PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'art d'être! L'entrainement commence!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 25
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
180/400  (180/400)

MessageSujet: L'art d'être! L'entrainement commence!   Lun 25 Avr - 13:25

J'avais récupérer de ma dernière mission et bien qu'elle fut éprouvante elle me donna la confirmation que j'étais sur le point de passer une étape. Celle qui me permettrait d'améliorer mes techniques.

La marine a deux principaux moyens de recrutement, ce recrutement part du bas de l'échelle n'importe qui ou presque peut devenir matelot, à ce niveau peut de vérification sont faites si ce n'est la provenance du futur soldat. Parfois il se peut que le recruteur passe sur des délits mineurs, et même passe l'éponge pour des crimes graves commis par des bandits de petite envergure.

Ensuite vient la voie qu'emprunte ceux qui le peuvent. Celle là c'est l'école de formation des marines, généralement en ressortir sergent ou quartier maître n'est pas difficile. La principale école ce trouve sur Shell, mais il est possible d'être former par n'importe quel officier du rang de lieutenant ou plus haut gradé et d'obtenir le même statut. L'important c'est la différence de formation, la voie numéro une, c'est partir de rien, et la seconde c'est recevoir une tape d'encouragement pour avancer un peu plus vite.

Mais vient ensuite le terrain et les montés en grades. Beaucoup s'imagine que la force d'un soldat est proportionnelle à son grade. Cette légende sert pas mal d’abruti qui s'en servent pour impressionner leur adversaires dans des conflits plus personnels. Mais c'est faux, la capacité à gérer des équipes est la plus importante!

J'ai pour objectif en venant de correspondre à la légende. Acquérir une force suffisante pour que défier Freecs ne sonne pas comme une idée suicidaire, ou comme une blague.

J'aurais pu le demande au colonel mais Boa avait déjà pris les devants, je devais trouver un lieu d'entrainement. J'ai donc demander au colonel Kida de m’entraîner mais elle refusa et me donne cette adresse. Elle me précisa qu'une fois que j'aurais fini ici je pourrais tester mes capacités sur Yamatto... Je me demandais ce qu'elle avait derrière la tête.

L'île du karaté! Ce nom me faisait un peu rire car ce n'est pas le nom que semblait lui donner les locaux. Je me repérais facilement grâce au plan donner par le colonel Gakash. J'arrivais dans une sorte de cul de sac, un mendiant se tenait là.

-Vous ne devriez pas resté là, même pour mendier cet endroit me semble peu convenable. Tenez cela vous aidera surement.

Je lui tendis un pain que j'avais acheté plus tôt, une pièce ou deux et un plan qui menait du cul de sac à la base marine pour peu qu'on suive le tracé à rebrousse poil.

L'homme se leva et poussa un mur qui s'ouvrit comme une porte. Celle-ci donnait sur un petit dojo. Quand je finis d'observer les lieux et que je me retournais vers le mendiant celui-ci m'invitait à rentrer, en me demandant qui m'envoyait.

A l'annonce du nom du colonel celui-ci sourit et me pria de le suivre m'annonçant que l'entrainement serait dur...

Revenir en haut Aller en bas
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 25
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
180/400  (180/400)

MessageSujet: Re: L'art d'être! L'entrainement commence!   Ven 29 Avr - 17:04

Il me conduit dans ce qui allait être mes quartiers et m'expliqua brièvement pourquoi j'avais été envoyer ici.

-Il y a différent style de combat celui du colonel est basé sur l'efficacité des coups porté et la maitrise de son corps, plus particulièrement l'eau. Je vous le dis vous n'êtes qu'à la première étape de ce long entrainement, néanmoins cela sera la plus courte.

Il me fit signe de la suivre, jusqu'à une bambouseraie. Un endroit très bien entretenu. Au fond de ce jardin il y avait des dizaines de petites cages.

-Dans ces petites cages se trouvent des criquets de la mort. Ne vous fiez pas à leur nom, ils sont nommés ainsi pour leur voracité et leur caractère silencieux. Votre première tâche consistera à en attraper un. Sans le tuer! C'est très important. Ensuite je passerais de un à trois , puis 5 criquets. Vous avez trois pour réussir l'ensemble de ses épreuves sinon je vous reverrais à votre vie de matelot.

Matelot! Il me prend pour un matelot?! Il n'est pas sérieux? Qu'importe, je n'ai pas le temps de rouspéter il libère déjà la première bestiole, gros comme un ongle et rapide comme l'éclair...littéralement!

Le criquet ne s'arrêtait que pour dévorer une feuille puis disparaissait, pour réapparaitre bien plus loin dans le jardin. Il parcourait bien 100m en un clin clin d’œil. Et ce vieillard voulais que je l'attrape? Sans le tuer...

J'avais retourné le problème dans tout les sens, il était trop rapide que je puisse l'attraper tout en douceur, et même je n'arrivais pas à le voir du tout lorsqu'il bougeait jusqu'à ce qu'il s'arrête pour manger...

Je finis par sortir un plan à 50% de réussite en regardant la configuration du jardin... Mais pour que cela marche il me fallait apprendre... apprendre à écouté!

Je m'installais au milieu de la bambouseraie et j’écoutai les bruits, le vent, l'eau, les oiseaux... plus le temps passait et plus tout cela devenais bruyant, une véritable cacophonie...

-Ta première journée ce termine, ton repas t'attends!

Quoi?! J'avais senti l'atmosphère changé s'humidifier et s'assécher avec la force du soleil et les passages nuageux, j'avais écouté des dizaines de sont peu connu, et un concert de la nature, et malgré cela je n'arrivais pas à sortir ce seul petit son du reste!

-Tu es sur la bonne voie, à priori tu as déjà expérimenté le mantra sur Chess Island, cependant ici l'île ne te donnera pas de coup de pouce en amplifiant seulement le son des oiseaux. C'est un travail que tu dois faire seule, tu dois écouté qu'un seul interlocuteur à la fois sinon vaut mieux être sourd...

Qu'est-ce qu'il voulait dire?! Qu'importe, j'avais encore une partie de la nuit pour comprendre... Le point vraiment inquiétant était l'investissement en temps et les chances de réussites pas bien brillante...

Revenir en haut Aller en bas
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 25
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
180/400  (180/400)

MessageSujet: Re: L'art d'être! L'entrainement commence!   Mar 3 Mai - 17:27

Enfin repu je m'allongeais pour réfléchir tranquillement à une solution efficace pour attraper ce criquet.

Ne prêter attention qu'à une seule chose? C'était assez contradictoire. En combat gérer un maximum d'information est un avantage conséquent, j'irais même plus loin dans la vie en général c'est un avantage indéniable. Alors quand? Quand est-ce que cet avantage deviens un handicap... Quand le nombre d'information traité est trop conséquent...

Ce criquet est une métaphore!

Un adversaire trop rapide, trop d'information en même temps... Un raccourcit simple tel compter sur l'anticipation ou l'instinct devrait suffire, seulement il s'agit d'un criquet, comment voulez-vous vous mettre à la place d'un criquet!

Je m'endormais sur cette pensée convaincue d'être en route vers la solution.

Le lendemain branle bas de combat. Un repas copieux, un bain chaud et me voilà reparti... pour de la méditation.

Je devais reprendre depuis le début, non seulement il me fallait prendre un raccourci dans le traitement de l'information mais aussi il me fallait anticiper quelque chose de 100% hasardeux? Impossible, il me fallait "conditionner" ce criquet, lui donner mon rythme.

Le plan était simple, lui courir après jusqu'à ce qu'il prenne une routine dans sa fuite. Puis je lui sauterais dessus!

-Négatif jeune fille!

-Que?! J'étais surprise. Je n'avais encore rien tenté qu'il me déclarais déjà en échec. Je perdais patience!

-Expliquer vous...

-Ce plan pourrait marcher sur un adversaire inexpérimenté. Mais ceux là n'arrivent généralement pas sur grand Line. Un bon combattant s'adaptera a cette stratégie et tout sera à recommencer, stratégie qui au passage est très couteuses en temps et en énergie. Il faut donc une information de meilleur qualité... n'écoutez pas que ses mouvements, écoutez sa volonté!


-Vous savez que cela n'aurait aucun sens pour quelqu'un n'ayant pas visité chess island? Il sourit satisfait de ma réponse.

Le criquet avait des mouvements hasardeux car il ne voulait qu'une chose c'est s'échapper, ou du moins échapper à tout prédateur.

Pour l'attraper je devais savoir quand il bougeait mais surtout pourquoi. Je me replaçais en écoute, jusqu'à localiser ma proie, puis je me concentrais uniquement sur celui-ci.

Il était en vol, il se déplaçait pour se nourrir. Non seulement je savais où mais aussi comment, et surtout pourquoi!

La bestiole était entre mes mains. Non seulement je connaissait sa localisation, je connaissait aussi la direction, mais l'information primordiale la raison de son mouvement. Je connaissais son mouvement dans ce qu'il a plus intime, sa raison d’être. Se déplace t-il pour se nourrir, fuir, s'abriter?

-Se déplacer pour se nourrir et se faire attraper ne sont pas incompatible.

-Bien, cette une initiation à ce que l'on appelle le haki. Cette première forme permet de ressentir la volonté des gens. De savoir le pourquoi de leur action. Il est encore balbutiant. Mais à long terme il permet d'entendre toute chose.

Il me fit signe de le suivre. Nous nous dirigions vers la sortie.

- Fait attention cependant, il ne décèle que la volonté des gens, tes propres capacités restent en jeux dans tes interactions, elle ne te permet pas en l'état d'entendre aussi loin que tu le souhaite, la zone d'écoute devra d'être travaillé aussi bien que la qualité de l'écoute. Et surtout contrairement à un éveil naturel qui doit s’efforcer d'écouté des choses précises, tu devras accroître le nombre de cible de ton écoute.

-Le nombre de cible? J'entends beaucoup de son, mais qu'une volonté, en quoi est ce un défaut comparer à un éveil "naturel"?

-Comprend que l'effet de Chess island permet une forme générique de haki de l'observation qui autorise deux personne à s’écouter mutuellement. Dans un éveil naturel, le concerné entend soit un grand nombre de voix, soit une voix de grande intensité dans tout les cas il est submergé par cette capacité. Ton cas est inverse, tu n'as eu que de faible aperçu de ce qu'était le haki, comme une personne qui aurait mangé trop salé toute sa vie, tu doit apprendre à mieux ressentir d'autres saveur. Là ou l'éveil naturel doit juste les différencier, toi tu dois apprendre à les reconnaitre et les différencier.

-Merci, je tâcherais de m'améliorer, cependant, je crois... non, je n'en suis pas certaine. Mais surtout qu'allons nous faire maintenant.

Sur Torino il me semblait avoir fait cette expérience, au moins partiellement, à moins que ça n'est été qu'un rêve? De toute façon autant être prudente et suivre ses conseils.

-Il n'y a pas de nous, mon travail s'arrête ici, ta prochaine étape est Kurain , je ne sais pas moi même où cela se trouve. Ni même ce que tu vas y faire.

Je remerciais mon entraineur pour les bases qu'il m'avait inculqué. Je me posais de nouvelle questions. Quel genre de personne traîne sur grand line pour avoir besoin d'une capacité tel que le Haki de l'observation, que ce passera t-il si deux utilisateur de cette capacité se rencontre, et surtout combien d'étapes, de techniques et de temps me faudra-t-il pour finir par être à niveau?

Qu'importe je me rendais au port s'en plus tarder, puisque Kurain m'attends!



Dernière édition par Minamitsu murasa le Mar 13 Déc - 22:58, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 25
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
180/400  (180/400)

MessageSujet: Re: L'art d'être! L'entrainement commence!   Sam 7 Mai - 16:24

Je cherchais un navire de la marine mais je n'en vis aucun. Je me demandais ce qui avait bien pu se passer pour qu'ils oublient de m'embarquer! Même c'est contre la procédure de ne pas vérifier si tous les membres sont à bords! Mais il y avait une raison toute simple...

On avait eu la gentillesse de me transférer jusqu'ici. Mais puisqu'il s'agissait d'une entreprise personnelle, je n'avais plus le support logistique de la marine. Bref fallait que je me débrouille toute seule... Sans le sous, puisque j'avais eu la merveilleuse idée de me délester de toute chose encombrante pour un entrainement.

Je devais négocier mon passage jusqu'à cette île lointaine sans le sous, peut-être pourrais-je proposé mes services en tant que matelot?

Je me mis donc en quête d'un bâtiment, porter par l'illusion d'être encore dans la marine, que tout coulerait de source je cherchais un navire avec des caractéristiques bien précises.

*Une gorgone? Une figure de proue plutôt terrifiante... Mieux évité de s'engager sur un navire pirate ou je ne sais quoi d'autre...*

Je continuais d'arpenter le port, évitant les bateaux avec des signes évident qu'ils ne transporteraient par des enfants de cœur vers de paisibles jardin. Je questionnais au passage les différents marins aux alentours. La plus part des bâtiments en ce moment à quai était ceux de guerriers, de mercenaires, et de marchand en quêtes de leurs services.

Ce n'était pas étonnant en soit Meisō no kuni autrement appelé l'île du karaté était réputé pour le niveau de ses combattants, sans être pour autant un territoire où la loi du plus fort s'appliquerait.

Dès lors il n'est pas étonnant que des mercenaires et des marchands s'y rencontre. Il n'y avait pas de tournois puisque les différents dojo organisaient eux mêmes de rencontres de test pour permettre à leurs élèves de s’améliorer. L'argent ne tomberait pas du ciel et après avoir essuyer une dizaine de refus catégorique d'embarquer une femme sur leur navire marchand de peur de semer le trouble au sein de l'équipage je me disais qu'il fallait peut se résoudre à embarqué sur un navire mercenaire...

L'idée de combattre sur ordre ne m'étais pas étrangère puisqu'en tant que soldat c'est mon travail, cependant ici comme à la marine je voulais resté maître de mes actions et de mes décisions le plus possible... Ce qui s'apparente parfois à de la mutinerie; chose sévère réprimer sur ce genre de navire...

J'avais une petite idée pour échapper à tout cela et même profiter du voyage. Tout d'abord j'avais besoin d'un peu d'argent. Les marins étaient sobres en cette heure pour mon grand désarrois. Mais il y avait une solution... Plus que dépouillé des ivrognes, j'allais faire de même avec des jeux hasards même résultats qu'ils soient sobres ou ivres mort. Une fois les fonds "récoltés" il ne me restait plus qu'à me déguiser en matelot et à me faire engager comme le gaillard à poil et à moustache que je ne suis pas.

Je m'installais sur un tonneau dans un coin discret, et j’aguichais un groupe de matelot... Trois jeunes hommes. Le premier celui qui semblait être le leader, était plus mince, athlétique même, le visage allongé et les cheveux bruns devait lui donner un aspect plus âgé qu'il ne l'est réellement, les deux autres étaient des rouquins, deux jumeaux, qui ne se différencier que par la forme de leur mèche qui vrillait soi soit à droite soit à gauche.

-Hey! Je pensais pas trouver de vendeuses de charmes sur cette île respectable... Il ne semblait pas intéressé par mes "charmes" mais plutôt curieux de savoir ce que je faisais ici.

Les jumeaux le grondèrent à peine avait-il engagé la conversation.

- Ahrim! Ce ne sont pas tes affaires! Surement un piège pour les sots... Laisse là avant qu'elle ne nous attires des ennuis! Cela fait plusieurs jours que nous sommes ici et c'est ben la seule que nous ayons vu jusque là, n'est-ce pas étrange.

Mon piège était certes grossier, mais de là à ce méfié de la sorte?

-Ne soyez si dur! Il y a forcément une raison à cela...

Ils me regardaient attendant ma réponse. J'avais pas grand choix... De toute façon qu'il se méfient où pas ne change rien à mon plan.

-En effet je ne suis pas une vendeuse de charme... dis-je sans cacher mon agacement. Mais une saltimbanque, je propose jeux d'argent et lecture du destin à qui veux bien, mais les clients se font rares donc un clin d'oeil ou deux ne font pas de mal pour attirés les marins. Tentez votre chance à un jeu.

Si ce n'était pas le nombre de témoin ou mon statut de marine je lui aurait un charmant coup de poing à la tronche il aurait toucher le ciel et en aurait-eu pour son compte!

-Pas intéresser par des jeux de hasard désolé... Cependant un bras de fer je ne suis pas contre...

Leurs comportements étaient tout aussi suspicieux et étrange que celui d'un inspecteur de la marine... Je mettais à profit mon récent entrainement en me concentrant sur le brun à la curiosité insatiable... Son intention débordait de son corps comme une rivière, il n'avait qu'un but à l'instant... me tester, essayer, découvrir... quand aux deux autres... J'avais du mal à changer de cible mais au bout de quelques secondes j'y arrivais enfin. Observateurs... leur intention était toute aussi claire que celle de leur comparse...

-Vous semblez être alerte! Avec un adversaire tel que vous je souhaiterais pimenter les choses en augmentant la mise...

Je leur exposais une histoire vraisemblable, évitant les détails pour le moment, je leur expliquais que je désirais voyager vers une île ou je pourrais trouver de nouveaux maîtres dans l'art du combat, et que le prix du voyage serait l’enjeu de se bras de fer. Curieux comme ils l'étaient je m'attendais à d'autres questions. Et je ne fus pas déçu.

Je du leur expliquer mon histoire, celle d'une jeune femme dont le père était un guerrier à la retraite dont le rêve était de transmettre ses techniques malheureusement je fus sa seule élève jusqu'à ce qu'il meurent prématurément surement à cause d'une vie faite de combat et de blessure. Pour honorer son héritage et fabrique le mien je parcours les îles à la recherche de maître pour améliorer mes connaissances, organiser jusqu'ici j'ai dépenser plus que prévu en nourriture et me voilà sans le sous ici, à arnaquer mon prochain...

Le secret d'un personnage réussit est sa simplicité, des objectifs simples et clairs une histoire qui fait sens et que l'on peut remplir à tout moment avec ses propres expériences sans que cela ne dénote par rapport au personnage...

Je savais déjà que le trio allait m'être utile mais pas à ce point. Le brun, de son prénom Ahrim, me proposa d’embarquer son son navire marchand à condition de prêter main forte au cuisinier et à leur cartographe. Apparemment ils se rendaient à Luvneel pour y faire affaire. Ce n'était pas ma destination mais au moins j'étais sur la bonne route.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'art d'être! L'entrainement commence!   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'art d'être! L'entrainement commence!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuage de Minette-Coeur Mélée :2ème entrainement
» Demande de rp d'entrainement avec une personne connaissant le rokushiki
» entrainement jedi
» l entrainement de genk
» [hors de la cité]Entrainement de la milice

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: South Blue :: Île du Karaté-
Sauter vers: