PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Double personnalités ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Bakura Ryô

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 18
Localisation : Quelque part dans les ténèbres ~
Humeur : Sadique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
367/400  (367/400)

MessageSujet: Double personnalités ?    Ven 28 Mar - 22:51

Nom : Ryô

Prénom : Bakura

Surnom : L'Occulte ou Yami Bakura (Pour ceux de son île)

Age : 18 ans

Faction : Pirate


Personnalité :


Bakura n'est pas une jeune garçon comme les autres, il a une personnalité très complexe, ses deux personnalités font de lui un homme très bizarre. Ses deux traits de caractères sont bien distinct, une partie est gentille, l'autre est comme qui dirait maléfique. Du côté de la partie gentille, Bakura est aimable, amicale et timide, il n'a pas confiance en lui et doit tout le temps hésiter avant de prendre une décision. Il adore aider sa famille et ses amis, ce qui fait de lui un jeune homme très respectable, même si sa maladresse lui joue des tours. Issue d'une famille de noble il a de très bonnes manières, il est aussi très intelligent, il a toujours eût de bonnes notes et appréciations, c'était un élève modèle. Il n'aime pas se bagarrer mais il le ferait pour protéger les êtres qui lui sont chers.

Du côté maléfique, cette personnalité apparaît en présence de l'anneau que Bakura porte autour du cou *voire histoire*. Cette personnalité appelée << Yami Bakura >> , est enfaîte le strict inverse du Bakura d'origine, cette personnalité enfermée dans l'anneau et une sorte de malédiction qui fait ressortir le côté obscur de chacun. Yami Bakura est perfide, odieux, machiavélique et surtout psychopathe et manipulateur. Il n'hésite pas à tuer tout ceux qui se mettront en travers de sa route, il ferait tout et n'importe quoi pour arriver à ses fins. Cependant, il reste très intelligent et met en place des plans laborieux pour obtenir ce qu'il veut. Il ne perd jamais son sang-froid, il n'a pas peur des ténèbres, pas peur de la défaite et ni de l'adversité. Il ricane souvent, son rire fait souvent froid dans le dos, le qualifiant de danger publique. Il surmonte tout type d'épreuves en ayant toujours son habituel mais effroyable regard de psychopathe.Toute personne qui touchera l'anneau finira au cimetière, c'est un objet auquel il tient beaucoup. Cette personnalité sera la plus présente dans les Rp en raison de l'anneau qu'il porte.


Apparence :


Bakura est un jeune homme d'1m76 ( 1m80 pour son Yami ), à la peau pâle comme ceux des vampires et a des longs cheveux blancs en piques qui descendent jusqu'en dessous des épaules. Il a une grande mèche blanche qui tombe sur son front qu'il utilise pour se cacher lorsqu'il est gêné ( Pour la personnalité gentille évidemment). Il a de grands yeux marrons qui virent aux rouge lorsque son comportement change. La partie maléfique quant à elle, ne change pas vraiment, il a toujours la même taille, les mêmes cheveux et le même visage, sauf que son regard est plus menaçant et il est juste un peu plus musclé.

Le véritable Bakura est toujours bien habillé, il porte souvent des chemises à cravates accompagné de pantalons noirs et de bottes en cuirs. Il attache une apportance à ses vêtements de valeurs, ses parents l'ont toujours bien éduqués et une des priorités selon eux est de toujours rester classe et naturel. Si il y a bien un point commun avec la personnalité maléfique c'est les goûts vestimentaires, le méchant aime aussi porter ce genre d'habits, surtout les longues vestes. Il porte des pantalons foncés avec des sortes de bottes noires ainsi qu'une chemise et une longue veste noire à capuche qui le dissimule la nuit. Fidèle à son anneau qu'il porte autour du cou, il le cache généralement sous sa chemise pour ne pas attirer l'attention, et éviter de tuer des gens par la même occasion. Son anneau est très ancien, il possède d'étrange pouvoir comme de paralyser ou de faire évanouir les personnes et encore d'autres pouvoirs mystiques pas encore dévoiler. En plus de son anneau il garde toujours une rapière nommée Pappenheim, qu'il cache grâce à sa longue veste noire, très utile lorsqu'il faut faire souffrir une personne. Venant d'une famille d'épéiste, il sait parfaitement la manier. Il est également beaucoup plus doué que son alter ego gentil au combat, et intimide souvent ses adversaires. Il risque d'être un problème pour les futurs personnes qu'il croisera en mer !


Histoire :


L'histoire de Bakura commence sur une île nommée Comity Island, la plus riche de South blue. Milliardaires et riches héritiers sont venus s'installer sur cette île plutôt paisible. Du moins ce n'était plus vraiment le cas après un grave accident qui se produisit 1 an auparavant....

                                     
1 an plutôt ~

Nous étions au mois de juin, je venais d'avoir mes 18 ans, un grand évènement allait arriver dans ma vie...J'allais recevoir le précieux objet de mes ancêtres, Papa toi aussi tu l'avais pas vrai ? C'est à mon tour de le porter, cela te rendra hommage maintenant. Maman n'avait pas l'air très enthousiaste que je l'ai...Mais bon les autres membres de la famille le sont eux ! J'espère que tout se passera bien, je t'avoue que j'ai le trac mais bon tu sais que c'est dans mes habitudes de toujours paniquer pour un rien ? Bon je dois te laisser c'est un grand jour pour moi, je dois allez me préparer ! Je t'embrasse Papa.

- J'ai enfin finis ! dit un jeune garçon à la chevelure blanche qui venait d'écrire dans son journal.

Ce jeune homme âgé de 18 ans s'appelait Bakura Ryô, c'était l'aîné de la famille, il avait aussi une petite soeur nommée Kali âgée de 14 ans. Bakura venait d'une famille de noble qui pratiquait l'art de l'épée, en particulier ils utilisaient les rapières, cette arme fine et légère était facilement maniable. Aujourd'hui c'était un grand jour pour lui, il le disait à son père décédé d'une façon inconnue, qu'il allait recevoir l'objet ancien qui se transmettait de génération en génération dans la famille. Cet objet est appelé L' Anneau Millénaire, il paraît qu'il possédait de nombreux pouvoirs mystiques qui permettaient de protéger la famille, mais il était aussi très précieux, il ne fallait absolument pas le perdre. L'Anneau était transmis aux Aînés de chaque générations dès qu'ils atteignaient leurs dix huitièmes années.
Ce fût au tour de Bakura de l'avoir et cela l'angoissait de plus en plus chaque jour et le jour J était arriver.

- Bakura-sama ! J'espère que vous êtes prêt, c'est une belle journée pour vous ! dit une servante de la famille.

- Euh...oui je suis prêt ! Prévenez ma mère que j'arrive dans peu de temps !

Qui disait noble, disait argent, disait pouvoir et qui disait servante et bien être. Ils vivaient dans un luxueux manoir, un des plus gros de l'île, les parents de Bakura étaient connus à travers l'île, pour leurs talent d'escrimes et de danse. Malgré leur statut social, dans la famille ils ne s'appelaient jamais "Mère", ou "Père", ils n'avaient qu'un langage soutenue qu'en présence d'invités ou étant en publique. La mère de Bakura était assez protecteur avec son fils, surtout depuis la mort de son mari, peut'être un peu trop protecteur selon lui mais il ne pouvait pas changer sa mère évidemment. Elle était très douée en danse et en escrime, tout comme l'était son défunt mari. Quant à Bakura il était doué pour la danse mais un peu moins pour l'escrime, ce qui avait choqué son père auparavant.
Il sortit de sa chambre à vive allure et descendit au rez de chaussé, là, sa mère et la servante de tout à l'heure l'attendaient au salon.

- Tiens voilà mon fils chéri ! dit-elle en lui sautant dessus

- Maman...dit-il désespéré

- J'espère que tu es prêt, cet objet nous aient précieux à tous, d'ailleurs il t'attend dans la pièce d'à côté. Ta soeur et tes oncles et tantes y sont déjà.

Bakura avançait très doucement dans la pièce d'à côté, il n'aimait pas être le centre d'attention, en plus de cela il devait faire très attention à l'objet. Il arriva dans la pièce et vit une grosse boîte jaune avec un oeil en son centre, illustrés d'écriture ancienne. Il salua toute sa famille avant d'ouvrir la boîte : L'Anneau était magnifique, il était tout jaune avec un oeil noir au centre comme était la boîte, entouré de sortes d'aiguilles, cela rendait l'objet mystérieux et remplit d'histoire. Il hésita à le prendre, voir l'Anneau le rendait mal à l'aise et il ne savait pas pourquoi, en voyant le regard de toute la famille, il ne pouvait plus reculer à présent. Il enleva l'Anneau de sa boîte et le prit dans ses mains, une affreuse sensation le parcourra, sa main trembla et il le lâcha subitement...

- Grande frère ! Tu as un problème ? demanda Kali inquiète.

Il ne pouvait pas parler de se qu'il a ressentit à l'instant, du moins pas en présence de tout ce monde. Il fixa sa mère qui le regardait étrangement, il vit ses oncles et tantes qui lui dirent de reprendre l'Anneau, il n'avait pas le choix il devait réessayer, il fit un sourire à sa soeur pour la rassurer et reprit l'Anneau dans ses mains. Cette fois-ci rien ne se produisit, décidément Bakura était bizarre aujourd'hui, sans doute dû au stresse. Il plaça l'Anneau à son cou et tout le monde le félicita, il devrait être content mais pourtant il avait un mauvais pressentiment vis à vis de l'objet. Le soir venu, la mère entra dans la chambre de son fils qui semblait bizarre :

-Tu as été bizarre aujourd'hui, il y a un soucis ?

-Non non...je suis sûrement fatigué ! J'ai pas arrêter de stresser toute la journée hier et puis, j'ai dû mal dormir Maman.

La mère était perplexe, elle se disait que ça s'arrangerait demain, elle fit un bisou à son fils et quitta la pièce mais seulement Bakura l’intercepta :

-Dis moi Maman...tu ne m'as jamais dit comment Papa est mort, j'ai grandi tu sais et puis je voudr..

-Je t'arrête immédiatement, je ne veux plus entendre parler de cette affaire, je suis désolée Bakura. Et range moi cet Anneau quelque part, tu n'as pas besoin de dormir avec, bonne nuit.

Il était des plus choqué, sa mère si joviale et gentille avec lui, avait parlé d'une façon étrange, ce qui se comprenait dans un sens, parler de la mort de son mari, ce n'était pas chose facile. Pourtant, elle n'avait jamais parlé de la mort du père, et puis elle n'avait jamais pu aimée cet Anneau, on ne savait pas pourquoi non plus. Quelque chose s'était passé et ça Bakura en était certain, il allait enlever l'Anneau autour de son cou lorsqu'il sentit des douleurs à la poitrine, il devait vérifier ce qui lui arrivait, il se dirigea vers la salle de bain et se regarda dans le miroir, ce qu'il vit le choqua une nouvelle fois. A travers le miroir il se vit mais avec une tête plutôt étrange, un sourire sournois avec des yeux beaucoup plus menaçants, et un regard de psychopathe sortit tout droit d'un asile. Bakura se frotta les yeux en espérant qu'il ne devenait pas fou, il remarqua que la silhouette dans le miroir ne faisait pas les mêmes gestes que lui, et l'Anneau se mit à bouger et briller.
*Je deviens fou c'est pas possible ! *

- Non tu n'es pas fou. Dit une voix avec un ricanement de sadique.

Bakura regarda le miroir, la silhouette de lui même version maléfique était toujours là et on aurait dit que c'était elle qui avait parlé :

- C'est...c'est toi qui vient de parler ?!

- Non ta mère. Non mais franchement je t'ai suivis toute une journée et tu m'as déjà oublié ? J'en aurais presque mal au coeur haha !

C'était bel et bien le gars du miroir qui parlait, Bakura ne comprenait plus rien, serait ce l'Anneau qui faisait cela ? Il ne c'était pas sentit à l'aise depuis qu'il le portait.

- Qui est tu ? C'est toi qui me fait mal comme cela ?!

- Mais je suis toi. Je suis ta deuxième personnalités si tu préfères hehe. J'habite à l'intérieur de l'Anneau Millénaire, mais comme je te connais tu vas vouloir t'en séparer par ma faute, mais tu es destiné à le porter, il te suivra partout où tu iras. Et en plus, tu dois le garder vu que c'est un objet précieux de ta famille je me trompe ? Ça serait louche que tu l'enlèves.

-Oui mais je pourrais di...

- Personne ne te croira, après tout, qui croirait à une histoire pareille ? Hahaha.

- Que me veux tu ? Pourquoi est-tu là ?

- J'ai besoin de toi et tu as besoin de moi, tu ne vas pas rester toute ta vie sur cette île qui ne mérite même pas d'exister !

En entendant des bruits venant de la salle de bain, Kali essaya d'entrer et entendit la voix de son grand frère à travers la porte :

-Grand frère ? Qu'est ce qu'il se passe ? Réponds moi ! dit-elle

*Oh non ma petite soeur*

- Ne t'en fais pas je m'en vais, mais sache que je reviendrais et à ce moment là... héhéhé. ricana t-il.

- Qu'est ce que tu feras ?! Réponds !

Trop tard la silhouette du miroir avait disparue, il avait sa vraie tête, Bakura retira l'Anneau et ouvrit à sa soeur, plus inquiète que jamais. Il lui demanda d'aller se coucher et de faire comme si ne rien ne c'était passer. Elle l'écouta à contre coeur et s'enferma dans sa chambre. Quant à lui, il essaya de dormir même après ce qu'il venait de subir.
Le lendemain matin, son état avait empiré, et dès qu'il essayait d'enlever l'Anneau, de fortes douleurs se propageaient à travers son corps.
*Mon autre moi est toujours là...je n'ai pas rêver hier soir. Et si j'arrive à enlever l'Anneau, il me suivras partout où j'irais, vu que je suis le Maître de l'objet.*
Plus on avançait dans la journée, plus son comportement était bizarre, sa mère de plus en plus inquiète voulait appelé un médecin au plus vite. Mais Bakura refusait catégoriquement qu'on l'ausculte, il ne voulait pas qu'on apprenne son secret, et il ne voulait pas que son double se manifeste en publique et créer une panique.
Le soir venue, la servante et la mère parlait de l'état de celui-ci dans la cuisine, la servante avait remarquée qu'il était assez distant avec tous le monde et cela était fort inquiétant, la mère préférait ne pas trop abordé le sujet et partit se coucher la laissant seule. Plus tard dans la soirée alors qu'elle allait se reposée, la dame de service entendit un cri venant de la chambre de l'aîné des Ryô, elle se précipita et toqua à la porte : personne ne répondit. Elle rentra par la force et vit Bakura debout la tête caché par ses cheveux blancs qui regardait par la fenêtre, avec l'Anneau qui brillait autour de son cou :

- Bakura-sama, pourquoi avez vous crier ? Et que faîtes vous habillés à cette heure tardive ? Nous sommes très inquiets à votre sujet.

Il n'était pas habillés comme d'habitude, il avait une longue veste noire à capuche, et était vêtus d'habits sombres, ce qui n'était pas son genre. Il regarda la servante, son regard avait brusquement changé, ses yeux n'étaient plus pareils, ils avaient virés au noirs. La servante s'approcha de lui, c'était bien la dernière chose à faire, en voyant son regard elle recula brusquement et tomba à la renverse et cria :

- Qui..qui êtes vous ?!

- Moi ? Je suis un remake de Bakura si tu préfères hehe. Et comme tu m'as vu, tu mérites de mourir. dit-il avec un regard de tueur.

Affolée par des cris, la mère sortit de sa chambre et découvrit avec effroi le corps inanimé de la servante, *Qu'est ce qui c'est passé ici ?!*. Elle songea à Bakura qui n'était plus dans la chambre, elle s'imaginait des tas de scénarios vis à vis de son fils, le manoir était grand il pouvait être n'importe où. Quant à lui il c'était dirigé vers la chambre de Kali, il défonça la porte et la sortit du lit violemment :

- Debout la gamine, tu vas me servir !

- Hein ? Grand frère mais qu'est ce qui te prends !

Il la regarda droit dans les yeux et se mit à la menacer :

- Ton grand frère est momentanément indisponible alors tu vas me conduire à la porte interdite avec la clé que tu caches, où je te réduis en charpie ! Magne toi !

Il la poussa à avancer, la jeune fille apeurée avait peur de cette situation, pour éviter de mal finir elle exécuta les ordres de Bakura et l'emmena à la porte interdite. La porte interdite comme était si joliment dit, était interdite car la rapière très puissante du père de famille était enfermée à l'intérieur, et Bakura la convoitait pour sa puissance et sa légèreté. Il était dit que seuls ceux ayant une force mentale assez grande pouvait l'approcher et la manier. La fillette ouvrit la porte, c'était une grande bibliothèque, elle n'avait pas servit depuis des années, normal, elle appartenait au père. La rapière se situait au fond de la salle, Bakura tirait Kali avec lui pour ne pas qu'elle s'échappe entre temps. Un sourire vînt se dessiner sur son visage, il avait la rapière à porter de main :

- Voilà donc la fameuse Pappenheim.

Il la prit dans ses mains sans difficultés, ce qui étonna Kali, jusque là, personne n'avait pu la toucher mise à part son père et un autre de ses ancêtres. Mais plus choquant encore, si un être malfaisant dans son genre avait la Pappenheim, l’île courait à la catastrophe. Bakura se retourna vers Kali avec des yeux pleins de malices, celle-ci ayant peur, commençait à courir seulement elle se fit bien vite rattrapée...

- GRAND FRERE !!!

La mère elle toujours inquiète scrutait les pièces de la maison, elle vit que la chambre de Kali était ouverte, la mère eût très peur, sa fille n'était plus dans son lit.
Elle descendit vivement de l'escalier et vit quelqu'un dans le salon, de dos elle observa une chevelure blanche, elle reconnût immédiatement son fils, seulement il était différent de d'habitude :

- Bakura ! Que c'est-il passé avec la dame de service ? Et pourquoi diable est-tu encore debout avec cette veste...noire...

Le ton de sa voix changea subitement en voyant la veste et le regard froid et dure de l'homme face à elle :

- Oh voilà la vieille Ryô, ça fait un bail  !

- Cette voix ! Non...pas toi !! dit-elle avec les larmes qui lui montèrent aux yeux.

La vieille Ryô comme il le disait si bien celui-ci, elle le connaissait, elle l'avait déjà vu auparavant et cela remonte à quelques années :

- C'était bien toi qui avait prit le contrôle du corps de mon défunt mari avoue !

- Cette époque était amusante, mais il ne me servait à rien, il était trop vieux pour prendre la mer, alors que ton fils lui...est jeune et en pleine santé.ricana t-il.

- Laisse le en dehors de ça ! Mais attends...cette rapière...comment as tu...

- Il se trouve que je convoitais cette épée depuis un moment, je me suis permis de vous l'emprunter. Pappenheim est désormais MON arme !rigola t-il tel un fou.

- Non seulement tu t'en prends à notre famille mais en plus à nos objets sacrés ! Est tu le diable incarné ?!

Bakura se contenta de ricaner devant cette situation qui l'amusait, il avait face à lui une mère rongée par la colère, mais pour enfoncer encore plus le clou il répondit :

- Votre famille ? Eh bien elle n'existe plus vous savez. Enfin il reste tout de même un représentant, Bakura. Malgré qu'il ne soit pas présent, il est toujours en vie et j'en prendrais soin, j'ai besoin de lui pour exister.

La mère semblait légèrement soulagé pour son fils mais beaucoup moins pour elle qui voyait Bakura s'approcher d'elle avec l'épée, elle ne pouvait plus rien faire à part se jeter sur lui et combattre avec rage, mais quelle était la puissance de l'ennemi ? Elle devait pourtant tout essayer :

- Maudite malédiction...cet anneau je vais...le détruire ! Et tu me rendras mon fils !

Elle sauta sur Bakura pour tenter de lui retirer l'Anneau, seulement elle se fit embrocher tel un morceau de viande, Bakura la laissa par terre qui était recouvert à présent de son sang. Dans un dernier souffle elle prononça :

- On voit que tu n'es pas Bakura...il n'aurait jamais tué sa famille et il ne manie pas l'épée aussi bien que toi...J'espère que tu ne feras pas trop de bêtises mon fils...

- Cause toujours la vieille et reste pourrir ici bien sagement.

Il marcha dessus et sortit de la maison et cachant la rapière avec sa veste, le temps était d'un noir inquiétant, on voyait tout de même la pleine lune. Il commençait à pleuvoir, le vent soufflait et l'orage tonnait au loin. Le genre de temps idéal pour lui, il scrutait les rues sombres de la citadelle maintenant déserte et essaya de trouver un bateau, avec l'argent volé il n'aurait aucun mal à se trouver un bateau digne de ce nom.
Le lendemain matin, l'annonce de la mort tragique des Ryô se faisaient entendre dans toute la ville, ne retrouvant pas Bakura, ils pensèrent qu'ils s'agissaient du meurtrier, et depuis ce jour on l'appelait << Yami Bakura >> en raison de sa soi disante folie. Il lisait un journal qui avait prit par terre et dit d'un ton ironique :

- Tiens je suis déjà connu, ça me touche.

Il c'était dirigé vers un bateau et le vola avec ses nombreuses techniques de voleurs, et il traversa les mers en c'étant emparé d'un corps grâce à son anneau, recherchant de nouveaux pouvoirs qui le mènera un jour sur le Shinsekai.

Fiche technique :
-Niveau : 0
- Sennen Ring no noroi : Bakura paralyse son adversaire avec son anneau et traverse son ennemi avec sa rapière. Cette technique inflige de sérieux dommage à l'intérieur du corps de la victime. Mais peut fatiguer le porteur de l'anneau si l'attaque se répète souvent.

Lvl 4 :

Blizzard blade : Bakura utilise sa baguette de glace sur sa rapière pour la geler entièrement. Lui donnant ainsi un élément glace, la rapière est plus résistante mais plus sensible à la chaleur. Vu que la baguette est maudite, la glace monte jusqu'à l'avant bras de Bakura, lui donnant un avant-bras complètement glacé, mais très costaud. Plus la température autour de l'arme est froide, plus elle reste gelée et puissante.





Dernière édition par Bakura Ryô le Jeu 7 Mai - 20:15, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Double personnalités ?    Sam 29 Mar - 18:17

J'ai beaucoup aimé ! *-*

Les registres de SSD se multiplient : One Piece évidemment, Naruto, Elfen Lied, Final Fantasy, Fairy Tail, Zelda, Tales of Symphonia, Super Mario, Fate/Stay Night et maintenant Yu Gi oh !

Très sympa ton histoire et avec en bonus un autre personnage cruel ! *O* J'ai beaucoup aimé les similarités avec le maléfice de Bakura, dans le manga, et j'ai vraiment hate de voir le bordel qu'il va causé xD

Validé pour moi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bakura Ryô

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 18
Localisation : Quelque part dans les ténèbres ~
Humeur : Sadique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
367/400  (367/400)

MessageSujet: Re: Double personnalités ?    Dim 30 Mar - 20:07

Merci ! x)
Revenir en haut Aller en bas
Rob Lucci

avatar

Messages : 268
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island
Humeur : Mélancolique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
326/400  (326/400)

MessageSujet: Re: Double personnalités ?    Dim 30 Mar - 20:33

J'ai vraiment adoré l'histoire ! Et le personnage est franchement énorme *o* 'fin j'adore les méchants en général xD Donc bon, Bakura n'échappe pas à la règle ^^ Je valide sans problème aussi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Bakura Ryô

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 18
Localisation : Quelque part dans les ténèbres ~
Humeur : Sadique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
367/400  (367/400)

MessageSujet: Re: Double personnalités ?    Jeu 7 Mai - 20:16

MAJ ! De la technique LVL 4
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Double personnalités ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Double personnalités ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Idée d'un personnage à la double personnalité et 2 joueurs
» Les Perles de la CB
» Débat : Un personnage original en rp, c'est quoi?
» Double personnalité ou juste une illusion?[TERMINE]
» Aïto ~La double personnalitée~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Fiches acceptées-
Sauter vers: