PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Une unité expérimentale : Des filles et des canons?!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Shiranui Kyulin

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 03/04/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
99/400  (99/400)

MessageSujet: Une unité expérimentale : Des filles et des canons?!   Ven 30 Oct - 7:04

Nous dûmes donc quitter West blue, ne nous dirigeant non pas comme prévu en direction de East blue, mais vers South Blue. Notre voix était presque de retour, mais Sinbad souhaitait que nous faisions preuve de retenu. Mieux valait prévenir que devoir guérir à nouveau.

Nous nous dirigions vers l’île de Torino… Des tensions avaient récemment éclatés sur l’île de Torino… Nous nous rappelâmes alors de ce qu’on avait appris sur cette île dans les livres…


-Kyulin… Vous pensez que ça ira ?

Nous répondîmes à Sinbad en hochant simplement de la tête. Essayant de ne pas nous inquiéter…  Nous fîmes donc une première escale. Nous allions à priori former un petit groupe… Ce qui nous étonna dans un premier lieu, Sinbad et moi, fût l’âge des personnes montant sur le bateau… Ou plutôt leurs apparences…

Quatre petites filles, probablement pré-adolescente. Je n’osais pas poser la question à propos de leurs âges, aussi je jetais un regard légèrement paniqué à Sinbad qui comprit aisément avant de poser la question :


-Hum… Enchanté… Je me nomme Michael Sinbad, Quartier-Maitre sous les ordres directs de sergent Shiranui Kyulin ici présente… Euh… Il se gratta l’arrière de la tête. Quel âge avez-vous ?

Nous nous demandâmes s’il n’avait pas pu essayer de mieux formuler cette question… Les petites filles me dévisagèrent du regard… Peut-être était-ce ma tenue qui leur paraissait excentrique, mais la réponse suivit assez rapidement.

La première à se présenter semblait, dans sa voix, plutôt sérieuse. Elle portait un uniforme noir avec une cravate rouge, des cheveux noirs plutôt longs et des yeux ambrés.


Spoiler:
 

-Enchantée, Sergent Hatsushimo spécialiste anti-aérien, j’ai actuellement 13 ans et j’en aurais 14 dans quelques mois.

Nous eûmes un doute à propos de leur âge… Peut-être que comme Shizu et nous même, elles étaient plus âgées qu’elles en avaient l’air… Mais cela fût donc soufflé en un instant. Les autres avaient probablement un âge normal aussi…

La seconde à se présenter semblait plus timide. Les cheveux noirs et les yeux gris foncés, elle portait une marinière classique, mais semblait essayer de se cacher derrière ce qui semblait être un lapin avec des canons pour les oreilles… Son équipement semblait lourd, mais elle n’avait aucune difficulté à se déplacer.


Spoiler:
 

-J-Je suis Ushio, j’ai 14 ans et j’aurais aussi 15 ans dans quelques mois… Ah ! Je suis sergent… Dit-elle, terminant en murmurant ses mots.

Quelque chose nous dérangeait chez celle-ci… Elle ne semblait pas spécialement grande, mais était toujours penchée en avant… De par notre acuité visuelle, nous pûmes aisément dire qu’elle était plutôt grande comparée à ses 3 camarades… Peut-être 1m65 ou 70 en se tenant droite.

La troisième possédait elle aussi des cheveux blancs et d’étranges accessoires dans ses cheveux… Ou au-dessus, mais cela lui donnait un air tel… Une lapine. Avec ses beaux yeux ambrés, elle semblait physiquement plus active que les deux précédentes, armées d’une lance en plus de ses canons, elle portait un uniforme semblable à celui d’Ushio, mais différent. Légèrement hautaine, elle semblait plutôt fière.


Spoiler:
 

-Je me nomme Murakumo, quartier-maitre, mais je ne le resterais pas longtemps ! J’ai 14 ans et j’en aurais 15 dans l’année, enchantée !

La dernière prit donc la parole de manière plus sobre. Elle portait le même uniforme qu’Hatsushimo et était probablement la plus petite. Des cheveux bruns et des yeux de la même couleur, elle semblait bien sérieuse.

Spoiler:
 

- Wakaba, matelot. J’ai eu 13 ans cette année, ench…

Sa présentation se fit couper par un cri aigu…

-Désoléééééééééééééééééééééééééééééééééééééééééé !

Elle freina de l’arrière des talons, nous présentant un simple salut.

-Matelot Tokitsukaze ! Présente !

Nous observâmes la dernière venue. Son uniforme était semblable à celui de Murakumo, mais légèrement différent, elle portait un ruban orange autour du cou. Mais le plus surprenant chez cette fille était sa chevelure… Des cheveux noirs, plutôt court et deux oreilles de chien tombantes à la pointe légèrement décoloré comparé au noir de ses cheveux… Un petit chapeau et un air vraiment joyeux… Vraiment comme un chiot. Notre réaction fût de soulever ces oreilles pour découvrir qu’il s’agissait en fait d’une illusion : ses cheveux étaient étrangement séparés, donnant cette impression d’oreille… Oui, elle possédait des oreilles humaines dessous ses or… Cheveux.

Spoiler:
 

-Woui ?

Nous eûmes l’illusion de voir un petit chiot se demandant ce que nous faisions… La petite Tokitsukaze était extrêmement mignonne de notre point de vu. Nous tournâmes la tête en direction de Sinbad, nos yeux lui demandant visiblement quelque chose.

-Hem… Sergent Kyulin ne pouvant que difficilement parler, je lui sers de porte-parole. Quartier-maitre Sinbad, enchanté Tokitsukaze, puis-je te demander ton âge ?

-J’ai 12 ans !

Notre main se retrouva sur la tête de la petite, caressant ses cheveux… Sa réaction fût celle d’un chiot appréciant les caresses, fermant les yeux et remuant la tête sous ma main avec un petit sourire…

Gardant la petite Tokitsukaze devant nous, notre groupe se dirigea alors vers le pont tandis que le navire reprit la route en direction de Torino, ou plutôt d’un autre île de South Blue que nous n’avions pas encore visité, Comity.

Durant le trajet, nous fîmes plus ample connaissance avec le groupe de jeune fille. Savoir que d’aussi jeunes enfants allaient au combat nous répugnait au plus haut point… Quoiqu’il ne fût pas certains qu’il y ait des nécessités à combattre, elles étaient visiblement armées. Mais au moins, nous nous consolâmes pensant qu’elles auraient pu tomber avec d’autres marines moins scrupuleux…

Hatsushimo nous expliqua qu’elles étaient celles possédant les meilleures capacités anti aérienne disponible. Hormis pour Wakaba et Tokitsukaze qui étaient là pour l’escorte, Hatsushimo possédait les connaissances pour abattre des cibles mouvant de manière semi aléatoire, tandis que Ushio et Murakumo étaient au-dessus de la moyenne des capacités de leurs classes. Ne comprenant pas leurs méthodes, nous eûmes donc l’occasion d’apprendre un peu plus sur les méthodes modernes de combat et la technologie qu’elles utilisaient.

Des canons suffisament puissant pour tuer, mais conçu pour tirer sur des cibles mouvantes, les munitions étaient faites exprès pour avoir une haute vélocité et la cadence de tir était suffisamment haute pour les cibles aériennes. Hatsushimo possédait aussi un radar aérien. Permettant de détecter les objets mouvant au-dessus sur un terrain dégagé, ainsi qu’un appareil permettant de calculer les angles de tir pour augmenter la précision sur les cibles mouvantes.

Ces petites filles possédaient aussi des torpilles. Il s’agissait là de projectiles sous-marins, naviguant sous la surface ayant pour but de couler les bateaux… Celle-ci étaient surtout au cas où nous rencontrerions des pirates où autres révolutionnaires...

Nous nous sentîmes mal à l’aise… Ces petites filles étaient clairement prête à en découdre, prête à tuer sur ordre… Nous prîmes une grande inspiration et parlâmes à voix basse :


-Cela n’est pas un ordre direct, mais promettez nous d’essayer d’utiliser au minimum votre armement. Vous êtes encore jeun, vous devez garder conscience  que tuer n’est pas une action que vous devriez pouvoir faire aisément…

Elles nous regardèrent tous avec de grands yeux… Peut-être les avions-nous choquées ?

-D’accord Kyulin !

Tokitsukaze fût la première à répondre énergiquement. Peut-être semblait-elle bête, mais elle nous donnait l’impression d’avoir compris que nous disions cela pour leur bien… Les autres, souriant aussi, acceptèrent, toutes sauf Wakaba, qui semblait visiblement trop sérieuse. Cela nous rendait légèrement triste, mais nous n'y pouvions probablement rien, espérant simplement qu'elle sait différencier la justice et le meurtre.

Nous nous présentâmes un peu plus durant le trajet. Tokitsukaze était vraiment adorable et Sinbad nous regardait légèrement jalousement… Mais nous n’avions pas l’intention de lui laisser la petite qui restait sagement assise sur nos cuisses tandis que nous la cajolions.

Nous arrivâmes alors à Comity, y chargeant quelques objets en laissant quelques personnes descendre et d’autre monter… A notre grande surprise !


Revenir en haut Aller en bas
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 25
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
180/400  (180/400)

MessageSujet: Re: Une unité expérimentale : Des filles et des canons?!   Sam 31 Oct - 16:20

J'en avais terminé avec Comity et c'était tant mieux! Malheureusement l'heure n'était pas au repos. Avec les diverses interventions sur les blues et Grand Line, la plus part des officiers et mêmes des soldats ne n'étaient pas disponibles.

Je devais embarqué sur un navire transport de troupes, le capitaine était un sergent-chef spécialiste de la navigation. Son travail: emmener des hommes d'un point à l'autre le plus vite possible, dans les meilleurs conditions possibles.

J'embarquais avec l'ordre de mission tout particulier que j'avais reçu... Ce qui m'impressionnait le plus c'était les hommes sous mon commandement... Un petit groupe, composé de tout les grades allant de sergent à matelot. Ce n'était pas chose commune, mais à situation exceptionnelle...

Quand j'arrivais sur le pont je fut accueilli par Kyulin et une poignée de personnes d'âge divers. Le seul homme du groupe m'apostropha comme si nous nous connaissions...Or, je ne l'avais jamais vu. Sa tenue dénotait autant que celle de Kyulin, m'enfin avec le reste du groupe, des jeunes filles armées jusqu'aux dents, c'était le groupe entier qui dénotait.

-Salut Mina! Dit-il comme si nous avions bu un verre ensemble.

*Mais qui est ce type? Et pourquoi m’appelait-il par mon surnom*

Kuylin s'approcha de l'homme et lui chuchota quelques mots.

-Ah désolé, c'était une erreur. dit-il. Ce type était pétri de nonchalance.

-Il me semble pas que nous ayons été présenté, qui êtes vous? Dis-je avec sévérité.

-Je me nomme Michael Sinbad, Quartier-Maitre sous les ordres directs du sergent Shiranui Kyulin ici présente. Visiblement l'homme était d'une loyauté sans faille envers Kyulin, surement un garde envoyé pour la protéger, vu comment s'était déroulé notre dernière mission ensemble ce n'était pas étonnant. Il y a fort à parier que sa famille ai pris des dispositions pour limiter la casse, ce qui peut ce comprendre.

-Je comprends votre rôle, mais sachez vous tenir quartier maître Sinbad. Lui dis-je sèchement. Je tenais pas à ce qu'il continue d'être familier alors que je ne le connaissais pas. Se serait quoi ensuite une tape amicale dans le dos? Il rigole alors... J'aurais pris cela pour une moquerie mais il s'agissait d'un rire gêner, comme s'il cachait quelque chose...

Je regardais attentivement chaque membre du groupe. De nouveaux visages, plein d’énergie, cela faisait plaisir à voir. Quant à Kyulin elle semblait s'être remise de notre dernière aventure, et s'était pour le mieux.

-Je suis le sous-lieutenant Murasa Minamitsu, ravi de vous rencontrez. Je vais nous trouver un endroit plus agréable pour continuer notre conversation.

Je fis appeler le sergent en charge du navire, pour avoir de plus amples informations sur notre parcours jusqu'à l'île et j'en profitais pour lui demander une pièce où puisse se tenir une réunion.

Sur le chemin je m'approchais de Kyulin pour avoir une discussion moins formelle, depuis le temps que l'on ne s'était pas vu.

Seulement son garde du corps ne semblait pas comprendre, alors même qu'il connaissait mon nom, Linlin avait dû lui parler de moi, alors pourquoi ne s'éloigne-t-il pas un peu?

-Pourquoi nous colle-tu? Dis-je à l'homme un brin irrité par celui-ci.

-Le sergent Shiranui ayant des difficulté à parler je lui sers de porte parole.

-Très bien, mais ton support n'est pas requis pour l'instant. Il semblait vouloir ignorer ce que je venais de dire.

-Ceci est une conversation privé, vous pouvez disposé. Là il refusait encore de s'écarter jusqu'à ce que Kyulin lui fasse signe de s'éloigner.

-Il est sous tes ordres direct soit.Mais son entêtement peut être problématique... Il est sous ta responsabilité, gère-le! dis-je exaspérer.

Ce genre de personnes pouvait poser problème, d'autant plus qu'il n'obéissait qu'à Kyulin. Je ne pouvais pas le considérer comme un allié ou un collègue, son fanatisme aveugle ne pouvait rien engendrer de bon...

-Je suis heureuse de voir que tu va bien. J'aurais pensé que ta voix ce serait remise depuis, ton mutisme serait-il définitif?

Elle me fit signe que non.

-Prends soin de toi Linlin, et soit prudente, ce qui nous attends risque de pas être une partie de plaisir.

Je me détachais légèrement de ma camarade. Pour me mettre en tête de la file qui arpentait ce couloir du navire.

C'est à ce moment précis que je remarquais que l'une des filles était en train de se faire dorloter?! Je préférais ignorer, connaissant Kyulin, c'est elle qui avait dû être au petit soin...

Nous arrivions au bout du couloir, on ne pouvais se tromper puisqu'il s'agissait de la seule porte du fond. Elle était idéale, une table des chaises plus qu'il n'en faut et une porte épaisse pour éviter les fuites. Tous étant assis j'allais commencé la réunion, quand je me rendis compte que j'avais oublié un détail.

La porte s'ouvrait doucement.

-Pile à l'heure!

Un marine vînt m'apporter les cartes, les fiches individuelles et les fiches d'équipes que j'avais préparé en vue de cette réunion.

Revenir en haut Aller en bas
Shiranui Kyulin

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 03/04/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
99/400  (99/400)

MessageSujet: Re: Une unité expérimentale : Des filles et des canons?!   Mer 5 Oct - 0:19

Immédiatement en la revoyant, nous voulûmes saluer Murasa, mais notre manque de voix et la présence de la petite Tokitsukaze nous en empêcha. Comprenant notre envie situation, coincée entre une petite constituée de mignonneté et la nécessité  de saluer une camarade avec qui nous survécûmes, Sinbad prit parole et salua familièrement Murasa.

Béates, nous enlaçâmes rapidement Tokitsukaze, la soulevant pour aller chuchoter à Sinbad que Murasa n’était pas au courant pour les tsukumogami.

Suite à cela, Sinbad se rectifia rapidement et Murasa semblait légèrement agacé. Nous ne pûmes nous empêcher de sourire de manière gênée, Murasa ayant déjà maniée Sinbad, ce dernier l’accepte de manière plutôt familière, nous supposâmes qu’il agirait d’une manière plus ou moins similaire envers Noakuma.

Suite à cela, nous nous engageâmes rapidement dans une conversation privée avec Murasa, nous ne pûmes nous empêcher d’être heureuse qu’elle n’ait pas changée depuis la dernière fois.
Peu après nous organisâmes un genre de réunion. Murasa prit donc la parole en première :


-Bienvenue sur un bateau qui n’est pas encore le mien, mais ça ne saurait tarder.

En un instant, Murasa avait jeté un froid sur la réunion et les petites filles se jetèrent des regards pour confirmer qu’elles n’étaient pas folles et qu’il s’agissait bien là de la personnalité de Murasa. Sinbad quand à lui se contenta de murmurer quelque chose à propos de l’idiotie de Murasa.

-Nous avons pour mission de stabiliser la situation de Torino. Reprit-elle avant de sortir un plan de l’île.

Elle expliqua ensuite que sur Torino, la relation entre les humains et les oiseaux qui étaient extrêmement mauvaise et qu’une guerre avait récemment éclatée sur l’île. La cause était d’après les rapports un équipage pirate qui avait abattu des oiseaux et une petite fille qui avait tuée des humains. Chaque camp accusa l’autre d’avoir manigancé ces actes et même si ils savent que ce n’était pas vrai, ils décidèrent d’utiliser ce casus belli pour déclencher les hostilités. Elle ajouta finalement une partie plus déconcertante et qui justifiait l’équipement de la division de jeune fille. Nous allâmes donc sur l’île pour arrêter cette guerre et que les ordres nous donnaient plus ou moins carte blanche.

… Voilà donc pourquoi nous étions incluses dans l’opération. Notre grand-père avait probablement manié certaines ficelles pour nous occuper de cela. Pour commencer des négociations, il fallait d’abord pouvoir communiquer. Communiquer avec d’autres humains n’était pas un problème, mais avec les oiseaux devenait donc notre rôle à Sinbad et nous.

Rapidement, nous fîmes de nouveau les présentations car Murasa n’était pas présente la première fois, en profitant pour commencer à mettre au point diverses stratégies. Nous eûmes le temps de finir nos présentations, ainsi que de présenter nos capacités, Sinbad feignant être un combattant au sabre et à l’arc le cas échéant et les petites filles utilisant des équipements nouvellement développé, mais toutes plus ou moins similaire à peu de chose près.

Ainsi, Torino approcha donc à l’horizon.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une unité expérimentale : Des filles et des canons?!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une unité expérimentale : Des filles et des canons?!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'expérimentation archéologique
» Convention Otaku Expérimentale à Vannes 20 et 21 septembre
» Armurerie expérimentale : des fusils et des balles
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» Expédition vers le Harad.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: South Blue :: En Mer-
Sauter vers: