PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quoi de neuf docteur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Derpy

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 05/05/2014
Age : 23
Localisation : West Blue...MUFFIN !!
Humeur : MUFFIN !!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Quoi de neuf docteur ?   Ven 23 Mai - 0:00

- « P'pa, p'pa ! Y a une île ! » Annonça Derpy en débarquant comme un boulet de canon dans la chambre de son père alors que le soleil venait à peine de se lever.


Marco quant à lui émergea difficilement d'un sommeil rempli de cauchemars tous plus atroces les uns que les autres. Mais il ne voulait pas inquiéter sa fille adoptive qui avait tellement fait pour lui, et pour cause : Elle avait veillé durant toute la nuit, alternant entre la vigie où elle guettait une future île et sa chambre où elle changeait régulièrement le gant humide sur le front de l'ancien pirate. Elle lui avait promis de s'occuper de lui et elle remplissait sa tâche avec brio. Jamais Marco n'avait été pris aux petits soins de cette manière. En vérité, ça l'attendrissait de savoir que sa fille tenait tant à lui. Ils n'étaient peut-être pas liés par le sang, mais leurs liens plus puissants que ça : Ils venaient du cœur.
L'homme blessé se redressa sur les coudes tout en faisant attention à ne pas toucher son bandage, ôta le gant qu'il posa sur sa table de nuit, et interrogea la blondinette sur l'aspect de l'île.


- « Y a un volcan, beaucoup d'arbres et des plages de sables blancs tout autour. Je sais pas si c'est habité, mais j'ai cru voir de la fumée au-dessus des arbres.

- Est-ce une île tropicale ?

- Je pense oui...vu la tronche des arbres...

- Il s'agit probablement de Yoshi's Island. » En conclut Marco.


Derpy pencha la tête sur le côté. Elle n'avait jamais entendu parler de cette île, mais si son père la connaissait alors ça la rassurait. Après tout, il était un pirate alors il avait certainement débarqué ici auparavant. De plus, le Log Pose avait dû indiquer cette île depuis leur départ de Cloverhood alors l'adolescente faisait pleinement confiance à son paternel.


- « Il n'y a pas d'hommes sur cette île. » Continua le blond en plantant son regard fatigué sur la fenêtre de sa chambre. « Mais il existe une espèce dominante appelée Yoshi. Ils sont très intelligents et avec un peu de chance il pourrait y avoir un médecin parmi eux.

- Attends p'pa ! » L'interrompit la jeune fille en levant la main en l'air comme pour attirer l'attention de son paternel. « Ça ressemble à quoi un Yoshi ? »


La curiosité de la blondinette le fit rire. Il se contenta de lui faire un clin d’œil et de lui sourire.


- « Tu verras sur place. Mais je pense qu'ils te plairont.

- Ce sont des muffins vivants ?! »


Le rire de Marco s'intensifia tandis que Derpy avait les yeux qui brillaient d'excitation ainsi qu'un fin filet de bave qui coulait de sa bouche. Mais cette scène anodine pour l'ancien pirate ne dura pas car ce dernier lui rappela son objectif.


- « Ah oui, un médecin ! » Se reprit l'adolescente en tapant vivement dans ses mains. « P'pa, tu peux te lever ? »


Le concerné lui sourit et se redressa avant de poser les pieds au sol sans montrer le moindre signe de souffrance.


- « Je suis peut-être blessé mais pas assez pour être handicapé, ce n'est pas aujourd'hui que je resterai alité comme un vieux. »


Cette phrase fit rire la jeune fille qui, même si elle voyait que son père n'avait aucun problème pour marcher, restait tout de même près de lui au cas-où il trébucherait ou aurait un malaise.

Ensemble, ils quittèrent la chambre et sortirent sur le pont de la corvette. Ils n'étaient qu'à cinq minutes de Yoshi's Island qui se trouvait tout juste face à eux.
Pour Derpy, c'était la toute première fois qu'elle voyait une île différente de Cloverhood. Jamais elle n'avait vu autant de végétation ni un véritable volcan. Ses yeux pétillaient d'excitation tellement elle avait hâte de mettre le pied sur cette île mystérieuse.

Cependant, Marco sentait que quelque chose n'était pas normal sur Yoshi's Island. La dernière fois qu'il avait fait escale ici (c'était il y a des années avec son équipage lorsqu'il était encore un pirate) il pouvait entendre les nombreux cris des animaux de la jungle à deux bons kilomètres à la ronde. Or, tout était silencieux. Même si c'était le matin, la jungle ne dormait jamais, c'est bien connu.

Après dix bonnes minutes, lorsque le navire fut correctement amarré dans une crique à l'abri des regards, Derpy et Marco purent enfin fouler le sol de cette île. Tandis que Derpy voulait déjà se précipiter dans les broussailles de la jungle, l'ancien pirate la retint par la bride de sa salopette.


- « Pas si vite, quelque chose cloche ici.

- Hein ? »


L'adolescente ne put comprendre ce qu'il se passait, mais son père adoptif était déjà sur ses gardes.
Yoshi's Island était calme, beaucoup trop calme pour que ce soit normal.

Revenir en haut Aller en bas
Derpy

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 05/05/2014
Age : 23
Localisation : West Blue...MUFFIN !!
Humeur : MUFFIN !!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ?   Mer 4 Juin - 22:19

Marco et Derpy venaient à peine d'arriver sur Yoshi's Island, mais la plénitude des lieux inquiétait fortement l'ancien pirate.
L'adolescente à la chevelure blonde, ignorante, se mit à courir sur la plage en sautillant. Toute cette verdure était inédite pour elle, toutes ces plantes étaient totalement différentes de celles qu'elle voyait dans la forêt de Cloverhood.


- « C'est trop joli ici ! » S'extasia la blondinette en revenant vers son père. « Mais c'est vrai qu'on n'entend pas les perroquets et les singes, c'est bizarre.

- Des perroquets et des singes ? » Répéta l'homme à la coiffure couleur banane, interloqué par les dires de sa fille adoptive.

- « C'est évident : Dans les jungles y a toujours des perroquets et des singes, c'était dans le livre d'histoires que tu me lisais quand j'étais petite, tu sais l'histoire du bébé tigre qui cherchait de nouveaux amis et...

- Oui oui j'ai compris Derpy, je vois où tu veux en venir.

- En venir à quoi ?

- Laisse tomber. »


Marco soupira et porta une main à son bras enrubanné. Il avait l'impression que sa blessure lui grignotait la chair petit à petit mais la douleur, à force de l'endurer, était supportable.
Aux côtés de sa fille, il pénétra dans les broussailles, essayant de se frayer un chemin à travers cette verdure abondante.


- « Promenons-nous, dans les bois, pendant que le loup y est pas...~♫ » Chantonna Derpy en ouvrant la voie à son père, marchant à grandes enjambées pour aplatir les feuilles trop grandes sous ses pieds. « Si le loup y était, il nous mangerait ! ~♪

- Quand j'y pense elles sont vraiment glauques les comptines pour gosse. » Songea le blond en levant les yeux au ciel.

- « Loup y es-tu, m'entends-tu, que fais-tu ? »


Un silence s'ensuivit, silence qui ne fit qu'agrandir l'inquiétude de Marco. Il y avait visiblement un problème sur Yoshi's Island. Pour que la jungle soit aussi silencieuse, quelque chose de grave avait dû se passer. L'ancien pirate espérait juste que les populations de Yoshi n'aient pas été exterminées par la venue de la Marine ou de pirates en quête de massacre. Rien que d'y penser lui fila des sueurs froides.

Soudainement, il manqua de tomber sur l'adolescente qui s'était brusquement stoppée. Heureusement il s'arrêta à temps.


- « Derpy, qu'est-ce qu'il y a ? » Demanda-t-il, inquiet.


La concernée se tourna vers lui et, à son étonnement, fronça les sourcils et gonfla les joues, lui donnant un air de hamster.


- « Pourquoi t'as pas continué ?

- Continué quoi ?

- Ben la chanson ! Quand je dis « loup y es-tu, m'entends-tu, que fais-tu ? », t'es censé répondre « je mets ma chemise ! » avec une grosse voix bien flippante. »


Marco fut soulagé d'un certain côté, mais de l'autre il se dit que sa fille était vraiment en plein âge con. Elle avait peut-être un corps de jeune femme mais son mental restait celui d'un enfant.
Si jamais lui et Derpy trouvaient le médecin des Yoshi, il devrait lui demander d'examiner aussi cette dernière. Peut-être aura-t-il une solution pour soigner le problème de strabisme de la blondinette ? Qui sait...


- « Eh p'pa regarde, un monstre tout vert ! » S'écria précipitamment Derpy en pointant du doigt devant-elle.


La créature, en voyant (mais surtout en ayant entendu) les deux intrus, partis en quatrième vitesse dans les fourrées.


- « C'est un Yoshi ! Vite, suivons-le, il ne faut pas qu'on le perde de vue ! »


Marco prit la main de sa fille et, comme revigoré à la simple vue de ce Yoshi, se mit à courir après ce dernier. Derpy suivait difficilement le rythme, se faisant plus trimballer qu'autre chose, mais elle trouvait ça marrant, de se faire boulotter dans tous les sens. Après tout, la moindre action était marrante pour elle.

Revenir en haut Aller en bas
Derpy

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 05/05/2014
Age : 23
Localisation : West Blue...MUFFIN !!
Humeur : MUFFIN !!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ?   Mar 10 Juin - 13:45

Au bout de longues minutes de course-poursuite à travers la jungle, le Yoshi s'arrêta face à un cul-de-sac. Le pied du volcan en face de lui formait un mur infranchissable, un mur noir qui ne proposait aucune issue.


« Ah tu t'es enfin arrêté ! » S'exclama Marco qui se stoppa à quelques mètres du petit dinosaure.


Le Yoshi, le cœur battant à cent à l'heure, planta son regard dans celui de l'ancien pirate. Bizarrement, sa tête lui rappelait quelque chose, comme s'il l'avait déjà vu...


- « Marco-san ? » Balbutia-t-il en écarquillant les yeux.

- « Je le savais que tu me reconnaîtrais, Belte. »


Marco voulut saluer cette vieille connaissance lorsque sa fille adoptive, derrière-lui, s'écria :


« Hé p'pa t'as la pêche dit-donc, je parie que t'aurais pu faire le marathon d'été de Cloverhood sans problèmes ! »


Le dinosaure, intrigué, pencha la tête sur le côté. Il adressa un regard pleins de sous-entendus au blond.


- « Eh bien mon cher ami, je croyais que tu ne voulais pas d'enfants dans ton équipage. D'ailleurs où sont tes nakamas ?

- C'est une longue histoire, je t'expliquerai plus tard. »


Derpy resta interloquée face à cette drôle de créature qui semblait bien connaître son père. En le regardant plus attentivement, l'adolescente put se rendre compte que le Yoshi semblait bien fatigué. Pas à cause de la course, non, d'autre chose mais Derpy ne sut mettre un nom sur cette chose.

Marco quant à lui voulut serrer la main de cette connaissance de longue date avant que le dinosaure ne recule, lui adressant un regard désolé.


- « Le mieux est que tu ne m'approches pas, Marco-san. Je suis malade et je n'ai aucune envie de te refiler ce que j'ai.

- C'est grave ? » S'inquiéta l'ancien pirate.

- C'est contagieux et depuis quelques temps, la plupart des nôtres tombent les uns après les autres, que ce soit pour les Mimbabwé ou nous, les Mongos.

- Oh wimbo wé, oh wimbo wé ~♪ » Chantonna Derpy, directement stoppée par Marco qui lui asséna un coup derrière le crâne. « Hé ! Mais elle est trop bien cette chanson !

- Derpy un peu de tenue !

- Ça va Marco-san, cette petite est assez marrante. »


Le Yoshi rit doucement et osa demander la raison de la venue de son ami sur Yoshi's Island, ce à quoi Marco répondit en montrant son bras enrubanné.


- « Oh...ça a l'air grave. Malheureusement je ne pense pas que le médecin de la tribu puisse faire quoi que ce soit, lui aussi est mourant.

- Mais quelle est donc cette maladie ? On dirait que même les animaux de l'île soient touchés.

- Ils sont tous infectés et nous ne connaissons pas l'origine de cette maladie ni son nom. Nous avons enterré ce matin le dernier couple de perruches violettes. A ce rythme Yoshi's Island ne sera plus qu'une terre stérile.

- Il n'y a pas un moyen d'arrêter ça ? »


Marco se tourna vers sa fille qui venait de poser la question. Il ne pensait pas qu'elle serait soucieuse de l'avenir de Yoshi's Island. Intérieurement, il était fier de l'enfant qu'il avait élevé comme s'il s'agissait du sien.
Belte, le Yoshi vert, détourna la tête vers la cime des arbres, comme plongé dans ses pensées.


- « Marco-san, te souviens-tu de Brandon ?

- Le chef de votre tribu ? D'ailleurs comment va-t-il ?

- Il est mort lors d'une terrible bataille contre les Mimbabwé, il y a douze ans. »


Un silence de plomb régna quelques instants dans la jungle étouffante de l'île tropicale. Marco parut choqué de la nouvelle. Belte quant à lui semblait insensible au souvenir de la perte du chef de la tribu des Mongos. Après tout, il se faisait vieux et la présence de cette maladie inconnue qui touchait tous les Yoshis l'avait rendu sénile. Seul le retour de Marco lui avait redonné le sourire, mais ce n'était pas suffisant pour briser la glace entourant son cœur.


- « Je suis sincèrement désolé. » S'excusa l'ancien pirate.

- « Y a pas de mal. Son fils est devenu le nouveau chef de la tribu. Il est parti chercher la solution pour éradiquer cette maladie.

- Il n'a pas été touché ?

- Miraculeusement non, nous pensons qu'il y est immunisé.

- Et il s'appelle comment ? » Demanda Derpy.

- « Rolfe.

Revenir en haut Aller en bas
Derpy

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 05/05/2014
Age : 23
Localisation : West Blue...MUFFIN !!
Humeur : MUFFIN !!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ?   Dim 15 Juin - 16:24

Marco ne connaissait pas ce « Rolfe ». A vrai dire la dernière fois qu'il était venu sur Yoshi's Island, Brandon venait tout juste d'être chef de tribu, alors il était évident que l'ancien pirate ne connaisse pas son enfant. Tout de même, il devait être assez courageux pour prendre la mer seul.
Même si West Blue restait une mer relativement tranquille, le danger rôdait partout et un Yoshi en pleine mer était une proie facile pour les pirates et les monstres marins.
Secrètement, Marco espérait que ce Rolfe aille bien et trouve un remède pour guérir les siens.


- « Je pense que le seul qui puisse réellement t'aider soit le vieux sage qui vit au sommet de la montagne. » Conseilla Belte à l'ancien pirate. « Par-contre je ne te garantis pas qu'il acceptera de te donner de quoi te soigner, mais il est l'un des seuls Yoshi qui garde encore une certaine forme malgré l'épidémie.

- Je vois, pourrais-tu me guider jusqu'à lui ?

- Pas besoin. La cabane dans laquelle il vit est facilement reconnaissable, tu ne peux pas te tromper et puis profite du fait que les animaux sauvages soient affaiblis, tu n'auras aucun soucis sur ton chemin. »


Après ces mots, Belte ferma brièvement les yeux et serra les dents, comme s'il souffrait mais ne voulait rien laisser paraître.


- « Ça va monsieur Yoshi ? » Demanda Derpy fortement inquiète.

- Oui ma petite, je me fais juste un peu vieux. » Belte se détourna et fut pris d'une quinte de toux. « Vas-y Marco-san...je ne pourrais pas t'accompagner jusque là-haut. »


Le blond acquiesça et, peiné car ne pouvant rien faire pour son ami, le regarda s'en aller dans les broussailles, sûrement pour retourner jusqu'au village des Mongos.
Derpy quant à elle vit l'inquiétude de son père et, comme pour le rassurer, lui prit la main tout en esquissant un sourire sincère.


- « T'inquiète p'pa, je suis sûre et certaine que le chef des Yoshi reviendra et sauvera cette île. Et puis le Yoshi de la montagne te soignera et on repartira pour Grand Line !

- Derpy... »


L'ancien pirate eut l'impression que son cœur allait se déchirer en deux. D'une part, il était attendri par sa fille qui faisait tout pour le rendre heureux, que ce soit par ses pitreries ou ses paroles réconfortantes. Mais de l'autre côté, il ne voulait pas qu'elle risque elle-aussi d'attraper cette maladie qui sévissait sur Yoshi's Island. Pour cela, il fallait qu'elle rentre au bateau et l'attende, même si ça lui faisait mal d'être séparé d'elle ne serait-ce que quelques heures.
Il ne voulait plus la voir souffrir, il ne voulait plus la voir pleurer, il ne voulait plus la voir clouée au lit, il ne voulait plus la voir ainsi...plus comme le jour où il avait bien cru qu'il allait la perdre définitivement. Le jour où son cœur faillit d'être réduit en miettes.


/Flash-Back : Huit ans plus tôt/

Le tonnerre grondait au loin, l'orage se rapprochait irrémédiablement de Cloverhood et les habitants étaient déjà tous cloîtrés chez-eux. Enfin, presque tous.
Derpy, âgée de tout juste huit ans, sortait de la pâtisserie du village et prenait le chemin de forêt habituel pour rentrer chez-elle. Un muffin déjà à moitié mangé dans une main et un grand sac en papier contenant une dizaine de ces gourmandises dans l'autre, la fillette ne se doutait pas le moins du monde qu'un terrible orage menaçait d'une minute à l'autre d'exploser.


« L'hiver ch'enfuit, l'hiver ch'enfuit, les vacanches finichent dans la joie ♪ » Chantonnait-elle la bouche pleine.


La blondinette, vêtue d'un grand manteau gris qui la recouvrait jusqu'au milieu des genoux, se mit à sautiller en dodelinant la tête, faisant tressauter ses précieux muffins dans le sac.

Soudainement, un éclair jaillit dans le ciel nuageux, directement suivi par le grondement assourdissant du tonnerre qui fit sursauter la petite Derpy qui en fit tomber ce qu'elle tenait dans ses bras.


« Mes muffins ! » S'écria-t-elle en les ramassant un par un tout en les nettoyant d'un revers de manche au passage. « Méchant tonnerre, méchant ! Il m'a fait peur ! »


Les éclairs se firent plus nombreux de même que les tambourinements du tonnerre. Mais la fillette finit par les ignorer, n'ayant en tête que de sauver ses friandises qu'elle aimait tant.
Lorsqu'elle les eut tous récupérés, nettoyés et remis dans le sac en papier, elle continua sa route. Zigzagant entre les buissons, regardant de temps à autre le ciel ténébreux car intriguée par la venue si soudaine de l'orage, Derpy accéléra l'allure et se mit bientôt à courir à travers les fourrées. La maison de son père n'était plus très loin à présent, à quelques centaines de mètres tout au plus.

Hélas, la blondinette ne put atteindre la maison à temps.
La foudre s'abattit sur un grand pin tout proche d'elle.
Les branchages du conifère prirent feu et son tronc pencha dangereusement jusqu'à complètement s'écraser au sol.
Miraculeusement, le feu ne se propagea pas, la pluie avait directement suivi et avait permis d'éteindre les branches enflammées.
Sous l'arbre déraciné, on pouvait voir un sac en papier prendre l'eau, les pâtisseries présentes à l'intérieur s'en imbibèrent et furent tout bonnement immangeables.
On pouvait également voir quelque chose de bien plus sinistre.
Sous les branches verdoyantes qui n'avaient pas pris feu, on pouvait apercevoir le corps d'une enfant, le bras tendu vers le ciel, la main tremblante et recouverte de coupures plus ou moins graves.
Une voix faible et les sanglots à peine perceptibles d'une petite fille.


« A...l'aide... »


Marco avait fini une de ses nombreuses cartes maritimes et avait depuis plusieurs minutes le regard fixé sur la fenêtre du séjour, les yeux se perdant dans l'immensité de la forêt où une pluie dilluvienne venait de s'abattre.


« Ça fait presqu'une heure et elle n'est toujours pas rentrée...qu'est-ce qu'elle fait ? »


L'ancien pirate était inquiet. Au début, il s'était dit que sa fille était restée traîner au village mais ce n'était pas dans ses habitudes de se promener seule alors qu'un orage éclatait.
De plus, l'éclair qu'il avait vu s'abattre dans la forêt n'avait fait que renforcer son angoisse. Ce n'était pas possible que Derpy prenne autant de temps juste pour acheter des muffins, ce n'était pas normal.

Pourtant, l'île de Cloverhood n'était pas réputée pour être un endroit dangereux, au contraire, c'était une île paisible sans grande histoire. Une île reculée de West Blue. Une île où rien ne troublerait la tranquillité des lieux. Rien sauf Mère Nature. Quand elle gronde, tout le monde se doit de plier l'échine et d'attendre que sa colère passe, ça a toujours été ainsi depuis la création de la vie.

Au bout de plusieurs minutes où Marco avait encore l'espoir que sa fille rentre, il se fit une raison. Il lui était arrivé quelque chose, et cette chose était fortement liée à cette orage.
Ne prenant même pas la peine de se couvrir un minimum contre la pluie, l'ancien pirate quitta la maison en courant aussi vite que ses jambes le pouvaient.

Il ne sut comment ni pourquoi, mais son instinct lui disait que sa fille n'était pas bien loin. Il vit des traces de pas qui disparaissaient petit à petit avec la pluie, ces pas étaient ceux de sa fille, il n'avait aucun doute là-dessus. Alors, toujours en courant à pleine vitesse, il suivit ses pas qui le menèrent jusqu'à un pin déraciné. De la fumée s'échappait de ses branchages étaient auparavant les plus hauts.
Marco se focalisa sur les empreintes de pas de sa fille mais il se stoppa en se rendant compte que celles-ci disparaissaient ici. Sa respiration s'accéléra, son cœur se serra douloureusement dans sa poitrine et son ventre se noua.
Il ne voulait pas le croire.
Il ne voulait pas voir ce que ses yeux lui montraient.
Il voulut tellement que tout ce qu'il voyait n'était qu'un horrible cauchemar, pourtant tout ceci était vrai.

Il s'approcha doucement du tronc de l'arbre où un sac en papier prenait l'eau, un sac où l'on pouvait lire « Au pain au chocolat, pâtisseries traditionnelles de Cloverhood».
Immédiatement, Marco attrapa le tronc du pin et, parcouru d'une brusque montée d'adrénaline, le souleva et l'envoya valser quelques mètres plus loin, déracinant au passage un autre arbre.
L'ancien pirate vit sa fille, allongée sur le dos, l'une de ses jambes, au niveau du genou, avait pris une inquiétante teinte violette, tandis que son manteau était recouvert de quelques épines de pin, épines qui avaient laissé de nombreuses coupures sur le corps de Derpy.


« DERPY ! »


Marco se précipita à ses côtés et, ne la voyant pas réagir, approcha son oreille de sa poitrine. Elle respirait faiblement. Il porta une main à sa joue. Elle était glacée. Il tâta rapidement son pouls. Son cœur battait à peine.

Résolument, l'ancien pirate prit Derpy dans ses bras et la ramena à la maison. Il ne pouvait se permettre de descendre jusqu'au village, il n'avait pas le temps, sa fille pouvait mourir d'une minute à l'autre dans ses bras.
Une fois qu'il fut rentré, il la déposa délicatement dans le canapé et partit chercher la trousse médicale qu'il gardait toujours précieusement dans son armoire. Heureusement doté des connaissances principales en matière de médecine, Marco put soigner les blessures de sa fille et la couvrir de plusieurs couches de couverture afin que son corps reprenne une température normale. Il alluma un feu de cheminée et resta au chevet de la blondinette.
Durant une semaine, il désespérait de la voir les yeux clos, craignant qu'elle ne se réveille jamais. Chaque jour il faisait en sorte de la nourrir et de l'hydrater par perfusions que le médecin du village lui avait prêté.
Chaque jour et chaque nuit il restait à ses côtés, espérant pour qu'elle se rétablisse au plus vite, allant même jusqu'à prier Dieu, lui qui n'avait jamais eu foi en cette entité suprême. Marco s'était rendu compte que lorsque le désespoir grandissait, que le soleil ne revenait pas et que tout semblait perdu, il n'y avait que par la prière qu'il pouvait se raccrocher. Prière qu'il effectuait pour sa fille, chaque jour, chaque nuit.

Ce n'est qu'au début de la deuxième semaine que Derpy se réveilla enfin. Elle se sentait terriblement faible et chacun de ses muscles lui faisait mal. Pourtant, confortablement allongée dans ce canapé moelleux, elle ressentait un certain bien être. Cependant elle ne savait pas ce qui lui était arrivé et ne chercha pas vraiment à s'en rappeler, préférant plutôt se focaliser sur l'endroit où elle se trouvait.
Quelques secondes après, elle se rendit compte qu'elle était chez-elle, chez son père qu'elle chercha hâtivement du regard. Elle le vit devant la cheminée, assis, les jambes repliées contre lui et ses bras les entourant. Jamais elle n'avait vu son père adoptif ainsi, il semblait si vulnérable...
Les larmes commençant à perler de ses yeux, elle murmura faiblement d'une voix un peu rauque :


« P'pa, pourquoi t'es assis devant le feu ? »


Quasi-instantanément, Marco se retourna et vit sa fille le regarder. Il eut l'impression de renaître en même temps qu'elle, comme s'il avait retrouvé la chaleur de son propre cœur, comme si une partie de lui était enfin retrouvée. L'ancien pirate se leva et sans hésiter enlaça sa fille, une main dans son dos et l'autre derrière la tête.


« P'pa ? Qu'est-ce qu'il se passe ? Tu...


Derpy ne put continuer sa phrase qu'elle sentit le torse de son père tressauter et l'entendit renifler. Elle ne comprenait pas réellement ce qu'il se passait, mais son cœur, lui, semblait s'en rappeler tant et si bien qu'elle fondit en larmes.


- « Ne me refais plus jamais une peur pareille. » Entendit-elle avant que la voix de son père se fasse plus assurée. « C'est compris ?

- Oui, promis. »


Revenir en haut Aller en bas
Derpy

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 05/05/2014
Age : 23
Localisation : West Blue...MUFFIN !!
Humeur : MUFFIN !!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ?   Mer 27 Aoû - 23:45

- « P'pa ? P'pa ! Hého Derpy appelle papa Marco, papa Marco à vous ! »


L'ancien pirate cligna rapidement des yeux et secoua vigoureusement la tête. Il la baissa ensuite vers Derpy qui lui faisait de grands signes de main pour attirer son attention. L'adolescente, en le voyant peu à peu sortir de ses pensées (pensées qu'elle ignorait totalement soi-dit en passant) poussa un profond soupir.


- « Eh bien on aurait dit que t'étais en train de rêver mais éveillé !

- Ce...ce n'était rien Derpy. » Rassura le blond en lui souriant brièvement.

- « Je l'espère bien que c'était rien, j'ai eu peur tu sais ! »


Le sourire que lui offrait sa fille adoptive fit perdre le sien. La blondinette, inquiète pour son père, pencha la tête sur le côté tout en le fixant du regard. Marco savait que Derpy était loin d'être aussi bête que son entourage le pensait. Certes, elle s'appelait Derpy, « Derp » comme « imbécile », mais son véritable nom était Ditzy Doo, le nom que lui avaient donné ses parents, ses vrais parents. Ce n'étaient ni les enfants de Cloverhood ni son père adoptif qui lui avaient donné ce patronyme, mais elle-même.
Lorsque Marco l'avait recueilli et qu'il ne songeait pas encore à la garder définitivement avec lui, le premier mot qu'elle gazouilla fut « dapi ». Oui, son premier mot fut son propre prénom que l'ancien pirate lui donna sans hésiter.


- « Alors on y va, voir le vieux Yoshi de la montagne ? » Interrogea l'adolescente, visiblement impatiente.

- « Derpy écoute... » Marco soupira et posa ses mains sur les épaules de sa fille. « J'irais seul, toi tu vas retourner au bateau et m'attendre, je ne prendrais pas beaucoup de...

- Pourquoi ? »


L'homme savait que ça n'allait pas être facile pour sa fille, mais n'était-ce donc pas tout aussi difficile pour lui de se séparer de la personne qu'il chérissait plus que tout au monde ?


- « Ne pose pas de questions, retourne au bateau.

- Mais je veux rester avec toi, moi !

- NE DISCUTE PAS ! »


Derpy recula, apeurée que son père adoptif la réprimande aussi sèchement pour quelque chose qu'elle ne savait pas. Elle baissa les yeux et se mordit la lèvre supérieure en tremblant. Elle semblait être sur le point de pleurer.
Marco, ne voulant pas que sa fille ne s'imagine une séparation permanente, tenta de rattraper le coup en se justifiant.


- « Écoute ma grande, il y a une maladie très grave qui plane sur cette île et je ne voudrais pas que tu sois infectée, tu comprends ?

- Mais...et toi ?

- Je ne crains rien, cette maladie ne touche pas les pirates ! » Plaisanta le blond.


La jeune fille, naïve de nature, rit de bon cœur et présenta son poing à son paternel. Ce dernier, soulagé que Derpy prenne la situation mieux qu'il ne l'envisageait, porta lui aussi son poing face à lui.


- « Tu reviens pour le dîner, ok p'pa ?

- « Ok. » Acquiesça-t-il en faisant un check avec elle.


Derpy regarda son père s'éloigner d'elle, puis s'enfoncer dans les profondeurs de la jungle. Le sourire qui ornait son visage enfantin ne s'effaça pas...du moins jusqu'à ce qu'elle se rende compte au bout de plusieurs minutes qu'elle ne savait plus du tout comment retourner à la corvette.


- « Zut, j'ai oublié de lui demander le chemin ! » S'exclama-t-elle en courant dans la direction que son père avait prise.

Revenir en haut Aller en bas
Derpy

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 05/05/2014
Age : 23
Localisation : West Blue...MUFFIN !!
Humeur : MUFFIN !!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ?   Dim 21 Sep - 14:28

Il est tellement connu de nos jours qu'il ne faut jamais, au grand jamais, ne laisser un enfant seul sur une île, surtout lorsque celle-ci est contaminée par une maladie inconnue.
Mais comment Marco aurait pu savoir que sa fille ne lui obéirait pas ? Il aurait dû s'en douter, venant de Derpy, l'adolescente la plus têtue qu'il n'ait jamais connu. A vrai dire elle est la seule et unique adolescente têtue qu'il ait connu.

Du côté de celle-ci, cela faisait depuis plusieurs heures qu'elle marchait dans l'épaisse jungle de l'île. Pas une seule trace de son père adoptif ou même des Yoshis vivant pourtant sur cette île.


- "Je crois que je suis en train de tourner en rond."


Cette parole fut la seule et unique un tant soit peu censée qu'elle ait eu après avoir été séparée de l'ancien pirate.
Mais, malgré son air insouciant et constamment joyeux, intérieurement elle était terrifiée. Oui, terrifiée à l'idée que son père adoptif ne revienne pas. Même si son cœur lui hurlait qu'il reviendrait quoi qu'il arrive, une autre partie d'elle aussi appelée la raison lui faisait savoir qu'elle devait s'attendre à devoir traverser West Blue et Grand Line seule.
Mais elle ne se voyait pas un seul jour sans son père. Il était inconcevable pour elle qu'elle puisse voyager seule. Elle le savait qu'elle n'avait pas le savoir ni l'expérience de Marco que ce soit pour naviguer, prendre soin du navire ou simplement pour les tâches du quotidien.


- "P'pa est balèze, il s'en sortira, j'en suis certaine." Répéta-t-elle en boucle comme pour se graver cette certitude dans sa mémoire.


Soudainement, la blondinette trébucha sur un rocher mousseux et tomba la tête la première dans la terre humide de la jungle. Elle se redressa sur ses genoux et secoua frénétiquement la tête.


- "Beurk, c'est trop dégoûtant !" Pesta-t-elle. "P'pa si je te retrouve pas dans cinq minutes je pleure !"


Décidant finalement de se poser à l'endroit même où elle venait de se manger littéralement une pelletée de terre, Derpy croisa les bras et leva la tête vers le ciel. Elle remarqua que le soleil avait pas mal décliné. Depuis combien de temps était-elle en train d'errer sur Yoshi's Island ? Elle savait que cela faisant des heures, mais combien exactement ? Ça elle l'ignorait totalement. Et puis elle se dit qu'elle n'avait pas que ça à faire de compter les heures qui passait.
Bon d'accord quand elle n'arrivait pas à dormir elle comptait les moutons mais là c'était nettement différent. Déjà, elle était seule, il n'y avait personne pour l'aider. Deuxièmement, elle était perdue, elle l'avait admis depuis belles lurettes. Troisièmement...elle s'ennuyait. A mourir. Surtout que cette jungle, aussi grande soit-elle, n'avait plus vraiment d'animaux qui y vivaient, la plupart ayant été décimés par l'épidémie.

Subitement, un éclair traversa Derpy : Et si elle aussi elle attrapait cette maladie et mourrait ? Non, elle était bien trop jeune pour mourir, surtout d'une façon aussi...stupide ? Oui, pour elle c'était tout bonnement stupide de mourir de maladie. L'adolescente originaire de Cloudsdale n'avait de toute façon aucunement l'intention de laisser sa peau dans un endroit aussi isolé du reste du monde. Si elle devait mourir, ce serait auprès de son père...


- "Mais pourquoi je pense à ça moi ?!" S'exclama la blondinette en se relevant. "C'est pas le moment de se laisser dépérir ! Il faut que j'aille au bateau, c'est que p'pa m'a dit !"


Retrouvant sa vivacité, Derpy se remit en marche. Elle se sentait comme revigorée par une force nouvelle, une force plus communément appelée la volonté. Mais cette volonté qu'elle ignorait n'était pas n'importe laquelle, celle-ci était commune à celle de son paternel. Il lui avait si souvent répété que la volonté de vivre pleinement sa vie était la plus forte de toute et qu'elle permettait d'accomplir l'impossible.


- "BAAAATEAU ! Où tu te caches ? BAAAATEAAAAUUUU ?"


D'accord, il faut admettre que niveau discrétion, l'adolescente est de loin la moins compétente. Mais quand on a l'esprit candide, on le garde longtemps, très longtemps.

Au bout d'une bonne trentaine de minutes où Derpy chercha son chemin dans les broussailles, elle parvient enfin à les quitter et arrive au flanc du grand volcan noir qui surplombe toute l'île.


- "Je crois que je me suis trompée." Marmonna-t-elle en faisant la moue. "Pas grave, si je monte en haut du volcan je pourrai voir où se trouve le bateau...et p'pa aussi !"


L'adolescente leva la tête vers le sommet du volcan qui semblait bien loin de là où elle se trouvait. Ça n'allait pas être facile de grimper tout en haut, mais la volonté ardente de la blondinette était là et elle se sentait prête à tout pour réussir.
Derpy remonta ses manches (qu'elle n'avait pas mais elle trouvait ça tellement stylé qu'elle le faisait quand même) et, respirant fortement, elle se mit à escalader le flanc noir du grand volcan. Au fond d'elle, elle imaginait déjà son père la féliciter et lui dire qu'elle méritait bien un muffin pour la récompenser. A cette simple pensée, sa volonté se trouva être plus forte encore qu'elle ne l'était déjà.


- "J'arrive muffinou !"
Revenir en haut Aller en bas
Derpy

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 05/05/2014
Age : 23
Localisation : West Blue...MUFFIN !!
Humeur : MUFFIN !!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ?   Dim 28 Déc - 19:05

La nuit était tombée depuis une bonne heure déjà et la fraîcheur et l'humidité de la nuit avait recouvert Yoshi's Island. De plus, une brume avait ensevelie la jungle, ne permettant plus à Derpy de discerner les vrais nuages de ce brouillard. Heureusement pour elle, elle était arrivée au sommet du volcan et s'aperçut de la chaleur qui y régnait. De là où elle était, elle avait droit à un panorama magnifique sur une partie de West Blue. Elle put même voir, en plissant un peu les yeux, vers la ligne d'horizon, la silhouette sombre et fantomatique de l'île de Firone.


- "Elle a l'air cool cette île là-bas !" S'exclama l'adolescente en esquissant un grand sourire. "Dès que je retrouve p'pa, je lui demanderai si on pourra passer faire un tour."


Se souvenant du pourquoi elle avait escaladé ce volcan au péril de sa vie, la blondinette se tourna vers le cratère et s'y approcha non sans redouter d'y trouver rien d'autre que de la lave en fusion. A son grand étonnement, elle ne vit pas de lave, juste, en bordure du cratère, une vieille cabane qui, malgré la chaleur pesante des lieux, tenait miraculeusement debout.
Derpy se rappela alors des paroles de Belte :


- "Je pense que le seul qui puisse réellement t'aider soit le vieux sage qui vit au sommet de la montagne.

- Mais oui, le vieux sage qui vit au sommet du volcan, c'est sûrement sa maison !"


Revigorée à la simple vue de cette cabane solitaire, la blondinette dévale en se laissant glisser la pente du cratère du volcan noir, soulevant derrière-elle des gravillons de roche volcanique. Heureuse, elle se mit à rire à gorge déployée, sa voix se répercutant dans la cavité profonde du volcan. Ce n'est qu'une fois proche de la cabane qu'elle ne sut plus trop comment s'arrêter dans sa descente.


- "Y a pas de freins ?!" Se mit-elle à crier alors qu'elle passa à toute vitesse devant la porte de la cabane. "P'PA, AU SECOURS, QUELQU'UN !!"


Derpy crut entendre un claquement et la voix de Marco mais elle était tellement terrifiée par la vitesse qu'elle prenait dans sa chute qu'elle ne distinguait plus trop les sons autour d'elle.
S'enfonçant de plus en plus vers le centre du cratère, elle vit, enfin, l'objet de sa peur.
Dans une grande crevasse vers laquelle elle fonçait à vive allure, elle vit de la lave. Du magma en fusion qui bouillait et dont la chaleur écrasante donna à la blondinette un mal fou à respirer. Il faisait chaud, beaucoup trop chaud. Même si les nuits sur l'île étaient relativement fraîches, le volcan en lui-même restait une source de chaleur bouillonnante.
Se voyant dans un futur extrêmement proche en train de brûler vive, engloutie par la lave, elle planqua son visage derrière ses bras et se laissa tomber sur les fesses.

Aussitôt qu'elle perdit son équilibre en se laissant tomber, elle ne sentit plus le sol rocheux sous ses pieds et, au dernier moment, planta ses ongles dans le sol, ce qui lui valut de pousser un gémissement de douleur.


- "DERPY ! TIENS BON !"


Cette voix, cette voix qu'elle connaissait si bien, lui redonna du baume au cœur malgré la fatalité de la situation.
Les mains s'accrochant faiblement au sol, tout le bas de son corps pendait dans le vide de la crevasse. Derpy pouvait sentir ses pieds la brûler sans que ceux-ci ne touchent pourtant la lave en fusion, située quelques mètres sous elle. Serrant les dents, elle se promit de ne pas lâcher sa prise, sinon s'en serait fini d'elle. Levant la tête vers le ciel étoilé, elle se permit de les admirer quelques instants qu'elle jugea comme étant peut-être ses derniers.

Une poigne forte agrippa à l'un de ses avant-bras et la tête de son père se profila au-dessus d'elle.


- "P'pa !"


Le voyant la tirer vers elle avec une force qu'elle ne lui connaissait absolument pas, elle réussit à se remettre sur ses jambes et, ainsi, s'échapper de la brûlure que lui infligeait la chaleur écrasante du magma en fusion. Derpy haleta mais n'eut pas le temps de souffler que son père la prit rapidement dans ses bras et l'éloigna en courant du centre du cratère. L'adolescente nota qu'il n'avait plus le même bandage qu'elle lui avait fait, mais un autre fait de grandes feuilles et recouvert d'une texture ressemblant à s'y méprendre à de la sève ou du miel.


- "Derpy qu'est-ce que je t'avais dit ? T'es vraiment têtue ma parole !" Gronda-t-il alors que sa fille adoptive sentit qu'elle allait se faire passer un savon qu'elle ne serait pas prête d'oublier.

Revenir en haut Aller en bas
Derpy

avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 05/05/2014
Age : 23
Localisation : West Blue...MUFFIN !!
Humeur : MUFFIN !!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
361/400  (361/400)

MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ?   Mer 22 Juil - 13:50

- "Coupez ! Excellent boulot les gars, Derpy tu peux enlever ce costume !" Cria le réalisateur dans un mégaphone tandis que l'adolescente à la chevelure blonde porta sa main au sommet de son crâne où elle y planta ses ongles et y fit glisser une longue fermeture éclair.

La ponette se dégagea de son costume d'humaine et s'ébroua tandis que Marco demanda deux bouteilles d'eaux aux maquilleuses qui s'exécutèrent sans plus tarder. Les projecteurs se firent moins forts et tout le monde ici présent se félicita du travail accompli aujourd'hui. Le metteur en scène ordonna à tous ceux qui le pouvaient de débarrasser le décor tropical sous les consignes du réalisateur qui retira sa casquette et s'épongea le front. Il fallait dire que tourner en pleine canicule, même dans un immense studio climatisé, était particulièrement éprouvant.
Le producteur quant à lui se leva de son siège, se dirigea vers Derpy et s'accroupit face à la ponette qui le dévisagea de son regard si particulier.


- "Tu penses pouvoir continuer à tenir ton rôle ?" Lui demanda-t-il.

L'équidé hocha la tête tout en déployant ses ailes sans pour autant prendre son envol.


- "Bien sûr ! Du moment qu'on me propose ces délicieux muffins après chaque scène je pourrais continuer jusqu'à ce que tout soit fini !

- Parfait, à propos de muffin..." L'homme se pencha en arrière tout en portant sa main en haut-parleur. "Eh le muffin ça vient ou pas ?!"


Une voix un peu lointaine lui répondit que la fameuse pâtisserie arrivait. Aussitôt dit, aussitôt fait, une maquilleuse débarqua avec un muffin délicatement entouré d'une serviette couleur perle, son autre main était prise par sa valisette remplie de produits de beauté. Derpy se posa sur son arrière-train et savoura le muffin pendant que la maquilleuse lui arrangea sa crinière hirsute de même que sa queue dont les mèches partaient dans tous les sens. Il fallait dire que la fourrure et les poils de la ponette réagissait d'une manière excessive à l'électricité statique.


- "Bon ce sera tout pour aujourd'hui les enfants, nous avons tous bien travaillé, je suis fier de vous !" Félicita le réalisateur.


Toute l'équipe applaudit les efforts de chacun, même Derpy qui, à défaut de posséder des mains pour pouvoir applaudir, fit taper ses sabots sur le faux sol en terre humide. Marco s'approcha d'elle et lui tendit une bouteille d'eau dont il ôta le bouchon et versa le contenu directement dans le gosier de la ponette qui s'en délecta à vue d’œil. Elle lui fit ensuite signe d'un mouvement de la patte qu'elle avait assez bu, puis elle s'essuia le léger filet d'eau s'échappant du recoin de ses lèvres.


- "On se revoit demain pour la suite alors ?" Demanda Derpy à l'équipe de tournage.

- "Oui, demain rendez-vous ici-même à sept heures du matin." Acquiesça le réalisateur.


Tout le monde se dispersa en partant chacun de son côté, seule la pégase grise prit son envol et quitta par une haute fenêtre le studio et se dirigea avec impatience vers une certaine ville céleste où sa petite famille devait certainement l'attendre.



- "Derpy !"


Elle se figea à l'entente de la voix de Marco. Elle se retourna et constata qu'il n'y avait personne. Elle fit une drôle de tête en pinçant ses lèvres et se dit qu'il devait s'agir de son imagination. Elle continua de battre des ailes afin de gagner de l'altitude et la vue de Cloudsdale à l'horizon remplit son cœur de joie.


- "Eh Derpy tu m'écoutes ?

- Hein ?"


La jeune femme secoua frénétiquement la tête et regarda partout autour d'elle. Elle se trouvait non loin du cratère du volcan et Marco tapotait du pied, attendant visiblement des explications de la part de sa fille adoptive. Encore une fois, elle était partie dans ses délires et avait totalement oublié la situation dans laquelle elle se trouvait.

Elle avait failli mourir à cause de son incroyable maladresse et de sa curiosité trop poussée. Son père lui avait pourtant appris que la curiosité était un vilain défaut, mais elle ne pouvait s'empêcher d'être bornée et de désobéir même si ses intentions n'étaient en rien mauvaises.


- "J'attends, jeune fille."


Lorsque Marco employait ce ton avec elle, elle savait qu'elle n'avait pas intérêt de lui mentir et encore moins d'essayer de lui faire entendre raison. Son père adoptif était auparavant le capitaine d'un équipage, alors il était évident pour elle qu'il devait avoir une autorité digne de ce nom et qu'il ne fallait en aucun cas y douter ne serait-ce qu'une seconde.

L'adolescente aux pupilles dorées croisa ses bras derrière le dos, baissa la tête et titilla un caillou du bout du pied. Elle ne pensait pas que la situation tournerait aussi mal, tout ce qu'elle voulait c'était de retrouver son père pour lui demander où se trouvait le bateau, rien de plus.
Malgré tout, rien ne s'était passé comme prévu, elle avait risqué sa vie et elle avait failli le payer au prix le plus cher.


- "Désolé p'pa...j'aurais dû t'écouter..." Elle redressa timidement la tête et essaya de se justifier. "Mais je..."

- Pas de "mais", je t'ai demandé une chose et tu ne l'as pas faite ! Tu te rends compte que tu aurais pu mourir ? Par la lave du volcan ou en attrapant cette maladie qui grouille sur cette île ? Tu tiens réellement à me faire des cheveux blancs avant l'heure ?!" Marco soupira fortement et se tint le front. "Non mais je te jure, tu m'en fais vraiment voir de toutes les couleurs !"


A l'entente de ses mots, Derpy décroisa les bras et adressa un grand sourire à l'ancien pirate qui, contrairement à ce qu'elle espérait, continua de lui hurler dessus.


- "Et ce n'est pas un compliment ! Ne souris pas après la peur que tu viens de me faire !

- Désolé...

- Ça tu peux l'être !

- Pardon p'pa, je te jure que je ne voulais vraiment pas t'inquiéter...

- Qu'est-ce que c'est que ce boucan ?" Interrogea une voix inconnue pour Derpy qui se tourna vers sa provenance, autrement dit vers la cabane située un peu plus loin que sa position. "Marco-san, cessez donc de crier après votre enfant, vous voyez bien qu'elle est désolée."


La jeune femme baissa discrètement la tête tout en remerciant mentalement le vieux sage Yoshi qui venait en ce moment même de lui éviter d'autres pénibles minutes. Marco quant à lui baissa les bras, il savait que cela ne servait à rien d'essayer de faire la leçon à sa fille, après tout elle l'avait sûrement déjà comprise.
D'un pas décidé, il se dirigea vers la cabane du sage, Derpy sur ses talons. Elle gardait la tête basse et ses mains se trituraient. Marco vit bien qu'elle culpabilisait grandement et il s'en voulut presque de lui avoir fait la morale.


- "Dis p'pa, t'es guéri maintenant ?" Lui demanda-t-elle sans crier gare.


Marco prit un peu de temps avant de lui répondre, ce qu'il ne fit qu'une fois qu'elle et lui furent devant la maison du vieux Yoshi qui inspectait l'adolescente du regard, s'attardant plus particulièrement sur ses yeux uniques en leur genre.


- "Oui." Soupira l'ancien pirate. "Les herbes médicinales ont fait leur effet en peu de temps...

- Je n'ai fait qu'anesthésier la douleur pour permettre à tes défenses immunitaires de faire le reste." Expliqua le vieux Yoshi en plissant légèrement les yeux, captant l'attention toute entière de Derpy. "La morsure n'était pas vraiment sévère mais la salive de la créature a provoqué un niveau de douleur intense et la contraction subite des muscles, ne permettant alors plus aux défenses immunitaires d'accomplir leur rôle car elles étaient déjà concentrées sur les nerfs tendus à leur maximum. En recouvrant la blessure d'herbes et de plantes macérées ne poussant que sur de rares îles, dont celle-ci, les défenses immunitaires peuvent dorénavant chasser le léger poison par elles-mêmes."


Derpy resta silencieuse du début à la fin, du moins jusqu'à ce qu'elle lâche aussi innocemment que peut le faire un enfant de trois ans :


- "J'ai rien compris."


Le vieux Yoshi se mit à rire tandis que Marco leva les yeux au ciel non sans esquisser un sourire en coin. Sa fille avait beau ne pas être celle de son sang, elle lui suffisait à faire son bonheur à travers son innocence. Il savait qu'elle n'était pas bête, juste ignorante.
Elle lui avait fichu une telle peur qu'il avait momentanément oublié son caractère pourtant bien à elle. Marco ne put s'empêcher d'être malgré tout soulagé que toute cette histoire appartenait désormais au passé et qu'il fallait dorénavant se tourner vers le futur qui les attendait, lui et sa fille.


- "Merci pour tout, je ne sais comment te remercier pour ton aide." Remercia Marco alors que le vieux sage lui fit signe que ce n'était rien. L'ancien pirate se tourna vers sa fille et lui annonça. "Bon, nous n'avons plus rien à faire ici, nous partons.

- Déjà ?" S'étonna Derpy. "Mais...et les Yoshis ? On ne va pas les laisser comme ça !

- Nous ne pouvons rien faire pour eux, et puis il faut croire en leur chef, il reviendra avec le remède, sois-en certaine.
"


L'adolescente à la chevelure blonde cligna des yeux et sourit, montrant alors toutes ses dents.


- "T'as raison p'pa, si on croit en lui alors tout ira bien ! Merci beaucoup d'avoir soigné p'pa, m'sieur Yoshi ! A la prochaine ! " Elle fit un grand signe de la main au sage qui le lui rendit bien.


Derpy et Marco descendirent le flanc du volcan sous le regard bienveillant du vieux Yoshi qui émit un rire léger se propageant avec le vent.


- "Ah ces jeunes pleins de vitalités qui s'impatientent de leur futur...ça ne me rajeunit pas du tout !" Le dinosaure ouvrit la porte de sa cabane et, avant d'y entrer, tourna son regard vers l'horizon. "Rolfe...reviens-nous vite, nous croyons tous en toi."

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quoi de neuf docteur ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quoi de neuf docteur ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quoi de neuf docteur ?
» Quoi de neuf aujourd'hui ?...
» Quoi d'neuf docteur ? ✈ Ulysse
» Quoi de neuf docteur ?
» dorestine ≠ quoi de neuf docteur ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: West Blue :: Yoshi's Island-
Sauter vers: