PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Murasaki Chô prend son envol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ayane

avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 24

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
357/400  (357/400)

MessageSujet: Murasaki Chô prend son envol   Mar 27 Mai - 23:52

Murasaki Chô prend son envol ...

Prénom :
Ayane
Nom : Inconnu
Âge : 18 ans
Faction : Civile
Rang : Maître de la Secte Hajinmon, clan d'assassin au service du Gouvernement mondial.
Surnom : Murasaki Chô

Description physique : Petite et menue du fait de son mètre 57 et ses 47 kilos, Ayane compense par une rapidité extrême et un corps ayant subi un entrainement drastique. Chaque mouvement fait saillir ses muscles, une des fiertés de la jeune femme qui ne cesse d'entretenir son physique. Ses deux  caractéristiques sont sans conteste sa chevelure violette, qu'elle coupe courte, et ses yeux rouges sangs. La nature (ou plutôt les concepteurs graphiques de Team Ninja) l'a pourvue d'une poitrine excessivement volumineuse pour son âge, elle la réduit donc solidement dans une combi-short de cuir doublé d'un soutien gorge violet. Elle ne sort jamais sans un bandeau sur son front qui empêche sa frange de toucher ses yeux. Toujours accompagnée de ses deux wakisahi (katanas courts de 30 à 60 centimètres), elle les porte de part et d'autres de ses cuisses grâce à des holsters spécialement conçus.

Description morale : Du fait du milieu dont elle est issue et de son histoire, Ayane accorde une importance capitale à l'honneur. Elle se bat avec honneur, vit avec honneur. De ce fait, jamais elle ne tuera un adversaire dans le dos ou d'une quelconque manière traitresse. Toutefois, il s'agit d'une conception de l'honneur particulière, celle d'un ninja. Sûre de ses capacités, elle peut se montrer orgueilleuse si l'on s'affirme supérieure à elle, riant carrément au nez de la personne qui oserait le faire avant de le défier en combat pour régler ça. Ayane est particulièrement touchée par la froideur et le mépris du fait de son enfance. Elle est toujours d'une politesse exemplaire, souriant aimablement à quiconque la salue. Elle adore particulièrement les cures thermales et les soins d'un centre de beauté ainsi que les pâtisseries. Hormis son métier, elle est une jeune femme comme les autres. Elle signe tous ses meurtres et missions par un papillon violet, preuve pour le gouvernement que le contrat est honoré, ce qui fait qu'elle est connue sous ce pseudonyme.

MAJ : Remplacement des termes Mugen Tenshin par Tenjinmon. Tenjinmon étant la partie noble du clan Mugen Tenshin et Mugen Tenshin le clan complet regroupant Hajinmon et Tenjinmon. C'est aussi le nom du village ninja.

Un point sur la Secte Hajinmon : La Secte Hajinmon est la faction noire et secrète du clan Tenjinmon. Les ninjas de cette secte y développe un style de combat plus précis, agressif  et dans l'attaque que le Tenjinmon ninjutsu. Celui-ci a pour but de se défendre et vaincre son adversaire, le Mugen Tenshin Hajinmon a pour seul but de tuer et rester en vie. Seuls les assassins de la Secte Hajinmon pratiquent ce mode de combat.
Les deux clans sont deux ramifications d'un seul clan : Mugen Tenshin. C'est aussi le nom de leur village.
La secte Hajinmon est actuellement co-dirigée par Ayane et Ryu Hayabusa, remplaçants temporaires du véritable maître, Genra. Celui-ci a  confié la direction de la secte à sa fille avant son départ programmé à la base mais il est depuis porté disparu. Sa disparition remonte à deux ans.
La secte Hajinmon est au service du Gouvernement mondial depuis bien des années mais ils ont interrompu leurs demandes depuis la disparition du maître, n'osant pas se fier à une gamine de seize ans. Leurs relations, bien qu'étroites, sont gardées secrètes auprès de tous, même de la Marine ce qui fait qu'il n'est pas rare que les assassins de la Secte soient recherchés.
Le Gouvernement mondial fait appel à eux lorsque la politique ne peut plus rien ou que la Marine est dépassée. Ainsi on compte parmi la liste des victimes de la Secte, des rois encombrants, des gradés hors de contrôle, des révolutionnaires qui faisaient trop de bruit et parfois même, des membres du Gouvernement trop portés sur une nouvelle vision du monde.

Histoire + RP :

Passé :
Il faisait nuit noire malgré la lune haute dans le ciel et le temps clair. Silencieusement, je courais sur le toit du manoir Tenjinmon, Ryu à quelques bâtiments de moi. Bien que la famille Tenjinmon soit capable de se défendre par elle-même, Ryu et moi-même avons été envoyés par Genra pour tuer les deux intrus signalés. Un chacun avions nous convenu. Nous étions sur nos propres terres, qui étaient bien assez fous pour les attaquer ici-même ? Je repérais un mouvement qui me sortit de mes questionnements, quelqu'un avait bougé près de l'aile administrative du manoir. Il n'y avait strictement rien d'entreposé dans ce bâtiment hormis des papiers de comptabilité, les contrats avec leurs employés et autres. Même ces papiers-là ne valaient rien, ce n'était pas non plus un choix stratégique pour une éventuelle infiltration étant donné que l'aile administrative est à l'opposé des chambres de la famille Tnejinmon. Soit il y avait un problème, soit ces intrus étaient les pires assassins qu'il m'avait été donné de voir.

Discrètement, je poursuivis ma course sur le toit m'orientant vers l'aile concernée. L'assaillant tentait de rentrer par une fenêtre, je bondis et me laissais tomber à califourchon sur ses épaules puis faisant basculer mon centre de gravité et tout mon poids, je le fis tomber à terre, me réceptionnant par une roue, en garde, prête à me battre. L'intrus s'était bien trop vite remis sur pied, peu sonné par ma prise, il était donc entrainé. Je glissais la main derrière mon dos, saisissant subrepticement un kunai et lui envoyais mais il para facilement avec son katana qu'il tenait en prise inversée. Mes soupçons se confirmèrent, c'était un ninja. Que diable fabriquait-il ici et pourquoi voulait-il s'en prendre aux Tenjinmon ? Il portait un masque et pas d'emblème, impossible de le reconnaître.

Je fonçais sur lui, me laissais glisser au sol puis le percutais de mes jambes avec une frappe ascendante, en équilibre sur mes mains. Il m'attrapa les chevilles mais je me relevais à la force de mes abdominaux pour lui claquer les paumes de mes mains sur les oreilles. Effet immédiat, il me lâcha et en quelques bonds, j'étais de nouveau hors de portée. Les mains sur mes wakizashi, je me décidais à dégainer, face à un ninja avec un vrai niveau, je me devais d'être tout aussi sérieuse. Mes deux lames en prise inversée, je commençais directement à attaquer tentant de lui perforer le poumon de ma lame droite tandis que la gauche allait s'enfoncer dans le cou. D'une main, il arrêta le coup meurtrier et de sa lame bloqua ma dextre. Sans sourciller, je remontais et lui assénais un coup avec la garde. Je rengainais le wakizashi droit, saisissais mon adversaire à la nuque en lui assénant un coup de genou dans sa jambe porteuse. Il tenta de m'étrangler mais je le fis basculer et lui arrachais son maque. Quelle ne fut pas ma surprise en voyant le visage de mon assaillant :

– Kazuma, mais pourquoi tu essayais … alors que tu fais parti de la Secte Hajinmon.
– J'ai été surpris aussi, résonna une voix dans l'allée.


Ryu arrivait avec sur son épaule, Toko, aussi une jeune kunoichi de notre secte meurtrière. Mon partenaire s'était dit surpris mais il affichait une mine toujours aussi sombre et impartiale qu'à l'accoutumé. Les Hayabusa n'avait jamais été un clan très expressif. Je regardais Kazuma et l'empoignais par le col, m'intimant de me suivre. On retournait auprès de Genra voir ce qu'il en était. Kazuma était l'un des élèves en cours de formation, ce qui expliquait ses postures de ninja mais aussi la facilité avec laquelle je l'avais battu.

De retour avec les deux délinquants, je me déchaussais et avançais fièrement dans la bâtisse que je considérais comme ma maison. Genra, mon père, était dans la salle de réunion, face à la fenêtre, observant la nature, me tournant le dos. Je frappais et m'agenouillais respectueusement sur le pas de la porte attendant qu'il m'invite à entrer. Il ne me fit pas attendre.

– Ayane, ma très chère fille, tu es de retour avec nos surprenants intrus je suppose. Vivants ou morts ?

– Père, qu'est-ce que cela signifie ? Bien sûr que Hayabusa et moi-même les avons ramenés vivants. Nous avons compris sans problème qu'il y avait anguille sous roche.

Il se retourna et m'invita à m'asseoir en sa compagnie :

– J'avais besoin de te tester ainsi que Hayabusa. Vous êtes parfaits face à un réel danger, je voulais voir comment vous alliez réagir face à une situation douteuse. Mais une fois de plus, vous m'avez prouvé que vous étiez à la hauteur.

Je fronçais les sourcils, inquiète. Il n'était pas dans les habitudes de Genra de parler ainsi.

– Père, je n'aime guère le ton solennel de vos paroles. Que se passe-t-il ?

– Je pars, Ayane.

La nouvelle m'abasourdit et j'en perdis mes manières, me relevant brusquement. Il m'adressa un regard noir et je me rassis aussitôt non sans m'incliner en signe d'excuse.

– Un projet intéressant que je ne peux refuser m'a été proposé. Je te laisse avec Hayabusa comme maître de la secte. A vous deux, vous allez la diriger et honorer les contrats restants passés avec le gouvernement jusqu'à mon retour à une date indéterminée.

– Mais, Père, Hayabusa n'a que 17 ans et je n'ai moi-même que 16 ans, les Tenjinmon et même les disciples de Hajinmon ne se soumettront pas à notre autorité.

Il me regarda avec sévérité et asséna :

–Je ne t'ai pas élevé dans la faiblesse, ma fille. Montre leur qui est la plus forte ici. Je m'en vais dès ce soir. Les Tenjinmon sont au courant de la passation de pouvoir.

Il se leva et je me levais à mon tour, désespérée par l'immensité de la tâche que m'avait donné mon père.

– Mais comment pourrais-je me faire respecter alors que quasiment l'intégralité de l'île me méprise, me fuit, n'ose même pas parler ?

– Il suffit, Ayane ! Ma décision est prise, le reste et entre tes mains.

– Bien, père, obtempérais-je à contre coeur et meurtrie de m'être faite réprimandée.

Et c'est ainsi qu'il disparut deux longues années.

Présent :


Alors que je marche d'un pas vif dans le village de Mugen Tenshin, je sens la tension monter en moi. Les habitants me dévisagent comme d'habitude, ils murmurent sur mon passage, me pointent du doigt et parfois même font rentrer leurs enfants chez eux. Je ne me souviens pas avoir connu un autre traitement. Que je sois une enfant ou une jeune adulte comme aujourd'hui, il y a une sphère froide de tension qui règne en permanence autour de moi et ce, quoique je fasse. J'ai surpris quelques fois dans le passé des termes comme « enfant maudite » ou « héritière du démon ». Pourtant, Genra était quelqu'un d'apprécier au village. Peu importe le temps qui passe, je vis toujours aussi mal leur mépris et leur haine même parfois. J'ai pourtant tout fait pour être parfaite et enfin acceptée. Après le départ de Genra, j'ai géré d'une main de maître, d'une main de fer même, la Secte. Ce qui fais que depuis, je suis méprisée et crainte.

Pourtant, aujourd'hui, ce n'est pas ça qui me stresse à m'en donner la nausée. J'ai été convoquée chez les Tenjinmon. C'est la première fois depuis le départ de Genra. Je cache ma nervosité derrière un masque de politesse mais je me sens prête à imploser à l'intérieur. Je gravis rapidement les marches menant à l'imposant manoir puis me déchausse face à la servante qui s'incline respectueusement devant moi, du fait de mon statut. Seules les getas de la servante font du bruit pendant que je la suis silencieusement en tobis. Honneur, politesse et respect seront de mise pour cette entretien. Je peux presque entendre Genra me murmurer à l'oreille « Conduis toi avec honneur et on te le rendra ». Peut-être un jour, cette maxime sera vraie. Je m'attarde légèrement dans la contemplation du sublime mobilier en bois laqué ou encore le jardin zen sur ma droite mais rien ne me fait oublier mon stress.

Enfin, nous nous arrêtons devant une porte coulissante devant laquelle je m'agenouille puis attends que l'on m'annonce. Toujours respecter le protocole. J'inspire profondément et resserre mes holsters de wakizashi qui n'en ont pourtant pas besoin.

– Ayane, fille de Genra, co-maître provisoire de la Secte Hajinmon, ligue d'assassin fondée par la famille Tenjinmon, employée par le Gouvernement.

Je déteste comment ils énoncent mes titres mais je m'incline légèrement devant la porte et l'ouvre. Mon souffle se bloque à la vision du monde devant moi. Shiden-sama, 17ème maître du clan Tenjinmon est en habit d’apparat avec à ses côtés sa femme, Ayame-sama, et de part et d'autre du couple royal, du moins pour nous, se trouvent Hayate-sama, fils ainé prodige du clan, et Kasumi-sama, fille cadette, un an plus vieille que moi. En ligne le long de la pièce rectangulaire aux tatamis parfaitement alignés, des hommes en costumes et lunettes noires qui veillent visiblement sur leur chef, agenouillé face à Shiden-sama.

Je l'identifie aussitôt comme un membre du gouvernement et respire difficilement. Puis je me ressaisis et m'agenouille à ses côtés pour ensuite m'incliner, révérence de mesure pour le maître du clan.

–Shiden-sama, votre servante.

Il me fait un signe poli de la tête mais son visage reste toujours aussi froid.

–Le gouvernement est venu renouveler le contrat avec la Secte. Ils sont venus nous demander conseil pour une mission particulière. Ayane-san, vous devez vous douter que le retour de Genra est … compromis.

Je reste froide comme la glace, fixant seulement un point lointain derrière Shiden-sama. A la suite de l'absence trop prolongée de Genra, le gouvernement nous a laissé finir les contrats en cours mais n'en a formulé aucun nouveau à cause de deux maîtres de Secte trop jeunes selon eux. C'est une incroyable bonne nouvelle pour la situation financière de Hajinmon, cependant, je sens qu'il y a autre chose.

–Ils ont donc deux missions à confier à la Secte Hajinmon. Retrouver Genra et une mission d'assassinat dont on vous expliquera les détails plus tard. Au vue de votre relation avec Genra et des difficultés d'intégration que vous avez à Mugen Tenshin ou Kurain, nous vous avons recommandée pour retrouver Genra dans ce vaste monde. Ryu Hayabusa dirigera la Secte pendant vos déplacements. Vous pouvez disposer.

Je ne crois pas mes oreilles mais pourtant, je hoche la tête. Après deux ans d'entrainement, de durs labeurs et d'attente sur d'éventuelles nouvelles, je me retrouve propulsée au premier rang pour enfin partir à la recherche de mon géniteur.

L'homme du gouvernement me suit, il va m'expliquer plus en détail les détails des deux missions et ma fonction dans ce monde inconnu que je vais explorer moi, qui n'aie jamais quitté l'île de Kurain.



Fiche technique :
Ayane est une kunoichi du clan Hajinmon, de fait, elle maîtrise les techniques de combat au corps à corps ainsi que les techniques d'armes tranchantes habituelles (kunai, shuriken, etc.). Elle est cependant aidée de deux wakizashi dont les gardes sont ornées de deux papillons dorés.

Ensemble complet des coups d'Ayane (le personnage les utilisera pas forcément tous mais ça vous donne une idée de comment elle se bat):
 

Chô no Kosho (litt La morsure du papillon) : Une aura violette entoure ses deux wakizashi, dès lors, chaque frappe fait apparaître un papillon à l'endroit touché du corps. Deux frappes sur le même papillon et c'est la mort assurée. Inconvénient : la technique fatigue énormément du fait d'une utilisation à deux armes, une utilisation trop prolongée entraine une paralysie partielle des bras pendant un certain temps (qui peut se compter en jour si la technique est utilisée plus de 10 minutes)[/b]


Dernière édition par Ayane le Sam 5 Juil - 16:49, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Xanya Longtonry

avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
232/400  (232/400)

MessageSujet: Re: Murasaki Chô prend son envol   Mer 28 Mai - 0:13

Ayane a écrit:
malgré que
Sérieusement ? XD

Brefons, j'aime beaucoup ton personnage (tu vois t'as réussi à faire sa fiche !) On comprends tout à fait sa position et sa façon d'agir. J'ai eu beaucoup de plaisir à lire ton histoire également !

Bon il reste encore quelques problèmes de temps mais dans l'ensemble c'est franchement très bien ! je valide sans aucun problème =D

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Murasaki Chô prend son envol   Lun 2 Juin - 11:56

Désolé d'avoir été aussi long a donner mon avis !

Alors aucun soucis pour moi bien évidemment ! C'est bien écrit, l'histoire est très sympa, et captivante en plus. Ca casse un peu le rythme habituel dans la mesure ou tu as presque commencé ton histoire par un combat ( RP Test ) et tu développe ensuite ce qui la pousse à prendre la mer. C'est bien foutu !

je note bien évidemment l'ENORME référence que tu as faite a Phoenix Wright xD Qui était soit dit en passant très bien pensée ^^

Puis c'est un autre ninja sur le Fow ! Une rencontre avec Itachi pourrait vraiment être intéressante !
J'accepte sans problème ! Super fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Murasaki Chô prend son envol   

Revenir en haut Aller en bas
 
Murasaki Chô prend son envol
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Murasaki Chô prend son envol
» Envol du Corbeau, un chat qu'il ne vaut mieux pas fréquenter
» Smallville [Fantastique]
» Pégase, prend ton envol, et emmène-moi. | PV Sky Pierce
» STANLEY LUCAS, POUR QUI SE PREND IL?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Fiches acceptées-
Sauter vers: