partie des cibles.

*Putain de merde ! Ça craint ! Genre on a pas assez d'emmerdes comme ça !*

Itachi s'était une nouvelle fois sacrifié pour elle. Viper commençait à en avoir gros sur la patate, le ninja lui avait rendu énormément de services, alors que la rouquine ne lui en avait rendu aucun. Décidément, elle avait eut une chance formidable de l'avoir rencontré à Dustone Road.

*Tu es définitivement un ami Itachi, je le jure sur mes ancêtres que je te revaudrai ça un jour !*

Il fallait donc qu'elle se dépêche. Le jeu était terminé. Viper allait passer à la vitesse supérieur. Fini la recherche inoffensive de preuves, cette fois-ci il était l'heure de passer à l'action. Elle découpa la manche droite de sa chemise afin de faire apparaître son tatouage "Viper", car sa couverture ne lui serait plus d'aucune utilité dorénavant. Avec un peu de chance, les trois commandos restant ne savaient peut-être pas qu'elle était anciennement Karine O'Donnell. Après avoir donc découpé sa chemise, elle arriva juste devant le labo et demanda aux gardes postés à l'entrée de faire venir Ryan O'Donnell. Heureusement les deux gardes n'étaient pas les même que la veille et ils ne portèrent aucun soupçon à l'assassin. Viper patienta alors quelques minutes avant de voire son espion arrivé. Il s'avança vers la rouquine et chuchota:

- Le comportement de Vladélina Pétrov était pour le moins étrange. Je pense que c'est la personne que vous recherchez.
- Qu'est-ce qu'il te fait dire ça ?
- Et bien, ça fait deux ans que je suis de garde dans le laboratoire et que je côtoie Mlle Pétrov. Elle a un caractère très joviale et croque la vie à pleine dents. Mais depuis ce matin elle semble complètement déboussolée et n'arrête pas de faire des allers-retours entre l'usine et le labo. Elle cherche quelque chose.
- Bien, c'est parfait. Interceptes-là et demande-lui de venir me rejoindre. Dis-bien que c'est le Commando Bloody Viper qui veut la voire. Si elle persiste à ne pas vouloir venir pour je ne sais quel prétexte, dis-lui simplement que j'ai quelque chose à lui donner et que c'est important, ça devrait la raisonner, fit l'assassin avec un sourire narquois.

Ryan répondit positivement à Bloody et retourna dans le labo. Quant à Viper, elle passa enfin à son plan qu'elle avait secrètement nommé "tant pis pour les dommages collatéraux". Ni une ni deux, elle assomma les deux gardes avec des coups de pieds bien placés et déplaça les corps dans les toilettes situés juste derrière elle. Elle positionna chacun d'entre eux sur un "trône" et verrouilla l'accès des deux cabinets grâce à son fameux trombone. Puis, elle retourna à l'entrée du labo, attendant la chef du département scientifique. Celle-ci arriva enfin, accompagné de Ryan, et Viper pu remarquer un visage effectivement stressé.

- Vous vouliez me voire ?
- En effet, fit la rouquine.
- Mais... mais vous êtes... l'inspectrice... ou je me trompe peut-être ?...

Intéressent, elle avait vraiment l'air perturbé. Cela contrastait chaudement avec la Vladélina qui avait accueillit Bloody dans le labo la veille. Pour être enfin fixé, Viper sortit la fameuse boucle:

- Ceci est à vous ?

Mlle Pétrov lâcha un regard très surpris, se demandant probablement ce que faisait sa boucle dans les mains d'une autre personne. Il n'en fallait pas plus pour Bloody pour confirmer son hypothèse. Elle donna un coup de genou dans le ventre de la frêle jeune femme et frappa sa nuque afin de l'immobiliser. Elle rangea la boucle et répéta la même opération qu’auparavant, en enfermant sa victime dans les toilettes des filles cette fois-ci. Ryan fut quelque peu déconcerté par les méthodes de l'assassin, mais cette dernière lui expliqua que c'était nécessaire. Elle lui demanda de rester là à la surveiller. Il fallait qu'elle se dépêche. Elle se rendit précipitamment dans sa chambre et ramena du scotch et une corde. Elle retourna rapidement dans les toilettes. Heureusement pour elle, Vladélina était encore dans les pommes. Elle retira un bout de scotch en coinçant le rouleau sous son pied et en tirant avec sa main valide. Elle colla le morceau sur la bouche de la jeune femme. Pendant ce temps, elle demanda à Ryan d'attacher ses pieds avec la corde, puis de l'attacher solidement au cabinet. Vladélina hors d'état de nuire, Viper demanda à son allié de sortir:

- Qu'allez-vous lui faire ? questionna perplexe le soldat.
- Ce que j'ai à faire, fit simplement l'assassin avec un regard lourd de sens. C'est une traîtresse, et malheureusement pour elle, il va falloir que je la violente un peu afin qu'elle me donne des réponses. Tu devrais retourner à ton poste, ton absence va paraître louche, et je ne veux pas t'impliquer davantage dans cette enquête.

Ryan sortit un peu dépité de la pièce. Cautionnait-il les méthodes de la personne qu'il considérait jusqu'alors de juste ? C'est sans la conscience tranquille qu'il retourna au labo, laissant Viper avec sa proie, qu'elle allait dévorer toute crue. Cette dernière émergea de sa petite sieste et ne mit que très peu de temps avant de comprendre qu'elle était séquestrée. Elle tenta instinctivement de se débattre, avant que Viper n'intervienne:

- C'est inutile.
- Hmmm ! Hmmmm !, poussa la jeune femme, avec un regard empli d'incompréhensions et de supplices.
- On va jouer à un jeu, fit l'assassin avec un regard malicieux. Je te poses des questions, tu répondras soit "oui" par un signe vertical de la tête, soit "non" avec un signe horizontal, d'accord ?
- Hmmmm, fit toujours Miss Pétrov dans l'incompréhension la plus totale.
- Bien, fit Bloody en ressortant la fameuse boucle, cette boucle confirme t-elle ton appartenance à Chess ? dit-elle en posant le bijou sur les genoux de l’interrogée.

La victime hésita un instant, peut-être paralysée par la peur, puis fit un signe horizontale de la tête.

- Tchh

Viper gifla sèchement d'un revers de la main la scientifique, avant d'ajouter:

- Ah oui ! J'ai oublié une règle importante ! Ne t'avises pas à te foutre de ma gueule. Je repose la question: cette boucle confirme t-elle ton appartenance à Chess ?

Vladélina confirma sa première réponse avec un signe négatif. Cette fois-ci, Viper donna un coup de poing dans le nez de la jeune femme puis sortit Killer-baby, donc la pointe venait chatouiller les narines de sa victime:

- La prochaine fois j'utiliserai ma lame ! Peut-être que ça va te faire réfléchir ?

La scientifique fit plusieurs fois un signe positive de la tête en lâchant quelques larmes de peur.

- Bien... passons à la question suivante ! Y aurait-il d'autres membres de Chess infiltrés chez les scientifiques, et plus généralement dans la base ?

Miss Pétrov répondit ardemment de façon négative. Intéressent, cherchait-elle à protéger ses éventuels alliés ? Ou bien avait-elle peur de la réaction de l'épéiste tatouée ? Viper admettait ne pas savoir si elle disait la vérité, mais lui accorda sa confiance pour cette fois-ci.

- Okay, je veux bien te croire pour cette fois-ci. Question suivante, que signifie cette boucle ? J'ai trouvé la même à Tierra Del Sol, celle qui appartenait à Roy Geller... Elle avait la forme de cavalier. J'en déduis qu'il n'avait pas la même fonction que toi au sein de l'organisation ?

La jeune femme répondit négativement, comme elle le supposait.

- Je suppose que la tienne signifie que ceux qui la porte sont des chercheurs, ou tout simplement des scientifiques au sein de Chess ?

Ceci était bien évidemment une déduction très simple vu qu'elle avait infiltré le laboratoire de Solarius. La jeune femme répondit positivement, comme le pensait Viper.

- Ça va ! Tu t'en sors plutôt bien ! fit ironiquement l'assassin. Il ne te reste que deux questions, si tu continues à jouer le jeu, alors je t'épargnerai.

Elle sortit de sa poche la lettre de la Reine, la posa devant les yeux de Vladélina et posa sa question:

- C'est quoi cette opération "Bones of the Moon" ?

Evidemment, la séquestrée ne pouvait répondre à cette interrogation par un simple "oui" ou un simple "non". Viper rangea la lettre dans sa poche et empoigna Killer-Baby, qu'elle positionna juste en face de la bouche de Miss Pétrov:

- Si tu cries, je te tues sur le champs, compris ?

La jeune femme fit un "oui" de la tête et Viper coupa le scotch avec la pointe de sa lame. L'interrogée respira quelques instant puis répondit encore sous le choc:

- Je ne sais pas ce que c'est, l'Agent Lariat ne me dit pas tout.
- Dois-je te frapper ?, menaça Viper.
- Mais je vous jure que je ne sais pas !, insista Pétrov avec son regard de chien battu. S'il ne m'en a pas parlé, c'est que je n'ai rien à voir avec cette opération.

Viper resta septique. Devait-elle la croire une nouvelle fois ? Elle dirigea son épée vers le haut du col de sa victime, et découpa sa tenue de haut en bas. Elle dégagea les parties découpées, et décrocha le soutien-gorge de la jeune femme avec son épée:

- Que faites-vous ? fit Vladélina visiblement très gênée de se retrouver presque nue devant une assassin.
- On va jouer à un second jeu. Je vais écrire "Bloody Viper" avec ma lame sur ton joli corps, si je parviens à tout écrire, alors tu auras gagné. Si tu me supplies d'arrêter avant, alors tu auras perdue.

Viper lâcha un sourire quelque peu machiavélique et commença son oeuvre. Elle commença par tailler un "B" dans la chaire de la jeune femme sur sa hanche droite au niveau du nombril. La jeune femme soupira un peu de douleur mais ne dit rien. Alors, Viper continua avec un "L" juste à côté. Toujours quelques petite gémissements à peine audibles. L'assassin reprit, avec deux "O" toujours à la suite des précédentes lettres, le second "O" s'arrêtant juste avant le nombril. La scientifique tenait toujours. Pour corser le défi, la rouquine déplaça sa lame au niveau de l'estomac, et commença à dessiner un "D" en enfonçant plus loin sa lame que précédemment et redescendit jusqu'au nombril.

- Ah aïe ! Hmmmmm !

Ah, ça faisait un plus mal tout d'un coup, mais la scientifique tenait toujours bon. Le grand "D" dessiné, Viper s'attaqua au "Y", toujours à la même profondeur, mais en dessinant plus grand. La jeune fille commençait à véritablement souffrir. Mais honnêtement, Viper ne pensait pas terminer le premier mot de son nom de code. Alors elle remonta sa lame vers les mamelons de Vladélina:

- Tu as de jolies seins dis-moi, j'en serais presque jalouse.

La fille nue commença à vraiment comprendre ce qui l'attendait, mais se résigna, prête à souffrir. L'assassin dessina le "V" de "Viper" sur le sein droit de sa victime, en entaillant par la même occasion son téton.

- AÏÏÏÏÏÏÏÏÏE !, fit-elle subitement.
- Ne t'avises plus à crier ainsi, à moins que tu veuilles abréger tes souffrances ?

Viper continua avec le reste des lettres de "VIPER", entaillant tout son torse et son sein gauche de manière plus violente. À sa grande surprise, la scientifique n'avait pas faiblis.

- Je ne pensais pas que tu tiendrais, fit-elle en penchant sa tête sur le côté d'un air étonné. Je n'ai pas le choix alors, je vais te croire. Passons à l'ultime question, et cette fois-ci plus de jeu, taches de bien répondre, fit-elle en levant la tête de Pétrov avec sa lame. Quel est le but de Chess ?

L'ultime question, celle qui méritait le plus d'attention. Celle dont Viper cherchait la réponse depuis 5 ans maintenant. Allait-elle enfin avoir la réponse ?

- Je ne vous le direz jamais ! Vous en savez beaucoup trop maintenant !

Viper donna un coup de poing avec la grade de son épée dans sa main à la jeune fille.

- Oh non ! Je n'en sais pas encore assez ! Continues de jouer la rebelle et je te découpe les doigts !

La scientifique resta muet tout le long de l'interrogatoire. Elle avait perdu trois doigts de pied, avant que l'assassin ne perde patience.

- Okay, je l'admet, tu es très forte. Tu es la première personne à avoir tenu bon jusqu'à la fin de mes interrogatoires !

Aussitôt, elle enfonça délicatement sa lame dans la gorge de la jeune femme, jusqu'à ce que les 3/4 de son épées soient passé au travers.

- Mais tu ne seras pas la première à y avoir survécu !, fit-elle en chuchotant à l'oreille de la femme qui était déjà morte.

Elle retira sa lame froidement, utilisa les vêtements de la scientifique afin d'essuyer le sang sur sa lame, puis sortit de la pièce. Son objectif à présent ? Retrouver Itachi au plus vite...


_________________
"Le but à la guerre n'est pas de mourir pour son organisation, mais de faire en sorte que le connard d'en face crève pour la sienne."
Bloody Viper
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Sam 31 Mai - 15:48

La jeune femme faisait tourner ses couteaux avec autant d'aisance pour la main droite que pour la main gauche. Il s'agissait peut être d'un autre point positif à ajouter à son curriculum : ambidextre.
Non, ce n'était pas le moment de faire l'étalage des atouts de cette jeune femme qui semblait déterminée à en découdre avec le ninja.
Et pourtant s'il y avait bien une chose à faire, c'était d'éviter un affrontement. Pas maintenant, surtout pas maintenant !

- Jill écoutes moi...

Si la jeune femme avait été sourde, le résultat aurait été le même. Après avoir fini de faire de remarquables jonglages avec ses mains habiles, elle empoigna les deux dagues, et se jeta sur le ninja d'un bond assuré. Son Sharingan lui permit de lire son jeu, et d'anticiper ses mouvements. Ainsi il bloqua de ses deux mains, l'offensive de la jeune femme et fit tomber les lames adverses au sol, tout en prenant de solides appuis pour ne pas reculer sous l'impact.
Une fois qu'elle posa les pieds au sol, elle saisit les poignets du déserteur qui avaient paré précédemment et se laissa tomber sur le dos en emportant avec elle le ninja, qui tomba le buste en avant sur la jeune femme. Du moins c'est ce qu'il aurait du se passer, car avant même que le déserteur eut finit de basculer, elle posa ses deux pieds sur sa cage thoracique, et d'un jet sec, propulsa le ninja dans les airs grâce à la force de ses jambes.. Sans pouvoir contrôler sa chute, Itachi retomba pour s'écraser au sol, mais avant même d'avoir eu le temps d'atteindre la terre, la jeune femme d'un saut vrillé arrière colla une droite phénoménale en plein visage du jeune homme, qui cette fois, percuta le sol avec une violence hors du commun.
S’essuyant le coin des lèvres, en se relevant, l'homme aux Sharingans fixa des yeux la jeune femme et lui dit à nouveau :

- Attend, il faut que tu m'écoutes !

Mais bien évidemment, comme tout guerrier qui se respectait, la jeune femme ne comptait pas perdre du temps en "blablatages" qui pour une fois n'auraient pas été inutiles. Elle courut vers son adversaire, ramassant au passage ses deux couteaux précédemment tombés a terre, et bondit en prenant appuis sur les deux mains, juste après avoir ramassé son arsenal. Dans son élan elle plaça les de têtes de lame en avant, les poignets croisés pour éviter une autre parade de la part du ninja, et tenta un double coup d’estoc avec ses deux couteaux. Le déserteur, tomba au sol à plat ventre pour esquiver, et lui saisit un cheville à laquelle il fixa un de ses derniers parchemins explosif. Voyant le papier qui commençait à fumer, la jeune révolutionnaire, d'une précision chirurgicale, trancha net, le papier qui n'eut le temps d'exploser.
Itachi avait alors prit des distances mais se fit rattraper par un des couteau de la jeune femme, qu'elle lui lança à la manière d'un boomerang. D'un réflexe, il décala son corps sur la droite, et fut à peine entaillé à la joue gauche. Il s'abaissa comme il fallait pour esquiver le retour de la lame, qui retourna dans la main gauche de la jeune femme, qui se rua à nouveau à l'attaque.
Elle bondit, et de ce formidable saut acrobatique, elle lança à nouveau un de ses couteaux qui se planta dans le sol après une esquive en retrait du ninja. Elle atterrit ainsi dans son dos et d'un coup de pied retourné cinglant, elle déposa sa semelle en plein visage du ninja qui fut propulsé deux ou trois bons mètres plus loin.

Elle ramassa son poignard, et essuya la terre humide qui était resté collé à la lame. Elle regardait le ninja avec un sourire assez satisfait. Décidément, celui qu'elle appelait "favori" ne valait rien d'extraordinaire. Presque déçue, elle s'avançait devant sa proie tandis que le ninja se relevait en réfléchissant à toute allure.

*Je dois impérativement garder mes forces pour Lariat, je ne peut pas me permettre de tout donner ici. D'un autre coté, si je me contente d'essayer d'esquiver, elle va finir par me tuer...*

- Je ne sais pas à quoi tu joue mais il est grand temps pour toi de te réveiller.
- Écoutes moi. Ce n'est pas le moment de se battre, Lariat est...
- Laisse tomber, tes explications ne m'intéressement pas. déclara t'elle en lui coupant la parole.

* Le seul moyen pour moi qu'elle m'écoute, c'est de la vaincre, mais si je la vaincs elle ne sera plus en mesure d'affronter Lariat... Tout comme j'y laisserait des plumes... Il faut que je la neutralise, mais elle est à la fois agile, rapide et vigilante... *

- Il n’empêche que je me demande pourquoi tu t'obstines à te contenter d'esquives...
- Lariat est un traître. Nous devons le neutraliser au plus vite !
- Ah oui ? Peut-tu me le prouver ? demanda t'elle.
- Moi non, mais Viper le peut.
- Dommage qu'elle ne soit pas là... Les absents ont toujours tort !

Itachi comprit alors ce qu'il devait faire. Quitte à se battre maintenant, il devait au moins parvenir à lui faire entendre raison. Mais paradoxalement, il admettait volontiers qu'il n'y aurait pas cru lui non plus, sans preuves.
Il prit alors de solides appuis, prêt à se battre pour de bon. Le jeune femme fit de même, en plaçant ses poignards comme une véritable guerrière. Après une courte phase d'observation, les deux adversaires se jetèrent à corps perdu l'un sur l'autre. Jill positionna ses couteaux comme elle l'avait précédemment fait pour empaler le ninja. Le déserteur quand à lui, sortit un Kunai dans sa course et s'abaissa pour courir, afin de plus facilement atteindre la jeune femme aux zones non protégées par sa position d'attaque, tels que les genoux, l'aine ou encore l'artère fémorale.
Voyant ce que le ninja prévoyait, la jeune femme fit un petit saut en distribuant un coup de talon dans le crane de son adversaire qu'il para grâce à son poignet gauche. Avant qu'elle n'eut le temps de se réceptionner, l'homme aux Sharingans se retourna en un éclair, et tailla la poitrine de la jeune femme avec son Kunai. Cela avait du se jouer à un tout petit millimètre, mais seul son vêtement avait été touché. Apres avoir reprit ses appuis, elle repartit d'un plein élan pour découper son adversaire d'un revers. De la même manière que la première fois, il para avec sa main gauche. Elle s’extirpa de la parade, et asséna un estoc violent au déserteur avec la pointe de sa lame.
Le couteau avait pénétré la poitrine, et atteint le cœur. Le corps du ninja se dématérialisa soudainement en d'innombrables corbeaux. Un clone, avec lequel il avait permuté juste après avoir remarqué l'ouverture qu'il avait laissé à la jeune femme.

* Il faut vraiment que je fasse attention. Un seul instant inattention comme ici, et elle me tuera. * Conclu t'il perché sur une branche en retrait.

Le jeune femme tourna la tête à droite puis à gauche pour localiser son adversaire, qui n'avait pas décidé de se cacher. Elle le trouva donc facilement et lui dit.

- Chercherais tu encore à gagner du temps ? Descend de là !
- Jill, si j'avais été capable de te prouver la culpabilité de Lariat, quel rang aurait tu choisis ? lui demanda t'il.

Au moins avec sa réponse à venir, il n'aurait plus de doute à avoir. Si elle refusait de s'opposer à lui, même en connaissant les activités du directeur, le ninja n'avait plus à réfléchir, et pouvait passer à l'attaque avec l'intention de la tuer. A l'inverse si elle était prête à lutter contre le responsable de la base, il devait alors continuer à gagner du temps. Cette fille pouvait très clairement être un atout majeur dans le combat qui se dessinait au loin contre Lariat.

- J'ai mes raisons de suivre l'armée révolutionnaire, car j'ai moi même une idée bien particulière de la justice. Si Lariat est un traître je m'opposerait à lui, mais je n'en crois pas un mot.

C'était un bon début. Il y avait donc une manière d'en faire une alliée, encore fallait il la convaincre de la culpabilité du colosse.

- Il y a quelques jours un commando du nom de Roy Geller à été vaincu par Bloody Viper. Cet homme vendait illégalement des armes à une organisation du nom de "Chess". Lariat semble être au courant de cela.
- Crois tu vraiment que nous autres, simples commandos, sommes au courant des hautes affaires de l'armée révolutionnaire ?
- Si Geller l'était pourquoi pas nous ? Un simple commando comme tu dit n'avait rien à gagner à agir aussi dangereusement dans l'ombre. Il devait forcement avoir l'appui d'un supérieur.
- Ce n'est pas ce que je te demande. démontres moi que Lariat agit effectivement avec cette organisation, et démontres moi que ses supérieurs à lui ne lui ont pas demandé ! Je te croirais si tu parviens à me prouver tout ça ! reprit elle.
- Viper à été envoyé sur Tierra del Sol pour enquêter sur les agissement de ce fameux Geller. Si ses supérieurs lui ont demandé une pareille mission, c'est qu'ils ne sont pas au courant de ces agissements là ! expliqua t'il.

Elle garda le silence un moment avant de reprendre.

- Admettons que les dirigeants de l'armée révolutionnaires ne soit pas au courant. Cela fait effectivement de Geller un traître. En quoi Lariat est il impliqué là dedans ?
- C'est justement pour ça que Viper à été envoyé ici, pour démontrer le lien entre Lariat et Geller.
- Innocent tant que l'on a pas prouvé qu'il est coupable. Ajouta elle avec calme.
- S'il est vraiment innocent, pourquoi à t'il donné l'ordre de chasse de Karine O'Donell ?
- Ceci n'est pas un preuve.
- Mais il s'agit tout de même d'un comportement suspect !
- Ça suffit ! cria t'elle.

Le doute semblait commencer à germer dans son esprit. Le ninja n'avait pas encore atteint son but, mais la graine était plantée, il fallait maintenant parvenir à exploiter cette faille.

- Quel intérêt aurait Lariat à soudainement mettre une chasse sur ma tête ? demanda t'il avec conviction. Nous avons trouvé une preuve de sa culpabilité, c'est pour cette raison qu'il a voulu me faire prisonnier !

Cette dernière réplique était un bluff risqué. Si Viper n'avait pas trouvé de preuve concrète dans le bureau du directeur, alors toutes l'accusation d'Itachi tombait à l'eau. Il proposa alors à la jeune femme une trêve, expliquant que la rouquine devrait très probablement arriver d'une minute à l'autre, et qu'elle lui présenterait la preuve en question.

- Tu me prends pour une imbécile ? Lorsqu'elle arrivera je n'aurais plus aucune chance à deux contre un.

Elle avait raison. Le déserteur aurait réfléchi et agi de la même manière que la jeune femme. Les risques dans son sens étaient bien trop grands pour pouvoir les prendre. Itachi la regarda dans les yeux avant de prendre une décision à double tranchant.

- Je me souviens avoir lu un rapport sur toi. Tu es originaire de South Blue ou tu as suivi divers entraînements : Karaté, Wushu, lancer d'armes de jets et surtout l'art des sceaux. Il s’arrêta un instant et se coupa le pouce avec son Kunai en récitant diverses incantations et en traçant divers symboles avec son sang. Tu sais ce que je viens de faire ? C'est un sceau de vérité. Je dois, après l'incantation, me soumettre à une condition. si je mens ou que je ne la respecte pas, le sceau prendra possession de mon corps et me fera temporairement perdre connaissance, si en revanche je dit vrai, il disparaîtra.

Elle regarda le ninja avec beaucoup d’étonnement. Il fallait être sur de soi pour s’apposer un sceau à soi même. Ceci témoignait de sa bonne foi, mais aussi d'une force de volonté à toute épreuve.

- Voila ma condition : Le sceau ne se libérera qu'à la condition que Bloody Viper nous rapporte une preuve suffisante pour accabler Lariat Redzone. C'est très exactement ce que je te dit depuis le début. Si je t'ai menti, tu auras qu'un face à Face avec Viper qui n'est pas au meilleur de sa forme, sans que je puisse intervenir.  
- Tu es cinglé ! lui dit elle, en écarquillant les yeux.

Le ninja ferma les yeux, après avoir comprit que la jeune femme ne l'attaquerait plus avant l'arrivée de sa camarade. Il n'avait plus qu'à espérer que Viper ait enfin trouvé de quoi démontrer la culpabilité du colosse...


Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Jeu 5 Juin - 16:23

Après avoir prit soin de reprendre la boucle argentée de sa précédente victime, et d'avoir verrouillé la porte du cabinet où elle était attachée, Viper sortit des toilettes et se dirigea instinctivement à l’extérieur de la base. Pour elle, il était évident qu'Itachi c'était rendu dehors pour la simple et bonne raison qu'en cas de combat avec l'un des autres commandos restants, il pourrait au maximum tirer profit de ses techniques de ninja dans la forêt entourant la base. Et la rouquine ne s'était pas trompée. Elle aperçue son ami avec quelques égratignures et surtout du sang dessiné au sol ainsi qu'une jeune femme avec des dagues dans ses mains. Un combat avait forcément eut lieu. Il n'en fallut pas plus à Viper pour qu'elle place la lame de Killer-Baby sous la gorge de ladite jeune femme:

- Tu es l'une de ces putains de commandos de Lariat qui se foutent en travers de notre mission n'est-ce pas ?, fit-elle en resserrant l'étreinte de sa lame contre la gorge de la brune aux oreilles de renard. Lâches tes dagues, ordonna Viper.

Itachi intervient en sautant de son arbre, et expliqua rapidement la situation:

- Montre-nous tes preuves Viper, et Jill ne sera plus une ennemie.
- J'ai une lettre compromettante dans la poche gauche de mon jean, mais tant que je ne serai pas sûr à 100% que cette femme est de notre côté, je ne la relâcherai pas, fit-elle déterminée.
- Dans ce cas, permets-moi de prendre la lettre et de lui la donner. Laissons-là prendre ses responsabilités.
- Vas-y, fit Viper en fermant les yeux, tout en conservant Killer-Baby sous la gorge de cette fameuse Jill.

Le ninja s'approcha alors de la poche gauche de Bloody et sortit la fameuse lettre de la Reine. Il retourna devant Jill, et la lui donna afin qu'elle la lise. Après quelques secondes, elle répondit:

- C'est sérieux ? Quelle est cette organisation, et qu'est-ce qui vous a permit de savoir tout ça ?, demanda t-elle encore perplexe, mais elle commençait à comprendre que le ninja ne lui mentait pas.

Viper soupira. Elle se doutait qu'elle devait réexpliquer une nouvelle fois tout ce qu'elle avait fait depuis Tierra, et cela l'emmerdait profondément. Mais valait mieux ne pas faire les choses à moitié, une alliée de plus face à Lariat était un plus non négligeable.

- Tout a commencé avec le Big Boss qui m'a envoyé enquêter sur le Commando Roy Geller, qui aimait passer du bon temps à Tierra Del Sol et qui était rattaché à Solarius. Là-bas, j'ai découvert qu'il faisait du trafique avec des armes provenant de Solarius. Je suis donc venu ici enquêter pour trouver un ou plusieurs traîtres, et il s'est avéré que Lariat en fait partie. C'est cette chasse à l'Homme qui nous a mis la puce à l'oreille. Donc oui c'est sérieux, on ne se casse pas le cul depuis hier pour rien. Et concernant Chess, on a malheureusement pas plus d'infos, mais c'est aussi pour ça qu'on enquête.

Devant tant de sérieux face à l'attitude de la rouquine et du ninja, Jill se met de plus en plus a hésiter avant qu'Itachi n'ajoute :

- C'est aussi la raison pour laquelle je refusais un affrontement contre toi, Lariat sait ce que nous sommes en train de faire, il y a fort à parier qu'un affrontement est proche, je ne pouvais pas me permettre de laisser des forces ici.

Jill poussa délicatement la lame de Viper et expliqua:

- C'est bon je vous suis, cela fait beaucoup de coïncidence pour qu'il n'y ai pas quelque chose de louche, je ne vois d'ailleurs pas pourquoi vous auriez besoin de vous soulevez contre ce colosse de Lariat.

- Bien... fit Viper en retirant complètement sa lame avant de la ranger. J'ai aussi découvert à qui appartenait cette boucle, fit-elle en se tournant vers le ninja. Elle appartenait à la chef du département scientifique de Solarius. Elle me l'a confirmé après une petit séance de torture. Elle m'a également confirmé que Lariat collaborait avec elle.
- Si on ajoute cette lettre, on a largement de quoi inculper Lariat. mais maintenant le plus dur reste à faire, expliqua le Ninja.
- Qu'est il advenu de Nathan Crisfull et d'Alcaline Medusa ?, demanda la brune.

Voilà encore une question qui emmerdait la rouquine.

- L'une est restée captive, l'autre est mort, fit Viper avec un regard froid.
- Je vois, c'est vraiment du sérieux cette histoire. Mais il reste encore Demether et Julian, si vous voulez éviter les affrontements pour vous réserver contre Lariat, il vous faut un plan..., fit-elle en encaissant la nouvelle avec un sang-froid exemplaire.
- C'est effectivement le problème, Lariat est un sacré morceau nous ne pourrons pas nous occuper d'elles si nous sommes en train de l'affronter.

Un bruit sourd retentit alors soudainement et coupa la réflexion de nos trois commandos.

- C'est quoi ce bordel ?, fit l'assassin.
- Ça vient de la base, conclut Jill
- J'espère que ce n'est pas Bee.
- Nous devrions aller voir, si ce n'est pas lui nous n'interviendrons pas, mais si c'est lui, il faudra faire quelque chose, ajouta Itachi.
- Okay, allons-y !, fit Viper déterminée.

Les trois commandos coururent à travers le bois entourant la forteresse et se dirigèrent vers la source du bruit assourdissant qu'ils entendirent. Un épais nuage de poussières apparut devant eux, et de nombreux morceaux de pierre s"étaient effondrés au sol. Et au milieu de tout ça, gisait un corps. Un corps qui n'était pas inconnu de Viper:

- Bee ?!

Elle s'avança vers lui avant que ce dernier ne relève sa tête.

- J'ai perdu au bras de fer avec mon frère~~ Oh Yeah ~~

Bee se releva et les 4 commandos levèrent la tête vers le trou béant dans la tour Écarlate. Lariat se tenait debout en regardant son frère en contre-bas.

- Mon cher frère ~~
 Écoutes mes vers
 Si tu fais tonner tes éclaires
 Ta situation deviendra précaire ! ~~


*Tonner tes éclaires  ?, pensa Viper. Il n'aurait quand même pas bouffé un fruit du démon ?*

Lariat ignora les sages paroles de Bee, et tourna sa tête vers la rouquine:

- Alors comme ça tu as même réussi à retourner mon frère contre moi saletée de vipère ?
- Ne joues pas l'innocent sale traître. J'ai la preuve formelle que tu collabores avec Chess.
- Oui je sais, cette fameuse lettre de la Reine que Bee m'a montrée. Je n'ai donc plus le choix maintenant, je vais devoir tous vous éliminer, fit-il en sautant du haut de la tour.

Il se réceptionna au sol avec fracas et fit frémir son poing entouré d'électricité.

- Quatre commandos... c'est bien trop peu pour m'arrêter !

Il s'élança alors vers sa cible principale, qui n'est autre que celle qui avait mit sa relation avec Chess à jour: Bloody Viper. Il arriva à une vitesse fulgurante juste devant la tête de la rouquine qui se prit un coup de poing en plein visage. Cette dernière vola à quelques mètres, s'encastrant dans un grand chêne. Elle avait sentit le coup passer, et mit un peu de temps avant de se remettre de ses émotions:

- Fils de pute..., fit-elle en passant ses doigts sur ses lèvres en sang.

Elle se releva puis fonça de nouveau sur le champs de bataille, prête à aider ses trois alliés.


_________________
"Le but à la guerre n'est pas de mourir pour son organisation, mais de faire en sorte que le connard d'en face crève pour la sienne."
Bloody Viper
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Ven 6 Juin - 17:39

L'heure était venue. Ils y auraient eu droit tôt ou tard, et bien voilà : L'heure H du moment M. La bataille qui promettait d'être difficile, même à quatre contre un. Après avoir collé une droite monumentale à Viper qui se relevait, il s'avança vers le trio encore debout qui ne tarderait pas à être rejoint par l'épéiste, et déclara.

- Je commence à comprendre. C'est lorsque je suis monté à la tour de contrôle que Viper en à profité pour trouver la lettre... Tu étais allé jusqu'à prévoir tout ça pour m'éloigner de mon bureau ? Astucieux...  Dit il en regardant le ninja.

Itachi justement, voyant Viper revenir vers lui, bondit pour attaquer Lariat. Il saisit au vol un shuriken qu'il lui lança en plein  visage. Malgré sa carrure imposante il esquiva d'un backflip, et bondit à son tour pour percuter le ninja encore en l'air. Rapidement Itachi permuta avec un rondin de bois qui se trouvait dans un coin du mur en ruine. Espérant le surprendre dans le dos, le déserteur fut stupéfait de la vitesse hors du commun de son adversaire. A l'instant même ou Lariat s’aperçut qu'il ne s'agissait que d'un substitut de bois, il posa la pied à terre, et prit un appui phénoménal, pour se jeter sur le ninja, qui reçu un coup de pied retourné en pleine cage thoracique. Il fut violemment éjecte, et s'écrasa dans les débris de la tour, peinant à reprendre son souffle.
A même moment, Jill, prit ses dagues en main, et avec l'aide de Viper qui venait de sortir son sabre, bondit en direction du colosse. Il attrapa la jeune fille au cou,  et bondit avec elle, avant de la lancer comme un poids léger, sur la rouquine. Cette dernière esquiva sa camarde et voulu profiter de la redescende au sol de Lariat, pour lui porter un coup d'Estoc fatal.
Comme un véritable artiste martial, il repoussa la lame de la paume de la main, tourna sur lui même tout en chargeant son poing électrique.

- Kaminari no Fukku ! (*crochet de foudre)

Il planta ses doigt dans le ventre de Viper, en lâchant une décharge électrique, qui paralysa la jeune femme un court instant avant d'être expulsée sous l'impact du coup. Elle s'écrasa au sol, les membres engourdis par la foudre. Itachi qui s'était relevé, chargea à nouveau. Le colosse se retourna plaça ses deux mains au sol, et bondit à la force de ses bras pour passer au dessus du ninja encore dans son élan, et de lancer une salve de foudre sur son adversaire.

- Taikutsuna supaku ! (*étincelle fastidieuse)

Le ninja fut foudroyé, et assommé par la puissance de la foudre. Il s’effondra au sol les membre endoloris par l'électricité encore présente dans ses muscles. Heureusement pour lui, l’ampérage du coup n'était pas élevé, ce qui n'en faisait pas un coup mortel, mais toutefois très handicapant.

- Il maîtrise les pouvoirs d'un fruit du démon ?! Le Fulguro fruit ? demanda Jill inquiète devant les capacités du directeur.
- Non il ne possède aucun fruit du démon, c'est Dial un peu spécial, dans lequel il à accumulé une importante masse d'électricité. En modifiant lui même le Dial en question, il peut jauger l'intensité électrique dans ses coups. Il ne tue pas grâce à la foudre, il entrave les mouvements de ses adversaires, pour mieux utiliser son véritable art. expliqua Bee pour la première fois sans la moindre rime.
- Qui est ?
- Le Karaté. Et pas seulement celui de South blue... Il s'est longtemps entraîné dans sa jeunesse avec  Kisame Umishiro.
- Kisame Umishiro ?! LE Kisame Umishiro ?
-  Oui, Kisame Umishiro l'un des quatre grands maîtres héritiers des pères fondateurs du Karaté ancestral des hommes poissons.

Jill ne put s’empêcher de déglutir tandis que Lariat s'approchait d'eux. Il bondit sur son frère qui esquiva. Bee avait au moins le luxe de connaitre un minimum le style de son frère ainé, ce qui lui permit de tenir le coup quelques temps. Jill attaqua le colosse au même moment, pour bénéficier d'un avantage numérique sur une attaque au corps à corps. Se voyant acculé devant et derrière, le directeur usa une nouvelle fois son de électricité. Il tourna sur lui même relâchant une pellicule d'électricité formant une sorte de coquille protectrice autour de son corps.

- Koaraitoningu (*Le noyau d'éclairs)

Jill fut à son tour électrocutée après avoir donné un coup à cette barrière de protection. Lariat profita de sa paralysie temporaire pour se retourner et la frapper aux cotes d'un violent revers avec l’arrête de la main
Bloquée par ce coup, il enchaîna avec de violents coups de paumes, alternant visage et corps.
Voyant la triste scène, le rappeur essaya d'attaquer son frère avec un violent coup de pied en pleine figure. Lariat s'abaissa et esquiva sans la moindre difficulté et enchaîna, à la suite de son esquive, avec un coup de pied retourné, qu'il logea en plein visage de son frère. Il fut sauvagement expulsé sous l'impact et fit trois tours en vrille dans les airs avant de s'écraser au sol, à la limite du K.O par ce coup si violent.
Jill encore paralysée, ne pouvait se défendre contre le monstre qui se rapprochait d'elle. Vipen bondit haut dans les airs et lança une salve d’énergie tranchante grâce à l'un de ses sabres, la technique qu'elle avait apprise lors de son entrainement qui avait suivi la mission sur Dustone Road.

Voyant le souffle de son sabre arriver, il esquiva d'un réflexe grâce à un pas latéral. Il la fixa ensuite avec colère. Cette technique était puissante. Elle ne la maîtrisait pas encore parfaitement, mais le directeur reconnaissait la patte de l'artiste : Jim Draigovic.
Ne laissant pas le temps à Viper de retomber au sol, le colosse bondit dans les airs vers la jeune femme prêt à lui asséner un terrible coup avec sa musculature de titan. Ne maîtrisant pas sa chute et avec son bras inutilisable, Viper essaya de se placer en boule pour contenir un maximum la technique du directeur.
C'était l'occasion qu'Itachi guettait. Lui qui se remettait difficilement du choc électrique qu'il avait reçu, espérait tirer encore une fois bénéfice du caractère impulsif de Lariat. En se jetant à corps perdu comme cela, il laissait aux trois autres une ouverture suffisante pour l'atteindre.
Ainsi avant qu'il ne touche la jeune femme, Itachi bondit et chargea son poing avec le Nen du renforcement.
Il prit soin de stopper son flux de Chakra, et d'attaquer dans son angle mort pour ne pas être repéré. Lariat, sauf énorme surprise, ne maîtrisait pas le Nen, il ne ressentirait donc pas la concentration d'aura que le ninja avait mis au point.
Sentant une présence arriver dans son dos, Lariat se retourna et vit les pupilles du ninja le fixer, avant de recevoir une violente droite en pleine joue. Complètement déséquilibré, le directeur se crispa de fureur. Même si la carrure du ninja était bien plus menue que celle du colosse, un coup chargé d'aura, procurait momentanément une force de titan.
Viper qui profita de la scène aux premières loges, réagit en un éclair. Toujours dans sa chute , elle saisit Killer baby et d'un geste sec de son bras valide, elle effleura l'épaule du colosse. Ils retombèrent tout les trois au sol. Le directeur et Itachi se réceptionnant au mieux tandis que Viper finissait sa chute sur une caisse entreposée là.
C'était les deux premiers coups qui atteignait l'ennemi. Probablement vexé dans son orgueil, Lariat grommelait de rage. Se massant la mâchoire après le lourd coup du déserteur et constatant le filet de sang qui coulait depuis son entaille à l'épaule, il regarda le ninja avec un air furieux.
Ni une ni deux, il bondit vers le l'homme aux Sharingans posant à nouveau ses main au sol, en propulsant ses pieds en plein menton de l'adversaire. Une fois de plus, ses pupilles lui permirent d'anticiper et d'esquiver, avant que le colosse ne reprenne appuis sur ces pieds. Il attrapa le déserteur par le vêtement, l'enlaça, et bondit haut dans les airs tout en électrifiant le corps  de son ennemi. Engourdit Itachi ne put réagir. Au plus haut de son saut, Lariat lâcha sa victime et lui fit subir un enchaînement de coups de paumes.
Il conclut son enchaînement par un mouvement de balancier rotatif vertical, auquel il ajouta de l’énergie électrique. Il frappa le crâne du ninja, à pleine puissance ayant accumulé l’énergie centrifuge due à son mouvement régulier.

- Karate électrique ! Thunderstorm Cyclotron !

Dans un éclair fatal, le ninja fut éjecté et s'écrasa au sol aussitôt. Comme prévu le combat était difficile. à quatre contre un, L'agent Redzone gardait l'avantage. Itachi avait déjà subit de lourds dommages, Jill était encore paralysée, Viper entravée et blessée, et Bee à la limite du K.O.
Jamais la situation n'avait été aussi précaire...


Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   Dim 8 Juin - 16:11

*Ce type est mille fois plus fort que Freecs !*

Voilà à quoi pensait Bloody Viper en constatant l'impuissance totale des 4 commandos face à Lariat. Elle revint rapidement à la réalité lorsque le ninja s'écrasa au sol juste à côté d'elle. Un souffle de poussière se dégagea du point d'impacte et Viper se protégea les yeux avec son bras.

- Itachi !

Elle se retourna rapidement vers Lariat qui s'apprêta à achever Jill, qui se remit à peine de sa paralysie. Cette dernière avait toute les peines du monde à se relever et ne vit pas le directeur arriver dans son dos. Ni une, ni deux, Viper se releva et lança son attaque vers son adversaire:

- Silent Reaper !

Comme prévu, Lariat esquiva l'attaque, sauvant ainsi le commando Razor d'un KO certain.

- Jill ! Bouges ton cul bordel ! Réagis !

La réaction de la rouquine était peut-être un peu exagérée, mais face à un tel adversaire le moindre faux pas était synonyme de défaite. De plus, Bee était hors-jeu et Itachi complètement sonné. Il ne restait que les deux jeunes femmes face à Lariat, et si Viper n'était pas intervenue, elle se serait retrouvée seule face au traître. Une situation inenvisageable...

- Ça commence à devenir ennuyant ce combat. Et dire que certains d'entre vous allait devenir Commando GL..., ajouta Lariat avec une pointe de sarcasme.

Il s'élança alors à pleine vitesse vers Viper prêt à donner un coup de pied au cou de l'assassin.

- Karaté électrique ! Electro-Guillotine !

Dans un réflexe surhumain, la rouquine se courba en arrière et se laissa tomber en plantant Killer-Baby dans le sol, esquivant ainsi l'attaque dévastateur de son vis-à-vis. Elle se releva en faisant un geste rotatif avec ses jambes et en poussant sur son bras gauche afin de sauter tout en retirant sa lame de la terre. Profitant de la toute petite ouverture offert par Lariat suite à son attaque, Jill s'élança à toute vitesse.

- Fox's Path !

Elle devint presque invisible à l’œil nu et utilisa ses dagues afin d'entailler les flancs de l'ancien Agent. L'attaque avait fait mouche et Viper s'élança à son tour afin de porter le coup de grâce. Mais au lieu d'achever son adversaire, elle prit aussitôt un coup de genou électrifié dans sa mâchoire, la faisant planer à quelques mètres. Elle retomba lourdement et plaça sa main sur sa mâchoire endolorie. Pendant ce temps, Lariat se retourna tel un éclaire frappant la terre vers Razor et arma son poing électrique:

- L'éclair perçant !

Il enfonça son poing dans le ventre de la brunette à toute allure et un éclair bleu la traversa, mettant le feu à un arbre situé à quelques mètre derrière elle. Le Commando Jill s'effondra au sol en ayant complètement perdue connaissance. Là, la situation était vraiment catastrophique.

- Il ne reste plus toi, la vipère.

Bloody se releva péniblement. Elle devait faire face à un monstre toute seule, dans un état très affaibli. Alors que Lariat s'avança vers elle, l'assassin vit son ami debout derrière l'Agent. Celui-ci balança un shuriken que sa cible esquiva au tout dernier moment. Mais il était déjà trop tard, Viper s'était élancée au même moment que le shuriken et agrippa la main gauche de Lariat. Elle enfonça son pied gauche en se retournant, dans le ventre de celui-ci, et sauta en faisant un salto avant et en passant Lariat au dessus d'elle:

- Itachi !, fit-elle comme pour donner un signal au ninja. Wheel Crushing !

Elle ré-atterrit sur son pied droit et écrasa son ennemi avec son pied gauche au sol. Percuté au haut du dos, l'Ex-Agent grinça des dents et n'eut pas le temps de réagir:

- KageBunshin No Jutsu !

Aussitôt, Itachi sauta en l'air en créant deux clones de lui-même armés de Kunais et autre Shurikens qui virevoltèrent simultanément vers Lariat.

- What the fuck ! T'es capable de faire des trucs pareil sérieux !?!, fit Viper totalement étonnée.

Le corps de L'Agent fut lacéré par les trois Itachi, mais il en fallait plus, beaucoup plus, pour se débarrasser d'un Agent de l'Armée Révolutionnaire. Cette technique usant visiblement pas mal d'énergie, les deux clones du ninja disparurent alors que l'originel recula en sautillant vers l'assassin. Ce combat devenait usant, autant pour les commandos que pour Lariat qui avait sans doute sous-estimé les capacités de ses deux adversaires. Son corps effiloché par les différents coups tranchants qu'il reçu de Viper, Jill puis Itachi, Lariat annonça en se levant:

- Je vais devoir passer à la vitesse supérieur apparemment.

Impossible ! Ne combattait-il déjà pas à 100% de ses capacités ? Mais l'assassin gardait espoir. Elle avait encore une arme secrète, mais le gros problème était que cette arme ne se manifestait toujours pas quand il le fallait. Elle allait devoir compter sur la chance pour s'en sortir cette fois-ci, car le soutien de son ami Itachi n'était pas suffisant face à un tel combattant. À 2 vs 1 face à Lariat, le combat semblait déjà perdu d'avance... C'est alors que Redzone s'avança en vitesse vers la rouquine en percutant férocement son épaule droite. C'était le plus gros point faible physique de l'assassin, inutile de préciser que la douleur était tout simplement atroce. Viper cria de telle façon qu'on aurait pu imaginer sa souffrance rien qu'en l'entendant. Elle vola à quelques mètres avant d'atterrir au sol et de se tordre de douleur. Pendant ce temps le ninja dû se contenter d'esquiver les attaques de Lariat en attendant le retour de son alliée. La rouquine se releva péniblement et lança une nouvelle fois son attaque "Silent Reaper" afin de laisser un peu de répit au ninja. Ce qui ne plut guère au mastodonte qui virevolta de nouveau sur la rouquine. Il agrippa la jeune femme au niveau de la taille et sauta très en haut en l'air. Là-haut, il fit frémir son point électrique et agrippa la gorge de Viper. Non seulement étranglée, l'assassin ressentit ses muscles se tétaniser à cause de l'électricité et faillit perdre connaissance. Cela sentait la fin, Viper le savait, ils ne gagneront pas ce combat de toute façon perdu d'avance. Mais à son plus grand étonnement, son bras droit ne l'entendait pas de cette manière. Enfin ! Elle souffrait le martyr ! Mais son pouvoir refit surface ! Elle bougea son bras droit et agrippa le bras de Lariat afin qu'il lâche son cou. Au contact de l'ex-Agent, la main bleutée de Viper brûla littéralement celui de Lariat et une fois relâchée de son étreinte, elle prépara son offensive. Elle lui donna un énorme coup de poing dans le visage avec sa main droite et Redzone retomba au sol telle une météorite. À peine encastré au sol, il releva sa tête afin de voire ce qu'allait faire la vipère.

- NIRVANA !, hurla-t-elle en sortant sa deuxième fille.

Elle recourba ses genoux sur son ventre et plaça les pointes de ses filles vers son adversaire:

- SNAKE BITE... EVOLUTION !

S'élançant tel un oiseau de proie, Bloody tomba du ciel en plantant ses lames au sol, car Lariat avait esquivé son attaque au dernier moment. L'île entière fut ébranlée par cette attaque dévastatrice, liée à cette mystérieuse lumière bleue qui s'infiltra dans le sol. La terre se fissura, de même que la tour Écarlate qui laissait apparaître d'immenses entailles dans ses murs. Le calme revenu, Viper retira ses filles du sol, mais tomba sur son épaule gauche, visiblement meurtrie par cette puissance coulant dans son bras droit. Lariat quant à lui se releva, encore abasourdit parce qu'il venait de voire:

- Serait-ce la raison pour laquelle Sjneider te fait tant confiance, Bloody Viper ?

Viper releva les yeux en serrant les dents mais ne répondit pas.

- Je ne sais pas ce que tu caches au monde entier, mais je sais que ce pouvoir là est bien trop puissant pour être utilisé par une seule personne. Heureusement que tu es incapable de le maîtriser, il vaudrait mieux te tuer maintenant et ne pas te laisser te promener librement avec un tel pouvoir destructeur !

Il courra aussitôt vers elle et la balança en l'air tel un vulgaire jouet. Viper ne pouvait plus bouger, sans raison apparente. En fait, elle ne comprenait pas elle-même. Lariat se positionna et agrippa son poignet droit avec sa main gauche et orienta son poing droit fermé vers la rouquine:

- HIGH VOLTAGE !
- TORA NO TSUME !

Sans que personne ne comprenne pourquoi, l'Agent s'envola à quelques mètres suite à un coup puissant. Viper, toujours en l'air, était dans l’incompréhension la plus totale, mais constatait avec impuissance qu'elle allait s'écraser au sol. Mais au lieu de ça, elle fit rattraper en plein vol. Rouvrant ses yeux doucement, elle constata avec stupéfaction qui l'avait attrapée.

- Ça va ?

L'assassin ne répondit pas, tellement elle était choquée.

- Je suis fier de toi, Krystal, fit le mystérieux personnage en reposant Bloody au sol. Maintenant, reculez tous, je me charge de Lariat.

Lariat justement, était aussi surpris que les autres:

- Je n'arrive pas à croire que le Boss se soit déplacé en personne !
- Dans ce cas, ouvres les yeux, Lariat, et constate ton impuissance.

Un combat d'une féroce intensité allait débuter. La terre de Solarius n'avait pas fini de souffrir...


_________________
"Le but à la guerre n'est pas de mourir pour son organisation, mais de faire en sorte que le connard d'en face crève pour la sienne."
Bloody Viper
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Des Retrouvailles inattendues ! Investigation au cœur des révolutionnaires !
» Des retrouvailles inattendues - 2013 [Katherine Pierce]
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Des retrouvailles inattendues avec son cousin (pv Guillaume)
» [Joker & Hells] Retrouvailles inattendues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: West Blue :: Solarius-
Sauter vers: