PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le départ en mer.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
RankeN

avatar

Messages : 18
Date d'inscription : 20/10/2014
Age : 24
Localisation : Sur un arbre entrain de dormir.
Humeur : Discret

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
108/400  (108/400)

MessageSujet: Le départ en mer.   Jeu 23 Oct - 14:05

C’était une journée comme une autre sur l’ile natale de RankeN, les oiseaux chantaient, les hiboux dormaient et les vaches broutaient. Pendant ce temps au village, les hommes buvaient, les femmes s’occupaient des enfants et les commerçants travaillaient. Il faisait chaud et le ciel bleu ne laissait apparaitre aucun nuage à l’horizon. Au port, les pécheurs affluaient, ils revenaient tous de leurs matinée à la pèche avec du beau et du gros poisson. Apres les avoirs ramené jusqu'à la place du marché, les poissonniers criaient pour vendre leurs poissons. Pendant ce temps la, un pêcheur rentrait boire un coup dans le bar du village.

« A boire !!! » criait-il. « J’ai soif ! »

C’est alors qu’une serveuse vêtue d’une magnifique robe et d’un tablier apparue avec un carnet de couleur rouge pour prendre les commandes.

« Voulez-vous un grand verre d’eau ? » Demanda la serveuse.

« De l’eau ? » S’écria le pêcheur. « Je viens de passer toute la matinée dessus alors servez moi une bonne bière »

La serveuse acquiesça et partit chercher la commande. Elle se retourna et se retrouva nez a nez avec un homme grand portant une épée ainsi qu’un pistolet à la ceinture. L’homme poussa la serveuse et se posa sur une chaise les pieds sur la table. Sur son bras droit on pouvait distinctement voir un tatouage de pirate.

« Hey toi ! » Regardant la serveuse. « Fais attention ou tu marches »

Le pirate sortit un journal et commença à lire pendant que la serveuse partit vite en cuisine faire son travail. Le pêcheur regardait fixement le pirate puis se leva et s’approcha. D’un pas lourd et assuré.

« Que viens-tu faire ici, pirate ? »

Le pirate ne prêta aucune attention au pêcheur qui semblait de plus en plus en colère.

« Tu n’as rien à faire ici sale pirate va-t-en ! » cria le pêcheur.

« hum.. » Le pirate décala son journal pour voir son interlocuteur et regarda le pêcheur dans les yeux. « tss.. »

D’un aire agacé le pirate se remis a lire son journal devant la monté en puissance de la colère du pêcheur.

Soudain le pêcheur laissa exploser sa colère et frappa d’un coup de poing le pirate. Celui-ci tomba a terre mais ne mis que peu de temps a s’en remettre, en effet il se releva aussitôt et regarda le pêcheur avec insistance. Il sortit alors son pistolet, le pointa sur le pêcheur et tira.

« Pauvre imbécile, tu n’aurais pas du me frapper » Dit le pirate d’une voix grave. « La prochaine fois assure toi que ton ennemis ne se relèvera pas » Conseilla le pirate au pêcheur qui gisait sur le sol une balle dans l’abdomen.

A ce moment la, on entendit un bruit de verre se fracassant sur le sol. C’était la serveuse qui ramenait la bière du pêcheur. Prise de panique elle sortit du bar appelant à l’aide. Ayant entendu ces appels au secours, certains villageois se rapprochèrent du bar. C’est alors que depuis l’extérieur, on aperçu une silhouette se lever et frappa le pirate qui passa par la fenêtre du bar pour atterrir devant la foule. Apres son fabuleux voyage par la fenêtre, qui coûtera très chers au propriétaire du bar apeuré, le pirate se releva pour la seconde fois et repris son pistolet en mains.

« Qui m’a fait ça ? » Criait-il. « Montre toi ou je viendrai moi-même te chercher ! » Disait le pirate énervé.

« C’est moi qui t’ai frappé » Dit alors un homme sortant du bar.

C’était RankeN, il était installé sur le coté du bar entrain de mangé une énorme assiette de riz cantonnais. Apres être sortit du bar, il s’avança vers le pirate qui brandit son arme et tira. RankeN se prit la balle dans l’épaule, ce qui eu pour effet de lieu faire poser un genou au sol. Le pirate en profita pour dégainer son épée et attaqua RankeN. Les coups que portait le pirate n’atteignaient pas leur cible tellement RankeN bougeait vite. Seulement la balle dans son épaule lui faisait mal et il décida alors de mettre fin au combat. Il sauta en l’air puis infligea un énorme coup de pied dans la tête du pirate. Celui-ci, étant un dur à cuire, se releva de nouveau sans prendre son épée resté au sol. Alors RankeN se mit en position d’attaque et fonça sur le pirate qui décocha un coup de poing ravageur sur RankeN. Celui-ci évita le coup de poing, sortit une petite lame de sa manche et l’enfonça dans le cou du pirate. RankeN récupéra l’épée du pirate, s’approcha doucement et le transperça de part en part.  De leurs cotés, les villageois restaient de marbre. Cela faisait maintenant 1 an qu’il n’avait pas vu de combat sur leur ile. RankeN commençait à partir lorsque le pêcheur, avec une balle dans l’abdomen, passa a coté portait par des amis. Le pêcheur regarda RankeN et le remercia d’avoir prit sa défense et d’avoir tué le pirate.

« Je n’ai pas fait ça pour toi, je l’ai fait pour moi » Lui répondit RankeN.

Le soir même, après avoir fait une bonne sieste sur un arbre, RankeN allait au port du village. Il y trouva le bateau du pirate qui allait être détruit par des pêcheurs.

« Laissez ce bateau tranquille ! » Lança RankeN. « Je pars en mer et je prends ce bateau avec moi »

RankeN sauta sur le petit bateau qui ne laissait de la place que pour maximum 2 personnes. Il mit les voiles et partit pour ce qui selon lui etait … LA LIBERTE !!

Revenir en haut Aller en bas
 
Le départ en mer.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Départ non réfléchi et vite regrété.
» Patrimoine de Coupvray: Part de Brie
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Les membres du CEP frappés d’interdiction de départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: East Blue :: Autres îles-
Sauter vers: