PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Natsu Hakuhen

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 05/06/2014
Age : 19

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
237/400  (237/400)

MessageSujet: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Jeu 5 Juin - 20:10

Yop! Et oui, un quatrième personnage, déjà... Promis je m'arrête au cinquième! (Pas comme si je pouvais faire autrement ;D )


Nom: Hakuhen (Flocon)
Prénom: Natsu (Eté) (je sais qu'il y a déjà un Natsu alors si ça pose problème je change Smile)
Surnom: Le Soleil d'Hiver
Âge: 21 ans
Faction: Pirate

Physiquement:
Natsu à un physique chaleureux et rieur, attirant les regards amicaux et les sourires. Ses très longs cheveux bruns roux sont doux et soyeux, négligemment lâchés et attachés sur un côté par deux pinces fines et écarlate croisées. Son kimono ample élargies grandement ses formes, cachant un corps frêle mais néanmoins musclé. Ses yeux de feu son sympathiques et accueillants et justes. Le bandage joliment noué en une boucle enserrant son bras gauche était une écharpe, cadeau de sa mère. Les deux petites clochettes qu'elle porte sur son katana sont, elles aussi un cadeau mais cette fois d'une petite fille à laquelle Natsu a sauvée la vie. Natsu s'habille généralement de son kimono large, les manches déchirées et des gantelets de tissus noirs au poignet cachant des secrets qu'elle préfère garder pour elle. Son haori blanc et carmin est quelques fois sur son dos bien qu'elle aime l'avoir sur son épaule. Natsu met parfois un masque sur son visage.
Spoiler:
 

Moralement:
Natsu est une fille gentille, généreuse, souriante et amicale. Elle ne juge jamais personne et tend la main au inconnus, amis comme ennemis. Elle a cette force, non pas physique mais morale de faire sourire tout son entourage d'un mouvement ou d'une parole, ce qui la rend bien entourée. Difficile de résister à Natsu dont l'esprit est aventureux, passionnant et donc pas de tout repos. D'autant qu'elle fonce tête baissée et se retrouve souvent dans des situations très compliquées dont elle a du mal à se sortir. Extravertie, tout est extériorisé chez elle et elle a un réel besoin de contact avec le monde. Toujours en mouvement et donc difficile à suivre, Natsu a toujours des plans compliqués et même illogique parfois, d'autant plus qu'elle possède une imagination fertile. Son intelligence est bien plus pratique que « brillante », elle est mise au service de ses actions. Natsu possède une intelligence synthétique qui lui permet d'avoir immédiatement une vision d'ensemble des situations, ne s'embarrassant pas des détails, ce qui peut néanmoins lui jouer des tours. Et Natsu fait bien plus confiance aux autres qu'à elle-même, sans cesse en train de se remettre en question. S'il est difficile de vivre avec Natsu, il est bien ennuyeux de vivre sans.
Et Natsu possède un problème majeur. Elle est toujours en retard. Elle pense être victime d'une malédiction car malgré tous ses efforts pour arriver à l'heure, Natsu n'y arrive pas.


Historiquement:

C'était une mission comme une autre. Une mission et rien de plus.

Elle obéirait. Comme elle l'avait toujours fait. On lui avait demandé d'apprendre, elle avait appris. On lui avait demandé de partir, elle était partit. On lui avait demandé de trahir, elle avait trahit. Très souvent. Trop souvent.
On lui avait demandé de tuer, elle tuerait. Elle ne poserait pas de questions.

Elle enfila son masque, attrapa son katana et elle partit. Une mission comme une autre. Pourtant, ça ne l'empêcha pas de pleurer toutes les larmes de son corps et de laver ses mains, encore et encore, tentant vainement d'en retirer le sang.

***
Natsu marchait, tranquillement, les mains profondément enfoncées dans ses poches, son katana battait, rassurant, contre sa hanche alors que le soleil de son île rayonnait dans le ciel bleu.
Enfin, c'est ce qu'elle aurait aimé.

La vérité c'est qu'elle revenait d'un entrainement tardif avec sa sœur adoptive et qu'elle courait maintenant, le katana en main, épuisée et remplie de courbatures, quelques bleus et coupures un peu partout sur son corps, une pluie battante s'abattant sur elle. Mais elle souriait. Elle riait même. A gorge déployée. Sa sœur, celle qui l'avait adoptée alors qu'elle n'avait rien, courait à ses côté, son visage fin se tordant en une grimace angoissée bien qu'un sourire tordait discrètement le coin de ses lèvres.

Quand elles arrivèrent en salle de réunion, décoiffées, trempées et épuisées, Waku Fuyu s'inclina largement, s'excusant de son retard ainsi que celui de sa sœur qui se pencha à peine, riant encore et donnant un coup de coude taquin avant de prendre sa place, tout près de son second, un peu en avant.

Assis autour d'une petite table basse de bois, une quinzaine de Capitaines de la Marine ainsi que leurs seconds débattaient tranquillement sur l'augmentation de la piraterie, l'élargissement de l'Armée Révolutionnaire mais aussi des Chasseurs de Primes qui, bien qu'ils soient de leur coté, commençaient à poser des problèmes. C'est alors qu'entra dans la pièce parfaitement éclairée malgré les nuages sombres, un sous-amiral suivi de son second, un contre-amiral fraîchement nommé et encore en apprentissage.    

Le plus gradé était de taille assez moyenne, des cheveux violet-gris tirés vers l'arrière, un visage taillé à la serpe, sévère et renfrogné, deux pupilles ambre et une moustache brune fine juste au dessus des lèvres. Sa seconde était une femme relativement grande -, en tout cas, plus grande que le sous-amiral et presque tous les capitaines présents-, ses courts cheveux d'un argenté violacé ressemblant clairement à ceux de son supérieur, des pupilles métalliques et un air timide, un peu niait.

Les Shinigamis se croient forts, intouchables. Invincibles. Et d'un coté, ils n'avaient pas entièrement tort. Si les légendes murmuraient que les Tenryubito, ces enfoirés de Dragons Célestes étaient les descendants direct des Dieux, anciens ou présents, qu'importe lesquels, les Shinigamis étaient des Anges de la Mort. (Normalement, Shinigami se traduit plutôt par: Dieu de la Mort, mais le terme ange passe aussi et j'ai préféré prendre lui-ci) Les serviteurs même du Démon. Celui qui avait planté cet arbre aux Fruits si étranges et si puissant près de l'eau. Celui-même qui parlait au vague et sympathisait avec les poissons. Celui à qui la mer appartenait. Celui qui, tellement jaloux et enragé de voir que de misérables humains réclamait les océans comme leurs dû, empoisonna ses Fruits et les laissa dévirer au fils des courants, véritable tentation pour les courageux prenant la mer, avide de puissance.

Les Shinigamis lui auraient été dévoués, corps et âmes. Et le Démon, remerciant leur amitié leur donna un pouvoir. À ces vingt-trois amis et protecteurs les plus fidèles, il donna la force de se battre et de survivre plus longtemps qu'un humain ordinaire ainsi qu'un mental et un physique de guerriers. Leurs réflexes, leurs mouvements, leur obéissance, tout. Ils étaient parfaits. Un peu trop.

Après plusieurs années, la génération suivante d'Ange de la Mort devenait de plus en plus puissante, ignorant le respect et la loyauté des plus vieux, usant de leur pouvoir comme bons leurs semblaient, ils se rebellèrent.

La guerre opposa les pouvoirs purent et originaux des Premiers-Nés à la puissance améliorée, croisée entre deux Shinigamis ou avec un humains des Guerriers-Nés, les gènes étrangers renforçant leurs pouvoirs. Elle fût sanglante et longue. Très longue.

Elle dura cent ans.


Et pendant ces cent longues années, l'histoire fût écrite, partout sur le monde. Les Premiers-Nés, rassemblant leurs dernières forces pour l'Héritage, transmit sur d'immenses bloc de pierre froide et lisse.

L'un des camps gagna. Mais savoir lequel était un secret bien gardé, effacé aux yeux de tous.

Et décidant que ces guerriers étaient bien trop dangereux, ne pouvant se résoudre à les tuer, le Démon maudit leur âme à se scinder en deux, la plaçant dans un objet. Et en tant que combattant, ce fût une arme. Depuis, les Shinigamis au sein de la Marine était présent, et assez nombreux. Tout un réseau, commandé par un vice-amiral, un sous-amiral contenant au moins deux contre-amiraux, une petite quinzaine de commandants, chacun chargés d'une division, sûrement autant de lieutenants et une centaine d'hommes par commandants. Autant dire, un sacré paquet. Mais certains, plus 'pur' que d'autre possèdent plus de force que d'autre, comme des humains normaux avec une cinquantaine d'année de vie en plus. Chaque division ayant une particularité spécial, l'une gérant les espions, une autre la défense, une autre les scientifiques par exemple.

Et puis, les Zanpakuto (lit.: Epée Trancheuse d'Âmes) . Eux. Juste un prolongement de l'âme d'un Shinigami. Une partie entière découpée d'eux-mêmes. Tout ce qu'ils n'étaient qu'en leur fort intérieur. Comme un instinct primitif avec sa propre conscience, son propre corps. Bien sûr, les Zanpakuto n'ont pas réellement, un corps physique. Ils sont juste une épée qui peut faire ressentir ses sentiments à son Shinigami, vibrante de rage ou ronronnant de plaisir. Elles peuvent parler aussi. Mais juste à leur Shinigami. Tout le temps. Ils sont connectés de toute façon. Une seule et même âme séparée en deux. Un Zanpakuto peut aussi se discuter avec un autre Shinigami mais seulement avec un lien fort et un contacte prolongé. Sinon, ces armes aiment se parler, entre-elles, pendant un combat, alors que leur corps d'acier se percutent et tranchent. Elles discutent ou elles s'insultent. Parfois, l'une d'elle est silencieuse.  

Mais bien trop souvent, les Shinigamis oublis qu'ils sont la même personne. Que si leur arme, aussi futile lame de métal soit-elle sont eux. Et que même si la lame qui se brise peut se régénérée, un Shinigami emporte son Zanpakuto dans la mort.

Et puis, le Monde Intérieur. Leur propre esprit. Leur Mind Palace (Palais Mental: Référeeeeence!) Un endroit connus d'eux seuls. Parfois, le temps s'arrête, parfois, il connu de filer sans attendre mais dans leur âme, que ça soit une verte prairie, une ville engloutie par les flots ou une pièce blanche, il réagit. Et le Zanpakuto est maître de cet endroit, Seigneur du fond de l'âme du Shinigami. Parfois, quand le combattant est prêt, il dit son nom, un souvenir profondément enfouis en eux-mêmes qui leur rappelle comment se battre. Et quand arrive le stade du Bankai, ils ne font plus qu'un. Le Shinigami devient, pendant un moment, lui-tout-seul, entièrement, sans pourtant oublier qu'il est deux. Et alors, il connait la puissance des Premiers-Nés.


Invincibles.



La réunion débuta et se déroula dans le calme qui faisait honneurs aux marins présent. Donc aucune chance de placé un mot et être entendue sans hurler. Dans u coin de la salle, un homme bâtit comme une montagne, entièrement constitué de muscle menaçait de trancher à main nues la jeune espionne qui gouvernait une partie des sections spéciales alors qu'un homme ricanait tranquillement sur son futur projet de dissection. Et Natsu buvait un thé, rigolant joyeusement avec Muguruma Kensei, son second alors de Waku préservait toute sa colère.
Une fois la réunion terminée, les deux sœurs se rejoignirent et firent un bout de chemin ensemble, dans le silence le plus complet, seulement comblé par le son de la pluie s'écrasant contre le toit de bois au-dessus de leur tête.

- On a une mission, Natsu. Fit la plus âgée.
- Ah bon? Fit-elle, étonnée alors qu'elle léchait ses doigts, remplis de crème à cause du gâteau qu'elle tenait, sortit de nulle part.
- Oui. Son visage s'assombrit. On part dans deux heures. Elle se leva, étrangement tremblante.
- Mais c'est trop tôt! Dans trois heures! S'indigna la cadette, tenant de négocier.
- Non. Deux. Et sans attendre plus, elle partit.
***
Et c'est, deux heures et demies plus tard que Natsu arriva au point de rendez-vous sous le regard las de Fuyu qui ne dit pas un mot. Chose étrange car dans tous les cas, son aînée avait toujours le moyenne de répliquer à son retard, que ça soit avec un sourire ou des hurlements. Natsu augmenta sa vitesse et se cala rapidement sur le pas accéléré de sa sœur.

- Nous envoyer juste toutes les deux était vraiment nécessaire? Bougonna la cadette. D'habitude ils sont prêts à nous envoyer toute la onzième division…

Une fois de plus, seul le silence lui répondit.
***
Seule. Elle était seule. Une fois de plus. Seule sur le champ de bataille que formaient la boue grasse et l'herbe glissante. Seule face au sang et à la mort.

Natsu ne pouvait plus faire un seul geste. Tout son corps la faisait souffrir. Si ses cordes vocales n'étaient pas aussi arides qu'un désert, elle aurait hurlée de douleur depuis bien longtemps. Mais elle restait debout. Elle combattait. Elle devait être forte. Elle avait rit au nez de sa sœur quand celle-ci lui avait dit qu'elle ne pourrait pas le faire. Alors maintenant, au lieu de ruminer, elle devant combattre.

Les hollow l'encerclaient. Toujours plus. Ils étaient beaucoup. Beaucoup trop pour elle. Seule. Elle l'était. Au milieu d'une clairière boueuse à cause des pluies précédentes, dans la nuit, les ombres l'entourant et l'enveloppant dans leurs étreintes lugubres. Et ces monstres qui apparaissaient par trois à chaque fois qu'elle en tuait un. Natsu était encerclée de toute part. Et très souvent, elle jetait des regards apeurés à la silhouette ensanglantée par terre, espérant de toutes ses forces que celle-ci se relève le plus rapidement possible.  

D'un tranchant d'épée agile, elle grimaça à cause de son bras douloureux puis elle tourna sur elle-même, donnant un puissant coup de pied à un de ces monstres qui en bouscula d'autre, les faisant tomber misérablement dans un enchevêtrement de membres. Si la situation aurait été différente, elle aurait rit de ces Hollow. Comme d'habitude. Jusqu'au moment où un puissant coup de queue lui fit cracher du sang. Sa blessure ouverte et sanglante au point ou elle se demandait si son quota de perte du liquide vital par terre était plus important pour elle ou les cinq cadavres éparpillés.
***
Natsu regardait le soleil illuminer la cour derrière la fenêtre d'hôpital. Encore un jour sans pluie. Quelle catastrophe. Elle détestait le soleil.

On avait accordé à la capitaine deux semaines de repos pour reprendre de son attaque dont sept jours à l'hôpital. La chose la plus insupportable pour elle était de resté enfermée comme un animal en cage sans pouvoir bouger sainement.

Elle soupira tout en s'affaissant dans son lit blanc et impersonnel. Dans son mouvement, sa blessure la fit grimacer. Sans qu'elle n'y pense vraiment, sa main souleva la kimono blanc qu'on lui avait filé et passa sur la grande cicatrice en quart de cercle qui partait de sa hanche pour finit juste sous sa poitrine.

Unohana, la capitaine responsable de l'hôpital sur cette île lui avait proposé de la faire disparaitre mais à la surprise de tous Natsu avait refusée. Ce n'était pas dans ses habitudes de laisser une impureté sur sa peau blanche et immaculée, mais elle y tenait vraiment. Tous avaient accepté sans poser de questions mais le regard curieux de son lieutenant la fit sourire.

Elle ne faisait rien sans raison particulières, et ça, il le savait parfaitement. Mais malgré sa curiosité maladive, Kensei n'avais rien demandé, pas de question particulièrement ardue ou même de coup d'œil interrogateurs. Rien.

Mais Natsu, elle, savait. Elle savait pourquoi son désir de garder cette cicatrice était si ardent. Elle savait pourquoi elle ne voulait plus la faire disparaitre. En un mot: souvenir. Pour se rappeler. Pour ne pas oublier. Pour garder en mémoire la douleur qui à compresser son cœur quand elle a appris les dégâts du massacre. Elle avait récolté des dizaines de cicatrices, des blessures qui ne la quitterait jamais. Mais ce ne fut pas le pire.

Non. Natsu gardait cette marque pour se souvenir de la douleur que ça faisait de voir la merveilleuse, merveilleuse femme qu'était sa sœur se faire balayer par la mort d'un simple coup de griffe. Au début, elle c'était tellement dis qu'elle vivrait, qu'elle avait rêvée pendant son opération d'un retour à la normale. Que rien ne changerais. Mais quand on lui annonça le décès de celle qu'elle avait jours connut, elle perdit tout. Ce n'était qu'un rêve, ou elle entendait mal. Oui! C'est ça! Elle avait tout simplement mal entendus! Mais alors… Pourquoi son cœur se serrait si fort?

Alors que le ciel s'assombrissait lentement dehors, Natsu serra le drap dans ses mains. Ces mains faibles qui n'avaient pas pus tenir un katana pour sauver une des personnes qui lui étaient chères…

Kensei entra sans un bruit, croyant sa capitaine endormit. Il sursauta en la voyant recourbée sur elle-même, ses ongles s'enfonçant dans ses paumes, faisant perler des tâches écarlates. Il ne dit rien et s'assit sur une chaise disposé près du lit blanc. Le métal du meuble racla bruyamment sur le sol et le lieutenant se laissa lourdement tomber dessus. Natsu ne bougea pas.

Et ils attendirent. La capitaine, tête basse se remémorait. Elle tentait de se souvenir de la femme magnifique qu'était sa sœur. Leur rencontre, leurs disputes, leurs rires, sa couleur préféré, sa chanson favorite, tout. Tout ce qui définissait sa sœur.

Kensei n'osait pas bouger. Son capitaine, la figure tournée vers le drap tremblotait. C'était la première fois qu'il la voyait aussi… faible. Aussi brisée. Lentement, tout en tachant de ne pas faire de bruit, il se leva et se posa une nouvelle fois sur le lit, juste à coté d'elle.

Natsu releva la tête et posa son regard sur les rues grisâtre de la ville. Les nuages s'amoncelaient peu à peu autour de la cour et l'air s'assombrit. Kensei ne bougea toujours pas quand le regard nostalgique de sa capitaine se posa sur la cour. Il ne fit pas un mouvement quand sa tête tomba lourdement sur son épaule.

- Oh, il pleut… Murmura-t-elle doucement.
- Mais non, il ne- Voulut-il dire avant d'être coupé.
- Si, il pleut. Répondit-elle, un sanglot dans la voix.

Kensei n'avait pratiquement pas bougé depuis qu'il c'était assis sur le lit, mais tout son être trembla quand il vit une unique larme rouler sur la joue de Natsu.

- Oui. Vous avez raison… Il pleut. Souffla Kensei quand il sentit une goutte tomber sur le dos de sa main.

La fenêtre était fermée mais dehors, même si le ciel assombrit ne semblait pas vouloir laissé tomber de pluie, plusieurs larmes coulèrent.
***
Quatre jours. C'était le temps qui avait passé depuis le décès officiel du capitaine Waku Fuyu de la cinquième division. Natsu avait insistée pour venir aux obsèques malgré l'interdiction formelle de se lever. Jamais elle n'accepterait de ne pas lui rendre un dernier hommage. Elle lui devait au moins ça. Elle lui devait bien plus que ça.

Enterrement… Ce mot lui faisait si bizarre… De toute façon, on n'enterrait pas les shinigamis, on leur rendait hommage. Il n'y avait aucun corps à mettre en terre. Juste des souvenirs.

Tous étaient regroupés devant la petite pierre de marbre blanc où trônait fièrement: "Waku Fuyu, capitaine de la 5ème division." Aucun nom de famille existant vraiment. Elle venait du Rukongai en même temps. Mais sur la stèle, rien de plus. Juste du blanc et des inscriptions d'argents scellés dans la pierre. Mais un jour, elles disparaitraient. Un jour, cette tombe ne serra plus qu'une pierre grisâtre sans aucunes particularités. Mais Natsu refusais d'y penser. Pour l'instant, tout ce qui comptait, c'était que sa précieuse aînée était morte. Et ça, elle ne le pardonnera jamais.

Mais Natsu y faisait face. A ça.

Une tombe. Une tombe vide, déjà grisée par la pluie. Avant, il y avait quelques heures, elle était blanche et pure.
Aussi pure qu'une tombe puisse l'être. Mais vide. Vide de corps.

Une personne fraîchement morte. Il y avait quelques jours. Plus? Quelques semaines? Ou des mois entiers? A moins que ce ne soit juste des heures… Combien temps avait passé sans qu'elle ne soit là?

Beaucoup trop.

Natsu faisait face à une tombe vide. Toujours vide. Parce que quand ils meurent, les Shinigamis disparaissent en un millier de pétale d'énergie lumineuse sans laisser aucunes traces. Juste des souvenirs.
Et Natsu était en colère. Contre elle-même, contre sa sœur, contre les vivants et les morts… Contre le monde entier enfaite. Mais surtout contre cette tombe vide, froide et grise qui osait lui faire face. Insolente et provocatrice.

Juste une tombe.

Une tombe au nom de la personne qu'elle avait le plus aimée sur cette putain de planète. Waku Fuyu, elle se répétait son nom, comme une prière. Waku Fuyu, celle qui est devenue sa sœur et celle pour qui elle aurait pu mourir.

La personne qu'elle avait tuée.

Natsu s'avança, ses pas lourds et mesurés ne semblaient pas vraiment fait de sa propre volontés mais plutôt par habitude. Par automatisme. Comme si son corps refusait de comprendre ce qui se passait. Comme si son cerveau lui dictait ses mouvements contre sa volonté.
 
Elle ne voulait pas s'avancer vers la tombe. Elle ne le devait pas. Elle refusait de la regarder. Tout ça, c'est qu'un énorme ramassis de conneries! Hurla son fort intérieur. Alors, sans regret, elle se détourna de la tombe devant les regards surpris mais mélancoliques. Elle croisa le regard de Jushiro, un ami très proche de sa sœur. Il comprit.

Natsu n'acceptait juste pas que Waku soit morte. Non. Elle était vivante. Elle en était sûre. Et tout ça, regarder la tombe, la pleurer, poser des fleurs, faire un discourt… C'est comme accepter de croire en sa mort. Elle n'est pas morte! Cria-t-elle de toutes ses forces en elle. Mais parfois y croire, même de toutes ses forces, de toute son âme ne suffit pas. Waku était morte. Mais Natsu ne voulait pas le voir.

Kensei regarda la personne qu'elle considérait comme sa petite sœur et bien plus s'éloigner, les poings serrés, le dos raide et la démarche froide. Puis, d'un shunpo léger, il s'avança à ses cotés. Il devait la raisonner, c'était son rôle en tant qu'ami.

- Natsu, écoute-moi. Fit-il tout en prenant les épaules de sa supérieure, tournant son buste vers elle.

Mais celle-ci ne fit que l'esquiver d'un mouvement agile et continua sa route. Kensei voulait comprendre sa douleur, mais il ne la ressentira peut-être jamais de la même façon.

- Natsu, écoutes-moi! Tenta-t-il d'un ton plus ferme et plus dur, attrapant cette fois le bras de la jeune capitaine.
- Lâche-moi! Répondit-elle, furieuse.
- Non, tu vas m'écouter! Gronda Kensei, plantant ses yeux dans ceux de la rousse qui continuait son regard froid. Je n'irais pas par quatre chemins Natsu. Ta sœur est morte. Et il faut que tu t'y fasses, elle et morte et plus jamais tu ne l'as reverra! Donc tu vas m'écouter, faire demi-tour et lui dire adieu! Cria le lieutenant.
-Non, toi tu vas m'écouter! Fit Natsu, un ton plus haut encore. Je refuse l'idée que ma sœur soit morte presque dans mes bras, tu entends? Elle n'aurait pas dût mourir! Pas comme ça! Waku méritait mieux que ça! Hurla-t-elle, elle-même perdue. Pourquoi?
- Mais elle est morte Natsu! Morte! Jamais il ne l'avouera mais la douleur qui passa sur le visage de son amie à ce moment là le fit trembler. Douleur. Je comprends ta douleur Natsu. Continua-t-il plus calment. Je comprends que tu sois perdue, moi aussi j'ai mal, mais ouvre les yeux, Waku est morte. Alors va lui dire adieu, sinon tu le regretteras. Murmura-t-il.    

Morte. Morte. Morte. Stop. Arrête. Elle n'était pas morte. Ce n'était pas possible. Elle ne comprenait pas. Pourquoi? Waku, si grande, si belle… Non… Non. Non! Non…? Qui? Pourquoi? Morte…?

- Non! Tu ne sais pas ce que je ressens! J'ai mal! J'ai mal d'être en vie alors qu'elle est peut-être morte! Je haïs ce monde et tous ces gens parce que leur cœur bât encore! Je me haïs de vivre et de pouvoir encore pleurer, sourire et ressentir! J'ai suppliée et implorée encore et encore mais rien ne fonctionne! Hurla-t-elle. Son cœur s'emballait et ses mains tremblaient. Et puis j'ai voulu abandonner. J'ai voulu accepter de toutes mes forces… Mais non. Ma sœur n'est pas morte. Sa voix écorchée dérailla et elle se tût.
- Je comprends, Natsu, mais elle n'est plus là, et c'est ainsi. Tu ne pourras pas le changer. Je t'en pris, Natsu, même si c'est contre ton grès, va lui dire adieux. Elle mérite au moins ça. La supplia Kensei.

Elle tremblait de partout. La pluie s'abattait sur sa silhouette frêle sans ménagement, ses poings serrés faisaient couler quelques perles brillantes de sang. Son regard, tourné vers le sol ne voulait pas comprendre.  

- Ma douleur… Ma haine… Mon désespoir… Ils sont biens au-delà des tiens! Hurla-t-elle tout en se dégageant de l'emprise sur son bras. Après un regard incandescent et furieux, elle partit.  

Mais dans son esprit, le souvenir de la tombe froide et imperturbable restait gravé. Comme pour lui hurler ce qu'elle avait fait. Ce qu'on lui avait obligé de faire. C'était ce qu'on lui avait ordonné.

Pourtant, elle ne voulait pas, ce n'était pas de sa faute!
Si. Parce que maintenant, si la pluie se fracassait sur son corps tremblant avec le sourire de sa sœur mourante en mémoire, c'était sa faute.
Elle n'est pas morte!
Pourtant, elle était bien seule devant cette pierre, à peine quelques minutes plus tôt.
C'est de leur faute!
Non, c'est la sienne. C'est elle qui tenait l'épée.
J'avais refusé de la faire, cette mission!
Ça ne change rien. Elle est morte.
NON!
Si
. Et cette maudite pierre grise, gravée de son nom, trempée par la pluie était là pour lui prouver. Alors, elle y repensa, à cette tombe. De toutes ses forces.

- Tu m'as dit un jour que t'étais pas un héro. Parfois, tu donnais même l'impression de pas être humaine, mais je t'assure que tu étais... la meilleur sœur… la meilleur personne que j'ai jamais connu. Et personne ne me convaincra que tu m'as menti. Pas même toi. J'étais si seule… Et je te dois tant. Mais je t'en prie, fais un dernier miracle pour moi. Ne sois pas… morte. Tu pourrais faire ça juste pour moi? Arrête d'être morte. Arrête ça. Je t'en pris…

Elle de toutes ses forces, elle priait pour que où qu'elle soit, sa sœur l'entende. Qu'elle entende cette promesse. Celle de quitter la Marine et de la retrouver. N'importe où se trouvait l'endroit où Waku était, Natsu la retrouvait.

Ce n'est pas une histoire de haine, ni de vengeance.
C'est une histoire d'espoir.

(Et dire qu'à la base le texte de présentation de Natsu devait pas faire plus de 500 mots X) )

Arme:
Asahi (Soleil Levant) son katana.
Spoiler:
 

Fiche Technique:
Shi sonomono o moyase, Hakumei no Kaen (Brûle la mort elle-même, flamme du Crépuscule): Une armure rouge apparait sur Natsu, la protégeant de la plupart des flammes alors que du feu se matérialise sur sa lame. Dans un certain périmètre, Natsu peux contrôler la chaleurs, passant du -23 au 230 degré, mais pas sans certains 'paliers'. Augmenter ou abaisser trop rapidement pourrait la tuer. Natsu ne peut pas créer elle-même de feu mais elle se sert de sa lame en flamme et d'augmenter la température alors qu'elle en est elle-même pratiquement immunisée grâce à son armure.  

Divers:
• Il est fort possible que Natsu soit bisexuelle.
• Natsu est effectivement victime d'une malédiction qui entraine ses retards.
• Natsu est bien plus vieille qu'il n'y parait, étant une shinigami.
• La plupart des passages dans cette histoire sont tiré de la vraie histoire de Natsu que j'écris sur le fandom de Bleach sur ff.net bien que j'ai arrêté d'écrire dessus par manque de motivation.
• Il est aussi possible que Natsu ai, à un moment ou un autre ressentit plus que de l'affection fraternel envers sa sœur (qui n'est pas sa sœur de sang mais sa sœur adoptive, en quelque sorte). Peut-être une sorte d'amour platonique.
• En tant que shinigami, Natsu possède, bien évidemment un shikai, un bankai ainsi qu'un Zanpakuto et un monde intérieur.
• Natsu chante et joue très bien de la guitare.
• Les Premiers-Nés sont des Shinigamis qui auraient exister il y a plus de 800 ans. Leur pouvoir seraient complet et leur âme non-scindés, faisant d'eux des combattants hors-pair.
• Les Guerriers-Nés sont les descendant direct des Shinigamis d'origines. Certains, les 'purs' avaient leur parents (père et mère) Shinigamis, faisant d'eux des guerriers parfaits alors que les 'impurs', croisés avec un humain était plus fort mais bien moins obéissants.
• Les Shinigamis sont à peu près aussi rares que les utilisateurs des Fruits du Démons. Leur existence étant renier et pratiquement inconnu de tous sur les 'Blues' alors qu'ils sont déjà bien plus présent sur Grand-Line.
• Les animaux préférés de Natsu sont le papillon, le phenix et le renard.
• Natsu à une grande âme de poète philosophe.
• Natsu déteste les miroirs


Dernière édition par Natsu Hakuhen le Dim 15 Juin - 12:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Deishu Kaiki

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 23/05/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
12/1000  (12/1000)
Expérience:
331/400  (331/400)

MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Jeu 5 Juin - 23:43

Alors, est-ce que c'est moi ou tu as fait une shinigami, et donc c'est elle qui pourrait avoir une histoire avec Kaiki c'est ça? Kaiki est déjà destiné à mourir ou quoi?!

Sinon j'adore ton perso, et joli avatar, qui d’ailleurs je trouve dommage qu'il soit aussi petit.

edit: cela mis a part je pense qu'elle s'entendrait extrêmement bien avec Kyulin.


Dernière édition par Deishu Kaiki le Ven 6 Juin - 0:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Natsu Hakuhen

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 05/06/2014
Age : 19

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
237/400  (237/400)

MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Jeu 5 Juin - 23:54

Merci ~ Voui mais t'inquiète pas, Natsu est gentille, elle évite de tuer des gens Very Happy
Je vais voir ce que je peux faire pour l'avatar mais sinon voilà d'autre images de Natsu:
(Désolé les images sont un peu grandes... Et non, ce n'est pas Waku sur la 2ème avec Natsu plus jeune!)
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Ven 6 Juin - 20:46

Alors je t'avoue que tu me fous un peu dans la merde xD
Je ne sais pas ce qu'en penses Nya et Lucci mais je vais t'expliquer.

A vrai dire ton histoire est très touchante. Vraiment accrocheuse, émouvante, la cérémonie d'adieux est vraiment bien faite. Les émotions sont très durement transmises. Et malgré quelques fautes évitables, l'histoire reste vraiment cool ! Surtout la dernière phrase ou tu explique que son voyage, n'est pas une vengeance, ni de haine mais bien d'espoir.
Bon ceci dit, si elle apprend un jour qu'elle est vraiment morte ça risque d'être la merde !

Enfin bon, j'aurais toutes les raisons d'accepter ta fiche, mais je t'avoue qu'il y a quelque chose qui m'ennuie.
C'est ton 4eme personnage, jusque là pas de soucis, puisque que c'est 5 maxi autorisé à partir du moment ou on ne bloque pas les Rps des autres avec son trop plein de perso que l'on arrive plus à gérer. C'est pas ton cas donc no problemo ^^
Ce qui m'ennui c'est que sur tes 3 autres personnages, seul Kago à débuter ses aventures. Nyx et Lokren n'ont pas débutés. Ok j'avoue Lokren débute tout juste, mais Nyx n'as toujours pas démarré.
Je parle vraiment pour moi mais je sais que j'ai attendu au moins d'avoir passé un niveau avec chaque personnage pour débuter d'autre personnages.
C'est mon mode de fonctionnement et je te rassure, rien ne t'y oblige^^ Mais j'ai juste peur que commencer un nouveau personnage sans même avoir débuter avec certains autres c'est prendre le risque de laisser de coté un personnage. Et ça honnêtement j'y tiens pas.

Surtout ne le prend pas mal, je te dit juste ce que j'en pense, d'autant plus que l'histoire de Natsu est vraiment cool ( même si c'est bizarre d'avoir 2 Natsu sur le Fow xD )
Après j'attend de voir les points de vues de Nya et Lucci.
Si tu veux également répondre et expliquer pourquoi tu n'as pas encore commencer Nyx, n'hésite pas je suis 100% ouvert a la discussion et à tes explications ^^
Je donne l'impression que tu as commis le crime de l'aise majesté de la manière dont je dis ça ! xD

Non mais voilà, juste 4 personnages sachant que tu n'as pas encore débuté d'aventures avec certains d'entre eux, je suis sceptique. Mais si tu peux me garantir que tu ne les laisseras pas de coté et que tu me le démontre prochainement, je validerais sans problème Wink
Revenir en haut Aller en bas
Nyx Amaya

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 21/05/2014
Age : 19

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
70/400  (70/400)

MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Ven 6 Juin - 21:19

Salut! ^_^ Déjà, merci d'avoir répondu Very Happy
Ensuite, je commence déjà un Rp ou Nyx et Lokren sont dessus avec Youmu, Saeko et Kasuki. L'histoire à déjà commencée à s'écrire mais j'ai largement le temps de travailler avec les trois étant donné que je suis super motivée et j'ai de l'inspi' (ce forum m'inspire, les joueurs m'inspire... Bref, c'est super!) et je sais que je ne mettrais pas de coté un de mes bébés, au pire, je serais plus lente à publier mais je n'en abandonnerais jamais. Et puis, si ça devais arriver un jour, une mort tranquille dans un Rp et plus de problèmes X) Non, sérieusement, je pense que je peux largement tenir le coup!
Mais après, c'est comme vous voulez ^_^
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Sam 7 Juin - 1:23

Bon bah écoute si tu dis que tu es motivée et que tu as de l'inspi je te fais confiance et j'accepte !
Encore une fois j'attend de voir ce que mes compagnons vont dire, mais ça vaut le coup d'essayer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Xanya Longtonry

avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
232/400  (232/400)

MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Dim 8 Juin - 15:58

Moi je ne valide pas ta fiche. Je comprends que tu aies déjà fait ce personnage autre part et que tu ne veuilles pas y toucher mais on est dans le monde One Piece je te rappelle ! Le fait que t'aies essayer de faire croire qu'elle faisait partie de la Marine rend ta fiche plus incohérente encore ! En la lisant, on a l'impression que tous les Marines sont des Shinigami.

Etant Shinigami, je te demande une chose, comment vas-tu jouer avec les autres joueurs ? Personne ne pourra te voir je te le rappelle...

Par ailleurs, un Zanpakuto, c'est bien joli, mais comment t'explique son changement de forme dans One Piece ? Il a avalé un fruit du démon ce Zanpakuto ? C'est un transformers version arme ?

Bref je ne suis pas du tout d'accord et il va falloir pas mal de modification avant que je ne le sois.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Lokren Rakuen

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
195/400  (195/400)

MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Lun 9 Juin - 20:13

Ah... D'accord, c'est vrai que j'avais pas vu de ce point de vu ^_^' étant donné que le personnage a déjà été travaillée, pour moi ces détails sont déjà réglés mais j'avoue que c'est pas vraiment retranscrit dans l'histoire... Bah, je retravaille ça :)Sinon, le reste, c'est bon? >.< (ou au moins pas trop mauvais...)
Revenir en haut Aller en bas
Xanya Longtonry

avatar

Messages : 787
Date d'inscription : 09/02/2013
Localisation : Duty Island

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
232/400  (232/400)

MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Lun 9 Juin - 22:48

Oui voilà tout ce que je demande c'est des explications plausibles

D'ailleurs on comprends pas trop pourquoi tu pars en mer et que tu deviens pirate.

Et puis j'aimerai bien savoir à quoi ressemble ton Zanpakuto au shikai (à moins que tu nous réserves ça pour plus tard)

Voilà voilà, juste quelques explications pour éclaircir les points que j'ai soulevé et ce sera bon pour moi.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Natsu Hakuhen

avatar

Messages : 19
Date d'inscription : 05/06/2014
Age : 19

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
237/400  (237/400)

MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    Jeu 12 Juin - 19:07

Voilà! C'est corrigé ^_^ (le petit supplément rajouter en gris et le pouvoir du Zanpakuto) pour la raison pour laquelle Natsu prend la mer, c'est volontairement un peu nébuleux Smile Faut juste savoir que Natsu avait une mission (celle de tuer sa sœur) qu'elle a refusée mais malgré tout, Waku meurt en mission par la faute de Natsu (là, encore une fois ce n'est pas précisé clairement mais c'est normal!) et Natsu, convaincue que sa sœur n'est pas morte et que c'est un coup monté, elle quitte la Marine est part à sa recherche!
Et si il y a encore des choses qui ne vont pas, prévenez-moi! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit    

Revenir en haut Aller en bas
 
La recherche d'une Shinigami, un Destin compromit
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» A la recherche de l'alchimiste Todd Curaï (destin)
» recherche objet noeud destin
» [Recherche] Noeud Destin
» [Recherche] Noeud Destin
» (Recherche) Noeud Destin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Fiches acceptées-
Sauter vers: