PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un but à portée de main...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Moclissie Ponathego

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 23/10/2015

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
119/400  (119/400)

MessageSujet: Un but à portée de main...   Sam 21 Nov - 23:58

Une mouette se posa sur la rambarde de la croisière tenant dans son bec le fameux journal NewsCoo des mers. Je m’étais toujours demandé durant mon enfance d’où provenaient ses mouettes, mais surtout comment étaient gérées leurs distributions. Parce qu’en y prêtant attention ils étaient très nombreux, ils étaient partout, mais aucune personne ne connaissait l’identité de la personne qui dirigeait cette organisation de livreur de journaux. Mais bon tant que tout le monde pouvait suivre l’actualité du moment, personne ne s’arrêtait à ce genre de réflexion.

Je donnais une pièce à ce distributeur volatile et après avoir fait quelques pas je pris place dans un des sièges disponibles sur le pont avant de la croisière.

J’avais pris la mer à bord d’une croisière afin d’entamer mes recherches, ce qui était bien avec cette compagnie maritime c’était le parcours qu’elle effectuait. Elle naviguait autour du globe en passant par toutes les îles possibles sur chaque Blues. Bien évidemment, si les ports n’étaient pas accessibles, le navire naviguait à quelques centaines de mètres de l’île pour permettre à ses voyageurs de pouvoir l’observer et éventuellement de s’y aventurer par leur propre moyen plus tard. Cette compagnie était parfaite pour atteindre mon but.

Je m’installais donc dans un des sièges moelleux et je feuilletais les pages en cherchant les choses qui pouvaient m’intéresser. Je n’avais pas eu beaucoup d’échos sur eux, mais j’avais pu constater quelque mouvement grâce au célèbre journaliste dont personne ne connaissait l’identité, mais qui se trouvait toujours au bon endroit pour réaliser un scoop.

L’article qui m’avait mis la puce à l’oreille la première fois fut les évènements s’étant déroulé sur Tierra del Sol, certes la mafia locale et autre gangster bien caché de la Marine vivaient grâce au profit de leur trafic, mais ce fameux journalise alors qu’il était à la traque au scoop fut témoin d’un règlement de compte entre trois individus. J’aurais pu passer au travers des lignes, mais il avait mentionné un détail assez troublant sur l’un des individus : un bijou à la forme très spécial ornait l’oreille d’un des individus. Cette information aurait été inutile à la majorité des lecteurs sauf qu’en effectuant des recherches sur Zeros, j’avais soulevé un point très important : regarder attentivement l’ornement présent sur leur oreille. Il n’y avait pas de doute d’après l’article l’individu en faisait partie, mais j’ignorais leur présence sur cette île. Il n’était pas encore venu le temps de quitter Zeros donc je suivais l’actualité du monde grâce au NewsCoo à la recherche du moindre indice.

Un autre article paru le lendemain m’interpella de nouveau. Ce coup-ci ce fameux journaliste avait écrit un article sur le royaume de Bliss, je savais d’après des discussions entendues sur Zeros que cette île était très spéciale dans le fait que l’élite sociale et la pègre étaient séparées en deux parties sur l’île. Je n’osais imaginer le calvaire des habitants pris entre les deux lignes. En tout cas, j’étais tombé sur un article assez intéressant. Le journaliste, après avoir croisé la route d’un chauve qui se parlait à lui-même l’ayant fait rire, était tombé sur un gros affrontement entre plusieurs personnes et quelques membres de la pègre. Je ne me souvenais plus trop des détails de l’article, mais le journaliste parlait de plusieurs individus frappant à toutes les portes à la recherche d’une certaine personne et le journaliste en avait suivi un pour être au cœur de l‘action, mais surement pour avoir plus de scoops croustillants à écrire. La seule chose qu’il avait écrite à son sujet était qu’il n’avait pu l’entendre parler à travers son DenDenMushi. Le journaliste avait alors imaginé tous les scénarios possible et inimaginable, mais il avait noté quelque chose d’intéressant à son sujet, avec sa mini longue vue il avait épié ce dernier et l’avait vu prendre un bijou dans sa poche et la remettre une seconde après. Il n’était pas sûr de la forme d’après ses écrits, mais la description exacte du bijou coïncidait avec mes recherches.

Encore une fois, je tombais sur un autre indice. Il n’y avait pas de doute, ils étaient bien là et un peu partout dans le monde. La raison ? Je l’ignorais, mais il me fallait les trouver rapidement. J’étais parti un mois après les articles, et j’avais pris la mer avec un petit navire. Je l’avais revendu à un marchand peu de temps après sur une île et l’argent récolté m’avait alors permis d’embarquer dans un navire de croisière.

Le navire naviguait sur North Blue, et moi j’étais en train de lire comme toujours le journal à la recherche d’un indice crucial. Ce jour-là, les articles n’étaient pas terribles lorsque mes yeux s’arrêtèrent sur un article des plus étranges. La célèbre princesse de Sunny Grace avait été retrouvée morte au pied d’un arbre gisant dans son propre sang. Sur Zeros, je m’étais renseigné sur les différentes îles présentes un peu partout dans le monde et surtout sur les grandes familles présentent dans le monde. La famille Grace était connue pour son célèbre héritage royale : une ouïe phénoménale causée par la perte de la vue.

Je ne savais pas comment l’expliquer, mais mon intuition me poussa à aller sur cette île, un tel héritage pouvait intéresser n’importe quel chercheur, n’importe quel scientifique, même la Marine s’y intéresserait, et si ces derniers le pouvaient alors pourquoi pas eux aussi. C’est une certitude la mort de la princesse n’était pas étranger à tout ça et je devais en avoir le cœur net.
Par chance, Sunny Grace faisait partie de la prochaine escale de la compagnie. Il fallait me préparer à un séjour qui n’allait surement pas être de tout repos.

Je refermais le journal, je me levais de mon siège et tout en regardant à l’horizon j’avais prononcé ces quelques mots :

— Je suis si proche du but, je n’échouerais pas !

Revenir en haut Aller en bas
 
Un but à portée de main...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La lune est à portée de main. [PV: Masashi]
» La main invisible
» 700 haïtiens déporté en 5 jours
» Prise la main dans le sac...[PV Sacha]
» Le groupe T-vice victime d'un vol à main armé à Saint Domingue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: North Blue :: En Mer-
Sauter vers: