PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 24
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
138/400  (138/400)

MessageSujet: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Jeu 13 Oct - 15:18

J'avais reçu des informations au sujet de l'île et de ses habitants mais celles-ci semblaient datées d'avant ce nouveau conflit. Des hommes avec des connaissances scientifiques avancées qui tranchaient avec leurs "habits", simplement vêtu d'un pagne, et arborant quelques colliers de pacotille qui laisseraient penser le contraire.


J'avais préalablement constitué 2 équipes une première ligne chargée de la reconnaissance et une seconde d'appui. Dans la première équipe Wakaba, Murakumo et Hatsushimo sous mon commandement. La seconde équipe était constitué des autres membres de l'expédition Kyulin, Tokitsukaze et Ushio. La première partie de mon plan consistait à en apprendre plus sur les habitants de l'île et la situation côté humain.


-Kyulin, Ushio, et Tokitsukaze vous irez en ville pour en apprendre plus sur ce qui se passe côté humain, nous devons connaître leurs dispositifs offensif et défensif, ainsi que leur récent mouvement.

L'équipe deux sous la responsabilité de Kyulin allait se renseigner en ville. Quant à mon équipe...


-Wakaba et moi-même ferons de même autour du port. Le reste de l'équipe restera au navire pour le moment.


Je donnais l'ordre de dispersion.

-Destroyer Wakaba, parer!

Au port j'entamais une conversation plutôt intéressante avec le matelot Wakaba.

-Dites-moi Wakaba, tu es sorti récemment de formation et comme les autres tu as été doté d'équipements de pointe, mais qu'est-ce qui t'a poussé à devenir marine et plus encore à t'engager dans cette unité expérimentale.

-Sauf votre respect sous-lieutenant est-ce raisonnable d'avoir cette conversation maintenant? Son ton était neutre, mais elle semblait se soucier de préserver ses informations secrètes ou peut être simplement de notre mission.

-Ne te fais pas de mourons, si j'en parle maintenant c'est que c'est un moment opportun. Notre mission est déjà presque accomplie.

-Vous avez déjà recueilli toutes les informations nécessaires à la suite des opérations? Nous n'avons même pas interroger de passant... Je hochais la tête pour confirmer. Elle semblait se satisfaire de ma réponse.

-Tout va donc pour le mieux. Elle qui tenait son arment pris une pose légèrement détendu. Je ne me faisais pas d'illusion elle se tenait prête à l'action, au moindre de mes ordres elle s’exécuterait.

J'appreciais son côté sérieux mais la suite me decida à garder un oeil, bienveillant, sur ce jeune matelot.

- Je suis devenue marine car j'ai suivi Hatsushimo pour garder un oeil sur elle, surtout en cas de brouillard.

Hatsushimo serait-elle maladroite? Dans tout les cas nous sommes des soldats, Wakaba devra se concentrer sur ses propres tâches, car nous veillons les uns sur les autres en s'assurant que tout soit fait dans un bon timing.

-Continue de faire ton travail. Qu'importe sa maladresse je suis sûre qu'elle saura se débrouiller et au pire tu ne sera pas la seule à veiller sur elle.

Je me dirigeais vers ce qui fera office de point de chute pour le moment, une auberge. Je me renseignais sur les alentours et les escarmouches entre les oiseaux et les humains.

-Il est préférable de questionner l'aubergiste, pour une raison toute simple c'est que ce monsieur reçoit peu d'étranger cependant il a l'habitude qu'on lui poses des questions et ne relèvera pas cela comme un évènement particulier.

-Discrétion en somme.

En sortant nous croisions un homme agressant un Torino-"ien", Il état dans un sale état et semblait désespérer. J'intervenais pour faire cesser cela. Je préférais qu'il n'attire pas l'attention plus que cela, je lui lâchais quelque pièce et lui sommait de retourner sur une île plus accueillante... Rien de plus facile vu la situation de crise.

Il lâcha les pièces au sol.

-Si votre générosité s'arrête à quelques pièces cela n'arrangera rien pour moi... J'ai...

La misère, il en était devenue une définition vivante. Je lui demandais où devais aller ma générosité pour que ces problèmes soit régler.

-J'ai perdu ma fille. Qu'importe l'argent, que je n'ai pas de toute façon, personne ne se risquerait dans les profondeurs de l'île... Mais ma fille, mon équipe, ils ont tous disparu, j'ai besoin de les retrouver.

-Vous avez donc subit une attaque des oiseaux?

L'homme expliqua qu'ils avaient subit tout ce que l'île avait à offrir de déboire. Le tout s'achevant sur une attaque des oiseaux, à ce moment il a été séparer de son équipe et de sa fille. L'attaque avait été fulgurante il n'avait eu le temps que de sauver sa peau. Il pense qu'une partie du groupe à pu survivre mais n'en avait aucune garantie.

-Combien de temps à passé depuis l'attaque?

Un jour. Il y avait donc de l'espoir, mais Wakaba souleva un problème.

-Nous ne savons pas où ils auraient aller et l'île est grande. Et nous n'avons peut être pas le temps de vous aider.

-Nous acceptons votre requête, vous êtes sous notre responsabilité, vous nous guiderez en forêt. Assurer vous que nous n'ayons pas à subir les mêmes attaques et nous vous aiderons dans la mesure du possible à retrouvez les survivants, si il y en a.

Il nous fera gagner un temps précieux, et nous évitera de tomber dans des pièges classique et surtout on impliquera pas de locaux limitant les risques de fuites.

mission accepté:
 

Revenir en haut Aller en bas
Shiranui Kyulin

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 03/04/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
99/400  (99/400)

MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Jeu 20 Oct - 23:42

Tenant la petite Tokitsukaze par la main, nous arrivâmes sur l’île et Murasa donna donc les ordres à suivre. Notre groupe composé d’Ushio, Tokitsukaze et nous même devait donc rencontrer les autochtones. Sinbad nous suivit de manière tout à fait naturelle.

L’ile était plutôt petite en largeur, aussi contacter les habitants de l’île n’allait probablement pas prendre beaucoup de temps. Derrière nous, Sinbad nous observait de manière répétée sans que nous n’y voyions de raison.

La marche fût plutôt rapide et nous arrivâmes donc vers un village, y rencontrant donc quelques habitants. Ces derniers étaient comme dans les rapports, plutôt large. Nous demandâmes donc à rencontrer le chef pour demander des informations. Il se présenta sous le nom de Wuxia et nous donna donc son témoignage :


-Il y a quelques semaines, une petite fille blanche tomba du nid. Elle avait une apparence humaine, alors on a essayé de l’aider, peut-être qu’elle avait été capturé par les oiseaux qui voulaient la manger, mais visiblement, ce n’était pas le cas. Des monstres de métal noir lui sortirent du dos et elle dévora ses victimes et avant qu’on ne puisse se défendre, elle avait disparu. Les oiseaux ont probablement organisé cette attaque pour nous déstabiliser, car peu de temps après, ils lancèrent une attaque par eux-mêmes ! Il faut les exterminer ces oiseaux de malheurs !

Sinbad continua de discuter un peu avec Wuxia alors que Tokitsukaze nous réconforta.
-Il faut pas faire une tête comme ça… Nous dit-elle en mettant ses mains sur nos joues.

Cette petite avait l’air un peu idiot, mais possédait un genre de sixième sens. Elle savait que nous étions plutôt déçue de voir tant de haine à cause du manque dans le langage. Mais même lorsque les langages sont identiques, les idées décrites peuvent différées et entrer en conflit.

Nous quittâmes assez rapidement le village, Sinbad n’ayant pas réussi à convaincre le chef d’arrêter les hostilités, ce même si les oiseaux arrêteraient. Nous allions donc rejoindre Murasa pour que Sinbad qui s’était finalement occupé de tout lui explique la situation et les équipements que possédaient les guerriers de l’île. Nous allions d’ailleurs en profiter pour envoyer un rapport car les roquettes lances, bien que semblables aux archives Shiranui, avait un peu évoluée et cela semblait inquiéter Sinbad.

Non seulement ces lances étaient éjectable, mais une nouveauté avait été ajouté, permettant de créer une explosion à courte portée après avoir utilisé la lance. Cette explosion était bien plus puissante que nécessaire pour tirer la lance et pourrait exploser la lance, c’était la raison pour laquelle cette dernière n’était pas utilisée pour propulsée la lance, mais pour se défendre à courte portée. Simplement, la technologie n’était pas très développée et la manche était aussi consommée par l’usure peu de temps après l’explosion.

Nous arrivâmes donc au port pour rejoindre Murasa sur le bateau.


-Où est Sinbad ?

Nous ne nous étions pas rendu compte que ce dernier avait disparu, ainsi, nous hochâmes de la tête négativement pour signifier que nous ne le savions pas. Tokitsukaze et Ushio firent la même chose et Murasa continua donc de parler.

-Il est sous ta responsabilité, tu dois le savoir. Répondit-elle en accentuant notre devoir.

Nous nous contentâmes de baisser la tête pour nous excuser.


-Après la réunion, il faudrait essayer de savoir ce qui lui est arrivé….

Ainsi allait commencer la réunion, alors que nous préparions du papier pour donner le rapport à Mina et envoyer une copie aux Shiranuis, Sinbad arriva.

-Yo, désolé d’être en retard.

-Ton comportement engage la responsabilité de Kyulin, ne disparait pas à l’improviste.

-Y avait une jolie fille et…

-Bref, commençons la réunion.

Ainsi, Murasa nous demanda de faire notre rapport. Nous jetâmes un œil en direction de Sinbad qui acquiesça. Sinbad donna donc le rapport en ajoutant que d’après lui, le chef utilisait la petite fille comme un Casus Belli. Il n’y avait pas de preuve que la petite fille était envoyée par les oiseaux, mais il insistait que la probabilité était très forte et que l’attaque des oiseaux n’était pas une coïncidence. Sinbad ajouta qu’il avait aussi découvert qu’un groupe avait attaqué les oiseaux en même temps que la petite fille attaquait les habitants de l’île, augmentant les probabilités de Casus Belli.

Murasa rapporta ses activités, notamment qu’elle avait accepté une requête d’un scientifique qui avait perdu sa fille durant les escarmouches.


Revenir en haut Aller en bas
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 24
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
138/400  (138/400)

MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Dim 23 Oct - 23:42

Toutes ses informations posaient de gros problèmes, déjà les faits rapporter par le groupe de Kyulin. Visiblement un élément non humain non oiseau est la cause de tout cela pourtant le chef s’évertue à vouloir continuer la guerre. Il n'est pas difficile de comprendre qu'elle n'avait rien à voir avec les partis en conflit. Des bras métalliques qui dévorent des gens? D'où vient-elle?

L'île ne présente pas d'enjeu pour une nation ou même un groupe criminel, si cette fille ère sur South blue j'espère que ce n'est pas par pur hasard... Il serait impossible de mettre la main dessus en un temps raisonnable si elle se déplace au gré du vent. Par contre si elle est encore sur l'île... Nous devrons redoubler de prudence, l'île n'est pas tendre, et cette fille, visiblement une étrangère figure déjà parmi les éléments dangereux du coin...

-J'espère que le QG ne nous a pas envoyé capturé un de leur "protéger" sous couvert de régler des problèmes ici. Soyez prudent la petite fille à pouvoir s'attaquer aux oiseaux comme aux locaux et ce toute seule! J'enverrais au QG un descriptif pour émettre un avis de recherche sur cette petite dévoreuse. De plus par mesure de sécurité nous resterons à l'auberge ce soir, j'ai fait réserver un maximum de chambres. Ainsi vous bénéficierez d'un espace personnel. Sinbab et notre guide dormiront au rez-de-chaussée, les autres à l'étage.

Je n'ai pas évoqué la possibilité que la petite fille que nous cherchions puisse être la petite dévoreuse, sans preuves et devant son père cela aurait fait plus de mal que de bien pour un bénéfice absolument nul.

Je donnais quartier libre pour ce soir et aussi un couvre-feu, de la détente et encore du repos ne sera pas de trop. J'en profitais pour passer du temps avec Linlin. Je l'invitais à passer me voir après le diner.

Je m'inquiétais pour elle entre Sinbad, la mission et l'aide à apporter à l'homme rencontrer ici, je ne voulais pas que ni elle ni moi n'ayons de mauvaises surprises...

-Linlin dit moi pourquoi t'a t-on collé un être aussi incontrôlable? Un cousin, un frère à remettre sur le droit chemin? J'ai le sentiment qu'il y a quelque chose de pas très net dans tout ça, je me trompe?

Je lui tendait le calpin que j'avais utilisé pour la réunion, j'y avais gribouillé quelque information codé sous la forme de dessin. Mais il restait suffisamment de place qu'elle puisse écrire, enfin c'est ce que j’espérais...

Apparemment ce n'était pas un membre de sa famille... Cela devenait plus qu'étrange...

-C'est un supérieur qui te l'a refiler alors? dis-je vraiment étonné. Elle me fit signe que non avec la tête.

-Mais alors qui est-ce? Elle dessina alors un sabre. -Un bretteur?

Même si c'était un bretteur cela ne répondais pas à ma question. Elle semblait désolé de ne pas se faire comprendre.

-Attends ce n'est quand même pas un garde du corps? Elle semblait étonné, en effet un garde du corps qui s'en va et reviens cela ne fait pas très sérieux quoi que vu le personnage ça n'aurait pas été étonnant.

-S'il te gêne le mieux c'est d'en parler avec ton grand-père, peut être aura-t-il conscience de nos progrès et éloignera de toi ce qui me semble être un boulet plus qu'un bouclier... S'il t'embête plus que de raison n'hésite surtout pas. Un séjour chez le colonel Kida devrait apprendre le respect et la discipline à cet énergumène. Il n'aurait pas été marine je lui aurais tout simplement botter les fesses...

-Quoi qu'il en soit, ne te laisse pas distraire par ses âneries. Les prochains jours seront durs, j'aimerais bien retourner sur Yamato, je ne saurais pas dire pourquoi mais cela manque, même moi je trouves cela étrange mais qu'importe parfois faut suivre son instinct. Alors donnons rendez-vous à Yamato en bon état cette fois et pas sur Dustone road. Dis-je avec le sourire. Bien que ce soit pour rigoler, je préférais évité la case hôpital cette fois.



Dernière édition par Minamitsu murasa le Mer 2 Nov - 20:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shiranui Kyulin

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 03/04/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
99/400  (99/400)

MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Mar 25 Oct - 1:28

Nous étions désolées envers Murasa. Nous n’étions pas certaines d’avoir le droit de dire directement l’identité de Sinbad, nous nous contentâmes donc de donner des indices qu’elle ne comprit pas totalement. Finalement après avoir un peu parlé, nous allâmes donc nous coucher.

Nous réveillant avec la petite Tokitsukaze en tant que traversin, nous nous détachâmes rapidement. Nous fûmes la première levée du côté, du moins sans compter Sinbad qui retourna à l’intérieur de l’auberge au moment où nous descendîmes.


-Salut Kyulin. Sinbad nous lança un morceau de bois d’environ 1m40 de long avant de reprendre la parole. Un petit entrainement matinal ?

Nous acceptâmes et sortîmes donc de l’auberge alors que tout le monde dormait. Notre corps était complètement guérit si nous omettions notre voix et cela faisait partie de notre entrainement quotidien. Jusque-là, nous n’arrivâmes jamais à gagner contre Sinbad, alors même que celui-ci baissait visiblement son niveau pour approximativement égaliser le nôtre… Certes il était un katana, mais était-ce là une raison pour être si bon dans son maniement ?

Depuis qu’il prit cette forme, nous ne le maniâmes pas une seule fois… Nous remarquâmes d’ailleurs que depuis le début de nos entraînements avec lui, nos capacités techniques et notre déphasage avait bien évolué. La question de Murasa était extrêmement pertinente… Qui pouvait bien réellement être Sinbad ?

Après un petit déjeuner à l’auberge, nous sortîmes donc pour acheter des ressources nécessaires à nos opérations futures : récupérer des informations sur les deux camps qui faisaient la guerre, trouver des méthodes pour arrêter cette guerre et trouver la fille de l’homme, même si les chances de la trouver étaient plutôt faibles.

Nous nous rappelâmes que nous allions probablement rencontrer des oiseaux… Et pas n’importe lesquels… Sinbad se rendit compte de notre état et se contenta de nous observer tandis que les petites filles et particulièrement Tokitsukaze remarquèrent aussi que quelque chose n’allait pas avec nous… Mais elles ne devaient probablement pas savoir de quoi cela s’agissait.

Une fois les achats terminés, nous nous lançâmes à la recherche d’une position pour créer un campement avancé.

-Mina, j’ai des détails à te donner.

-Discret ? Chuchota Murasa en réponse. Cette dernière ne semblait pas troublée par le ton familier de Sinbad.

-Relativement. Pour tout dire, Kyulin et moi-même sommes présent sur cette mission parce que les Shiranui possèdent quelques traits qui permettent de comprendre à un certain degré les animaux… Expliqua Sinbad à Murasa.

Effectivement. Nous ne parlons pas le même langage, mais somme tout de même capable de se comprendre si les deux parties le souhaitent correctement. Nous somme des Kirin après tout.


-L’information est utile, la discrétion est préférable, bien que non nécessaire. Pour le moment n’entamez pas de discussions sauf si vous y êtes obligé. L’un d’entre vous a-t-il des notions de négociation ?

-Bien sur.


-Parfait, votre équipe se chargera des pourparlers.

Nous trouvâmes rapidement un emplacement pour le campement après cette conversation entre les deux. Puis Murasa nous ordonna de partir à la recherche de la fille de l’homme, car bien que nous ayons une mission, un sauvetage dépendait énormément du temps écoulé depuis la perte de contact. Après environ 3 jours, les probabilités de succès commençaient à baisser drastiquement. Il fallait donc faire vite.

Ainsi nous nous séparâmes en formant le même groupe que la veille, le groupe de Murasa allait être chargé du campement tandis que guidé par l’homme, nous commençâmes les recherches. Murasa nous avait donné 2h.

Nous avions des sueurs froides aux moindres sons alors que nous nous approchâmes du centre de l’île. Nous commençâmes par retracer les trajets de l’homme.


-Je ne me suis pas encore présenté à vous. Je me nomme Arima, je suis scientifique. Voilà l’endroit où j’ai été séparé de ma fille, Amira durant ma fuite… Oui je sais, mais c’est le nom qui a été choisi par sa défunte mère.

Nous retrouvâmes les corps de son équipe… Corps que nous ignorâmes. Un acte sans cœur, mais dans les yeux du scientifique, la volonté de retrouver sa fille rapidement pour avoir ne serait-ce qu’un peu plus de chance de la sauver était bien plus important que les personnes qui étaient déjà perdue.


Lorsque nous nous approchâmes de l’arbre, un oiseau nous repéra…


-Haa… Haaa…

Soudain, tout se passa rapidement, trop rapidement. Nous tombâmes en arrière, Sinbad se mit sur le trajet de l’attaque de l’oiseau avant de le terrasser avec son sabre d'un coup dans le torse. L’oiseau n’était pas mort, et s’apprêtait à crier à l’aide, mais ses yeux croisèrent le regard de Sinbad… Ses pupilles étaient devenues l’espace d’un instant comme celle d’un lézard, longue en vertical. Mais ce n’était pas le problème : lorsque cela arriva, il montra visiblement une soif de sang ciblant l’oiseau. Ce dernier était bien plus grand que Sinbad, mais avait compris que si il appelait des renforts, non seulement sa vie, mais celle de ses alliés était en danger. Il se retenu donc. Sinbad lui retourna un sourire avant de prendre la parole.

-Tu as fait le bon choix. Reste couché jusqu’à ce que nous sortions de ton champ de vision. Il chuchota ensuite. As-tu vu une petite fille humaine récemment ?... Non je ne parle pas de la petite démone de l’histoire, je cherche la fille d’un humain. Hum ?  Merci pour l’indice.

Il enleva son sabre de la gorge de l’oiseau qui saignait très légèrement avant de venir vers nous. Il chuchota doucement dans notre oreille.

-Si vous ne vous relevez pas, je pense qu’il vaut mieux abandonner la mission, ne pensez-vous pas ?

Il souriait de manière machiavélique… Suffisamment pour que notre groupe le remarque… Nous étions toujours figée et incapable d’agir.

-Oi ! Arrête de malmener Linlin ! S’interposa courageusement Tokitsukaze en grognant.

Cela nous étonna, Sinbad et nous, nous sortant de notre torpeur et donnant un petit sourire à Sinbad.


-Hoo et que vas-tu me faire ? Demanda-t-il d’un air moqueur avant d’essayer ce poser sa main sur la tête de la petite. Cette dernière l’en empêcha en essayant de mordre ses doigts, mais Sinbad possédait d’excellent réflexe et retira rapidement sa main.

-Grrrrr.

Nous nous relevâmes. Nous étions faible, trop faible, tellement faible que la petite Tokitsukaze en était arrivée à nous protéger. Nous caressâmes la tête de la petite Tokitsukaze en signe de reconnaissance, ce qui eut pour effet de la calmer.

Sinbad soupira et nous tendit sa main :

-Faisons la paix vous voulez bien ?

Nous acceptâmes de lui serrer la main pour soulager la tension qu’avait Tokitsukaze, Ushio qui semblait clairement du type timide et le scientifique qui se demandait ce qui se passait.

Ce fût là une erreur, Sinbad souri d’un seul coup en attrapant notre poignet et nous laça en direction de l’oiseau… Atterrissant sur la blessure de l’oiseau, ce dernier lâcha un léger cri, nous tachant de sang, mais cela n’était pas le problème….

Malgré l’état de notre voix, nous criâmes d’une voix cassée…

Tokitsukaze qui vit cela voulut attaquer Sinbad, mais se rendit compte qu’il y avait un autre problème et fonça pour nous enlacer. Une fois dans ses bras, elle nous caressa doucement en grognant encore une fois contre Sinbad.


-Ne me dites pas… Vous… avez la phobie des oiseaux ?!

Revenir en haut Aller en bas
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 24
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
138/400  (138/400)

MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Dim 6 Nov - 13:16

Mon équipe avait terminé la préparation de notre "avant poste". L'endroit fut vite choisit, une clairière dégager non loin de la ville, mais pas suffisamment proche et en évidence pour attirer l'attention d'un promeneur égarer ou d'un curieux un peu trop chanceux. Cela nous laissait la marge de manœuvre souhaité pour nos opérations, tout en garantissant une rapide retraite vers la ville si nécessaire.

L'équipe de Kyulin quant à elle mettait plus de temps pour revenir que prévu, avait-il rencontré quelqu'un ou quelque chose qui justifierait leur retard?

Avec les forces qui me restait envoyer une équipe pour voir où en était Kyulin et son était déraisonnable, à force de division nous finirons par nous balader seul au milieu du île plutôt hostile et en guerre qui plus est. Hors de question de laisser une ou deux personnes pour surveiller le camp c'est trop peu. Et l'abandonner complètement est trop risqué, surtout sans guide nous pourrions nous perdre en forêt créant un nouveau problème.

Je ne pouvais pas me permettre de bouger, je devais attendre qu'ils aient fini se qu'ils ont à faire...

Dans tout les cas s'ils ne reviennent pas d'ici ce soir, j'ordonnerais la retraite des troupes restante indiquant un échec de la mission et j'irais moi même les chercher avec l'aide d'un guide local.

-Il est bientôt 12h00. Alors que mange-t-on?

J'avais presque oubli avec tout ça. Je n'avais pas d'idée et puis nous avions fait le plein pour nos réserves cela ne devrait pas être compliquer de préparer quelque chose.

-Que signifie ce regard? Euh? Ne me dites pas que vous n'aviez rien prévu? Qu'est-ce que cela signifie?

Eh bien en voilà une intransigeante, entre Wakaba qui est si sérieuse et Murakumo qui semble vouloir un "commandant" à la hauteur, j'ai bien fait de garder mon sang froid par rapport au retard du groupe de Kyulin. Après tout mettre en péril la mission et le reste du groupe indiquerait que je n'ai pas confiance en mes hommes et qu'en plus je ne prends pas la responsabilité des ordres que j'ai donné.

-Cela signifie qu'il est temps pour vous d'arrêter de parler et de nous montrer ce que l'on vous'a appris à l'académie côté cuisine. Quatier maître Murakumo est en charge du déjeuner, le sergent Hatsushimo l'assistera si nécessaire, matelot Wakaba prend son tour de garde maintenant.

-...Ah, ok. Je le ferais. Mais n'oubliez pas cela est couteux de gâcher du potentiel, souvenez-vous en.

-Je ne vous ai pas laissez toute la journée, d'ici une heure cela doit être fini, cette contrainte devrais sied à votre potentiel.

Un peu de défi, bien si c'est ce qu'elle veut, de toute façon vu l'heure le repas devait être prêt avant que nous commencions à être tirailler par la faim.

De mon côté j’envisageais toute les solutions possibles pour résoudre la guerre. Dès qu'il reviendrait nous explorerons la possibilité de négocier avec les oiseaux. Si cela est possible, alors nous devrons agir en conséquences pour  que le chef "humain" de l'île soit plus "coopératif", au pire nous devrons le faire remplacer. Restait juste à trouver un homme d'ambition mais raisonnable pour cela... autant chercher une licorne ou un poney géant. Après tout Linlin m'en avait montré suffisamment pour que j'y crois.

Je ne pus m'empêcher de sourire à cette pensé.

-Hatsushimo? Le déjeuner est prêt? Elle répondit timidement que oui. Je me levait alors pour la suivre.


Dernière édition par Minamitsu murasa le Ven 6 Jan - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Shiranui Kyulin

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 03/04/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
99/400  (99/400)

MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Ven 6 Jan - 14:00

Nous tremblions les yeux fermés. Combien de temps s’était passé depuis ?

-C’est que ça va bientôt faire une demi-heure qu’on vous attend…

-SHHHHHHHHHHHHHHHHHH !

Sinbad était toujours aussi nonchalant, tandis que Tokitsukaze elle continuait d’essayer de nous remonter le moral… Nous ne savions pas ce que faisaient Ushio et Arima, mais ils semblaient occupés.

Nous nous rappelâmes ces becs s’approchant de nos yeux. Sans doute était-ce de la curiosité de la part de ces oiseaux qui ne savaient pas ce qu’étaient ces yeux supplémentaires que nous possédions.

Ne sommes-nous pas une honte ? Une Shiranui, une kirin, surnommé roi des animaux… Le pire est que cela ne se résume pas qu’aux oiseaux, mais nous avons aussi peur de la plupart des animaux sauvages. Notre sommeil est généralement calme, mais lorsque nous avons des cauchemars, nous rêvons généralement de ces bêtes possédants becs, griffes ou crocs. Mais les oiseaux étaient de loin les pires à cause de notre enfance.

Nous décidâmes de nous relever, nous tremblions toujours, mais pourquoi avions nous peur ? Nous avions entre temps fait face à diverses menaces comme les hommes poissons. D’ailleurs, les thérianthropes ne nous font pas peur tant qu’ils ne sont pas sauvages et les animaux domestiques non plus.

Inspirant fortement, nous ouvrâmes les yeux pour voir l’oiseau géant…



Notre respiration était rapide, mais nous étions capables de tenir. Soupirant, nous caressâmes la tête de Tokitsukaze, la remerciant.


-Bien bien, maintenant qu’on est prêt à repartir, allons-y ! S’exclama Sinbad.

Arima nous offrait une serviette humide pour nettoyer le sang qui tachait notre visage.
Nous nous rendîmes compte que le temps nous avait permis de nous calmer plus rapidement. Ce qui nous faisait peur n’était que la menace que pouvait représenter l’animal, c’est pourquoi nous étions capable de rester calme face à de petits animaux ou lorsqu’ils étaient visiblement plus faible que nous. Nous étions devenues bien plus forte que par le passé. Du moins, c’était ce que nous essayâmes de nous convaincre. Il n’y a pas de peur à avoir tant que nous ne sommes pas attaqué.

D’où provenait cette peur… Une simple attaque nous avait marquée car nous étions peureuse ? Bref nous n’avions pas le temps d’y réfléchir beaucoup plus, il fallait agir.


-Cela va bientôt faire 2h que nous sommes partis, ne devions nous pas retourner au camp ?

-Ah, c’est pas grave, Mina ne fera pas de chichis pour quelques heures ou jours de plus hahaha, mais blagues mis à part, vous avez été séparé avant-hier n’est-ce pas ? Vous ne le savez peut-être pas, mais d’après les statiques Shiranui, les probabilités de survie descendent drastiquement après 72h, soit 3 jours, donc les probabilités de survie de votre fille sont en train de chuter alors même qu’on parle. De plus il y a des traces de pas dans cette direction. Dit-il en prenant la tête de la marche.

Arima se pressa de suivre Sinbad et la recherche reprit. Suivant des traces de pas à peine visibles, nous sursautâmes quelques fois par peur des oiseaux.  Sinbad s’approcha pour parler un peu, mais il dû rester a plus de 2 mètres car Tokitsukaze était sur son chemin.


-Vous savez, vous avez clairement les capacités de combattre ces oiseaux, je ne dirais pas sans difficulté, mais s’en sortir sans blessure est clairement possible. Le style Shiranui est particulièrement efficace et vous le savez très bien.



Nous arrivâmes assez près du grand arbre et une ombre plana sur nous… Ou plutôt qu’une ombre, une lumière étrange.


-On dirait qu’on ne va pas pouvoir continuer la recherche bien longtemps… Arima ! Ta fille est probablement quelque part près de cet arbre ! D’après l’oiseau de tout à l’heure, une fille s’est réfugiée dans un trou de l’arbre, mais elle était blessée ! Nous allons retenir ce piaf ici !

Vraiment, nous étions maudite. D’après les légendes, qui ne sont que des petites modifications de la réalité, le Kirin était le roi des animaux. Ce royaume était étrangement séparé en 4, le nord, le sud, l’est et l’ouest, comme les 4 blues.

Cela est connu par tous les Shiranui, l’ouest est gardé par un dragon, l’est par un tigre, le nord par une tortue de terre et le sud par…

Un majestueux oiseau de feu, renaissant de ses cendres : Le phénix. Toute trace de leur existence disparut il y a quelques siècles, mais visiblement le phénix est resté au sud… Une bête qui hantait nos cauchemars… Nous tremblions rien qu’à voir cette silhouette. Quand Sinbad posa sa main sur notre épaule.

-Bien, je pensais que vous auriez immédiatement prit la fuite, mais visiblement, vous pouvez tenter de combattre vos peur après ces quelques (centaines d’) années. Dans ce cas, prenez vos armes, je vais m’absenter maintenant que la position de ce piaf a été confirmer, je vais juste récupérer quelque chose.

Il nous passa notre arme qu’ils sorti de son sac : Sekkarou.

-Le feu et la glace ne font pas bon ménage, au moins cette lance ne fondera pas, même si vous ne réussissez pas à gagner, vous pouvez tenir jusqu’à ce que Minamitsu se rende compte de quelque chose… enfin, j’espère que son cerveau n’est pas composé que de muscle, cela mis à part, je pense que tester l’équipement anti aérien des filles serait une bonne idée, bref, fuyez vers le camp pour trouver une zone découverte hors de la forêt, sinon vous risquez de rapidement combattre dans une fournaise.

Sinbad, disparu rapidement… Tokitsukaze et Ushio commençaient à viser avec leurs cannons…. Mais une boule de feu nous arrivait déjà dessus. Nous prîmes donc rapidement les mains des deux petites et courûmes. Nos vies en dépendaient.

Revenir en haut Aller en bas
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 24
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
138/400  (138/400)

MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Sam 14 Jan - 16:15

*Ils en mettent du temps pour revenir. J'avais donner une limite de temps après tout il s'agit de rechercher une petite dont le père fait partie du groupe de recherche... J'espère qu'il n'a pas insisté pour poursuivre des recherches dans un secteur en particulier... Sa fille peut être n'importe où, il faudra probablement explorer plusieurs endroit, et passer trop de temps dans un seul lieu est une erreur.*

Fini de se poser des questions l'heure du repas avait sonné et puis faute de respecter les consignes j'espérais qu'ils remplissent la mission secondaire que nous venions de nous fixer.

Nous étions à table à discuter, je prennais le temps d'en savoir toujours plus et de partager un bon moment avec elles.

-C'est plutôt simple, mais n'est ce pas convenable? C'est du moins ce que l'on peut attendre d'un bon destroyer, n'est-ce pas?

-Puis-je te poser une question?

-Posez moi autant de question que vous le désirez.

-En fait c'est une question que je souhaite poser à chacune de vous pourquoi êtes vous marine? La pluspart des jeunes marines ont une histoire très intéressantes derrière leur début de carrière.

-Je suis devenue marine pour protéger. Je ferais de mon mieux pour protéger les gens...

-Je ne répondrais aux questions que d'un commandant qui le mérite.

-Ne vous en faites pas... je sais que Wakaba vous à surement dit de faire attention à moi mais je serais prudente.

-L'histoire de la torpille d'entrainement vous suivra partout... décidément...

C'est alors que Wakaba me fit un rapport des plus inquiétant il s'agissait en plus de la zone où se trouvait Kyulin et les autres.

Wakaba me signala une étrange lueur dans le ciel qui effectuait de drôle de mouvement.

-Sous-lieutenant, une lueur étrange dans le ciel à environ 4 kilomètres. Dans la zone de recherche de l'équipe du sergent Shiranui. Après observation à a jumelle il semblerait qu'un oiseau de feu soit en train de roder.

*Un pheonix manquait plus que ça*

Je donnais les ordres concernant les affaires à prendre, Wakaba me suggéra d'emporter des obus anti-aériens type 3, ceux-ci explose en projetant des éclats sur une très large zone condamnant tout ce qui vole dans la zone cibler.

Je fis rassembler tout le monde pour l'objectif de mission.

-Nous allons nous rendre sur la zone de recherche numéro une. Là-bas, notre équipe subis une attaque. L'assailant est un oiseau de feu dont les seules capacités connues sont sa résislience vis-à-vis du feu, une force au moins égale à celle d'un géant, et sa capacité à envoyer des boules de feu.

Elles étaient toutes parer pour le combat...cependant.

-Notre but est d'évacué notre équipe. Je me chargerais de vous couvrir avec le sergent Hatsushimo. le matelot Wakaba et le quartier maître Murakumo se chargeront d'évacué les bléssé s'il y en a. Quand tout le monde sera à l'abris nous désengagerons à l'aide de fumigène. Faite attention à la quantité dont vous userez, nous ne devons pas attirer l'attention plus que necessaire.

Revenir en haut Aller en bas
Shiranui Kyulin

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 03/04/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
99/400  (99/400)

MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Mer 1 Fév - 19:23

Un sentiment de haine intense. Voilà ce que nous ressentions de la part du phoenix qui nous poursuivait. Mais pourquoi donc ? Les bêtes sacrées et le Kirin n’étaient-ils pas sensé être des alliés… Que s’était-il passé depuis leurs disparition il y a de cela quelques siècles…

Nous courrions donc en zigzaguant afin d’esquiver les boules de feu, forçant Tokitsukaze et Ushio à courir à une vitesse à laquelle elles n’étaient visiblement pas habituée.

Retourner au camp n’était probablement pas la meilleure solution, mais en avions-nous d’autres ? Un oiseau de feu, hors de porté de notre lance, probablement hors de porté de l’ancre de Murasa, seuls les cannons des petites filles pouvaient l’atteindre dans notre armement. Nous étions de base contre l’idée de faire combattre d’aussi jeune fille, tout juste sortie de l’entraînement…

Notre seule chance était que le phénix, semblait tout de même faire attention à ne pas créer un incendie de forêt, prouvant par la même occasion que ce dernier n’était pas un être mauvais. A vrai dire ses boules de feu n’étaient peut-être pas si puissante, ou plutôt, il semblait se retenir, comme en utilisant des flammes incapable de brûler du bois mouillé. Certes après l’impact d’une boule de feu, l’herbe brûlait, mais le feu s’éteignait de lui-même à cause de l’humidité.

Notre vision dynamique nous fît rapidement voir Murasa et les autres filles qui venaient dans notre direction. Elle semblait donner des ordres et suite à ça, Wakaba et Murakumo foncèrent vers nous. De notre œil arrière, nous vîmes  le phénix préparer une boule de feu… Les deux petites ne payaient pas suffisamment attention au phénix… Elles essayaient de vérifier visuellement si Ushio et Tokitsukaze étaient blessées.

Il nous visait clairement, aussi, nous décidâmes de nous défendre : Utilisant l’inertie de notre course, nous lançâmes donc Ushio, puis Tokitsukaze en direction de Wakaba et Murakumo. Enchaînant directement pas le déploiement de notre lance. Une fois celle-ci déployée, nous frappâmes la boule de feu du plat de la lance, la dissipant, confirmant encore une fois que le phénix retenait ses coups : il n’y avait pas le moindre poids, vraiment, une simple boule de flamme.

Rapidement après cela, des nombreuses balles volèrent depuis la position de Murasa, ou plutôt que des balles, il s’agissait de fumigène. Nous pensâmes un instant à fuir dans une direction différente pour protéger les petites et Murasa, bien qu’il y ait de grande chance que Murasa tente de nous protéger, il est mieux que nous tentions le coup.

Dans la fumée, attendant que les petites commencent à retourner en direction du camp, nous courûmes en direction de l’arbre géant, retournant sur nos pas. La fumée ne dura pas longtemps. Le phénix créa une bourrasque, puis rechercha notre position, ne nous trouvant pas avec le groupe de Murasa. Il tourna la tête, ignora Murasa et les filles pour reprendre notre chasse...


Revenir en haut Aller en bas
Minamitsu murasa

avatar

Messages : 313
Date d'inscription : 12/03/2013
Age : 24
Localisation : East blue
Humeur : Tsunami!

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
24/1000  (24/1000)
Expérience:
138/400  (138/400)

MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Jeu 2 Fév - 20:49

Nous avions retrouvé l'équipe de Kyulin seulement ils avaient  un énorme problème aux trousses.

-Wakaba et Murakumo! Elles suivirent le plan initial, en allant porté secours à notre équipe.

Seulement tout ne ce passait comme prévu.

L'oiseau dispersa les fumigènes et mon plan de retraite tomba à l'eau. Linlin réagit quasi-immédiaitement en éloignant l'oiseau de nous.

*Hors de question*

Je me tournais vers mes hommes.


-Changement de plan! Tokitsukaze et Ushio; équipe 1.

Je me tournais vers les deux autres filles.

-Wakaba et Murakumo! équipe 2. Hatsushimo avec moi pour l'équipe 3!

Elles se mirent en position prête au combat. Il n'y avait pas de doute quand à mes ambitions, j'avais une posture agressive et l'envie de montrer à notre hôte que nous n'avions pas que la fuite comme options et qu'il ne ferait pas de nous son quatre heure.

-A tous les navires! J'indiquais avec ma main entière le dos du phoenix.

-FEU! Une salve d'obus explosif avec un large rayon d'explosion volèrent en direction de notre cible. Dans le nuage d'éclats d'obus, et de flammes je pus voir les yeux du phoenix se tourner vers moi.


-Equipes 1,2,3 dispersions! Manoeuvre du manège.

Cette manoeuvre simple sur le papier elle nécessite des hommes entrainé bien armé et très mobiles. Il s'agissait d'encerclé l'ennemi; tout en gardant les troupes en mouvements, le harcelé avec des armes à distances, les coups venant de toutes les directions avec une puissances égales, il était impossible d'attaque un groupe sans donner son dos aux deux autres. Ajouter le déplacements des troupes et vous avez un ennemi omniprésent attaquant de tout les côtés en même temps.

Je ne connaissais pas le plan de Kyulin mais entre ses manoeuvres et l'absence d'Arima et de Sinbad, il était fort à parier qu'ils avaient un plan sous le coude si ce n'était pas le cas...

-Ne cessez le feu qu'une fois la cible abattue!

Revenir en haut Aller en bas
Shiranui Kyulin

avatar

Messages : 110
Date d'inscription : 03/04/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
6/1000  (6/1000)
Expérience:
99/400  (99/400)

MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   Ven 3 Fév - 22:19

Comme supposé, la situation était mauvaise et Murasa n’avait visiblement pas compris qu’il y avait une raison à notre fuite. Afin d’éviter qu’une boule de feu ne fasse trop de dégâts, elle décida donc de séparer les filles en groupe de 2, ordonnant de tirer tout en restant en mouvements.

Les tirs étaient assez efficaces contrairement à ce que l’on pensait contre un phénix, mais ce n’était pas là le souci. Le phénix est un être possédant une capacité d’attaque relativement faible, une capacité de défense faible et une capacité d’esquive bonne. Ainsi, lui tirer dessus était efficace, si le phénix ne renaissait pas de ses cendres. Du moins, c’est la croyance générale.

Les Shiranui connaissant déjà les capacités du phénix, il valait mieux éviter de le combattre seul… Et par seul, il s’agit de dire, quand le phénix n’a pas d’allié. Le phénix avait certes la capacité de renaître de ses cendres, mais ce n’était pas tout et là était sa force : Il pouvait aussi renaître dans une explosion. Ainsi, lorsqu’il a des alliés, ce dernier évite d’utiliser cette capacité pour des raisons évidentes.

De plus, elle avait annoncé haut et fort :

-Ne cesser le feu qu’une fois la cible abattue !

*Que faire ! A ce rythme-là, Murasa et ces jeunes filles risquent d’être grièvement blessée par l’explosion…*

Nous vîmes le phénix changer de cible. Il était évident qu’il était un être intelligent et qu’il savait que Murasa était celle qui avait donné l’ordre de lui tirer dessus. Il fallait absolument arrêter Murasa et pour ce faire, il nous fallait capter son attention car notre voix ne pouvait l’atteindre, n’étant pas encore complètement guérit.

Ainsi, nous déphasâmes les boules de feu que tira le phénix, tout en gardant en vision Murasa, qui se rendit compte de notre action. Espérant sincèrement qu’elle se souvienne du langage des signes, nous signâmes : stop tirer.

Le phénix pendant ce temps se rendit compte que nous étions la cause de la disparition des boules de feu, il reprit donc notre poursuite vers l’arbre.

De dos, nous signâmes à Murasa : recherche deuxième cible. En espérant qu’elle comprendrait qu’il fallait gagner du temps et trouver la faiblesse du phénix...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des querelles toujours des querelles! Une plume de feu?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» 06. Parce que les querelles entre amis entretiennent l'amitié.
» OH AFRIQUE TU NOUS RESERVES TOUJOURS DES SURPRISES..........
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» L'assassin revient toujours sur les lieux du crime. Diantre, qu'on l'arrête!
» La plume du paon... ( autodérision )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: South Blue :: Île de Torino-
Sauter vers: