PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reaper, la Mort incarnée.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Reaper

avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 02/07/2014

MessageSujet: Reaper, la Mort incarnée.   Mer 2 Juil - 17:36

Nom: Inconnu.
Prénom: Reaper (Le mot anglais pour la Grande Faucheuse, représentation de la mort)
Surnom: Bloody Crow (parce que je trouve qu'en anglais c'est plus classe. Sinon c'est le Corbeau Ensanglanté)
Âge: Inconnu. Physiquement dans la vingtaine.
Faction: Chasseur de Prime  

Physiquement:
Physiquement, Reaper est une personne plutôt grande, toute en finesse et pleine de grâce. Ses mouvements félins, ses déplacements fluides, tout en légèreté et en élégance. Dans chacun de ses geste, il est souple et détendu, sûr de lui. Reaper possède une musculature puissante et développée bien qu'assez discrète derrière des vêtements très riches et très élaborés d'une excellente qualité. Reaper prend soin de lui, il fait attention à toujours être parfait dans les moindres détails. Des cheveux noirs légèrement plus longs d'un côté, des yeux bordeaux aux reflets cuivrés, Reaper a tout d'un Démon, jusqu'à la pâleur de sa peau et la perfection de ses traits. En combat, Reaper est souple, fort et rapide, alliant une excellente précision est une intelligence hors du commun.  
Spoiler:
 

Moralement:

Reaper n'est constamment qu'une façade. Pratiquement tout ce qu'il dit ou ce qu'il fait est ironique. Très sarcastique est assez moqueur, Reaper se trouve bien mieux que tout le monde. Il semble parfais dans tout ce qu'il entreprend, passant de la cuisine, au ménage ainsi que les études et le combat. Néanmoins, il sait être très réaliste et il est toujours sérieux avec, parfois un humour noir très décalé. Reaper est rancunier et très possessif mais c'est aussi, et surtout, un grand opportuniste qui n'accepte que les propositions de bonne qualité, refusant de s'abaisser au commun des mortels. Il est malicieux est n'hésite pas à pousser les autre dans leurs retranchements, localisant le plus rapidement possibles leurs faiblesses et les utilisant contre eux.  

Historiquement:
Ses pas résonnaient sur le parquet parfaitement ciré du manoir alors que Reaper se déplaçait, droit et sûr de lui. Sa tenue, soulignant ses courbes à la perfection, faisait un agréable et très léger bruit de froissement, en plus de celui de ses bottines sur le planché de bois, seuls sons venant perturber ce moment de tranquillité. Les immenses fenêtres du manoir enveloppaient l'air d'une agréable lumière paisible et douce, amenant un semblant de bonheur dans le long couloir. Les lourdes portes de bois clairs s'enchainent à sa droite au rythme souple et régulier de sa marche. L'ambiance vive est lumineuse contrastait d'une façon tout à fait chaotique avec lui, majordome sombre et obscure au physique démoniaque. Il n'état pas fait pour la lumière, il le savait. Mais il avait appris à s'y glisser et s'y cacher d'une manière parfaitement innocente. Aussi innocente que pouvait l'être un démon puissant et expérimenté devant sa proie, faible et inconsciente.

Une porte à sa droite attira son attention et c'est celle-ci qu'il ouvrit de sa main gauche, l'autre occupée à tenir droit le large plateau d'argent d'où reposaient la théière, une tasse et leur contenu. La chambre était assez grande, une large armoire, une autre fenêtre, vêtit d'un lourd rideau de tissu, un bureau parfaitement rangé de bois massif et un lit où reposait un homme endormit d'âge mûr. Le majordome déposa doucement le plateau tout près du lit, juste sur la table de chevet avant d'aller ouvrir les rideaux et d'annoncer doucement à son employeur qu'il fallait se lever. Celui-ci grogna un peu, rechigna mais finit par se redresser, ses cheveux poivres et sels en batailles, les yeux encore plissés de fatigue. Le majordome en profita pour verser le thé, y ajouter un sucre et demi, comme l'humain l'aimait et de lui servir pour ensuite choisir des vêtements approprié tout en récitant machinalement le programme de la journée.

Sauf qu'en lui, la lassitude était bien loin. Aujourd'hui allait être une journée magnifique. Et cet homme là, assis dans son lit à boire son thé avec un sourire amical mais néanmoins un peu ronchon devant sa longue journée, ne verra pas le soleil se coucher. Ni son petit déjeuner d'ailleurs. Parce que, bien au chaud contre la doublure de sa veste, Reaper tenait une lettre. Une lettre manuscrite, rédigée d'une main tremblante et apposée d'un sceau hésitant. Une lettre qui annoncerait la fin de la vie de cet homme de la plus merveilleuse des façons. Et c'est en déposant les affaires parfaitement pliées qu'il plaça discrètement, -même s'il savait qu'il n'en avait aucunement besoin, - sur le haut de la pile. Souriant, l'homme décala la lettre sur sa couverture et commença à s'habiller, épauler par le majordome qui s'assura que son nœud de cravate n'était pas trop serré et que sa veste ne contenait aucune imperfections. Une fois fini, il attrapa l'enveloppe et la fixa, le visage soudainement pâle et terrifié. D'un geste tremblant, il déchira le papier et lu frénétiquement le message imprimé d'encre bleue sombre, sûrement achetée à un prix inestimable. Reaper s'approcha, pris doucement la lettre, balancée par les spasmes de l'homme.

- Alors, c'est comme ça que ça va se finir? Le regard vide et le sourire triste qu'il lançait à son majordome faillit émouvoir celui-ci. Faillit.
- Il est temps, monsieur. Il aida l'humain à s'assoir tranquillement sur son lit. Je suis désolé.
- Ne fais pas semblant! Tu ne l'es absolument pas! C'est un contrat de plus, pour toi, hein? Juste un contrat, quelques mois, une vie en plus! Il inspira, retenant ses larmes en vain. Mais je ne t'en veux pas. Je l'ai cherché. Et… merci. Merci de m'avoir aidé.  

Le majordome, plus touché qu'il ne l'aurait voulu, s'inclina légèrement, la main sur le cœur. Cet humain, si faible et déjà à la moitié de sa vie était l'un des rares contrats qui lui avaient parus… Agréable. Pas qu'il avait aimé cet homme d'une quelconque façon mais, Reaper pensait bien que, s'il avait eu le choix de la refaire, il l'aurait refait, cette petite aventure, ce petit bout de chemin de sa vie avec cet homme.

Mais maintenant, c'était l'heure.

Sans plus de cérémonie, il attrapa l'homme par le coude et lui enfonça une très, très fine aiguille de sang, celle qui sortait directement de son doigt, dans l'œil. L'humain n'eut pas le temps de proclamer sa douleur qu'il tombait en arrière, mort.

Et Reaper se délecta de l'âme qu'il venait de lui donner. Oui, donner. Parce que prendre cette âme, c'était son droit depuis qu'ils avaient passés un marché. La part de Reaper remplie, l'âme de cet homme lui appartenait. Et elle était… de bonne qualité. Pas vraiment bonne cependant, un goût âcre et fade inonda sa bouche mais décupla ses forces alors qu'il partait, tranquillement, son plateau à la main. Celui qui découvrirait le corps penserait à une maladie cardiaque ou cérébrale quelconque. Les autres aussi. Parce que s'en était une. Ou plutôt, parce qu'il n'y avait aucune autre raisons logiques à ça. Un homme mort en parfaite santé dans son lit, parfaitement préparer avec un thé d'une qualité inestimable dans le ventre et une lettre près de lui. Un suicide? Non, cet homme était beau trop gentil et humain pour ça. Alors un accident, tout simplement. Pas une affaire étrange et inexpliquée. Pas comme les trois autres cas similaire depuis près d'une année.

Personne ne s'en soucierait. Sauf un. Lui. Toujours lui. Il en devenait… méprisable, à force. Mais Reaper devait avouer que la détermination presque obsessionnelle que ce jeune enquêteur de la Marine devenait de plus en plus amusante. William Scott Holmes. Aussi connu sous le nom de Sherlock Holmes. Un jeune homme excentrique, misanthrope avec un sens de déduction hors du commun et une attirance intellectuelle toute particulière pour Reaper. Inconsciemment. Ce jeune homme savait que ces accidents n'en étaient pas. Au plus grand amusement du majordome démoniaque qui, il devait le dire, se réjouissait de ce jeu du chat et de la souris.  

Mais pour l'instant, il était un démon, anomalie dérangeante au passé obscur. Ce qui les définissait? Rien qu'une légende. La légende que, l'un d'entre eux aurait, un jour, créé non pas les Fruits du Démon, mais les Fruits des Démons. Reaper n'y croyait pas. Mais après tout, il s'en foutait. Le passé ne l'intéressait que très peu. Parce qu'il avait un contrat à remplir. Un contrat qui lui couterait beaucoup d'années de sa longue, très longue vie de démon.

Celui d'exterminer tous les pirates.

Arme:
Son sang est une arme. Le faire saigner l'aiderait plus qu'autre chose. Il a aussi une épée de sang,Kikoku (Pleurs du Démon), petite référence facile :3
Spoiler:
 
Fiche Technique:
Crow Claw (Griffe de Corbeau): Reaper fait apparaître une lame de sang sur ses avant-bras ou le dos de ses mains.
Spoiler:
 
Divers:
• Reaper est un personnage très fortement inspiré de Sebastian Michaelis de Black Butler (Ou Kuroshitsuji) pour ses habits, un peu son physique et surtout son comportement ainsi que son histoire alors que ses techniques appartiennent à Senji Kiyomasa ou "Crow" de Deadman Wonderland.
• Reaper porte deux bagues aux pouces qui contiennent des petites lames rétractables, lui servant à s'entailler les avant-bras en général ou une partie de son corps pour pouvoir créer ses lames de sang.
Spoiler:
 
• Dans cette histoire, le Sherlock Holmes serait très fortement inspiré du Sherlock de la BBC joué par Benedict Cumberbatch. (en grande fan que je suis)
• En plus de la signification de son nom, 'Reaper' (le mot pour désigner l'incarnation de la mort, la Grande Faucheuse), est aussi une référence à Jack the Ripper qui aurait mystérieusement tué au-moins une demi-douzaine de victimes (le compte exacte n'est pas vraiment précis) en 1888, année où Sherlock aurait été en pleine montée de popularité dans son histoire. Il y a d'ailleurs quelques écrits sur une certaine rencontre entre ces deux ennemis naturels.
• Il y aura un fort lien entre le passé de Lokren et le futur de Reaper, Nyx et Natsu.
• Il est aussi certain que Reaper ne soit pas son vraiment prénom.
• En résumé, Reaper est un démon qui passe des contrats pour n'importe quoi pour ensuite mangé les âmes. Il est toujours sous forme de majordome et il n'accepte que les âmes qu'il désigne comme "mangeables".
• La forme humaine de Reaper n'est pas sa forme réelle.



Je sais que cette fiche à été faite vraiment très rapidement, et elle est volontairement très floue, mais s'il y a quelque chose qui ne va pas, dites-le moi Smile
Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Reaper, la Mort incarnée.   Mer 23 Juil - 13:18

Alors alors !

En ce qui me concerne l'histoire me va, pas grand chose a redire. Les descriptions sont largement suffisantes, tu as fais ta fiche technique pas de soucis.

Cependant, je ne vais pas pouvoir accepter ta fiche.
Lorsque tu avais créer Natsu je t'en avais déjà un peu parlé, la condition sine qua non pour construire plus de trois personnage est de na pas laisser certains autres personnages de coté. Et en ce point je suis pas bien certain que ce soit jouable car Nyx et Lokren ont très peu étés joués.

L'idée à la base est de créer ses propres histoires sans limites, mais de manière à ne jamais entraver les autres joueurs. Alors effectivement tu n'entraves personne, mais c'est vrai qu'on aimerais bien voir tes autres personnages aussi actifs que Kago par exemple.

Donc dans un premier temps nous ne pouvons pas accepter ta fiche. Bien entendu nous l'accepterons une fois que nous aurons plus vu tes autres personnages Wink
Nous avons dailleurs décidé de fixer une règle concernant la création de personnages.

Dès lors qu'un joueur souhaiteras se faire un 4eme personnage, tous ses autres personnages devront au moins avoir atteint le niveau 2.
De cette manière nous serons surs qu'il n'y aura pas de "mise de coté"

Ceci étant rassure toi, Natsu ayant déja commencé son périple, tu peux continuer à la jouer x)

Voilà, désolé d'avoir été si long pour cette réponse, et j'espère que tu comprendra notre raisonnement Wink


Dernière édition par Itachi Uchiwa le Mer 23 Juil - 14:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lokren Rakuen

avatar

Messages : 23
Date d'inscription : 24/05/2014
Age : 19

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
195/400  (195/400)

MessageSujet: Re: Reaper, la Mort incarnée.   Mer 23 Juil - 14:04

Okay ~ je comprend parfaitement :3 alors Reaper attendra un peu Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reaper, la Mort incarnée.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reaper, la Mort incarnée.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 25 septembre 1991, Aristide à L'ONU : Liberté ou la mort !
» Jusqu'a mort s'ensuive... (Linoël, Idryl, Luna, Sanzo, Shrys
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» Menaces de mort contre Wyclef Jean.
» Article intéressant sur la mort Mireille D. Bertin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Fiches en attente-
Sauter vers: