PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un duel entre criminels, les pirates sont aussi libres que les pokémons ! [Ulqui tournoi]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ulquiorra Schieffer

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 22
Localisation : Sur la glaciale North Blue
Humeur : Exécrable le matin et fracassante le soir !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
344/400  (344/400)

MessageSujet: Un duel entre criminels, les pirates sont aussi libres que les pokémons ! [Ulqui tournoi]   Dim 16 Nov - 15:32

Remerciements:
 

Dans l'arène, les cris fusaient de toutes parts. Les deux duellistes qui allaient s'affronter n'étaient pas encore entrés en scène, mais l'excitation était déjà à son comble. Après tout, cela était compréhensible. Dans un monde où régnait depuis des décennies la passion du dressage de pokémons, chaque événement qui en était lié de près ou de loin provoquait l'engouement général. Le plus fameux d'entre eux était évidemment le Tournoi des Stratèges, qui faisait office de championnat du monde. Il se tenait tous les trois ans à Marijoie, devant la fière base de la Marine, et seuls les combattants les plus expérimentés s'y affrontaient. Seulement, du fait de son lieu, une faction n'y possédait pas de représentant. Les pirates. Ce tournoi où l'honneur des participants restait intact même dans la défaite, tant le niveau était élevé, n'avait en effet pas été conçu pour les hors-la-loi. Pour ces derniers, une toute autre compétition avait été créée, une compétition qui avait pour objectif de déterminer leur sort.

- Mesdames messieurs, vous avez bien fait de vous déplacer aujourd'hui, car la tension est à son maximum ! tonitrua un microphone dans toute l'arène. La grande finale du Tournoi des Criminels va enfin débuter !!

Le Tournoi des Criminels. Ainsi était effectivement nommé le concours qui opposait les pirates aux pirates. Une bataille acharnée entre membres d'une même faction, sous les yeux amusés de milliers de civils riant à leurs dépends. Ils étaient les seuls à s'y amuser, car pour les participants qui avaient été attrapés par la Marine et jetés contre leur gré dans cette frénésie, l'enjeu était grand. En effet, les perdants étaient condamnés à croupir dans l'immense prison dont le nom faisait frémir et dont l'ombre englobait l'enceinte pour accentuer sa suprématie : Impel Down. L'unique gagnant, lui, avait la chance d'être accepté au rang de Shichibukai, ce qui le sauvait d'une longue et douloureuse torture suivie d'une agonie certaine.
L'événement était d'ailleurs la seule occasion pour laquelle des civils étaient escortés jusque devant la plus dangereuse des prisons. Son ampleur était telle que les quatre amiraux étaient présents en cas de complications. En d'autres termes, il s'agissait d'un divertissement à l'échelle mondiale, dont les pirates pris au piège étaient les marionnettes.

- Ils ont su faire preuve d'une ingéniosité terrifiante pour défaire leurs précédents ennemis et gravir les échelons de ce tournoi, reprit la voix grésillante dans les tribunes. Je vous demande d'accueillir comme il se doit les deux derniers prétendants au titre de Shichibukai : Bakura l'Occulte et Ulquiorra aux Yeux Émeraudes !

Je lançai un regard au jeune homme aux cheveux blancs se trouvant à quelques mètres à côté de moi. Ses yeux remplis de fureur étaient fixés sur un point invisible droit devant lui, et ne me remarquèrent même pas. Il semblait avoir du mal à contenir la colère qui l'habitait. J'avais quelques fois entendu parler de lui, et surtout de sa réputation extrêmement violente. Dans pareille situation, je supposai donc qu'il devait user d'un sang-froid olympien pour ne pas éclater dans une rébellion inutile. Car oui, même si je n'aimais pas vraiment l'idée d'être ainsi manipulé pour servir d'animal de foire, je savais qu'il n'existait pas d'échappatoire. Et mon adversaire, qui n'était pas idiot, le comprenait lui aussi. Peu importe ce qu'il en coûtait, nous devions jouer le jeu.
Menacés par derrière par des canons de fusil, nous avançâmes donc au-devant du public, qui se mit à nous huer en nous voyant apparaître. Le présentateur leur avait demandé de nous accueillir ''comme il se doit'', et telles étaient les conventions dès qu'il s'agissait des pirates. L'humiliation était le maître mot. Insensibles à ces provocations exacerbées, Bakura et moi nous plaçâmes chacun d'un côté du champ de bataille. Ce dernier était entouré d'une eau où nageaient des poissons-taureaux, anciens cadeaux de Dressrosa. Quelques végétaux, roches et autres éléments se trouvaient également sur les bords, pour ne pas faciliter qu'un seul type de pokémon.

- Le duel que vous attendez tous est sur le point de commencer ! Permettez-moi donc de vous introduire le commentateur de cette grande finale : monsieur Pandaman !!
- Salutations, chers auditeurs. À ceux qui ont lu la fiction Koh-Lanta de mademoiselle Ino, sachez que la façon dont j'y suis décrit est tout à fait contraire à la réalité. Je suis en fait un panda très raffiné et un véritable gentleman. *boit son thé*
- Euh oui... bref... dresseurs, soyez prêts au coup de cloche !

À la manière d'un cow-boy, je posai la main sur les pokéballs qui pendaient sur le flanc droit de ma ceinture. J'entendis dans mon dos le bruit du tableau d'affichage qui se dévoilait, révélant le pokédex de mon ennemi et le mien, ainsi que l'ordre dans lequel nous avions placé nos pokémons. Mais je ne me retournai pas pour l'apercevoir, et je vis que Bakura, le regard enflammé braqué sur moi, ne s'y intéressait pas non plus.

Ding !

- Rexillius, on y va ! lança Bakura sans attendre une seconde.

Rexillius:
 

- Aligatueur, c'est parti ! répliquai-je à mon tour.

Aligatueur:
 

Les deux créatures apparurent dans un éclat de lumière et tombèrent lourdement sur le sol. Chacun était maintenant armé. Le public hurla de plus belle. À présent, aucun retour en arrière n'était possible.

- Aligatueur, utilise Crocs Givre !

Ouvrant grand la gueule, Aligatueur rassembla d'innombrables cristaux d'eau qui vinrent se fixer sur ses dents acérées, créant une épaisse couche de glace. Après quoi il se précipita vers sa cible et la mordit férocement.

- Belle trouvaille, il a su profiter du large éventail technique de son pokémon pour trouver l'attaque la plus efficace contre son adversaire, ici une attaque glace contre un type dragon. Ulquiorra avait peut-être également l'espoir d'apeurer son ennemi avec cette charge, mais Rexillius est un pokémon  vaillant. Ce round entre reptiles s'annonce... féroce ! *boit son thé triomphalement*
- Ce n'est ni plus ni moins que du bon sens d'utiliser l'attaque la plus efficace... soupirai-je. Même s'il n'a en effet pas été apeuré, son pokémon doit être gravement blessé, et il va certainement chercher à contre-attaquer aussi sec...

Contrairement à cette prévision, Rexillius commença à irradier d'une aura antique, qui l'entoura et pénétra ses écailles. Il se retrouva à briller d'une intensité impressionnante, comme s'il venait d'augmenter considérablement sa force brute.

- Pouvoir Antique, dit simplement Bakura en souriant de manière confiante.
- Tu préfères donc augmenter tes statistiques ? C'est un gâchis de temps avec un pokémon pareil dont la puissance serait capable de m'anéantir en deux coups !

Alors qu'il persistait dans son sourire mystérieux, il observa Aligatueur se mettre à son tour à concentrer son énergie, utilisant son talent : Torrent.

- Grâce à cette caractéristique qui augmente les capacités Eau, je suis presque certain de pouvoir achever son pokémon au prochain tour en utilisant Hydroqueue.... C'est une nouvelle attaque dont la force pourrait surpasser les facultés d'Aligatueur, mais je sais qu'il est capable de la contrôler ...!

Mon tour terminé, Bakura s'apprêta à bouger.

- T'anéantir en deux coups, t'as dit ? Et si je pouvais le faire en un coup ?
- Impossible... répondis-je. Ton pokémon est certes très puissant, mais personne n'est capable de mettre Aligatueur K.O en un seul coup !
- Vraiment ...? fit-il en haussant un sourcil. Rexillius, lance Draco-Queue !

Ma confiance s'atténua cruellement lorsqu'il prononça ces mots. Le dragon s'avança lentement, et effectua une soudaine rotation sur lui-même. L'incroyable coup de queue envoya valser Aligatueur, qui alla s'écraser dans le décor, finissant de perdre ses derniers points de vie si jamais il lui en restait encore quelques-uns.

- Quelle impressionnant combo ! Les statistiques infiniment élevées de Rexillius et une attaque dévastatrice, ajoutées à l'aide des éléments blessants du décor, ont permis à Bakura l'Occulte de mettre K.O son adversaire en un coup ! C'est ce que l'on appelle un one-shot ! Car oui, je suis également un panda ancré dans le langage moderne ! *boit son thé*
- Bon sang il m'a baladé ! grondai-je intérieurement en abritant le pauvre Aligatueur dans sa pokéball. Mais je ne dois pas me laisser distraire... il a volontairement sorti son pokémon le plus puissant dès le début pour m'impressionner. Si je choisis un pokémon à la fois rapide et assez fort pour le finir en un coup je pourrai rééquilibrer la balance... je vais donc envoyer...

Ma réflexion fut coupée par une frénésie de sons qui résonna dans les tribunes. Les spectateurs sortaient de leurs poches des étranges boîtiers que je n'avais encore jamais vu auparavant.

- C'est le moment de la petite particularité de cette finale. Comme vous le savez, nous avons reçu maintes lettres nous demandant d'inclure le public dans les combats pokémons, votre vœu est aujourd'hui exaucé ! Vous allez être impliqués directement dans la stratégie de ce cercle très fermé, car vous allez maintenant voter pour le pokémon que Yeux Émeraudes va devoir utiliser !

Je n'étais pas sûr d'avoir bien entendu. Je n'allais pas choisir moi-même mon prochain pokémon ? Une telle absurdité était-elle possible ? L'ordre dans lequel nous décidions de placer et de faire apparaître nos combattants était un détail clef de n'importe quelle tactique, comment pouvaient-ils s'autoriser à bafouer ainsi les heures de mise au point qui nous avaient été nécessaires pour l'établir ? Cela allait complètement à l'encontre du principe des duels entre dresseurs, et je compris à l'expression abasourdie du pirate au cheveux blancs qu'il pensait la même chose.
Néanmoins, le commentateur ne paraissait pas être en train de plaisanter, aussi je retins mon souffle en attendant la révélation du choix du public. Les sens en alerte, j'entendis alors des sons qui provenaient de sous mes pieds. Je n'eus néanmoins pas le temps de m'attarder sur la question puisque sur le tableau d'affichage s'inscrivirent les traits du pokémon.
Gardevoir.
Dans l'absolu, il ne s'agissait pas d'un mauvais pokémon. Mais dans la cas qui nous intéressait, où j'avais besoin d'une puissance d'attaque suffisante, ce choix était discutable.

- Les spectateurs ont parlé, et Ulquiorra sait ce qu'il lui reste à faire. *boit son thé*

J'avais perçu le ton autoritaire dans sa voix. Visiblement, je n'avais pas la possibilité de protester. C'est donc à contrecœur que j'annonçai :

- Gardevoir, à toi !

Gardevoir:
 

Gardevoir se révéla dans une danse gracieuse faisant virevolter son voile blanc et vert. Légèrement contrarié, je tentai cependant de me concentrer sur les aspects positifs de la situation. Rexillius était particulièrement sensible au type Fée, une possibilité s'ouvrait donc à moi. De plus, comme l'attaque spéciale de Gardevoir était forte et que la défense spéciale de Rexillius était faible, je pouvais l'achever grâce à une attaque spéciale. Mon prochain coup étant décidé, j'attendis de voir ce qu'allait faire mon adversaire.

- Rexillius, utilise Draco-Queue !

Là était ce que je redoutais. Utiliser plusieurs fois la même technique n'était certes pas une stratégie très belle ni très surprenante, mais cela restait on ne peut plus efficace lorsque ladite technique était à ce point puissante. Dans un déclic je réalisai soudain qu'à l'inverse de l'attaque et la défense spéciale où Gardevoir dominait, il était d'une faiblesse extrême en ce qui concernait les attaques physiques. Jamais il n'allait pouvoir résister à un tel assaut ! Et j'allais perdre un second pokémon sans pouvoir réagir !
Rexillius réitéra son mouvement de rotation devant mes yeux désespérés. Sa queue fendit l'air et s'abattit sur Gardevoir. Un nouveau sourire étira les lèvres de Bakura, et... disparut aussitôt. Mon pokémon n'avait pas bougé et semblait indemne.

- Quelle erreur de la part de l'Occulte ! lança alors l'homme-panda. Il n'a pas fait attention au fait que Draco-Queue est une attaque de type Dragon, et que Gardevoir y est donc insensible ...!

Je poussai un soupir de soulagement. Cette frayeur n'avait en vérité pas eu lieu d'être, et je m'en voulus de ne pas avoir réfléchi plus longtemps. Comme prévu, la main passa donc à moi.

- Désolé Bakura, mais je vais profiter de ton erreur ! Gardevoir, utilise Psyko !

Gardevoir émit une vibration télékinésique qui frappa de plein fouet Rexillius. Il s'agissait d'une attaque de type Psy, les avantages du type Fée ne s'appliquèrent donc pas mais cela fut suffisant pour abattre le dragon, qui retourna dans sa pokéball.

- Nous voici donc revenus à une position d'égalité ! À vous, cher public, de voter pour le pokémon que va devoir sortir Bakura à présent. Le temps que je finisse mon thé... *finit son thé* et la sentence tombe : il s'agit d'Aflamanoir !

Le pirate ne résista pas et envoya le pokémon cité.

Aflamanoir:
 

Le tamanoir enflammé apparut, déjà prêt à en découdre. Pour ce nouvel ennemi, il fallait que j'aborde une autre manœuvre stratégique.

- Gardevoir... commençai-je après quelques instants de réflexion. Utilise Prescience !

Le pokémon parut se vider de son énergie psychique, et la condensa en une boule extrêmement compacte. Après quoi il la lança en l'air, faisant vibrer l'atmosphère sur sa trajectoire.

- Cette attaque me touchera que dans deux tours... précisa Bakura. Et tu crois sérieusement que je vais te laisser en vie jusque là ?? Aflamanoir, contre-attaque avec Tranche !
- J'avais un faible espoir qu'il use d'une attaque spéciale, et dans ce cas la haute défense spéciale de Gardevoir aurait largement limité les dégâts, mais il n'est évidemment pas si stupide. Je devrais néanmoins pouvoir tenir jusqu'à ce que Prescience l'atteigne...

Aflamanoir s'élança avec agilité, toutes griffes dehors. D'un mouvement vif de la patte il trancha la chair de Gardevoir, qui reçut des coups critiques en plus de la blessure initialement prévue. À la vue de ce coup de chance, Bakura ricana de façon sadique.

- Mon pokémon est peut-être mal en point, mais j'ai plus d'un tour dans mon sac ! Vibra-Soin !

Gardevoir fut englobé dans une aura de bien-être qui lui fit regagner de la santé jusqu'à ses deux-tiers environ.

- Ceci dit, je ne m'attendais pas à recevoir un coup critique... je pensais pouvoir régénérer la vie de Gardevoir pour qu'il survive un tour de plus, mais va-t-il vraiment y parvenir ...?
- Tu te contentes de te soigner et d'attendre lâchement que les deux tours passent pour que ton attaque me touche ! Mais c'est de toute façon vain, si j'utilise Combo-Griffe !

Aflamanoir écarta les pattes et présenta à nouveau ses griffes de prédateur. Elles semblaient plus pointues encore qu'auparavant. Il se positionna sur ses appuis et poussa sur ses cuisses, se retrouvant en une seconde face à Gardevoir. Dans un mouvement tout aussi rapide, il coupa la peau du pokémon Fée, qui perdit le tiers de ses points de vie à cause de la douleur...

- Cette attaque est composée de 2 à 5 coups consécutifs, sans laisser le temps à sa victime de souffler !...

Aflamanoir envoya son autre patte qui accentua la gravité de la blessure. Et il n'avait pas terminé...

- Inutile de dire qu'au niveau de mon Aflamanoir, elle ne s'arrête jamais avant trois coups !...

Le nouvel assaut arracha une expression d'agonie à Gardevoir, à qui il ne restait qu'une poignée de points de vie...

- Et puis, plus le nombre de coups est élevé, plus les chances de faire un coup critique sont hautes également !...

Le tamanoir sortit une faux de nulle part et l'empoigna fermement. Brandissant l'arme meurtrière au-dessus de lui, il s'apprêta alors à donner le coup de grâce à Gardevoir. Coup critique ou pas, cela n'avait pas d'importance. Les points de vie dont disposait mon pokémon étaient de toute façon trop réduits pour résister à n'importe quelle attaque, même l'une des plus basiques. Dès lors que celle-ci le touchait, son sort était scellé. Oui, dès lors qu'elle le touchait... Contre toute attente, j'esquissai soudain un maigre sourire.
Le pokémon de feu abattit la faux sur sa cible. La lame alla se planter dans le sol, juste à côté de Gardevoir. Et ce dernier s'en sortit sans égratignure. Bakura laissa échapper une exclamation de stupeur, et serra les dents quand Aflamanoir revint à son poste sans avoir pu achever son adversaire.

- Tu as dit que plus le nombre de coups est élevé, plus on a de chances de faire un coup critique... expliquai-je, fier de ce retournement de situation. Mais il y a aussi une autre chose pour laquelle les chances augmentent : celle de manquer son coup !
- Parce que Combo-Griffe a une précision de 80%... murmura-t-il, frappé de lucidité.
- Et l'on sait tous les deux ce que cela signifie, n'est-ce pas ?

Une étincelle brilla au-delà des nuages, et grandit de plus en plus en chutant. La boute d'énergie psychique que Gardevoir avait tiré deux tours auparavant était en train de tomber droit sur le champ de bataille. Visant avec précision le pokémon ennemi, elle explosa au contact de celui-ci et réduisit tout en cendres sur un rayon de plusieurs mètres. Seul demeura le corps évanoui d'Aflamanoir.
Alors qu'il le ramenait dans sa pokéball, je remarquai que le regard de Bakura avait légèrement changé. Il était plus posé, plus calme, comme s'il venait tout juste de prendre le combat au sérieux. Peut-être pensait-il jusqu'alors me vaincre facilement, et les difficultés qu'il rencontrait lui avaient fait prendre conscience que tel ne serait pas le cas.

- Je suis de retour, je m'excuse platement de cette absence momentanée mais je suis allé me rechercher du thé. Un commentateur ne peut se passer de thé, cela est évident. *renifle son thé* En tout cas cette manche était également captivante ! À présent, le déroulement du duel va légèrement se modifier...

Le gigantesque tableau d'affichage présenta alors deux pokémons côtes à côtes, ainsi qu'un autre isolé.

- Voici les deux pokémons que Bakura l'Occulte va maintenant devoir faire apparaître, et celui que Ulquiorra aux Yeux Émeraudes va devoir ajouter sur le ring. Car vous l'aurez compris, ce troisième round va se dérouler en équipes de deux créatures ! Nous sommes toujours soucieux de rendre les duels plus attrayants aux yeux du public, nous espérons donc que cette initiative vous sera plaisante ! Au moins autant que ce thé l'est pour moi... *hésite à commencer à boire son thé*

Suivant les instructions du tableau, Bakura et moi sélectionnâmes les pokéballs dont nous avions besoin.

- Aeroptéryx, en avant ! déclarai-je.

Aeroptéryx:
 

- Xatu, Jungko, allez-y ! fit-il écho.

Xatu:
 
Jungko:
 

Les trois pokémons débarquèrent en trombe dans l'arène. Quelques secondes restèrent en suspens avant que le tour du plus rapide d'entre eux ne débute, me laissant ouïr à nouveau des bruits étranges et étouffés d'un endroit que je n'arrivais pas à identifier. Chassant cette distraction de mon esprit, je me mis à résumer mentalement les nouvelles variantes de la situation.

- Gardevoir est le plus lent des quatre pokémons... je ne peux donc pas espérer avoir le temps de l'utiliser, car du fait de ses points de vie quasiment inexistants, il se fera mettre K.O bien avant. Je ne sais pas quel pokémon l'on va ensuite m'attribuer, mais je sais que Xatu est sensible aux attaques de type Roche, Aeroptéryx peut donc lui infliger de graves dommages. En attendant de savoir avec quel pokémon je vais me retrouver une fois que Gardevoir sera hors course, je ferais mieux de m'efforcer d'affaiblir mon assaillant, et lui faire perdre un de ses deux pokémons le plus vite possible...

Bakura semblait lui aussi être plongé dans une intense réflexion. Les combats en un contre un étaient déjà bien assez complexe au niveau de la stratégie, les alternatives ne faisaient que se multiplier en cas de deux contre deux. Au bout d'un certain temps il parut finalement se décider et s'éclaircit la gorge.

- Jungko sera le premier à se lancer, et il possède deux possibilités majeures à sa disposition, songeai-je en tentant de prédire ses actions. Il peut soit profiter de la faiblesse au type Insecte d'Aeroptéryx pour l'attaquer efficacement, soit profiter de l'avantage de sa haute attaque spéciale pour toucher mes deux pokémons à la fois... alors, quelle méthode choisis-tu ...?

Le jeune homme à la chevelure pâle leva lentement le bras. Ses pupilles, traversant sa vision de gauche à droite, montraient qu'il hésitait encore.

- Jungko... débuta-t-il. Utilise Engrais !
- Hein ??

Le pokémon alla chercher de la terre au pied d'une plante, et l'absorba. Cela eut pour effet d'affermir les feuilles qui pointaient depuis ses coudes, et de rendre son abdomen plus résistant.

- La capacité spéciale Engrais permet d'améliorer les capacités Plante, commenta Pandaman. C'est ce que l'on appelle se booster ! Car oui, comme toujours, j'use d'un langage actuel ! *boit son thé finalement et fuck le reste* Le prochain à attaquer est Aeroptéryx, qui va sûrement s'en prendre à Jungko pour diminuer la menace que ce dernier représente. Gardevoir est de toute façon condamné à tomber sous le prochain coup de Xatu, là est donc la meilleure chose à faire !
- Aeroptéryx, fis-je plutôt mécontent d'agir de manière si prévisible, lance Dra...

Je bloquai soudain les mots au fond de ma gorge. Les spectateurs se turent également, surpris. Gardevoir était-il réellement condamné ? Si je trouvais le moyen de le faire attaquer ne serait-ce qu'une fois avant qu'il ne le soit véritablement, cela pouvait me donner un avantage considérable. Et un infime changement dans ma stratégie était suffisant pour cet exploit...

- J'avoue que je ne comprends pas pourquoi tu as agis de la sorte, admis-je en essayant de décrypter le visage impénétrable de mon adversaire. Mais les raisonnements les plus complexes ne sont pas forcément les meilleurs, en voici la preuve avec une idée toute simple ! Aeroptéryx, lance Éboulement !
- Oh, voilà qui est brillant ! Nous avions oublié qu'il existe en effet un moyen d'empêcher un pokémon adverse d'attaquer : en lui infligeant une modification du statut ! Éboulement, en plus de toucher autant d'ennemis qu'il s'en tient dans l'espace de combat, a aussi une large probabilité de les apeurer ! Si Xatu est atteint de ce trouble, il devra sauter son tour et Gardevoir sera sauvé pour le moment ! Je le répète, voilà qui est brillant !
- Doucement, coupa Bakura, la probabilité d'apeurer n'est pas si haute que ça. Dans l'absolu, il y a peu de chances qu'elle fonctionne !

Certes, il avait raison. Mais la bonne fortune faisait également partie des qualités qu'un bon dresseur devait amadouer. C'était l'occasion de découvrir si j'avais ou pas l'étoffe d'un duelliste de haut niveau.
Aeroptéryx s'éleva dans les airs, et se mit à battre fortement des ailes. Ses coups d'aile de plus en plus larges finirent par extirper du sol des blocs de roche tout entiers, qui filèrent droit de l'autre côté de l'arène. Jungko reçut des dommages non négligeables, mais en rien comparables à ceux de son acolyte Xatu. Ce dernier, particulièrement faible face aux dégâts de Roche, se vit infliger de graves blessures qui amputèrent grandement ses points de santé. Et là n'était peut-être pas le clou du spectacle. Alors qu'il se relevait après avoir été mis à terre par la tempête de cailloux, son dresseur vérifia si son statut était normal.

- C'est le moment de vérité...

Bakura l'apostropha plusieurs fois, sans réponse. Xatu ne bougea pas. Les pupilles dilatées, le corps tremblant, ce qui le bloquait était clair.

- Incroyable ! s'étonna l'homme-panda pendant que le public explosait d'excitation derrière sa voix. Cela a finalement marché, il s'avère que Xatu a peur et que, même si c'est son tour, il ne peut attaquer ! Comme il a également subi des dommages énormes, Gardevoir va être en mesure de le mettre K.O en une attaque, inversant ainsi les rôles ! Ce bouleversement est sans doute l'un des plus...
- Stop.

Bakura avança d'un pas. Sa déclaration avait été nette, sans bavure, ne tolérant aucune protestation. Prenant à revers l'engouement général qui me voyait déjà vainqueur de cette manche, il sema le doute dans les esprits. Et sans plus d'explication, il lâcha la procédure qui allait réduire mes espoirs à néant.

- Xatu, utilise Échange Psy sur Aeroptéryx, déclara-t-il sur un ton plus mégalomane que jamais.

Le pokémon prit une grande inspiration et souffla tout l'air de ses poumons vers Aeroptéryx. Ce dernier se mit alors à trembler de façon incontrôlable, comme saisi d'une terreur insensée.

- Échange Psy est une capacité qui transfère les problèmes de statut à son ennemi, affirma-t-il. Maintenant, voilà ce qui va se passer : ton Aeroptéryx ne pourra plus lever le petit doigt vu que c'est son tour d'être apeuré. Puis tu vas achever mon Xatu avec ton Gardevoir. Simple d'esprit que tu es, tu ne t'es même pas demandé pourquoi j'ai fait utiliser Engrais à mon Jungko au lieu d'attaquer. C'est pour pouvoir lancer une Tempête Verte dévastatrice, qui mettra hors course ton Gardevoir et blessera presque mortellement ton Aeroptéryx. Ce dernier ne pouvant pas bouger, son tour sera sauté et tu resteras impuissant pendant que la main reviendra à mon Jungko et que j'aurais tout le loisir de t'attaquer. Résultat : je remporterai ce round. Et tu veux savoir pourquoi tu feras exactement ce que je viens de prédire ...?

Il marqua une pause purement rhétorique, afin d'apprécier le climat d'obnubilation qu'il venait avec brio de créer.

- Parce que c'est de façon objective la meilleure tactique que tu puisses adopter.

Cette dernière phrase sonna comme un glas. Du poignet j'essuyai la sueur qui perlait sur mon front habituellement si indifférent. Ces paroles étaient frappantes non tant par rapport au ton sur lesquelles elles avaient été prononcées que concernant la vérité absolue qu'elles émettaient. J'avais beau retourner le problème dans tous les sens, je ne pouvais trouver d'alternative au scénario qu'il avait prévisualisé. Je pensai durant une seconde à effectuer volontairement un mauvais choix, ne serait-ce que pour le contredire. Mais je me ravisai vite. Il gagnerait de toute façon cette partie de la bataille, mais si je débrouillais bien pour le reste, je pouvais encore gagner la guerre. Agir maladroitement pour une histoire de conscience n'était pas une bonne idée. Mieux valait placer ma fierté de côté pour cette fois.
Je me retournai donc vers Gardevoir, dont la fatigue était évidente. C'est alors avec fermeté mais sans véritable conviction que je l'envoyai accomplir ce pour quoi il se tenait toujours debout.

- Gardevoir, Feuille Magik sur Xatu.

La petite créature puisa dans ses dernières ressources pour former un tas de fines et tranchantes feuilles, qu'elle dirigea vers Xatu. Ce dernier, privé de points de vie au contact de l'attaque, s'évanouit et retourna dans son habitacle sphérique. Le fait d'avoir mis K.O un pokémon ennemi était évidemment une bonne nouvelle, pourtant je n'arrivais pas à en être satisfait. L'arrière-goût amer d'avoir été dépassé par les événements restait opiniâtrement dans ma bouche.
Les minutes qui suivirent se déroulèrent avec une rapidité indicible, et demeurèrent surtout strictement conformes aux prédictions de Bakura. Une fois son pokémon chassé du combat, il ordonna à Jungko de lancer une Tempête Verte comme il l'avait annoncé. Ses statistiques d'attaque spéciale naturellement élevées combinées avec le talent Engrais augmentant l'efficacité des charges de type Plante, il n'en fallut pas plus pour asséner le coup de grâce à Gardevoir et largement entamer l'endurance d'Aeroptéryx. Malheureusement, sa peur ne désemplit pas et il ne put répliquer, offrant à Jungko le loisir de l'exterminer. Mon combattant mis au tapis, les mystérieux sons m'assaillirent encore une fois. Ils semblaient bel et bien provenir de sous mes pieds, mais je n'étais simplement pas d'humeur à y réfléchir.

- Cette manche fut... renversante... commenta Pandaman, paraissant perdre ses mots. J'en ai même oublié de boire mon thé ! Après toutes ces sensations fortes, je propose une courte interruption du duel. C'est le moment pour vous, cher public, d'aller chercher de quoi vous approvisionner en gourmandises !

Des gardes en armure déboulèrent soudain au milieu du champ de bataille et utilisèrent un rayon douteux pour obliger nos pokémons à se réfugier dans leur pokéball. Ils nous entraînèrent ensuite jusqu'à nous faire rentrer à l'intérieur du bâtiment, d'où nous étions sortis pour commencer le combat. Nous nous regardâmes plutôt étonnés de voir les fantaisies que les organisateurs du tournoi se réservaient sans arrêt. Ce qui était certain, c'était que cette pause était à la fois inattendue et bienvenue.

***

Je mis plusieurs minutes à me remettre de mes émotions. Le coup de poker de Bakura m'avait grandement impressionné, mais en dépit de ma position de faiblesse, je ne devais pas baisser les bras. Je pouvais encore trouver un moyen de m'en sortir, si je gardais confiance. Après tout, il nous restait encore trois pokémons chacun, la situation n'était donc pas si déséquilibrée que cela. De plus, les nombreuses péripéties qui avaient déjà eu lieu dans le duel constituaient une preuve que rien n'était joué d'avance.

- Un combat n'est jamais perdu à moins que l'on abandonne la foi...

Je ne me rappelais pas où j'avais entendu cette phrase, mais elle s'était gravée en ma mémoire au cours de mon périple sur les mers. Cette aventure que j'avais vécue avait été longue, et je n'avais toujours pas atteint tous mes objectifs. Il me restait encore de la route à parcourir, et un océan surtout à découvrir : le Shinsekai.
Je repensai alors aux enjeux qui planaient sur ce tournoi. J'avais été capturé par la Marine, ce fait était irrévocable. Mais j'avais la possibilité de devenir Shichibukai en remportant la bataille actuelle, et cela pouvait me permettre de repartir sur de nouvelles bases. Du moins, c'était toujours mieux que de moisir au fond d'une cellule pour l'éternité. Je me mis sérieusement à réfléchir à mon futur en tant que potentiel Shichibukai. J'allais être à la solde du gouvernement, envoyé pour chasser les pirates les plus perturbateurs. J'allais répondre sagement aux ordres de mission que l'on allait m'assigner, sans jamais choisir mes destinations. J'allais assister à des réunions interminables sur des questions qui ne m'intéresseraient certainement pas beaucoup. Et soudain, un étrange sentiment de dégoût m'envahit. Était-ce vraiment une vie que je pourrais accepter ? Était-ce vraiment un quotidien que j'allais pouvoir supporter ? La prison ou le gouvernement...
« Si les deux seules solutions à un problème ne te conviennent pas, crées-en une troisième »
Il s'agissait également d'une phrase que j'avais entendue d'une voix sage...
Je me levai soudainement, et me dirigeai vers Bakura. Il était adossé au mur et restait renfermé dans son esprit. Je m'apprêtai à ouvrir la bouche, lorsque le présentateur me devança.

- Mesdames messieurs, la pause touche maintenant à sa fin. Veuillez donc regagner vos places et accueillir à nouveau les deux duellistes !

Pendant que le public repartait dans son agitation folle, je revint vers l'homme aux yeux rouges.

- Bakura, fis-je, écoute-moi. Nous n'avons pas besoin de laisser ce combat décider de ce que...
- Ferme-la, siffla-t-il d'un air irrité. Je suis pas con. Être enfermé à Impel Down, ou devenir un des membres de ces enfoirés de grands corsaires ? Me faites pas rire. J'ai toujours fait ce que j'ai voulu, et c'est pas prêt de changer !

Il partit ensuite rejoindre les feux des projecteurs, au centre de l'arène. Moi, je demeurai quelques instants en retrait, incrédule. Ce Bakura était décidément un individu dont la force de caractère était inusuelle. Depuis le début, il avait décidé de ne pas se conformer aux règles, et pour ça je le respectais sincèrement.
Un mince sourire aux lèvres, je m'éclipsai un bref instant afin de vérifier quelque chose qui me tracassait. Une fois la chose clarifiée, je me rendis à mon tour sur l'estrade, empli d'une nouvelle et prometteuse résolution.

(à suivre dans le message suivant)


Dernière édition par Ulquiorra Schieffer le Lun 17 Nov - 14:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Ulquiorra Schieffer

avatar

Messages : 131
Date d'inscription : 01/04/2013
Age : 22
Localisation : Sur la glaciale North Blue
Humeur : Exécrable le matin et fracassante le soir !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
8/1000  (8/1000)
Expérience:
344/400  (344/400)

MessageSujet: Re: Un duel entre criminels, les pirates sont aussi libres que les pokémons ! [Ulqui tournoi]   Dim 16 Nov - 15:38

10 000 mots = limite ??:
 

(suite du message précédent)

***

- Avant de reprendre, indiqua le présentateur qui nous avait initialement annoncés, une dernière initiative a été prise par les membres organisateurs du Tournoi des Criminels. Mais je vais laisser monsieur Pandaman vous l'expliquer, mesdames messieurs !
- Salutations à nouveau, chers auditeurs. Pour éviter que le combat ne traîne trop en longueur, un pokémon de chaque dresseur a été éliminé de la compétition. C'est pourquoi ni le Vortente de Yeux Émeraudes ni le Luxray de l'Occulte ne combattront. Et pour ceux qui sont pas d'accord avec ça, sachez qu'on en est déjà à la dixième page alors je vous emmerde !! *boit son thé, le recrache et le reboit en signe de colère*
- Encore une de leurs manœuvres louches... songeai-je sans véritablement savoir que penser. Ce qui nous amène à deux rounds restants...

Étant donné que je n'avais plus de pokémon en position, je dus attendre de voir lequel allaient m'attribuer les spectateurs. Vortente avait été rayé de la liste, il me restait en conséquence Arcanin et Iguolta. Je priai alors pour qu'Arcanin me soit assigné, car Iguolta ne serait pas d'une grande utilité contre le pokémon Plante qu'était Jungko.
Malheureusement, la chance ne pouvait pas toujours être au rendez-vous. Iguolta apparut sur le tableau d'affichage. Haussant les épaules, je me dis que ce serait l'occasion de finir en beauté avec mon pokémon Feu.

Ding !

Aussitôt le son de la cloche avait-il résonné que ma concentration était revenue dans la bataille.

- Iguolta, fais de ton mieux !

Iguolta:
 

La créature à la tête de lézard fit son apparition, excité comme un petit diable. Selon mes prévisions, il était néanmoins peu probable qu'il soit d'une grande efficacité.

- Du fait de l’Éboulement d'Aeroptéryx, la jauge de santé de Jungko n'est plus à son maximum. Cependant, étant donné sa vitesse et ses capacités Plante accrues, il se pourrait bien qu'il mette Iguolta K.O avant même qu'il ait la possibilité d'attaquer. Mon prochain et dernier pokémon sera Arcanin, ce sera un jeu d'enfant d'achever Jungko avec ses flammes, en attendant je vais tout faire pour qu'Iguolta ne soit pas totalement inutile...

Son pokémon étant censé s'élancer en premier, Bakura commença à donner ses directives :

- Jungko, utilise...
- Iguolta, le coupai-je en criant. Vive-Attaque !!

L’œil d'Iguolta brilla pendant un court instant et il bondit vers son adversaire qui resta immobile, décontenancé. Un coup d'épaule suffit à faire trébucher Jungko, qui se releva ensuite en haletant. Derrière lui, son entraîneur claqua sa langue pour montrer son agacement.

- Jungko, reprit-il, utilise Lame-Feuille !

Cette fois, rien ne vint empêcher le pokémon feuillu de préparer son attaque. Il prit une feuille qu'il fit grandir jusqu'à ce qu'elle atteigne trois fois sa taille basique, et la lança tel un frisbee sur sa cible. Celle-ci fut heurtée violemment et subit un surplus de dégâts critiques qui eut raison de sa conscience.

- Les statistiques particulièrement hautes de Jungko ont mené Iguolta à sa perte, mais dans un élan de désespoir il sera parvenu à lui infliger quelques dommages à l'aide d'une Vive-Attaque bien placée ! Il ne reste à présent qu'un seul pokémon à Yeux Emeraudes, qui est...
- Iguolta ne pouvait rien faire d'autre qu'infliger une blessure bénigne à Jungko... C'est pourquoi le reste repose sur toi... et le nom de mon ultime pokémon résonna dans ma tête au même moment où le commentateur le prononça.
- Arcanin !!

Arcanin:
 

Un tonnerre de hurlements mêlés d'applaudissements se fit entendre lorsque je jetai ma dernière pokéball en l'air, d'où sortit le quadrupède. Majestueux et le regard flambant comme la braise, il se réceptionna avec souplesse sur ses pattes agiles et rugit sauvagement. L'auditoire rendit ce mugissement en explosant littéralement d'exaltation.

- Le feu contre la nature, le rapport de force est clairement établi... *aspire son thé par le nez* au vu du nombre de points de vie restants à Jungko, il va certainement se faire envoyer au tapis dès qu'Arcanin passera à l'offensive. La question est : va-t-il utiliser l'avantage de sa vitesse à bon escient ?

Effectivement, Jungko n'allait pas aller plus loin que ce tour. Cependant, la capacité de raisonnement de Bakura représentait une menace inquiétante, dans le sens où elle parvenait souvent à trouver les solutions les plus viables dans les pires moments. Il avait un mouvement à effectuer avant de perdre son pokémon, et il était parfaitement possible que ce mouvement devienne primordial pour la suite.
Tout comme je le craignais, un sourire mystérieux se dessina lentement sur le visage du pirate à la chevelure immaculée, ce qui ne contribua pas à me rassurer.

- Je crois que je pourrais pas être plus reconnaissant envers ce rigolo qui m'a filé une CT pour que je lui laisse la vie sauve... susurra-t-il d'une voix mauvaise. Non seulement je l'ai buté quand même, mais en plus j'ai pu apprendre Toxik ! Jungko, balance-lui ton jus nauséabond !

Le pokémon commença à sécréter une substance visqueuse et repoussante sous mes yeux horrifiés. Il en fit une boule plus ou moins tangible et la lança vers son adversaire. Le liquide tomba sur la tête d'Arcanin et coula sur son museau, s'infiltrant par les pores de sa peau. Fatalement empoisonné, il subit les premiers fruits de cette contamination.

- Voici un choix tout à fait subtil ! s'émerveilla Pandaman. Plutôt que de tenter de lui enlever quelques points de vie avant de perdre son avant-dernier combattant, l'Occulte a décidé d'utiliser son tour afin de s'avantager pour la prochaine manche ! Il s'agit d'un savant mélange d'anticipation et de réflexion, et je l'approuve tout autant que j'approuve cette délicieuse boisson ! *met en évidence la marque de son thé, au passage c'est du Tetley*
- Tu feras tout ce qui en ton pouvoir pour ne me laisser aucune chance, si je comprends bien ? fis-je sur un ton plus amusé que furieux.
- Évidemment ! s'exclama-t-il. Tu voudrais tout de même pas que je te ménage ?

Nous sourîmes tous deux, nous prenant au jeu de la compétition alors qu'Arcanin trépignait en attendant mes ordres.

- Arcanin, lance Crocs Feu ! déclarai-je finalement.

Le loup de flammes courba sa magnifique corpulence et s'élança gracieusement en montrant les crocs. Il passa entre moi et le soleil, l'éclipsant le temps d'un instant. Puis il sauta à la gorge de Jungko, la mâchoire crépitante d'une chaleur destructrice qui consuma le corps du pokémon. Pendant ce carnage, Bakura et moi ne nous étions pas quittés des yeux, sentant la pression du dernier round monter en flèche.
La fin du duel se profilait enfin à l'horizon.

- Sans surprise, Jungko n'a pas pu résister à la puissance ravageuse des flammes d'Arcanin ! Il est donc temps de dévoiler le pokémon qui va décider du tournant de cette ultime partie du duel !

Mon adversaire présenta fièrement sa pokéball, effectuant volontairement des gestes lents afin de faire durer le suspense. Au moment où il appuya sur le bouton central qui libérait sa créature, il fut soudain pris d'une énergie communicative.

- À toi... Lokhlass !!

Lokhlass:
 

L'eau qui entourait l'arène se souleva lorsque le mastodonte apparut aux yeux de tous. Le sol se craquela même sous son poids. Apparemment soulagé d'avoir enfin son heure de gloire, il se dressa et battit des pattes à l'attention de la foule.

- Un pokémon Eau contre mon Arcanin... m'inquiétai-je alors que l'ahurissement général à son paroxysme. Cette dernière manche va vraiment être délicate. Heureusement...

Sans laisser aux spectateurs l'occasion de se remettre de leurs émotions, je tapai dans mes mains pour simuler le gong marquant le commencement de la confrontation finale. Je croisai le regard décidé de Bakura qui était prêt lui aussi. Quant à Arcanin et Lokhlass, l'expression enflammée de l'un et le visage brillant de l'autre en disaient long sur leurs dispositions.

- Heureusement... repris-je à haute voix, j'ai l'avantage d'avoir l'initiative ! Arcanin, envoie Crocs...
- Encore ton Crocs Feu ? ricana Bakura. Ça aura un effet ridicule sur de l'eau, je te croyais pas abruti à ce point !

En entendant ces paroles, j'esquissai un sourire. À trop vouloir prouver son intelligence, il se pouvait bien qu'il s'en morde les doigts...

- Arcanin, envoie... Crocs Éclair !

La bête rejeta sa tête en arrière et poussa un long hurlement. Simultanément, un banc de nuages menaçants se regroupèrent et lâchèrent un éclair en plein sur son museau, faisant sursauter l'assemblée. Sans ressentir aucune douleur, il s'élança ensuite, la truffe parcourue d'étincelles crépitantes. À peine avait-il effleuré la carapace de Lokhlass que ce dernier fut frappé d'une décharge abominable qui le fit plier en deux. Il se replaça cependant en position quand son bourreau revint à la sienne.

- L'eau est un conducteur inné de l'électricité, elle y est donc très vulnérable ! fis-je avec taquinerie. Tu sauras qu'il ne faut jamais parler trop vite, surtout lors d'une finale de combats pokémon !
- Tu m'as peut-être berné sur ce coup, avoua le pirate en faisant la moue. Mais quelle différence ça fait si je t'achève avant la fin de ce tour ...?
- Mettre Arcanin K.O en une attaque ? interprétai-je, perplexe. Tu n'as aucun moyen d'y parvenir !
- Je l'ai déjà fait pour ton reptile minable, tu me crois incapable de le refaire ??

Je ne répondis rien. En effet, il avait réussi ce tour de force face à mon Aligatueur ; mais cela était uniquement parce qu'il avait auparavant augmenté les statistiques de son Rexillius, dont l'attaque était déjà naturellement impressionnante ! Lokhlass, qui venait de faire son entrée dans le combat, n'avait pour seule caractéristique qu'un nombre astronomique de points de vie, il restait donc clairement trop faible pour prétendre à un one-shot. Dans ce cas, pourquoi Bakura paraissait-il si confiant ?

- Lokhlass, menaça-t-il, utilise Glaciation !
- Oh ! laissa échapper le commentateur-panda. L'Occulte décide de tenter un pari ! Glaciation est en effet une technique qui ne pardonne pas : elle enferme sa cible dans un énorme bloc de glace et draine sa santé jusqu'à la dernière goutte. Il s'agit d'une attaque dont la particularité est de tuer instantanément un ennemi, mais qui n'a en contrepartie que 30% de chances d'aboutir. Malgré tout, assisterions-nous à la fin de la bataille ?? *boit son thé par les oreilles à l'aide d'une paille*

Je ne bougeai pas, les sourcils froncés. La tortue commença à rassembler les particules aqueuses gravitant autour d'elle, et à les refroidir pour les transformer en cristaux de glace. Ceci eut pour effet de réduire considérablement la température ambiante. Elle continua ensuite son œuvre en densifiant les corpuscules gelés, pendant que je m'adressai de manière stupéfaite à Bakura.

- Est-ce là tout ce sur quoi tu te reposes ? Seulement 30% de chances de réussite ? Théoriquement, il faudrait que tu réitères cette attaque au moins trois fois pour qu'elle atteigne son objectif, et tu prétends pouvoir mettre fin au combat avec ...?
- La ferme, la chance t'a bien souri quand t'as apeuré mon Xatu, non ? répliqua-t-il. La bonne fortune fait aussi partie des qualités d'un bon dresseur, et t'oserais quand même pas insinuer que t'as plus de potentiel que moi, microbe ?

Mon esprit se bloqua quelques instants. De façon incroyable, il avait eu le même cheminement de pensée que moi lorsque j'avais utilisé Éboulement dans l'espoir d'épargner Gardevoir pour un tour de plus. De façon tout aussi incroyable, il se pouvait donc qu'un miracle se produise pour lui aussi, ce qui n'arrangeait pas du tout mes affaires.
Lokhlass avait à présent terminé de préparer son assaut. La sphère de glace, placée dans sa gueule, irradia d'une lumière aveuglante qui grandit exponentiellement. Puis la détonation retentit. Un rayon de glace fut projeté à la vitesse de l'éclair. Incapable de me mouvoir, je me contentai de faire vibrer mes cordes vocales.

- Arcaniiiiiin !!

Ce dernier, peut-être attisé par cet appel déchirant, réagit au quart de tour. Les pupilles éblouissantes de vivacité, il effectua un bond monumental. Le rayon meurtrier frôla ses pattes et alla défoncer le mur plusieurs mètres plus loin, qui s'effondra dans un vacarme assourdissant. La scène, qui avait duré une seconde, fut suivie d'un silence sous l'effet du choc. Arcanin retomba finalement avec souplesse devant une infinité de regards ébahis.

- Fantastique !! éclata Pandaman, soutenu par un public à nouveau déchaîné. Même s'il est très rare d'y assister, les pokémons sont effectivement capables d'esquiver les coups dans certaines situations critiques ! L'attaque de Lokhlass, bien qu'elle ait fonctionné, n'a pas pu toucher sa cible. Cette fois il n'est pas exagéré de dire que nous sommes passés à un cheveu du dénouement !

Je repris mon souffle avec difficulté. De tous les rebondissements de l'affrontement, celui-ci avait sans doute été le plus important et le plus surprenant. Grâce à lui, j'étais toujours dans la course. Je devais toutefois m'efforcer d'y mettre un terme le plus vite possible, car Arcanin, recevant les frais du poison une nouvelle fois, n'allait certainement tenir longtemps face à un pokémon Eau si le combat s'éternisait.

- Arcanin, utilise Lance-Flammes ! ordonnai-je donc.
- Quelle est cette technique ? questionna Bakura en fronçant les sourcils. Où l'as-tu apprise ?
- Arcanin et moi avons parcouru beaucoup de chemin ensemble... expliquai-je. Au fur et à mesure, il est devenu l'atout de mon pokédex. C'est pourquoi, le jour où j'ai rencontré un Maître des Capacités, je n'ai pas hésité une seule seconde...

Arcanin prépara scrupuleusement son attaque, se rappelant de son enseignement. Il isola soigneusement les molécules d'hydrogène de l'air ambiant et les rassembla autour de lui, afin de créer une bulle d'hydrogène pur. Il se contenta ensuite d'une minuscule étincelle pour transformer cette zone d'air en zone enflammée, dû au caractère hautement inflammable de la molécule. Enfin, il poussa ce cercle vers son ennemi d'un cri sévère.

- Les Maîtres des Capacités sont connus pour transmettre des techniques à la fois uniques et puissantes, indiqua Pandaman, mais il ne s'agit toujours que d'une attaque Feu sur un pokémon Eau ...!
- C'est vrai, t'es bien naïf si tu crois pouvoir m'achever avec ça !

La vague de flammes recouvra Lokhlass, qui se débattit pour s'en débarrasser. Quelques instants lui suffirent pour que le feu disparaisse, et il en sortit à peine affecté par l'assaut qu'il venait de subir.

- Je suis parfaitement au courant de l'inefficacité de mon choix... me dis-je en ignorant les répliques acides des deux personnages. Mais contrairement à mon adversaire, je ne cherche pas sans arrêt à remporter le duel dans la minute, je sais qu'il faut parfois sacrifier un tour pour frapper plus fort au suivant...
- Lokhlass, lance Hydrocanon !

L'énorme tortue chargea plusieurs litres d'eau dans un réservoir invisible et expédia le tout droit sur son adversaire direct. Arcanin tressaillit en sentant le liquide affaiblir le feu qui le composait, et ses pattes se dérobèrent. Étourdi, il parvint cependant à se relever non sans grands dégâts collatéraux.

- Je suis désolé, Arcanin... grimaçai-je en ressentant sa souffrance. Mais tu as survécu, ce qui va maintenant nous permettre d'asséner le coup final !

Arcanin sursauta sous l'effet de la nouvelle salve de poison. Je n'aimais décidément pas le voir ainsi, mais la victoire était à notre portée. Ayant déjà en tête ma tactique, j'affichai alors un visage triomphant. Arcanin, bien que se remettant difficilement de la blessure qu'il venait de se faire infliger, manifesta également une expression de succès. Lui et moi savions pertinemment l'attaque que nous devions employer afin d'achever le pokémon ennemi. Et il s'agissait d'une attaque qui nous correspondait parfaitement...
Mais, comme jamais rien n'est acquis sans complications, Bakura perçut notre confiance. Son intuition lui chuchota que nous étions en train de préparer quelque chose, aussi se dépêcha-t-il de nous devancer pour nous empêcher de réaliser notre plan.

- Lokhlass, Éclats Glace, vite !!

J'entrouvris la bouche en émettant un son muet. Arcanin aurait pu supporter une attaque de plus s'il n'avait pas été cruellement empoisonné, mais les quelques points de vie qui s'évaporaient à chaque tour à cause de ce trouble rendaient sa survie plus qu'incertaine. En fait, ma stratégie reposait entièrement sur le fait qu'il devait s'élancer en premier pour achever son adversaire juste avant de s'évanouir lui-même. Mais voilà que Bakura nous prenait de vitesse ! Comment cela était-il possible, au juste ? Le pokémon possédant la plus grande vitesse était censé attaquer en premier, là était l'une des règles les plus incontournables des duellistes !

- Éclats Glace est une technique de type Glace qui a toujours l'initiative, et ce indépendamment de la vitesse propre au pokémon qui l'utilise, expliqua le commentateur comme pour répondre à ma question. Nous arrivons au point critique du duel ! Les multiples ressources d'Arcanin lui auraient peut-être permis de mettre fin à la bataille, seulement il s'est fait devancer par son adversaire ! La victoire serait-elle dans le camp de l'Occulte ?

Il posait cela sous forme d'une interrogation, mais il était cependant clair que la conclusion se trouvait au bout de cette charge. La santé d'Arcanin était bien trop réduite pour que l'espoir de sa survivance persiste. Cette fois, la défaite me guettait. À moins que... venait-il de dire que cette attaque était de type Glace ...?
Tout autour de Lokhlass s'étaient formés de gigantesques pics gelés, dont l'extrémité aiguisée telles des lames pointaient dangereusement vers Arcanin. Une force indicible les jeta alors tous ensemble vers leur cible.

- Hahahahaha ! ricana Bakura. J'ai gagné !!

Les stalagmites heurtèrent la peau d'Arcanin, qui fit la moue en les sentant s'enfoncer dans sa chair. Mais en un éclair, ses yeux brillèrent et les flèches de glace furent renvoyées à travers l'estrade, se brisant au sol. Et le loup se dressa, fier de son exploit, pratiquement indemne. Le pirate aux cheveux blancs resta sans voix face à ce spectacle qu'il ne pouvait s'expliquer.

- Arcanin est certes sensible à l'eau comme tous les pokémons Feu, déclarai-je pour clarifier les choses. Cependant, il est un peu spécial, dans le sens où sa peau a développé une résistance particulière aux attaques de type Glace, qui n'ont que peu d'effet sur lui !
- Mais, mais... balbutia Bakura, ne pouvant croire ce que je lui racontais. Même s'il a considérablement réduit les dommages de l'attaque, il devrait être au tapis au vu des points de vie qui lui restaient ...!
- Cela peut paraître incroyable, haussai-je les épaules, mais il lui en reste encore un ou deux. Je suppose que je dois cela à un second coup de chance...

Bakura ne répondit pas. Il cligna des yeux et m'observa d'un regard que je n'avais encore jamais aperçu chez lui. Il ne s'agissait pas d'un regard de jalousie, de mépris ou de colère. Pas non plus d'un regard de résignation ou de désespoir. Il s'agissait simplement d'un regard de complicité, d'acceptation et de respect.

- L'extraordinaire endurance d'Arcanin lui a permis de résister à cette énième attaque ! Le dénouement de ce duel se trouve à présent entre ses mains, ou devrais-je dire... entre ses pattes ? *pose des lunettes de soleil stylées sur son petit nez de panda et boit son thé avec en fond la musique des Experts*

Je me penchai vers mon pokémon. Celui-ci leva aussi la tête vers moi. En un croisement de regards nous nous remémorâmes tous deux le périple que nous avions vécu. Nous avions rencontré tellement de personnes aussi extravagantes qu'uniques ; et nous avions visité tellement de lieux plus fantasques les uns que les autres. Cette aventure avait tissé des liens inextricables. Nous n'étions plus maître et sous-fifre, nous étions devenus de véritables égaux. Des amis.

- C'est parti, Arcanin ! criai-je en transmettant mon énergie au public tout entier. Mettons enfin un terme à cette mascarade, avec Retour !!

Retour était une attaque très spéciale. En effet, sa puissance dépendait de l'amour que le pokémon portait à son dresseur. Je l'avais acquise à l'aide d'une CT, que mon frère malade m'avait léguée. Il désirait que je l'utilise pour le pokémon qui allait devenir mon favori, afin qu'elle me soit utile dans une situation importante. Son vœu était réalisé.
Les souvenirs des péripéties que j'avais vécues en compagnie d'Arcanin semblèrent s'extraire de nos deux corps, pour se convertir en matière énergétique pure. Arcanin l'absorba et se mit à flamboyer sous l'effet de sa force. En face, Bakura gardait un visage inexpressif. Ni lui ni sa créature ne prévoyaient de bouger. Le loup, dansant entre les flammes, bondit de manière plus majestueuse que jamais. Il prit appui dans l'air et cibla Lokhlass. Le temps se stoppa un instant, durant lequel les deux dresseurs et les deux pokémons présents sur le ring partagèrent une pensée commune. Après cela, Arcanin s'élança. Néanmoins, à la surprise générale, il ne visa pas le pokémon adverse mais se lança contre le sol. Il s'y enfonça avec force, créant un trou dans l'arène.

- Que... laissa échapper Pandaman, tout autant déconcerté que les spectateurs.

Alors qu'Arcanin, revenant à son état normal, alla étirer ses muscles fatigués, je m'approchai du creux béant qu'il avait formé dans le sol.

- Au début du combat, débutai-je sur un ton énigmatique, j'ai commencé à entendre des bruits étranges provenant de sous le terrain. Je n'y ai pas tout de suite prêté attention, mais comme ces sons sont revenus à plusieurs reprises, cela a fini par me turlupiner.

Je m'accroupis au bord du trou, et tendis ma main dans les profondeurs.

- C'est pourquoi je me suis demandé si des gens pouvaient s'y trouver enfermés. Et si tel était le cas, qui étaient-ils ? Pendant la pause, juste avant de revenir au duel, j'ai donc décidé d'en avoir le cœur net. J'ai trouvé un couloir dissimulé dans l'ombre qui menait au sous-sol de cette arène, là où chacun pensait qu'il n'y avait que de l'eau. Et savez-vous ce que j'y ai découvert ...?

Une main s’agrippa soudain à mon bras. Je le hissai avec difficulté, jusqu'à faire apparaître une jeune femme en tenue de bagnarde. Ses cheveux noirs coiffés en queue de cheval et ses yeux de teinte noisette étaient les mêmes que ceux d'une ancienne participante au tournoi que je me rappelai avoir vu être défaite.

- Putain de merde, ça pue là-dedans ! s'exclama-t-elle sans une once de discrétion. C'est un endroit où on fait crever les rats pour examiner leur décomposition, c'est pas possible !

Le public garda le silence devant cette apparition inattendue. Mais la jeune femme ne semblait pas se soucier de débarquer en plein milieu d'une arène de combat, face à plusieurs milliers de personnes.

- Je sais pas qui t'es toi, fit-elle à mon attention, mais merci de m'avoir libérée ! À propos, t'es sûr que ça va ? T'as le teint vachement pâle dis donc ! Tu devrais goûter le rhum de West Blue, je suis certaine que ça te redonnera des couleurs !

À la suite de ces paroles, une huée d'individus s'extirpèrent à leur tour du creux, tous visiblement soulagés de pouvoir enfin respirer à l'air libre. Et de mon côté, je n'avais pas encore terminé mon discours...

- Aucun de vous ne s'est demandé où étaient les pirates qui ont participé au tournoi sans parvenir en finale ? Ceux qui ont été condamnés à croupir à Impel Down pour le restant de leurs jours ? Ils étaient enfermés ici, attendant que le perdant de la finale rejoigne leurs rangs pour être transférés dans la prison ! Mais cela n'arrivera pas ! Parce qu'aujourd'hui, tous les pirates seront libres !!

Je ne reçus aucune réaction. Face au danger et à la tension de la situation, personne dans les tribunes n'osait ouvrir la bouche. Le microphone du commentateur émit alors un sifflement désagréable, et une voix profonde et sévère résonna.

- Je suis l'amiral en chef de la Marine, posa-t-il. Yeux Émeraudes, es-tu conscient que tu es sur le point de provoquer une émeute que je ne saurais laisser impunie ? Et sais-tu que cette arène est entourée de navires de guerre et gardée par moi-même ainsi que par les trois autres amiraux ...?

J'avalai ma salive. Le ton froid et puissant de l'homme en disait long sur la menace qu'il représentait pour moi et mes confrères. Cependant, il était déjà trop tard pour revenir en arrière. Je m'apprêtai à rétorquer lorsque Bakura me prit de vitesse.

- T'es l'amiral en chef ? siffla-t-il sur un ton affreusement provocateur. Et moi, je suis le plus immoral des pirates ! Alors écoute-moi bien, petite merde d'amiral, et écoutez-moi bien, pauvres subalternes... Un pirate ne se pliera jamais à la volonté du gouvernement, il préférera mourir plutôt que d'intégrer ses rangs en tant que Shichibukai !!

La lente respiration de l'homme se faisait entendre à travers le micro. Il semblait évident qu'il était furieux. Mais la trentaine de pirates qui étaient maintenant tous sortis de leur geôle, ainsi que Bakura et moi, ne nous laissâmes pas impressionner. Nous nous dressâmes fièrement face à l'horizon et présentâmes nos pokéballs en symbole de déclaration de guerre.

- Dans ce cas... fit l'amiral en serrant les dents. Vous allez périr sous les coups de nos pokémons légendaires !

Il laissa tomber le micro, dont la chute fut entendue dans toute l'arène. Parallèlement, les trois amiraux descendirent sur le champ de bataille pour nous barrer la route, accompagnés de plusieurs lieutenants. Leurs visages montraient qu'ils étaient prêts à se montrer sans pitié. Quelques spectateurs quittèrent même leur place pour venir rejoindre le groupe des pirates. Parmi eux, j'entraperçus quelques-uns des compagnons que j'avais rencontrés au cours de mon périple. Itachi et Yôko de la faction des révolutionnaires, Ino qui désirait sans doute simplement se rallier à une cause juste, et même Kago qui dissimulait tant bien que mal son visage pour ne pas être reconnue de ses semblables.
J'esquissai un sourire en voyant le soutien qui nous venait en aide. Un immense merci à l'attention de tous mes amis et de tous ceux qui allaient combattre à mes côtés dans cette bataille risquée résonna dans mon esprit.

- Nous n'avions qu'une résolution à partir du moment où nous nous sommes faits capturer par la Marine ! lançai-je. Être libre ou mourir !!

À ce moment, l'amiral en chef apparut à son tour. Les sourcils froncés de colère devant tant d'indiscipline, il leva le bras pour signifier le début de la guerre.

- Attrapez-les tous !!

Dans un même mouvement, une armée de pokéballs furent jetées en l'air. Elles s'ouvrirent à l'unisson, et une créature sortit de chacune d'entre elles, toutes décidées à obéir à la lettre aux commandements de leur dresseur. Le combat général qui s'annonçait n'allait sûrement pas se solder facilement, ni sans céder de sacrifices. Mais il était nécessaire. Pour notre honneur, et nos principes.
Comme chacun sait, il existe un nombre tellement prodigieux de pokémons qu'on ne peut tous les attraper, même avec la plus grande volonté du monde. On peut bien sûr en saisir quelques-uns, mais les autres resteront à tout jamais libres.

Et il en va de même pour les pirates.
Revenir en haut Aller en bas
 
Un duel entre criminels, les pirates sont aussi libres que les pokémons ! [Ulqui tournoi]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Duel entre deux âmes soeurs. [PV Luke Kayan]
» ✡ Les monstres sont réels, les fantômes le sont aussi, ils vivent à l'intérieur de nous. Et parfois... Ils gagnent (micah)
» [Combat GS]Shaun VS Tenma, Duel entre deux chevaux légendaires
» Les lieux sont aussi des liens. Et ils sont notre mémoire. ~ Gabrielle de Vendôme
» Théatre : LE LIMIER, duel entre Weber et Bruel...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Events :: SSD Tournament :: SSD Tournament Edition 2014 :: Demi Finale #01 Bakura Ryô VS Ulquiorra Schieffer-
Sauter vers: