PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ino Yamanaka

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 20
Localisation : Opertale / Leonne
Humeur : Entrain de penser à Bakura ~

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
2/1000  (2/1000)
Expérience:
59/400  (59/400)

MessageSujet: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   Ven 6 Juin - 20:16

Vous vous demandez sans doute pourquoi une si belle jeune femme comme moi, fiche sur une île de pirates ? Eh bien je suis arrivée ici par erreur figurez vous ! Oui, moi l'excellente danseuse hors normes venait de tomber sur une île non fréquentable ! Pour une fois que je n'étais pas en quête de mecs, ici il y en avait quasiment partout, et la plupart étaient des ivrognes qui puaient l'alcool à deux kilomètres à la ronde. Comment voulez vous qu'il y est des hommes matures pour moi ici ?! Rah ! Je bouillonnais intérieurement, l'île en elle même était plutôt agréable, cela changeait de Baterilla. Le climat était un peu étouffant en après-midi, mais bon, mes séances d'entraînements de danse me faisais suer encore plus, donc j'avais vu bien pire croyez moi ! Donc j'en revenais à ma venue ici, mon cher bateau avait quelques problèmes techniques, on avait dû s'arrêter ici au plus vite, et forcément fallait que se soit sur une île comme ça ! C'est dangereux pour une fille de mon grade, bon j'étais sur North blue, je ne suis pas très connue par ici faut l'admettre...Le capitaine qui était charger du navire, m'avais dit de ne pas trop m'éloigner, beaucoup de fripouilles vivaient ici, rares étaient les civils ! Mais je ne pouvais rester en place, j'avais la ferme attention de draguer de jolis garçons, mais ma décision avait prit une tournure différente à présent. Le simple fait de voire des gars aussi laides me donnais la nausée ! Je m'étais assise sur un banc non loin du port, heureusement les passants ne s'intéressaient pas trop à moi, je regardais chaque personne "potable" passé, aucun n'attirais mon attention. J'étais désespérée et furax, je me levais vivement tout en râlant je n'avais pas fait attention que je percutais une personne. J'allais m'excuser lorsque j'aperçus que l'homme dont j'avais maladroitement bousculé, était plutôt bien camouflé. Il avait une longue veste noire, et sa tête était presque cachée entièrement par capuche. Je me demandais si s'était un pirate ou une sorte de ninja, seules quelques cheveux blancs descendaient le long de son cou. Les cheveux blancs ? J'adorais les cheveux blancs ! Au fil du temps je voyais que ce garçon n'allait pas être très sympa :

- Fait gaffe grognasse. dit-il en me gueulant dessus.

Non mais pour qui se prenait-il ?! Il osait m'insulter de grognasse, moi la grande Ino ?! J'allais lui remettre les idées en place, mais il continuait son chemin les mains dans les poches, je n'allais pas le laisser s'échapper comme ça, il avait l'air d'être plutôt beau à première vue. J'avais enfin une prise ! Je le rattrapais et me plaça devant lui pour lui barrer la route :

- Tu as du culot mon gars de me parler comme ça ! Aucun garçon ne m'écha..

Je n'avais pas eu le temps de finir qu'il m'avais balancé sauvagement contre un mur, le message qu'il voulait me faire passer, je ne l'appréciais pas...Heureusement j'avais atterris dans des tonneaux, sinon j'aurais pu avoir très mal vu la façon dont il m'avais jeté comme un vulgaire déchet. Le pire était qu'il ne m'adressais aucun regard, j'aurais fini au fond d'un ravin s'était pareil ! Mais je devais avouer qu'il avait de la force, quel étrange personnage était-ce ? Je me relevais péniblement lorsqu'une dame venait me voire :

- Tout va bien mademoiselle ? s'inquiéta la jeune femme.

- Oui ça va merci, j'ai juste un peu mal au dos.

La femme semblait soulagée, c'était rare d'avoir des gens comme ça ici apparemment. Les autres passants ne s'étaient même pas arrêtés pour voire si j'allais bien, on pouvait mourir la gueule ouverte ici.

- Vous êtes folles de parler avec cette homme !

- Pourquoi dîtes vous cela ? Vous le connaissez ? demandais-je.

La jeune femme hésitait à répondre.

- Oui, il est là depuis peu mais il semble chercher quelque chose, la bibliothèque et il demande à certains passants où elle se situe.

- Alors où est le problème ? rigolais-je.

- Cet homme est dangereux, tu n'as pas vu comment il t'as balancé juste parce que tu l'as bousculé ? Il menace les pirates qui lui répondent pas...Ne t'en approche plus c'est compris jeune fille ?

Intéressant. Cet homme me plaisait de plus en plus et je ne savais guère pourquoi. Apparemment il cherchait une bibliothèque, bizarre mais je ne me posais pas plus de questions à ce sujet là, j'avais une raison pour lui adresser la parole sans qu'il m'agresse. Je demandais à la femme où se situait la bibliothèque, elle me regardait d'un air étonné, mais elle m'indiqua le chemin en me filant une carte. Gentille dis donc, je n'allais pas me priver de cette charité qui était la bienvenue. Étonnant que le garçon masqué ne trouvait pas ce qu'il cherchait, la bibliothèque était carrément à l'opposé de là où je me situais en ce moment même. Si il était là depuis peu, c'est normal qu'il ne la trouvait pas. Je remerciais la femme et je me mettais en route pour rejoindre l'homme que j'avais rencontré plus tôt, je le voyais assez bien de loin, il était le seul à être habillé de la sorte, je courrais derrière lui. Je l'avais suivit un petit moment, le quartier semblait moins garnie de fripouilles, je saisissais cette occasion pour le rejoindre :

- Hé ! ça va pas de balancer les gens comme tu fais !

- T'as décider de mourir ici ou quoi ? Je déteste qu'on me suive gamine.

Il me regardait avec un air très étrange, un regard froid et dur. Je n'aimais pas trop ça, je reculais au fur et à mesure qu'il s'approchait de moi. Je crois que je n'avais jamais eu aussi peur de ma vie, le vent se levait brusquement, créant une bourrasque inattendue. A cause du vent la capuche de l'homme se relevait dévoilant son visage ténébreux, il poussa un petit merde, car il ne voulait pas que l'on regarde son visage.  Je le fixais, BON SANG ce qu'il était canon ! Mais quelque chose me tilta sur sa tête, il ressemblait vraiment à quelqu'un, oui...mais qui déjà ? Soudain je me souvenais d'avoir déjà vu sa si belle tête de mauvais garçon quelque part. Des longs cheveux blancs, un mauvais regard de bad boy, comme j'adorais tant et aussi des yeux noirs profonds. Serait-ce dans sur avis de recherche que je l'ai vu ? MAIS OUI ! C'était LUI !

- Mais attends tu es le criminel Ba...

- Ferme là !

Il m'avait brusquement attrapé et m'avait emmené plus loin dans la jungle profonde, devais-je considérer cela comme un kidnapping ? En tant normal j'aurais eu les chocottes mais là le beau gosse allait rester un peu plus avec moi, quelle chance ♥ Mais je ne savais pas ce qu'il allait faire de moi.

Revenir en haut Aller en bas
Bakura Ryô

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 19
Localisation : Quelque part dans les ténèbres ~
Humeur : Sadique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
367/400  (367/400)

MessageSujet: Re: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   Sam 7 Juin - 18:43

Après sa halte sur l'île de Gaimon Bakura avait amarré sur cette île de pirates, des pirates de pacotille selon lui, il avait apprit qu'une bibliothèque consacrée qu'aux armes avait été installée ici. C'est pour ça qu'il était venu ici d'ailleurs, il voulait en apprendre un peu plus sur sa rapière, il devait connaître ses moindres secrets. Même si il savait une chose important la concernant, mais il lui manquait le " mode d'emploie ". Seul bémol, l'île était plutôt grande, étant un gros flemmard il avait la flemme de chercher tout seul, il devait demander aux passants malgré que cette idée lui déplaisait. Mais voilà Bakura n'était pas du tout diplomate avec les gens, il allait devoir faire un gros effort pour trouver ce qu'il cherche. Une fois pied à terre, il observait les lieux attentivement :

- Si je résume cette île cela nous fait : île tropicale, repaires de pirates, peu de civils, aucun marines. En conclusion je peux tuer tout ce que je veux.

Il ricanait, cette île n'allait pas vraiment lui plaire mise à part le fait qu'il n'y est pas de marines dans le coin. Il mit sa capuche et allait marcher en ville, pleins de pirates se tapaient sur la gueule, d'autres étaient à moitié soûle par terre,  des femmes balayaient dans la rue, Bakura en avait pleins le cul de tout ces gens qui servaient à rien. Toujours les mains dans les poches il rentra dans un bar de pirates, évidemment c'était le même cirque à l'intérieur, il marcha sur les personnes par terre, il poussait ceux qui étaient sur sa route, après être enfin arrivé au comptoir, une jeune femme l'aborda :

- Vous désirez ?

- Je voudrais un renseignement.

- En quoi puis-je vous aider monsieur ? dit-elle tout en esquivant une assiette.

- Elle est où la bibliothèque de l'île ? demanda t-il impatient.

La dame allait lui répondre lorsqu'elle se prit une table venant d'à côté, elle s'était évanouie à cause du choc, c'était la goutte d'eau qui avait fait débordé le vase, il gueula après les personnes qui n'avaient plus de table :

- Qui est le fils de pute qui a balancé ça ?!

Son regard faisait tellement peur que tout le monde pointait le coupable, celui-ci ne savait plus où se mettre, il décida de quitter les lieux au plus vite. Seulement il avait maintenant Bakura au derrière, il n'allait pas le lâcher si facilement, il le coursa jusqu'à dehors. Il l'avait finalement coincé près de la fontaine, le pirate tremblait de tout son corps et par peur il sortit un petit couteau pour menacer l'occulte :

- Ne m'approchez pas ! Je peux être dangereux si je veux ! dit il en balbutiant

- Tsss par ta faute j'avais la seule personne potable à qui parler ! Quant à toi, sait tu où est la bibliothèque ?!

Le jeune pirate ne désirait pas répondre visiblement, il tremblotait tellement qu'il ne savait plus quoi dire, mais son cas s'empirait dangereusement en ne répondant pas.

- Ça se prétend pirate et ça tremble comme lopette.

Il avait prit sa tête et l'avait violemment écrasé contre la bordure de la fontaine, son visage était en sang, Bakura le laissa en plan tout en continuant son chemin. Décidément par un pour rattraper l'autre ici, il allait devoir se débrouiller seul visiblement, mais ça l'arrangeait lui qui détestait tant la compagnie. Il était repartit vers son cheval qui l'avait attendu paisiblement à l'extérieur de la ville, il broutait tranquillement dans son coin. Bakura resta avec lui jusqu'au lendemain matin, le matin suivant il était repartit en quête d'infos, il avait la journée entière pour faire le tour de l'île, il allait en profiter. Après une matinée à chercher et taper ceux qui étaient sur sa route, il allait de nouveau avoir des emmerdes. Il marchait dans une ruelle lorsqu'une fille sortit de nul part percuta Bakura, étant énervé de base il n'allait pas être spécialement gentil avec elle :

- Fait gaffe grognasse !

La jeune fille semblait avoir son caractère bien trempé aussi car au lieu de s'en allez comme il se devait elle continuait à emmerder l'occulte ;

- Tu as du culot mon gars de me parler comme ça ! Aucun garçon ne m'écha..

Au lieu d'employer les mots, il employait la force, il jeta carrément la fille contre le mur qui finissait dans les tonneaux, il remettait ses mains dans les poches et continua son périple. Les gens lui faisaient chier visiblement, il emprunta une ruelle plus calme pour y être plus tranquille, enfin c'est ce qu'il pensait :

- Hé ! ça va pas de balancer les gens comme tu fais !

Revoilà la blonde qui était têtue et collante.

- T'as décider de mourir ici ou quoi ? Je déteste qu'on me suive gamine.

Bakura voulait lui faire peur pour qu'elle comprenne qui ne fallait pas l'emmerder surtout aujourd'hui, mais un coup de vent souleva sa capuche dévoilant son visage :

- Hé merde ! dit-il en essayant de la remettre le plus vite possible.

Mais la fille le dévisageait étrangement, l'avait-elle reconnu ? Elle le regardait, ou plutôt elle le fixait dans les yeux. Soudain son expression changea, elle avait comprit.

- Mais attends tu es le criminel Ba...

- Ferme là !

Bakura l'emmena de force avec lui dans la jungle, il ne fallait pas qu'il soit découvert, même si il s'agissait d'une île de pirate, les marines faisaient parfois des rondes à la collecte d'information auprès des civils pour voire si des grands criminels n'étaient pas dans le coin. Bakura était recherché, il devait prendre des précautions, heureusement il n'y avait eu personne dans la ruelle plutôt, ouf ! La jeune fille gesticulait sous les bras de l'occulte, après s'être suffisamment éloigné il l'a lâche par terre, tout en la regardant de haut avec son mauvais regard. Celle-ci se relevait en le fixant, elle allait parler mais Bakura lui foutait la pointe de la rapière sur la peau de son cou, elle était coincée entre l'occulte et la pierre qui était derrière :

- Attends ne me tue pas ! cria t-elle.

- Pourquoi pas ? Tu m'as vu et puis à cause de toi j'aurais pu être découvert.

- J'ai..j'ai quelque chose qui devrait t'intéresser !

Elle tendait un bout de papier depuis sa main droite, Bakura le récupéra et regardait ce qu'il y avait dessus. C'était une carte de l'île, il lui faisait un signe comme quoi cela ne l'intéressait pas mais la jeune blonde se défendait :

- Je sais où est la bibliothèque que tu cherches ! Je te dirais mais par pitié retire cette chose de mon cou !

Bakura la regarda toujours avec son air méfiant mais il retira sa rapière et la rangea.

- Très bien, je te laisse la vie sauve si tu me dis où elle est. Tiens rattrape ! dit-il en lui balançant la carte.

La jeune fille rattrapa la carte et indiqua à Bakura le chemin, il la suivait sans ronchonner toujours les mains dans les poches, mais il gardait un oeil sur la fille, en cas d'attaque il était prêt à se défendre, même si elle n'avait pas l'air bien méchante. Celle ci se retourna vivement, elle était prête à engager la conversation :

- Je m'appelle Ino.

- Je m'en contre fous. dit-il du tac au tac.

- Hé ! Tu pourrais être plus respectueux avec moi ! Je te signale qu'on a la bibliothèque entre nos mains grâce à moi !

- Et moi j'ai ta vie entre mes mains.

Il marquait un point, mais Ino ne l'écoutait pas de cette oreille, il esquissa un léger sourire et s'approcha de Bakura un peu trop près même, elle était à quelques centimètres de son visage :

- Dis moi...c'est dommage qu'un si joli garçon soit aussi violent. dit-elle avec une voix sensuelle. Je crois que je suis chanceuse, rare sont les personnes à t'avoir approché de si près...Les personnes qui t'on approché sont mortes après...Quelle chanceuse que je suis ♥

- Qui te dit que tu ne vas pas crever toi aussi après ? dit-il en ricanant.

- Allons allons, tu ne peux pas me faire ça, avoue je suis ton genre de fille non ? dit-elle en lui faisant les beaux yeux.

Bakura s'approcha du visage de la jeune fille qui rougissait à vue d'oeil, il lui murmura à l'oreille :

- Continue de m'agacer comme ça et tu crèveras plus vite que prévu...Allez avance ! dit-il en levant la voix et en la poussant devant.

Cette fille avait du cran pour lui parler comme ça, Ino lui faisait penser à cette Chill qui l'avait vu au Baratie, pas une pour rattraper l'autre. Ils continuaient leurs périple dans la jungle avec une Ino qui regardait de temps en temps Bakura pour voir si il était toujours là car il était silencieux contrairement à elle.

Revenir en haut Aller en bas
Ino Yamanaka

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 20
Localisation : Opertale / Leonne
Humeur : Entrain de penser à Bakura ~

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
2/1000  (2/1000)
Expérience:
59/400  (59/400)

MessageSujet: Re: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   Sam 7 Juin - 22:37

Quel toupet celui-là ! Mais bon je n'en revenais toujours pas, j'étais seulement à quelques centimètres de lui...Il m'avait fait comprendre que je n'étais pas sa bien aimée, je n'en avais pas finit avec lui, oh non loin de là ! Je le regardais de temps à autre pour voir si il était toujours derrière moi, après tout il serait bien capable de m'abandonner ici sans regret. Il avait besoin de moi, donc il ne le ferait pas suis-je bête ! Quoi que...non. Enfaîte je ne voulais pas penser à cette option, nous avancions prudemment dans la jungle, la pluie avait rendue le sol glissant et boueux, que s'était chouette pour mes nouvelles chaussures...Si seulement Bakura pouvait me porter comme une princesse je serais aux anges, c'est beau de rêver vous savez ? Le sol rendait la marche difficile, j'évitais de me plaindre le plus possible, je pouvais mourir à toute instant, mais oserait-il me tuer ? J'espérais que non >W< Puis tout à coup, il s'était brusquement arrêté, je ne savais pas pourquoi mais en tout cas il faisait une drôle de tête.

- Que se passe t-il ?

- Il y a un animal sauvage dans le coin.

Comment il le savait ? Moi je voyais rien du tout et il n'y avait pas de bruits le prouvant, il n'avait pourtant pas l'air de plaisanter. Je soupirais lorsque Bakura se jeta sur moi, dans un premier temps je ne savais pas quelle mouche lui piquait mais c'est quelques secondes après que j'avais aperçu un gros chat tachetés, sans doute un léopard. Mais je pense que j'étais dans une très bonne situation Bakura était juste au dessus de moi avec sa main sur ma bouche, j'étais rouge écrevisse. Jamais un garçon ne m'avait fait cet effet auparavant, pourquoi devais-je tomber amoureuse d'un criminel bon sang ?! Stupide Ino que je suis ! Je ne me plaignais pas non non, il m'avait sauvé la vie je n'en revenais pas...Le léopard refaisait apparition derrière lui, je pensais qu'il allait sauté sur " mon homme " mais il n'approchait pas bizarrement. Quel étrange comportement, d'ailleurs Bakura fixait le sol étrangement aussi, qu'est ce qu'ils avaient à la fin ?!

- Ho putain.

- Je peux savoir ce qui t'arrive ? dis-je en retirant sa main de ma bouche.

Il ne m'avait pas répondu car le sol avait légèrement bougé, l'animal s'était enfuit, quelque chose allait se passer s'était évident...

- Si nous bougeons le sol s’effondrera et nous tomberons dans le ravin qui est juste derrière ses deux arbres.

Il avait dit ça d'un ton si naturel, on aurait dit que ça ne l'inquiétait pas plus que cela ! La meilleure chose dans tout ça était :

- ça veut dire que nous serons encore dans cette position encore un moment alors ? ♥

Il me dévisageait, même si sa façon de me regarder n'était pas du tout amical, j'adorais ses regards. BREF ce n'était pas vraiment le moment, nous étions à deux doigts de mourir, le sol bougeait encore un peu plus, cela ne sentait pas bon du tout.

- Nous sommes officiellement dans la merde, prépare toi bien on va " voler".

- HEIN ? QU..AHHHHHHHHHHHHh

Le sol avait finalement craqué, nous tombions tout les deux dans le vide, j'avais réussi à attraper une liane et j'avais aussi réussi à attraper la jambe du recherché, il avait carrément la tête à l'envers, j'aurais été dans la même situation j'aurais eu le sang qui me serais monté à la tête ! En revanche mes bras ne tiendraient pas longtemps, heureusement la liane à laquelle je m'agrippais étais solide et je finissais par me hisser tout en haut grâce à la propulsion de mes jambes. Chouette d'être danseuse n'est ce pas ?  Maintenant il fallait que je remonte Bakura ce qui ne serait pas une mince à faire, mais lui ne se préoccupait pas de son sort mais celui de son anneau qui pendouillait dans le vide. Il penchait la tête pour pas le laisser tomber, je lui criais de le laisser tomber mais au lieu de cela il m'insultait de tout les noms possibles, il tenait à son anneau à ce que je voyais. Problème c'est que si je le tirais l'anneau allait tomber au fond du ravin, mais si je laissais comme ça il risquait de tomber lui aussi, que faire ? Je regardais autour de moi, je vis une longue branche, cet objet allait nous sauver ! Je l'avais prise et je la tendais vers la tête de Bakura qui avait faillit se la prendre au vu de ma maladresse :

- Tu fous quoi là ?!

- Arrête de me crier dessus où je te laisse tomber toi et ton anneau ! criais-je. Bon va falloir que tu me fasses confiance d'acc ? Je vais essayer de le récupérer mais il y a de fortes chances qu'il tombe !

Je m'étais risquée à le prévenir au moins il ne sera pas surpris si je fais une grosse bêtise.

- Hors de question !

Quel tête de mule celui là ! Même dans les pires situations il me faisait pas confiance.

- Soit c'est ça soit il tombe !

Il me regardait, il n'avait pas d'autre choix que d'accepter ma proposition après tout, qu'allait-il dire ?

- T'a intérêt à pas le faire tomber sinon je t'explose ta gueule c'est clair ?!

Même en étant dans le vide il m'engueulait, lui je vous jure ! Je vous souhaite de jamais le rencontrer, l'anneau était au bout de son nez prêt à tomber, c'était maintenant ou jamais, d'un geste vif je l'attrapais avec le bout de la branche et le ramenais en haut sous le regard stressé de Bakura. Hourra j'avais réussis, maintenant je pouvais ramener mon chéri en haut en toute tranquillité ! Une fois en haut nous étions essoufflés, j'avais son anneau entre les mains, il me le prit rapidement et le remettais à son cou. Qu'est ce qu'il avait avec son anneau lui ? Bizarre. Faudrait que je lui demande quand il sera de meilleur humeur. Il me regardait de nouveau, il fermait les yeux :

- Merci.

Choquée. Voilà ma description de mon état en ce moment même, je ne rêvais pas ! Il m'avait remercié ! J'allais pourvoir me vanter que le grand Bakura ryo m'avait dit un mot gentil ! Enfin si j'étais encore vivante d'ici là...On s'étaient assit un peu plus loin dans la jungle à un endroit sec et à l'ombre. Nous repartions une fois reposée, je ne pouvais m'empêcher de lui sourire et de lui adresser la parole, les longs silences je détestais ça >W<

- Tu as l'air d'y tenir à ton anneau ! commençais-je.

- Exact.

- Il parait que tu as une deuxième personnalité c'est vrai ? continuais-je.

Il hochait la tête en guise de réponse, il n'était pas bavard mais je devais m'en contenter malheureusement. Notre " conversation " devait s'arrêter là puisqu'une énorme crevasse se trouvait sur notre chemin.


note:
 

Revenir en haut Aller en bas
Bakura Ryô

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 19
Localisation : Quelque part dans les ténèbres ~
Humeur : Sadique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
367/400  (367/400)

MessageSujet: Re: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   Dim 8 Juin - 19:13

Note pour Ino:
 

Après la petite mésaventure qu'ils avaient eu, les deux aventuriers étaient maintenant face à une crevasse plutôt profonde. L'espace entre les deux rebords de chaque falaise était assez impressionnant mais Bakura comptait le traverser en sautant, ce qui ne serait pas le cas pour la danseuse. Il regardait Ino d'un oeil pour voire si elle allait le suivre dans sa fougue, l'occulte prit son élan et sauta sans prendre de précaution, il avait confiance en lui même alors ça passait nickel ! Il était désormais de l'autre côté de la falaise et il attendait Ino impatiemment, qui celle-ci était complètement sous le charme d'ailleurs de son " fabuleux " saut.

- Bon tu sautes ?! dit-il en voyant qu'elle ne bougerait pas.

- T'es malade ?! J'ai peur du vide ! Et imagine si je tombe ! Tu t'en voudras toute ta vie et tu pleureras sur ma belle tombe !

* C'est vrai que j'aimerais tellement te voir tomber en bas, mais malheureusement j'ai besoin de toi *

La jeune fille était sur un rocher qui était pas très stable, mais si elle ne l'empruntait pas elle ne pourrait plus traverser la crevasse. Voyant le visage désespéré du criminel Ino devait tenter quelque chose :

- Pourquoi sauter ? On pourrait pas faire le tour ? demanda t-elle.

- On mettrait encore plus de temps, déjà que tu me pompes l'air alors rester un peu plus avec toi plutôt crever.  

Tant de méchanceté en lui, mais il en était fier, s'était sa nature après tout, mais la jeune fille semblait garder espoir avec lui :

- Bon...je saute mais tu me rattrapes d'acc ?

- Ouais ouais...

La danseuse ne savait pas si il fallait faire le plus confiance à la pierre qu'à l'autre fou, mais rien qu'en sachant qu'elle se ferait rattraper par son bien aimé, une poussée de courage l'envahissait ! Elle sauta gracieusement de l'autre côté et attendait d’atterrir dans les bras de Bakura, mais celui-ci se décala de quelques mini-mètres sur le côté laissant tomber la danseuse dans la boue. Voyant la tête d'Ino dans la boue il rigola discrètement de la scène, et il prononça d'un ton ironique :

- Vraiment désolé j'ai mal calculé ton atterrissage !

- Te fous pas de moi ! >W<

- Si tu voyais ta tronche. pouffa t-il.

Il se payait sa tête, il rigolait de sa propre connerie, il avait un humour bien à lui ! La jeune fille était couverte de boue ce qui la dégoûta un peu plus de cet satané jungle, mais le principal c'était qu'ils étaient de l'autre côté. Ils reprenaient la route, Ino toujours devant pour guider et Bakura juste derrière, malgré le fait qu'elle s'était faite humiliée, elle n'en voulait pas à l'occulte au grand damne de celui-ci qui se disait qu'elle allait être collante de nouveau. Vivement qu'ils s'atteignent la bibliothèque comme ça il pourrait s'en débarrasser et il serait de nouveau tranquille ! Mais au fond cette fille l'intriguait, il y avait deux raisons, la première était qu'elle n'avait pas spécialement peur de lui, qui était un dangereux criminel. La seconde, elle lui rappelait quelqu'un qui lui était cher auparavant, il effaçait ce souvenir de sa tête, le passé était le passé point final. Le soleil commençait à décliner au loin, il pourrait encore marcher 2h, c'était le grand max, et là où ils étaient le terrain n'était pas très favorable à un camp provisoire, il valait mieux continuer encore un peu. Au même moment l'agaçante Ino reblablatait de nouveau, Bakura ne savait pas si il allait tenir encore longtemps :

- Pourquoi tu ne me présente pas ton double ?

- Parce que j'ai pas envie.

- Tu sais que je l'ai déjà rencontré ?

- Pourquoi tu me demandes de te le présenter alors que tu le connais déjà bécasse ?

Décidément cette fille cherchait vraiment la conversation avec lui, mais lui déjà il ne l'aimait pas alors parler avec elle...

- Oui mais c'était vite fait tu vois...Je l'ai juste aperçu de loin ! On était sur comity island, je faisais un concours de danse et il était dans les gradins. c'est vrai qu'il est kawai quand même...

- Cool ta vie, maintenant avance ! dit-il en lui mettant des coups de pieds au fesses pour qu'elle bouge.

En tout cas les coups de pieds marchaient bien, elle avançait plus vite que tout'à l'heure, en même temps les coups de Bakura étaient plutôt forts. Toutefois elle continuait son bavardage inutile :

- Je peux t'appeler chéri ?

- Nan.

- Mon amour alors ?

- Nan.

- Mon criminel en sucre  ? continua t-elle.

- Mais ta gueule un peu ! Pas possible de parler autant !

Et ils continuaient leurs petite guéguerre, ils réveillaient tout les animaux de la jungle, le nombre de fois que Bakura avait tué Ino dans sa tête était impressionnant, mais il devait rester zen et garder son sang froid dans cette situation. Là c'était sûr, Chill se faisait battre à plat de couture par l'autre folle en violet, c'était la première fois qu'il rencontrait une fille comme ça. La championne des championnes des chiantes, grosso modo' il était loin d'être sortit d'affaire. Après une heure de marche épuisante, surtout moralement pour Bakura, il fallait trouver un coin où dormir, ils trouvèrent rapidement une petite clairière pour y passer la nuit, évidemment s'était sans compter sur Ino pour lui gâcher un peu plus la journée avec ses phrases qui le traumatisait limite :

- Je peux passer la nuit dans tes bras ? dit-elle naturellement.

- Héhé je vais la tuée...il rigolait nerveusement, il était à deux doigts de craqué.

- Hé c'est pas une répon....

Il avait assommé la danseuse, il avait craqué, s'en était trop, c'était une trop dure épreuve pour lui ! Il espérait ne pas avoir tapé trop fort, il ne fallait pas la tuer non plus et ni la blessée gravement, au pire il s'en foutait. La voyant tombée dans les vapes, il hurla sa victoire :

- BON DIEU QUE ÇA FAIT DU BIEN SA MÈRE ! dit-il en levant les bras au ciel.

Pour fêter son moment de tranquillité, il alla chercher du bois pour faire un feu pour la nuit.

Revenir en haut Aller en bas
Ino Yamanaka

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 20
Localisation : Opertale / Leonne
Humeur : Entrain de penser à Bakura ~

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
2/1000  (2/1000)
Expérience:
59/400  (59/400)

MessageSujet: Re: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   Lun 9 Juin - 20:04

note :
 

Trou noir. Vous vous demandez sûrement pourquoi je dis cela ? Eh bien c''était la description parfaite de ce que je voyais autour de moi. J'étais entrain de lui parler lorsque j'ai sentit un coup et après plus rien, qu'est ce qui m'arrivait ? J'ouvrais enfin les yeux, j'étais dans l'herbe fraîche de la nuit, je revenais petit à petit à moi, j'avais perdu connaissance ? J'avais un peu mal à la tête comme si j'avais reçu un choc, mais quelque chose me tiltais, c'était calme, beaucoup trop calme. Je venais de comprendre :

- BAKURA ?! m'affolais-je.

Il m'avait abandonné c'était sûr ! Je regardais partout autour de moi, personne, absolument personne. Pourquoi m'avait-il amené dans cette jungle pour ensuite m'y abandonner comme une vulgaire chaussette ?! J'étais la grande Ino, il me fallait beaucoup plus de respect que ça ! Mais je n'arrivais pas à le détester...Je marchais en rond en faisant les 100 pas, réfléchissant à comment me sortir de cette saleté de jungle. En plus j'avais un peu peur toute seule sur cette île pas très fréquentable >W<

- Ah si je le retrouve je le tue ! >W< dis-je en tapant contre un arbre.

- Tu vas tuer qui au juste ? dit une voix juste derrière moi.

Je me retournais il était juste là comme par magie ! Il avait un tas de branches dans la main, je comprenais pourquoi il s'était absenté, sans doute il voulait faire un feu. Tellement j'étais contente de le voir que je me jetais dans ses bras, instinctivement il lâcha les bouts de bois et m'attrapa. Il grogna de mon comportement mais je m'en fichais, il était à c'était le principal ! Plus tard, lorsque nous avions mit les branches pour en faire un feu de camp, je me proposais pour allumer le feu, il me regardait d'un air suspect comme si j'allais faire une connerie, j'allais lui prouver que je savais faire des choses. Je prenais dans ma petite sacoche situé sur ma hanche droite et je sortis une fleur rougeâtre, la plante avait la capacité d'allumer un feu. Je frottais la plante et des minuscules pétales tombèrent et s'enflammèrent sur les bouts de bois, créant ainsi un petit feu de camp pour deux personnes. Toute fière de moi je me levais et allait un peu plus loin sous le regard curieux de Bakura, ce que j'allais faire ? Mes exercices quotidien pour la danse, même ici dans cette jungle je faisais mes exos car c'était important ! Je m’étirais les membres, et je faisais des exercices pour mes soigneuses jambes. Une fois mes exercices terminés je me posais contre un arbre pour pouvoir dormir, mais je ne pouvais m'empêcher de regarder Bakura qui était contre un arbre plus loin aussi. Il fixait l'horizon, il ne dormait pas ? Tant pis, il faisait noir je pouvais l'admirer un peu grâce aux lueurs de la lune !

- Arrête de me reluquer ça m'agace.

Je fermais les yeux rapidement, j'étais tellement gênée sur le coup, mais comment il avait pu me voir, il n'avait pas une seule fois jeté un regard vers moi, ce type était inhumain ou quoi ? C'était sur cette pensée que je m'endormis, le lendemain matin je m'étais réveillée à cause des bruits matinales de la jungle, je me sentais obligé de regarder vers mon chéri, il était exactement dans la même position qu'hier soir, on aurait dit une statue. Il avait dormi au moins ? Je ne voulais même pas risquer de poser la question, il allait encore et toujours m'envoyer balader. Je me relevais péniblement, j'avais mal dormi en même temps je n'étais pas sur un lit loin de là ! J'attendais que monsieur se donnait la peine de se lever et nous étions de nouveau en route ! Je le regardais marcher jusqu'à moi, quelque chose clochait dans sa façon de marcher, il boitait !

- Qu'est ce que tu as ? Et regarde ton bas de jambe est en sang !

- Et alors c'est pas grave ! Il commençait à partir mais je le retenais pour ne pas qu'il aille plus loin.

- Si c'est grave ! Arrête de faire le gros dur ! Je diagnostiquais sa jambe on aurait dit qu'il était mordu par quelque chose. Je l'observais et il comprit vite ma question.

- Serpent. dit-il en tournant un peu sa tête vers moi.

Mauvais mauvais >W< Certains serpents étaient venimeux, il fallait qu'on l'ausculte, mais approcher un type pareil je plaignais le médecin ! Il n'avait pas le choix de toute façon, il fallait continuer notre périple, je gardais un oeil sur lui ce qui encore une fois le déplaisait !
Quelques heures plus tard nous arrivions dans un village un peu plus paisible que celui où nous nous étions rencontrés, je regardais la carte il me semblait que la bibliothèque était dans les environs. Il y avait des personnes un peu plus civilisés ici, cela faisait plaisir à voir ! Mais la priorité était d'aller voir un médecin, je ne risquais pas de lui dire qu'il y avait la bibliothèque dans le coin sinon il n'ira jamais se faire soigner. Il était plus têtu que moi quand il s'y mettait, il commençait de plus en plus à boité, moi je m'inquiétais contrairement à lui ! Soudain une passante remarquant la blessure de Bakura l'interpella :

- Oh jeune homme en voilà une belle blessure, morsure de serpent ?

Je ne lui laissais pas le temps de répondre que j'interférais dans la discussion, non seulement elle parlait avec mon homme mais en plus elle avait un physique aussi avantageux que le mien ! Je suis très jalouse alors il ne valait mieux pas l'approcher :

- Oui, connaissez vous un médecin ? demandais-je.

- au coin de la rue à droite vous trouverez un homme qui en pratique un peu, je n'ai pas mieux à vous proposez ici.

- Je vous remercie ! Allez viens le boiteux !

Pour une fois il n'avait rien dit, on voyait qu'il était mal, sinon il aurait encore dit quelque chose à tout les coups ! Il avait l'air de souffrir et il je le sentais respirer bizarrement, son cas commençait à s'aggraver ! Nous étions vite arrivé devant chez le médecin, je toquais à la porte en espérant que quelqu'un nous ouvrent >W<

note 2:
 



Revenir en haut Aller en bas
Bakura Ryô

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 19
Localisation : Quelque part dans les ténèbres ~
Humeur : Sadique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
367/400  (367/400)

MessageSujet: Re: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   Mar 10 Juin - 19:30

Dans quelle mouise Bakura s'était-il encore fourré, bien que depuis qu'il avait le corps de l'autre Bakura, c'était la première fois qu'il se sentait aussi mal. Après tout une morsure de serpent ne faisait jamais du bien mais là ça avait l'air d'être un vénéneux, vu la douleur qu'elle procurait. Il espérait que l'homme qui semblait être le médecin de l'île ouvre cette satanée porte car il n'allait pas tenir bien longtemps avec sa blessure, il avait du mal à respirer et sa vue se brouillait de minutes en minutes ! Ino avait frappé à la porte, le temps semblait énormément long entre le moment où elle avait toqué et le moment où par miracle un homme ouvrit la porte, la danseuse saisit immédiatement l'occasion :

- Bonjour désolée de vous déranger mais si vous êtes le médecin du village on a absolument besoin de vous !

Le médecin un peu surpris sur les bords demandait ce qu'il se passait :

- En quoi je peux vous aider mademoiselle ?

Ino montra du doigt Bakura qui était juste derrière, l'homme en ayant vu son état compris toute suite :

- Oh tu es pas en forme coco ! Allez entrez, on va l'installer sur ce canapé ! dit-il.

Ils emmenèrent le malade sur le canapé sous les yeux exaspérés de Bakura qui n'aimait pas qu'on le touche, mais il devait malheureusement s'y faire ! Le médecin regardait la jambe du blessé, sa blessure était au mollet et était plutôt profonde, au point qu'il ne sentait plus sa jambe du tout. Le serpent ne l'avait pas loupé !

- Dis moi, ce serpent était-il violet avec des rayures noires ? demandais le docteur.

- Comment tu sais ça toi ? dit-il un peu intrigué.

- Je reconnais cette morsure, heureusement pour toi mon coco j'ai l'antidote !

Il partit fouiller dans son armoire, il ressortit une petite fiole et une seringue, ce qui rendait mal à l'aise Ino. Bakura la traita de chochotte, celle-ci répliqua que non et ainsi de suite, la scène amusa le médecin qui revenait vers l'occulte pour lui administrer sa piqûre.

- Vous avez bien fait de venir me voir, encore quelques heures et vous étiez mort. dit-il en le piquant.

- Encore quelques heures...? disait Ino un peu choquée.

Bakura ne disait rien, il en avait conscience de toute façon, mourir ici ne l'aurait pas arrangé dans ses projets, et soigner cette jambe était une priorité, si il boitait dans ses combats cela le pénaliserait contre ses adversaires, et une défaite selon lui n'était pas du tout envisageable.

- Au faite, je m'appelle Marc, je suis médecin à mes heures perdues et tatoueur, enchanté ! dit-il chaleureusement.

- Moi c'est Ino, danseuse professionnelle, et le malade c'est Baku..euh, mon petit copain ! dit-elle en lui serrant la main.

- Oh votre petit copain ? Enchanté monsieur !

- Mais je suis pas son petit copain bordel. dit-il sous un oreiller, car il en avait mit un sur sa tête. Mais attendez ! dit-il en se relevant. Vous avez dit tatoueur ?

Marc hochait la tête.

- Une fois que vous m'aurez soigné, j'aurais quelque chose à vous demander. dit-il en se remettant l'oreiller sur sa tête.

Marc ricana de sa façon de demander les choses, puis se concentra sur la plaie qui était bien infectée. N'étant pas un médecin de base il n'avait pas de désinfectant adéquate pour ça, il allait devoir utilisé une méthode aussi efficace mais plutôt douloureuse. Il repartit dans son armoire à malices et il revint avec une bouteille d'alcool, Ino en voyant la bouteille avait déjà mal pour Bakura mais elle allait voir ce gros dur avoir mal. Profitant de l'instant où Bakura ne voyait pas la scène car il avait l'oreiller sur la tête, Marc saisissait l'occasion et versa l'alcool sur la plaie de l'occulte, ce qui ne lui plaisait mais alors pas du tout :

- AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH mais il est malade ce type !!

Il lui balança l'oreiller dans la gueule, Marc était tombé de sa chaise sous le puissant coup d'oreiller, Ino l'aida à se relever tout en réprimandant son coéquipier :

- Mais ça va pas la tête ! N'agresse pas celui qui te soigne !

- T'appelle ça soigné ?! J'appelle ça martyrisé ! dit-il en tenant fermement sa jambe.
- Arrête de dire des bêtises !

Marc rigolait de la scène, cela le faisait rire, quel drôle de médecin ! Enfin tatoueur.

- ça vous fait rire ? O_o demandait Ino.

- J'ai jamais vu un patient comme ça ! Eh bien mon coco tu as un caractère bien trempé !

* Mon coco, mon coco...je vais lui en foutre des cocos moi *

La douleur s'était peu à peu estompée, Marc lui faisait un bandage pour la journée, il lui fallait du repos, ça en revanche ce n'était pas dans ses plans. Mais bon il décidait de se reposer un peu dans le canapé tout en écoutant discrètement la conversation entre Ino et Marc. Elle parlait de ses mésaventures dans la jungle ainsi que son rêve, le tatoueur l'écoutait avec attention. Quand ce fût à son tour, Marc racontait qu'il soignait gratuitement les pirates qui avaient un grand besoin d'aide, et il tatouait les habitants du coin. Ils étaient chanceux car il faisait de magnifiques tatouages et ce n'était pas très cher ! Ino demandait tout à coup à aller dans la salle de bain pour aller se décrasser un peu de toute cette boue encaissé à cause d'un certain Bakura. Quant elle fût partie, l'occulte décidait de lui parler de ce qu'il voulait depuis tout'à l'heure :

- Vous êtes un tatoueur donc, savez vous remplacer certains tatouages spéciaux ?

-Spéciaux ? Vous voulez dire ceux qui sont normalement à vie ?

- Par exemple. A vrai dire peu de tatoueurs savent le faire, car il faut des produits très spéciaux.  

- Je ne pense pas pouvoir accéder à ta requête mais je peux jeter y un coup d'oeil ?

Il hochait la tête, il se relevait et enlevait son tee shirt dévoilant son dos. Il avait un énorme tatouage de dragon dans son dos. Le tatouage prenait quasiment toute la longueur de son dos et était impressionnant.
Son tatouage:
 
Marc était choqué de voir un si beau design :

- Ouah...on aurait presque dit une peinture faite il y a des siècles....

Bakura se contenta d'un léger sourire, sur certains points il n'avait pas totalement tort. Marc demandait si il pouvait l'examiner de plus près, pour une fois l'occulte se laissa faire, après tout il voulait absolument se débarrasser de ce maudit tatouage. Marc semblait soupirer, mauvaise nouvelle ? Il rétorqua qu'il ne pouvait pas se débarrasser du dragon car elle était effectivement à vie, mais en plus jamais il n'oserait enlever un si beau design. Au même moment Ino revenait plus propre que tout'à l'heure, une bonne douche lui avait fait du bien, elle rougissait à la vue de son amour torse nue, mais son sourire laissait place à des yeux intrigués par le mystérieux tatouage :

- J'ai l'impression d'avoir déjà vu ce dessin quelque part...ça me revient ! Dans les vieux bouquins d'histoires de ma mère ! Je crois que c'était un blason d'une famille royale très puissante ! Mais je ne suis pas exactement sûre...

- Tu ferais mieux d'oublier. dit-il d'une voix plutôt sérieuse.

Le regard de Bakura se renfrogna, il ne voulait pas qu'elle en dise plus. Il remit son tee shirt et se réinstalla dans le canapé. Les deux autres n'avaient pas vraiment compris sa réaction mais au vu de la tête qu'il tirait, il ne valait mieux pas le questionner. D'un seul coup il prononça que lui aussi voulait se laver et il emprunta la salle de bain à son tour tout en défiant Ino de s'approcher de la porte, car il l'avait sentit venir. Il laissait seul les deux autres qui étaient bien partit pour discuter de nouveau.

Revenir en haut Aller en bas
Ino Yamanaka

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 20
Localisation : Opertale / Leonne
Humeur : Entrain de penser à Bakura ~

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
2/1000  (2/1000)
Expérience:
59/400  (59/400)

MessageSujet: Re: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   Mer 11 Juin - 22:08

Réaction bizarre pour un type bizarre, voilà ce que je pensais à ce moment. Avais-je dis quelque chose de mal ? Il s'était énervé d'un seul coup, pourtant je me rappelais pas de l'avoir blessé ou dit quelque chose de méchant sur lui. Je réfléchissais à mes paroles mais rien, absolument rien de contrariant ! Mise à part le fait que s'était un " vieux blason datant d'une époque lointaine ", Marc me regardait aussi, il était aussi surpris que moi. Je soupirais en espérant qu'il revienne de meilleur humeur, même si cela n'était pas trop possible vu son caractère exécrable. Je m'assis sur une chaise en face de Marc qui était debout :

- Pas très sympathique votre ami Ino. dit-il en rigolant.

Au moins ce monsieur avait de la joie de vivre lui ! Pas comme certains criminel qui tabassait tout ce qui bouge :

- Oh laissez le ! cela lui passera ! ajoutais-je en me grattant la tête.

- N'empêche magnifique tatouage ! en tant que grand tatoueur des environs je n'ai jamais rien vu de tel ! faudrait que je lui demande son tatoueur. dit-il tout content.

Pas sûr que ça lui plaise au vu de sa précédente réaction, pour en avoir le coeur net il fallait qu'il sorte de la douche, j'avais tellement envie de le rejoindre mais il m'avait défendu de m'approcher et de rester là où j'étais.
Marc et moi poursuivions notre discussion dans une grande joie et sérénité :

- C'est un ami de longue date à vous ? demanda t-il tout innocent.

- Oh pas du tout ! nous nous connaissons que depuis hier seulement. rigolais-je.

Marc me racontait que sa tête lui faisait penser à quelqu'un, il n'était pas sûr car il voyait des tonnes de personnes en une journée, mais il avait les traits distinctifs d'un certain grand personnage du moment. Je lui rétorquais qu'il devait faire sûrement erreur, je voulais protéger mon petit (grand) Bakura de toute menace comme une mère ferait avec son enfant, bien que cette situation n'était pas vraiment similaire. J'entendis une porte claquée, c'était sûrement lui qui était revenu de sa douche, bingo c'était lui ! Marc lui demandait chaleureusement si tout allait bien pour sa jambe, il hochait simplement la tête, il avait l'air de vouloir partir et vite, ne voulant le contrarier davantage je me préparais à partir aussi. Je cherchais dans ma sacoche de quoi le payer mais le tatoueur me stoppait dans ma course :

- Pas besoin mademoiselle ! j'ai dit que je faisais ça gratuitement !

- cela m'embête beaucoup....vous êtes sûr ?

il me fit signe que oui, toute confuse je rangeais mon porte monnaie, je regardais du coin de l'oeil l'occulte pour voir sa réaction. Réaction de sa part comme je m'y attendais il sortit sans même dire au revoir à Marc qui l'avait tout de même soigné ! Quel toupet celui-là ! Je m'excusais auprès de Marc pour son comportement mais c'était sans rancune pour lui, tant mieux, il avait beaucoup de gentillesse, je respectais cet homme ! Dehors, Bakura ne m'avait même pas attendu, aucune galanterie celui-là ! Je ne le voyais plus, où était-il passé ? Il ne pouvait attendre que je le guide gentiment jusqu'à la bibliothèque ? Non monsieur est pressé et n'apprécie pas ma compagnie ! Mais je me devais de le retrouver, je devais suivre les indications que m'avais formulé Marc au sujet de sa blessure, il fallait surveiller tout ça de près. Il se pouvait qu'il perde l'équilibre de temps à autre, je devais être à ses côtés pour le soutenir que cela lui plaise ou non. Heureusement je réussis vite à le trouver il ne marchait pas vite et il boitait, facilement repérable non ? Je prenais une de mes mèches et je la mettais derrière mon oreille et je me dirigeais vers mon cher et tendre, lorsque je me mit devant lui je voyais dans son visage tant de bonheur de me retrouver...:

- Tu aurais pu dire au revoir au moins ! malpoli >W<

- Tout ce que je veux est la bibliothèque et me barrer de cette putain d'île. Alors emmène moi et vite ! J'ai déjà perdu trop de temps ici !

Il était pressé par autre chose ou je rêvais ? Il devait avoir sans doutes d'autres affaires à régler lui qui était pirate, je ne connaissais pas trop leurs mode de vies, si seulement Bakura était un poil plus aimable, j'aurais pu en apprendre davantage ! Mais c'était Bakura un être infâme mais incroyablement beau qui...bon je repartais dans mes fantasmes de jeune fille éperdument amoureuse, un amour compliqué ou à sens unique comme on dirait chez moi. Mais je ne perdais absolument pas espoir de le conquérir, j'avais peut'être mes chances qui sait ? Je l'emmenais devant la grande bibliothèque du petit village, une fois devant celle-ci il rentra précipitamment, je le suivais du regard et rentrais avec lui. La bibliothécaire qui était encore une fois une femme plutôt sexy et attirante nous souhaita la bienvenue, je m'arrêtais volontairement pour faire genre que je faisais mes lacets, mais au lieu de cela je regardais la bibliothécaire pour voir si elle ne reluquait pas Bakura. Bingo j'avais bien fait, elle le regardait, beaucoup trop même ! Je m'approchais d'elle au comptoir, prête à lui dire ses quatre vérités même si je ne la connaissais pas du tout :

- Arrêtez de le regarder ou ça va mal finir ! dis-je en lui murmurant.

- Oh désolée ce n'était pas intentionnelle madame...

Mouais pensais-je, je partais doucement mais toujours en la regardant assez méchamment pour lui faire passer le message, certes il n'était pas en couple avec moi mais je voulais garder ce qui m'appartient ! J'allais vers Bakura qui fouillait dans les livres, je lui attrapais le bras pour prouver à cette garce du fond qu'il était à moi et à moi seul ! En voyant mon geste soudain il me regardait d'un air étrange mais il ne s'attardait pas plus que ça tant il était concentré dans ses livres d'armes. Je me faisais une guerre de grimace avec la dame, je lui tirais la langue et faisait des bruits avec ma bouche, je me retournais vers l'occulte il me regardait avec ses yeux ronds, il devait se demander qu'est ce que je fabriquais encore. Je lui souriais en rigolant légèrement et il soupira, se replongeant dans sa recherche :

- Par contre si tu pouvais laisser circuler le sang de mon bras ça m'arrangerait beaucoup !

- Ah oui désolée...>W< je le serrais tellement que son bras aurait pu devenir bleu. je dois rester souvent près de toi à cause de ta jambe !

J'avais l'impression qu'il ne m'écoutais pas, c'était peut'être pas une impression en fait. J'entendais ricaner la dame plus loin, grrr elle ne payait rien pour attendre celle là ! L'occulte semblait plongé dans un livre en particulier, ce bouquin parlait apparemment de rapière, j'avais presque oubliée qu'il possédait une arme si belle et fine, il cherchait plusieurs minutes puis il refermait le livre silencieusement. Il se dirigeait vers le comptoir de la sale dame de tout'à l'heure, il avait sans doute un renseignement à demander, j'espérais de tout coeur qu'il l'envoi péter comme il le faisait si bien avec moi :

- Ohé vous avez pas d'autres livres sur les rapières ?

- Non désolé monsieur.

- Putain tout ce bordel pour rien ! il regardait avec méchanceté dans ma direction. Toi viens là !

Il m'avait sortit en me tenant par ma queue de cheval, il me fixait dans les yeux :

- Je suppose que c'était le lieu où tu devais m'emmener ?

- Euh oui...

Je pense que c'était l'heure des adieux, adieu peut'être au soleil pour moi, je ne voulais pas finir comme ça, j'avais un but, un rêve >W< Je pensais qu'il allait me faire du mal mais il regardait derrière moi avec un sourire sadique, je ne comprenais pas ce qui lui arrivait, je regardais à mon tour par dessus mon dos et je vis....UN MARINE.

- Oh voilà un boulet. dit-il avec un regard de psychopathe.

- Relâche cette fille criminel, nous verrons ensuite de ce que nous ferons de toi. ajoutais le marine avec un fusil chargé qui pointait Bakura en pleine tête.

J'étais encore dans une situation anarchique, je me demandais si j'allais vraiment revenir vivante de cette île ! Soudain j'entendais l'occulte rigoler comme un taré, il avait un fusil pointé sur lui et il trouvait encore le moyen de rire sadiquement ?!

- Creuse ta tombe petite terreur et réfléchis plutôt à ton sort qui ne devrait pas être joli !

Il me balança carrément sur le marine qui dû lâcher son arme à cause pour me rattraper, au même moment Bakura s'empara du fusil et mit un coup violent de crosse à son adversaire qui tomba lourdement par terre, profitant de la bouche ouverte du marine, Bakura enfonça le fusil dans la bouche et appuya sur la détente en lâchant un petit " crève " sadique. Je ne voulais même pas voir ça tellement ça me donnait envie de vomir, tout en essayant de ne pas regarder le sol je criais au criminel :

- Oh non...en voilà toute une armée maintenant !!!!

Pleins de marines arrivaient en courant vers nous, Bakura voulait se les faire mais je l'attrapais par le bras en lui disant qu'ils étaient trop nombreux pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Bakura Ryô

avatar

Messages : 123
Date d'inscription : 25/03/2014
Age : 19
Localisation : Quelque part dans les ténèbres ~
Humeur : Sadique

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
367/400  (367/400)

MessageSujet: Re: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   Jeu 12 Juin - 18:08

Une avalanche de marine s'était dirigés vers les deux aventuriers, Bakura voulait les affronter mais Ino refusait catégoriquement car il était blessé ! Il valait mieux fuir selon elle, l'occulte grimaça et s’enfuyait en ronchonnant avec la danseuse, ils couraient à travers le petit village en évitant les marines et leurs coups de fusils. On était sur une île de pirates, les marines pouvaient tirés comme bon leurs semblait, tant pis pour les pertes involontaires ! Malgré que sa jambe lui faisait souffrir Bakura arrivait plutôt bien à courir, et il évitait les balles en se réfugiant derrière des personnes ou des tonneaux :

- C'est Bakura Ryö !! Il faut le rattraper ! Allez les gars on se bougent ! hurla celui qui était apparemment le chef de cette troupe.

Ino suivait instinctivement l'occulte, mais ce n'était pas vraiment une bonne chose, Bakura était la cible principale, les marines allaient donc le suivre lui car il pensait qu'Ino était sa prisonnière, ce qui était dans un sens plutôt vrai. Celui-ci grimpait sur les toits des petites maisons tout en glissant sur les tuiles et il rentra dans une maison en passant par une fenêtre. Les pirates qui l'habitaient se demandaient ce qui se passait, ils virent Bakura traversé la maison en courant sans leurs adresser le moindre regard, ils comprirent vite que c'était un fugitif en voyant les soldats débarqués à la porte. Ils s'en fichèrent complet des gars ils voulaient leurs proie principale, celui-ci avait d'ailleurs ressortit par derrière et retrouvait Ino plus loin. On s'aurait presque crut dans Pirate des Caraïbes, avec les deux pirates et la Marine qui serait la compagnie des indes, le pire c'était qu'ils avaient perdus les deux fugitifs de vue. Les deux justement s'étaient réfugiés dans une ruelle, ils reprenaient leurs souffles, soudain une idée machiavélique traversa Bakura :

- Et si on jouait au bowling ?

Ino le regardait avec de grands yeux et une bouche qui touchait presque le sol :

- Tu te fiches de moi ?! C'est pas le moment ! On peux mourir à toute instant et toi tu veux jouer au bowling ? Tu t'es pas pris une balle par hasard ? O_o

- Je suis sérieux. dit-il en frottant ses mains.

- Et puis on a pas le matériel !

- Bien sûr que si, tu es la boule de bowling, les quilles sont les marines et je suis le joueur, on est au complet, en route allons faire une petite partie ! ajoutait-il en la regardant machiavéliquement.

- NON ATTE....

Il avait prit Ino sur ses épaules et grimpa agilement tout en haut de l'immeuble en usant la force de ses bras, la danseuse voulait descendre car il avait vraiment des idées à la con, surtout que c'était elle qui en faisait les frais ! Il était tout en haut et observait les marines qui étaient en bas entrain de les chercher, un marine les repéra et il cria qu'il était fait comme un rat :

- Relâche là Bakura !

- Vous voulez que je la relâche hein ? dit il tout fort, il baissa cependant d'un ton pour s'adresser cette fois à Ino. Tu es prêtes ? Tout va bien se passer tu verras hehehe...

- Non ne fait pas ça !!!! Je suis trop belle pour mourir comme ça !

- Tenez je vous la rends ! hurla t-il en la balançant violemment en leurs direction.

Ino était dans le vide et au vu de la hauteur où elle était propulsée, elle allait très vite et l’atterrissage allait faire mal. Elle devait tenter quelque chose, si l'occulte l'avait lancer comme ça dans la direction des ennemis il devait avoir une bonne raison, elle allait les attaquer et prouver à son amour qu'elle aussi était forte ! Les marines voulait la rattraper ou commençait à fuir car ils virent en très peu de temps Ino sortirent des fleurs de sa sacoche, elle les lança sur eux en criant comme une warrior :

- FLOWERS EXPLOSION !

A l'impact des fleurs au sol une explosion se créa en ville, la première des troupes des marines étaient tous K-O, on entendait l'occulte gueuler "STRIKE" en haut de son immeuble, il descendait pour voir comment allait Ino qui était par terre toute déboussolée et étourdit par le choc, on aurait dit qu'elle avait bu mais elle était seulement sonnée à cause de ses nombreuses roulades dans le ciel.

- Baku..ra toi...payer...la prochaine fois...

L'occulte se contentait de rigoler mais l'heure n'était pas aux bavardages, ils n'avaient plus le temps la seconde esquade arrivait en tirant n'importe comment et en tuant au passage des innocents. La jeune fille étant encore sonnée, il dû la porter car il devait se l'avouer elle avait fait un joli coup de maître juste avant, il la porta comme un sac à patate et il recontinuait sa folle course dans la deuxième partie du village qui était un peu plus mouvementée car les pirates étaient beaucoup plus présents dans ces lieux. Comme lors de son arrivé, les pirates refaisaient leurs cirque dans les rues mais en voyant l'esquade de marines la situation n'était plus la même, on aurait dit un tas de zèbres qui fuyaient leurs prédateurs. Profitant de tout ce bazar, Bakura put se réfugier entre tout le monde pour essayer de réveiller Ino qui recouvrait peu à peu son esprit. Une fois rétablie ils purent continuer leurs route, mais cette fois l'occulte avait son idée bien à lui en tête. Sous les yeux intrigués d'Ino il monta sur un toit et faisait des signes aux marines pour qu'ils l’aperçoivent, mission réussie ils le retrouvèrent rapidement, Bakura les emmenas dans un endroit bien précis.

- Suivez le ! hurla un des marines.

Après quelques minutes ils finirent dans une ruelle plutôt sombre et sans issues, l'orage commençait à se lever et la pluie tombait finement sur le sol, une tempête approchait. Mais pas seulement une tempête tropicale....

- Comment a t-il fait pour nous semer, il était juste là il y a deux minutes !

- Hé il est là ! annonça l'un d'eux en direction de Yami qui était devant la seule sortie possible.

- Tu as décidé de te rendre sale fou ?

Bakura ricanait légèrement, il préparait un mauvais coup c'était certain. Ino à ses côtés ne comprenait toujours pas pourquoi il avait amené les adversaires ici. Elle vit qu'il sortait son anneau et faisait craquer ses doigts, il voulait se battre :

- Ino...barre toi.

- Hein...? Mais pourquoi ?demanda t-elle innocemment.

- Fais ce que je te dis ! hurla t-il après.

Il avait regardé méchamment Ino, il ne rigolait pas, Ino dû se contenter de partir avec des yeux horrifiés, elle ne savait pas ce que Bakura allait faire mais une chose était sûr, dans cette ruelle un combat sanglant allait débuter...

Revenir en haut Aller en bas
Ino Yamanaka

avatar

Messages : 132
Date d'inscription : 04/06/2014
Age : 20
Localisation : Opertale / Leonne
Humeur : Entrain de penser à Bakura ~

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
2/1000  (2/1000)
Expérience:
59/400  (59/400)

MessageSujet: Re: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   Ven 13 Juin - 20:23

note:
 


Il m'avait parlé si froidement...qu'avait-il derrière la tête ? Il avait aussi sortit son anneau millénaire, un signe qui prouvait qu'il voulait se battre ! Mais il était seul face à cette vingtaine de marines, il n'allait pas s'en sortir indemne ! Mais il avait tout de même un prime sur sa tête ce n'était pas pour rien, il m'avait ordonné de dégager d'ici mais pour quelles raisons je l'ignorais. Je commençais à partir en courant lorsque j'entendis sa dernière phrase :

- Vous allez découvrir le véritable enfer.

Cette phrase me faisais froid dans le dos, que lui arrivait-il tout à coup ? Je courrai le plus vite possible sous une pluie battante et froide, le vent frais me glaçais le sang, je me sentais plus très bien tout à coup...Je courais comme une folle et je me mettais à l'abri sous un arbre en me tenant fermement les bras. J'avais froid, je ne savais pas si c'était à cause de la pluie ou à cause de la peur qui m’envahissais petit à petit, j'avais presque envie de pleurer, mais je devais me ressaisir et vite ! Tout ce que je voulais c'est que Bakura revienne vivant et en pleine forme, pourquoi l'avais-je abandonné là-bas ?! J'avais presque oubliée que c'était lui qui avait voulu que je m'en aille, je me prenais la tête en me la mettais entre mes deux jambes j'avais besoin de calme pour réfléchir, le vent soufflait beaucoup on était en pleine tempête et moi j'étais à bras nus et en jupe, super je vais tombée malade ! Ma tranquillité spirituel se finissait car je voyais un personne arrivée, était-ce Bakura ? Vu la silhouette cela lui ressemblait pas du tout, non ce n'était pas lui c'était une dame plutôt âgée à première vue. Elle avait l'air traumatisée, je m'approchais d'elle qui était en pleure et stressée :

- Tout va bien madame ? demandais-je en essayant de la rassurer.

- aaaaah ne m'approchez pas sale monstre !

Elle essayait de se débattre de moi, pourtant je ne lui avais rien fait, ou alors elle m'avait confondue avec quelqu'un d'autre ? Elle aperçut que je n'étais pas dangereuse, elle se calmait un peu mais en vain :

- Que ce passe t-il madame vous allez bien ?

- LUI ce gars aux cheveux blancs....il...il tuait tout le monde... son regard oh mon dieu....cette troupe de marine n'est plus, il y avait pleins de sang PARTOUT...c'est un TUEUR, les marines sont tous morts AHHHHHHHH, il m'a regardé et j'ai crût que s'était la fin !  il avait pleins de sang sur lui mais ce n'était pas son sang mais celui des ses adversaire !!!!! AHHHHH ! hurlait-elle en courant.

Je la voyais partir toute affolée, un gars aux cheveux blanc, un mauvais regard, combats avec des marines, BAKURA ! Il...il avait tué tout ces marines...? Je ne pouvais pas le croire, il fallait que je vérifie de mes propres yeux, il n'avait pas pu gagner contre cette troupe à lui tout seul, c'était impossible...a moins qu'il ne soit pas humain...Trop de questions se turlupinaient dans ma tête pour réfléchir plus, je courrai très vite en direction de la ruelle, je me souvenais bizarrement du chemin exact, je voulais tant savoir la vérité que mon corps en bougeait tout seul ! Je m'arrêtais de courir juste avant de tourner dans la ruelle, j'avalai ma salive et je me rapprochais à petits pas de l'entrée. Une fois devant j'ai cru que mes yeux me jouaient une farce mais pas du tout, du sang absolument partout, sur les murs sur le sol et sur les corps des marines...qui n'avaient plus de tête pour certains...En voyant les corps dont aucun n'étaient entier, j'en devenais verte! C'était un véritable carnage !!!! Une boucherie voilà un mot exact, je m'approchais de certains corps ils leurs manquaient des membres pour la plupart, c'était Bakura l'auteur de tout ça...? Je ne voulais pas l'imaginer et puis il était où lui ? Il n'était pas dans la ruelle, et son corps ne faisaient pas partit des victimes et selon la description de la dame traumatisée il était l'auteur de ce carnage...Je comprenais pourquoi elle était choquée, j'étais dans le même état, mes jambes en tremblaient. Soudain je sentis un souffle dans mon cou et une voix...que je ne pouvais oubliée...

- Ne t'avais-je pas dis de t'en allez d'ici ?

Oh non...c'était lui, je ne bougeais plus et j'étais incapable de répondre, je jetai juste un petit regard en arrière et je vis ses mains qui étaient en sang, quelques gouttes tombaient se mêlant à la pluie. J'hésitais vraiment à me retourner...peut'être qu'il avait juste été voir les blessés et qu'en les touchant il s'avait mit du sang sur les doigts me rassurais-je. Tant pis je devais savoir je me retournais vivement vers lui, chose que je n'aurai pas dû faire...

- Ba..bakura....tremblotais-je.

En voyant sa tête je compris que c'était lui l'auteur du génocide, il avait du sang partout sur lui comme l'avait décrit la vieille dame. Il avait un regard tellement de tueur que je reculais au fur et à mesure qu'il s'approchait de moi... Malheureusement en ne faisant pas attention où je mettais les pieds je glissais sur...UNE TETE, et tombais sur le sol rempli de sang....Véritable cauchemar pour ma part et véritable paradis pour l'occulte, l'anneau qu'il l'avait autour du cou tremblotait, on aurait dit qu'il n'en avait pas eût assez.

- C'est...toi qui...a fais ça n'est ce pas...? Pourquoi...pourquoi tant de haine..?

Un sourire de psychopathe se dessina sur son visage, rendant encore plus cette situation flippante :

- J'aime tuer, j'aime voir tout ces corps ensanglantés par terre dans une marre de sang, j'aime aussi me venger...Butter des marines est limite ma raison de vivre héhéhé

- Qu'on fait les marines pour que tu les détestent autant...? murmurais-je.

Il eut un fou rire démoniaque, après son rire il se retourna et partit les mains dans les poches. Que devais-je faire ? Le suivre ? Je me levais péniblement en rétorquant :

- Pourquoi m'as tu demandé de partir ?!

Il s'était arrêté mais sans se retourner dans ma direction, il s'exprima calmement :

- Si tu serais restée, tu aurais finis comme tout ces enfoirés de marines à la con.

Mon souffle se coupa...il ne se contrôlait pas dans ces folies meurtrières alors. Pour moi je considérais ça comme un geste de protection, il ne voulait pas ma mort, plutôt une bonne nouvelle. J'avais tellement envie de le prendre dans mes bras à cet instant, même si le sang sur lui me dégoûtais un peu, vous vous demandez sans doute comment je fais pour être toujours amoureuse d'un type pareil ? Très bonne question je ne le savais pas moi même ! Je courais dans sa direction et je me mettais à ses côtés, il me regardait toujours avec son air blasé, il devait s'être un peu calmé.


Nous avions été hébergés par Marc qui nous avait vu après ça, il avait été choqué lui aussi de voir le sang sur Bakura. Heureusement il n'avait pas chercher à savoir davantage, l'occulte s'était nettoyé et moi je me remettais de mes émotions de la veille. Marc m'avait annoncé que mon bateau était de nouveau fonctionnel, mon équipage me cherchait partout en ville il fallait que je les rejoignent au plus vite ! Mais...j'allai devoir quitter mon chéri..triste nouvelle. Nous étions devant la porte de Marc qui nous avaient gentiment invité chez lui, malheureusement il avait une urgence et ils nous laissa tout les deux, c'était l'heure des adieux et je ne voulais pas connaître ça >W<

- Tu es sûr que tu ne veux pas venir avec moi ? le suppliais-je

- Nan. Rien à foutre de ta danse et tu m'as suffisamment soûlé, j'ai d'autres choses plus importantes à faire !

- Bon...je déteste les adieux alors je le ferais à ma façon !

Il me regardait d'un air suspect, il savait que j'allais faire un mauvais coup mais je devais absolument faire ce mauvais coup, je me retenais depuis quelques jours s'en était trop pour moi ! Je m'avançais vers lui délicatement et je lui passai rapidement une main derrière sa tête puis je l'embrassais sur le coin des lèvres, si il n'aurait pas un peu bougé je l'aurai eut dans le mille mais je m'en contentais j'étais fière et heureuse *-* Après mon petit bisou je partais en courant avant qu'il me fasse quoi que ce soit, je l'entendais juste marmonner car il était choqué :

- Garce...

- Héhé je t'ai eu ! Je t'aime chéri ! Je te serais fidèle jusqu'à la mort ! Si tu as besoin de quoi que se soit tu pourras toujours compter sur moi la grande Ino ♥ ! criai-je en lui faisant un clin d'oeil.

Je poursuivais ma course en le regardant une dernière fois, je voyais sa silhouette disparaître au loin.  Mais j'arrivais toujours à apercevoir sa tête de choquée, je riais intérieurement.  Je rejoignis mon navire plus vite que prévu car il avait bougé de place depuis quelques jours, je voyais des matelots me firent signe ainsi que le capitaine :

- Ma chère Ino-chan, où étiez vous passez ? On était tous morts d'inquiétude ! J'espère qu'il ne vous ai rien arrivé !

- Non ne vous en faite pas, j'étais en très bonne compagnie ! souriais-je

Nous grimpions à bords et le bateau démarra, je disais au revoir à cette île qui m'avait connaître un homme pas comme les autres ! L'île commençait à devenir plus petite, soudain au loin je vis une silhouette sur un cheval noir sur le bords d'une falaise qui regardait soit l'horizon ou soit notre direction. Je reconnus immédiatement qui c'était, je souhaitais le revoir un jour et j'espérais que d'ici là ils ne soient pas en prison >W< Je rejetais un rapide coup d'oeil, il avait disparu sans doute retournait-il à son navire pour quitter l'île lui aussi. Je penserai toujours à lui mais maintenant je devais penser à mon avenir pour la danse !

note 2:
 


                                                                 Fin du rp !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
île de pirates ! Rencontre avec un beau mais méchant criminel ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « L'amour ne voit pas avec les yeux, mais avec l'âme. » ♥ Alienor
» Un insecte
» [pv Emma + libre] Il fait beau, il fait chaud, mais le vent souffle.
» La perfection ce n'est pas de faire quelque chose de grand et beau, mais de faire ce que l'on fait avec grandeur et beauté
» Codex pirates (avec du n'ork d'dans ^^)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: North Blue :: Yurikago des Kapers-
Sauter vers: