PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 présentation ebi akuma

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
ebi akuma

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 30/01/2016

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
5/1000  (5/1000)
Expérience:
6/400  (6/400)

MessageSujet: Re: présentation ebi akuma   Mar 15 Mar - 17:32

Salut Itachi

À ce que je vois, les piles de ma lanterne avaient un besoin urgent de recharge.
Je suis éblouis par la découverte de la science des émoticônes. Je me sens comme Champollion découvrant le mystère des hiéroglyples.
Malheureusement jamais je ne pourrai retenir autant d'informations dans la passoire de ma mémoire. Et je ne plaisante pas. Q.Q
Mais je les copie.

En poursuivant mon étude de l'émoticônologie, je dirais ( à tort ou à raison) que la tendance à utiliser des smileys lettrés a pris son essor avec la popularité des réseaux sociaux (facebook, twitter et autres)  qui n'offraient pas l'option d'émoticônes en gif. Les internautes en ont donc créés  à partir de lettres. ??? ( Est-ce qu'il y en a un pour dire : ''je suis génial'')

Oui la jeunesse est surtout un état d'esprit mais... mais ...encore Q.Q me vient en tête.

Je vois que tu m'a préparé un petit test. Avec les notes je devrais m'en sortir. Mais je vais le laisser de côté pour le moment. Je vais étudier la liste et j'essaierai plus tard de passer le test de mémoire, sans tricher en plus.  Twisted Evil

a+

Revenir en haut Aller en bas
Fa Mulan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 21
Localisation : Quelque part sur North Blue
Humeur : Détachée mais curieuse

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
1/400  (1/400)

MessageSujet: Re: présentation ebi akuma   Mer 16 Mar - 22:43

Salut !

Je ne sais pas trop si je peux souhaiter la bienvenue étant donnée que je suis arrivée après toi, mais je me permet de mettre quand même un petit message Smile

Et que ça fait plaisir d'apprendre que tant de personnes se sont lancées dans la rédaction de romans ! Et donc cela signifie que oui, moi-aussi ^^ romans de fantasy surtout, et un peu de fantastique, de science-fiction et d'amour. Pourquoi se limiter ? Ah oui, peut-être pour réussir à en mener un jusqu'à son terme... En tout cas si c'est possible je souhaite moi aussi réserver une place pour l'avant-première ! ^^

Du côté des smiley, je peux t'en proposer quelques uns de plus :
o:)  : une auréole qui couronne la tête de ce petit ange pour appuyer les propos faussement innocents
>: )  : et des cornes pour ce petit diable qui peut marquer les propos faussement méchants
u_u  : deux yeux paupières baissées pour un air un peu hautain qui laisse entendre que l'on est au-dessus du reste de cette populace, ou pour montrer que l'on prend pour déjà acquis un compliment que l'on nous fait. Le tout toujours sur le ton de la plaisanterie bien entendu (il ne faudrait pas vexer notre interlocuteur u_u)

C'est tout ce qui me vient pour l'instant mais je reviendrai si je m'en rappelle d'autres ^^ Juste pour compliquer un peu les choses, j'utilise pour ma part le smiley ^^ pour signifier simplement la joie ou la légèreté, sans pour autant que ce soit un rire ou une situation amusante. Juste pour montrer que le monde est tranquille et qu'il ne faut pas se prendre la tête (même si je rajoute une complication ^^" ).

Bon, je m'arrête là avant de développer toutes les légères variations, sinon je sens que je vais me perdre moi-même !

A bientôt !
Revenir en haut Aller en bas
ebi akuma

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 30/01/2016

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
5/1000  (5/1000)
Expérience:
6/400  (6/400)

MessageSujet: Re: présentation ebi akuma   Jeu 17 Mar - 3:09

Bienvenue rétroactive appréciée, Fa Mulan.
Tant qu'aux émoticônes, je ne verrai plus jamais les lettres de la même façon.

Tu as raison,  beaucoup de personnes se lancent dans la rédaction de romans. Le mener à son terme est un exploit pour lequel j'ai beaucoup d'admiration. Pour ma part je ne me fais pas d'illusions, je n'y arriverai pas. Il faut une tenacité qui me fait défaut et surtout, je me tanne trop vite. Le jour arrive immanquablement où je me relis et la mâchoire me tombe tellement je me trouve banal. Conséquence, le grand projet finit dans un fond de tiroir.  
Il m'arrive aussi de trouver des excuses à mon incompétence. Par exemple: c'est pas facile, tout a été écrit. Ou encore : je n'ai rien vécu d'extraordinaire, alors sur quoi pourrais-je bien écrire ? La guerre ? La politique, la royauté? Je n'y connais rien. Je suis un quidam, un anonyme, un rêveur.
Mais je l'assume !
En plus je suis un inconditionnel du tout ou rien. Je ne veux pas écrire un roman, je veux un best seller.

Tout ça pour dire que j'admire beaucoup ceux qui parviennent à compléter un roman. Excellent ou moche c'est secondaire. L'effort est louable.  
Bon j'arrête ici. Je ne vais pas vous écrire un roman, quand même.

Mais vous, croyez-vous pouvoir y arriver ?
a+
Revenir en haut Aller en bas
Fa Mulan

avatar

Messages : 47
Date d'inscription : 21/02/2016
Age : 21
Localisation : Quelque part sur North Blue
Humeur : Détachée mais curieuse

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
1/400  (1/400)

MessageSujet: Re: présentation ebi akuma   Ven 18 Mar - 17:57

Salut !

Je comprends parfaitement ce dont tu parles, ce sentiment de lassitude parfois et d'infériorité si l'on se compare à certains textes existants déjà. Mais même s'il y a des moments comme ceux-là, il ne faut en aucun cas abandonner ! Je pense que lorsque l'on écrit, on a toujours tendance à se juger plus sévèrement que si un lecteur le faisait pour nous. A trop vouloir faire un écrit sensationnel, on se met la pression et au final on y perd plus qu'en écrivant simplement, quitte à reformuler la plupart de nos phrases lors de la relecture. Trop s'appesantir sur le début de ce que l'on écrit peut en effet parfois désespérer, mais comme tu le dis, le plus dur c'est de parvenir au terme de l'histoire, et si l'on arrête à chaque fois parce que l'on n'est pas pleinement satisfait du début, on ne risque pas de parvenir à la fin !

Quant aux excuses, on s'en trouve toujours, mais elles ne nous aident pas à avancer non plus.
Alors oui, presque tout a déjà été écrit, et plus le temps passe plus il est difficile d'inventer quelque chose de nouveau. Cependant, personne ne nous demande d'inventer un texte qui ne présente que de nouvelles règles. S'appuyer sur des choses existantes permet au lecteur de mieux s'y retrouver et de pouvoir reconnaître le genre de livre que l'on écrit. A mon humble avis (et chacun aura le droit de penser différemment), ce qu'il faut davantage que de la nouveauté, c'est avant tout de plaire. Si l'on écrit un livre de fantasy, on peut difficilement supprimer tous les chevaliers, magiciens et créatures imaginaires, donc gardons-les. Un même scénario de base (par exemple une guerre entre deux royaumes) peut être interprété de multiples façons, chaque auteur aura la sienne (certains pourraient préférer présenter le travail d'un espion oeuvrant pour stopper les dirigeants ennemis, d'autres raconteraient plutôt l'histoire d'un stratège et la manière dont il conduit les troupes par exemple). Ce qu'il faut, c'est inventer des personnages attachants, une intrigue qui vaut le coup d'être suivie et encore mieux, faire passer un message en abordant des notions qui nous tiennent à coeur. Ainsi l'exemple de la guerre que j'ai évoqué plus haut pourrait servir à évoquer les thèmes de la guerre et de la paix, mais si l'on fait s'affronter deux peuples différents, cela peut aussi servir à parler de l'égalité malgré les différences, ou à critiquer certains aspects de l'humanité.
Je n'ai rien vécu d'extraordinaire, et c'est pour cela que j'ai envie de raconter des histoires extraordinaires ! Pour te citer : "La guerre ? La politique, la royauté? Je n'y connais rien. Je suis un quidam, un anonyme, un rêveur." C'est le cas de la majorité des gens, mais ce qui est bien avec la fantasy, c'est que justement nous évoluons dans un monde qui n'est pas réel et donc n'est pas obligé de s'y référer. Je ne connais rien à la guerre et je n'ai pas envie ni le savoir pour décrire une bataille sanglante entre deux armées ? Et bien pourquoi dans mon monde les conflits ne se résoudraient pas par une partie d'échec par exemple ? A nous de tourner les règles à notre avantage, de nous servir de celles que nous maîtrisons et de contourner celles où nous craignons d'échouer. Et puis, si l'on tient à être plus réaliste, de nos jours avec Internet on peut trouver des informations sur tout et n'importe quoi. Alors oui, je ne suis personne, mais les informations sont disponibles, il suffit d'aller les chercher. A vrai dire, il est rare que je me lance dans l'écriture sans m'être constitué une certaine base de données (sans pour autant conserver une pile d'archives, mais lire quelques textes historiques ou interprétations d'historiens/archéologues sur la féodalité par exemple peut grandement aider pour ensuite écrire une histoire dans un monde médiéval). Après cela est valable pour les romans longs et approfondis, mais il est aussi possible d'écrire des histoires plus "simples", et je n'emploie pas ce terme comme péjoratif. Les histoires "légères" sont également agréables à lire et à écrire, et elles ont leur public comme l'ont les histoires plus longues et approfondies. De plus, une histoire "légère" peut tout autant permettre d'aborder les thèmes qui nous tiennent à coeur qu'un roman beaucoup plus compliqué, qui peut même avoir tendance à trop diluer l'information.

Ah, le tout ou rien ! Evidemment, je pense que chaque auteur préférerait écrire un best-seller que de pondre un navet qui sera lu uniquement par ses proches, et encore juste pour lui faire plaisir... Cependant, on ne peut pas savoir de quelle manière sera appréciée notre histoire avant de l'avoir terminée, donc le plus important est déjà de la mener à son terme. Restera ensuite à relire, reformuler voir réécrire entièrement certains passages pour parvenir au résultat escompté.

Parvenir à terminer un roman est en effet remarquable et, pour répondre à ta question (enfin !), je ne sais absolument pas si j'y arriverai, mais je ne perds pas espoir et je refuse de baisser les bras. Parce que si j'arrête d'écrire, alors là il sera certain que je n'y parviendrai pas. Et puis après tout, j'écris en premier lieu pour moi, parce que l'écriture est un moyen pour moi de m'évader. C'est actuellement la seule activité que j'ai trouvé qui me donne autant de plaisir et me rend complètement euphorique. Alors cela peut peut-être paraître bizarre, mais je suis toujours souriante voir en train de rire quand j'écris, et cela même si le texte en lui-même n'a rien d'amusant voir est une scène de total désespoir d'un personnage ! (oui, j'aime leur mettre des bâtons dans les roues, mais si je suis trop gentille il n'y aura aucune histoire o:) ).

Bon, je crois que je vais m'arrêter parce que ça commence à faire beaucoup. Comme tu le vois, parler d'écriture est pour moi un vrai débat ! Et je serais ravie d'avoir d'autres avis.

Bye !
Revenir en haut Aller en bas
Kage le bourreau

avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 04/01/2016
Age : 14
Localisation : est blue
Humeur : blasé et drole

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
0/1000  (0/1000)
Expérience:
112/400  (112/400)

MessageSujet: Re: présentation ebi akuma   Sam 19 Mar - 6:27

Ha, tu a demander d'autre avis ? Me voilà Wink. Je serai ravi de vous exprimer mon point de vue:
Comme vous je pense que menez un roman à son terme est difficile, mais pas impossible, et c'est sa qu'il faut retenir. Ensuite je pense qu'un auteur doit savoir tirer son épingle du jeu, par exemple contrairement à ce que pense Milan je trouve qu'un thème trop réutiliser peut vite devenir lassant, même si on suit dirferent personnage. Je pense que si on veut faire une histoire qui marche (qui a du succès, pas qui avance XD) il faut être original, créatif. Pour ma part un livre qui traite un sujet inexplorés, par exemple un livre sur la vie d'un hippopotame(bon j'exagère un peu) , va plus m'intéresser qu'un livre sur un sujet écrit et réécrit. Bon il est vrai que je me laisse souvent tenter, mais c'est plus fort que moi XD.derniere chose je pense que la plus grande qualité d'un auteur est l'imagination.
Revenir en haut Aller en bas
ebi akuma

avatar

Messages : 67
Date d'inscription : 30/01/2016

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
5/1000  (5/1000)
Expérience:
6/400  (6/400)

MessageSujet: Re: présentation ebi akuma   Mar 22 Mar - 17:12

Tu fais une excellente cheeleader, Fa Mulan. À te lire, on se sent motivé. D'ailleurs, ton enthousiasme  m'a fait ressortir un de mes vieux essais. À bien y penser, il n'est pas si moche !  
J'aime bien ton attitude et je te souhaite de garder le feu sacré.
Tu as raison, il ne faut pas s'avouer vaincu avant d'avoir essayé, sinon vaut mieux choisir une autre activité.

Dans l'ensemble, nous sommes d'accord qu'il faut une bonne dose d'imagination comme le souligne Kage, mais Fa Mulan suggère d' y ajouter un soupçon d'originalité pour traiter les sujets existants, ce qui nous donne une plus grande marge de manoeuvre.  
En somme, il semble bien que pour fabriquer un roman, il faut de  l'imagination,  de l'originalité, de la persévérance et bien d'autres qualités mais ce n'est pas impossible.

Bonne route donc à tous les écrivains en herbe.
a+
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: présentation ebi akuma   

Revenir en haut Aller en bas
 
présentation ebi akuma
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» présentation ebi akuma
» présentation de demi lovato
» Modèle de présentation
» Ma présentation ! (Phyllali)
» Présentation de Logan Echolls

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Présentation des personnages :: Profil des Dreamers-
Sauter vers: