PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Base de Dustone road

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Base de Dustone road   Sam 16 Mar - 17:01

C’est après une longue nuit de navigation, qu’Itachi posa le pied à terre. La nuit avait été longue, bien que la mer fut calme, naviguer toute la nuit n’avait rien d’une partie de plaisir. Son embarcation qu’il avait lui-même confectionné n’étais pas un navire de luxe, toutefois il avait été largement suffisant pour ces quelques heures de voyages.
Par précaution, Itachi avait retiré son manteau à motif de nuages, ainsi que ses chaussure. C’est-à-dire que son radeau avait fini par prendre un peu l’eau, c’est tout naturellement qu’Itachi eu le réflexe de protéger ses affaires. Il décrocha soigneusement son manteau et pris ses chaussures au pied du mat. Il sauta dans l’eau, qui lui arrivait mi tibia. Le soleil n’était pas encore levé, le ciel commençait à peine à s’éclaircir, pourtant il faisait déjà bon. La température était parfaite pour ne pas avoir froid ni chaud.
Après quelques pas dans l’eau, le ninja déposé ses chaussures sur le sable fin de Dustone Road. Il ferma un instant les yeux, et savoura le concert des oiseaux matinaux de l’île.

Il revint rapidement à la réalité. Il savait apprécier les charmes de la nature, et se satisfaisait d’un joli paysage ou d’une atmosphère naturelle particulière. Cette île était un lieu de ce type, ou il était agréable de fermer les yeux et de laisser son esprit flotter.
Mais le déserteur, aussi ouvert d’esprit qu’il était, avait aussi le sens des priorités. Il n’étais pas venu ici en vacances, non très loin de là. Mais l’île était d’un tel charme qu’il était difficile d’imaginer que celle-ci était en fait réservée au gouvernement mondial, et notamment à la marine.
Non impossible, sans le savoir de s’en douter. Le cadre était trop parfait.
Avant de faire quoi que ce soit, Itachi avait laissé derrière lui la preuve d’un intrus sur l’île, un détail qui n’échapperais jamais aux force de l’ordres du gouvernement… Le radeau.
S’en débarrasser ou le cacher, il y avait deux solutions. La meilleure manière de s’en débarrasser était sans doute de le bruler, mais les cendres auraient laisser des traces, sans compter les flammes qui aurait pû être facilement repérables . Non, le cacher était de loin la meilleure solution. Mais un bateau n’est pas un accessoire, que l’on peut camoufler aisément. Le jeune ninja qui avait reçu des années au paravent sa formation de shinobi, le savait : «  Une trace équivaut à une preuve ». Il opta alors pour une solution étonnante mais très intelligente. La plage était très restreinte, entourée de deux collines, et face a un bois relativement épais, Itachi chercha l’outil qu’il aurait besoin pour cacher son bateau. Il avait de l’avance, il pouvait prendre son temps. Après avoir marché quelques pas il trouva enfin ce qu’il cherchait, une pierre assez conséquente, d’une cinquantaine de kilos. Par chance, deux autres cailloux du même calibre se trouvaient à coté. Il les fit rouler jusqu’à la plage, puis se déshabilla jusqu’à se retrouver en sous vêtements. Il sauta dans l’eau et approcha le bateau de la cote. Il détacha le bâton qui lui avait servi de mât et avec les câbles d’acier qu’il avait dans son armement, Itachi déposa les pierres sur le bateau, qu’il repoussa ensuite à quelques mètres de là. Le bateau s’enfonça légèrement dans l’eau. Mais pas assez pour qu’il soit suffisamment dissimulé, Pour correctement faire son travail, le jeune ninja ramena alors quelques grosses pierres d’une dizaines de kilos, qu’il plaça à nouveau sur le bateau déjà sous l’eau. Avec ce poids en plus le bateau s’enfonça au fond de l’eau, qui devait être deux ou trois mètres plus bas. Parfait, caché ainsi il devenait pratiquement impossible de le voir. Le Shinobi, retourna sur la plage et fût contraint d’attendre d’être sec pour se joindre au lieu de rendez vous.

La mission consistait tout simplement à détruire une base marine. Mais il ne s’agissait pas une base militaire quelconque, Dustone Road était en fait un centre de remise en forme pour les marines. Il n’y avait pas de grands représentant dans un endroit comme celui-ci, impossible de croiser un amiral dans un endroit pareil. Fort heureusement !
Mais cette île, restait un lieu très important dans la marine, il s’agissait du seul centre spécialisé dans la remise en forme de tout West Blue. Mais s’il ne s’agissait que de cela, l’île aurait sans doute déjà été attaquée par des révolutionnaires bien avant, Itachi l’avait compris et avait souhaité prendre plus amplement connaissance de cette base.
Les recherches avait rapidement été fructueuses, si l’armée révolutionnaire devait attaquer maintenant c’est parce qu’un officier relativement haut placé y séjournait actuellement. Blessé d’une bataille, ce colonel de Grandline, avait été envoyé en retraite ici, pour pouvoir se soigner mais également revenir à son meilleur niveau.
Voila pourquoi il fallait frapper maintenant, cet homme puissant était grièvement blessé et dans l’incapacité de se défendre, la mission en plus d’être une simple mission de d’infiltration et de destruction était donc une mission d’assassinat.

C’était ce que le rouleau contenait. Détruire la base, et s’assurer que le colonel Flaker ne pourrais plus jamais voir le jour. Mais comme toute mission, il y avait avec elle son lot de danger. Grosso modo, l’enceinte était composé d’un peu moins d’une centaine de personnes si l’on excepte les soignés : une trentaine de médecins en tout genres, spécialistes de toutes les parties du corps : Os, muscles, tête, jambes, bras, organes, tout… Il y avait en plus de cela une quarantaine d’infirmières. Assistantes des docteurs. Une dizaines de personnes s’occupaient de la logistique et de la paperasse, ce qui laissait en tout une vingtaine de gardes affiliés a la protection de l’établissement.
Parmi cela une quinzaine de matelots. Le menu fretin classique de la marine. Mais il y avait ensuite 4 sergents ainsi que le sergent chef responsable de la protection de l’île. Plus bien entendu le directeur du centre, dont le grade correspondait à celui de Lieutenant.

* Le lieutenant Isaac Freecs…* pensa Itachi en regardant le rouleau qui contenait l’ensemble de la mission.

La plus terrible erreur aurait été de sous estimer cet homme, qui depuis près de dix ans, avait su protéger l’île des attaques pirates.
* Un formidable épéiste et un très bon artiste martial parait il… Aussi à l’aise avec une lame qu’a mains nues… *
Compte tenu de l’état du Colonel Flaker, le danger était bel est bien le directeur du centre. Toutefois Itachi resta également très prudent en ce qui concernait les sous lieutenant et le lieutenant. Ces gens n’étaient pas là par hasard, ils étaient de réels adversaires dont se débarrasser était de loin la meilleure chose à faire.

Itachi était sec, il renfila ses vêtements de ninjas ainsi que son manteau a nuages rouges et mis ces chaussures. Il s’aventura dans les bois qui faisaient face à la plage. Il avait également étudié la géographie de l’île : Dustone Road était en fait une toute petite île dont l’ensemble était composé de quatre collines orientées chacune vers l’un des quatre points cardinaux. Dans le petit vallon qui reliait les quatre collines et qui était en fait le centre de l’île, se trouvait le fameux bâtiment. Bien qu’il était tôt Itachi approcha avec la plus grande prudence, il y avait à n’en pas douter des veilleurs de nuits, aussi il valait mieux être très prudent.
Le point de rendez vous, était le puit de la colline Nord, pas de chance... Itachi avait accosté sur le versant Sud, il aurait donc un peu de marche à faire... Chaque sommet de collines avait un édifice bien propre qui correspondait à un point de repère. Le sommet de la colline Nord était donc ce fameux puits. De la haut on apercevait le drapeau marine monté haut, qui symbolisait le sommet de la colline sud, la colline sud était particulièrement dégagé, ce qui expliquait la présence de ce drapeau. Quelle fierté d‘afficher ses couleurs et de les exposés à la mer qui faisait face... La colline Est abritait quand à elle un cabanon et la colline Ouest était le point culminant de l’île, il y avait en haut une barre symbolisant le sommet ainsi qu’une plaque indiquant l’altitude.
Itachi arriva rapidement au sommet, l’île n’était pas bien grande, il trouva le puits qui était mentionné dans la fameuse missive. Un vieux puits en pierre, dont on ne voyait pas le fond. Là haut il grimpa à un arbre et attendit sa compère de missions.


* Bloody Viper…* C’était bien le nom écrit dans l’ordre de mission. Itachi avait lancé quelque recherche à leurs propos.
Bloody Viper était une tueuse professionnelle. Réputée pour n’avoir aucun sens de la pitié, le genre de personne qui n’as aucun scrupule et qui use de tout les moyens pour obtenir ce qu’elle désire.

* Une sadique… Ca promet…* soupira Itachi du haut de son arbre. Il releva la tête vers le ciel toujours une oreille à l’affut du moindre bruit. Il était encore tôt dans la journée, Itachi avait débarqué sur l’île depuis environ trois heures. Aucune heure n’avait été convenue, seulement la date. Il ne lui restait plus qu’à attendre. Attendre la partenaire qu’on lui avait attribué. La journée promettait d’être longue…




Dernière édition par Itachi Uchiwa le Dim 24 Mar - 3:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Base de Dustone road   Sam 16 Mar - 17:38

S'éloignant de plus en plus de son navire, Bloody Viper avançait en vue de sa prochaine destination: Dustone Road. Elle avait déjà effectuée divers missions importantes, celle-ci en faisait indéniablement partie. Ce n'était pas la première fois qu'elle devait faire équipe avec quelqu'un, mais en général ceux-ci se mettaient souvent en difficulté contraignant Viper à intervenir. Malheureusement, le drame arriva lors d'une mission et, prétextant ne plus vouloir à surveiller des incompétents, Viper demanda expressément à ses supérieurs de ne faire que des missions en solo.

Elle repensa à tout ça, c'est bien la première fois depuis 5 ans qu'elle n'avait pas eu d'équipier. Cela ne lui plaisait guère mais elle n'avait pas le choix. Elle décida finalement de ne plus y penser.

Il était 17h, Dustone Road était en vue. La mission devait se dérouler de nuit, elle était parfaitement à l'heure. Elle repéra un petit banc de plage et décida de s'y rendre pour accoster. Viper descendit de sa barque et la traîna jusque dans les bois pour la camoufler le mieux possible. Il allait bientôt faire nuit et dans ces conditions, une barque caché derrière des feuillages devenait une très bonne cachette. Elle fit le nécessaire afin de cacher les marques laissées par la barque sur le sable, même si elle doutait de la venue de marines le soir. Finalement elle remarqua des traces de pas qui montaient en direction des collines.


*Ce fameux Itachi, serait-il déjà là ?*

Suivant cette idée, elle s’enfonça dans les bois. Elle devait se rendre au puits de la colline Nord, le point de rendez-vous indiqué dans le rapport. Selon la carte joint à celui-ci, la plage d'où elle venait de débarquer se trouvait à l'Est. Le Soleil commençait sa lente progression vers l'horizon, plongeant les bois et le centre de l'île dans le noir. Cependant, les quatre collines de l'île furent éclairées et le puits de la colline Nord apparut au loin. Après une heure de marche, le Soleil avait déjà disparu par-delà la mer. Viper arriva au point de rendez-vous, apparemment personne ne se trouvait là au premier abord. Mais les traces de pas sur la plage confirmaient à Viper qu'elle n'était pas seule ici. Elle regarda l'arbre se dressant devant elle, persuadée que son collègue était perché là-haut.

- Itachi Uchiwa, ancien leader des services secrets d'un petit village de l'île Konoha situé à West. Je suis plutôt impressionnée que tu en fus le chef si jeune. En tous cas, tu ne m'as pas l'air d'être un boulet, fit Viper, rassurée elle-même par ses propres propos. Tu sembles tout à fait apte pour effectuer cette mission.

Fixant l'arbre avec son regard perçant, elle déboutonna les deux premiers boutons de sa chemise noire laquée et sortit ses deux épaules, laissant apparaître ses deux tatouages. Une façon qu'elle utilisait pour se faire reconnaître, ces deux tatouages prouvant qu'elle est bien Bloody Viper, membre de l'Armée Révolutionnaire. Puis elle attendit une réponse de la part du déserteur.

Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Base de Dustone road   Sam 16 Mar - 17:48

L’attente n’avait pas été si longue que ça. Itachi avait repensé à tout ce qu’il s’était repassé durant ces dernières heures, son départ de Konoha, sa traversée en mer, la mission qui lui avait été confiée… Et fini par se concentrer sur la mission qu’il s’apprêtait à débuter. Elle devait se dérouler de nuit pour des raisons de taux de réussites plus élevés. Il repensa a ce qu’il avait lu sur le colonel Flaker, un gigantesque mastodonte, une montagne du muscle capable même de faire plier les géants disait-on. Mais avec un sens très pointu de la justice, loin de certains salauds du gouvernement qui ne cherchent qu’a assouvir leurs pouvoir. Non ce type était loin de ça, il avait reçu il y a quelques années une médaille de bravoure pour avoir sorti une jeune fille des flammes, une enfant dont la mère n’avait qu’elle, et dont la vie de sa fille était la seule raison qui la poussait à vivre. Une pauvre paysanne, vivant dans une ruine et vendant les fruits qu’elle cueillait dans la forêt pour permettre à sa fille de recevoir un éducation digne de ce nom. Un marine de son rang aurait pu ignorer la scène et tracer sa route, mais bien loin de ce comportement, il bravi la fournaise et sorti la petite fille, au prix d’une brulure au troisième degré sur l’épaule droite. Un type qui agissait selon sa propre loi morale, plein de fierté, n’implorant jamais pitié et qui était prêt a regarder la mort dans les yeux.
La vie est parfois mal faite, pourquoi ne fallait-il pas liquider une de ces ordures agissant pour la renommée ou pour l’argent ? Non il fallu qu’il s’agisse d’un brave type, prêt à risquer sa vie pour sauver un inconnu, comme les doctrines de la marine le demandaient, mais comme peu de fidèles agissaient…

Puis Itachi repensa a sa compère qui ne devait plus tarder. Viper une tueuse professionnelle de renom. C’est à cet instant qu’Itachi réalisa pourquoi la mission faisait appel a eux en particulier.
Bloody Viper de part son métier était la mieux placée pour exécuter l’ordre d’assassinat, et Itachi était un prodige de l’infiltration. Il y avait les conditions remplies pour accomplir deux type de mission différentes, ce qui en disait long sur le fait que les supérieurs de l’armée révolutionnaire attendaient une réussite de cette mission.

Puis le jeune déserteur entendit quelqu’un s’approcher, il se souvint alors qu’il n’avait pas effacer ses traces de pas sur la plage. Mais ce n’était guère important, beaucoup d’exercices de natations pour la remises en forme des patients se faisaient sur la plage, il n’y aurait rien eu de surprenant à voir des traces de pas quitter la plage. Rien qui pouvait indiquer avec certitude la présence d’un intrus sur l’île en tout cas ! Alors que la personne s’approchait de plus en plus, Itachi resta le plus silencieux possible, et de bougea plus un sourcil, par mesure de sécurité, s’il s’agissait d’un marine il valait mieux éviter de se faire repérer, inutile de se battre avant l’heure. Il n’était pas question de peur, mais abattre un agent, et en provoquer ainsi la disparition, aurait déjà été une alerte pour Dustone Road. Il n’y avait que des inconvénients à agir ainsi. Puis il observa du coin de l’œil le personnage qui entra dans son angle de vue. Il s’agissait d’une jeune femme, d’une vingtaine d’année, rousse. Dont les courbes avait du en faire craquer plus d’un. Comme quoi il ne faut jamais se fier aux apparences !

- Itachi Uchiwa, ancien leader des services secret d’un petit village de l’île de Konoha situé à West. Je suis impressionnée que tu fs le chef si jeune ! En tout cas-tu ne m’as pas l’air d’être un boulet. Tu semble tout a fait apte pour exécuter cette mission.

Dit elle en déboutonnant sa veste, et laissant ainsi apparaitre ses tatouages distinctifs.
Itachi tourna la tête pour mieux la regarder. Puis il s’agrippa a la branche ou il était allongé et bascula, tête en avant vers le sol, les pieds restant fixés à la branche, même contre les lois de la physique, se tenant ainsi à la verticale, mais la tête en bas, croisant les bras, il regarda la tueuse professionnelle. Il s’agissait d’une technique Ninja classique, l’adhésion à un solide grâce au contrôle de son chakra ( une énergie particulière dont la maîtrise est essentielle chez les ninjas ).

- Bloody Viper. Enchanté. Dit-il avec tout le calme et la décontraction qu’il possédait.

Le soleil commençait à tomber sur la mer, l’heure approchait à grand pas. Aussi, le rassemblement terminé, il était peut être temps de se mettre au travail et de constituer un plan digne de ce nom. Itachi avait d’ailleurs pas mal réfléchit à la question. Il descendit de son arbre, se réceptionna en s’agenouillant agilement sur l’herbe.
Itachi sorti un rouleau sur lequel les plans de la base étaient dessinés. Le déserteur l’avait aussi préparé avant sa fuite.
- Je ne me considère absolument pas comme le chef de notre groupe, et je ne veux absolument pas l’être. J’ai toutefois une idée sur la manière de procéder.

Sans ajouter un mot de plus Itachi, prit soin d’attendre l’avis de sa compère. Le début de la mission, ne devait plus tarder.

Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Base de Dustone road   Sam 16 Mar - 21:01

Bloody Viper continua de regarder l'arbre. Les branches et les feuilles bougèrent un peu puis, elle aperçue le ninja perché la tête en bas qui la regardait.

- Bloody Viper. Enchanté, dit-il avec le plus grand calme.

Viper fut surprise de le voir ainsi mais ne se laissa pas plus impressionnée. Néanmoins, ce calme et cette dextérité plaisait beaucoup à la jeune assassin. Il semblerait qu'il soit tous désigner pour accomplir cette mission. Le déserteur, comme on le surnommait, descendit de son arbre et reprit la parole en sortant un rouleau sur lequel les plans de la base figuraient:

- Je ne me considère absolument pas comme le chef de notre groupe, et je ne veux absolument pas l’être. J’ai toutefois une idée sur la manière de procéder.

- Moi aussi j'ai ma manière de procéder, rétorqua aussi tôt Bloody Viper. Fais ce que tu veux, tant que tu ne m'empêches pas d'accomplir ma mission. J'ai l'habitude de travailler en solo. Le colonel, je peux m'en occuper sans problème.

Viper s'approcha de Itachi et s'accroupit. Elle regarda le plan du jeune ninja qui semblait tout à fait correcte et regarda l'emplacement de l'infirmerie. Tout en pointant du doigt son objectif, elle dit ceci:

- Si tu me cherches, je serai à l'infirmerie. Je me débrouillerai pour m'infiltrer le plus prêt possible de cette endroit. Un assassin doit toujours être au plus prêt de sa cible, c'est une règle d'or. De plus il s'agit de notre principal objectif. Plus il sera accomplit rapidement mieux se sera.

Elle se releva et reboutonna sa chemise. Elle posa son sac à terre et sortit deux Talky-Walky, elle en donna un à son collègue.

- Moi non plus je n'ai pas l'intention de faire la chef, mais mon passé m'a apprit à être ferme avec ceux qui bossaient avec moi. J'ai tous sauf envie que cette mission soit un échec, je ne me suis pas mouillée le cul depuis South pour en arriver là. Maintenant je prendrai le temps d'écouter ta stratégie, mais me faire changer d'avis sera difficile...

Sur ces mots, elle s'adossa contre un arbre en allumant une clope et attendit que le ninja prenne la parole. Elle savait pertinemment qu'elle avait été froide avec Itachi, mais elle voulait absolument faire comprendre à son compère qu'elle n'avait confiance en personne, et qu'il faudra redoubler d'ingéniosité pour la faire changer d'avis.

Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Base de Dustone road   Dim 17 Mar - 0:49

Itachi fut agréablement surpris. Malgré la froideur de son acolyte, à aucun moment il n’avait songé que sa compère pouvait être une entrave au bon déroulements de la mission, mais il ne s’attendait pas a tant de professionnalisme… Avec Viper qui avait pris les choses au sérieux, pour assassiner le colonel Flaker, il devenait difficile de ne pas se sentir serein pour cette mission. Chacun avait mis la main à la patte, et Itachi s’apprêtait a dire l’idée qui lui était venue dans les étages interdits de la bibliothèque de Konoha. Interdit pour la plupart, mais pas pour le chef des services secrets, Itachi avait une autorisation spéciale pour accéder à certains ouvrages, qu’une poignée de Shinobi pouvait lire dans le village.
Et ces informations lui avait été très précieuse pour penser à un plan.

Itachi sauta sur l’occasion, pour expliquer en quoi consistait le plan qu’il avait mis au point. Il ne voulais pas l’imposer; non très loin de là, mais simplement proposer une stratégie.


- J’ai pourtant une suggestion à te faire, si tu me le permet. J’ai rassemblé quelques informations sur cette base. Notamment deux qui vont nous être utiles. La première, est une donnée technologique. Comme tu dois le savoir, cette base est un centre de remise en forme, sur une toute petite île, inhabitée, loin de tout. De ce fait elle ne possède pas de réseau électrique à proprement parlé.

Le ninja eu alors l’impression d’avoir su captiver son auditoire, grâce à ce détail. Un détail qui pouvait, si il était bien exploité, jouer en la faveur des révolutionnaires.

- Leur base énergétique, pour alimenter le bâtiment en électricité, utilise un très vieux moyen, qui reste malgré tout utilisé dans ces petites îles qui n’ont pas les moyens de capter l’énergie éolienne, ou qui n’ont pas de centrale à proximité.
En fait il utilisent une méthode archaïque, quoi que très utile. Il y a sous ce bâtiment, une antichambre ou repose, une gigantesque Dynamo. Qui est la seule source d’énergie de la base. Dit-il en pointant du doigt la carte. Nous sommes deux. Du peu que je sais de toi, nous paraissons relativement complémentaire, et tenant compte de ce détail nous pouvons en tirer un sacré profit.


Instantanément, sa compère comprit là ou le déserteur voulait en venir, il s’agissait de la plus vieille technique du monde.

- Une diversion ? Demanda Viper, la cigarette à la bouche.
- Exactement. Déclara le ninja. Je suis expert dans l’infiltration, je peux aisément me glisser jusqu’à la salle sans me faire repérer, et me débarrasser des gardes de l’anti chambre. Une fois à l’intérieur, je sabote la dynamo, et le bâtiment se retrouve plongé dans le noir le plus total. C’est là qu’il y aura une diversion, bien qu’il s’agisse d’un vieux moyen d’alimentation, le leur est parfaitement entretenu, une panne ne sera pas anodine, ils comprendront que quelque chose ne va pas, et pas mal d’entre eux se dirigeront vers la salle des machine, te libérant l’accès. Au même moment ils activerons sans doute leur système de sécurité, des lampes de sécurités en cas de panne placées sur un autre circuit. La lumière reviendra, mais beaucoup de monde se sera dirigé vers la dynamo.
Selon ce que j’ai pensé, tu en profiteras pour tuer le général affaibli tendis que je te rejoindrais pour te prêter main forte une fois que j’aurais provoqué la diversion. Une fois nos diverses taches effectuées nous n’aurons plus qu’a nous rejoindre, nous débarrasser des survivants, et détruire le bâtiment, comme le stipule la mission. C’est aussi simple que ça.

Il y eut un silence, qui en disait long. Itachi repris alors la paroles.

- Mais comme tu l’aura surement compris, il y a un petit détail en plus. Et c’est la seconde information que je voulais apporter. La défense de la base est composée d’une quinzaine de sbires ne représentant pas de réel danger. Mais également de deux sergents de la marine. Et de leur sergent chef : Léanne Albalia. Une tireuse d’élite à ce qu’on raconte… Plus bien évidemment le gros morceau : le Lieutenant Isaac Freecs, Artiste martial de renom et expert de l’escrime, Directeur de la base. Itachi coupa un court instant avant de reprendre.
Autant dire que ces quatre là ne sont pas à prendre à la légère. Il y a fort à parier que Freecs se trouvera dans ses quartiers au moment de notre assaut. Plus sans doute l’un des deux sergent affilié à la protection du colonel que l’on doit éliminer. Dit-il d’un air sérieux.
Et il est facile d’imaginer que le sergent restant et le sergent Albalia se dirigerons vers la dynamo, une fois l’électricité coupée. Ce qui nous promet des affrontements sérieux…


Ilo ne s’agissait que de pures suppositions, Itachi avait au moins retenu une choses de ces précédentes missions, c’est que rien ne se passe jamais comme prévu. Il pouvait y avoir un sergent de garde déjà affilié à la porte de la dynamo, ou que le Sergent Freecs ne se trouvait pas dans sa chambre, allumeront-ils les ampoules de sécurités, comme prévu ?. Il y avait une bonne partie de paramètres inconnus, et personne n’était sur de savoir qui il aurait à affronter. Quoi que la perspective d’un combat ne dérangeait pas Itachi.

- Ce n’est qu’une idée, et je ne t’y force pas. A toi de voir ce que tu en penses. Déclara-t-il avec sa sérénité habituelle.

Il avait bien insisté sur ce point : il n’était pas le chef, et ne souhaitait pas donner des ordres. Mais sa compère avait étés clairs, ce qu’ils désiraient, était la réussite de cette mission. Il n’y avait rien d’étonnant à proposer un plan auquel il avait préalablement réfléchi. Il regarda Viper, en gardant le silence. Prêt à recevoir les louanges d’un plan digne de ce nom, ou à essuyer les critiques sur les imperfections d’un plan élaboré à la vas vite.


Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Base de Dustone road   Dim 17 Mar - 15:27

Bloody Viper écouta attentivement le plan concocté par Itachi qui semblait tout à fait recevable. Il est vraie que jamais rien ne se déroule comme prévue, Viper l'avait elle aussi apprit à ses dépens.

- Ton plan me plaît bien, finit par dire Viper. Cela nous permettra d'agir en même temps avec beaucoup d’efficacité.

Viper se força presque à dire cette phrase, elle ne voulait pas de compère avec elle mais la réussite de cette périlleuse mission était plus importante que son ego. Et puis, le plan de Itachi faciliterait la démarche de la jeune assassin.

- Peu importe contre qui je me frotte, je me ferai une joie de l'éliminer. Cependant, si ce Isaac Freeks est si redoutable, alors le mieux serait de l'éviter tant qu'on ne sera pas deux devant lui. Je déteste cette façon de procéder, fuir mon adversaire est plus que déshonorant, mais comme je l'ai dit, la réussite de cette mission est ce qu'il y a de plus important à mes yeux.

Ayant finit sa clope, Viper la balança par terre et l'écrasa puis s'avança vers le ninja:

- Maintenant reste à savoir comment on s'infiltrer dans la base. Il doit bien y a avoir des tours de gardes. Il faudra être vigilent.

En effet, se faire repérer dès le début de la mission pourrait-être très compromettant pour le bon déroulement des objectifs à atteindre. Mais comme dit plus haut, les commandos de l'armée révolutionnaire savent faire face à l'imprévue. C'est ainsi que Viper accepta définitivement la proposition de son collègue:

Ce que je retiens du plan: tu t’infiltreras au sous-sol afin de faire sauter le courant et, à ce moment là, je me dirigerai vers l'infirmerie afin de réduire au silence notre cible. Pour ce qui est du reste, on improvisera. Au pire des cas, on utilisera nos talky-walky pour se tenir au courant de l'avancé de notre mission. Maintenant je commence à m'impatienter. Ça me faisait bien chier de venir jusqu'ici mais finalement je sens que je vais m'éclater, dit elle avec son sourire sadique. Alors si tu n'as plus rien à ajouter on se met en route. Ça ne servira à rien de briefer plus longtemps, on ne peut pas prévoir l'imprévu.

Ceci dit, elle farfouilla dans son sac et sortit des explosifs. Ces dynamites étaient évidemment destinés à la destruction complète de la base.

- Je rajouterai une dernière petite chose: avant de faire péter quoi que se soit, on veillera à ce qu'il n'y ait aucun survivant. Si le Gouvernement Mondial apprenait que la destruction de cette base était l'oeuvre de l'Armée Révolutionnaire, ça serait fâcheux. Et ça ne m'étonnerais guère qu'un type comme Freeks se sorte vivant d'une telle explosion, ce monde est autant composé de surhommes que d'hommes normaux. Donc: aucun survivant! Que se soit le colonel ou les infirmières.

La jeune assassin, espérant avoir été claire, attendit une réponse ou une remarque de la part de Itachi, et songea à se diriger vers cette fameuse base afin d'ouvrir les hostilités...

Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Base de Dustone road   Dim 17 Mar - 17:39

Finalement le plan avait eu du succès, l’idée ne devait pas être si mauvaise. Viper accepta sans trop en rajouter. Itachi, se releva et hocha la tête pour signifier son accord et de prendre le départ. Il roula sa carte, et rejoint sa compère qui descendait la colline. Le vallon était relativement facile d’accès, les deux révolutionnaires descendirent rapidement, et se retrouvèrent une fois en bas, face à la base. C’était un imposant bâtiment, de la taille d’un hôpital, mais qui ne comportait que deux étages, plus un troisième réservé au lieutenant Freecs.

Les deux révolutionnaires s‘agenouillèrent derrière un buisson. La nuit était tombée, la lune éclairait la plaine, ce qui rendait la visibilité un peu plus facile. Itachi avait pris soin de placer le Talkie Walkie sous son vêtement aux motifs de nuages. Il le plaça sur le coté de sa poitrine, de manière à pouvoir communiquer à tout instant.
Il glissa sa main par son col, et mis en marche l’appareil. Il pris soin de se placer sur le même canal que les autres. Il aurait été idiot, de laisser de coté ce détail et de se retrouver incapable de joindre qui que ce soit en cas de nécessité.
Il s’agissait là des derniers préparatifs, avant le début de l’assaut. Tout n’avait pas été clairement fixé. Mais au final le débat n’avait pas de conclusions… Qui pouvait prévoir avec exactitude et à 100% ou se dirigerait les deux sergents, ainsi que le sergent chef Albalia ? Le lieutenant quant à lui était a évité le plus possible, il n’y avait donc pas besoin de se poser la question.
Le tout était de savoir si les sergents et le sergent chef, se sépareraient, et dans quelle direction ils se dirigeraient. Au moins un des trois resterait affilié à la protection du colonel c’est certain. Mais restait à savoir qui.

Impossible à prévoir, seul l’évolution de la situation le dirait.

Il y eu un léger silence de la part des deux révolutionnaires, puis l’heure fut venue. Itachi qui était la première phase du plan se leva. Il regarda sa compère associé. Son Sharingan était toujours activé, mais son regard n’en était pas moins profond. Le silence était toujours de mise, avant qu’Itachi ne prononça deux simples mots, qui signifiait le début de la mission.

- Bonne chance.

Sur ces courtes paroles Itachi bondit dans l’arbre se trouvant juste derrière, et grimpa très rapidement au sommet qui était guère plus haut que le toit de la base. De toute façon, une fois la dynamo détruite Itachi et les autres devaient au plus vite se retrouver, afin de finir le travail. De la haut, il n’ aperçu aucun garde sur le toit. Il bondit alors très furtivement, et se retrouva au sommet de l’édifice. Il s’approcha de la porte, qui permettait de descendre, comme s’il avait été marine. Utiliser de simples portes pour s’introduire. Pas très classe mais efficace. Cela lui suffisait, tant que la méthode portait ses fruits, rien d’autre n’était important.
Hélas, il fut forcé de constater que la porte était verrouillée, et qu’il n’y avait pas de serrures. Dommage, agir simplement lui aurait facilité la tache. Mais qu’importe ce n’était pas la première fois qu’ il s’introduirait comme le font les vrais ninjas. Il bondit à nouveau du toit, et se positionna dans l’arbre duquel il avait pu accéder a cette porte close. Il regarda attentivement toute les fenêtres. Par chance, il ne faisait pas froid, l’île paraissait être printanière, il fut donc facile de trouver une fenêtre ouverte, même en pleine nuit. Il sélectionna avec soin celle par laquelle il allait s’introduire. Un choix rapide, la chambre pile en face de lui avait la fenêtre grande ouverte. Il saisi un Kunai dans sa poche, et s’élança toujours avec la même furtivité. Il maîtrisa son arrivée sur le rebord de la fenêtre tendis que le patient occupant la chambre, prit de stupeur, s’apprêta à crier. Itachi lui lança aussitôt le Kunai. Aucune chance pour lui, en pleine tête, au milieu du front. Le pauvre patient qui était dans son lit n’eut même pas le temps d’appeler à l’aide. L’infiltration était une réussite.

C’était un bon début. Itachi repris son Kunai et épongea le filet de sang qui coulait le long du front de la victime, avant de cacher la blessure avec un bandeau qui était posé sur la table de chevet. Au moins les infirmières auraient moins de chances de remarquer qu’un de leurs patient n’aurait désormais plus besoin de soin.
Le ninja observa alors la chambre, afin de poursuivre son infiltration. Rien ne lui permettait de poursuivre depuis la chambre sa progression. Il décrocha alors le petit miroir au dessus du lavabo, entrouvris la porte de la chambre, et tendit la main avec le miroir qu’il orienta d’abord à gauche puis à droite. Personne dans le couloir, il sorti de la chambre en restant sur ses gardes, à l’affut du moindre bruit. Il avança vers la droite, et trouva au bout du couloir un ascenseur. Trop risqué, Itachi retourna de l’autre coté du couloir, le gauche qu’il n’avait pas encore visité. Des escaliers cette fois. L’un montant à l’étage du lieutenant Freecs, l’autre redescendait vers le premier étage. Il descendit avec prudence et s’adossa au mur, il entendait les voix des médecins qui discutaient, et décida de s’introduire via le conduit d’aération, au plafond du haut de l’escalier. Il s’accrocha au plafond grâce à sa maitrise du chakra, et dévissa rapidement la grille à l’aide de son Kunai. Il rentra dans le conduit, avant de refixer la grille avec un câble, et un Shuriken planté dans la tôle. A peu près replacé Itachi pu très facilement progresser, et finit, quelques minutes plus tard à arriver devant une nouvelle grille. Grille qui se trouvait au dessus de la fameuse porte de l’antichambre, avec les deux soldats qui était postés devant comme prévu. La grille ne pouvant s’ouvrir que de l’extérieur, Itachi n’eut d’autre choix, que de prendre un risque.

Il se plaça entre la grille une jambe de chaque coté, le dos très bas travaillant sur ses abdominaux pour tenir cette position délicate. Il saisi à nouveau un de ces Kunaïs, et assena un grand coup de pied à la grille pour la déloger. Elle tomba au sol suivi d’Itachi, qui lança à nouveau son kunaï sur l’un des deux gardes. Touché au même endroit que le précédant il s’effondra au sol, tendis que l’autre pointa son pistolet sur le ninja. Le déserteur s’élança alors dans sa direction, et avant que le garde n’eût le temps d’appuyer sur la gâchette, il le plaqua contre la porte et redressa la pointe du canon juste sous son menton.


- Tu veux tirer ? Tire !

Bien évidemment le marine n’appuya pas sur la gâchette, Itachi saisi alors un autre kunai dans sa main libre et la planta délicatement en pleine poitrine du soldat. Un leger gémissement de la part de celui-ci en disait long sur la douleur qu’il devait ressentir. Il visa le cœur, comme assurance. Il aurait été gênant qu’il se relève pour lui mettre des bâtons dans les roues…
Il se tenait alors droit devant la porte, ayant contourné tout les obstacles sur sa route. Il ne lui restait plus qu’à ouvrir cette grosse porte blindée, qui le séparait de son objectif. Par chance la grille n’avait pas fait trop de bruit en tombant, et les gardes n’avaient pas eu le temps de crier.
L’homme aux Sharingan regarda très brièvement sur sa droite, il aperçu un escalier par lequel ils était sans doute obligé de passer pour accéder à la salle. Du coté gauche il n’y avait rien. Un simple mur, le sous sol ne comportait visiblement qu’une seule et unique salle : celle qui se trouvait devant lui.
Par logique, il fouilla les poches des gardes morts. Le directeur de la base avait sans doute les clés sur lui, mais en cas de nécessité, les gardes devaient sans doute aussi les avoir sur eux.
Effectivement, Itachi trouva les clés dans le premier cadavre qu’il fouilla. C’était un sacré trousseau, il y avait une bonne vingtaine de clés pour seulement trois serrures dans la porte. Sans autres possibilités il les essaya toutes, jusqu’à trouver la première, puis il répéta l’opération, jusqu’au moment tant attendu. La porte s’ouvrit doucement laissant apparaitre une immense machine .

N’étant pas un professionnel de la technologie, Itachi s’approcha de ce qui ressemblait plus, à son gout, à une vieille locomotive à vapeur. Et sorti quatre parchemins explosifs de sa pochette. Il essaya de choisir avec technique les endroits ou ils allait les déposé, afin de faire un maximum de dégâts. Il choisi finalement le tableau de mise en marche, la roue de la dynamo, le boitier de distribution, et la coque d’électricité. Après les avoirs placé, il sorti de la salle et s’adossa au fond du couloir. Il releva le talkie walkie, comme s’il s’apprêtait à l’utiliser. Il joint ses mains l’une à l’autre, puis leva simultanément son index et son majeur droits au dessus des deux mêmes doigts de son autre main. Il protégea ses oreilles du son à venir, grâce à une cloche de chakra qu’il créa autour de chacune d’entre elles.


- Activation des sceaux explosifs. Dit-il avec un calme terrorisant.

S’en suivi une très grosse explosion dans la salle. Une grosse partie de la cloison fut détruite, tendis que le couloir plein de poussière fut plongé dans le noir, l‘électricité fut bel est bien coupée. Une alarme se déclencha, indiquant une anomalie. De toute façon le bruit de l’explosion avait fait assez de bruit, pour que même le lieutenant Freecs l’entende du haut de son étage. Il y avait même fort à parier que Viper l’ai entendue.

Itachi baissa très légèrement sa tête, vers le talkie walkie que Viper lui avait donné. Il appuya sur le bouton de communication et dit d‘une voix sereine:


- A toi de jouer.

Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Base de Dustone road   Lun 18 Mar - 10:57

Apparemment, la dernière consigne de Viper fut comprise, comme le suggéra le hochement de tête de son collègue. Cette dernière se mit d'ailleurs en route vers la base, suivie rapidement par Itachi. Le début de la mission allait enfin commencer et Viper jubilait ! Après quelques minutes, les deux révolutionnaires arrivèrent devant le bâtiment qui semblait plutôt grand, et se cachèrent derrière des buissons. La jeune assassin en profita, tous comme son collègue Itachi, pour cacher son talky-walky dans la poche avant de sa chemise.

Il était l'heure. Itachi se mit en mouvement tout en souhaitant bonne chance à sa partenaire. Il grimpa dans un arbre puis sauta sur le bâtiment. Viper patienta alors en silence, le temps qu’Itachi mette hors service la dynamo. Et c'est au bout d'un moment qu'on entendit le bruit d'une explosion accompagné de quelques secousses, le signe que la première phase du plan fut une réussite.


- A vous de jouer.
- Bon boulot, fit simplement Viper.

La jeune femme attendit quelques secondes, le temps que les soldats se mettent en mouvement vers le sous-sol, puis bondit de son buisson. Elle longea le mur tout en baissant la tête afin que personne ne la voie depuis les fenêtres. Cependant, une fenêtre resta éclairée, malgré l’explosion de la dynamo. Le ninja avait donc bien raison, il y avait un système de secoure en cas de panne permettant sans doute d’utiliser le courant durant quelques heures. L’assassin tendit l’oreille alors qu’elle entendait une conversation venant de l’intérieur :

- Bien Colonel Flaker ! Nous resterons à la porte!
- Veuillez me fermer cette fenêtre, fit-il en parlant faiblement.
- Bien mon Colonel !

Le premier homme ferma donc la fenêtre et le reste de la conversation ne put être entendu. Malgré tous, Viper posséda deux informations capitales: La première, c'est que sa cible était présente dans cette chambre. La deuxième, c'est que plusieurs soldats montèrent la garde devant sa porte. Le problème c'est qu'il était impossible de s'infiltrer depuis la fenêtre, ce qui changea les plans de l'assassin. Le colonel, bien que très affaiblit, avait sans doute pensé que quelque chose n'allait pas et voulait ne prendre aucun risque. Viper continua tous de même d'avancer sans bruit jusqu'à arriver à une porte, qui, à en juger la distance à laquelle elle se situait de la fenêtre, devait communiquer au couloir adjacent de la chambre de Flaker.

* Je pense que c'est risqué de passer par là. Si je me retrouve avec les deux sergents, cela risque de sévèrement compliquer la suite de la mission. Soit je crée une diversion, soit je trouve un autre chemin.*

Viper devait prendre le risque. Elle pensa avant tous à son principal objectif, c’est-à-dire assassiner Flaker. La seule solution pour elle, passer directement par la fenêtre, son objectif devait se faire avant qu'elle ne soit repérer. De toute manière, l’explosion de la dynamo n'était certainement pas due à un problème technique. Il faudrait être le pire des imbéciles pour ne pas comprendre que la base se faisait attaquer. Viper sortit de son buisson et empoigna Killer-Baby et Nirvana, ses deux fidèles épées. C'étaient des épées tout à fait ordinaires et basiques, mais elle prenait soin d'elles. Elles étaient ses plus fidèles amies en quelque sorte.


- En avant mes petites chéries, fit-elle le sourire aux lèvres.

Elle se mit à bonne distance de la fenêtre et croisa ses deux épées au niveau des ses yeux, les lames pointant droit devant elle. Puis elle se mit à courir rapidement en sautant sur la fenêtre, les lames de ses épées pourfendant littéralement la vitre de la chambre. Ses yeux fermés afin d'éviter de recevoir un bout de verre, elle se réceptionna en faisant une roulade avant. Se doutant qu'un garde allait apparaître, elle laissa Killer-Baby au sol et sortit son arme à feu à une vitesse ahurissante afin de loger une balle sur le front du colonel. Elle n'eut guère le temps de vérifier son tire en réalité, un garde poussant la porte afin de comprendre ce qu'il se passait. Viper l'attaqua grâce à Nirvana qu'elle tenait dans sa main droite mais le garde para l'attaque en sortant à peine son katana de son fourreau. Son insigne sur la poitrine, il s'agissait là de l'un des sergents. La jeune assassin fit alors une roue arrière, ramassant Killer-Baby au passage afin de garder ses distances et reprendre un peu ses esprits. Elle en profita pour regarder ce qui semblait être son futur adversaire, puis elle tourna rapidement la tête afin de voir le colonel, du sang coulait du front de celui-ci. Il était bel et bien mort. C'est alors que le Marine, rejoint par quelques matelots, prit la parole:

- Je vais être bref Bloody Viper, vous venez de signer votre arrêt de mort, dit-il avec le plus grand calme malgré les circonstances. Je vous condamne à mort pour assassinat envers un colonel de la Marine, défendeur de la justice et de la sécurité civile!

- Comme si j'allais écouter les ordres d'un chien du Gouvernement Mondiale. Avant de sortir vos beaux discours sur la justice, commencez par l'appliquer ! fit Viper d'un air très sérieux.

Le sergent fonça alors droit sur Viper, cette dernière para l'estocade du Marine avec ses deux épées.

- Une assassin de l'armée Révolutionnaire qui me dit d'appliquer la bonne justice ? Vous être plutôt amusante ma chère.


- Pas plus que les guignols qui gouvernent notre monde !

Les deux adversaires, épée contre épée, essayèrent de prendre l'avantage, jusqu'à ce que le Sergent pousse Viper contre le mur. Le gradé en profita pour trancher Viper au niveau du ventre mais cette dernière le bloqua de justesse grâce à Nirvana et contre attaqua directement avec Killer-Baby en tentant de porter un coup sûr le cou de l'adversaire. Le Sergent se baissa rapidement et donna un coup de poing dans le visage de la jeune femme qui rétorqua aussi tôt avec un coup de genou dans le ventre du gradé. Ce dernier fit quelques pas en arrière et Bloody en profita pour foncer sur lui, ses deux épées derrières son dos, puis elle porta une attaque sur la tête du Sergent qui utilisa la plat de sa lame pour contrer la tentative de Viper. Il s'élança alors la tête en avant et percuta le bas du ventre de la jeune fille tatouée. Elle sentit presque sa respiration se couper et le bas du dos heurta violemment le mur derrière elle. Ils étaient quasiment revenus au même point que tout à l'heure, frottant leurs épées l'une contre l'autre. Mais cette fois-ci, Viper prit l'avantage et repoussa le gradé qui glissa sur le sol jonché de morceaux de verres. Il se coupa les genoux mais réussit néanmoins à se lever afin de préparer son attaque spéciale. Il tenu sa lame à la verticale tout en concentrant sa puissance sur le bout de sa lame qui devint bluette. Puis il exécuta un mouvement véloce vers Viper.

- Snake Blade !

Un rayon de lumière se dirigea vers l'assassin, mais au lieu de filer tous droit, cette étrange lame mouvante prit un léger effet sur la gauche, contraignant Viper à utiliser ses deux épées pour contrer l'attaque, ce qui fit apparaître des étincelles rouges. Cela voulait dire que les lames de Viper pouvaient se briser à tous moment! Fort heureusement, elle put renvoyer cette attaque sur les pauvres matelots qui, en dépit de la taille de la pièce, ne pouvaient intervenir Le sergent ne s’attendait pas à ce que son attaque soit renvoyé ainsi et, par réflexe, s’était baissé pour esquiver l’attaque au lieu de la bloquer et ainsi protéger ses hommes. Son offensive avait d’ailleurs été très efficace, aucun des soldats ne put y échapper. Après ces durs efforts, les deux adversaires se regardèrent exténués. Du sang coulait de la lèvre inférieure de Bloody Viper suite au coup de poing qu'elle reçut plus tôt. Elle passa le devant de sa main sur sa lèvre, constatant que du sang coulait à cet endroit, puis regarda de nouveau le sergent qui était aussi redoutable que le rapport de mission l'avait dit.


- J'en ai marre de ce combat, je vais y mettre fin rapidement.

- Moi aussi, un de nous deux périra, et je compte bien être celui qui restera vivant !

Le sergent fonça alors sur Viper tenant son épée à deux mains. Bloody attendit le dernier moment pour prendre appuie sur l'épaule du Marine et ainsi passer derrière lui en effectuant un petit saut et elle termina son action en donnant un coup de pied dans le dos de son adversaire, ce dernier se cognant dans le mur et tombant sur le dos. Le moment idéal pour Viper pour lancer son ultime attaque: elle saute sur le sergent en plantant Killer-Baby et Nirvana dans le torse du gradé.

- Snake Bite !

Ce dernier cria à peine malgré sa grande bouche ouverte. Viper le regarda avec son sourire le plus charmeur, et, ses lèvres presque contre les siennes, lui dit ceci:

- Vous avez perdu sergent! C'est votre châtiment pour ne pas avoir su protéger le colonel et vos hommes !

Puis elle tourna ses deux épées vers l’intérieur, achevant finalement son adversaire. Elle retira ses lames de la cage thoracique de sa victime, se releva et prit un morceau de drap pour les essuyer. Elle regarda Flaker, qui n'avait toujours pas bougé d'un pouce, confirmant une dernière fois qu'il était décédé, puis elle prit son talky-walky:


- Ici Viper, le Colonel Flaker et l'un des sergents ont tragiquement perdus la vie...


Revenir en haut Aller en bas
Itachi Uchiwa

avatar

Messages : 866
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
21/1000  (21/1000)
Expérience:
238/400  (238/400)

MessageSujet: Re: Base de Dustone road   Lun 18 Mar - 13:06

Itachi était resté accroupi dans le fond du couloir. Le noir était quasi-total, bien que l’on imaginais facilement la poussière qui s’était éparpillée un peu partout. Un vrai carnage, les gardes étaient morts, et la machine devait être dans un sale état. Tout s’était déroulé comme prévu. Il ne restait plus qu’à attendre le renfort qui ne mis pas longtemps a arriver.
Itachi entendit de nombreux bruits de pas du haut de l’escalier de l’autre coté du couloir. Il sorti deux de ses Kunais et les deux derniers parchemins explosifs qu’il avait préparer pour faire sauter la machine. Quatre avait suffit, ce qui lui laissait le luxe de pouvoir utiliser ses deux derniers, pour gagner du temps, et mettre hors d’état de nuire certains soldats.
Il enroula chaque parchemins à un Kunai, et tenu les deux dans chaque mains.

Après avoir déboulé l’escalier les gardes arrivèrent. Itachi pu facilement les localiser dans ce brouillard de poussière et dans ce noir total, grâce aux bruits qu’ils avaient fait en descendant. Son Sharingan ne lui permettait pas malheureusement de voir dans le noir. Peu importe, ses oreilles lui suffisait parfaitement.
A les entendre Itachi, les soupçonna d’être cinq ou six maximum. Sans perdre de temps il se releva, et lança ses kunais, avec le maximum de précision possible, sur l’endroit ou il pensait que les adversaires se trouvaient. De toute façon même si les explosions contenues dans les parchemins n’étaient pas digne de la dynamite, elle était tout de même asse puissante pour pouvoir tuer quelqu’un.

Une fois lancés, Itachi repris sa positions de Ninja en croisant les mains de la même manière que précédemment. Personne n’avait été touchés par les Kunais visiblement, mais l’explosion qui s’en suivit, elle, allait être bien plus meurtrière que la salves des armes de jet du ninja.
Très brièvement, la salle fut éclairée, d’une vive lumière, suivi des cris des soldats, pris dans la déflagration.
Dans la pagaille qu’il avait commis, le talkie walkie du ninja se mis en marche :

- Bon boulot.

Aucun problème, bien que l’attentat n’ait pas tué, tout les gardes, certains hurlait de douleur. Au pire il en aurait blesser assez pour pouvoir s’en débarrasser. De plus dans cette pagaille, les marines n’entendirent même pas Viper dans le talkie walkie. Le timing était parfait.
Le ninja s’approcha lentement des gardes, pour les achever. A ce moment précis, la lumière revint. Comme prévu, le Lieutenant Freecs avait activé le générateur de secours pour alimenter le réseau électrique. Bien que l’explosion emporta une ou deux ampoules sur son passage, la lumière fut bien assez vive pour permettre aux marines d’apercevoir l’homme au Sharingan. De son coté Itachi remarqua deux choses, la première c’est qu’ils étaient venus à cinq et que deux avaient péris dans l’explosion. La seconde, c’est qu’il n’aperçu aucune broche, barrettes ou toute autre style d’insigne indiquant la présence d’un officier parmi ce groupe.


- Pas de sergents, ni de sergent chef alors ? Conclu-t-il.

Il sorti de sa poche le dernier Kunai qu’il avait, et bondit sur ses adversaires, profitant de leurs positions au sol inappropriée. Le premier eut la gorge tranchée, le second se retrouva avec le Kunai en pleine tête, et le troisième profita de son statut de survivant, pour saisir le fusil de l’un de ces compères et visa Itachi .
Le déserteur réagi rapidement en sautant au plafond, pris ses appuis sur le conduit d’aération qui lui avait permis d’arriver jusque là, et bondit à nouveau. Il attrapa là tête du pauvre homme, et lui brisa les cervicales, en lui tournant violemment le cou.
Le ménage était fait, l’infiltré prit soin de ramasser son arsenal. Il récupéra le Kunai logé en pleine tête du marine, et retrouva les deux kunais qui lui avait servis pour l’explosion. L’un n’avait pas tenu le choc, le métal était usé, plus rien a tiré de cet instrument de travail. Il le laissa à terre et se concentra sur sa mission.
Itachi entendit alors des bruits de pas en masse qui descendaient les escaliers. Des Marines qui arrivaient en rend forts sans doute. Il valait mieux les prendre en tenaille. Dans un endroit ou leur serait difficile d’esquiver les coups.
Après une courte réflexion il décida de se camoufler au milieu des corps inanimés des victimes, la surprise n'en serait que plus belle pour les quelques marines, qui commençaient à descendre l'escalier.




Dernière édition par Itachi Uchiwa le Mer 20 Mar - 2:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Bloody Viper

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 09/02/2013
Age : 26
Localisation : Sur North Blue

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
10/1000  (10/1000)
Expérience:
360/400  (360/400)

MessageSujet: Re: Base de Dustone road   Mar 19 Mar - 20:11

La jeune femme souffla quelques minutes. Elle avait mené un combat court, mais intense. En même temps, elle repensa à l'attaque du Sergent, "Snake Blade". C'était un coup vraiment intéressent qui lui permettait d'attaquer à distance, chose que Viper n'avait pas encore apprise. Elle se trouvait talentueuse à l'épée, mais malgré cela elle n'avait toujours pas trouvé le moyen de se démarquer des autres épéistes ordinaires. Elle devait monter au stade supérieur si elle voulait devenir plus forte et ainsi monter en grade au sein de l'Armée Révolutionnaire. Être la chef d'une mini-base ne lui était pas suffisant. Puis, d'une seconde à l'autre, ses pensées basculèrent sur la mission en cours. Elle se souvenu qu'il y avait des infirmières et des médecins dans cette base. Il fallait qu'elle les élimine, conformément à la mission. Elle sortit son pistolet munit d'un silencieux, et quitta la salle, laissant ses quelques victimes derrière elle. Elle décida alors de prendre à gauche dans le couloir. Elle n'entendit pas un seul bruit, sauf celui de ses propres pas qui raisonnèrent dans le couloir vide. Elle aperçut un panneau fléché lui indiquant la salle de repos des infirmières ainsi que l'escalier menant à l'étage supérieur.

- Il va d'abord falloir que je me débarrasse des médecins. Devrais-je monter ensuite vers le bureau de Freecs ou rejoindre les autres?

Effectivement, elle n'avait pas reçu de réponse de la part de son collègue. Était-il en plein combat, ou alors tous simplement plus en état de parler? La première solution était préférable, Viper ne pouvait pas effectuer cette mission seule. Elle le savait pertinemment. Néanmoins, l'envie d'affronter Freecs lui démangeait atrocement. Même si elle savait qu'il était redoutable, elle avait envie de constater le chemin qu'il lui restait à parcourir pour devenir plus forte.

- Avant cela, allons faire mumuse! fit elle avec son plus fidèle sourire sadique.

Elle marcha quelques mètres dans le couloir qui plongea sur la droite et aperçue une porte non loin sur la gauche. Sur la porte il était écrit "Salle de repos". Viper s'approcha et posa doucement sa main sur la poignée, et ouvra la porte aussi silencieusement que possible. La lumières était éteinte. Elle ouvra alors cette fameuse lampe et découvrit la pièce, effectivement vide. Cette grande salle avait une table au milieu avec quelques paperasses, des tasses à cafés et un jeu de société. Sur la gauche, il y avait plusieurs lits, probablement ceux de l'équipe médicale et à droite une grande armoire. La méfiance ayant titillée son esprit, la jeune assassin sortit Killer-Baby de son fourreau, en gardant son arme à feu dans sa main droite et commença à fouiller la salle. Une chose assez surprenante, les tasses à cafés étaient encore bien chaudes. Puis elle regarda le jeu de société qui était ouvert. Des gens jouaient probablement avant l'explosion de la dynamo, les pièces de Scrabbles au sol confirmant que certains joueurs prirent peur. Elle commença à regarder les lettres d'un joueur:

- D-E-A-D, DEAD. Je devrais rejouer à ce jeu, j'ai toujours été bonne au Scrabble!

Au même moment, elle sentit une présence derrière elle. Elle avait l'impression qu'une personne s'était infiltrée dans la pièce. Faisant mine de rien, elle continua son investigation vers l'armoire qu'elle ouvra. A l'intérieur, des classeurs, des oreillers, des couettes et un autre jeu. Soudain elle entendit des pas pressant derrière elle. Un marine voulut la surprendre mais l'assassin para le coup de son agresseur et pointa son arme sur le front du soldat.

- Si tu bouges, ou si tu cri, j'appuierai sur la détente. Compris?

Le Marine surpris dans un premier temps, lui fit signe de la tête.

- Bien. J'aurais une chose à te demander. Je cherche un document assez spécial et il semblerait que seule l'équipe médicale puisse m'aider. Peux-tu me mener à eux?

Le soldat fit de nouveau signe de la tête et Viper le retourna et mit son flingue sur l'arrière de sa tête, lui ordonnant d'avancer. En fait, ce papier spécial avait un rapport directe avec son ancienne mission sur Cold Pain. Elle recherchait des documents sur Titania, une des armes antiques que convoitait tant l'armée révolutionnaire. Et par la même occasion, elle pourra exterminer tous les médecins et infirmières.

Ils finirent par arriver dans le laboratoire qui était complètement vide, au grand étonnement de Viper:

- Où sont-ils tous?
- Je ne sais pas où ils sont passés. Peut-être dehors?
- Ou peut-être que tu vas crever si tu m'en dis pas plus?
- D'accord d'accord ne tirez pas! Ils se sont tous enfuis dehors mais vous pouvez peut-être encore les rattraper!
- Par où sont-ils partis?
- Vers le sud! Lâchez-moi main... *PAN*

Sans une once de pitié, Viper exécuta le pauvre Marine de colère:

- Putain de merde! Les enfoirés!

Bloody revenue sur ses pas mais entendit des bruits dans le couloir. Elle se cacha dans une pièce et attendit que ce personnage apparaisse dans son champs de mire. Il s'agissait d'une grande femme blonde, avec marqué "Sergent-chef Léanne Albalia" sur le dos de sa veste. Elle s'arrêta au beau milieu du couloir puis sortie son arme à une vitesse impressionnante en tentant d'abattre Viper. Cette dernière esquiva partiellement la balle qui rafla sa joue droite, laissant couler le sang.

*Salope, j'aurais bien envie de te tuer mais j'ai autre chose à faire pour le moment!*

Viper surgit du couloir en laissant quelques coups de feu sur le passage et se mit à fuir pour tenter de rattraper les médecins. En chemin, elle rencontra son acolyte qui était toujours vivant:

- Occupes-toi de la sergent-chef, je me charge des médecins, dit-elle en courant. Et fais gaffe elle a la gâchette facile.

Viper passa à côté de son allié avant de prononcer une dernière phrase:

- Si tu meurs je te tuerai une deuxième fois, cette salope doit crever!

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Base de Dustone road   

Revenir en haut Aller en bas
 
Base de Dustone road
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Base de Dustone road
» De Cold Pain à Dustone Road
» Quelle est la base du développement ?
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Creation d'une base de donnees sur le dernier recensement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: West Blue :: Dustone Road-
Sauter vers: