PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Natsu Dragneel

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 17/03/2013
Humeur : Enflammée

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
301/400  (301/400)

MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   Sam 21 Juin - 22:57

La soirée près du feu de camp était dans une bonne ambiance, elle permettait à chacun de se connaître davantage, ça resserrait les liens du groupe. Même si pour le gars en costard et la riche héritière que détestait tant Natsu, ils s'étaient isolés dans la tente de celle-ci. Lui s'était présenté rapidement et sans grand intérêt, quant à Shélia mise à part les marines personne ne savaient qui elle était réellement. Après les présentations d'un peu près tout le monde la soirée se termina sous les rigolades et la boisson pour une certaine personne, tout le monde alla se coucher espérant arriver à la capitale dès le lendemain. Natsu décida d'allez s'installer sous un rocher pour éviter d'avoir trop de sable dans la tronche, ce qui arriva à pas mal de monde malheureusement, il enviait la saleté de princesse et le gars en costard qui dormait paisiblement dans une tente hyper confortable avec tout le confort possible, tandis que les marines avaient des tentes basiques et d'autres dormaient carrément sur le sol. Le sergent avait une tente mais il détestait dormir là dedans, il se trouvait trop enfermé à l'intérieur et il la laissa à Francis. Les minutes passèrent, la nuit n'était pas tout à fait calme à cause des nombreux ronflements et la voix de Natsu qui parlait dans son sommeil, celui d'ailleurs hurla plutôt fort :

- IGNEEL !

Il était sous un rocher et vu qu'il s'était un peu levé en hurlant il se prit la pierre ce qui le réveilla de mauvais poil :

- Aîe ! Saleté de pierre pourquoi elle est là d'abords ?! râla t-il.

Il se souvenait quelques minutes après qu'il s'était endormit quelques heures plutôt sous cette même pierre, ne voulant pas se rendormir toute suite il se releva et alla près du feu qui avait brûlé la veille. Tout le monde dormait encore ouf, il ne voulait pas qu'on ait vu sa connerie de plutôt, surtout Shélia qui aurait pas hésité une seconde à le rabaisser comme elle le faisait si bien. Soudain il remarqua qu'il manquait une personne mais qui ? Il réfléchissait quelques secondes et se rendit compte qu'il manquait la fille alcoolo ! Il vit ses traces de pas sur le sable, on aurait dit qu'elle était fraîche, le vent ne les avaient pas encore balayés, Natsu ne trouvant plus le sommeil décida de suivre les traces de pas en quête d'aventure ! Il entendit la voix de Cali qui semblait être en danger :

- « AU SECOURS LES GARS VENEZ VITE !! »

Oui c'était bien la voix de Cali qui appelait à l'aide, Natsu avec son ouïe surhumain pu suivre le son et ainsi voir d'où provenait le son de détresse. Il vit des gens bizarres qui tenaient Cali fermement :

- Arrête de gueuler ! hurla la rousse qui semblait être la boss du groupe. Soarin, Fletfoot portez là et faite en sorte qu'elle nous conduise à la blonde. Je n'ai pas envie de me salir les mains.

Ses deux acolytes prirent Cali et commencèrent à la questionner, seulement Natsu arriva comme une furie vers les agresseurs de l'alcoolo, :

- Hé bande de machins qui ressemblent à rien ! Relâchez là !

- T'es qui toi ?

- On dirait un bonbon qui parle ! s'exclama Fletfoot en parlant des cheveux roses du sergent.

- QUOI ?!

Décidément Natsu n'aimait pas leurs tronches ni leurs façon de faire, pour qui ils se prenaient ces gogoles ailés ? Celui qui se dénommait Soarin refusait de lâcher Cali avant d'avoir retrouvé la fille qu'il recherchait, le sergent leur demanda plus d'explications et en faisant la description exact de ce qu'il cherchait ça correspondait exactement à Shélia ! C'était à cause d'eux que la princesse voulait venir à la capitale ? A première vue ils semblaient se connaître, valait mieux les conduire à elle pour en avoir le coeur net, le sergent leurs expliqua qu'il était de la marine et qu'il avait une certaine blonde à charge, ce qui intéressa les Wonderbolts. Ils suivaient donc les deux aventuriers et Cali remercia discrètement le sergent de l'avoir secouru de cette mascarade, une fois arrivée au camp, tout le monde se réveilla pour voir les nouveaux venus qui étaient pour le moins...étranges. La princesse s'était réveillée aussi et intriguée par le boucan de dehors sortit de sa tente en furie prête à hurler sur tout le monde pour l'avoir brusquement réveillée de sa gracieuse nuit. Cali pointa du doigt Shélia pour leur montrer que c'était la blonde qu'il connaissait, mais le pointage de doigt ne plaisait pas à sa majesté :

- D'où tu me pointes du doigt la bourrée ! Et puis c'est qui cette bande de pingouins déguisés en aviateur !  se plaigna t-elle agacée.

- Ce n'est pas elle Spitfire !

- Tsss on s'est déplacés pour rien, repartons. ordonna la rousse.

- Attendez...VOUS NOUS AVEZ FAIT CHIER JUSTE POUR CA ! gueula Natsu.

Les Wolderbolts repartirent aussi vite qu'ils étaient venus, tout le monde s'étaient réveillés pour rien, la journée avait déjà été longue alors même si la nuit ils s'étaient emmerdés, qu'allaient-ils devenir ? Plus tard le jour se levait, le seul ayant bien dormi était Dimitri qui avait dormit d'une traite, Cali et Natsu étaient les plus épuisés, mais au moins le sergent avait pu sortir l'alcoolo de là, même s'il s'agissait d'une pirate il commençait à l'apprécier. Après tout sauvé la population était sa mission en tant que marine même si pour lui ce n'était pas sa mission principale,  retrouver Igneel était sa priorité avant tout mais pour cela il devait monter en grade et parcourir GrandLine et le Shinsekai. Plus il montera en grade plus il sera fort et pourra allez où il veut pour continuer ses recherches, il aida à ranger le camp et il fut fin prêt à partir comme tout les autres. Ils levèrent tous le camp et ils entamèrent une nouvelle journée qui s'annonçait encore pleine de rebondissement pour nos voyageurs ! Mais à peine ils commençaient à marcher qu'ils virent au loin des bâtiments, la capitale était plus proche qu'ils ne pensaient ! Natsu nargua à la princesse que bientôt ils se verraient plus, celle -ci lui tira la langue, jamais ils ne s'entendraient ces deux là ! Arrivée devant l'entrée de la capitale le groupe criait victoire, ils avaient réussit à survivre dans cette fournaise invivable, ils y pénétrèrent enfin.

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   Lun 1 Sep - 19:32

La capitale, enfin ! Le visage de Dimitri s’illumina à l’instant même où il vit la ville se profiler sous terre. Il allait enfin pouvoir quitter cette joyeuse bande et trouver quelques occupations plus distrayantes que s’occuper d’une enfant gâtée et gérer la narcolepsie d’un jeune cow-boy. Chimeria avait, à ce moment précis, des airs d’El Dorado pour notre tête blonde d’autant plus que Shélia n’avait pas arrêté de lui parler tout au long de la route. Elle avait inventé une histoire abracadabrante à propos d’un trio volant qui voulait la kidnapper.

*Si seulement ils avaient réussi leur coup* regretta amèrement Dimitri.

Une fois arrivé dans les rues de la ville. La jeune femme qui les avait menés jusqu’ici déclara :


-C’est ici que nos chemins se séparent, à la revoyure…

Cette dernière expression sonnait comme faux dans les oreilles du jeune blond. Pourtant ces paroles correspondaient très bien au caractère qu’il avait entrevu de la jeune femme le jour passé. Mais ce jour-là, elle paraissait éteinte comme si tout d’un coup toute son énergie lui avait été enlevée. Dimitri haussa les épaules alors qu’il la regardait s’éloigner. Qu’importait après tout ? Il ne la reverrait pas, il ne la connaissait pas et il ne l’appréciait même pas. Pourquoi irait-il s’inquiéter outre mesure pour cette parfaite inconnue ? Il reprit donc sa route accompagné par Shélia et son escorte personnelle. Le cow-boy abandonna alors les compagnons qui l’avaient apparemment amené sur cette île en leur expliquant qu’il avait désormais une mission à remplir et qu’il ne pouvait donc plus les accompagner. Le jeune blond leva les yeux au ciel en se rendant compte qu’il allait devoir subir cet afflux de monde encore quelques temps.
Ils marchèrent, Shélia et le jeune homme aux cheveux roses continuant leurs chamailleries habituelles. Seul Dimitri et le cow-boy restaient silencieux. Dimitri alluma alors une cigarette tandis que la petite troupe passait devant une forge. Il s’arrêta devant quelques instants. Une lueur avait attiré son regard. Il s’approcha de plus prêt et trouva à son grand bonheur un nouvel étui à cigarette. Ce nouvel étui était un véritable travail d’orfèvre. Il mêlait or et argent avec une grande dextérité et avait orné le tout d’arabesques extrêmement précises.


-Qui a fait ce magnifique travail ? demanda alors le jeune blond.

Un homme grand à la musculature proéminente leva la tête et répondit.


-C’est mon œuvre. Elle vous plait ?

Dimitri fut pris de stupeur. Devant lui se dressait un visage presque identique au sien. Contrairement à lui, cet homme avait coupé ses cheveux et aucun de ses sourcils ne vrillait mais à part ces quelques détails, la ressemblance était frappante. Le nez, la bouche, les yeux et même le bouc étaient les mêmes. Les deux hommes firent alors un pas en arrière. Il était toujours quelques peu perturbant de rencontrer son reflet. C’est alors que Shélia brisa le silence pesant qui s’était installé.

-Grand frère ?

Les deux hommes se retournèrent et le forgeron écarquilla une nouvelle fois les yeux.

-Shélia ? Mais qu’est-ce que tu fais ici ? Pourquoi tu n’es pas à la maison. Comment se fait-il que père et mère t’aient laissée sortir ?
-Je… je ne leur ai rien dit ! Mais grand frère, je suis venue te chercher ! Tu me manques terriblement et nos parents se font un sang d’encre pour toi. Et toi tu travailles dans une forge ! Ce travail n’est pas digne de toi enfin !
-Shélia, nous en avons déjà discuté. C’est la vie que j’ai choisi. Je ne veux pas de tous ces titres de noblesses et toute cette préciosité hypocrite. Regarde cet étui que ce jeune homme a remarqué. Tu vois ce travail ? C’est pour ça que je suis fait.
-Mais…
protesta Shélia.
-Pas de mais, tu sais déjà que ma décision est prise, je resterais ici quoi que tu dises. Alors, au lieu d’user ta salive pour rien dis-moi plutôt qui sont ces gens qui t’accompagnent ?

Elle se retourna alors pour présenter la petite troupe tandis que Dimitri sentait les problèmes arriver il tenta de s’esquiver discrètement mais Shélia fut plus rapide.

-Alors, je te présente, Ace Jones, chasseur de prime en passe de devenir marine, Natsu Dragneel un sergent peu compétant qui m’a escorté jusqu’ici, Francis-kun son charmant second, tout un tas de Marine dont je ne connais pas le nom et… Qui es-tu toi ?
-Comment ça Shélia, je ne comprends pas, ce jeune homme n’était pas avec toi ?
-Si si, grand frère, seulement… Je croyais qu’il était toi…
-La ressemblance est frappante c’est vrai… Mais je ne tolèrerais pas que l’on usurpe mon identité !
-Voyons… n'est-ce pas là une réaction quelque peu excessive
, tenta Dimitri qui commençait réellement en sentir venir le danger.
-Un peu excessive vous dîtes ? Vous avez trompé ma sœur pour votre confort personnel je suppose et vous avez sûrement partagé sa tente. Que comptiez-vous faire ensuite ? Dilapider tout son argent ? Profiter de son innocence ?
-C’est une enfant, répliqua Dimitri pour lui-même, comme si j’étais intéressé par les enfants…
-Quand bien même
, enchaîna le forgeron en haussant le ton.

Malheureusement pour Dimitri, ce bougre avait l’ouïe fine.

-Je trouve votre attitude insupportable ! Vous, Sergent Dragneel c’est bien ça ? Vous êtes un Marine non ? Alors je porte plainte contre cet homme pour usurpation d’identité !
-Tout de suite les grands mots
, répondit le grand blond en commençant à reculer. Je tiens tout de même à préciser que c’est Shélia qui m’a pris pour son grand frère. Je n’ai fait que réaliser son souhait ! Dire que je suis un si bon samaritain ! Voilà comment je suis remercié ! Il va falloir que j’arrête d’être aussi bon avec autrui. Bon sur ce… Je vous souhaite une excellente journée.

Il ponctua sa phrase en poussant un méhariste qu’il avait repéré en commençant sa tirade. Il le fit tomber du chameau et força celui-ci par la bribe. Ainsi la bête se baissa et Dimitri put y prendre place. Une fois l’entreprise terminée, il lança sa monture au galop en faisant un signe d’au revoir à ses poursuivants. Il continua à galoper jusqu’à la sortie de la ville puis il descendit de sa monture et la libéra du joug humain.

-C’est pour ce que je t’ai fait subir tout à l’heure, lui murmura-t-il avant de la laisser partir.

Mais il aurait mieux fait de regarder derrière lui avant de laisser sa monture reprendre sa liberté. Un nuage de fumée se dessinait sur l’artère principal de la ville encore visible. Cet amas de poussière se rapprochait d’ailleurs dangereusement de notre tête blonde qui commençait d’ores et déjà à reprendre sa route comprenant bien vite à qui il avait affaire. Natsu et Ace avait distancé les autres Marines et retrouvé la trace du jeune blond. Il ne comprenait pas comment les deux jeunes gens s’y était pris, il ne comprenait pas non plus pourquoi Ace était de la partie mais il savait une chose. Il ne devait pas se laisser attraper. Il continua donc sa course prenant le plus de virage possible pour tenter de semer ses poursuivants. Malheureusement, rien n’y faisait. Les deux compères étaient toujours sur ses talons. Au détour d’une ruelle, alors que Dimitri surveillait ses arrières en arrivant sur une place déserte, il percuta la jeune femme qu’il avait quitté à peine une demi-heure plus tôt. Trois bouteilles à la main, elle avait pourtant toujours l’air aussi éteinte et elle ne réagit même pas face au heurt qu’elle venait de subir. Il s’arrêta alors quelques instants. Il avait beau n’avoir aucune raison de s’intéresser à elle, cet état l’intriguait. Ces pauvres instants de répit furent de trop. Natsu et Ace se retrouvèrent nez à nez avec les deux autres protagonistes. La place était tout aussi déserte et les quatre opposants se regardèrent dans le blanc des yeux pendant de longues minutes. Essoufflés, on entendait leurs respirations fortes résonner. Plus aucun bruit ne filtrait à part ceux émis par les quatre jeune gens. Puis soudain un craquement, puis deux puis trois. Et enfin, un effondrement. Une longue chute. Et de nouveau le silence.

Dimitri ouvrit les yeux. Mais il faisait trop sombre pour qu’il puisse distinguer quoi que ce soit. Il laissa donc ses yeux s’habituer à la pénombre et vit les trois autres individus tombés avec lui. C’est alors Natsu qui prit la parole en premier.


-Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Où on est ?
-Je crois qu’on est tombé
, répondit sobrement Ace.
-Quelqu’un peut m’expliquer comment on peut se retrouver en souterrain... d’un souterrain !! Demanda la jeune femme qui semblait avoir retrouvé un peu de son énergie
-Qu’est-ce que j’en sais, s’énerva Natsu, de toute façon tout ça c’est la faute de ce gars en costard ! Aller explique toi ou sors-nous de là !

Dimitri ignora royalement le jeune homme en colère et alluma une nouvelle cigarette. La flamme éclaira le visage de chacun d’eux pendant quelques instants dont Dimitri profita pour leur faire un sourire mielleux. Il tira une longue bouffée et la souffla au visage de Natsu. Puis il leva sa tête vers le haut du trou qui n’était maintenant plus visible et déclara :

-Et encore un pas vers une mort certaine…

Revenir en haut Aller en bas
Ace Jones

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 26
Localisation : Golden Mine
Humeur : Bouarf !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
354/400  (354/400)

MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   Sam 6 Sep - 16:11

Après une nuit relativement calme, bien que réveillé par une bande d'astronautes, le groupe arriva enfin à la capitale tant convoitée d'Illusia. Malgré qu'elle était située sous terre, Ace n'avait jamais vu un lieu aussi dynamique et abondant dans sa jeune vie. Il y avait un gros marché où était mis en vente quelques produits exotiques, tels que des fruits. Ace se souvint alors d'un verger sur Golden Mine où il allait quelque fois se ravitailler en pommes. C'était le seul fruit qu'il avait mangé dans sa vie. En voir d'autres ici sous différentes formes était quelque chose d'exceptionnelle pour lui ! Oui, il sentait que son périple en mer allait être riche en aventures, il n'avait désormais plus aucun regret d'avoir quitté son île natale. Alors que le cow-boy se rendait seulement compte de la chance qu'il avait, la jeune alcoolo décida de se séparer du groupe. Elle avait un comportement étrange depuis la venue des cosmonautes. Le groupe regarda donc le jeune fille s'éloigner en silence, ne sachant sans doute pas quoi répondre. Puis, ce fut au tour de Tim:

- Bien nous aussi devons y aller, nous avons pris du retard sur la livraison et je vais me faire sermonner par mon client !
- Dans ce cas, je vais devoir t'abandonner Tim. J'ai un contrat à respecter, fit-il en pointant de son pouce la princesse gaga, ce qui ne manqua pas d'enflammer l'humeur de Shélia qui trouvait ça inacceptable qu'on la pointe du doigt ainsi.
- Ne t'en fais pas, je comprend, je fus chasseur de primes moi aussi ! Et puis, c'était notre deal de se quitter à la capitale, fit-il avec un sourire. Bonne chance pour la suite cow-boy, et bon courage à vous autre !

Ace serra la main de l'homme qui lui avait permis de prendre la mer. Malgré quelques disputes, Ace respectait profondément Tim et son vécu. Peut-être se recroiseront-ils un jour ?

- Au revoir ossan !, s'exprima Natsu plein d'admiration.

Tim fit un rapide signe de la main alors qu'il s'avança un peu plus dans la ruelle qu'il venait d'emprunter. Le groupe, maintenant fractionné, continua donc d'arpenter l'avenue principale de cette ville bien singulière, jusqu'à ce que le blond ne s'arrête devant une forge. Un étui à cigarettes avait attiré son attention. Ce fut également le cas d'Ace, qui était lui aussi fumeur. Seulement, une chose improbable se produisit. Le forgeron était le portrait craché de Dimitri, mais en plus imposant. Et, nouvelle stupeur, il s'agissait du véritable frère de Shélia ! Une dispute éclata alors entre l'imposant blond et son homologue fumeur, qui se termina par la fuite contrainte de Dimitri sur un chameau, vu que le frère de Shélia avait porté plainte contre lui.

- Yosh ! Francis, on y va !
- À vos ordres Sergent !

Le cow-boy quant à lui était subjugué. Ses yeux brillèrent de mille feux et de la bave coulait de sa lèvre inférieure:

- WHOUAAH ! Un CHARLIE AVEC DES BOSSES !

Ni une ni deux, Jones courra à son tour, mais à la poursuite du chameau. Il rattrapa Natsu et Francis et le marine aux cheveux roses l'interpella:

- Le cow-boy ? Toi aussi tu lui cours après ?

Il entendit les paroles du Sergent et émergea de son doux rêve:

- Euh.. Oui-oui. Je vais devenir un futur Marine, je ne peux pas laisser un criminel s'enfuir ainsi !

Natsu afficha un énorme sourire de satisfaction, et se reconcentra sur la course-poursuite.

- Il a tourné à gauche !

Ace et Natsu accélérèrent, laissant Francis et les autres Marines sur le carreau, mais Dimitri avait un avantage: il était sur un Charlie à deux bosses ! un chameau. Le duo perdit de vue leur cible et s'arrêta.

- Merde, il a filé, s'exclama Ace.
- Snif Snif...

Voilà qu'un spectacle étonnant se déroula juste devant les yeux du Sauvage. Natsu renifla l'air, tel un animal guettant sa proie. Le cow-boy regarda de façon perplexe son acolyte sans dire un mot. Soudainement, Natsu tourna sa tête vers l'Est:

- Par là !, dit-il en se remettant à courir.
- Oï t'es sûr de toi ?!
- T'inquiètes ! Fais-moi confiance !

Et effectivement, après quelques foulées, les deux poursuivants virent le gars en costard descendre de son chameau.

- Putain génial !, fit Ace en référence à l'odorat exceptionnel du Marine.

Bien sûr Dimitri vit ses deux assaillants et se remit à courir dans une direction aléatoire. La course-poursuite prit fin sur une grande place abandonnée, le jeune blondinet ayant percuté Cali portant trois bouteilles à la main ! Natsu et Ace arrivèrent devant leur cible et chacun se regarda de le blanc des yeux. Seulement, alors qu'ils s'apprêtaient à mettre le main sur l’usurpateur, le sol sur lequel ils se tenaient se fissura et le quatuor tomba profondément dans un souterrain. Alors que quelques débris s'amoncelaient encore sur le sol, les quatre personnes se relevèrent, non sans difficulté:

- Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Où on est ?
- Je crois qu’on est tombé, répondit sobrement Ace.
-Quelqu’un peut m’expliquer comment on peut se retrouver en souterrain... d’un souterrain !! Demanda la jeune femme qui semblait avoir retrouvé un peu de son énergie.
- Qu’est-ce que j’en sais, s’énerva Natsu, de toute façon tout ça c’est la faute de ce gars en costard ! Aller explique toi ou sors-nous de là !

Ce dernier ignora totalement les menaces du Marine, se contentant d'allumer une cigarette en regardant le trou béant même plus visible en ajoutant:

- Et encore un pas vers une mort certaine…
- WHOUAAAAAAAH IL M’ÉNERVE !!, s'exclama Natsu de colère.
- Allons calmons-nous, ça ne servira à rien de s'énerver, fit Ace Jones en allumant une cigarette à son tour. Ce souterrain ne s'est pas construit tout seul, il y a forcément une entrée pour y accéder, et donc une sortie pour s'y extraire.
- Et bien Einstein ! T'as le cerveau en ébullition, t'as trouvé ça tout seul ?
- Ce que je veux dire surtout, c'est qu'on doit seulement marcher dans une direction et on verra bien ce qu'il nous attendra. Pas la peine de réfléchir plus longuement ou de s'énerver, fit Ace en se mettant en route.

Le reste du groupe suivit donc le mouvement, non sans une certaine tension entre Natsu et Dimi.

- GRRRR, vous me rembourserez mes deux bouteilles de rhum qui ont explosé lors de cette chute débile ! Il ne m'en reste plus qu'une, c'est la crise !

Cette phrase de Cali fut la seule pendant à peu près une heure. Le groupe arriva devant une intersection et ils décidèrent de prendre à gauche. Puis, ils arrivèrent devant une nouvelle intersection: ils prirent à droite. Une autre: à gauche. Tout droit. À droite, à gauche, encore à gauche, tout droit, un cul de sac.

- C'est quoi cet endroit débile ?, perdit patience Natsu.
- Je crois qu'on est perdu..., admit Ace.
- Ah bah bravo ! C'est fini à partir de maintenant ce sera MOI qui choisira les directions à prendre !

De son côté, Dimitri avait allumé une nouvelle cigarette. Le feu de son zippo éclairait un visage tendu et sans doute au bord de l'énervement. Il n'avait qu'une seule envie: se barrer d'ici et ne plus jamais revoir ces trois compagnons d'infortunes.

- Yosh ! J'ai trouvé la solution ! On va prendre un raccourci.
- Hein ? Et il est où ton raccourci ?, demanda le cow-boy.
- Tout droit !

Il se précipita vers le mur en infligeant un gros coup de poing afin de le faire éclater. Le sous-sol trembla et des morceaux de pierres se détachèrent du plafond...

Note:
 

Revenir en haut Aller en bas
Vivid Cali

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 23
Localisation : Quelque part dans West Blue
Humeur : Déchainée

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
7/1000  (7/1000)
Expérience:
311/400  (311/400)

MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   Jeu 11 Sep - 10:03

Ok. D'accord. J'ai jamais voulu me retrouver là. A vrai dire tout ce que j'ai envie c'est de m'acheter du rhum, point. Ah non, ces abrutis ont tous intérêt de me rembourser, et aussi de me payer pour les avoir aidé à trouver la capitale. Parce que bon, c'est pas vraiment de bon cœur que je les ai aidé, juste parce qu'ils sont en supériorité numérique j'ai dû courber l'échine mais là j'en ai vraiment raz la queue de cheval !

Mais en fait, qui est à blâmer dans cette histoire ?
Le gars en costard ? Je suis sûre que c'est de sa faute le fait qu'on se retrouve dans un souterrain lui-même dans un souterrain. Lui dès qu'on sort de là je l'atomise. Sérieusement.
Y a aussi Ace, au début je pensais qu'on pourrait être potes. L'alcool c'est le meilleur truc pour se faire des amis. Mais là il veut devenir Marine et ça va compliquer la tâche. Putain de merde.
Enfin, y a Pinky. Ouais ce surnom lui va comme un gant ! Lui je crois que c'est le plus crétin des trois. Quoique, ils sont tous abrutis mais à leur manière. Mais là Pinky qui décide de se la péter en foutant son poing dans le mur. Un raccourci il veut ? Je crois plutôt qu'il est en train de nous créer un parfait tombeau. Misère.


- "Espèce d'abruti ! T'as envie de nous enterrer vivants ou quoi ?!" Hurlé-je au Marine.


N'empêche, on peut dire ce qu'on veut, mais ce con a quand même réussi à faire un grand trou. La vache !
Mais pendant ces quelques secondes de contemplation, mon esprit revient rapidement à moi et un morceau de pierre s'étant décollé du plafond s'écrase juste devant-moi.


- "On devrait avancer non ?" Propose le cow-boy. "Au fait, classe le coup de poing.

- Merci cow-boy !

- Pitié."M'exaspéré-je en roulant des yeux. "Bon moi je me casse, pas envie de me faire éclater un caillou. Allez adieu !"


Je profite du léger moment de flottement des gars pour me mettre à courir tête baissée dans l'ouverture qu'a créé Pinky. Bon j'ai juste failli me faire amputer le bras par une pierre visiblement coupante mais le principal c'est qu'aucune de ces saloperies ne m'a touché.
En franchissant ce grand trou où un nuage de poussière s'en échappe, j'avance à l'aveuglette tout en toussant fortement. J'ai l'impression que mes poumons sont en feu, je suis pas un dragon à ma connaissance !
Je continue d'avancer droit devant jusqu'à ce que je me cogne la tête contre quelque chose de dur et froid. Comme du marbre. Ou quelque chose y ressemblant. En fait j'en sais rien. Et je m'en fous en fait !


- "Putain qu'est-ce qu'il y a encore ?"


La poussière se dissipe et à ce moment-là, je réalise de l'endroit où je me trouve. Mon regard monte vers le plafond qui se trouve être biiiiiien plus haut que celui de l'espèce de labyrinthe où j'étais avec les gars y a cinq minutes.


- "Par l'epic moustache de Gold Roger..." Lâché-je sous le choc.


La pièce circulaire dans laquelle je me trouve est juste...gigantesque. Le plafond doit faire la vingtaine de mètres de haut, voire plus. Les murs sont parcourus de dorures semblant super anciennes, tandis que le sol est sablonneux.
Et le machin auquel je me suis heurtée ? Hé hé, c'est le pire je crois.

Une statue super moche représentant...attends...c'est quoi au juste ? Ce qui est sûr, c'est que c'est pas humain. Pas animal non-plus. Du moins...peut-être que si. On dirait un gros ver dégueulasse avec une bouche énorme remplie de centaines de dents. Y a aussi une longue langue qui en sort. C'est trop crade. Mais la statue en elle-même est aussi blanche que la neige. Ça rattrape son côté monstrueux.

Super, en fait cet endroit c'est une sorte de sanctuaire. Ou un tombeau ancien. On se croirait dans un de ces romans d'aventures. Même si je lis pas de romans d'aventures.

Alors que je suis en pleine contemplation mais surtout en pleine réflexion avec moi-même sur le comment je vais pouvoir retrouver la surface, j'entends un sacré bordel derrière-moi. Je tourne à peine la tête que je me retrouve plaquée contre le sable froid avec un poids lourd sur le dos.


- "Wooooo, trop cool !"


Une veine se met à palpiter dangereusement à la tempe de mon front. Je crois que je vais péter une durite.


- "Balèze ce ver, c'est un vrai ?

- Les gars..."


Je sens les regards de Pinky et Ace se poser sur moi. Ces abrutis, comment ils ont fait pour se rétamer sur moi ? Bordel !!


- "Vous avez exactement deux secondes pour vous barrer de mon dos avant que je vous arrache les yeux et QUE JE LES FASSE BOUFFER A CE COINCE DU CUL !"


Le surnommé "coincé du cul", alias le gars en costard, présent juste derrière-nous, me dévisage d'un regard mauvais.
Dans quelle galère me suis-je encore embarquée ?

Revenir en haut Aller en bas
Natsu Dragneel

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 17/03/2013
Humeur : Enflammée

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
301/400  (301/400)

MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   Ven 26 Sep - 15:52

A gauche, à droite, tout droit, encore à droit ou bien à gauche...Natsu n'en pouvait plus d'attendre et de tourner en rond ! Les murs se ressemblaient comme deux gouttes d'eau, impossible de savoir si le groupe passait au même endroit depuis tout'à l'heure ! Il fallait faire quelque chose, et si il n'y avait pas de sortie ? Ils resteraient coincés ici pour l'éternité et ce n'était pas du tout prévu dans les plans de Natsu qui devait retrouver son père ! D'ailleurs en pensant à son père il se rappelait de l'un de ces nombreux conseils :

* - Natsu...si un jour une difficulté te fait face, va au plus simple. *

Va au plus simple...va au plus simple...il observait les lieux avec attention, soudain une illumination traversa son esprit, ça y'est il avait la solution !

- Yosh ! J'ai trouvé la solution ! On va prendre un raccourci.

- Hein ? Et il est où ton raccourci ? demanda le cow-boy.

- Tout droit !

D'une force incroyable il percuta son poing dans le mur qui était juste devant créant ainsi un passage non sans les remarques de l'alcoolo. Le sergent était fier de son trou c'était digne de lui et Igneel aurait sans doute été fier aussi...ou pas. Peu importe le principal était là, il allait enfin pouvoir avancer dans une direction et là ils étaient sûrs de ne pas être passé par là. Le cow-boy le félicita pour sa coup de poing, ce qui lui fit plaisir, décidément il appréciait de plus en plus celui-ci ! D'ailleurs Cali énervé par tout ça courait en direction du trou et laissa en plan ses camardes d'infortunes :

- Hé attends nous ! s'exclama t-il.

Aucune réponse de la part de celle-ci, Natsu alias Pinky se retourna vers Ace et Dimitri, gros silence. Les trois se regardèrent, mais c'est notre sergent qui brisa cet interminable silence :

- Yosh on va pas rester plantés là ! Suivons là !

Il commença à courir et son acolyte le Cow-boy le suivait également. Les deux couraient en direction du trou, sans regarder où ils allaient, ils percutèrent la pauvre Cali qui était encore sous le choque de ce qu'elle voyait. Natsu leva les yeux au ciel ainsi que Ace qui admirait le lieu :

- Wooooo, trop cool !

- Balèze ce ver, c'est un vrai ?

- Les gars...Vous avez exactement deux secondes pour vous barrer de mon dos avant que je vous arrache les yeux et QUE JE LES FASSE BOUFFER A CE COINCE DU CUL !"

Les deux sursautèrent, une Cali enragée entrait en piste ! D'ailleurs le gars en costard les avaient suivit malgré tout, bien qu'il n'avait pas d'endroit où allez on sentait qu'il voulait en finir le plus vite possible.

- C'est bien ce que je pensais, elle est débile. ajouta le gars en costard en secouant la tête.

Natsu n'avait pas finit la contemplation de la pièce, il essayait de renifler mais tout ce qu'il sentait était juste de la poussière et une odeur de renfermé, pas très agréable en soit ! Il ne trouverait rien en reniflant ici, son regard se tourna maintenant sur la statue du ver géant...qu'il trouvait génial...:

- Yosh je l'embarque avec moi ! Dès qu'on sort je préviens Francis pour qui me la sorte de la dessous !

- Crétin ! répliqua Cali agacé des comportements puérils de certains.

En tout cas la pièce avait beau être grande, magnifique et tout ce qu'on voulait c'était un cul de sac ! N'ayant rien à faire d'autre Ace soupira et s'asseyait sur l'un des bords de la statue, un gros CLIC se fit entendre.

- Merde qu'est ce que j'ai fait ?

- Il se passe quoi encore ?!

- Encore un truc qui va mal tourner.

- C'est quoi ce bruit ? fit remarquer Natsu.

Il se dirigea vers le son qui émanait du fond de la pièce, un mur commençait à bouger tout seul créant ainsi un passage qui les dirigeaient encore plus dans les souterrains.

- Hé hé ! Bien joué cow-boy t'a libéré un passage !

- Cool !

- Je refuse de descendre plus bas.

Cette remarque du blond énerva encore plus Cali qui était déjà à 50 de tensions depuis le début de cette galère.

- C'est toi qui nous a foutu dans cette merde alors tu passes devant !

Elle poussa devant pour qu'il descende le premier, le groupe suivait le gars en costard qui s'enfonçait encore plus dans les souterrains, l'endroit devenait de plus en plus poussiéreux, cela devait faire longtemps que ce passage n'avait pas été emprunté. Une fois le petit groupe en bas, Dimitri souffla de la fumée dans la tronche à Cali tout en rétorquant d'un sourire mielleux :

- Je ne t'aime pas toi.

Quant à Natsu et Ace ils semblaient émerveillés comme deux gosses, ils cafouillaient à tout cherchant d'éventuels passage secrets comme le sauvage l'avait fait juste avant mais rien ne se produisit. Les escaliers les avaient menés dans un petit passage sombre, ils allaient avoir du mal à se repérer dans cette obscurité, mais peu importe il fallait avancer pour sortir d'ici, qui sait ce qui les attends ?

Note à mes camardes xD :
 

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   Mar 28 Oct - 19:22

Dimitri ouvrait donc la marche dans ces galeries souterraines interminables. Il commençait sérieusement à se lasser des aventures toutes plus dangereuses les unes que les autres. Il avait dû se battre contre des zombies gelés puis contre une espèce de scorpion géant mutant et enfin, à peine arrivé sur cette île de malheur, il avait encore eu à faire à une saleté de scorpion. Il ne manquait plus qu'il se retrouve face à ce ver géant qu'ils avaient vu en statue quelques minutes auparavant et il aurait atteint le summum de l'exaspération. Après avoir vécu tout ceci, il estimait qu'il était grand temps pour lui de prendre un peu de bon temps. C'est pour cela que lorsqu'il vit une faible lumière au détour d'un tunnel, il accéléra tout naturellement le pas. Peut-être allait-il enfin pouvoir retrouver le soleil ! Imaginez donc la déception de celui-ci quand la source de lumière se révéla seulement être une énorme cavité souterraine. Certes ce n'était pas une simple caverne. Sur les murs se trouvaient des myriades de petites pierres qui émettaient une douce lumière orangée qui donnait énormément de chaleur à cette espèce de grotte. Ces pierres se rejoignaient au plafond dans une structure hémisphérique tournée vers le bas qui produisait le plus gros de la lumière environnante. Celle-ci permettait de voir, en dessous de la joyeuse troupe, une multitude de petites cases, toutes de la même forme et toutes de la même taille. Elles étaient toutes alignées de façon à former de belles lignes droites. Elles semblaient respecter un ordre bien précis. D'abord deux maisons se suivaient puis, entre les deux maisons suivantes, il y avait un espace qui faisait la taille d'environs trois maisons côte à côte. Ainsi, se profilait des routes démesurément grandes. Intrigués, les quatre compagnons de fortune descendirent les quelques marches qui les séparaient de la rue et y déambulèrent, observant cette étrange ville apparemment déserte.
Alors que Natsu et Ace ressemblaient à deux gamins qui avaient trouvé un nouveau terrain de jeu, Cali était entrée dans une des habitations. Elle avait récupéré une des pierres qui émettaient de la lumière et avait appris aux autres qu'il s'agissait en fait de fossiles. Seulement tout le monde restait perplexe quant au fait que ces bouts de roche soit capable d'un tel exploit. C'est alors que Natsu expliqua qu'un jour son père lui avait raconté des histoires sur des îles dans le ciel qui étaient remplies de coquillage aux mêmes propriétés. Si Cali et Ace acceptèrent l'explication comme elle était venue, Dimitri restait perplexe quant à cette histoire d'île céleste. Et alors qu'il allait se lancer dans un débat sans issu, la terre se mit à trembler. Tous sortirent de l'habitation en tentant de constater par eux-même ce qu'il se passait.
Un silhouette gigantesque se profilait au loin dans la caverne mais elle se rapprochait dangereusement vite. Et lorsqu'elle fut assez près pour que tout le monde puisse la distinguer, le visage de Dimitri se décomposa et afficha le regard le plus blasé au monde. Le ver géant blanc venait de faire son apparition. Dimitri, désabusé au possible, était prêt à s'asseoir dans un coin et attendre que la secousse passe. Il en avait plus qu'assez de risquer sa vie. Désormais il ne ferait plus aucun effort. Alors qu'il se retournait, il constata que la place qu'occupait Natsu était à présent vide. Sans se poser plus de question, il continua son chemin vers un endroit relativement calme. Et au moment où il s'assit, il entendit le Marine crier :


-ACE ! Tu viens ! Ce ver fait un rodéo d'enfer !

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Ace Jones

avatar

Messages : 30
Date d'inscription : 14/03/2014
Age : 26
Localisation : Golden Mine
Humeur : Bouarf !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
354/400  (354/400)

MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   Dim 11 Jan - 19:15

Émerveillé. Voilà comment on pouvait décrire notre Cow-Boy à la découverte de ces ruines. Lui, qui n'avait jamais quitté sa Golden Mine natale, se retrouvait pour la première fois sur les traces d'une civilisation disparue.

- Comment ça a l'air trop cool ici !

Accompagné par son nouvel ami Natsu, Ace jouait l'apprenti archéologue en pénétrant dans les maisons à la recherche d'indices ou d'un quelconque passage secret. C'est alors que l'alcoolo découvrit un sorte de coquillage qui, selon Natsu, semblait venir des îles célestes.

- Sérieux ? Ça existe vraiment des îles célestes ??, s'extasia Ace.
- Je n'en sais rien, lui répondit le marine aux cheveux roses, mais si mon père dit que ça existe, alors ça doit être vraie !
- Il n'empêche que c'est plutôt bizarre de trouver ça ici, à des millions de kilomètres sous ce putain de désert de merde, un truc venant des îles célestes ! Y'a anguille sous roche, c'est moi qui vous le dit !, fit Cali de manière exagérée.

À sa grande habitude, le blondinet était en marge du reste du groupe. Il semblait suivre les trois autres lurons sans prendre part aux discussions. En fait, il ne faisait rien du tout. Sauf quand un ver géant vint troubler la tranquillité de nos archéologues en herbe, la seule réaction de Dimitri fut de s'asseoir sur un rocher, en attendant sûrement que les choses ne se passent. De son côté Natsu avait décidé de prendre le taureau par les cornes:

- ACE ! Tu viens ! Ce ver fait un rodéo d'enfer ! WOUHOU !
- Bon cette fois c'est décidé, vous êtes définitivement des cas désespérés !, renchérit Cali.

Ace de son côté affichait une mine sérieuse. Il s'avança du monstre dégoulinant, sortit une cigarette et l'alluma avant d'éteindre son briquet. Il prit le temps de tirer une latte, et observa minutieusement le lombric géant avant d'ajouter:

- Il y avait ver sous roche plutôt.
- Putain mais t'es trop con toi aussi !, fit Cali en frappant l'arrière du crâne du Cow-boy.

Le ver géant pendant ce temps commençait à faire pas mal de dégâts. Le sol tremblait et les habitations anciennes s'effondraient les unes après les autres à cause de ses agitations dus à un certain Marine aux cheveux roses...

- Bon moi je me casse d'ici sérieux ! Je vais trouver une sortie ! Ciao !, fit l'alcoolo.
- Oï Natsu descends de là-haut !, fit Ace sans même prendre en compte les paroles de Cali.
- Mais nan c'est trop drôle viens ! Oups !

Le ver gigotait de plus en plus et Natsu glissa le long de son dos avant de finir projeté à quelques mètres dans un bâtiment en ruine !

- WOUHAAAAAA !!!!

Le lombric géant finit par avancer rapidement en direction d'Ace qui tira sur le monstre sans réellement réfléchir. Seulement, cette peau molle et caoutchouteuse fit ricocher la balle jusqu'à se qu'elle se plante dans le mur qui se situait derrière Dimitri !

- Va falloir que je me casse de là moi !

Ace esquiva le ver déchaîné et commença à courir dans une direction aléatoire. Il n'avait pas d'autre choix que la fuite car les armes à feu ne semblaient pas atteindre le lombric. Sentant toujours le ver gesticuler derrière lui, le cow-boy emprunta une ruelle au hasard et courra à travers la ville abandonnée. Soudain, il marcha sur une dalle qui ouvrit un pan de mur juste devant lui. Il continua de courir droit devant lui et finit par percuter quelque chose sur sa route avant de traverser la passage secret. Il déboula en bas d'un escalier (oui oui il s'enfonce encore plus profondément ce con xD) et atterrit sur un mur, la tête en bas.

- Ah putain..., se plaignait-il.

Il ouvrit les yeux difficilement et vit que le mur se referma, le séparant du reste du groupe... Mais il n'était pas seul !

- JE PEUX SAVOIR CE QUE TU FAIS CONNARD !!!, fit Cali en frappant Ace à la tête avec son pied ! Bravo ! On est encore plus perdu qu'avant !

Ace se releva, non sans difficulté, et répondit:

- Ah désolé, c'est donc toi la chose que j'ai percuté.

Revenir en haut Aller en bas
Vivid Cali

avatar

Messages : 149
Date d'inscription : 07/03/2014
Age : 23
Localisation : Quelque part dans West Blue
Humeur : Déchainée

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
7/1000  (7/1000)
Expérience:
311/400  (311/400)

MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   Dim 1 Fév - 16:13

La chose ? Je suis pas une chose, saloperie de cow-boy trop con pour que ce soit vrai !


- "De toutes les personnes qui m'ont foutu dans cette merde, il a fallu que je tombe sur le narcoleptique de mes deux ! Kami-Sama doit me détester...

- Tu dis "de mes deux" mais t'en n'as pas justement." Relève Ace en époussetant la poussière recouvrant ses vêtements.

- Tu relèves encore un truc du genre et je t'étrangle avec les dents..." D'un ton plus sombre, je précise en esquissant un grand sourire de psychopathe. "Avec TES dents."


En ayant plus que marre de toujours me retrouver dans la merde à cause de gars incapables et chiants à n'en plus pouvoir, je décide de l'ignorer et de tracer ma route, essayant de trouver une sortie à ce foutu souterrain, dans un souterrain, lui même dans un souterrain...bordel ça fait une inception de malade !


- "Si j'arrive à sortir vivante d'ici, je me casse direct de cette île maudite." Maugrée-je en serrant les dents alors que je tâte de temps à autre les murs du couloir sombre que je traverse. "P'tin on voit que dalle ici, une allumette ou un briquet seraient vachement utiles en ce moment.


A peine je finis ma phrase que je vois la lumière d'une flamme à quelques centimètres de mon oreille. Je réalise qu'il s'agit du cow-boy et que ce con m'a suivi...


- "Mais pas si près crétin ! Tu veux me cramer ou quoi ?!" Hurlé-je alors que je lui assène une énième tape sur le crâne.

- "T'as dit que t'avais besoin d'une flamme, tu oublies que j'ai un briquet...

- Je pensais tout haut, j'ai jamais dit que j'en avais besoin !

- Peut-être mais tu l'as clairement insinué."


Je serre fortement les poings et soupire fortement. Du calme, si ça se trouve il veut juste m'aider et agis en toute connaissance de cause. Le cow-boy croise les bras, un sourire triomphant sur son visage alors que je le pousse sans ménagement à l'endroit où je me trouvais y a deux secondes.


- "Rends-toi utile le cow-boy pyromane, ouvre la voie.

- Quoi t'as peur du noir ?" Me demande-t-il, toujours avec son stupide sourire scotché aux lèvres.

- "Je te demande moi si tu préfères le steak de boeuf aux raviolis ?!"


Ma patience atteint ses limites. Je pense pas que je pourrais résister encore longtemps avant que je me mette à faire quelque chose d'irréparable.


- "Non.

- Tant mieux, alors maintenant avance s'te plait." Soupiré-je en me tenant l'arête du nez alors qu'on continue de marcher dans le couloir, lui en tête.

- Nan je voulais dire que je préfère mille fois les raviolis au steak de bœuf."


Un coup de pied dans le derrière plus tard, nous arrivons tous les deux à une intersection. Le cow-boy regarde à droite en éclairant la voie, puis à gauche. Les deux chemins se ressemblent. Génial.


- "Super, on va par où ?

- Je sais pas...allez à gauche !

- Et pourquoi t'as choisi à gauche ?" Interrogeai-je alors qu'on emprunte le chemin partant sur la gauche.

- Parce qu'il sent meilleur que celui de droite."


Je sais pas si je devrais considérer ce gars comme étant un être humain ou plutôt un clébard du fin fond de West Blue affamé comme un lépreux.


- "Attends, d'où que t'as senti une bonne odeur ? Ça pue le vieux shnock depuis que toi et les deux autres crétins m'ont entraîné dans ce souterrain de merde !

- Je suis désolé de t'annoncer que tu as le nez bouché alors.

- Va te faire foutre."


Mouais, autant dire qu'il ne risque pas d'y avoir un soupçon de gentillesse dans mes paroles. Aussi, j'ai rien demandé moi ! Si ce crétin et l'autre crétin blond n'étaient pas à deux doigts de crever sous le soleil ardent du désert d'Illusia, ça ferait des heures que je serais en train de voguer sur la mer de West Blue. Kenar me manque.

Soudain, la flamme du briquet d'Ace perd en intensité, ce qui nous fait perdre pas mal de luminosité. Super, il manquait plus que ça.


- "Y a presque plus de gaz." Remarque-t-il en appuyant sur la roulette de son briquet afin de faire jaillir quelques étincelles qui ravivent à peine la flamme.

- "Comme si je l'avais pas remarqué.

- Va falloir continuer dans le noir.

- Quoi ?! Mais il en reste encore du gaz !

- Ouais mais j'en voudrais assez pour mes clopes au moins...

- Putain de fumeur ! Pense aux autres un peu !"


Une petite partie de moi aurait préféré que je me retrouve avec le Marine, au moins lui il fume pas...ouais mais non il est tout aussi con que les deux autres. Bordel quand est-ce qu'on sortira de ce souterrain ?! J'ai vraiment aucune envie de me retrouver à croupir ici pour le restant de mes jours.
Je le répète mais j'ai dorénavant la certitude à 200% : Kami-Sama me hait profondément !

Revenir en haut Aller en bas
Natsu Dragneel

avatar

Messages : 60
Date d'inscription : 17/03/2013
Humeur : Enflammée

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
301/400  (301/400)

MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   Lun 8 Juin - 0:15

Natsu avait les yeux émerveillés, une civilisation qui semblait être très ancienne était là juste devant lui ! Il faisait le foufou avec son nouvel ami le cow-boy Ace, qui était aussi demeuré que le Sergent. Selon le coquillage qu'avait trouvé Cali, il venait des îles célestes, chose louche pour un endroit louche. C'est alors qu'un ver géant sortit de nulle part, s'invita parmi le groupe et causa un sacré bordel ! Natsu, toujours en quête de conneries à faire, décida de chevaucher le ver géant. Il voulait même inviter son ami à venir " jouer " sur le lombric géant, il rigola comme un petit fou, mais ne remarquait ABSOLUMENT pas qu'il énervait sa monture et qu'il cassait tout sur son passage ! Causant ainsi de nombreux dangers pour le reste du groupe qui tentait de s'échapper de cette situation désastreuse. Ace demanda à Natsu de descendre du ver, mais il ne l'écoutait pas et la situation s'empira, il perdit l'équilibre et se fit projeter plus loin dans un bâtiment en ruine. Pendant que les autres fuyaient le ver, le Sergent se massa le crâne, il était tombé lourdement, mais heureusement il n'avait rien de cassé.

- Grr ! Saleté de ver ! Il va finir à la broche ! fulmina la tête rose.

Il sortit des décombres et remarqua que c'était plutôt silencieux, les autre zigotos avaient aussi disparu. Mais surtout où était ce fichu ver de terre ? Pourtant il était gros le spécimen, c'était facile de le repérer, mais avec toute cette poussière qui volait dans la pièce, c'était impossible de voir ou même de renifler quoi que se soit pour Natsu ! Il s'avança en appelant les autres :

- OHEEEEEEEEEEEEEEEEEE VOUS ETES LA ?

Avec son ouïe développée, il entendit un glissement près de lui, le ver n'était pas du partit en fin de compte...Il esquiva un coup de manière complètement au hasard et courra dans la direction opposée. Il ne pouvait pas se battre dans un endroit aussi restreint et avec peu de visibilité. Soudain il percuta quelqu'un sur sa route, c'était Dimitri ! Natsu qui ne l'aimait pas vraiment de base, l'entendit parler calmement :

- Regarde un peu où tu vas, tu veux.

Natsu bouillonnait intérieurement, mais pas le temps de dire quoi que se soit, le ver était bien trop proche pour papoter davantage. Le sergent se contraint à courir avec le gars en costard, les deux passaient aux mêmes endroits pour fuir la bête dégueulasse ! Après quelques murs brisés et des vieilles maisons démolies, les deux compères purent s'échapper du ver de terre. En effet, cette stupide bestiole gluante s'était coincée entre deux maisons, et vu qu'elles étaient un peu plus solide que les précédentes, le ver n'avait pas réussi du premier coup à les détruire. Le marine et le gars en costard s'étaient enfui vers un lieu plus sûr, là où le ver ne pouvait plus passer à cause de sa grandeur. Essoufflés, ils se stoppèrent :

- Pouh on l'a semé ! Qu'est ce qu'on fait maintenant ? Et où sont les autres ? demanda le Sergent.

- Pour commencer, tu vas te taire et tu vas compter jusqu'à mille milliard dans ta tête. répondit Dimitri en allant s'asseoir dans un coin comme à son habitude.

- MAIS ! Bon bah tant pis, moi je continue de rechercher mon pote le cow-boy trop classe ! A plus ! s'énerva Natsu en continuant dans le couloir, laissant ainsi le gars en costard seul.

Le Sergent s'engagea inconsciemment dans le tunnel qui paraissait moins long que prévu, il préférait être seul et chercher les autres que d'être avec ce blond qu'il n'appréciait pas. Au bout du couloir se trouvait une petite pièce dans laquelle se trouvait un mur en face de Natsu. Sur celui-ci se trouvait une étrange fresque datant sûrement de plusieurs siècles, un ver géant était au centre d'une sorte de village avec des gens tout autour de lui, comme si ils vénéraient la bête. Seulement les gens avaient des ailes derrière leurs dos, le Sergent en écarquilla les yeux, n'étant pas sûr de tout comprendre.

- WHAOUUUUUUUUUUU ! fit-il émerveillé.

Il toucha la fresque de ses doigts au risque de l'abîmer, même si ce n'était pas volontaire. Mais son cri avait attiré Dimitri qui se montra enfin dans la pièce, Natsu se tourna vers lui. Dimitri ne semblait nullement impressionné, restant de marbre  en regardant la fresque. Il allait lui dire quelque chose, mais le Marine se ravisa, préférant le silence qui ne durerait pas de toute façon, que la parole du blondinet imperturbable.

Note :
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Un marine, un séducteur, une alcoolo et un cow-boy: Gros souk à Illusia !
» Renom et honneur du marine Walter C Drake
» La marine doit comprendre certaines choses ...
» Nouveau FAQ de GW sur Space marine
» le retour de la marine à voile

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: West Blue :: Royaume d'Illusia-
Sauter vers: