PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre avec la hiérarchie. [Solo Kaiki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Deishu Kaiki

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 23/05/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
12/1000  (12/1000)
Expérience:
331/400  (331/400)

MessageSujet: Rencontre avec la hiérarchie. [Solo Kaiki]   Jeu 23 Mar - 17:19

Etant finalement revenu sur la calme mer des blues, je me détendais dans la cabine, en lisant un livre dans mon lit. Le bateau de Schneider était un grand bateau tout équipé et je n’avais donc aucun souci niveau confort. J’avais pu contacter Schneider à l’aide d’un den den mushi et ce dernier m’avait expliqué que Crésus en voulait à ma peau et que je devais donc éviter Comity et South Blue si je tenais à ma vie. Nous nous dirigions donc vers Loguetown.

Aura avait, quant à elle, un programme de rééducation sur-mesure pour reprendre une forme physique correcte et réhabiliter ses yeux. Des repas très nutritifs depuis que nous étions sur le navire et surtout, elle semblait contente de me harceler lors de nos conversations quotidiennes. A vrai dire, je ne trouvais pas cela complètement désagréable et même plutôt divertissant. Mais cela n’était pas le souci du jour.

Ce jour-là, Aura se reposais entre ses entraînements en lisant un livre, couché sur son ventre contre le mien. Officiellement, ce genre de comportement ne gênait pas l’équipage, car Aura était officiellement Deishu Aura. Ma fille et aussi, je faisais en sorte de me comporter comme un père qui n’avait pas de problème familiaux. Mais officieusement… Elle pouvait être gênante en m’harcelant sexuellement, essayant de m’attoucher de diverses manières. Le jour où je lui ai annoncé le plan de lui faire officiellement porter mon nom, elle s’excita, essayant de me taquiner en disant que cela faisait de nous un couple. J’ignorais assez souvent les choses qui sortaient de la bouche de cette fille.

Bref, cette fois-ci, elle n’était pas spécialement gênante, étudiant correctement, me posant des questions sur les diverses choses des mers. Elle ne faisait aucun mouvement me gênant.


-T’es en train de penser que si j’étais aussi sage en permanence, tu m’apprécierais plus ou quelque chose du genre non ?

-Oui.

-Mais si j’agissais de la sorte, il serait probablement impossible d’avoir une relation romantique.

-Effectivement.

-Et là tu te dis que, même ainsi je n’ai aucune chance non ?

-Exactement.

-Mumumu… Je te prouverais que tu as tort.

-On verra bien.

-Dis-moi, tant qu’on est sur un grand bateau, tu pourras faire quelque chose pour moi ?


-Hm ?

-Je veux un enf-

-Chut.

-Je rigole ! Je veux juste que tu me tienne par les hanches pendant que je me penche comme figure de proue du bateau.

-Hmm… Si t’es sage.

-D’accord !

Aura se mis à chantonner.

-~Every night in my dreams, i see you, i feel you… That is how i know you, go oon-

Et soudain un des membres de l’équipage entra violemment dans la salle.

-Monsieur Deishu ! On a un souci ! Une femme étrange est arrivée sur le bateau et vous demande.

Je fermais mon livre avant de me lever. Aura se contenta de rouler sur mes jambes.

-Arrivée sur le bateau ? Comment ça ? Et vous l’avez capturée ?

-Bah elle a atterri sur le navire avec 4 poupées mécaniques et lorsqu’on a essayé de l’attraper, les poupées ont écrasé l’équipage entier sans faire de blesser… Puis elle m’a demandé de venir vous chercher…

-Je ne savais pas que tu avais des ennemis aussi dangereux que ça papa~ Demanda Aura en se levant.

-Je ne savais pas non plus. Mais nous sommes sur un navire. On a aucun moyen de fuir une personne comme ça. Soupirant, je repris. Haa… Allons-y.

-Bien, je vais vous guider… Si je puis vous conseiller, je pense que votre fille devrait rester ici.

-Aura.

-Oui~

-Ecoute le monsieur.

-NON ! Je ne veux pas être séparée de papa à nouveau !

Le mercenaire me tapota l’épaule en m’offrant un sourire, hochant la tête de gauche à droite… Ainsi, Aura m’accompagna avec un sourire plein de fierté… Je me demande si je vais faire ce qu’elle voulait que je fasse.

Nous arrivâmes vers une cabine spécifique pour les rencontres officielles. Ce bateau appartenait tout de même à Schneider et possédais donc ce genre de salles. En entrant dans cette salle,  droit devant se trouvait une table basse avec à droite et à gauche de celle-ci des canapés pour les invités et en bout de table se trouvait un canapé réservé à l’hôte.


-Oh ? Tu n’as donc pas essayé de fuir ? Plutôt un bon point pour une nouvelle recrue. Le mauvais point serait l’apparence… M’enfin bon. La petite qui est avec toi possède un bon potentiel par contre.

Assise dans ce fauteuil. Complètement à l’aise les jambes croisées, l’ambiance n’était clairement pas celle de quelqu’un qui était une intrus, mais plutôt celle d’une personne qui se sentait clairement supérieure. La personne qui était en face de moi était une femme aux longs cheveux blonds platine et aux yeux dorés. Elle portait une simple robe courte noire et avait posé son chapeau noir décoré d’un papillon sur la table basse en face d’elle.

Dans la salle se trouvait aussi 4 filles. Ou plutôt à la vue de leurs articulations, ces dernières étaient les poupées mécaniques, mais elles semblaient autonomes. Deux étaient assises sur le canapé à ma gauche. La plus proche était bleue… je veux dire. Sa robe était d’un bleu foncé et le reste de ses vêtements et accessoires étaient aussi dans le thème du bleu. Ses yeux étaient bleus. Ses cheveux mi longs étaient noirs, mais bleu à l’intérieur et elle portait un bandeau avec un ruban dans ses cheveux.

Bleue:
 

A côté de bleue se trouvait… Verte. Vraiment Je ne trouvais pas d’autres mots pour les décrire. Cette dernière était vêtue d’une robe longue, comprenant pour elle aussi du noir et diverses nuances de vert. Ses yeux étaient verts et ses cheveux châtains. Ces derniers étaient plutôt longs et descendaient devant ses épaules en formant des vrilles. A l’intérieur, ses cheveux étaient pour elle aussi vert.

Verte:
 

Derrière la femme se trouvait… Jaune. Je pense que je risque de me répéter, mais je vais tout de même le faire : Elle était jaune. Elle ne portait pas de robe, mais ses couleurs étaient principalement noires, marron et jaune. Ses cheveux plutôt courts étaient noirs et jaune à l’intérieur et ses yeux étaient jaunes.

Jaune:
 

La dernière était debout dans la salle en train d’admirer la décoration de luxe qu’avait préparé Schneider, se retenant d’y toucher avec ses doigts qui étaient visiblement des griffes. Pour le détail, sa couleur était rouge. Ses cheveux étaient en deux énormes couettes vrillées étaient d’un rouge sombre à l’extérieur et vif à l’intérieur. Je vous laisse deviner la couleur de ses yeux.

Rouge:
 

D’un mouvement de main, la femme fit signe au marin qui nous accompagnait de quitter la salle. Ce dernier prit soin de fermer la porte derrière lui. Ainsi, rien n’entrerait ni ne sortirait de cette salle qui était faite pour des entrevues souvent secrètes. Bleue, Verte, Jaune et Rouge se mirent à me fixer et la femme prit la parole.

-Enchantée Kaiki, je suis Finè et à partir de ce jour je serais ta supérieure. Bienvenue dans notre organisation ayant pour but un monde meilleur : Chess.

Finè:
 

Revenir en haut Aller en bas
Deishu Kaiki

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 23/05/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
12/1000  (12/1000)
Expérience:
331/400  (331/400)

MessageSujet: Re: Rencontre avec la hiérarchie. [Solo Kaiki]   Lun 27 Mar - 18:22

A peine entré dans la salle qu’Aura me tint par le bout de ma veste, elle semblait inquiète de quelque chose. A vrai dire, je ne savais pas quoi répondre. J’avais pu en parler légèrement avec Marluxia sur Sleeping Earth, mais je ne pensais pas que Chess me contacterais d’aussitôt. Aussi, ma réponse fut on ne peut plus simple :

-Enchanté, visiblement, vous me connaissez déjà, mais je vais tout de même me présenter. Je suis Deishu Kaiki et voici ma fille Deishu Aura.

-Enchantée…

-Réponse ennuyeuse d’un homme ennuyeux n’est-ce pas ?

-Ennuyeux ! Ennuyeux !

-Il ne m’inspire pas du tout confiance.

-Garie, Micha tenez vos langues. Mais je suis d’accord avec elles… Termina Jaune à voix basse.

-Intéressant... Dit-elle en m’observant. Je ne le croyais pas, mais ta constitution est intéressante, tu feras peut-être un bon pion.

Aura eu à peine le temps d’ouvrir la bouche pour protester que Finè repris pour l’en empêcher.

-Avant que vous ne vous en plaigniez, un pion un sein de Chess n’est qu’un nom de rang, pas forcément un pion sacrificiel. Comme les noms le supposent, notre organisation a un nom inspiré d’un échiquier avec notre roi et notre reine au sommet de celle-ci. Au passage, je suis moi-même une tour, qui est à peu de chose près le plus haut rang sans compter une exception. La hiérarchie est dans cet ordre : Roi et Reine, tour, cavalier, fou et enfin ta position future : pion. Je suis sûre que vous avez tout un tas de questions, alors n’hésitez pas à les poser.

Aura me regarda dans les yeux en ayant l’air de se dire qu’elle ne savait pas par où commencer. Surtout qu’elle n’était pas au courant de la conversation que j’ai eu avec Marluxia. Je pris donc la décision d’accorder mes informations au possible, tout en restant poli. La puissance des marionnettes n’avait rien de normal. Pouvoir neutraliser un équipage complet sans les tuer, ni les blesser n’était pas une chose simple.

-Merci, alors je vais me permettre de commencer. Pour confirmation, l’objectif de Chess est donc de mettre le roi et la reine à la tête de ce monde pour que le monde soit mieux dirigé.

-Oui.

-Comment puis-je avoir confirmation que les idéaux de ces personnes sont correctes ? Du moins, comment savoir qu’ils ne veulent pas simplement dominer le monde ?

Finè me regarda l’espace d’un instant avec une aura meurtrière. Je fis de mon mieux afin de garder mon calme. Face à cela, Aura se cache d’autant plus derrière moi en tremblant… J’avais l’impression qu’elle pouvait me faire perdre conscience avec ce regard, mais cela se calma.

-Je pensais que tu étais plutôt du genre à ne pas prendre de risque, mais visiblement, tu en prends plus que ce que l’on pourrait croire.

-Merci, j’estime avoir pris des risques dès le moment où j’ai accepté de rejoindre cette organisation.

-Tu piques légèrement mon intérêt, alors permet moi de te demander pourquoi tu as accepté la proposition de Marluxia ?

-Répondre à une question par une question n’est pas très po-

-Je sais, mais pour le moment, contente toi de répondre.

-Bien. Je sais que j’ai créé un grand nombre de problème et je ne pensais pas que cela me dérangerais, mais il se trouve que ma condition, physique et psychologique, a changée. Je ne suis pas résigné face à cela, mais cela ne me dérange pas. Seulement, ce changement de condition fait que finalement, j’essaie de me racheter. Aussi, si le monde peut s’améliorer, je pense qu’aider ce changement n’est pas une mauvaise idée. Répondis-je rapidement pour éviter des représailles. Cette femme était clairement dangereuse.

-Dans ce cas-là, pourquoi ne pas avoir rejoint les révolutionnaires ?

-Je pense que leurs méthodes ne marchent pas sur le long terme. Certes, leurs actions sont localement bonnes, mais beaucoup trop d’entre elles sont floues, j’ai l’impression qu’ils risquent de répéter les mêmes erreurs que le gouvernement mondial actuel.

-Et quelle est la différence avec nous ?

-La sagesse des leaders probablement. Si les dires de Marluxia sont vrais, alors vos leaders ont longuement vécu et ont donc un potentielle d’autant plus intéressant. Je pense aussi que les révolutionnaires restreindront bien plus mes mouvements, surtout auprès des marines.

-Hmm… Je ne te fais pas vraiment confiance, mais je vais être honnête avec toi, si cet entretien se serait mal passé, je t’aurais laissé rejoindre l’organisation comme un pion sacrificielle, mais peut-être atteindras-tu l’autre bout de l’échiquier pour obtenir une promotion…

-Je ne vous fais pas non plus confiance, mais merci.

Comme je le pensais, elle avait dit « pas forcément » lorsqu’elle parlait de pion. A mes côtés, Aura souriait comme si c’était elle qui se faisait félicité.

-Bien bien, pour le moment, si je ne me trompe pas, ta personnalité m’est plutôt plaisante, mais c’est tout. Je vais être bref : Kaiki, tu es faible, très faible. Mais ce n’est pas grave. Modifier une personnalité est plus difficile que de rendre un homme plus puissant. Mais ne t’inquiète pas, je ne suis pas fan des muscles et préfère des méthodes plus fines. Leiur.

Elle tendit sa main et jaune, qui devait donc se nommer Leiur d'arracha un œil et lui donna ce dernier.

-Pour le moment, je vais te montrer la puissance de l’intellect humain. Je n’ai aucune preuve à présenter à une personne qui vient seulement de rejoindre l’organisation, simplement l’organisation va quand même t’aider dans tes activités si elle ne sont pas problématique. Cette sphère pourra temporairement remplacer ton œil. Tu seras de nouveau capable de voir et cela me permettra aussi de te contacter. N’est-ce pas intéressant ?

-Extrêmement, si seulement il n’y avait rien de caché dans ce « temporaire »…

-Hahaha, tu es comme je le pensais. C’est vrai que je ne donne rien gratuitement, alors je vais te tester. Tu vois, je suis ce qu’on appelle couramment une génie. Mais comme cela n’est pas intéressant, j’ai caché sur les 4 blue des reliques que j’ai créée il y a quelques décennies, une épée, une lance, un arc et un bouclier. Ton test sera d’aller chercher ce bouclier et si tu es compatible, alors tu pourras en faire ce que tu veux.

-Euh… Question question ! Dit Aura en levant la main.

-Oui ? Aura c’est ça ?

-Oui, je voulais savoir, pourquoi le bouclier ? De mon point de vue, n’est-ce pas un genre d’arnaque ? Obtenir l’épée ou la lance serait peut-être mieux non ?

-Et sur quel principe juges-tu cela ?

-L’épée et la lance seront clairement plus utiles non ? Un peu comme les équipements des héros.

-HAHAHAHA ! Vraiment, je pense honnêtement que tu es très intéressante petite, mais Kaiki n’est visiblement pas ce genre de personne et puis… Je pense que le bouclier ira très bien avec Kaiki, après tout, il ne nous a pas tout dit…

Son sourire me donna l’impression qu’elle avait compris quelque chose à mon propos.

-Je ne suis pas une tour simplement par mon intelligence ou par ma force, mais pour diverses raisons et je vais te dire Kaiki, tu ne t’en rends pas compte, mais tu ne te comprends pas toi-même.

-Je-

-Le sais ? Tu te feintes en disant que tu sais que tu ne comprends pas ta constitution, alors qu’au fond de toi tu es convaincu que tu le sais… Je vais me répéter, mais tu comprendras lorsque tu récupéreras le bouclier… Pour te donner un indice, je pense que tu vas essayer d’engager quelqu’un pour le récupérer et je te conseille vivement de le faire.

Elle posa la sphère et un morceau de papier sur la table.

-Voilà le nom de l’île sur laquelle se trouve le bouclier. Je te laisserai voyons… Garie, Garie, présente-toi.

-Moi ? Répondit bleue avec un air visible d’insatisfaction. Bien bien… Je suis Garie Tuman, enchantée. Mon rôle sera principalement de protéger Aura. Je n’ai pas vraiment envie de t’accompagner, mais bon, il faut bien garder un œil sur les nouveaux.

-Bien bien, je te recontacterai une fois que tu auras récupérer le bouclier, à ce moment-là tu recevras une belle récompense~ et peut-être même des indices sur toi-même.

Ainsi, elle se leva et toutes les couleurs sauf bleue et la suivirent.

-Je n’essaierais pas d’emmener la petite car visiblement ta « fille » t’aime beaucoup. Tu devrais la remercier… Sans elle, je me demande si je n’aurais pas simplement coulée ce bateau après t’avoir rencontré… Me chuchota Finè avant de quitter la salle et probablement le bateau par la même occasion...

Revenir en haut Aller en bas
Deishu Kaiki

avatar

Messages : 135
Date d'inscription : 23/05/2014

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
12/1000  (12/1000)
Expérience:
331/400  (331/400)

MessageSujet: Re: Rencontre avec la hiérarchie. [Solo Kaiki]   Mar 28 Mar - 21:55

-We’ll, stay, forever this way!

Le coucher du soleil était magnifique…

-You are safe in my heart and… My heart will go on and OOOOOOOONnn…Hmmm~

L’air marin était rafraichissant.

-Excusez-moi, que faites-vous ?



-C’est une scène romantique non ? La belle demoiselle qui  partage une magnifique scène romantique avec l’homme qu’elle aime en profitant du vent marin~ Manquerais plus qu’un baiser.

-Je croyais que Kaiki était ton père.

-Ah, c’était un mensonge, un entrainement pour éviter de choquer les mœurs du public à l’avenir.

-Au fait Kaiki, pourquoi restes-tu silencieux comme ça ?



J’étais donc en train de tenir aura par la hanche tandis qu’elle écartait les bras aux avants du bateau, telle une figure de proue.

A vrai dire, je me demandais la signification des actions d’Aura, mais je me disais que sa voix était suffisamment belle pour qu’elle en fasse son métier ou quelque chose du genre.


-Kaiki n’as-tu pas menti à ma maîtresse en disant cela pour le coup ?

-Elle s’est rendu compte de cela lors de notre conversation. Et puis, l’œil qu’elle m’a prêté n’est-il pas aussi capable de nous surveiller ?

Aaah, tu t’en étais donc rendu compte ?

Il était plutôt évident qu’il y avait ce genre de fonction installé, la question que je me pose actuellement est si elle est capable de comprendre ce que je pense avec cet œil ou non. Aussi, je pense avoir trouvé une méthode pour voir cela. Le roi et la reine ne sont-ils pas de simples tyrans  voulant conquérir le monde pour des besoins égoïstes ?





A priori, cela n’est pas un problème.


-Evidemment que je m’en étais rendu compte.

Pourquoi cette pause avant de répondre ?

Aura me regarda en se demandant ce que je disais.


-Fini de chanter ? Dans ce cas-là redescendons vers les cabines. L’équipage est en train de se demander ce que nous faisons et me regarde en pensant visiblement que je suis un père qui a une relation incestueuse avec sa fille.

-N’est-ce pas le cas.


Hahahaha, j’ai vraiment l’impression de voir un sketch.

Descendant donc de la position de figure de proue, nous vîmes Garie dans une position de ballet… Avec cela on n’était pas les seuls dans une position étrange.


-Vous avez fini ?

-Oui.

-Avec ça, ça fait une chose en moins de la liste des choses que je veux vraiment faire~

Au fait, t’habitues-tu à l’œil de Leiur ?

-Tellement que je me demande à quel point votre technologie est développée.

-Je me demande depuis tout à l’heure, mais à qui t’adresses-tu ?

-Finè, elle est capable de communiquer à travers l’œil et aussi d’observer la situation. Mais visiblement les personnes normale n'entendent pas sa voix et je suis obligé de répondre à l'oral.

-Quelle chance !

- ?

-Garie, tu devrais arrêter de te demander ce qu’elle raconte, elle a tendance à dire des choses étrange.

-Je ne dis pas des choses étranges ! Je pensais juste qu’elle pourrait te voir sous la douche sans problème ! Si ce n’est plus !

D’ailleurs j’ai oublié de te demander, mais tu n’oublieras pas de fermer l’œil droit quand tu iras à la douche ou aux toilettes, je ne suis pas du tout intéressé par les hommes comme toi.

-Étrangement je l’avais supposé.

A qui t’adresses-tu ?
-A qui t’adresses-tu ?

-Aux deux.

-…



Quelques minutes auparavant j’avais décidé d’essayer l’œil artificiel de Finè. Lorsque j’ai demandé à Garie comment faire pour utiliser la sphère, cette dernière se contenta de m’arracher l’œil de verre que j’avais et de m’enfoncer la sphère à la place.

Je pu immédiatement voir à nouveau. La sensation était étrange et de nombreuses suppositions sur cet œil tournaient dans ma tête. Parmi celle-ci la surveillance et peut-être même l’analyse de mon cerveau ou la prise de contrôle… Si c’était vraiment le cas, alors ça aurait dès lors été la fin.

Pendant ce temps Garie passa un collier orné d’un crystal bleu a Aura en lui expliquant que ce collier transmettrait les dégâts reçu par Aura sur Garie tout en précisant qu’il ne s’agissait que d’une sécurité et que Garie était suffisante pour protéger Aura. Elle expliqua aussi que le terme que Finè utilisait pour les poupée mécaniques était « Autoscorer ».

Nous discutâmes ensuite à propos de la conversation avec Finè et à propos de Chess. Aura proposa de demander à Garie de quitter la pièce, Garie répondit qu’il n’y avait pas de problème et cela confirma mon doute sur la surveillance : Garie avait pour rôle de garder un œil sur nous, soit elle avait une autre méthode pour nous observer, soit l’œil pouvait nous entendre. Aussi, je décidais de miser sur la relation de confiance avec Chess autant que possible en gardant Garie dans la salle durant la conversation.

Expliquant donc à Aura mon état physique de singularité, cette dernière m’expliqua la raison de son comportement lorsqu’on rencontra Finè.

A vrai dire, elle put voir les noms des Autoscorers, mais n’a pas été capable de voir le nom de Finè, pour des raisons qu’elle ignorait. On expliqua à Garie la capacité d’Aura de voir les noms et nous spéculâmes à propos de cette capacité. Aucune hypothèse ne fût confirmée.

Après cela, pour remercier Aura d’avoir accepté d’essayer de faire confiance à l’organisation de Chess, nous montâmes donc sur le pont lors du coucher de soleil avant qu'Aura ne se mette à chanter, pour finalement arriver à la farce précédente.

Nous découvrîmes peu après que Garie avait elle aussi besoin de manger et mangeâmes donc avant de continuer notre quotidien en direction des blues.


Fin du rp en mer.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre avec la hiérarchie. [Solo Kaiki]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre avec la hiérarchie. [Solo Kaiki]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Histoire de Famille [Solo]
» Anus-land, me voila. [Solo]
» Gros Mek avec CFK et Krameur
» Lilas Desquiron Lilas Desquiron est née en Haïti. A seize ans, par souci de
» Avec ce projet, Alexis pourra donner 100,000 emplois permanents aux Haitiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: South Blue :: En Mer-
Sauter vers: