PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Maladie, pirates et marines (titre temporaire)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Banba Mahiru

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
264/400  (264/400)

MessageSujet: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Dim 28 Déc - 0:10

Shinya réveilla donc Dan, s’étant levé tôt ce matin-là à cause du soleil qui passait au travers de ses stores.

- Toc toc~

- Défonces pas la porte sinon tu la rembourse ! Fut la réponse de Dan.

- Bubuuu ! Mauvaise réponse, il fallait répondre "qui est là ?" !
Dit-elle en ouvrant la porte.

Ainsi entrant dans la chambre de Dan qui était encore couché dans son lit.


- T’es comme ça dès le matin toi ?

Elle alla devant son lit, se retourna, avant de se laisser tomber en arrière sur le ventre de Dan.


- Geuheuh ! T’essaie de faire quoi au juste ?! Dit-il en la relevant pour pouvoir respirer tranquillement.

- Bah y a rien à manger dans le frigo, fallait bien que je te réveille.

- ...On ira faire des courses après le travail.

Plus tard dans la matinée, après avoir remis son uniforme scolaire, qu’elle préférait à celui de marine, ils retournèrent à la base, où Joseph les attendait.

- Salut les jeune! Je voulais vous dire qu’aujourd’hui pas de travaux à la base, officiellement je vous ai mis en patrouille, faites attention de garder une apparence de marine ! Dit-il en leur faisant un clin d’œil.

Shinya eut la chair de poule face à cet acte, Dan lui reprit la parole :


- Dans quelle zone doit-on patrouiller?


- Honnêtement ? Où vous voulez. Bon vous pouvez disposer.

Ainsi, en suivant ses ordres, ils se dirigèrent vers la sortie de la base, Shinya se demandant si Joseph n’avait pas fait cela en connotant leur laisser une journée de repos.

- Direction le port, c’est le meilleur endroit pour trouver des informations sur les pirates à arrêter. Expliqua Dan une fois sortit de la base.

Face à cette décision, Shinya se demandait si il n’était pas mieux de lui dire que Joseph avait probablement sous-entendu leurs laisser un jour de repos…

* Bah, c’est pas bien grave, je lui dirai quand je serais fatiguer, il fait beau et chaud aujourd’hui autant en profiter. A tous les coups en sachant ça il retournera s’occuper de ses tas de ferraille… Surtout que j’ai besoin de lui faire acheter la bouffe et des vêtements… J’ai pas un berry.*

Elle continua ses réflexions en cette matinée, tout en profitant un peu du soleil, même si son accoutrement ne le permettait pas trop. Elle portait par-dessus ses vêtements habituels une veste, ainsi qu’une casquette de marine, portant toujours sa chaussette trouée sur sa jambe droite. Dan paraissait un peu fatigué, mais probablement un manque de sommeil.

Ils se retrouvèrent rapidement sur le port, il était encore tôt ce matin-là et tout le monde s’attelaient à leurs taches. Sous cet angle, les pirates semblaient simplement êtres des marines avec des mauvaises apparences. Elle marchait donc les bras croisés derrière Dan, lorsque du coin de l’œil, elle aperçut quelque chose… Ou plutôt quelqu’un.

Il s’agissait d’une jeune fille… Ou peut-être un garçon habillé en fille, dans une marinière, mais plus sobre que celle de Shinya. Cette personne se cacha directement et Shinya ne put la voir que du coin de l’œil. Ainsi, tel un chat attiré par le mouvement d’une éventuelle proie, Shinya fut attiré par ce mouvement plus que suspect. Allant donc jusqu’à changer de direction dans le dos de Dan, qui le remarquerai probablement incessamment sous  peu.

S’étant caché derrière des caisses en bois, Shinya fit le tour de celle-ci d’un pas rapide, mais silencieux comparé aux vois des marins, ce pour essayer de la surprendre. Une fois arrivé de l’autre côté de la caisse, Shinya eut l’occasion de bien voir qu’il s’agissait effectivement d’une fille, certes un peu garçon manquée et elle était plus petite que Shinya. Contre son attente, elle s’était mise dos aux caisses et ne vérifiait pas de l’autre côté.

*Ça aurait été tellement plus drôle de pouvoir la chatouiller dans son dos…*

Leurs regards s’étant au passage croisé, Shinya lui fit un coucou de la main avec son meilleur sourire.

- Coucou~

Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Dim 4 Jan - 23:58

Je commençais à avoir faim à force de marcher à la recherche de malheureux forbans, au moment où j'allais proposé à Shinya de manger, elle avait encore disparu! Cette fois-ci elle n'avait aucune raison de fuir, donc, elle était partie chercher quelque chose.

*Goinfre si tu ne m'as pas attendu pour mangez! Je te jure que je te laisse payez ta part!*

La fuyarde semblait jouer à cache-cache avec quelque chose. Surement une pauvre souris ou un enfant... A grande surprise il s'agissait d'une personne dans notre tranche d'âge au allures androgynes.

-Tu me présentes ton, ou ta camarade?

Elle semblait gênée mais je n'avais pas le temps pour la timidité.

-Venez je vous invites! Pas de questions, j'ai faim, et je ... Je me sentais nauséeux du coup. Comme s'il l'on m'avait frappé l'estomac violemment. Je n'avais pas fini ma phrase que Shinya acquiesça.

Après tout ce n'est pas dix minutes de patrouilles en moins qui changeront quelque chose, quoi que si en fait. Mais j'avais besoin de manger quelque chose sinon j'allais m'effondrer broyer par la famine.

Je regardais la jeune personne qui semblait avoir du mal à bouger.

-Tu viens ou faut que j'appels du renfort pour que tu viennes manger?

Je l'invitais à passer devant, honnêtement sur l'instant je me fichais pas mal de qui elle était nous aurons tout notre temps devant un repas.

Nous retournions au bar où archer s'était fait attaquer. Nous nous installions sur une table. Dès le matin ça grouillait de gens plus ou moins recommandable... Certaines tables semblaient accueillir des petites frappes tandis que d'autres pouvait abrité des clients...plus sérieux. Mais pour le moment je ne voulais pas impliqué celle qui e semblait être une civile et une connaissance de Shinya.

-J'ai l'estomac un peu nouer, je vous laisses choisir, je me contenterais d'une limonade.

-Mouahahah! Une limonade, les marines sont des pieds tendres.

Dis un crétin dans le fond.

-N'y prêtez pas attention, cette île regorge de pirates si à chaque fois nous devions nous occuper des provocateurs en quête de renommée. Nous cherchons surtout ceux qui posent problème...régulièrement.

Le barman arrivait pour nos commandes. Au moment où je demandais ma boisson, un relent se fit sentir, la nausée revenait. Après avoir reprit mon souffle je trouvais la force de demander la limonade.

En attendant nos commandes, je tenais à connaître cette personne. Après tout Shinya ne m'avait-elle pas dit qu'elle n'avait ni amis ni famille? Si elles ne se connaissent pas je ne vois pas pourquoi elle se serrait dirigez vers cet individu androgynes, qui semble être sur c'est garde. Bref c'était un peu étrange tout ça!

-Tournons pas autour du pot t'es qui?! Et d'où connais cette jeune fille?! Dis je en lançant un regard vers Miss red veil comme aimait l'appelé le barman.

En parlant du loup il revenait avec nos boissons.

Revenir en haut Aller en bas
Tokaku Azuma

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 19
Localisation : Caen
Humeur : Circonspecte

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
357/400  (357/400)

MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Lun 5 Jan - 18:33

Note:
 

Horo m’avait lâchement abandonné sur le quai et était parti faire ses emplettes de son côté, prétextant un manque de provisions pour la suite de notre voyage. Quelle enflure, non seulement c’est lui qui a tout mangé mais en plus,  il aurait pu me demander de lui tenir compagnie, je fais comment maintenant pour passer inaperçue avec mes cheveux bleus ?!

Alors que les marins travaillaient en déchargeant divers cargos, je voulais en profiter pour pouvoir filer à l’anglaise et m’installer dans une auberge du port, pour quelques temps, afin de souffler un peu, glaner quelques informations ici et là s’il y en avait dans le coin et pouvoir prendre une bonne douche, puisque je puais le phoque. A mon avis, je pense que pour être invisible, c’est raté.

La ville portuaire était plutôt belle ce que je peux en voir, du moins. De grands entrepôts pour stocker les marchandises dans les docks, de beaux bateaux, les gens se promenant çà et là, et des marines en patrouille… Bref, une belle petite ville portuaire aux activités florissantes de prime abord.

Attendez. Des Marines en patrouille ? Oh la merde, putain, faut que je me cache, s’ils me repèrent, je suis cuite. Ils n’ont pas l’air de m’avoir vue, parfait. La petite me dit quelque chose, mais le garçon aux allures de bad boy avec sa veste mise négligemment sur son épaule, jamais entendu parler. Surtout qu’il a l’air un peu mal en point, ce pauvre bouchon, pire qu’un cachet d’aspirine.

Bon Tokaku, arrête de parler comme une schizophrène et va te cacher, tu perds du temps inutilement et tu risques à tout instant de te faire voir. Et dans ce cas de figure, ne te fais pas trop d’illusions. Remarquant alors quelques caisses vides près d’un embarcadère. Je filais alors vers elles, m’accroupissant dos à elles, priant Gold. D. Roger pour qu’ils ne m’attrapent pas.

- Coucou ~

Je relève la tête. Eh merde. Roger, espèce d’enflure, t’es vraiment le pire des saints… quoiqu’à la base tu n’en sois pas un. Ou peut-être que si. Bref, c’est pas le moment. La petite me souriait assez bizarrement, ce qui étrangement, ne me mis pas mal à l’aise. Je répondis simplement par un sourire tout aussi bizarre que le sien :

- Un problème ?

Sur ces entre-faits, son collègue Aspirine Boy arrive, m’invite à déjeuner avec eux. Déjeuner avec des Marines. Une pirate qui déjeune avec des Marines, non mais Escargophone quoi ! Je crois rêver. Vaut mieux me faire passer pour une civile à mon avis. Pour ma survie. Je crois.

- Tu viens ou faut que j’appelle du renfort pour que tu viennes manger ?

Si tous les Marines étaient aussi cools et me payaient mon repas, je les fréquenterais plus souvent. Bon, ok, je pourrais plus au bout d’un moment parce que je deviendrais Reine des Pirates mais bon je peux en profiter pour l’instant, vu que j’ai pas de sous à dépenser. Enfin si, mais chut, je les garde pour moi.

Nous entrons alors dans un bar. L’odeur d’alcool est forte, pouaah, la bande d’alcooliques. Et après ça se dit « futur roi des pirates » tss tss, pathétique. Noyer ses soucis, c’est bien mais les affronter, les prendre par le col de chemise et leur foutre une raclée, c’est encore mieux. Nous nous installons à une table.

- J’ai l’estomac un peu noué, je vous laisse choisir, je me contenterais d’une limonade.

Au fond du bar, un gars éméché répondit :

- Mouahahah ! Une limonade, les Marines sont des pieds tendres !

Il ne répondit rien au client, sûrement son état de santé qui le rend complètement amorphe et dans l’incapacité de répondre. Je reporte donc mon attention sur lui et il me murmure, presque dans un souffle :

- N’y prêtez pas attention, cette île regorge de pirates si à chaque fois nous devions nous occuper des provocateurs en quête de renommée. Nous cherchons surtout ceux qui posent problème… régulièrement.

J’acquiesce, comme une bonne petite civile rangée et sourit aimablement à ce Marine qui visiblement s’en prenait beaucoup sur la tronche. Tant mieux, j’aurais pas à cracher mon dégoût sur lui plus tard. Je commande donc une deuxième limonade, ce qui attise les rires des clients du bar, auxquels je réponds par un regard glacial, avant de commander un plat.

Je n’étais pas rassurée malgré tout. Deux Marines, d’accord, je pourrais éventuellement m’en occuper, même si actuellement je ne préfère pas m’attirer d’ennuis. Efferalgan commande sa boisson avec beaucoup de difficultés, tandis que la jeune fille me regardait avec de grands yeux de chats, un air intéressé sur le visage. Elle me fait vraiment flipper cette Marine. Ils sont tarés chez les Marines pour engager une fille pareille ?

C’est alors que Doliprane-sama s’adresse à moi, l’arrachant à sa contemplation de ma personne. Et que le barman revient avec nos commandes.

- Tournons pas autour du pot, t’es qui ?!

Puis se tourne vers la madame intriguée par moi.

- Et d’où tu connais cette jeune fille ?! s’époumone-t-il sur la jeune Marine.

- Dis donc, répondis-je d’une voix calme au garçon en reposant mon verre durement sur ma table, tu pourrais parler un peu plus convenablement à ta collègue. Es-tu aussi con que le reste des Marines pour manquer de respect ou bien tu le fais exprès ?

Je soupire et plante mon regard de glace dans ceux du Marine.

- Mon nom est Tokaku Azuma. Et vous, c’est quoi vos petits noms ?

Avant même que le garçon ait pu ouvrir la bouche pour répondre que la jeune fille saute sur moi, entoure mes épaules de son bras et me répond avec enthousiasme :

- Ban... Bamaba? Je sais plus~ Silvia je crois... Entendons-nous bien~

- Quand à moi, c’est Dan.

EfferalDan et Silvia. Parfait. Un malade physique et une malade mentale. Génial. Je suis pas dans la merde. D’ailleurs, Silvia a l’air de beaucoup m’apprécier.

-Cela dit, tu ne réponds pas à ma question, Silvia, soupire-t-il.

- Ah bon, parce que je suis censée la connaître ? lui répond-t-elle en riant allègrement

Dan soupire. A mon humble avis, il doit regretter d’avoir croisé la route de Silvia. C’est alors que la jeune fille reprit :

- Je la connais du port, qu’est-ce que tu crois ?

Une tarée, cette fille je vous ju… Wooh ! Mais c’est qu’elle essaie de m’étrangler, la garce ! Je me débarrasse de son bras et reprend peu à peu mon souffle. Je veux bien qu’on m’apprécie, mais si on pouvait éviter de me tuer, ce serait pas mal.

Alors que je buvais ma limonade, je vois du coin de l’œil que Silvia me portait un profond intérêt alors que Dan, lui, était occupé par des problèmes de type digestifs. Je continuais de manger tant bien que mal, entre la folle qui m’envoyait des bouts de pain pour attirer mon attention et le malade qui n’y prêtait pas trop d’importance.

Revenir en haut Aller en bas
Banba Mahiru

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
264/400  (264/400)

MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Jeu 22 Jan - 20:58

Du point de vue de Shinya, ils n’étaient visiblement pas des humoristes de haut niveau à cette table, l’un trop sérieux ou trop mort et l’autre… Un peu nerveuse, mais surtout ce qui intéressait Shinya était son joli minois… Mais surtout, elle avait directement pris sa défense ! Elle appréciait spécifiquement les filles fragiles, mais ne détestait pas du tout les filles avec un caractère un peu fort~

Ainsi, lorsqu’elles, ignorant Dan, commencèrent à manger, Shinya fit des boulettes de mie de pains, les envoyant sur sa nouvelle camarade à coup de pichenettes. Espérant par cette action un peu d’attention et au mieux une rétorque comique. Bien entendu, elle ne faisait pas que ça et mangeait son plat qui semblait être un plat de poisson… ou de poison ? Elle savait clairement qu’il ne s’agissait pas d’un restaurant première classe, mais elle n’aimait décidément pas manger quelque part ou ils savaient visiblement moins cuisiner qu’elle-même…


*Au moins le gout y est…*


A ce moment-là, Shinya ressentit un de ses plus gros regret : une arête se trouva coincer dans sa gorge… Elle regarda son morceau de pain, y voyant un trou béant qu’elle avait elle-même fait ! Retenant sa toux pour ne pas paraitre ridicule, elle se demandait si elle allait mourir à cause de quelque chose d’aussi ridicule… heureusement, retenir sa toux lui fit tousser sèchement d’un seul coup, éjectant l’arête hors de sa gorge, tout en restant dans sa bouche. Elle avait évité de se taper la honte.

- J’ai avalé de travers… Utilisa-t-elle comme excuse.

Alors qu’elle reprenait une boulette qu’elle avait déjà formée, Tokaku se leva visiblement énervé par son comportement puéril, prête a quitté le bar. Une réaction que Shinya appréciait tandis que Dan avait l’air de ne plus rien en avoir à faire. Ainsi, elle lui attrapa le bras pour l’empêcher de partir. Recrachant l’arête dans son assiette.

- Allons, allons, c’était une blague~ Pas la peine de se vexer.

- Tu penses que le pain est vivant, toi maintenant? Les Marines sont vraiment tombés bien bas.


Sans un mot de plus, elle regarda Dan qui faisait l'arbitre entre les deux. Tandis que Shinya se disait qu’elle avait du caractère et que cela la rendait intéressante.


- Mais, bon, soupira-t-elle, un repas a besoin d'animation, même s'il est dérangeant.

Elle reprit sa place à table et sourit à Shinya:


- Tu viens de quelle île toi?


- Hahaha marrante comme question~ Mais alors là je ne sais absolument pas!


- Tu ne sais pas, dis-tu? T'es bien étrange comme fille... Tu serais pas amnésique? Tu sais plus ton prénom, tu sais plus d'où tu viens... Et toi Dan, tu viens d'où?

- Ouais c'est vrai que je t'ai jamais demandé ça moi~

- Je viens de South blue, une île nommée Eternal Green, voilà tout.

Shinya décidait de garder ça dans un coin de la tête pour essayer de reprendre une conversation digne de ce nom avec Dan plus tard...

- Et toi Tokaku-chan ?

Elle sembla irritée par la familiarité soudaine de Shinya.

- Qu'Est-ce qui te fait croire que tu peux me parler aussi familièrement, Silver-chan?


… Cette phrase créa une réaction malsaine dans le cerveau de Shinya, elle avait compris comment on pouvait arriver de Silvia à Silver… Mais…


- Ooh, c’est que c’est classe comme surnom ! Comme un accessoire pour mes cheveux !

Cela ne surprenait même plus Dan, qui avait plus l’air blasé des réactions abusives de Shinya, mais Shinya était contente…

- Oh, attends, on peut pas utiliser cette vanne, on a déjà un pirate en prison qui s’appelle Silver… Et du coup je dois t’appeler comment ? Tokaku-kun ? San ? Chama ?

- Ne m'appelle pas, viens me chercher, abrutie. Pas la peine de t'égosiller pour rien. Répondit-elle aussi sèchement que possible.

Touchant du doigt Tokaku sur la joue, elle reprit donc :


-Et donc tu viens d’où déjà ?

- Je viens de la petite île de Jaya.

*Et c’est tout ? Fin de la conversation ? Et Dan a eut une seule réplique?!*

Ainsi, reprenant son repas, elle réfléchit à quoi faire après celui-ci… Qui se termina dans le silence, qui eut le temps de nourrir l’excitation de Shinya qui reprit aussitôt le repas terminé.

- Dan ! Achète moi une chaussette !

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Dim 25 Jan - 21:30

Elle ne connaissait même pas cette fille et pourtant nous mangions avec elle! Cette insouciante! Je laissais les deux jeunes filles faire connaissance pendant j’essayais de maitriser mon appareil digestif.

-Une chaussette c'est vraiment important?

Je dis pas que s'habiller est inutile mais mon estomac cherche à me faire du mal! De toute façon je n'étais pas en forme.

-Tu~~du~~du~~

Elle quittait la table suivit par Tokaku.

-Ne m'ignorez pas! Je... Un reflux venant de mon estomac me forçait à fermer les écoutilles avant que ça ne deborde.

*Trop tard!*

Shinya et Tokaku se retournèrent horrifiées.

-Me regardez pas comme ça...Je te signal Shin-via que nous avons du boulot!

-Hola mon gaillard tu va nettoyez et plus vite que ça!

Je comprenais largement la colère du barman mais...

-C'est ton job de faire ça, honnêtement me chauffe pas je suis pas état là!

Sans perdre de temps il me prit par le col et m'envoya valser à l’extérieur.

*Ce serais pas Jojo tenu de marine ou pas je lui aurais défoncer la tronche, et la qualité du service merde!*

Sortirent tranquillement tels deux pétales porté par une douce brise: "Tokaku et Shinya".

-Il est mort, MORT~~

Elle était triste, surprise, heureuse...ou un sentiment qu'aucun humain sain d'esprit n'aurait? Parceque chantonné il est mort, c'est...Shiniesque!

-Vous faites la paire vous deux, comment se fait-il qu'il ne vous ai pas jetés?

-Ce n'est pas comme si nous avions vomit dans son établissement.

C'est bien ce que je pensais ce restaurateur devrait avoir honte de ce qu'il vient de faire!

-De toute façon je le retiens ce gibier de potence! Shinya dit au-revoir à ta camarade on à pas fini de patrouiller. Et puis faudrait qu'on passe à l'infirmerie de la base.

-Non.

*Décidément l'équation qui régit cette journée fait qu'elle sera mauvaise. Pitié j'ai pas le temps de discuter de détails comme ta chaussette! Mon atelier m'attends!* Je devais faire une tête de six pieds de long, car Shinya avait un air amusé et Tokaku plutôt un truc du genre "il est fou ou bien?". J'étais tellement prit par mes pensées que je n'entendit que la fin de la phrase.

-Donc Jojo nous a laissé quartier libre en quelque sorte. Et je veux ma chau~~sette~~

-Tu l'appeler Shinya à l'instant, non?

-Surprise, Joyeux anni~~ver~~saire!

-C'est pas mon anniversaire!

-Prouve-le!

-Nos vœux les plus sincères~~!

-Mais qu'est ce qui vous prends?

Shinya continuait de chanter en fond. Bon c'est parti pour le bluff!

-Ne fais pas genre tu à affaire à des marines là ma petite! On sait plus qu'il n'en faut sur toi! Tu crois qu'elle fait seulement l'idiote?! Que par hasard elle s'intéresse à toi comme ça?

Shinya chantait encore n'écoutant rien de ce que je disais.

-Alors pourquoi elle continue à chanter, si elle ne fait pas le clown?

-Elle couvre notre conversation avec le vacarme qu'elle fait procédure habituelle quoi.

Je trouvais que j'avais du talent pour inventer des histoires folles, Shinya devait y être pour quelque chose...

-On a quelques projets rien de bien méchant. Mais vaut mieux pas que nos identité soit révéler pour notre bien à tout les trois!

Tokaku serrait les poings comme si elle était prit au piège.

-Vous me le paierez! Utiliser Shinya comme ça!

-Je crois qu'on s'est mal comp... Je me remettais à vomir.

-Bref, tu fais partie de la bande maintenant que tu es dans la confidence. Mais évite de l'appeler par son vrai prénom en publique. Silvia, SILVIA!

J'obtenais son attention après m'être égosillé.

-Bon on va t'acheter ta paire de chaussette, mais avec tes sous... Bon je te les offres!

Je me souvenais tout de même de son appuie financier pour le bâtiment, la moindre des choses étaient de lui offrir ses nouvelles chaussettes.

-Vous allez arrêter de brayer devant mon bar!

Le mec qui m'avait jeté revenait à la charge. Cette fois rien à faire je suis en permission!

-En plus tête de noix t'a vomit devant mon établissement!

-Écoute le débris rien à battre! Ici c'est la voie publique et je vomis si je veux! Voilà la troisième fourné!

J'enfonçais mes doigts dans ma gorge jusqu'à titiller ma glotte, je tapissais alors l'entrée de son établissement jusqu'à éclabousser ses chaussures.

-Allez les filles on file...

Elles n'avaient pas attendu que je donne le signal de départ et avaient prit une cinquantaine de mètre d'avance. Je filais à mon tour jusqu'à les rejoindre dans une ruelle. Je me sentais assez mal entre le sprint et mon estomac je tenais plus. Je reprenais mon souffle appuyé contre un mur, la tête diriger vers le ciel pour prévenir tout accident.


Une fois calmer, mon regard croisais celui de Tokaku qui semblait en profond désaccord avec mon action précédente.Shinya quant à elle semblait plutôt amusé par la situation.

-Et les chaussettes vont pas s'acheter toute seule, let's go!

Revenir en haut Aller en bas
Tokaku Azuma

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 19
Localisation : Caen
Humeur : Circonspecte

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
357/400  (357/400)

MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Ven 27 Fév - 20:44

Errrk, quel gros dégueulasse! Vomir comme ça dans l'entrée de l'établissement. Je suppose que les soûlards du coin s'en donnent à coeur joie le soir, donc d'un sens, je comprends un peu cet homme. M'enfin, d'un autre côté, il n'avait qu'à pas faire barman s'il ne voulait pas se salir les mains. En parlant de barman, celui-ci vociférait contre notre cachet d'aspirine.

Je soupire, excédée:

- Nom de dieu, il a pas bientôt fini de gueuler, celui-là? Il dit qu'on braille devant son établissement, mais lui n'est pas mieux! J'ai bien envie de lui en coller au moins deux voire trois! Quel rustre!

Puis je reporte mon attention sur Dan, qui ressemblait plus à de la poudre chocolatée qu'autre chose maintenant qu'il a pâli. Limite, il a déteint au lavage, ce mec. Bon, je dis pas que vomir aux pieds d'un chef d'établissement soit politiquement correct, mais bon, il l'avait bien cherché.

- Bon, on va les chercher ces chaussettes ou bien? demande Dan après que le barman soit rentré dans son pub.

- Moi, je vous attends ~ fis alors remarquer Silvia/Shinya... bref la psychopathe de service, en me sautant, ou en tentant de me sauter au cou.

Tentative vaine puisque j'esquive assez facilement son assaut en marchant vers Dan. Faut dire qu'elle n'a pas l'air très agile, Silver-chan.

- Bon, au lieu d'essayer d'attenter à ma vie vainement, ce que tu ne souhaites pas, tu ferais mieux de commencer à te mettre en marche. De toute manière, le magasin n'est pas très loin d'ici, je pense. Et puis, Dan a besoin de prendre l'air alors...

Je me mets à marcher, avant de me rendre compte que j'ai fait tomber un de mes couteaux. Je jure mentalement. Je le rattrape en plein vol, mais trop tard, mes deux compagnons ont remarqué. Merde.

- Je pense qu'on a droit à des explications, non?

- Tu te balades avec une psychopathe sans soucis, je ne vois pas pourquoi me balader avec des couteaux devrait faire polémique, répondis-je.

- J'aime bien le design de ton couteau, Tokaku-chan ~ , fait alors remarquer la psychopathe argentée.

Je soupire. Décidément, j'aurais dû faire comme si c'était normal, comme ça je les aurais jamais rencontré et je serais pas en train de taper la discute avec ces cre... Attendez, Dan, m'a dit "Mais vaut mieux pas que nos identités soient révélées pour notre bien à tous les trois!" ce qui veut dire que ce ne sont pas des Marines?

C'est trop louche tout ça. Mais c'est pas le souci. Je regarde l'argentée du regard et vois qu'elle trépigne d'impatience à l'idée d'avoir de nouvelles chaussettes. Magnifique. Les choses les plus simples sont les meilleures j'imagine.

En marchant aux côtés de Dan et de Shinya, après m'être assurée que mes couteaux ne tomberaient pas, nous arrivons quelques minutes plus tard au magasin. Alors que Dan tenait à en finir au plus vite, Shinya semblait s'extasier sur chaque paire de chaussettes en ne sachant laquelle prendre. Et entre les deux, il y avait moi, qui flânait de rayons en rayons, sans savoir quoi prendre. Je n'avais besoin de rien, en fait. Mais bon, je ne vois pas pourquoi je devrais les laisser en plan alors qu'ils m'ont payé mon déjeuner. Shinya regardait pour la dix-millième fois dans le bac à chaussettes, prétextant qu'elle en voulait une paire jaune à pois roses. Elle a le sens de la mode, elle, ça se voit direct. Elle se retourne vers moi et me supplie de l'aider à chercher, ce que j'accepte à contre-coeur.

Bien que je haïsse les magasins. Encore plus lorsque des enfoirés masqués débarquent dans l'enceinte du bâtiment, armés et visiblement prêts à nous découper en rondelles. Quand je dis que me balader avec des couteaux ne devraient pas faire polémique, eux par contre vont faire jaser toute la ville.

Instinctivement, et ce, dès la seconde où ils ont commencés à détruire les étagères, j'ai plaqué Shinya au sol, me retrouvant au-dessus d'elle. Je cherche Dan du coin de l'oeil. Putain, mais il est où cet abruti? J'espère juste que...

Je relève quelques instants les yeux. Evidemment, faut qu'il se fasse prendre en otage cet abruti d'effervescent de merde. Qui vomit quelques secondes plus tard sur les pieds de son agresseur. Quel glamour.

Bon, entre un effervescent qui va pas tarder à tourner de l'oeil s'il ne se repose pas et une psychopathe qui glousse au vu de la situation et la position gênante dans laquelle nous nous trouvons, je crois que quelque part, je regrette d'avoir insulté Roger. Il doit m'en vouloir. Pauvre petit chou, retourne-toi dans ta tombe et rendors-toi.

Je fais quoi maintenant? Inutile de faire comme si j'étais morte puisque de toute manière, ça ne sera pas crédible. Inutile de se battre non plus, car je me transformerais en passoire en moins de temps qu'il ne faut pour dire "anticonstitutionnellement". En plus ça foutrait Shinya dans un pétrin pas possible. Et merde!

Les Masked-man se rapprochent de notre rayon. Il faut une solution, vite! Je jette un regard au sol, vers le box à chaussettes. Il y a un espace entre le fond du box et le sol. Peut-être pourrons-nous passer dessous et ainsi ne pas nous faire repérer?

Les hommes font beaucoup de bruit en détruisant les étals. Parfait, ça couvrira mes chuchotements.

- Shinya, écoute-moi et arrête de glousser, ça n'a rien de drôle, on va se cacher sous le box, là , fis-je en pointant l'objet, on aura plus de chances de rester en vie. Ne te relève pas, rampe et file sous le box. Dépêche-toi.

L'argentée fait la moue. Apparemment, elle n'a pas l'air d'apprécier le fait de pouvoir ramper. Eh oui, ma vieille, tes seins vont te faire mal, mais si tu meurs, tu pourras plus en profiter alors fais ton choix. Je me retire quelque peu d'au-dessus d'elle, facilitant alors ses mouvements. Elle me regarde quelques secondes, sourit puis exécute ce que je lui avais demandé.

Bon, maintenant, on la rejoi... Merde, repérée! Heureusement, ils ne semblent pas avoir vu Shinya. Parfait. Je ne bouge pas, immobile. Je vois Shinya me sourire sadiquement. D'un coup, elle sort de sa cachette provisoire. Armée. Et différente. Enfin, elle est timbrée de base. Mais là, c'est encore pire.

- Oh non..., soupire Dan.

La situation semble critique. Je me redresse et sors mes armes également.

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour acheter des chaussettes...

Tokaku-chan à la rescousse des RP en péril!:
 

Revenir en haut Aller en bas
Banba Mahiru

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
264/400  (264/400)

MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Dim 1 Mar - 17:01

Ils marchaient dans la rue tranquillement, Shinya s’étirait et explosa de rire en pleurant :

- Hahahaha, j’y aurais jamais cru sérieux ! Nan mais n’importe quoi ! Dan t’es tellement pas classe !

Visiblement les deux autres n’avaient pas trop envie de répondre… Ou alors, il n’y avait rien à répondre à cela ?


- Non mais qui l’aurait cru ? Des braqueurs… Hahahahahah… Qui tentent de braquer un magasin et… Hi… Qui se font arrêter non pas par des marines ! Mais par le gérant du magasin ! Nan mais juste morte de rire !

- Tu devrais t’étouffer de rire…


- Nan mais sérieux quoi et en plus on a tenté d’intervenir, mais le gérant a profiter du second vomissement de Dan, il était cool ! Enfin, sauf quand il voulait pas me vendre une chaussette a l’unité…

* En plus j’ai pas trouvé ce que je voulais, j’ai finalement dû me contenter d’une bonne vieille chaussette longue noire…*


Shinya s’amusait à faire tourner la seconde chaussette dans sa main droite avant de s’arrêter avec son sourire habituelle et se tourna vers Tokaku.

- Tokaku-chan~ Dit-elle les bras dans le dos… Avant de lui sauter dessus, elle tenta d’esquiver, mais cette fois, Shinya avait prévu le coup et enroula la chaussette autour du coup de Tokaku qui sortait un couteau par réflexe avant de s’arrêter devant l’œuvre de l’artistique Shinya…

Une cravate faite avec une chaussette…


- Je te l’offre ! Pas la peine de me remercier !

- … Silvia, si je pouvais me concentrer cinq secondes sans que tu ne me balances une chaussette à la gueule ou des bouts de pain, quoique les bouts de pain font moins mal, ce serait très apprécié. Et appréciable.

- De rien de rien~ Mais ces voleurs disaient appartenir à… Chess ? Un jeu d’échec  ? Vous connaissez ?


Les deux répondirent non de la tête, Shinya les trouva d’un ennui…

- Bah, quand ils se sont fait arrêter ils ont avoué n’avoir que tenter profiter de leur réputation donc bon… Héhé regarde Tokaku-chan on arrive près de notre chez…


Les vitres de l’appartement explosèrent toutes en même temps… Les autres bâtiments restèrent intactes…


- Nous…

Nos trois compères furent figés sur place… Lorsque sortit de la baraque une femme masquée dont le corps était caché sous une cape noire, armée de 2 couettes bleue et d’un grand sac qui semblait pouvoir contenir un instrument de musique…

- Déclinez votre identité.


Elle ignora Dan…

- Tu vas où ?

Continuant sa route… Dan ramassa un caillou et lui balança ne visant l’arrière de sa tête… Mais elle esquiva… Dan semblait frustré, il alla jusqu’à voler l’arme d’un passant qui s’était arrêter à cause des débris de verre pour lui tirer dessus en visant sa jambe… Tout se passa en un instant, mais la balle se désintégra… Elle avait simplement passé une de ses mains dans son sac et la balle avait été réduite en poussière, mais au moins elle s’était arrêtée.

- Qui t’envoie ?

Personne ne bougeait dans un premier temps… Puis elle reprit sa marche…


- Je reviens, je vais chercher un truc.

Dan fonça alors dans l’appartement… Quelques secondes plus tard, un gorille sauta d’une des fenêtres pour lui foncer dessus. Elle remit sa main dans son sac et ce gorille avec une barre en métal se fit bloquer par… Ce qui semblait ne rien être. Le gorille recula un peu.


- Shinya, Tokaku, tenez-vous prêtes à attaquer ensemble à mon signal !

- Mais t’es qui le singe qui parle ?

- Dan ?

- Ouais ?


- HAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA.


Shinya explosa de rire, elle pleurait en se tenant les côtes…

- Dan, mais, oh mon dieu !

Elle rigolait tellement que Tokaku se retint de rire ouvertement… Elle rigolait donc pour 2.

- Mais qu’est-ce qu’elle fout ? Elle voit pas que cette femme vient de saccager notre chez nous ? Et mon travail !

La femme soupira silencieusement avant de sortir ce qui ressemblait à un instrument futuriste.

La femme en question:
 

Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Ven 6 Mar - 0:09

Décidément trainer sur le port n'apporte que des ennuis. La preuve en est, un braquage suivit de ça! Quoi me direz-vous ce n'est que du bris de verre, et une fille un peu flashy... Non!

Il n'y avait qu'à observer la scène! Les vitres de notre bâtiment explosaient et seulement les nôtres! C'était donc cibler. Quel genre de matériel peut faire ça?

Sona's memory lap song:
 

Observons notre suspect numéro un, la fille aux couettes flashy! Visiblement sa tenue n'avait rien de conventionnelle. Une tenue intégrale, visiblement équipé de technologie de pointe, ce n'était clairement pas l'habit traditionnel du coin croyez-moi!

Mais c'est un élément plus discret qui me fit comprendre l'envergure du problème. Un sifflement à peine discernable était diffusé dans le coin, les passants semblaient très affectés par la musique au point de perdre leur force et de s'effondrer.

-Déclinez votre identité.

Je ne m'attendais pas à une présentation...Ni même qu'elle me donne ce que je veux...Mais cette ampoule sur patte m'ignora simplement...

J'allais lui donner une bonne raison de s'expliquer. Je ramassais de quoi attirer son attention, de dos elle n'avait aucune chance d'esquiver.

Elle parvint à éviter le projectile sans avoir à se retourner? Sa tenue était équipée d'instruments de navigations, de capteurs? J'allais lui faire m'en montrer plus! Je bousculais un type qui perdait des forces en observant la scène. Lui voler son arme ne poserait aucun problème.

Je visais ses jambes pour ne pas la tuer, après tout qui allait rembourser les vitres qu'elle a casser cette espèce de "techno-vandale" !

*Esquive ça si tu veux!*

J'en voulais plus! Eh, bien j'allais être servi! Il lui a suffi utiliser un gadget planquer dans son sac pour désintégrer la balle.

Il ne faisait plus aucun doute cette femme n'était pas du coin, et sa venue ici était loin d'être une visite de courtoisie vue son attirail.

-Qui t’envoie?

Bien entendu elle ignora ma demande et continua sa route. J'avais testé des moyens conventionnels pour l'arrêter, maintenant sortons l'artillerie lourde.Après tout de n'ai pas passé autant temps à travailler sur mes inventions pour rien, c'est l'heure de sortir l'artillerie lourde!

*Crois moi salope je vais te faire passer l'envie de revenir sur Yurikago!*

J'allais lui montrer que le couteau suisse que son employeur lui avait fournit était juste un joli petit truc flashy, comparer à ce que je pouvais faire!

Tokaku et Shinya restaient sur place impressionné par cette nouvelle expérience. Je leur expliquerais comment elle fait ses petits tours, après avoir flanqué une rouste à notre invité surprise.

-Je reviens, je vais chercher un truc.

Je rentrais dans le bâtiment, je ne me préoccupais pas du bordel. Entre poussières ferriques et latte de bois gondolé, il y avait trop de choses pour lequel j'aurais pu hurler. J'arrivais enfin à mon labo!

*C'est un peu plus tôt que ce que j'avais prévu, mais c'est l'heure mes petits...*

Mon...Labo...Avez-vous passez du temps, beaucoup de temps, à élaborer des plans depuis votre amas de neurone, puis pris encore plus de temps à activé vos mains pour qu'elles concrétisent ses plans, pour qu'à la fin un empaffé sorti d'on ne sait habiller comme un guignol puisse tout ravager! Ça vous est déjà arriver?

-RAAAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHHHHHHH!!!!

Je plongeais mes mains dans la poussière de fer, tout ce qui restait de la plupart des machines et robot que jamais commencé! J'avais ignoré cette poussière et maintenant il ne me restait pratiquement plus que ça!

-Tu aimes la poussière enfoiré? Ben je vais te la faire BOUFFER!

Je ramassais une poignée de nature, ball, et de rage j'en croquais une, ramassais une barre issue d'un alliage dont j'oubliais le nom. Et si l'on insistait à me le demander ce serait "l'alliage qui va casser ta gueule".

Je courrais dans l'étage, jusqu'à trouver une fenêtre je voyais cette espèce de vandale, foutre le camp tranquillement.

*Quand j'en aurais fini avec toi, je te vendrais en pièces détachées pour rembourser les dégâts!*

La barre de métal dans les mains j'allais lui tombé dessus comme une météorite. Une drôle de musique se fit entendre puis une barrière se matérialisa devant moi pour encaisser le coup.

Sona's blue shield:
 

Cette fois une musique différente était diffusée dans l'air, avec toujours la même source, miss tapage diurne! Visiblement ses techniques ne consistaient pas uniquement au dédain affiché envers ma personne et une tenue plutôt voyante. Chaque son avait donc une utilité...il était facile de déduire que si il y avait un morceau pour la défense, il devait y en avoir un pour l'attaque,  et...  aussi celui que j'avais pu observer...Endormir les gens?

-Shinya, Tokaku, tenez-vous prêtes à attaquer ensemble à mon signal !

Mais voilà c'était sans compter sur mon imprévisible partenaire...qui se fendit la poire...

- Mais qu’est-ce qu’elle fout ? Elle voit pas que cette femme vient de saccager notre chez nous ? Et mon travail !

Il n'y avait pas de quoi rire, pas du tout! Je me fichais de savoir ce que cette perruche à couette bleue cherchait, ni même pour qui elle bossait, je voulais sa tête!

Soudain elle sortit son instrument de son sac. Les rires de Shinya avaient dû l'exaspérer au point de vouloir en finir au plus vite? Avant cela elle ne faisait que nous prendre pour des guignols, mais le manège à assez durer!

Je relevais Shinya moi-même.

-Fini de rigoler, si je dois compter sur toi en tant que partenaire c'est maintenant!

Shinya semblait reprendre son sérieux...

-Tu la vois la pauvre tâche en face, on va la dézinguer!

Je me tournais vers Tokaku.

-Finalement ce ne sera pas une invitation à souper chez nous, plus d'assiettes...plus de couverts... bref, elle t'a retiré le pain de la bouche, alors es-tu des nôtres ou pas?

On aurait pas put trouver argument moins logique, ni argument plus ridicule... Mais sur le coup je ne m'en rendit pas trop compte.

Heureusement Tokaku répondit, en sortant ses couteaux.

Nous étions prêt à l'attaque, Shinya et Tokaku étaient un peu plus avancé que tandis que notre adversaire époussetait son instrument...

Je changeais d'apparence discrètement pour prendre ma forme de plante kawaï. Notre adversaire semblait m'observer. Puis je passais en phase deux..."Darwin thérory".

-Maintenant!

Je commençais par m'encrer au sol avec mes racines, puis à me concentrer afin d'absorber de la lumière.

Elle réutilisa sa musique pour générer un bouclier.

Sona's blue shield:
 

Les deux assaillantes furent repoussées malgré leurs attaques coordonnées. Évidemment puisque la barrière de son se diffuse dans toute les directions. Enfermée dans sa bulle sonore, elle ne craignait pas les attaques à base d'énergie "mécanique".

A ma grande surprise, elle s'approcha de Tokaku qui était encore sonner après s'être pris le mur invisible.

Elle saisi un couteau, puis elle fit vibrer celui-ci jusqu'à ce qu'il se brise. Elle en saisit un second...

-C'est comme ça que tu t'y ai pris...fréquence de résonance, c'est pas mal...

Elle tourna la tête vers moi, mais s'était un peu tard pour réaliser...que je n'avais pas encore attaquer. Il me fallait être en plein jour, en plein soleil, charger pendant au moins une minutes...théoriquement impossible en combat...sauf si on m'ignore de trop...

-CA PAR CONTRE! CA VA PIQUER!!!

Technique defensive de Sona:
 


-Tu va dégager fissa! Perro! Solar beam!

le rayon avait détruit sur son passage le mur d'une maison en y faisant un trou d'une quinzaine de centimètres de diamètre et l'avait réduit en cendres... La maison y avait largement résisté mais elle n'était pas la seule. Le coup aurait dû être plus puissant mais il me manquait encore un l'élément pour concentrer la lumière...

La femme semblait souffrir d'une brulure grave au niveau de l'abdomen, mais sa tenue l'avait suffisamment protégé pour ne pas finir carboniser. Pire elle était encore debout, et si je ne voyais pas la blessure de mes propres yeux, je n'aurais pas cru voir un humain encaisser ça sans broncher. Elle aurait dû avoir un trou à la place de cette brulure!

*Une nouvelle musique?*

Sona's razor song:
 

Avec les déplacements de l'air que je sentais devenir de plus en plus pressenti je pus éviter une partie de l'attaque... Je ne saurais comment expliquer, mais elle avait réussi à focaliser la puissance du son en un point, créant une onde de choc de courte portée, mais d'une force suffisante pour vous faire éclater la tête comme un fruit mûre. Le choc était trop violent...je perdis conscience....

Revenir en haut Aller en bas
Tokaku Azuma

avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 26/06/2014
Age : 19
Localisation : Caen
Humeur : Circonspecte

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
1/1000  (1/1000)
Expérience:
357/400  (357/400)

MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Dim 15 Mar - 20:01

Bon, récapitulons la situation vite fait. Une timbrée, un malade. Et une autre timbrée. Ok, j'aurais jamais dû venir ici. Je pense que je vais me casser fissa et ensuite bronzer au soleil. Après tout, se reconvertir en honnête citoyenne n'est pas une option inenvisageable.
Passons. Que cette abrutie de Silver-chan me fasse chier à la limite, c'est supportable. Mais alors qu'on m'empêche de manger, là je suis pas d'accord! JE VEUX MA BOUFFE.
Alors elle, mais elle va morfler. Elle va prendre cher. J'vais te pendre avec tes cheveux luminescents. Après, je te les prend. Parce qu'ils sont beaux, n'empêche. Ou alors les cheveux de Silvia. Ils sont cools aussi. Et un peu plus passe-partout. Bref. Je sors mes couteaux.

- D'où tu débarques du labo de Dan? Qui t'as permis d'y entrer?

Attends... Le braquage du magasin... C'était une diversion pour nous retenir afin qu'elle puisse pénétrer dans l'habitat? Dans quel but?..

Merde, j’ai pas fait gaffe. Je me retrouve projetée quelques mètres plus loin. J’ai dit manger de la nourriture, pas la poussière.  La cravate-chaussette s’est fait littéralement coupée en deux. J'ai la tête qui tourne, j'entends plus rien... Oh merde, elle se rapproche. Dangereusement. Trop dangereusement. Je suis censée faire quoi? Oh putain, ma tête... Aie.

La techno-girl, parce qu'à en juger par son apparence c'en est une, prend un couteau. Un de mes couteaux. Mes précieux couteaux. Ceux de ma mère. Et, ne me quittant pas du regard, elle le brise. D'un coup. Sans forcer. J'écarquille les yeux de stupeur. Elle me les brise sévère celle-là. Les pieds et les couteaux. Puis, elle tourne la tête vers Dan, visiblement peu affectée par la capacité spéciale « kawaii » de notre cher ami l’effervescent homéopathique.

Hooop là, King-Kong Kawaii, surnommé aussi 3K, attaque Lance-Soleil... C'est peu efficace sur Timbrée aux néon en guise de cheveux! Par contre j'ai failli y passer. Il veut m'assassiner J'le sentais pas de base, mais alors là.

- Alors, j'ai rien contre le fait de prendre le soleil, mais à trop le prendre, j'vais me cramer la peau. Mais merci pour l'aide, c'est sympa.

Je reporte mon attention sur Shinya, Silvia… Ouais, finalement Silver-chan, c’est plus simple à retenir. Puis l’autre musicienne qui commence à jouer encore de son instrument. C’est quoi cette musique de merde…  Elle cherche à faire quoi ? Fuir ? Mais pourquoi ? Et qu’a-t-elle bien pu faire ?

Je ne comprends pas grand-chose, mon cerveau est parti en vacances.

- Eh Tokaku-chan, tu penses que Dan est mort ?

– Attends, comment tu veux vérifier qu’il est mort ?

– Ben regarde s’il respire, fit-elle comme s’il s’agissait d’une évidence.

Je jette un regard flou vers Dan. Et vois bien qu’il est transformé en plante.

– Silvia, c’est une plante. Comment tu veux vérifier la respiration d’une plante ? m’égosillai-je avec le peu de forces qu’il me restait à la blanche alors qu’imperturbable, la tarée fluorescente continuait de me casser mes couteaux.

– Mets-le à l’ombre, on va voir s’il flétrit répliqua-t-elle en tâtant une fragile petite feuille de Dan.

– Et je le déracine? Nan, trop risqué avec cette timbrée dans les parages. Occupe-t'en toi, avec ta masse ça devrait le faire. J'suis pas jardinière madame.

Elle était trop proche de moi, cette garce. Il faut absolument que je me dégage d’elle. Repliant le genou vers moi, je tente d’asséner un coup de pied à l’autre. Tentative vaine puisque celle-ci me repousse plus loin en jouant sa mélodie médiocre. Après avoir brisé encore un couteau. Il ne m’en reste que deux.

- Nan mais tu me facilite le transit intestinal ou quoi! Laisse toi te faire assommer je m'occupe d'elle. Rêve bien de ton prince albinos… Euh attends, de ta princesse albinos !

– Quoi, att…

– T’inquiètes, je me démerderais, déjà que tu m’as fait chier.

Je n’ai pas eu le temps de réagir. Elle m’avait frappé avec sa masse, sortie de nulle part. La traîtresse. Heureusement que j’ai la tête dure. Bon, à mon avis, vu comment ça me lance là-haut, je dois être amochée.

Magnifique. Je suis encore consciente. Ceci est un miracle. J’entends les pas de Shinya qui se rapprochent de moi. Qu’est-ce qu’elle compte faire contre elle ? C’est inutile… Elle est bien trop forte… Même moi je n’ai rien pu faire contre elle. J’entends le rire psychopathe de Shinya. Elle avait déjà perdu le contrôle d’elle mais ça s’est empiré je crois.

Aie, ma tête... Je ne peux même plus bouger... J'ai plus aucune force. J'entends à peine une note que j'entrevois Shinya qui s'effondre sur le sol. Ah bon.

Et en attendant tout le monde trouve ça normal. Eh bah... On a pas la même notion de la normalité.

Revenir en haut Aller en bas
Banba Mahiru

avatar

Messages : 83
Date d'inscription : 23/06/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
264/400  (264/400)

MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   Mer 18 Mar - 1:58

Musique de départ:
 

Elle venait de tomber… "Elle"se releva… Et fonça une nouvelle fois en direction de la fille aux cheveux bleus…

- Ke…Kkai.

Juste avant le contact avec la barrière sonore, "Shinya" avait activée son sang sans incantation, mais ce n’était pas tout : à ce moment-là, elle réussit à passer la barrière, plongeant son poing contre son ventre… Un pique de sang sortit du dos de la fille aux cheveux bleus tandis qu’elle cracha du sang sur la face de "Shinya"… Elles se regardèrent dans les yeux…

A cette distance, "Shinya" voyait au travers du verre noir les yeux de la demoiselle. Un magnifique bleu, assombri par le verre. Pour être aussi visible, leur bleu devait égaler celui de ses cheveux. Quant à elle, elle pouvait admirer les yeux rouges assoiffés de sang dont la pupille avait pris une forme de croix, un grand X qui atteignait les bordures de son iris.


Elle bondit en arrière après la première note:
 

- Quel danger public~ C’est presque si tu allais te toucher en me visant.

- Toi… Qu’est-ce que t’es ?

- On dirait que t’as jamais vu personne esquiver une attaque invisible.


Elle n’était ni "Shinya", ni "Mahiru", mais une troisième personne. Le dialogue à peine commencé, elle attaqua de nouveau sans répit, se heurtant à la barrière à chaque attaque, esquivant les explosions de son. A chaque coup contre la barrière, du sang enveloppait sa main avant de disparaitre dans l’air et en un instant, son adversaire créa un lame de son qu’elle esquiva de justesse, blessant son front, mais le sang n’y coulait pas.

- O ho~ Tu gardais ça dans ta manche.

- Tu peux parler, tu as beau m’avoir blessé, tu as évité mes organes…

- Bah t’as tué personne pour l’instant non ? Disons, que c'est pour qu'on commence à y aller sérieusement.

Elle continuait d’attaquer la barrière en discutant.


- Pourtant tu peux largement faire exploser des têtes avec ton son, quel gâchis !


- Je n’ai pas besoin de tuer pour gagner.


Une fois encore, "Shinya" pénétra la barrière, mais fût une fois encore forcée de reculer lorsqu’une lame de son fût de nouveau crée.

- Il n’y a pas de différence de notes entre les lames et les explosions, comment peux-tu esquiver ?

Continuant ses offensives accélérant petit à petit, pénétrant la barrière à chaque coup cette fois, se faisant repoussé par la nécessité d’esquiver.


- Je les ressens avant qu’elle me touche, c’est tout.


- Tu dis ça comme si c’était simple !

La fille aux cheveux bleus changea de rythme… Enchainant les lames de sons, celle aux cheveux rouges, s’approchait en les esquivant, se faisant taillader par certaines… Mais ses blessures ne saignaient pas et se refermaient rapidement.

- Trop superficielle !

Elle passa aisément… il n’y avait plus de barrière de son, son adversaire avait jugé cela inutile et décidée de se concentré sur l’attaque. "Shinya" allait frapper au corps à corps, faisant apparaitre une rapière rouge dans sa main… Mais celle-ci se fît arrêter et elle du sauter en arrière rapidement pour esquiver la contre-attaque de son adversaire.


- Ooh, je vois, tu as concentré ta défense sur une plus petite zone~


Se battant cette fois avec sa rapière, elle ne s’arrêta pas, ses mouvements s’accélérant et la puissance de ses coups augmentait…

- Hahaha, c’est l’éclate ! Comment t’appelles-tu ? Je tacherais de m’en souvenir !


- … Sona, mais tu ne t’en souviendras probablement pas.

Bien que la force, la vitesse et le temps de réactions de "Shinya" augmentait, ses coups n’arrivaient plus à passer la défense de Sona qui semblait absolue.


- On va pas aller bien loin comme ça. Disait-elle en continuant ses attaques et esquives.

Sona garda le silence… Elle semblait préparer quelque chose : le son qui sortait de son instrument, avait un rythme plus rapide, mais le son était atténué. Shinya, elle donna un coup de rapière, qui fût bloqué encore une fois, avant que n’apparaisse dans sa main gauche une autre rapière… Qui fût aussi bloqué lors du coup…

Mais ce n’était pas fini : elle se mordit la lèvre jusqu’à sang, qui cette fois coula légèrement, sang qu’elle cracha et dans la surprise pénétra la cuisse de Sona… Qui sourit légèrement.

Soudainement, les vitres des bâtiments alentours explosèrent et "Shinya" se fît éjecter… Sona avait pris son temps et cumulé le son en l’économisant dans son instrument et elle venait de le relacher d’un coup sur le monstre rouge qui atterrit près de Dan en roulant, puis se rattrapant légèrement prête à attaquer de nouveau Sona, l’air encore plus exaltée.

Sona changea de musique…:
 

Rendant les pas de "Shinya", lourd, très lourd… Elle ne put en faire que trois avant de tomber face au sol à quatre pattes… C’était cette fameuse musique qui avait hypnotisé les passants… Elle redevenait blanche et des taches de sangs se formèrent au sol… 2 de taille moyenne pour les armes qu’elle utilisait… Et un cercle rouge se format. Ce cercle était comme une large tache de sang composé de très très peu de sang.

Au bout d’une dizaine de seconde de résistance… Elle perdit finalement connaissance et Sona, ayant atteint son objectif s’en alla calmement sans avoir laissé de traces autres que son sang.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Maladie, pirates et marines (titre temporaire)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Maladie, pirates et marines (titre temporaire)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Maladie, pirates et marines (titre temporaire)
» L’OBAMANIA, MALADIE INFANTILE DU NOIRISME
» souvenir du passé....(libre)(pas d idée de titre)
» Le Seigneur des Anneaux, autre titre ?
» Bataille vs Space Marines ( help !!)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: North Blue :: Yurikago des Kapers-
Sauter vers: