PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Banba Mahiru

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
264/400  (264/400)

MessageSujet: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Lun 15 Sep - 0:06

Dan et Mahiru venaient d’arriver sur l’île, Mahiru suivant Dan, toujours 2 pas derrière lui. Le soleil venait de se lever et Mahiru était toujours un peu dans les vapes. Se frottant les yeux.

*Pan*

Mahiru tombait en arrière… Entendant des caisses en bois se briser : Elle s’était cogné contre un marin transportant des caisses de vivres, qui lui aussi tombait… C’était un marin, plutôt grand et large, mais assis au sol, sa taille était probablement sous-estimée. Il était tombé à cause du poids en plus offert par le marteau, qui d’ailleurs s’était écrasé sur les caisses en bois, broyant et gâchant toutes les vivres qu’il transportait. D’autres ayant vu la scène, commencèrent à ricaner, un grand gaillard se faisant bousculer par une petite fille mal réveillée… De quoi se moquer de celui-là.

Dan s’était arrêté, le choc avait fait revenir Shinya, qui elle aussi n’était pas bien réveillée…


- Ah lala qu’est-ce qu’il se passe. Disait-elle, reprenant son marteau, broyant le peu de nourritures encore en état au passage.

Elle regarda ensuite devant elle : le gaillard ébahi par l’action qu’elle venait de faire était rouge de rage, la bouche encore ouverte, bégayant :


- B-B-b-b…

Elle se mit à pouffer de rire :

- Daaan ! Regarde, ce mec à un cul sous le menton ! ... Son menton était coupé au centre de celui-ci. Puis elle regarda l’endroit qu’il pointait du doigt : son marteau… Bah c’est quoi cette purée qu’y a sur mon marteau ?

D’un swing, elle éjectait les restes de nourriture du marteau, en envoyant au passage une partie sur le marin qui n’avait toujours pas fini de parler, mais qui termina immédiatement :

- Bitch ! Gueula-t-il en se relevant.

Il faisait environ 1m90, on pouvait pratiquement lui demander ses 3 tailles... Il mit ensuite un coup de poing sur la face de Shinya qui retomba encore une fois assise, saignant du nez… Passant son doigt sous son nez voyant le sang sur sa main, n’étant pas encore sure de ce qu’il se passe. Dans s’interposa avant qu’il ne continue de frapper Shinya qui n’était nullement en état de combattre.

-Excuse la, elle n’as pas fait exprès, elle vient de se réveiller après une nuit plutôt arrosée…


Alors qu’il disait ça, il tentait d’aider Shinya à se relever, tout en tentant de récupérer le marteau… Qu’il fit retomber sur le pied du marin qui se mit à crier de douleur se roulant au sol, saignant très clairement du pied:


-AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH !

Suite à ce cri, un de ses camarades arriva pour constater la situation… Un gars et une fille, debout, tenant un marteau taché de sang dans les mains, visiblement celui de son ami, ayant au passage gâché des vivres… Il se mit à crier :

- EH LES GARS! Y a un mec qui cherche la merde avec Barung, descendez du bateau!

Ainsi, 6 gars environ du même calibre descendirent du bateau qui était à côté de celui d’où venaient Dan et Shinya… Shinya venait finalement de comprendre qu’elle ne comprenait pas ce qui se passait, mais la situation s’envenimait, combattre ces types paraissait obligatoire et ça l’amusait. Elle prit donc le marteau à deux mains, souriant à pleine dent, pliant instinctivement ses genoux pour être prête à se déplacer et gueula :

- Etre pirate ce n’est pas de tout repos, c’était ça? DAN !


- C’est ça! Donne tout ce que t’as !

Ainsi ils s’approchaient, se mettant lentement en cercle pendant que d’autres sans rapport se mettaient en cercle pour observer la baston. L’un tenait une hache, 3 d’entre eux possédaient des sabres, et les deux autres avaient récupéré des planches en bois avec quelques clous encore plantés. Durant ce temps Shinya se murmurait donc à elle-même de quoi se concentrer :

-Je suis d’acier. L’acier ne connait pas la peur. L’acier ne connait pas le doute. Quand je fais face à  mon ennemi, je n’hésite pas. Je suis une arme pour les détruire. Tenketsu Tenka !

Son sang commença à bouillir, faisant apparaitre des marques rouges sur sa peau blanche, ses yeux devinrent eux aussi rouge, ainsi que ses cheveux, qui le devinrent graduellement, en partant des racines. Le public, les marins et Dan furent étonné par ce spectacle, puis l’un d’entre eux fonçait sur elle criant diverses choses sur le fait qu’elle était un monstre, tentant de frapper pour que le clou au bout de sa planche se plante dans l’œil de Shinya… Elle ne répondit que par un sourire, suivit d’un coup d’estoc à une main, dans son ventre en utilisant la masse du marteau. Ce qui eut pour effet de lui faire cracher du sang sur Shinya qui en rigolait, et de l’éjecter dans le public, qui le rattrapait au passage… Il avait déjà perdu conscience.

Elle tapotait donc son marteau dans sa main gauche, comme pour préparer une punition avec celui-ci, disant en faisant ça aux marins, qui étaient probablement des pirates :


- Allez, venez à moi, et si vous voulez maudire quelqu’un après ça, maudissez-vous vous-même, ou celui qui m’as fait saigner du nez!

Elle shootait ensuite l’homme à terre, qui gémissait toujours pour son pied, l’envoyant balader près de son camarade évanouit, balançant ensuite un sourire aux camarades de ces pauvres types.


Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Mer 17 Sep - 20:59

Même le reste d'alcool dans mon sang ne saurait m'aveugler "Elle est rouge" et aussi "Elle soulève la masse comme un bâton de réglisse". Je me demandais ce qu'elle pouvait cacher, le mystère était haut en couleur. Son corps rougeoyant n'était pas du goût de tout le monde. Les gens avaient leur visage sculpté par la peur, tout leurs sentiments étaient perceptibles.

Comme si cette jeune femme leur avait ouvert les yeux en leur arrachant les paupières. Ils auraient eu cette réaction seulement à cause d'une aura rouge? Non, elle maniait avec aisance le lourd marteau.

Avec cette nouvelle force elle risquait de broyer littéralement nos adversaires, malheureusement ce n'était pas le moment de se faire remarquer. D'autant plus que la foule nombreuses, s’émouvait déjà de ce qu'il se passait sous leur yeux.

-Shinya, vise les genoux!

Quitte à les briser autant qu'elle évite de répandre le sang. Une fois hors combat ils nous restera à fuir sans s'occuper d'éventuel poursuivant.

-Faut savoir soit tout ce que j'ai! Soit taper les genoux!

-Ah, tape en bas!


On ne devait pas trainer ici, tant pis pour les détails, et leur faire plus de dégâts n'attirera pas plus l'attention sur nous. Tant qu'elle ne frappait pas le torse ou la tête ils devraient survivre...

Ce qui m'impressionna plus que ses capacités physiques, était le fait qu'elle comprenne ce que je lui avait dit! Elle tapait dans le tas, mais en bas! Elle tapait ce qui venait, genou, tibia, mollet...je me demandais même si ce n'était pas les marins qui s'empalaient volontairement sur le marteau. Je me questionnais, d'où venaient son aura, sa force et Shinya elle même?

Je m'occupais d'un assaillant qu'elle avait bien voulu me laisser, mais je me contentais de projeter le balourd sur ses deux collègues qui avaient été très vite calmé par la demoiselle.

Je levais les yeux alertés par la foule qui s'écartait en arrière plan...

-Shinya, on file!

Pas le temps de me retourner... Les badauds couraient se mettre à l'abri, ou s'éloignait en trainant des pieds et un œil sur la scène. Bientôt  ils ne restaient que les marins K.O  et...nous deux.

-Disperser vous! Cette zone est sécurisée! Et vous mes lascars, je vous arrête! Tous!

Une bande marine en patrouille qui passait par là...Bien notre veine tiens! Ils étaient peu nombreux mais la présence de deux sergents parmi me fit mettre au placard toute action inutile... Un mensonge bien élaboré suffirait à nous sortir de là...Enfin espérons-le...

Quand j'essayais de prendre la parole, l'un des sergents me fixa et ce mit à hurler:

-Passez moi ses brigands aux fers!

On nous fit marcher tous les deux tandis que les loques encore dans les vapes furent amassés sur un chariot. Je m'attendais à une base fortifier de laquelle il allait falloir faire des mains et des pieds pour sortir...Mais au contraire...Le bâtiment était esquinté de partout! Des traces de fusillade récentes marquaient les murs, les portes en bois étaient défoncées probablement à coup de pied de biche...

Il ne s'agissait pas d'une base mais d'une passoire! Un panier à salade aurait plus fière allure... Mais pire,  la base semblait, vieille, obsolète, un peu comme si les fonds de la marine ne passaient pas par ce coin de North Blue...

Nous fûmes jeté en prison ensemble, sans aucune considération de sexe...La frêle jeune femme se trouvait entouré par des hommes, certes brisé pour 90% des effectifs mais quand même... De plus ces prisonniers n'avaient reçu aucun soin... Ce n'était pas une base, mais un "truc" pathétique autour duquel remuaient quelques sous-officiers zélés prêts à tout pour briller et sortir de se trou...

Je calmais Shinya, et la rassurais nous n'allions pas rester longtemps là, mais plus de grabuge nous mettrait dans la panade. Plus précisément je lui dis de faire exactement comme moi. Bien sûr, ses agissements furent par la suite l'image miroir des miens. Un interrogatoire de quelques minutes assez courant, mais certainement essentiel pour la suite...

Tiens en parlant de mec zélé... Un lieutenant s'avançait vers notre "cellule", c'était plus 4 murs et des barreaux rouiller mais bon.

-Vous avez déjà été interrogé avant d'être jeté ici...
dit-il avec une voix grave. Comme si quelque chose le gênait...

-Ce qui me surprend c'est ceci. Identité: Roséo.D Dan, et Bamaba Silvia! J'ai vérifié les avis de recherche et rien de particulier sur vous, j'ai cherché dans un registre un peu moins officiel et j'ai comme l'impression que nous avons un déserteur sur les bras...

Mahiru était une jeune femme que j'avais croisé à moitié morte, je pensais avoir affaire à une fillette innocente, jusqu'à ce qu'elle boive comme vingt et ce batte comme cent. Laisser la marine découvrir quoi que ce soit était trop risqué. je mènerais des recherches par moi même.

-Vous parlez de cette histoire! L'examen avec ce vice amiral?

Et bien sûr, Shinya répéta...

Il souriait. Apparemment j'avais été ficher comme déserteur! Je comptais charger le dos des marins avec des accusations, et livrer une version des faits très subjective et voilà qu'une vieille histoire remontait. Le vicieux vice-amiral, avait déformer la vérité lui aussi...Pour être déserteur il aurait fallu que j'accepte d'entrer dans la marine, non? Ce vieux menteur!

-Attendez! J'aimerais négocier...

Je fis signe à Shinya de se rapprocher pendant qu'elle récitait ma précédente phrase...

-Vous et votre acolyte, allez cesser ces pitreries, et ensuite je verrais si il y a moyen de discuter...

-Fini de jouer.Laisse la place, c'est important.
lui murmurais-je.

Je rassurais notre seule chance de nous en sortir... L'homme accepta de nous recevoir dans son bureau...

C'était le seul endroit de la base qui ressemblait à quelque chose. Il y avait deux chaises en face d'un bureau, le tout en bois. Les murs étaient couverts par des bibliothèques remplies par des dossiers, et des livres de toutes sortes.

-Vous semblez intéressé par ma collection de livres. Quoi de plus normal pour un ancien membre du corps scientifique.

Il s'assit, puis nous permit de nous asseoir à notre tour, l'homme imposait le respect de son statut de leader. Pourtant, il semblait être le genre de personne que l'on peut raisonner, sans pour autant dire qu'il s'agit là de quelqu'un de facilement corruptible.

-Vous vouliez négocier? Sachez que j'ai du mal à traiter avec un traite. D'autant que le vice amiral semble ne pas vous porter dans son cœur, je me trompe?

-Bien que le vice-amiral soit quelqu'un d’intègre, il est aussi susceptible, et toute vérité n'est pas bonne à dire.


Je menais mon discours vers un point précis, le rôle du chef, ses responsabilités. Communication et psychologie des domaines d'expertise que je ne maitrisais pas énormément mais le peu que je savais me seraient utile à cet instant.

-La façon de recruter, le matériel inutile ou hors d'usage... Vous voyez, le genre de chose que tout bon logisticien, non que tout bon chef maîtrise, lui ne s'en préoccupait pas toujours. Parfois il refusait de débourser alors qu'il s'agissait de matériel qui aurait été rentabiliser grâce à nos efforts...

-Vous avez dû vous rendre compte...Que notre base à des problèmes similaires...

-Honnêtement, cela voit. dis-je sobrement.


Je mettais à la place du collègue, que j'avais soit disant été. De cette façon il parlait plus ouvertement, c'est connu, on lave le linge sale en famille... Je jetais un œil sur Mahiru qui semblait gêner par mon attitude plutôt compréhensive envers le lieutenant. Je devais pourtant continuer dans cette voie. Oui, je dois avouer, Mahiru est bien plus discrète que Shinya.

La où Mahiru reste tranquillement dans sa chambre et vous fiche la paix, Shinya vient défoncer les murs de votre cabine et vous force à sortir. Mahiru resterait calme, et ce pour notre bien à tous les deux!

Nous discutions pendant encore de longues minutes...

-Alors c'est entendu, vous intégrez dès aujourd'hui nos rangs, j'efface votre dossier et vous vous mettez au boulot je compte sur vous!

Il nous accompagna jusqu'à la buanderie située au sous-sol, là on nous tendit des uniformes...

Revenir en haut Aller en bas
Banba Mahiru

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
264/400  (264/400)

MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Jeu 18 Sep - 23:29

Le lieutenant parti, l’uniforme de marines venait de passer entre les mains de Mahiru, soudain, elle l’envoya dans la face de Dan… Shinya avait pris sa place :

- Ouais, mais nan, moi j’ai rien à voir avec ce type! Pourquoi je dois rejoindre la marine ?!

Dans un premier temps, les marines furent surpris par le changement soudain de caractère de Silvia… Dan quant à lui tenta de mettre sa main devant la bouche de Shinya, qui lui mordit la main, et repris :

- Mais qu’est-ce tu tentes !

Les marines présents se demandaient s’ils devaient intervenir, s’ils avaient leurs mots à dire dans cette conversation. L’un demanda s’il y avait un problème… Elle lui répondit d’abord d’un sale regard.

- Tu crois vraiment que je vais enfiler ton uniforme puant ?

Il hésita un moment avant de lui fournir un autre uniforme, un peu plus propre, lui expliquant qu’avec les problèmes budgétaire, ils ne pouvaient avoir d’uniforme neuf.

- Maaaaais, nan mais tu comprends pas ? C’est pas la propreté de l’uniforme, c’est l’uniforme en lui-même qui est bidon !

Ainsi, Dans la coupa avant qu’elle ne continue :

- Tu reproche quoi à la tenue ?

- … Bah déjà, elle est moche, ensuite bah… c’est une tenue de marines, et j’en suis pas une !

- Ouais mais en fait, t’en est une.

Shinya était simplement mécontente jusque-là, mais Dan touchait à quelque chose qu’il n’aurait pas dû, il n’avait aucun moyen de le savoir, mais ce qu’avait oublié Mahiru, tous ces souvenirs d’expériences faites par la marines sur elles étaient passés à Shinya. Elle n’aimait pas la marines, mais elle pouvait se contenir un minimum, mais qu’il lui force le rôle de marine… La dernière personne qui l’avait fait, Meichi Yuri, scientifique et mère adoptive de Mahiru, l’avait heureusement fait en passant par un Denden mushi, qui mourut de la main de Shinya…

Une veine apparut donc sur le front de Shinya, qui serra son poing, et envoya un uppercut à la figure de Dan. Qui esquiva en reculant… Les autres marines présents, s’avancèrent pour arrêter Silvia, en lui maintenant les bras, elle continuait quand même de tenter d’envoyer des coups de pied, qu’ils esquivaient quand même en éloignant leurs jambes des siennes. Elle regardait Dan avec haine, se rendant compte que de débattre était inutile et se tut… Elle se calma assez vite et garda ses pensées pour elle. Dan reprit la parole :


- Calme toi, on peut s'en sortir mais pour ça j'ai besoin que tu me fasses confiance et que tu m'aide.


Les marines se demandaient de quoi il parlait, mais ça semblait l’avoir calmé, quand elle fut lâchée elle laissa Mahiru…

- Garde ton calme, respire un bon coup.

Elle ne comprenait pas ce qu’il se passait, et regardait Dans d’un regard interrogateur avant de reprendre l’uniforme de marines, le marines d’exclama qu’elle n’avait pas besoin de se forcer à porter l’uniforme, ce qu’elle ne comprit pas, mais fit un semblant de compréhension et porta simplement une veste de marines trop large par-dessus ses vêtements, enroulant les manches trop longues pour ressortir ses mains, donnant un coté mignon à sa manière de porter cette veste.

Shinya quant à elle décidait de ne plus sortir, elle boudait, et ne sortirait que si Mahiru serait en danger…


Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Jeu 25 Sep - 18:13

Elle s'était...calmée? Non, Shinya était partie! Ouf si elle avait recommencé le carnage de tout à l'heure je n'aurais pas su quoi inventé, quoi que...

Mahiru était perdue, entre la beuverie d'hier et le lever où Shinya a pris la place la pauvre doit plus savoir quoi faire.

- Messieurs merci de votre compréhension. Silvia vient nous avons du travail sur le feu.

Après une poignée de main amicale aux deux soldats, j'attrapais ma camarade par le poignet avant de sortir de la pièce.

Nous traversions les couloirs jusqu'à être dehors. La cour était vide, le carré formé par les bâtiments, le sol poussiéreux, les murs, enfin l'était général de la petite base. Yurikago est connue pour être une île de pirate, cette petite base y est surement en cas des grosses urgence et pour surveiller les allées et venus des "grosses primes". Mais l'état de délabrement de la base, le peut d'effort que fait leur supérieur pour les encourager nuit au moral des troupes. J'expliquais la situation depuis le départ en bateau de Miqueot, jusqu'à notre engagement dans la marine.

- Bref, nous sommes ici en tant qu'équipe d'ingénieurs. On va devoir remettre en état la base. Le lieutenant va bientôt nous donner une dizaine d'hommes pour nous aider dans notre œuvre.

Je regardais aux alentours, coin et recoin comprirent.

-Néanmoins, garde à l'esprit ce que nous sommes. J'ai un plan pour Opertale, j'ai quelque chose à récupérer là-bas... Notre statut de marine ne sera que ponctuel mais fort utile. Il nous aidera à pas nous faire remarquer. Il y a aussi beaucoup de place dans cette base. En étant chargé de l'entretien des bâtiments, j'aurais accès aux plans. De plus en ville on trouvera surement une vieille bicoque ou stocker le matériel. Matériel utile pour la suite de notre aventure. Maintenant que tu es au courant, laisse la place à Shinya s'il te plaît, histoire que j’explique à cette tête de linotte!


Je regardais Mahiru attendant la venue de Shinya. Mais rien ne se passa. J'appelais de nouveau Shinya en précisant cette fois que même sourde comme une taupe elle m'entendrait si je devais crier à nouveau. Bien pas de réponse et je ne pouvais pas hurler sous peine de révéler sa vraie identité.

-Pourquoi ne vient-elle pas?

Tant pis qu'elle ne se plaigne pas après. Hmm, même si ce n'est pas son genre de se plaindre... J'inspectais les lieux en compagnie de Mahiru avant de retourner au bureau du lieutenant.

-Bien je vous donnerais les ressources humaines pour ce travail, nous ne sommes pas nombreux sur la base mais j'ai des hommes motivés!

Dit il avec fierté, le genre d'homme qui aime c'est homme, et ceux-ci lui renvoi l’ascenseur. Ce n'était pas importants pour ce que nous avions à faire ici mais cela n'en sera que plus facile et agréable.

Je demandais des locaux pour trier les objets sorti du bâtiment et du matériel de toute sortes. Sans surprise je n'en reçu que la moitié mais rien de trop handicapant. L'essentiel y était, je demandais la permission d'avoir un chez moi en ville Silvia étant assez timide et parfois excentrique, je préférais qu'on est un logement propre.

-Je ne vais pas vous le refuser, mais il faudra vous débrouiller sans l'aide de la marine, voyez vous, je n'ai moi même pas d'appartement de fonction. J'utilise une salle non affecté pour cela, et comme vous préférer être en ville...


-Je demande alors la permission pour nous rendre en ville dès cet après midi. Nous commençons le chantier ce matin en revanche. L'entrée doit être renforcé, nous nous y attaquons dès que nous serons en dehors de votre bureau.

Il accepta ma requête.


J'avais sous mes ordres les nouvelles recrues et les prisonniers qu'avait eu le malheur de nous croiser un peu plus tôt. Heureusement leurs solides chaînes nous mettaient à l'abri de représailles.


-Commençons par dégager l'entrée, Silver, Stone, Stal, Lone, prenez les masses et casser le mur, nous allons installer ici un portail! Les prisonniers se chargent des pierres, et des débris déjà présent et que ça saute!

Tous se mirent au travail, les prisonniers certes pas de bonne volonté mais le chantier commençais.

-C'est vous les deux touristes qui nous ont attaqué! Et maintenant vous êtes des vendu! Je vous jure que je vous aurais surtout toi la gamine squelettique... il bouillait de rage, mais me voyant avancer vers lui il baissa la tête et se remit au travail.

Je m'avançais, sans les entraves nous lui avions déjà collé une racler recommencer alors qu'il porte des chaînes ne poserait aucun problème.


-Soyons clair ici ou dehors, avec ou sans chaîne, ta sauvagerie ne t'a pas aidé, et la seule fois ou tu fais un truc bien c'est quand tu te tais... Cette fille c'est..."LE BAMBOU PLIE MAIS C'EST TOI QUI ROMPT!"

Mahiru plie et s'adapte, Shinya rompt...Malgré son expérience il ne pouvait pas s'empêcher de faire preuve d'agressivité. Ce type était mal avisé de vouloir jouer le caïd maintenant...Dans tout les cas avec l'appui du lieutenant...Notre séjour ici allait être plus agréable que prévu.

Revenir en haut Aller en bas
Banba Mahiru

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
264/400  (264/400)

MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Jeu 9 Oct - 0:24

Dans un premier temps Mahiru suivait les instructions, déplaçant des pierres, en brisant d’autres, s’arrêtant et observant lorsqu’elle terminait ses taches, attendant d’autres ordres… Lorsqu’elle remarqua que parmi les prisonniers, certains étaient blessé, de simples bandages, parfois imbibés de sang, étaient les seuls traitements qu’ils avaient reçus. Les voyants ainsi, elle les aida dans leurs taches lorsqu’elle en avait le temps… Ce avec un sourire radieux… Ces derniers chuchotaient :

- Mais qu’est-ce qu’il s’est passé, elle joue la comédie ou quoi ?

- Ouais ça doit être ça, vu qu’il y a des marines, elle fait bonnes mine !

- Je sais pas trop… Elle aurait tout aussi bien pu ne pas nous aider du tout cette … euh Silvia ?

- Mais qu’est-ce qu’il te prend ?! T’as aussi bien vu que nous ce qu’il s’est passé avec cette folle furieuse !

- Oh, calme, j’ai bien vu, mais je veux dire, elle a pas l’air d’être la même du tout là.

- Bah va lui demander ! Tiens, la voilà qui arrive…

Mahiru trottait, portant à 2 mains, devant son bassin, des barres en aciers, ayant pris la moitié de celle que Barung portait tant bien que mal, ceci dû à sa blessure au pied… Lorsqu’elle passait devant le trio qui chuchotait, Stal et Stone poussèrent Silver en direction de Mahiru, qui, voyant le pauvre tomber dans sa direction, s’arrêta, posa les barres, afin de lui tendre la main pour l’aider à se relever.

- Tout va bien ?

Il la regarda un instant dans les yeux, avant de se relever par lui-même, ignorant la main tendu, qu’elle retira. Elle se baissa ensuite pour reprendre les barres d’aciers, puis se retourna en souriant.

- Contente de voir que tout va bien, mais vous devriez faire plus attentions à vous.


Ainsi elle reprenait ses activités, laissant les prisonniers dans le doute...

Le soleil était haut dans le ciel, certains estomacs se faisaient entendre, Dan pris donc la parole, haussant la voix de manière à ce que tout le monde l’entende :


- C’est tout pour aujourd’hui, nous reprendrons les travaux demains, profitez en bien, ce n’est pas dit que nous arrêterons aussi tôt à l’avenir !


Ainsi, tous se mirent à ranger plus ou moins, puis les prisonniers furent conduits à leurs cellules. Mahiru quant à elle, retourna auprès de Dan, qui semblait réfléchir en marchant, probablement au programme de l’après-midi, ou à ce qu’ils allaient pouvoir se mettre sous la dent. Arrivant rapidement dans des rues pleines à craquer, Mahiru continuait de suivre les vêtements de marine qu’il portait, se rendant compte lorsqu’il se retourna qu’elle ne suivait pas du tout la bonne personne…


-Silvia ? Que faites-vous ici ?
Demanda-t-il…

Mahiru se demanda dans un premier temps à qui il parlait, en profitant pour observer le jeune homme. Son physique ressemblait à Dan et avait probablement le même âge a quelques années près, un peu bronzé de peau, sans lunettes, avec cependant des cheveux blancs... Mahiru avait la mauvaise habitude de marcher en regardant plutôt vers le bas… Ayant fini de l’observer, après un léger silence dans la commotion de l’allée dans laquelle ils étaient, un gargouillement se fit entendre, le marine semblait avoir faim, et Mahiru venait de se rappeler que le nom Silvia était censé être le sien… Elle se mit dans un premier temps à rougir légèrement.


-J-Je…

Un second grognement se fit entendre, teintant le visage de Mahiru de rouge… Son interlocuteur se mit à rire de bon cœur avant de continuer.


-Je m’appelle Archer, Silvia, allons manger ensemble, je me dirigeais justement vers un bon petit restaurant, je sais que vous venez d’arriver et ne connaissez pas trop le coin…


Elle voulait dans un premier temps refuser, mais laissa sa faim prendre le dessus et accepta d’un hochement de la tête. Ils prirent donc leurs temps pour atteindre leur destination, attirant de nombreux regards, sans doute simplement par leurs uniformes… Ils arrivèrent donc à destination sans problème.

A peine entré dans la taverne, que les ragots à flots se firent entendre, légendes maritimes, histoire de pirate, des ivrognes en pleine journées parlaient aussi fort que grossièrement. Ils prirent place par eux-mêmes, Archer prit la parole :


-Silvia, tu préfères quels genres de viandes en particuliers ?


Mahiru tentait de répondre qu’elle n’en préférait aucune en particulier, mais sa voix était trop petite face au vacarme ambiant… Mais Archer lui fit un signe que tout était ok de la main, avait-il réussi a comprendre sans même entendre ? Puis il leva encore une fois la voix.

-Une cote de moutons et une morue garçon !


Une voix en fond se fit entendre, dans un charabia, Archer comprit que la commande avait été prise. Il souffla ensuite dans l’oreille de Silvia :

-Les patates douces qu’ils servent sont fameuses.

Puis il se recula avant d’appeler une serveuse qui passait, les bras pleines de bières,  en pris 2, lui laissant quelques berrys avant qu’elle n’aille servir d’autres clients. Il en passa bien évidemment une à Mahiru, et commença à prendre la sienne sans même s’être soucié de la possibilité qu’elle n’aime pas, ce qui ne fut pas le cas.

Le reste du repas se passa ainsi : Mahiru ne parlait pas et mangeait doucement, durant ce temps, Archer lui mangeait goulûment, séparant la morue et les cotes afin de faire gouter des 2 à Silvia. Parlant de diverses choses à propos de Yurikago à Silvia, auxquelles elle ne fit qu’acquiescer, ne comprenant pas à cause de l’ambiance et de la bouche pleine du garçon.

Leurs assiettes étaient bientôt vide, Mahiru n’ayant plus faim, Archer se mit à manger les restes de son assiette, quand un groupe entra dans la taverne, groupe qui interpella plus l’attention par la suite :


-Je te jure ! Une bête rouge ! Au port, la folie avant que les marines n’arrivent !

Si sa vue était aussi bonne que son visage beau, il n’aurait probablement rien remarqué, mais il se rua vers Mahiru, poussant diverses chaises, faisant tomber des boissons gueulant :

-C’est ELLE ! Avant de s’emmêler les jambes juste devant elle et de tomber par terre.

Un de ses compagnons se mit à rire, avait de sortir un couteau :


-Ouais ouais, si cette marine, c’est un monstre je vais te montrer que moi, le plus grand des pirates, vais me la faire, imbécile.Dit-il, léchant son arme...

Mahiru n’y comprenait rien, mais la plupart des spectateurs commençaient à s’exciter, le meilleur des spectacles allait commencer pour eux : une bagarre.

Archer semblait quelque peu inquiet puis tenta dans un premier temps de calmer le jeu, le pirate le poignarda visant le cœur, puis le poussa au sol avant de charger vers… Shinya.


Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Ven 10 Oct - 20:00

Trouver une planque...Un logement plutôt. La ville était grande et les proies potentielles affluaient en masse tout les jours. Tel le nid de l'aigle, nos appartements devait se trouver au dessus d'un point de passage obliger pour nos proies. Nous laissant le luxe de choisir la grasse pour festoyer après notre chasse...

Nous marchions depuis un moment et j'avais enfin trouvé le lieu idéal l'étage d'un restaurant bar! Le port et la base de la marine n'était vraiment pas loin! Finalement nous n'avions pas eu à chercher longtemps.

-Tu va être contente je t'ai trouvé un endroit ou dormir, tu n'auras pas à te coltiner les autres marines...

J'avançais vers le bar, l'idiote de Shinya refusait de répondre car elle était fâché ou bien Mahiru intimider par le structure ou je ne sais quoi d'autre...Donc inutile d'attendre une réaction....

-Whooooo!!!!

-Blep!

-Les crétins volent vraiment bas dans le coin!

Deux hommes avaient volé sur quelques mètres avant d’atterrir juste devant.

-Apparemment il y a de l'ambiance la dedans! On devrait attendre que ça se calme avant d'y aller, tu viens...

*Grrr...*

*Raaahhhh....*

-SHINYA!!!

Putain si je l'attrape... fâché ou pas... aura rouge meurtrière ou pas, je lui kick l'arrière train jusqu'à ce qu'il devienne concave!!

Apparemment cette folle avait envie de jouer à la bagarre, heureusement cette fois on portait l'uniforme si la marine se ramène on aurait...moins d'ennui cette fois...j'espère... En réalité je pleurait la sottise de ma camarade. Le pire! Une pensé horrible me traversa l'esprit...C'est mon second membre d'équipage, la première ayant été séparer de moi...cela fait de Shinya le capitaine en second...C'est clair il nous faut d'autres membres et surtout un autre capitaine en second!

J'entrais dans le bar, une clique de forban avait attaqué un marine qui se trouvait au sol, il saignait abondamment.

-Mahiru, le trouvait gentil... Mahiru, le trouvait sympathique...Mahiru est triste... Mahiru pleuRRRRREEEE!!!

Les pirates passent pour des brutes sanguinaires, on imagine souvent de grands gaillards bourrer de muscles, d'os, et dépourvu de cervelle tant qu'il est question d'autres chose que de pillage...

Maintenant prenez Shinya...Elle n'a pas le profil du poste n'est pas? Revoyez votre profil! Parce que là! Ça va chier! Le marine avait besoin de soin en urgence et Mahiru pouvait très bien se charger de cette bande d'abruti.

Je me pressais au côté de l'homme. Mettant hors combat deux lâches qui tentait d'en finir avec un homme incapable de se battre. J'asseyais l'homme contre le bar. Très vite je remarquais la gravité de sa blessure.


-Serrez les dents!

J'examinais rapidement la blessure par chance, l'arme était passé près du cœur sans le toucher. Il semblait cependant souffrir énormément et je craignais que l'un des poumons soit perforé. J'hésitais à rester près de lui, mais mon capitaine en second m'a démontré ce matin même qu'elle pouvait broyer plus d'un rigolo...

-Erik Lame de sang... KEUF! Keuf! 6 millions de berrys, il a envoyé plusieurs sergents à Dustone road.En 1 contre 5...Et coulé une flotte de 4 navires marchands et 6 corvettes Luvneeliennes.

Je saisis le den den mushi pour appeler la base.

-Ici le quartier maître Dan! Nous avons une urgence au bar... mince j'ai oublié de regarder le nom!

-Pili Pili...

-Pili Pili, j'ai ici un blessé grave! Nous affrontons Erik Lame de sang! Envoyez des renforts!

-...Mmm, J'ai eu raison de vous donnez mon numéro personnel...

J'entendais le vacarme provoquer par le combat en toile de fond, même si c'était Shinya qui combattait il était assurer que de l'aide serait la bien venue!

-Coup du corbeau! Il frappa Shinya du plat de sa lame l'envoyant 5 mètres plus loin voir si il y était.

-Et maintenant, il est où le monstre rouge?! Attends mais je le vois! BAIGNANT DANS LE ROUGE DE SON SANG!

Le pirate ne cherchait pas à découper son adversaire, mais à le briser de l’intérieur, pour le faire vomir jusqu'à la dernière goutte le liquide vital...

Revenir en haut Aller en bas
Banba Mahiru

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
264/400  (264/400)

MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Dim 12 Oct - 22:05

Archer était cloué au sol, Mahiru était sous le choc, Shinya, elle, sous le joug de la colère. Archer n’était pas forcément une bonne personne, au contraire, pour Shinya, il s’agissait d’un marine, un de ses ennemis, mais il s’agissait d’un personne sympathique, que Mahiru appréciait et cela suffisait pour donner une motivation à Shinya, qui mit un lourd coup de marteau horizontal, sur la main de l’assaillant qui fonçait tout droit, il eut le bon réflexe d’arrêter son coup, ce qui eut pour effet de ne pas broyer ses doigts et sa main, mais lui brisa tout de même l’avant-bras.

- Toi !

Les yeux de Shinya étaient pleins de haine, le pirate, lui, était tout de même quelque peu tenace, et n’avait pas abandonné malgré son bras cassé…  Celui qui était au sol quant à lui se releva, voyant son camarade blessé, sortit lui aussi une lame de sa poche, un petit couteau papillon, ce même si il tremblait quelque peu. Shinya jeta un œil à Archer qui était au sol, moment qui fut problématique : le bras gauche du blessé tenait la hampe du marteau, et son ami arrivait derrière celui-ci pour tenter de placer des coups de sa lame… Shinya, lâcha le marteau, et rapidement, avant que celui-ci n’atteigne le sol, elle mit un coup de talon dans la hampe, envoyant le marteau que tirait l’homme dans son thorax, l’envoyant en arrière, emportant à l’occasion le second. Le marteau atterri peu avant la porte, les 2 hommes continuèrent défonçant celle-ci au passage, atterrissant à l’extérieur.


- Mahiru le trouvait gentil… Mahiru le trouvait sympathique… Mahiru est triste… Mahiru Pleure !


Elle ne savait pas quoi faire d’Archer, Mahiru avait quelques notions de premiers secours, mais Shinya avait séché ces cours… Elle hésitait à laisser la place à Mahiru : Les 2 perdants étaient accompagnés de ce qui semblait être leur chef, qui se tenait debout à côté de la porte d’entrée contemplant rapidement ses deux amis évanouis.

Ce dernier se retourna, et sortit à son tour lui aussi son arme, Shinya elle se tenait prête, malheureusement désormais désarmé elle fut surprise de voir Dan lui aussi présent aux côtés d'Archer, cela lui donna un léger sourire, elle se disait que si archer survivait, elle pardonnerait Dan, cette seconde de réflexion permit à son adversaire de placer le premier coup…


- Coup du corbeau !

Le choc était tel, que Shinya, expira brusquement, ce sans faire de son particuliers… Mais elle cracha en même temps du sang. Elle n’avait pas de blessure externe, mais ses organes avaient été atteints. Dans un tentative quelque peu désespéré, elle commença à murmurer cette simple formule qui lui permettait de se concentrer :


- Je suis d’acier. L’acier ne connait pas la peur. L’acier ne connait pas le doute. Quand je…


Après avoir dit quelques choses qu’elle n’avait pas écouter, Erik n’avait nullement attendu. Il s’était approché lentement, voyant qu’elle marmonnait quelque chose qu’il ne comprit pas à cause du vacarme, il mit un coup de pied dans le visage de Shinya, la faisant tomber en arrière, l’empêchant de canaliser sa concentration et de finir sa phrase.

- Ah ?! Qu’est-ce que tu dis Marine ? Parle plus fort Hahaha !

Shinya était sur le dos et saignait du nez, elle continuait de tenter de réciter dans sa tête la formule, mais son adversaire n’attendait pas, il mit son pied sur sa tête, afin d’éviter qu’il n’écrase son nez, Shinya tourna la tête, il écrasait donc l’oreille de celle-ci, mais forçait tout de même sa tête contre le sol, ce qui l’empêchait de se concentrer…


- Alors ? Devient rouge pour moi ! Ah moins que tu ne veuille je te fasse devenir rouge sang ! Hahaha !

Les spectateurs faisaient toujours autant de bruit, Shinya serrait les dents aussi fort que possible, entendant son bourreau débiter ce qu’il voulait sans réellement comprendre de quoi il parlait… Il ouvrait lentement de la pointe de son épée, la veste de marines, découpant les boutons. Elle ne comprit que légèrement qu’il n’était pas intéressé par les gamines et encore moins par les marines…(oui il s'est moqué de sa poitrine) Elle se jura à ce moment-là de l'humilier quoiqu’il arrive. A ce moment-là, une jambe arriva pour frapper cet homme, qui bloqua, puis recula. C’était Dan.

Celui-ci s’interposa entre Shinya et Erik.


- Hé réveille-toi ! Au passage un peu de ton aura rouge serait largement bien venu là !

Shinya se relevait lentement, reprenant son sourire, et commençant à se concentrer, fermant les yeux, tout en marmonnant. Durant ce temps Dan lui faisait gagner du temps. L’incantation n’était pas spécialement longue en temps normal, simplement le vacarme ambiant empêchait un peu la concentration, faisant perdre quelques secondes, et Erik n’avait nullement attendu qu’elle ne termine, qu’il avait continué de la frapper, ce même si elle était désarmé.

Ainsi, elle avait terminé. Elle ressentait une douleur cinglante, il s’agissait là de son sang qui circulait plus rapidement, ce aux cœurs de son corps blessé… L’accélération de son métabolisme lui offrit par la suite un apaisement : ces mêmes blessures avaient commencé à guérir. Elle se releva donc, son apparence complètement différente, voyant Archer, dont l’hémorragie avait été arrêtée par Dan, puis tournant la tête pour voir ou en était le combat de ce dernier… Qui s’était arrêté, beaucoup furent surpris par le contraste : la jeune fille venait de passer du blanc, au rouge sang…

Elle regarda autour d’elle un petit peu, reprenant peu à peu d’un vertige qu’elle ressenti en se relevant : utiliser 2 fois de suite cette capacité était exténuant, mais la fatigue était éclipser par sa rage d’humilier cet Erik, elle voulait le faire regretter, regretter tout ce qu’il venait de faire.

Elle fonça donc, directement dans sa direction, esquivant un coup d’estoc, arrivant juste en face de celui-ci, qui s’apprêtait à lui mettre un coup de genoux, qu’elle arrêta de la main droite. Elle attrapa ensuite de la main gauche, son bras droit qui était tendu suite au coup d’estoc, par le poignet, tournant celui-ci vers l’extérieur, son coude à l’intérieur.



*Craque*


Le bras d’Erik lame de sang était plié, dans un sens complètement naturel, ce pour quelqu’un qui vient de se faire brise le coude. Plus précisément, Shinya, d’un coup de genoux, venait de lui plié le coude dans le mauvais sens. La foule  en chœur cria :

- Aïe !

Effectivement, cela devait faire bien plus mal qu’un os cassé : Erik se retrouva rapidement au sol hors d’état de nuire, pleurant et criant de douleur, couché de côté, le bras droit au sol, hésitant à toucher celui-ci du gauche de peur d’empirer la douleur. Les marines arrivèrent à ce moment-là à l’intérieur de la taverne, les 2 premiers hommes attachés arrêtant au passage quelques fauteurs de troubles qui tentèrent de s'éclipser, prêt à ensuite récupérer Erik lame de sang, mais Shinya n’était pas d’avis de le laisser dès maintenant : elle prit la main gauche de celui-ci, posa celle-ci sur sa main droite.

- Es-tu capable de me répéter ce que tu me disais tout à l’heure ?

Juste après avoir fait cette action plutôt étrange aux yeux de tous, elle posa rapidement son pied gauche sur ces mains, les clouant au sol, puis elle mit son pied droit sur la tête d’Erik, de la même manière qu’il lui avait fait et ne s’arrêta pas, elle le releva de temps en temps pour lui mettre des coups de talons. Répétant à chaque fois :

- ES-TU CAPABLE DE ME REPETER CE QUE TU DISAIS TOUT A L’HEURE ?!


Il s’excusait en pleurant, mais Shinya l’ignorait, elle ignorait d’ailleurs tout le monde et continuait, il fallut ensuite que Dan intervienne pour arrêter celle-ci, la tirant en arrière. Mais elle fit un dernier coup de talon, visant cette fois son coude gauche, lui réservant le même sort que le droit, ce qui fit s’évanouir Erik.

Après cette action impitoyable, les marines intervinrent aussi portant Shinya, empêchant que ses jambes puissent atteindre le pauvre pirate, celle-ci redevint rapidement blanche comme neige son ventre gargouillait de nouveau…


Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Jeu 16 Oct - 22:56

Les renforts étaient arrivés à temps tant pour Erik que pour Archer. Les gars de la base s'occupèrent rapidement d'Archer et de Shinya qui ne semblait pas d'humeur à laisse le pirate tranquille, quitte à interroger de façon musclé un type dans les vapes...

- Bon boulot! Quartier maître Bamaba!

Elle se voyait féliciter par le sergent. Mais autre chose captivait mon attention. Erik lame de sang avait une prime de 6 millions de berrys, loin d'être un cador, sa prime semblait indiquer une certaines dangerosité, mais il fut vite vaincu. Loin de sous-estimé sa blessure, ou la force de Shinya, je m'attendais à ce qu'il s'accroche un peu plus...

Une recrue qui passait par là allait répondre à toutes mes questions.

-Pourquoi félicite-il le quartier maître malgré son acte exagérer? Ni voyez aucun laissez aller mais le lieutenant est un homme qui traîne ses hommes avec un brin de paternalisme. Puis faut dire qu'ici sur cette île nous sommes un peu des oubliés, même les pirates ignorent parfois l’existence d'une base de la marine sur cette île. Finalement ils sont sur la même longueur d'onde que le QG...

Je restais sans voix, un brin de paternalisme, avec Shinya... Je voudrais pas être son père même pour un milliard de Berry...
Les épreuves soudent des hommes au point d'en faire une famille. Maltraiter un pirate était-il pour autant autorisé?

- Erik lame de sang est connu pour s'en prendre à tous ceux qui lui semble plus faible que lui!

Une jeune fille timide et gringalet par-dessus le marché une proie tentante.

-Quand l'ennemi lui semble un peu au niveau il l'attaque par surprise ou use d'otage...

Ce pirate était en fin de compte un lâche qui attaquait les navires et les villages tel un rapace s'en prendre à plus petit que lui a la vitesse de l'éclair, repartant aussi sec en ne laissant que des cadavres derrière lui... Sa prime lui avait été donner à cause de nombreux massacres de civils, il devenait urgent de l'arrêter.

-Vous devez aussi savoir que l'écart de conduite de madame Bamaba et sa couleur peu commune ne sont que des incidents et il y a plus urgent comme les soins de Monsieur Archer.

Ah, oui! J'ai trouvé Shinya en sa compagnie! D'ailleurs Mahiru semblait assez préoccupé par son état. Même le lieutenant préférait rester au chevet du jeune homme que de se préoccuper de l'étrange aura rouge... Après tout même quand son enfant est turbulent ou étrange un père de famille est toujours aimant. quant à moi je rassurais Mahiru sur le sort d'Archer.

-Ne t'inquiète pas ton amoureux va bien, miss j'aime pas la marine...

Je voyais le plafond... Mon nez me faisait étrangement mal...

- On birais que z'ai touté la corde zenzible
Elle cognait dur... Je n'étais pas gentlemen au point de ne pas lui en coller une en retour, mais cette folle serait capable de se battre pendant 100 ans... Mais du coup j'ai raison... Non? Sinon pourquoi m'aurait-elle frappé?

Elle s'éloignait en ignorant ma précédente remarque... Tant pis...

- Si tu beux accombagné Archer ba y, je te retrouve bu tard.

Je restais au bar pour trouver des glaçons pour mon visage et d'éventuel renseignement sur le quartier.

-Votre amie le voile rouge, c'est la première fois que je vois des marines se bagarrer comme des pirates dans le coin! Dit le barman en m'apportant un verre de glace.

-The red veil... Shinya the red veil...

-The red veil?! Eh ben! Cette fille cogne comme une brute...

-Mmm...elle en a aussi parfois de la finesse... soupirais-je en pensant à Shinya...et à son punch bien placé.

-J'aime bien votre amie elle a du caractère! Aller ne soyez pas timide, dites-moi de quel coin vous venez...

-Dites-moi plutôt ce qu'il y a de beau dans le quartier... Puis laissez tomber elle a déjà son amoureux apparemment.

Il rigola, en effet l'homme n'était pas loin lorsque j'embêtais Shinya à propos d'Archer... Je lui donnais petit à petit des renseignements sur le genre de lieu que je voulais visiter... Un endroit d'où l'on pouvait voir le port, un peu en retrait, mais pas trop loin de la base de la marine...

Avant de partir je n’eus pas à payer mon addition, ni celle que Shinya avait oublié de régler, son fan de barman nous en fit cadeau. Je ne refusais pas bien entendu...En sortant je tombais sur le marteau de l'amoureuse, encore un truc qu'elle a oublié...

*Dire qu'elle le traine depuis Micqueot, autant le lui ramener* pensais-je dans un élan de gentillesse. Je taisais la voix qui me disais "Balance ce truc encombrant", après tout elle y tiens à ce drôle de doudou.[/color]

Revenir en haut Aller en bas
Banba Mahiru

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
264/400  (264/400)

MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Jeu 16 Oct - 23:43

Elle observa dans un premier temps Archer, qui semblait toujours conscient, en train d’être emmené par d’autres marines afin de se faire soigner, et dans un second temps Dan, qui discutait dans un premier temps avec une recrue, avant de se tourner vers Shinya et lui dit :

- T’inquiète pas ton amoureux va bien, miss j’aime pas la marine…

Immédiatement après cela, Shinya se releva et enfonça en un instant son poing dans la face du blagueur… Avant de cracher un coup sur le parquet un peu de sang qu’il lui restait dans la bouche. La blague improvisée lui fit du bien et elle ne s’en était même pas rendu compte. Shinya n’appréciait pas particulièrement Dan, mais elle pouvait se permettre de lui faire confiance dorénavant, même si il lui tapait de temps en temps sur les nerfs. Elle décidait donc de sortir pour s’éloigner de ce vacarme. Une fois dehors, elle suivit les marines qui transportaient Archer, demandant à un marine qui semblait inoccupé :

- Eh toi!

- Moi ? Répondit-il, se retournant.

- Euh, oui toi. Dis-moi, tu sais où je pourrais aller manger en paix ?

- En paix? Il n’y a qu’un seul endroit, c’est la cafétéria de la marines, presque personne n’y va, sauf quand ils n'ont plus le sous, mais les vieilles mégères y font quand même leurs boulot… Je veux dire, leur cuisine n’est pas mauvaise, mais elles servent beaucoup trop pour la plupart des marines et son de mauvaise humeur tant qu’on ne finit pas nos assiettes, certains reçoivent même des fourchettes… Seul le chef de la base y retourne encore régulièrement…

Son avertissement semblait véridique, Mahiru était toute fine et mangeait très peu, mais cela ne regardait pas Shinya, qui n’avait écouté que le début et acquiescer face à la suite.

- Ok, j’y vais de ce pas, c’est où ?

- Etes-vous sûre de vous madame Silvia ? Qui bien entendu ne l’écoutais pas mais acquiesçait… A la base, le reste du groupe va à l’hôpital pour monsieur Archer, mais je dois ramener les papiers à la base, je vais vous y conduire.

- Merci bien !

Ainsi elle le suivit, n'entendant que ce qui l'arrangeait, jusqu’à l’entrée de la cafétéria, ou il s’arrêta.

-Je ne peux pas aller plus loin, c’est trop risqué, je dois donc vous laisser, bon courage madame Silvia !

- Merci euh…

Elle ne lui avait pas demandé son nom qu’il était déjà partit.

-Bon tant pis.

Ainsi elle poussait la porte de la cafétéria, vide… Seule 3 bonnes femmes, âgée d’une quarantaine d’année chacune, dépassait chacune les 2 mètres, se tenait derrière les comptoirs, l’odeur de nourriture se faisait sentir et Shinya avait faim, elle commença à s’adresser aux bonnes femmes.

- Bonjour mesdames ! J’ai faim, qu’est-ce qu’on mange ?

Ainsi on entendait le son des ustensiles, chacune d’entre elle s’occupait d’un plat : la plus maigre des 3 servait l’entrée : une grande salade, avec tes tomates cerises, qui faisaient la taille de tomates normales… du jambon en grande quantité et des croutons, ou plutôt une baguette de pain entière en tranche, le tout avec une sauce en abondance… La seconde, plus musclés servait le plat principal : Du jambon, en tranches épaisse de 5 cm, avec une purée de pomme de terre, accompagné de 2 steak haché, et d’une cuisse de dinde et enfin, la plus large s’occupait du dessert : un assortiment de fromage, accompagné d’un bol de salade de fruit, qui faisait la taille du bol de salade de l’entrée, il s’agissait là d’un saladier plus qu’un bol…

Les 3 dames servirent Shinya en grognant, après tout elle était l’opposée de celles-ci, elle allait donc vers une table, difficilement, son équilibre avec le poids du plateau, ne tenait pas. Elle réussit tout de même après quelques efforts à arriver jusqu’à la première table, et commençait à manger… Lorsqu’elle finit la salade, la première dame repris le sourire, et vint jusqu’à la table avec un second saladier à moitié remplit :


-Mange ma petite, mange ! Tu es toute maigre, tu dois manger plus !


Shinya finit assez rapidement le reste de salade et commençait à attaquer la purée avant même d’avoir avalé la salade. Shinya, contrairement à Mahiru, ne mangeait pas à sa faim, mais simplement ce qu’il y a de bon devant ses yeux, Mahiru ne mange elle que jusqu’au moment où son estomac est à moitié plein, n’aimant pas la sensation d’avoir le ventre ne serait-ce qu’un peu trop plein, mais Shinya n’agit absolument pas ainsi, pour elle, l’estomac est élastique, ce qui est relativement vrai, mais surtout après l’utilisation du "Tenketsu Tenka" elle est capable de manger plus encore… Elle venait de terminer le plat principal que la bonne femme, la plus musclé, arrivait tout sourire, avec un second service, certes plus petit, mais elle continua donc de manger…

- T’as besoin de protéine ma petite ! T’as pas de muscles, que la peau sur les os !

Shinya avait déjà beaucoup mangé, mais il restait devant elle le fromage et la salade de fruit, qu’elle estimait pouvoir finir, mais, même elle était capable de comprendre : une fois finit, on lui servirait une autre assiette, et ça serait probablement trop… Elle commençait donc à manger le fromage, doucement, espérant que le reste de nourriture commence à passer avant le second service…Après avoir fini le fromage, elle ne comprenait plus : elle ne voulait pas manger plus… Mais c’était normal : après avoir commencé à manger il y a autant de temps, son estomac avait commencé la digestion, ce qui coupe assez rapidement la faim…

Un homme plutôt grand et très musclé arriva, il devait avoir la quarantaine… Il s’agissait du chef de la base, qui était donc le seul qui mangeait encore ici.


- Bonjour mesdames! Toujours aussi resplendissantes à ce que je vois!

- Monsieur Joestar, toujours aussi flatteur !

- Monsieur Joestar, regardez, cette jeune fille nous parait prometteuse.


Il remarqua la présence de Silvia d’autre, dans la salle… Chose qui était assez rare, et que surtout, 2 des 3 dames étaient déjà de bonne humeur… La 3e reprit.


- Joseph…

Il la coupa en soufflant quelque chose dans son oreille. Ces dames l’appelaient "Monsieur Joestar" quand elles étaient de bonne humeur et "Joseph" dans d’autres cas… Après cela Joseph Joestar prit donc son plateau et l’emporta jusque la table ou était Silvia.

- Haha ! Mam’selle Silvia, je pensais pas que tu mangeais autant, peu de mes hommes sont capable de rendre nos dames de bonnes humeur !

Celle-ci, quant à elle, mangeait doucement sa salade de fruit, profitant du gout et se forçant à la fois. Elle avait beau être comme elle est, Shinya apprécie les sucreries et autres desserts, mais ne se sentait pas capable d’aller plus loin que cette salade de fruit…

- Ah, je me suis pas présenter Silvia, je m’appelle Joseph Joestar…

Elle soulevait sa cuillère, une cerise confite dans le creux de celle-ci et pointait le visage de Joseph en souriant.

- C’est marrant ça, si on prend le début des 2 ça donne Jojo.

Elle prit ensuite la cuillère dans sa bouche, continuant son dessert.

- HAHAHA, ça me va, appelle moi Jojo, ça me rappelle ma jeunesse, il y a 50 ans de cela !


Entendant ça, elle lâcha la cuillère dans son bol…

- 50 !? Mais t’as quel âge papy ?

- J’ai eu 68 ans cette année, si je me souviens bien.

- M-mais, tu fais trop jeune papy Jojo !

-Haha, tu me plais bien tu sais, ton caractère est marrant Silvia, mais pour l’instant continue de manger, tu comprendras.

Shinya était frustrée, mais elle reprit sa cuillère et continuait sa salade de fruit… Une fois celle-ci terminé, ce qu’elle redoutait arriva… Ou pas, la bonne femme tout sourire, emmena un petit pot de pudding :

- Monsieur Joestar m’as conseillé de t’emmener ça et je pense qu’il a raison, une jeune fille pleine de santé comme toi, ça doit bien aimer les bons desserts ! Aller ne te retient pas !

Dans un premier temps, Shinya hésitait à prendre la moindre cuillère en plus, mais son premier pudding se trouvait être délicieux! Une légende dit que les filles ont un estomac pour les desserts, Shinya elle venait probablement d’en développer un…

- Ooooh ! Merci ma’am, merci papy Jojo !


Ainsi Shinya mangeait lentement son pudding, profitant de chaque bouché, sous le regard attendrit des 3 dames et écoutant en même temps Jojo raconter son passé, son histoire, sa vie…


Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   Mer 22 Oct - 23:56

Je fis profil bas en sortant du bar, après tout l'île était réputé pour être un repère de pirates, ma nouvelle fonction ne m'aiderait pas à circuler en paix. Je me mêlais à la foule espérant passé inaperçu. Dans les moindres recoins de la ville il y avait un groupe de pirate, trop occupé par leurs ripailles ou leurs bagarres je passais sans encombre mon chemin jusqu'au port.

C'est assez incroyable que des gens puisse vivre dans une ambiance pareil, il n'y a pas que des catins, des barmans et des pirates sur l'île, loin de là! Je croisais des personnes ayant un certain standing, des mères de familles et leurs enfants, des marchands... brefs la population civile qu'on trouve sur n'importe quelle île...civilisé. Ce contraste attisa ma curiosité mais j'avais des choses un peu plus pressantes à gérer.

Le port justement, c'est là que tout pris sens. Les pirates sont le poumon économique de Yurikago, les larcins de ceux-ci profitent directement à la population civile. Sur les quais débarques chaque jours des centaines de pirates ramenant dans leurs cales beaucoup de marchandises qu'ils jugent inutiles, des tissus, des breloques, des surplus de nourritures difficiles à conserver... Tout cela est racheté par la population à des prix défiant toutes concurrences. Certains semblent en acheter plus que nécessaire...ceux-là même négocie le départ des surplus qu'ils viennent de racheter vers d'autres îles où elles seront racheté...La boucle est bouclé...

Je n'aimais pas particulièrement les autorités... Mais je comprenais désormais pourquoi cette base était abandonnée par ses supérieurs. S'il fallait arrêter tous les criminels, ce serait la population entière qui serait sur l’échafaud. "Les marines étaient des idiots" cette conclusion était trop simple pour être juste.

Je croisais un vieil homme assis sur une rockingchair dos à un bâtiment de deux étages. Je m’adressais à l’aïeul.

-Jimusho l’explorateur ?


Le vieil homme leva le casque colonial qui masquait son visage.

- Que puis-je pour un jeune blanc bec tel que toi ?


L’homme du bar m’avait averti, Jimusho était à la fois un homme dur en affaire, une vielle tortue au cuir dur, mais surtout un homme qui s’attardait peu sur les discours.

-J’achète. J’allais droit au but rien de plus. L’explorateur fit de même.

- Je ne vends pas à des marines… Il rabaissa son couvre-chef.


*De toute façon se sera mieux sans pour se balader par ici*

Je ôtais mon haut de marin et soulevais le casque du grand père.

-J’ai ouïe dire que tu n’étais pas le genre à perdre du temps en bavardage, me fait pas perdre mon temps…S’il n’a pas de prix je saurais lui en donner un.

L’homme fit un sourire malsain. Avant de m’en proposer 500 000 Berry. J’acceptais en lui promettant sa fortune. Nous savions tous les deux que son immeuble ne valait pas son prix. Il était mal entretenu et ne payais pas de mine. Surtout l’on aurait dit une bâtisse abandonné. Ce que je lui fis d’ailleurs remarquer.

-Un explorateur ne garde que des trésors…

Je compris e visitant la propriété, l’intérieur était tout à fait propre et entretenu.

-Tu à l’air un peu surpris, faire profil bas est le meilleur moyen d’éviter les ennuis…Blanc bec !

Je lui promettais la somme verser dans l’heure, le temps d'un aller et retour à la base, et nos affaires reprendrons leur cours...

Je retournais à la base pour négocier avec le service de paiement de la base une avance d'une semaine sur nos deux salaires...

-Je veux bien mais il me faut l'accord de votre collègue et celui du chef de la base. Le mois est certes bientôt fini mais pour des raisons de procédure et de sécurité...

*Eh! Bla...bla...bla...procédure...Blabla...*

Une des raisons pour ne pas être marine! Il y aura toujours un supérieur un collègue, bref n'importe quel emmerdeur que vous de pourrez pas gratifier d'un surnom peu glorieux, d'une insulte ou d'un pain...sans risqué d'avoir des blâmes et autres conneries administratives... Un rappel donc du pourquoi je n'étais pas rentré au service de cette "merveilleuse" institution.

*Étouffe toi avec tes dossiers et appel la procédure pour t'y aider!*

-Je comprends, je reviendrais quand toutes vos conditions seront remplit! Merci.

Je ressortais à la recherche de Shynia et du Big boss de miss tête de crayon, surnom affectueux donné à la collègue du service de paiement...



Dernière édition par Roséo.D Dan le Dim 2 Nov - 21:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivée sur yurikago! Début des préparatifs? [Dan et Mahiru]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]
» Zorro est arrivée... sans se presser.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: North Blue :: Yurikago des Kapers-
Sauter vers: