PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Présentation du "Roi Arthur"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saber

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 19/03/2014
Age : 22

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
263/400  (263/400)

MessageSujet: Présentation du "Roi Arthur"   Mer 19 Mar - 23:44

Nom : Ne préfère pas s'en rappeler

Prénom : Saber

Âge :
26 ans

Groupe : Pirate

Description physique : Saber est une jolie jeune femme aux cheveux blonds qu'elle attache très souvent avec un long ruban bleu d'une tresse enroulée. Elle laisse tout de même une frange et quelques mèches devant ses oreilles pour souligner sa féminité que l'on pourrait croire cachée à cause de son armure. Outre le fait qu'on ne croise pas une jeune femme en armure dans toutes les rues, un de ses signes distinctifs et sa mèche rebelle au dessus de son crâne, elle pourrait bien y faire quelque chose mais Saber s'y est habituée et préfère qu'on puisse la distinguer. Elle a un visage assez harmonieux, bien qu'elle n'essaye pas de se mettre en valeur, le naturel lui sied parfaitement et ses grands yeux verts bleus lui donnent tout son charme. Elle a souvent un air froid et très strict, ceci dû à son éducation et aux choses qui lui sont arrivées il y a peu mais cela vous le saurez un peu plus tard. Saber est plutôt grande pour une femme, du haut de ses 1m78 elle peut faire imposante aux premiers abords. Bien sur grâce à l'entrainement qu'elle pratique tous les jours ou presque, Saber garde une taille assez fine et athlétique. Passons à ses vêtements, elle porte très souvent une élégante robe bleue et dorée, signe d'une certaine noblesse, un jupon blanc en dessous et des manches bouffantes au niveau des épaules. Bien sûr cette simple robe ne servirait pas à la protéger, aussi porte t-elle des bottes et des gantelets d'acier, ainsi qu'un plastron orné de motifs bleus et noirs que l'on pourrait qualifier de corset, relié par une ceinture noire à une jupe d'acier recouvrant la quasi totalité de ses jambes. De cette manière Saber reste raffinée et protégée par la même occasion. Saber ne se sépare jamais de son épée dont elle ne pourrait jamais, en aucun cas jamais, s'en séparer. C'est une longue épée dorée et bleue comme sa robe, ornée de de motifs sur la lame et le manche, c'est une épée unique, celle dont on dit qu'elle est la plus puissante.

Caractère : Très forte d'esprit, Saber ne se laisse ni impressionner, ni distraire, encore moins lors d'un combat. Elle est très sévère avec elle-même et ne néglige pas ses entraînements quotidiens qu'elle pratique avec ardeur. Elle peut parfois être très franche, voire maladroite, mais ceci ne lui semble pas dérangeant, elle ne sait pas se rendre compte qu'elle peut blesser, bien sûr ce n'est pas vraiment volontaire mais elle ne s'excusera que si elle a une bonne raison de le faire. A première vue Saber apparaît très froide, ce qui n'est aucunement faux, la séparation avec un être cher est souvent très dur, surtout dû à une certaine naïveté venant de soi, aussi Saber s'est repliée volontairement sur elle-même, refusant de perdre ceux qu'elle aime à cause de son ancien caractère. Peut être que si elle retrouvait ce qu'elle avait perdu redeviendrait-elle elle-même... Enfouie sous son armure se cache une personnalité tout autre, une jeune femme souriante et amicale, assez naïve mais au fond cela lui donne un certain charme, une jeune femme toujours prête à aider ceux à qui elle tient même s'il faut que sa propre personne passe en dernier, toujours à l'écoute. Mais la Saber de maintenant se réfugie derrière un masque strict, froid et sévère, n'obéissant plus qu'à elle-même et voulant devenir toujours plus forte. Ce n'est pas une méchante fille au fond, elle n'arrive pas ou plutôt, ne veut pas paraître aussi faible qu'elle a pu l'être et préfère renier toutes les personnes qu'elle croise.

Histoire : C'est au XIIe siècle que naquit une jeune fille que l'on prénomma Saber. Issue d'une famille noble, son avenir était déjà tout tracé : éducation sévère, études intensives, alimentation très surveillée, aucune liberté, re-études intensives, re-éducation sévère, préparation à un mariage forcé etc etc. Autrement dit, en grandissant Saber s'en est vite rendue compte et voulu connaitre ne serait-ce qu'un jour ce qu'était la liberté. C'est alors à l'âge de 10 ans que la jeune fille quitta la maison en douce et parcouru la forêt qui bordait la ville où elle vivait. Ce n'était pas une très grande ville, du moins pour nous aujourd'hui, on appellerait plutôt ça un grand village. Les maisons y étaient simples, des maisons de paysans, quelques écuries et des maisons de nobles, bien sur on pouvait assez bien les distinguer, les maisons nobles étaient toutes sur le coté du grand château surplombant la ville du haut d'une colline. Quant à la forêt, elle était très dense, très vieille et très profonde, on pourrait s'y perdre facilement si les sabots des chevaux n'avaient pas laissé de chemin au fil du temps. Saber étant encore jeune, elle ne voulait pas vraiment se perdre mais en ne faisant guère attention, elle sorti du chemin et se retrouva seule en plein coeur de la forêt. Il ne faisait pas très clair à cause des feuillages des grands chênes, Saber aurait du mal à retrouver son chemin... Elle chercha tout de même à revenir sur ses pas, tournant à droite, à gauche, encore à gauche et puis tout droit, elle ne savais pas du tout où elle allait.

Cherchant désespérément le chemin d'où elle venait, Saber tomba nez à nez avec un énorme rocher où était incrustée une magnifique épée bleue et dorée. Elle brillait comme si la poussière ne l'avait jamais atteint, et les arbres semblaient laisser passer la lumière juste au dessus du rocher. La jeune enfant pensa avoir trouvé une sorte de trésor, quelque chose que jamais personne n'avait trouvé avant elle, elle s'approcha doucement du rocher, sur un certain coté la pierre formait comme des escaliers et la petite y grimpa, l'épée l'attirait, elle était vraiment magnifique. Saber posa donc ses deux petites mains sur le manche de l'épée, hésita un instant. Comment une petite fille de son âge pouvait-elle retirer une épée qui avait l'air si lourde ? Personne ne le sait, c'est pourtant ce qu'elle fit... Tirant d'un coup, l'épée se dressa au dessus de la tête de l'enfant, elle était aussi légère qu'une plume et c'était sans doute la plus belle chose qu'elle n'ait jamais vu. Saber voulait absolument montrer sa découverte à ses parents, bien qu'elle passerait sûrement un sale quart d'heure après avoir fugué toute une journée, mais qu'importe, Saber était bien trop heureuse pour y penser. Elle remarqua qu'un chemin partait du rocher en direction de la forêt, elle décida donc de le suivre, n'ayant pas vraiment d'autre choix et elle arriva en quelques minutes à son village, son trophée dans les bras. Elle arriva à sa maison sans mal et entra dans le salon :
-"Père ! Mère ! Regardez ce que j'ai trouvé dans la forêt !"
-"Saber ! Où étais-tu donc passée ?! Et qu'est ce que cela, c'est... non ne me dites pas que... Où as-tu trouvé ça ?"
-"Je l'ai trouvée dans la forêt, elle était coincée dans un caillou et je l'ai retirée. Elle est jolie n'est-ce pas ?"
-"Saber... ton ignorance fait vraiment peine à voir, lui dit son père, ce que tu as en main est Excalibur ! L'épée légendaire ! Il est dit que celui qui réussira à la libérer de sa prison de pierre sera proclamé Roi. Voila que nous allons passer au plus haut stade de noblesse, tu as été une bonne enfant malgré tout... Maintenant préparez-vous, nous nous rendons au château sans tarder !"

Saber ne se réjouit plus vraiment de sa trouvaille depuis ce jour-là... bien que cette épée lui procurait une force incroyable, elle fut poussée au trône bien trop tôt. Même si elle ne gouvernait pas vraiment, c'était surtout ces affreux parents ne voulant que plus de richesses qui tiraient les ficelles, Saber n'avait rien à redire... La jeune enfant fut totalement coupée du monde extérieur, il ne fallait en aucun cas perdre Excalibur, pas de sorties, pas d'amis, pas de liberté... Cela devenait de plus en plus dur à supporter. Au bout de 2 ans, elle était presque devenue un petit soldat, son épée lui procurait une grande puissance et à force d'entraînements cette puissance augmentait. Bien qu'aucun soucis ne pouvait plus l'atteindre, cette vie ne convenait pas à Saber, elle rêvait juste de liberté, de prendre son épée qui était sa seule amie et de s'enfuir très loin pour ne jamais revenir. Jour après jour cette envie grandissait de plus en plus, Saber ne supportait plus d'être sans cesse commandée, de ne voir personne, son seul moment de répit était quand elle allait s'entraîner, elle pouvait faire ce qu'elle voulait... Non mécontente de la puissance qu'elle avait acquit, il lui fallait un défi, quelque chose ou quelqu'un à affronter, mais elle ne pouvait rester au château, sa vie ne lui plaisait plus, c'en était trop.

Du haut de ses 12 ans, Saber prit son épée, se vêtit d'une simple robe et partit dans la nuit emportant un cheval avec elle à qui elle offrirait la liberté également et puis galopa, galopa, galopa jusqu'à arriver à un petit village reculé, où aucun souverain ne semblait exercer son autorité... Elle descendit de son destrier, retira selle, et autres machins retenant le cheval et le laissa partir, aussi libre qu'elle l'était désormais. Le jour commençait doucement à se lever et la jeune fille parcourant le village, tomba sur une affiche parlant d'un tournoi de Kendo où de nombreux épéistes s'affronteraient pour déterminer qui serait le plus fort. Aucun doute, c'était le défi qu'elle attendait ! Et une chance, il se déroulait dans l'arène située à la sortie du village, le jour même où Saber regardait cette affiche. Elle se dirigea donc vers cette arène, il n'était sûrement pas trop tard pour s'inscrire. Les combats s’enchaînèrent tout au long de la journée, la jeune fille n'eu aucun mal à arriver jusqu'en finale, sans doute en partie grâce à son épée... Elle entendait dans les coulisses que le deuxième finaliste était le meilleur épéiste des environs, toujours invaincu, c'était une occasion parfaite pour Saber de prouver qu'elle était forte. La finale approchait, la tension montait mais elle ne perdait pas son sang froid, ce serait sans doute un combat compliqué mais elle ferait tout ce qu'elle peut pour le gagner. On la fit entrer dans l'arène, en face d'elle un homme un peu âgé, sa détermination se lisait dans son regard, il serait coriace, mais Saber aussi. Le combat commença, une lutte acharnée se déroulait sous les yeux des spectateurs, aucune lame ne touchait le corps de l'adversaire, elles ne faisaient que s'entrechoquer, les deux épéistes parant les attaques de l'autre tour à tour. Ce serait un combat difficile, Saber l'avait prédit. Au bout d'une quinzaine de minutes enfin, Saber pu porter un coup à son adversaire, à cause de la fatigue du combat et des précédents, le vieil homme tomba par terre, Saber avait gagné... Le vieil homme posé sur ses genoux la regardait, il avait du voir en elle quelque chose qu'il n'avait pas vu chez quelqu'un depuis longtemps, il esquissait un petit sourire de satisfaction, comme si la saveur de la défaite lui avait manqué.

On annonça alors la victoire de la jeune fille de 12 ans, elle avait battu le meilleur, comment était-ce possible... Au moment où Saber voulu relever son adversaire, un jeune garçon à peine moins âgé que la jeune fille arriva à toute allure, un sabre à la main, prêt à la découper, il fut stoppé net par son le vieux monsieur qui bloqua son sabre, lui disant qu'il ne devait pas l'attaquer, qu'elle s'était battue honnêtement et qu'il avait perdu dans les règles de l'art. Le jeune garçon avait les cheveux verts et un air assez grave, enfin il était en colère donc ça paraissait normal, il était un peu plus petit que Saber sans doute car il était un peu moins âgé qu'elle, de un ou deux ans peut être. Il rabaissa son sabre et dévisagea la jeune fille, demandant au vieil homme, qu'il appelait "sensei", pourquoi il l'avait arrêté. L'homme se retourna vers elle et lui demanda ce qu'elle faisait ici, Saber lui raconta tout... Pris d'affection pour la petite, il décidé de la prendre sous son aile, voulant lui apprendre des choses sur l'art de l'épée qu'elle ne savait pas encore, le jeune garçon, prénommé Zoro, n'était pas vraiment pour au départ, mais il ne refusait rien de son maître et décida de faire un effort pour accepter une présence de plus dans le dojo où vivait ce grand homme. Les années passèrent sur le rythme des entraînements, Saber apprenait des techniques assez souvent, elle essayait de se faire discrète pour que les soldats royaux ne la retrouvent pas, Zoro s'était pris d'amitié pour elle, ils étaient très proches et s'entraînaient souvent tous les deux. Saber le considérait comme le petit frère qu'elle n'avait jamais eu, elle lui promis plusieurs fois que s'il devait lui arriver quelque chose, elle serait toujours là pour le protéger.

Saber avait maintenant 26 ans, c'était devenu une jolie jeune femme maintenant, c'est au cours d'une journée de repos qu'elle décida de sortir un peu du village et d'aller se promener dans une des forêts qui l'entourait. Elle arriva dans une prairie où elle décida de faire un somme, le soleil était au rendez-vous, les oiseaux chantonnaient, Saber était libre, tout était parfait. Soudain, elle entendit une voix qui sifflait, une voix de vieille femme visiblement. Elle décida d'aller à sa rencontre lui demandant si elle avait un quelconque soucis ou peut être besoin d'un peu d'aide. La vieille femme était grande, plus grande que Saber qui l'était déjà elle-même, elle avait de longs cheveux noirs et une longue robe de la même teinte, la jeune fille lui demanda si elle avait besoin d'aide mais celle-ci lui répondit qu'elle savait qui elle était, qu'elle avait avec elle une épée légendaire, et qu'elle pourrait sûrement toucher une récompense en la dénonçant. Saber n'en revenait pas, évidemment elle ne pouvait pas la laisser faire et elle ne voulait pour rien au monde retourner au château d'où elle s'était enfuie.
-"S'il vous plait... qu'est ce que je peux faire pour que vous ne disiez rien..?"
-"Oh mais rien mon enfant, je plaisantais bien évidemment. Dit-elle en arborant un sourire radieux, elle semblait sincère, Que dirais-tu de boire quelque chose avec moi, c'est un breuvage de ma spécialité qui dissipe nos idées noires et nous rends heureux, je n'ai pas souvent l'occasion d'en boire avec quelqu'un, s'il te plait, accorde moi ce plaisir..."
-"Euh... et bien... pourquoi pas... après tout il n'y a pas de mal à ça..."

Saber prit donc la petite fiole que lui tendait la vieille femme et en bu une petite goutte. Ce n'était pas mauvais, mais la douceur du liquide laissait place à un gout amer que peu de gens apprécie. Sa tête commença à lui tourner, sa vision se troublait, elle eu juste le temps de remarquer que la vieille folle ricanait en s'éloignant et elle sombra dans un profond sommeil. Elle se réveilla, sentant de l'eau sur son visage... Elle était allongée sur une plage, au bord de la mer, elle en avait entendu parler lors de ses études mais ne l'avait jamais vue. Elle remarqua un petit village non loin de la côte avec un endroit où des bateaux étaient amarrés. Elle entra dans ce qu'il semblait être une taverne, tout était si différent de ce qu'elle connaissait, elle demanda à la gentille dame qui tenait l'établissement où elle était, puis en qu'elle année... Saber n'était plus chez elle, elle n'était plus avec son sensei, avec son ami Zoro, seule son épée l'avait accompagnée... Elle était seule, dans une époque totalement inconnue, la vieille sorcière l'avait envoyée dans le futur, mais pourquoi ? Comment allait-elle rentrer chez elle, retrouver ses amis... Elle n'avait même pas pu dire au revoir... Saber entendit parler de conflits en mer, des pirates, ayant soifs de liberté et de richesses, contre les Marines, obéissant à l'ordre d'un supérieur, le désir de la jeune femme avait toujours été d'être et de rester libre, et peut être qu'en parcourant les mers, elle croiserait cette maudite sorcière qui la renverrait dans son époque et où elle pourrait retrouver ses êtres chers à son coeur... Si c'est ça qu'il fallait, Saber deviendrait pirate, voguant en toute liberté, se battant pour retourner chez elle, elle ne se ferait plus avoir par sa naïveté, plus rien ne l'atteindrait, ce serait elle contre le monde entier s'il le faut, mais elle trouvera le moyen de rentrer chez elle et de revoir ses amis, qu'importe le prix, qu'importe le nombre d'ennemis, elle les détruirait tous.

Fiche technique :
-Niveau : 0
-Attaque tranchante : Saber utilise son épée qu'elle tient de ses deux mains, en ce concentrant elle accumule un peu d'énergie, au fil du temps et des entraînements son énergie sera plus puissante et elle pourra donc toujours utiliser cette attaque qui provoquera des dommages plus importants. Une fois son énergie accumulée, la jeune femme taillade son adversaire d'un coup net en diagonale, généralement sur le torse de son assaillant, bien sur elle ne peut les tuer avec ce seul coup, il sert juste à affaiblir en faisant perdre une grande quantité de sang. Bien souvent les opposants déclare forfait après cette attaque, Saber ne l'utilise qu'en fin de combat si elle est sûre de gagner, inutile de perdre de l'énergie dans une attaque puissante si cela ne lui sert à rien.
Revenir en haut Aller en bas
Rob Lucci

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island
Humeur : Mélancolique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
326/400  (326/400)

MessageSujet: Re: Présentation du "Roi Arthur"   Jeu 20 Mar - 0:16

J'accepte sans problème cette fiche *o* Puis c'est vraiment sympa d'avoir deux fiches personnages liées entre elles ^^
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Présentation du "Roi Arthur"   Jeu 20 Mar - 0:58

Idem ! Je valide sans problème.

J'adore les Rp a plusieurs, mais le coup de liées vos histoire avec Zoro, comme ça je trouve ça juste génial =)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Présentation du "Roi Arthur"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Présentation du "Roi Arthur"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls
» Présentation de Nathaniel Mandrake[en construction]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Fiches acceptées-
Sauter vers: