PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cœur de Glace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Cœur de Glace   Sam 23 Mar - 1:57

Dimitri accosta sur l’île. Il fit en sorte d’amener sa barque le plus loin possible sur la terre ferme de façon à ce que ses vêtements soient le moins mouillé possible. Une fois les pieds sur les galets, il tira sa barque sur la grève afin qu’elle ne soit pas emportée par le courant. Son action terminée, il se tourna enfin vers l’île qu’il avait considérée comme hivernale. Finalement elle ne l’était peut-être pas tant que ça. Les monts enneigés l’avaient trompé car en aval, l’île était verdoyante. Des pins profilaient à perte de vue, l’herbe ondoyait sous l’action du vent. Et nombre de cabanes se trouvaient sur les côtes, des troncs coupés près de celles-ci, des cabanes de bûcherons très certainement. Certes il faisait frais voire froid, mais rien ne laissait présager que cette île était hivernale, à part peut-être l’absence des oiseaux qui avaient très certainement migré vers des climats plus adaptés à leur plumage.
Dimitri entreprit donc de faire un petit tour des environs, histoire de prendre connaissance de son environnement et de ce qu'il allait bien pouvoir faire sur cette île. Car oui, il ne savait absolument pas quoi faire durant son périple sur les vagues, tout ce qu'il savait, c’est qu'il serait libre. Tandis qu'il s’enfonçait plus loin dans les terres il découvrit un petit village. Sur la place centrale de celui-ci se trouvait un puits qui permettait à ses habitants de récupérer l’eau potable des nappes souterraines. Mais hormis ce puits, la place était totalement vide.
*Allons bon, d’abord la mer trop calme et maintenant c’est au tour du village… Suis-je condamné à vivre une petite vie tranquille et bien rangée ?* se demanda-t-il exaspéré par ce manque d’action. Il monta les quelques marches qui le séparaient du rebord du puits et s’y assit, sortit son zippo et alluma une cigarette. Il prit une grande bouffée de tabac, reposa son bras sur son genoux plié et expira lentement en regardant le ciel hivernal. Il reproduisit plusieurs fois cette action, jusqu'au moment où il aperçut une masse derrière des rondins empilés. Intrigué, sa cigarette toujours à la bouche, il s’en approcha. Une petite fille à l’air déterminé bondit alors sur lui, brandissant une sorte de dague en bronze de ses deux mains. Dimitri ne broncha pas. Il la regarda, se demandant ce que cette enfant pouvait bien faire là toute seule et pourquoi elle tenait cette chose inefficace comme arsenal.

-Je sais pas qui t’es, lança-t-elle, mais fais gaffe je suis armée et j’hésiterais pas à m’en servir !!!

Il se rapprocha d’elle, s’accroupit, et expira sa fumée mortelle sur son visage. La petite demoiselle eut un mouvement de recul mais ne faiblit pas, elle fixa l’intrus avec un regard toujours aussi déterminé.

-Ma petite, cette lame que tu tiens est totalement émoussée. Regarde.

Il prit la dague des mains avec peu de peine et fit passer la partie, normalement tranchant sur sa paume.
Rien ne se produisit.


-Tu vois, même si tu voulais faire mal à une mouche-éléphant tu ne pourrais pas. Et si tu me disais plutôt pourquoi une si jolie petite fille comme toi est obligée de jouer les guerrière plutôt que les grandes dames ?

Le délicat bourgeon hésita quelques instants, mais ne sachant que faire elle préféra prendre la parole.

-Ça te regarde pas, t’es un étranger, tu peux rien pour nous. Tu devrais partir.

Il sourit

-Tu es courageuse, un jour tu seras une merveilleuse fleur, peut-être reviendrais-je te cueillir, mais pour l’instant, laisse moi t’aider. Dis-moi un peu, comment t’appelles-tu ?
-Leynina.
-Et pourrais-tu me conduire à tes parents, Leynina ?
-Non.
-Non ? Alors tu ne me fais pas confiance. Je comprends, je vais essayer de trou…
-Tu comprends pas
, le coupa-t-elle en secouant la tête. Je peux pas. Mes parents sont malades. Personne peut les soigner. Je vais t’emmener voir le chef du village, t’en apprendras plus avec lui.

Leynina prit alors la main de Dimitri et le guida jusqu'à la plus grande maison du village. Elle aussi faîte de bois, elle possédait cependant un petit plus par rapport aux autres maisonnées. Et cette discrimination se faisait grâce à l’ajout d’un matériau spécial à la décoration extérieure de la maison : une pierre arc-en-ciel. Dimitri l’avait déjà vue dans les livres qu'il avait eu à étudier cette pierre permettait de refléter le spectre de la lumière renvoyant ainsi à ses spectateur, l’illusion d’un arc-en-ciel. *Très jolie bâtisse,* pensa Dimitri. *Elle est digne d’un maître de village.*
La petite fille se plaça devant la porte et frappa trois coups très contrôlés et attendit qu'on vienne lui ouvrir. Une femme splendide ouvrit la porte mais en voyant Dimitri sur le pas de la porte, elle se figea. Leynina lui fit signe pour lui signifier sa présence. La jeune femme la prit alors par le poignet, la précipita vers l’intérieur et claqua la porte au nez du jeune homme à la cigarette. Celle-ci étant sur le point de se finir, il la jeta simplement dans la neige puis regarda la porte d’un air agacé. C’était la seconde fois de la journée qu'on le prenait pour une sorte de monstre ou autre chose horrible. Il fallait qu'il sache ce qu'il en était.
Il inspira profondément et avec le plus grand calme qu'un humain puisse avoir, il donna un puissant coup de pied dans la porte qui vola en morceau. Une bonne dizaine de personnes se trouvaient là. Elles étaient très certainement en plein conseil
*Très bien ! J’arrive au bon moment.* Chaque individu présent le jaugeait et le dévisageait sans n’oser rien dire, tous étant estomaquer devant ce coup *phénoménal si l’on en croit leur tête.* Satisfait de son petit effet, Dimitri entra dans la pièce, repéra facilement une chaise, s’y assit et pris ses aises avant de déclarer toujours aussi calmement :

-Alors, vous me faites un petit briefing.



Dernière édition par Dimitri Van Lester(Sanji) le Ven 19 Sep - 17:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Sam 23 Mar - 22:31

Dan écoutais en permanence l'équipage, ce matin-là, ce fut le timonier qui remporta la palme du beuglement le plus intéressant, en fait il avait toute ses chances personnes n'aurais pu annoncer à Dan meilleur nouvelle.

-Terrre! Terre en vue!

-Il s'agit de Bröz! Matelot confirmer le type d'île!

-C'est île hivernale mon capitaine, les sommets des montagnes sont pris dans des glaces éternelles!

Les marins s'agitait dans tous les sens, le plancher craquait, on aurait qu'une troupe de gorille s'était énervé. Poulie et cordage grinçaient, l'encre et ses sonorités métalliques, ajoutèrent un côté heavy metal au vacarme ambiant.

-Jack pote! On est proche de l'île!.

Dan se frotta les mains parce qu’il était content mais également à cause de la température qui baissait. Il lui faillait trouvé rapidement de quoi se réchauffé. Il fouilla les caisses et trouva un habit chaud, seulement cela n'allait pas suffire. Car habitué au climat tropical humide de la forêt dans laquelle il menait ses études, ses mains et ses pieds ne reprenaient pas les couleurs que leur avait ravi l'hiver. Il fouilla encore et trouva une écharpe, des gants, et des bottes. Par chance en fouillant dans une caisse en quête de plus de matériel il trouva des gants de combats, un tournevis et quelques pièces de métal.

* Hypra super méga cool je vais pouvoir customiser mes nouveaux joujoux! Alors comment vais je les appelé. Oh yeah pot of fire and pot of thunder!

Dan se remit a fouillé et tomba sur des fruits, il remplit sa bouche prit à peine le temps de mâcher, qu'il du avalé en effet sur le pont les choses s’accéléraient brusquement.

-Capitaine les barques sont prêtes! Le matériel est chargé!

-Bien je m'en vais je serais de retour dans quelques heures tout au plus. Conscience du risque je ne vous demande pas de me suivre, néanmoins j'aimerais avoir quelqu'un avec moi pour me soutenir moralement!

Dan avait presqu'oublier pourquoi le navire faisait route vers Bröz le capitaine avait sa grand-mère ou sa mère malade et il voulait la voir. Dan s'attendait à ce qu'au moins un de ses hommes ai le courage de l'accompagné, il eut un long silence et le capitaine reprit la parole.

-Je comprends, prenez soin du bateau en mon absence, je ne serais pas long.

Ce à quoi ils répondirent tous en coeur oui mon capitaine. Dan n'en croyait pas ses oreilles, ce fut la honte qui le poussa vers la folie. Il se couvra le visage avec l'écharpe embarquant son maigre butin il fonça vers le pont avant que le capitaine ne s'en aille.

-LACHE! Je ne laisserais pas notre capitaine y allez seul! C’est tous les jours que vous risquez vos vies sur les mers ensemble et aujourd'hui il suffirait du courage d'un seul pour que vous gardiez tous la tête haute! Et il n'y en a pas eu avec le coeur solide!

Dan s'avança d'un pas ferme et décider, les autres marins était sur le cul, et pour certains ce n'était pas qu'une image. Dan ne comprenait pas qu'on puisse avoir peur au point de ne plus se serrer les coudes quand un des siens en à le plus besoin.

-Capitaine, je viens avec vous!

Dan sauta dans la barque avec son sac au dos, le capitaine saluât ses troupes et ils se mirent en route. A quelques mètres du rivage, alors que le capitaine n'avait pas daigné regarder Dan tout le long du voyage il se retourna.

-Ah ah ah! son rire gras avait cassé le calme et le froid de l'hiver. Dan leva les yeux vers le capitaine. L'homme était un peu bedonnant les poils blancs comme la neige.



-Mon jeune ami tu es bien fou, et j'adore ton cran! Dan ne comprit pas sur le coup les paroles du vieux loup de mer. Il le regarda dans les yeux pour voir s'il n'avait pas attrapé une maladie, qui l'aurait mis dans un état second, ses yeux étaient tout à fait normaux.

-Me regarde pas avec tes yeux de merlan frit, c'est bien à toi que ce cause, tu rentres sur mon navire clandestinement du pique des vivres à longueur de temps et alors que tous mes hommes tremble dans leur botte tu sors et leur fait la morale tu me feras rire souvent quand je me remémorerais cela seul dans mon bureau.

Dan découvrit sa tête, ils était tout deux déjà arrivé sur l'île ils sautèrent à pieds joint sur le sable glacé.

-Bien suis moi nous allons au village voir ma nièce, la pauvre doit être terrifié!

Dan et le capitaine marchèrent une dizaine de minutes avant de rentré dans un village désert, il n'y avait que le vent. Dan et le capitaine espérait que le pire ne soit pas arrivé. Le village aurait-il été vidé par la maladie? Ils coururent dans tous les sens ouvrant les portes violemment pour chercher des survivants. Mais rien ni personne n'apparut. au moment de quitté le village, un homme le corps couvert d'engelure apparut.

-Brenant vieux frère! Que s’est-il passé ici!

Ce n'était plus un ami, un frère qui se tenait devant lui, c'était un cadavre gelé marchant en quête de vivant à enchainé au sort tragique auquel lui-même à succomber. Dan ne recula point et frappa à l'aide de ses gantelets le corps geler à la tête celui-ci répliqua avec un puissant coup de poing Dan le prit en pleine poitrine. Il cracha sur le coup du sang mais résolu à ne pas finir dans le même état il répliqua alors que ce qui était autrefois un homme serrais sa cage thoracique.

*Essaierais-t-il de m'arracher le cœur?!

Dan reparti et l'assaut et cette fois il mit toute son énergie en visant le cœur de son adversaire, il brisa la fine couche de glace jusqu'à pénétrer la peau, les os de la cage thoracique étant brisé il n'eut aucun mal à atteindre le cœur, il senti alors un morceau de glace se fendre, les yeux rougit de l'adversaire s'éteignirent en même temps.

-Jeune homme ça va?!

Dan était genou à terre il n'avait pas pris une rouste depuis un moment et le froid n'aidait à accroître son endurance. Il s'appuya sur le vieux capitaine.

-Moi c'est Dan pas "jeune homme" et vous capitaine?

La vieux amorça un léger recul il était surpris qu'il pense à ca alors qu'il venait d'être asse durement toucher.

-Eh bien puisque c'est l'heure des présentations, le type que tu as du tué une seconde fois était mon vieil ami Brenant. Quant à moi je suis le capitaine Olaf Moon. Bon on continueras cette conversation plus tard derrière la colline à 1km environ il y a un second village.

Dan se releva avec l'aide du vieil homme, ils parcoururent un peu lentement le millier de mètres qui les séparaient du prochain village. Dan espérait ne pas retomber sur un engelé, ou pire sur plusieurs coeur gelés, un ça irait mais plus cela serais galère. Derrière cette colline tout était plus vert, on eut cru que l'île n'était pas très hivernale dans le coin, il y avait quelques arbres coupé çà et là. Ils descendirent jusqu'à l'entrée du village. Le vent glacé lui fit savoir que l'île était bien hivernale, et le silence du village lui rappela dans quelle situation se trouvait l'île.

-Je ne sais pas qui t’es, mais fais gaffe je suis armée et je n’hésiterais pas à m’en servir !!!

Dan regarda le capitaine, un sourire dégivra son visage.

-C'est ma jeune nièce, Leynina! vite elle est peut-être en danger!

Dan et le capitaine foncèrent dans la direction d'où provenait les sons, une dizaine de mètres plus loin, on vit la petite fille face à un homme blond de taille moyenne, fringué assez chics. Après analyse de la situation, l'homme semblait normal ses yeux n'étant pas rouges ce n'était pas un cœur geler.
Leynina prit alors la main du jeune, Dan demanda s'il le connaissait, se a quoi Olaf répondit non, il lui demanda de resté tranquille, il préférait les suivre tranquillement pour en apprendre plus. Ils arrivèrent à une grande maison, ornée d'une belle pierre, ils virent alors Leynina et l'homme y pénétrer.

-Mais c'est la maison du chef du village se doit être un simple voyageur égaré!

-Bien, dites-moi Olaf qu'elle est cette pierre étincelante au-dessus du toit?

Dan pointa du doigt la pierre, il s'imaginait déjà une quelconque pierre magique ou un joyau exceptionnel.

-Oh il s'agit d'une pierre arc-en-ciel elle à des propriétés semblables à celle du prisme. Bien rentrons!

Olaf pénétra la pièce suivi de près par Dan qui fixait les débris récent d'une porte. Le chef du village, le jeune homme au costard noir, et la nièce semblait en pleine discutions.

-Alors, vous me faites un petit briefing.

Revenir en haut Aller en bas
Rolfe

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 19
Localisation : Firone
Humeur : Joyeuse !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
165/600  (165/600)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Ven 29 Mar - 22:15

Rolfe avait aperçut l'île et allait a présent l'accoster . Il arriva prêt du rivage et vit que le ciel se dégageait peu a peu . Il regarda autour de lui et s’aperçût que l'île n'était pas Hivernale . Seuls les monts étaient enneigés sinon en aval l'île était plutôt verdoyante . Cela enchantait Rolfe lui qui n'aimait pas la neige , il préfère la verdure ou encore mieux la Jungle avec pleins de fruits juteux . Revenant a la réalité Rolfe s’avançait vers sa barque et commença a chercher la boîte de tout a l'heure . Il la trouva enfin et se mit a fouiller dedans , il lui semblait avoir vu une carte de West Blue dedans . Après quelques minutes de recherche il parvint enfin a la trouver , ce qui prouvait qu'il n'était pas parano et qu'il y avait bel et bien une carte . Il la pris et commença a la feuilleter , il regardait attentivement la carte et vit que l'île ou il était s'appelait l'île de Broz . Il rangea sa carte dans la barque et regarda autour de lui , il renifla l'air marin et l'air de l'île qui lui paressait agréable . Il se dit qu'il allait s'aventurer sur cette île inconnue a ses yeux .

'*Peut'être qu'il y a des plantes Raflore ici *pensa t'il .

Il commença son périple sur l'île de Broz , la nature était vraiment verdoyante on ne l'aurait pas crût depuis la mer . Le ciel était hivernale et la température l'était tout aussi , mais cela restait supportable pour notre Dinosaure . Aucun animal en vue , même pas d'oiseaux , l'île semblait vide de tous . Seul la nature semblait régner ici . Il s’avançait sur l’île traversant les champs et passant a côté des grands pins . Il marchait le long d'un sentier et vit une silhouette au bout de l'allée on aurait dit un homme , oui c'était bien un homme . Rolfe vit que cette île était civilisés . L'homme en question s’avança vers Rolfe , quand a lui qui avançais tranquillement dans sa direction . Il allait le saluer quand il remarqua l'allure bizarre de l'humain , il n'avait pas l'air très en forme ni très bien dans sa tête . C'est alors qu'il vit ses yeux rouges vives , qui le fixait bizarrement . Rolfe avait une étrange impression maintenant que l'homme était en face de lui mais il tenta une brève salutation :


-Euh Héhé Salut .

Il n'eût pas le temps de dire un autre mot que le gars voulut lui sauter dessus , il esquiva a temps . Cette humain était très louche , on aurait dit qu'il voulait le bouffer . L'homme lui sautait dessus sans lui laisser de répits . Rolfe se dit qu'il vallait mieux fuir , cette homme qui n'était pas vraiment un homme avait l'air coriace .

'Je suis pas un pro en combat , je ferais mieux d'allez voir ailleurs sinon je sens que je vais y passer héhé . pensa t'il .

Rolfe esquivait un coup de poing de l'adversaire et se dirigea vers un autre sentier en courant le plus vite possible . Mais il vit que l'homme courait très vite presque aussi vite que celui-ci . Techniquement un humain ne court pas aussi vite qu'un Yoshi mais celui - là oui . Cela confirma qu'il n'était pas vraiment humain . Pour le semer il monta dans un arbre pour s'y réfugier . Mais il y grimpa lui aussi mais avec une vitesse déconcertante .

'Se sont des hommes mais évolués ou quoi ?! ' s'exclama t'il .

Ils sont plus rapides et plus agiles que les hommes normaux . 'Sur quelle île de malade je suis tombé ?! ' Il n'eût pas le temps de réfléchir d'avantage qu'il sauta d'arbres en arbres , il commençait a le semer , après tout les Yoshis sont des êtres très doués surtout pour fuir a l’occurrence . Il sauta d'un des arbres et recommença a courir vers les montagnes , le sentier devint plus abrupte et rocailleux . Il avait peut'être plus de chance de s'en échapper . Il pris n'importe quelle chemin , a droite , a gauche , tout droit , encore a droite pis une dernière fois a gauche . Il s'arrêta pour reprendre son souffle , il regarda autour de lui et vit qu'il l'avait enfin semer . Il renifla l'air et sentit qu'il ne risquait plus rien . L'odeur de l'homme n'était pas dans les alentours en tout cas . Il s'assit en tailleur et se reposa quelques instants , cette île était vraiment étrange . Il espérait que ce n'est pas toute la population qui était dans cette état . Il se remit en route et marcha tranquillement tout en restant sous ses gardes , après tout il pouvait en avoirs pleins de ces 'yeux rouges ' .
Rolfe aperçut un village , il espérait que ce village ne soit pas remplie de ses 'yeux rouges' . Il marchait a travers la ville qui semblait vide et pas très peuplés et entendit des bruits venant du centre du village . Il s'approcha doucement et vit deux personnes : Un très bien habillé avec des vêtements blancs qui semblaient neuf au coup d'oeil et une petite fille qui le menaçait avec une sorte de Dague . Il la menaçait mais lui ne semblait pas perturber au contraire il avait l'air confiant . Rolfe le vit prendre la dague et se couper avec mais rien ne se produisit . Rolfe comprenait maintenant pourquoi il n'avait pas eu peur de l'objet . 'Quel sacré coup d'oeil' s'étonna Rolfe . Il les entendit parlez :


-Tu vois, même si tu voulais faire mal à une mouche-éléphant tu ne pourrais pas. Et si tu me disais plutôt pourquoi une si jolie petite fille comme toi est obligée de jouer les guerrière plutôt que les grandes dames ?

-Ça te regarde pas, t’es un étranger, tu peux rien pour nous. Tu devrais partir.

Il commencèrent a se parlez et Rolfe compris que la petite fille était normale ELLE et qu'elle s'appelait Leynina . Il commençait a partir et Rolfe les suivis discrètement et arriva vers une maison très sympa avec une pierre arc en ciel dessus . Il vit que le jeune bien fringué et la petite fille était rentrés . Il allait rentre quand il vit deux hommes arriver , deux hommes assez baraques a vu d'oeil sous leurs vestes bien chaudes . Ils entraient a leurs tours et il se retrouva tous seuls dans le village . N'osant rentrer carrément comme sa , il escalada la maison puis il se retrouva sur le toit et vit qu'une fenêtre était ouverte , il pouvait entendre la conversation a l'intérieure mais s'étant retourner pour voir le paysage derrière lui qu'il vit au loin l'homme de tout a l'heure . Il savait pertinemment que c'était lui car sa démarche le terrorisait . N'ayant pas fait gaffe qu'il était sur la bordure de la fenêtre il tomba . Il atterrissait en plein milieu d'une pièce avec pleins de monde autour de lui . Il se relevait et vit que tous le monde le regardait . Il s'exclama :

-Heu.....Salut !

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Sam 30 Mar - 10:52

Tout s’était finalement passé très vite. Il s’était assis et quelque deux secondes plus tard, deux hommes étaient entrés. L’un, plus âgée que l’autre, était bedonnant et possédait un magnifique barbe couleur neige. L’autre, le plus jeune, avait la peau mate et portait des lunettes. La nonchalance s’était infiltrée dans toute son attitude, que ce soit ses cheveux indisciplinés, son regard, presque blasé ou ses épaules avachies. Tous deux étaient entrés comme si ébranler une porte pour faire irruption dans une pièce était la chose la plus évidente du monde. Dimitri était quelque peu mécontent son effet était totalement tombé à plat après l’arrivée de ceux-ci.

-Oncle Olaf ! s’écria Leynina en s’élançant vers lui. Tu m’avais manqué ! Tu fais quoi ici ?
-Leynina ! Comment vas-tu ? Tu n’as rien j’espère, tu n’es pas malade toi au moins ?


À ces paroles, le visage de Leynina s’assombrit mais il n’y prêta pas attention et continua en s’adressant maintenant à tout le monde.  

-J’ai entendu parler de cette épidémie qui vous a frappé, je suis venu voir si Mère allait bien. Dans le village je n’ai vu personne alors savez-vous où je peux la trouver ?

Tous se concertèrent du regard, un malaise ambiant venait de s’installer. Seul un autre homme bedonnant osa enfin prendre la parole.

-Olaf… Mon vieil ami… Ta mère a malheureusement succombé à la maladie.

Le dénommé Olaf, resta quelques instants immobile comme si toute émotion l’avait totalement quitté. Puis il regarda chacun des habitants un par un, et demanda les poings serrés:

-Avez-vous fait tout ce qui était en votre pouvoir pour la sauver ?
-Bien sûr
, répondit la sublime jeune femme, s’écartant de Dimitri.

Car oui Dimitri, totalement désintéressé par ce qu’il se passait autour de lui, avait entreprit, pendant que se jouait cette scène tragique, la séduction de la jeune femme qui lui avait ouvert la porte. Il s’était levé de sa chaise en faisait une moue de désappointement. Il s’était ensuite approché de la jeune femme et lui avait susurré quelques mots doux à l’oreille. Puis tout en chuchotant, il lui avait demandé son nom et l’avait interrogée sur sa condition de monstre à présent. La pauvre innocente, nommée Tildra, n’avait pas résisté bien longtemps à sa voix sulfureuse, il le voyait bien. Rouge comme une pivoine, elle tentait de rester sur ses gardes mais la partie était déjà remportée par le jeune homme au costume blanc. *Ce fut simple mais divertissant* se dit-il presque comblé.

-Bien sûr que nous avons fais ce que…

Elle ne put terminer sa phrase car une chose verte, tomba du plafond. Suivi de très près par une autre chose, enfin une personne à l’allure bien étrange. Les yeux rouges vifs. Le corps apparemment gelé. Dimitri jeta un rapide coup d’œil autour de lui. Fauteuils, tables, chaises, tapisseries, vases, objets de décoration, cheminée. Rien n’était réellement adéquat à une utilisation belliqueuse. S’il devait y avoir affrontement il devrait…

Sa pensée s’arrêta. Une chose qu’il n’avait absolument pas prévue se passa. Une chose dont il était loin d’imaginer la possibilité s’accomplit devant ses yeux.


-Heu.....Salut !

La chose verte avait parlé ! Dimitri, écarquilla les yeux, sans aucune retenue alors qu’il observait la chose verte, qui avait apparemment une forme de petit dinosaure, se battre. Puis reprenant ses esprits, et voyant que le petit dinosaure commençait à être en difficulté, il s’élança à son tour dans la bataille.
Malgré son étonnement, il avait tout  de même réussi à comprendre une chose en observant le combat. Le corps gelé recherchait seulement une chose, le cœur du dinosaure. Mais dans quel but ?
*Peut-être qu’en recherchant la même chose chez lui nous trouverons le moyen de le stopper.* Ce qu’il fit, en prenant soin d’éviter tous les éléments fragiles de la maisonnée, moins de casse il y aura moins il serait endetté, il s’approcha du corps gelé évitant les coups de celui-ci et du dinosaure. Il se plaça subrepticement derrière lui et lui enfonça son bras dans la poitrine. Atteignant ce qu’il pouvait considérer comme le cœur, il le brisa et le corps gelé s’affaissa. *Etonnant* se dit-il.

Il se tourna ensuite vers le reste de l’assistance, après avoir retiré son bras de la poitrine de l’ « homme » aux yeux rouges.


-Bon, j’ai mérité un briefing maintenant ?



Dernière édition par Dimitri Van Lester(Sanji) le Ven 19 Sep - 17:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Sam 30 Mar - 16:33

Dans le style tragi-comédie on aurait jamais fait mieux, le coté tragique était assuré par Olaf et le reste des villageois. Olaf parla à sa nièce, quand à Dan il commençait à s’interroger sur ses fameux cœurs gelés. Il semble avoir un point faible le "cœur" mais comment expliqué la maladie? Un virus, une bactérie, un prion? Comment se transmet-elle? Et surtout il faut arrêter la contagion. Olaf avait demandé des nouvelles et celle-ci était plus que mauvaise.

J'avais compris que le capitaine était arrivé trop tard pour sa mère. Il devait comme n'importe quel endeuillé chercher une cause et des responsables. Je voulais éviter que la situation entre eux ne se détériore. Je m'approchais et me voulant rassurant je posais la main sur son épaule et d'une voix rassurante je lui glissais ses mots qui je l’espérais l'aiderais.

-Capitaine, je suis sûr qu’ils ont fait leur possible. Je vais trouver ce qui est responsable du décès de votre mère. Je percerais les mystères de ce mal je vous le jure!

Quant au côté comique, le jeune homme au costard blanc jouait les Don Juan, on croyait rêver au milieu des pleurs et du deuil ce freluquet draguait. Alors soit il avait lui aussi attrapé cette maladie et avait perdu toute sensibilité soit il était surchargé en hormone. Faut dire que la demoiselle était rudement jolie mais hors de question pour Dan de se pencher sur ce cas.

Le dragueur blanc fut stoppé dans son élan par une créature des plus improbable, encore plus sur une île hivernale, un dinosaure! Une espèce assez spéciale même chez mes sauriens un yoshi! Il avait des hasards vraiment surprenant et au moment même où le dino prit la parole il fut attaqué.

*Génial un spécimen venue nous rendre visite bon comment le capturer?

C'est alors tel un preux chevalier, le costard blanc vola au secours du saurien, faisant voler en éclat le projet de capture de Dan.


-Bon, j’ai mérité un briefing maintenant ?


*Purée mais quelle embrouille?! Voilà retour à la case départ il veut un briefing je vais lui en donner un!

Dan s'avança et se mit aux milieux de la pièce dévisageant l'homme au costard blanc. Mais toujours dans le souci de ne pas envenimer la situation, et tenant compte du fait que le jeune homme avait peu d'information, il garda un ton neutre pour s'exprimer.

-Un briefing? Bien, Yoshi toi aussi écoute attentivement!

Dan croisa les bras et pris un air sérieux, il avait capté l'attention de toute l'assemblée. Olaf, Leynina, la jeune femme et les autres avait arrêté de parler, certains était surpris d'autres attendais qu'il continue son discours. Dan fit un tour sur lui-même.

-Regardez vos voisins et retenez ceci, les yeux Il marqua un temps d'arrêt pour leur laissé le temps de scruté leur pairs.

- Ces créatures puisqu'il ne s'agit plus d'humain, ont deux caractéristiques, leur yeux rouges et leur soif de COEUR!

Personne parmi les villageois ne semblait surpris, parmi ses personnes non surprise je comptais le dragueur, Le yoshi lui semblait plus dubitatif.

-Dans cette pièce tous nous avons eu affaire à eux, et vous avez remarqué ce qui s’est passé lorsqu'il a brisé le cœur de glace. Il pointait le jeune homme en costard du doigt, sans se retourner, il balaya la salle pour s'assurer qu'il avait la pleine et entière attention de la salle.

-Etant une maladie, il y a un vecteur, aussi pour votre sécurité évité de toucher de rénifler...Bref d'approcher les restes de ses créatures. Je vais installer un labo sommaire dans une des maisons abandonné du village et je chercherais ce qui cause cette maladie!

Dan s'arrêta, et avança vers la personne qui semblait être le chef du village et se rangea entre Olaf et lui, le chef était juste un peu plus grand que la moyenne, un manteau épais en fourrure d'ours et un chapeau en peau de lapin. La Jeune femme qui se faisait draguer il a quelques minutes s'avança au centre. La jeune femme qui était timide et qui rougissait devant un seducteur avait laissé place à une femme très sérieuse.

-Ça suffit d'abord ce jeune homme, puis vous et enfin cette chose verte! Vous faites irruption ici sans y avoir été invité trainant derrière vous ces malheureux qui ont péri nous mettant en danger! Le conseil des anciens et moi-même venions juste de prendre une résolution arrêté la pandémie.

S'adressant à Dan, d'un ton sévère mais juste.



-Quant à vous le briefing c'est à moi de le faire! Et pour votre labo il vous faut mon autorisation et au vu de la situation nous en aurions besoin quelqu'un se chargera de vous trouver ce qu'il vous faut!

Dan était bouche bée. Un vent froid et violent pénétrait au même moment par la porte défoncée si l'on pouvait encore parler de porte.

*Dit donc faut pas la titiller celle-là?!* En l'observant de plus près cette jeune femme avait tout pour être chef. Sa longue chevelure brune descendait, sans broncher malgré le vent froid qui pénétrait la pièce. Elle portait une robe traditionnelle de l'île ajoutant un charme rustique à sa beauté. Le foulard noir qui couvrait une partie de ses cheveux était avec ses bottes, ses seules protections contre le froid. Sa robustesse s'affichait comme évidente sinon comment pourrait-elle supporter la morsure du froid sinon?

-Et puis il convient de vous présenter avant toute chose.

A ce moment elle fit une chose qui déconcerta Dan, peut-être un peu par jalousie, cela lui donna aussi envie de gerber. Avec une voie des plus douces elle dit:

-Je suis Tildra, pour ceux qui ne le savent pas encore. Puis elle se retourna vers Don juan, en lui faisant un clin d’œil très discret.

*Pfff, deux mots doux et le tour est joué, heureusement je ne suis pas là pour ça, mais quand même shit! Bon premier arrivé premier servit.*.

Dan s'avança d'un pas pour se présenter.

-Bonjour à tous, je suis Dan, scientifique et chercheur pour vous servir!

Revenir en haut Aller en bas
Rolfe

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 19
Localisation : Firone
Humeur : Joyeuse !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
165/600  (165/600)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 31 Mar - 16:28

Rolfe était a présent tombé de sa fenêtre , il c'était lourdement aplatit sur le sol . Il regardait autour de lui juste après avoir parlé quand le monstre de tout a l'heure arriva brusquement dans la pièce . Il poursuivait Rolfe cela se voyait , il en voulait après son coeur vu qu’il tendait les bras toujours dans la même direction au même endroit . Rolfe essayait tant bien que mal de se débattre quand il vit que le gars en costard vint lui porter secours . Il avançait prudemment vers nous tout en prenant soins d'éviter chacun de nos coups . Une fois qui fût en position d'attaque , le gars en costard c'était mit derrière les yeux rouges et l'avait frapper en pleins coeur .

* Que cherche t'il a faire ?*

Une fois a terre le monstre ne bougeait plus , cela faisait plaisir a Rolfe de voir cette scène . C'est ensuite qu'il demanda son briefing . Rolfe le regardait perplexe , il n'avait jamais vu un homme pareille . C'est ensuite que Rolfe vit une autre personne s'avancer au milieu de la pièce , il avait l'air d'avoir des choses a dires et elles paraissaient importantes vu qu'il était sérieux . Il commença a faire son discours :


-Ces créatures puisqu'il ne s'agit plus d'humain, ont deux caractéristiques, leur yeux rouges et leur soif de COEUR!

Rolfe l'écoutait attentivement , il savait a présent que ses yeux rouges en avaient après son coeur , c'est pour sa qu'il voulait tant l'attraper . Rolfe commençait a frémir de peur , il n'avait pas l'habitude de ce genre de monstres . Le gars au centre de la pièce continua son discours :

-Dans cette pièce tous nous avons eu affaire à eux, et vous avez remarqué ce qui s’est passé lorsqu'il a brisé le cœur de glace.-Etant une maladie, il y a un vecteur, aussi pour votre sécurité évité de toucher de rénifler...Bref d'approcher les restes de ses créatures. Je vais installer un labo sommaire dans une des maisons abandonné du village et je chercherais ce qui cause cette maladie!

Rolfe était surpris quelle organisation , il se demandait ce qu'il faisait ici sur cette île . Mais au moment ou il s'apprêtait a parlez une jeune femme prit la parole :

-Ça suffit d'abord ce jeune homme, puis vous et enfin cette chose verte! Vous faites irruption ici sans y avoir été invité trainant derrière vous ces malheureux qui ont péri nous mettant en danger! Le conseil des anciens et moi-même venions juste de prendre une résolution arrêté la pandémie.

En entendant le mot 'chose verte' Rolfe tira une tronche .
*Nan mais pour qui elle se prend elle ?! *
Tout en grognant dans son coin la femme continua :

-Quant à vous le briefing c'est à moi de le faire! Et pour votre labo il vous faut mon autorisation et au vu de la situation nous en aurions besoin quelqu'un se chargera de vous trouver ce qu'il vous faut!

Rolfe n'aimais pas cette femme , elle était un peu débile pour lui mais il ne chercha pas plus loin . Quand au gars au milieu de la pièce il se présenta :

-Bonjour à tous, je suis Dan, scientifique et chercheur pour vous servir!

Alors c'était un scientifique , Rolfe comprenait mieux pourquoi il en connaissait des choses . Il regarda tous le monde et se mit a se présenter en faisant un pas en avant :

-Salut ! Moi c'est Rolfe , je suis un dinosaure comme vous pouvez le voir . Mais je suis inoffensif puisque je fais partis de la race des Yoshis qui sont des mangeurs de fruits .

Tous le monde le regardait , il commençait a être gêné .
*Pourquoi j'ai parler moi ?! *
Il commença a raconter ce qu'il savait lui aussi a propos de ces yeux rouges :

-Je sais quelques infos si vous voulez bien m'écoutez

Il regardait autour de lui et vit plusieurs personnes lui faire un oui de la tête , Dan lui dit de s'avancer au milieu de la pièce pour parlez , quand au gars au costard il n'avait l'air guère emballé . Une fois au centre de la pièce il prit la parole :

-Eh bien voilà , c'est en partie a cause de moi que cette bête est venue jusqu'ici car elle me poursuivait . Donc j'en suis désolé . Ensuite , je connais quelques trucs sur eux car ils possèdent une très grande rapidité et aussi une grande force . Et pour finir se sont des monstres très agiles car ils sont une grande aisance dans les arbres , que ce soit pour monter ou pour y descendre .

Personne ne parlait comme si tous le monde était captivé par ce qu'il disait , il prononça une dernière phrase :

-Voilà j'espère que sa vous a encore plus renseigner !

Il se retira du centre de la pièce et se mit a côté gars bien fringué en lui adressant un petit regard .

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Ven 5 Avr - 1:54

Le jeune homme aux cheveux ébouriffés s’avança alors, il semblait contrarié, mais par quoi ? Dimitri se le demandait, mais ce qui était sûr, c’est que le jeune homme ne l’appréciait guère. Cela se reflétait dans toute son attitude et la marque la plus flagrante surviendrait plus tard.

-Un briefing ? Bien, Yoshi toi aussi écoute attentivement! Regardez vos voisins et retenez ceci, les yeux. Ces créatures, puisqu'il ne s'agit plus d'humain, ont deux caractéristiques : leur yeux rouges et leur soif de CŒUR! Dans cette pièce tous nous avons eu affaire à eux, et vous avez remarqué ce qui s’est passé lorsqu'il a brisé le cœur de glace.

C’est alors que le jeune homme transpirant la désinvolture fit le geste qui scella ses relations avec Dimitri. Il le pointa du doigt, sans même le regarder. Certes il était intelligent, il avait une capacité d’observation et de conclusion assez développé mais cela ne l’empêchait pas de respecter un minimum de politesse. Dimitri fut désarçonné par cet outrage mais ne laissa rien paraître. Ce jeune homme ne l’aimait pas, soit, mais il était quelqu’un de très provocateur. Déjà, ce négligé avait cassé son petit effet mais en plus il était impoli avec lui. Il allait se faire une joie de le titiller.

-Etant une maladie, il y a un vecteur, aussi pour votre sécurité évité de toucher de renifler... Bref d'approcher les restes de ses créatures. Je vais installer un labo sommaire dans une des maisons abandonné du village et je chercherais ce qui cause cette maladie!

Il disait tout de même des choses sensées, le moment venu Dimitri devrait tout de même être à son écoute. Notre jeune homme au costume blanc se demanda à qui ce garçon apparemment savant s’adressait en disant Yoshi. C’est alors qu’il vit l’espèce de dinosaure aux aguets lorsque ce mot fut prononcé, il comprit dès lors que cette chose n’était pas quelque chose de totalement incroyable mais une véritable race répertoriée dans les livres de sciences. Tandis qu’il avait de telles pensées, il vit Tildra s’avancer prenant plus d’assurance à chaque pas, elle se métamorphosait sous ses yeux, se rendant encore plus attirante à ces yeux. Elle s’exprima alors avec force et autorité, mettant, il en était persuadé, le jeune homme qui avait pris la parole mal à l’aise. Elle avait l’air agacée, comme si tout ce qu’il se passait perturbait son petit ordre bien défini et chamboulait tous ses plans. Pourtant, elle donna tout de même son aval pour le labo de recherche. Enfin, elle finit sa tirade en exigeant des intrus qu’ils se présentent.

-Je suis Tildra, pour ceux qui ne le savent pas encore.

Et elle fit juste ce qu’il faut pour agacé le jeune homme, Dimitri l’avait remarqué. *Elle est géniale* se dit-il presque avec fierté. Tildra lui avait adressé un discret clin d’œil qu’il n’était apparemment pas le seul à avoir remarqué. Mais l'autre jeune homme fit comme si de rien n'était et se présenta en premier, sans doute pour montrer sa bonne fois.

-Bonjour à tous, je suis Dan, scientifique et chercheur pour vous servir!

*Dan, donc, eh bien cher Dan, je me ferais une joie de t’exaspérer à souhait.* Le blond amateur de cigarette, ayant pris connaissance du nom de son opposé, avait une furieuse envie de le taquiner jusqu’à l’énervement pur et simple. Mais il avait encore le temps, le Yoshi fit un pas en avant et se présenta à son tour.

-Salut ! Moi c'est Rolfe, je suis un dinosaure comme vous pouvez le voir. Mais je suis inoffensif puisque je fais partie de la race des Yoshis qui sont des mangeurs de fruits. Je sais quelques infos si vous voulez bien m'écouter.
Eh bien voilà, c'est en partie à cause de moi que cette bête est venue jusqu'ici car elle me poursuivait. Donc j'en suis désolé. Ensuite, je connais quelques trucs sur eux car ils possèdent une très grande rapidité et aussi une grande force. Et pour finir se sont des monstres très agiles car ils sont une grande aisance dans les arbres, que ce soit pour monter ou pour y descendre.


Ainsi, cet espèce était non seulement douée de parole mais en plus, ils se donnaient des noms entre eux. Celui-ci s’appelait Rolfe, nom très peu ordinaire tout comme la condition de son peuple. Dimitri fut une nouvelle fois surpris de voir que cet animal de forte corpulence était capable de lui fournir des informations plus qu'intéressantes. Ainsi les corps gelés, ou cœur de glace comme il se plaisait à les appeler, était doté d’une force surhumaine, une chance que celui dont il avait arraché le cœur soit déjà occupé avec le Yoshi. Ce dernier n’avait d’ailleurs pas l’air très sûr de lui, il termina sa prise de parole par un « Voilà j'espère que sa vous a encore plus renseigner ! » et prit place à côté du jeune homme au costume blanc l’invitant à se présenter à mon tour. Il était temps de briller. Il s’avança avec une lenteur qui laissait aux autres personnes présentes le soin d’admirer toute sa personne, sa prestance et son maintien. Il se voulait aussi majestueux et désirable que possible. Après avoir pris place au centre de la pièce, il s’inclina bien bas devant Tildra et prit enfin la parole :

-Je vous souhaite le bonjour, gente dame, je me nomme Dimitri, à votre service, dit-il avec la voix la plus mielleuse qu’il se connaissait.

Il se redressa et s’adressa à toute l’assemblée, toujours avec cette voix mielleuse qui semblait particulièrement irriter le jeune Dan.

-Je ne puis vous apporter autant d’information que mes deux confrères ont pu faire avec tant de brio. Mais il m’est possible de vous apporter toute l’aide dont vous aurez besoin contre cette maladie qui détruit vos famille, je pense notamment à vous Olaf et à toi ma petite Leynina. Je ne suis pas apte à ressentir la souffrance que vous éprouver mais je peux vous aider à vous débarrasser de  ce fléau. Tildra, je suis votre humble serviteur, faîtes de moi ce qu’il vous plaira. Je me permettrais seulement de vous demander quelques habits qui siéront plus que ceux que je porte à ce climat.

Il s’inclina de nouveau en souriant imperceptiblement. Il avait, à coup sûr réussi son coup. Personne ne saurait jamais ce que lui avaient coûté ses quelques phrases mais il était satisfait de son effet. Il n’avait aucunement envie d’aider ces gens, son but était d’atteindre Tildra et c’était fait, il n’avait, selon lui, plus rien à faire sur cette île mais le désir de provoquer l’autre jeune homme étranger était trop fort. Il devrait donc s’affubler de cette tâche le temps de son séjour.

Tildra ne tarda pas à lui répondre, alors qu’il reprenait place parmi les autres convives. Elle le remercia pour cet engagement dont il faisait preuve et loua son grand cœur puis demanda doucement à Leynina d’aller chercher quelques vêtements chauds pour les nouveaux arrivants, bien que Dan n’en est pas tellement besoin. Le Yoshi non plus d’ailleurs.

Lorsque la petite revint tout le monde était en effervescence, Dan parlait avec les hommes du conseil pour savoir où se trouverait l’emplacement de son labo. Dimitri s’approcha de l’enfant et lui prit le manteau en fourrure et les gants en cuir qu’elle lui avait ramené. Ils étaient étrangement tout à fait à sa taille.


-C’était à mon grand frère, il te ressemblait beaucoup, lui souffla-t-elle.

Il ne fut pas touché par ce qu’elle venait de dire mais quelque chose d’étrange se passa à l’intérieur de lui comme si une ancienne notion, tentait de refaire surface dans son esprit. Il n’y prit pas attention et l’effaça d’un secouement de tête.

Les hommes semblaient enfin s’être mis d’accord. Ils sortirent donc et se dirigèrent vers la plus petite maison du village, elle aussi abandonnée. C’était sans doute la plus délabrée de toutes, laissée à l’abandon depuis bien longtemps. Peut-être le lieu de la première infection. Dimitri en saurait plus en les écoutant discuter, il s’approcha d’un peu plus près pour écouter leur conversation.




Dernière édition par Dimitri Van Lester(Sanji) le Ven 19 Sep - 17:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Sam 6 Avr - 3:10

Dan fut suivi de près par le Yoshi, qui en plus donna des renseignements assez intéressants. Les cœurs gelés étaient assez rapides et agiles, et inutile de se planquer en hauteur ils nous suivront sans peine.

*Ok, c'est noté, glacée mais pas impotent.

A son tour le chevalier blanc se présenta, enfonçant un peu plus le couteau, avec une déclaration très guimauve.

-" Tildra, je suis votre humble serviteur, faîtes de moi ce qu’il vous plaira."

* Quel histoire?! Dimitri, le cheval blanc et le chateau!. Nota Béné pour plus tard buter un cheval blanc si j'en vois un!* Dan écarquilla les yeux, il n'en croyait pas ses oreilles, il en rajoutait une couche. L'intriguant faisait pensé à ces personnages de contes de fée, il ressemblait à ces hommes qui charmait les femmes avant de les brisés en deux pour marivauder avec d'autres jupon.

Et en plus la belle tombait dans le panneau! Tildra se précipita littéralement vers le jeune homme pour le remercier généreusement pour son engagement. Dan bien que déçu par l'attitude de Tildra du admettre quand situation de crise voir un étranger s'impliquer à se point donnait du baume au coeur. Cependant il n’écartait pas la possibilité qu'il veuille simplement impressionné sa proie. Conscient qu'il n'est pas des plus objectif il décida de l'impliqué comme n'importe qui dans l'affaire des coeurs gelés.

Il y avait quelques anciens qui s'approchèrent de Dan. Trois vieux moustachus apparurent derrière lui. Sur le coup Dan sursauta, la mine réjouit des papis le calmèrent, ils étaient une copie des uns des autres, un bonnet en cuir bordé de laine, un manteau marron décoré de petit triangle orange rouge et vert. Dan appréciait la tenue qui sied aux vieillards, mais il ne perdit pas le nord et se concentrât sur l'enquête.

-Bonjours, Messieurs! dit-il chaleureusement.

-Je suis Firsto, l'ancien des anciens dit -il en souriant. -Nous avons entendu votre projet et Tildra semble être d'accord alors permettez que je vous montre votre labo mais également le premier foyer de contagion..

-Mais, sans vouloir vous offensez j'ai besoin d'une maison avec du matériel et des ressources particulière. Dan fut interrompu par Firsto.

-Ne vous inquiétez pas je suis médecin, à la retraite depuis quelque année, néanmoins mon labo n'as pas pris une ride. J'ai bien entendu fait quelque recherche mais je n'ai fait de la recherche que de mon jeune temps et de se côté je suis rouillé.

Bien je vous suis Docteur Firsto. * Je me disais aussi son vocabulaire, le choix du labo sans trop me demander c'était trop fort, je suis content qu'un homme comme lui soit la*

Les papis tournèrent les talons pour se diriger vers l’extérieur, suivit de près par Dan. Ils n'eurent pas à marcher longtemps la maison ou le premier cas fut detecter. La maison avait été abandonné depuis longtemps pensa t-il mais une déclaration du vieux médecin le ramena à ce qu'avait dit Rolfe. La maison avait le toit percé, les portes et les fenêtres déchirés, non il n’exagérait pas en pensant cela.

-Cette maison à été le théâtre d'une crise d'engelure comme je l'ai baptisé, une personne venait de succombé et une veillée avait lieu le jour suivant, la majeur partie de la famille était, le corps dégagea une aura froide, on vit l'air froid s'écouler par toutes les ouvertures. Alors des cris monstrueux mêlant peur et panique sévèrement, la créature lacérait les corps écrasés contre les sorties, déchiquetant celle-ci au passage. Les quelques bucheront du village tirèrent sur la maison et le gelé sauta en perforant la chaumière devenu en quelque secondes un cimetière.

Dan avait sentir les déplacements d'air dans leur dos, au vu du profil il savait de qui il s'agissait. Mais il lui avait laissé le temps d'écouté aux portes pour ne pas avoir à répéter.

-Dimitri, ne soit pas timide approche toi, il est bon que tu entendes la suite.

Il pensa également au yoshi, celui-ci semblait volontaire et courageux. Et puis lui aussi était impliqué, coincé sur une île hivernale rongé par une maladie, autant le mettre au parfum.

-Rolfe, rapproche-toi, cela pourrais t’intéresser toi aussi!

Firsto après avoir fini son histoire demanda à une jeune femme de lui ramener des équipements d'une autre maison situé dans la ruelle en face. Elle rapporta des vêtements épais, des combinaisons étanches en coton à maille serrer renforcer par du plastique facile à traiter avec des bactéricides et autres produits d'hygiènes. Il proposa de rentré inspecter la maison, la jeune femme apposa sur leurs têtes deux "scaphandriers", relier au la maison d'où elle sortie le matériel.

Dan entra dans la maison en compagnie de Firsto, tout les deux avaient pris les mesures nécessaires pour n'enlever aucune trace dans la petite maison. Le vieillard avait déjà inspecté les lieux et lui montra la pièce où était le malade. Mais rien de bien particulier n'en sortie, a part que la chambre semblait équiper pour des malades atteint du Tribal sanguinaire. C'est en sortant qu'il aperçut des restes de poissons.

Sortie de ce capharnaüm, Dan interrogea l'ancien sur les ressources de l'île. Le bois et la pêche étaient les principales ressources. la bourgade d’où venait Olaf et Dan, était devenue déserte car les habitants se croyait victime du dieu de la montagne, priant ainsi jusqu'à ce que les cœurs de glace les attaquèrent.

Revenir en haut Aller en bas
Rolfe

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 19
Localisation : Firone
Humeur : Joyeuse !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
165/600  (165/600)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 28 Avr - 14:01

Rolfe avait finit de se présenter, c'était au tour du jeune homme élégant. Il se présenta sous le nom de Dimitri, il était d'ailleurs prêt a être aux services des dames. Il dit avec une voix particulièrement mielleuse qui faisait du bien aux oreilles de Rolfe :

- Je ne puis vous apporter autant d’information que mes deux confrères ont pu faire avec tant de brio. Mais il m’est possible de vous apporter toute l’aide dont vous aurez besoin contre cette maladie qui détruit vos famille, je pense notamment à vous Olaf et à toi ma petite Leynina. Je ne suis pas apte à ressentir la souffrance que vous éprouver mais je peux vous aider à vous débarrasser de ce fléau. Tildra, je suis votre humble serviteur, faîtes de moi ce qu’il vous plaira. Je me permettrais seulement de vous demander quelques habits qui siéront plus que ceux que je porte à ce climat.

Suite a cette phrase Tildra alla remercier convenablement le gars en costard, puis plus tard Leynina revint avec des vêtements chauds. La petite Leynina s'approcha de Rolfe avec des affaires chauds :

- Tiens petit Dinosaure vert, des gants, un bonnet , une longue veste en fourrure et une belle écharpe qui était a ma Grand mère. Je peut te demander un service ?

- Ouais bien sûr. dit Rolfe tout content qu'il eût une tâche a faire

- Cette écharpe était a ma Grand mère, donc j'aimerais que tu en prennes soins, c'est d'accord ? dit elle d'une petite voix, qui prouvait quelle était au bords des larmes.

- C'est d'accords !

La petite fille fit un câlin à Rolfe pour le remercier de son geste et ainsi d'aider son île et ses habitants de la terreur des cœurs de glace. Elle s'en alla vers Dimitri pour lui donner à son tour des vêtements. Rolfe regardaient autour de lui et vit Dan avec trois vieux qui parlaient avec lui. D'après ce qu'avait entendu Rolfe, l'ancien des anciens s'appelait Fisto. Ils commencèrent a sortirent dehors et Rolfe les suivis par curiosité. Une fois dehors ils se trouvèrent devant une maison abandonnée qui était dans un sale état. Le gars en costard avait aussi suivis, ce qui étonna Rolfe au plus haut point. Dehors Rolfe se sentait pas du tout en sécurité et avait peur de se faire attaquer par ses yeux rouges, il renifla le sol pour sentir les environs lorsque Dan l’interpella :

-Rolfe, rapproche-toi, cela pourrais t’intéresser toi aussi!

Le vieux Firsto termina son histoire, et Rolfe aperçut une jeune femme qui apportait une tonne de matériel qui devrait être utilisé pour rentrer dans la maison, Dan et le vieux Fisto entrèrent immédiatement quand à Rolfe il ne préféra ps rentrer, il pensait que sa allait sentir le moisis ou il y allait avoir des cadavres en putréfactions. Rolfe regardait dans les environs, il vit une grenouille aux allures étranges, elle était blanche et bleu avec des pois rouges, ce qui intrigua Rolfe. Il commença a la suivre, ses grands bonds allaient loin ce qui fit presque courir Rolfe. Il s'éloignait de plus en plus du village, mais il ne s'en apercevait pas car il la grenouille était trop captivante pour lui. Soudain le grenouille disparut et Rolfe ne la vit plus :

- Elle est passer où ? dit Rolfe

Il renifla et sentit une odeur bizarre pas loin du lieu où il était, exactement la même odeur que dans la maison abandonnée. Un frisson traversa le Yoshi, il prit son courage a deux mains et continua de suivre la piste, même si il y avait beaucoup de neige, le nez de Rolfe sentait tout. D'ailleurs il se rapprochait de plus en plus de l'odeur et arriva près d'un lieu. Rolfe écarquilla les yeux,jamais il n'avait vu sa, des tonnes et des tonnes de corps ensanglantés étaient posés là. Pleins de sang et de pourriture régnait ici :

-C'est......c'est.......le repère des monstres ! dit il pétrifié

Plus loin dans le fond du repère, il put apercevoir deux coeurs de glace qui se battait pour un corps, Rolfe était dégoûté par leurs comportements. Mais a cause du froid Rolfe éternua d'un seul coup et les deux ennemis se retournèrent dans sa direction :

-Oh nan......HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA

Rolfe gueula et courut le plus vite possible jusqu'au village, une fois arrivé il ouvrit la porte et cria à travers le bâtiment, il vit Dimitri et Tilda discuter, il fonça sur eux , et il tomba sur eux.

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 28 Avr - 17:16

-Dimitri, ne soit pas timide approche toi, il est bon que tu entendes la suite.

*Timide ? Moi ? Que croit-il dire de moi lui* Dimitri fit la moue et ne s’approcha pas plus que ça, il distinguait à peine de ce que le dénommé Firsto disait. Timide, non, curieux oui. Il n’avait pas besoin de l’invitation de Dan pour s’approcher et écouter. Il lui avait enlevé toute envie de s’intéresser à l’histoire des villageois, il préféra donc reporter son attention sur Tildra. La jeune femme, apparemment très influente dans le village devenait de plus en plus intéressante. Si quelqu'un devait lui en apprendre plus sur le village ça ne pouvait être qu'une belle femme comme elle et sûrement pas un vieux savant qui avait presque tout perdu de son savoir faire.
Il s’approcha donc d’elle et lui murmura :


-Alors comme ça votre village à une sombre histoire, puis-je l’entendre de votre digne bouche ?

Elle cacha son sourire derrière sa main, comme si Dimitri aurait pu en être dupe, se racla légèrement la gorge puis déclara sur le même ton que son interlocuteur.

-Voyez-vous, ici, sur Bröz nous avons toujours vécu en paix et en harmonie, nous vivions des produits de la pêche et de l’exportation du bois. Mais un jour, une personne tomba malade. Ce n’était pas une maladie comme les autres. Cette personne, qui vivait ici a été soudain prise de spasmes. C’est moi qui me suis occupée d’elle le temps de sa maladie. Et je peux vous assurer, Dimitri, que cette maladie n’était pas naturelle. Bonfayer, c’était son nom, a souffert le martyr, il se tordait dans tous les sens, il ne dormait plus tant la douleur était forte. Ses yeux se sont peu à peu injectés de sang et son corps est devenu de plus en plus froid avant même qu'il meurt. Les habitants de ce village sont superstitieux, ils croient unanimement qu'une sorte de dieu de la montagne nous aurait envoyé une malédiction, certains de nos jeunes guerriers se sont rendus dans cette montagne pour le défier ou que sais-je. Mais je ne crois pas qu'un dieu soit derrière tout ça. J’espère sincèrement que ce Dan pourra nous donner une explication plus satisfaisante. J’aimerai que cette maladie arrête de se propager.
-Je n’aime pas spécialement ce jeune homme mais je dois reconnaître qu'il a l’air intelligent. Il devrait pouvoir vous aider comme vous le désirez. J’espè…
-HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !


Dimitri ne put continuer sa phrase, Rolfe venait de leur tomber dessus. Il avait l’air paniqué. Il les regarda terrorisé puis réussi à articuler quelques mots. Dimitri réussit à décrypter quelque chose. Apparemment, un lieu de repère pour les cœurs de glace aurait été repéré par le petit dinosaure. Malheureusement, il était poursuivi.

-Rolfe, debout, toi et moi on s’en va. Ils te suivent ? Qu'à cela ne tienne, on va les éloigner d’ici. Aller reprends-toi ! Tu veux que ces villageois meurent par ta faute ? Non ? Alors bouge-toi !!!

Le jeune homme releva difficilement le dinosaure et l’entraîna dans sa course laissant Dan avec les villageois, il n’apprécierait sûrement pas, mais au moins la diversion qu'il allait mener avec Rolfe lui laisserait peut-être le temps de découvrir la cause de cette maladie.

-Aller petit yoshi ! On va se rendre dans la montagne, tu es plus rapide que moi, vas-y, je t’y rejoins. Surtout essaie de ne pas semer les cœurs de glace, il faut à tout prix les garder éloignés des villages.

Ils se séparèrent donc, et le groupe qui les pourchassait également. La plus grande partie suivit Rolfe, tandis que seulement une demi-dizaine suivit Dimitri. *Bah dis donc ! Je ne dois pas valoir grand-chose* déplora-t-il. Mais tant pis. Il n’était pas ce qu'on appelle un philanthrope, mais il avait fait une promesse, et bien qu'il soit quelque peu volage, il respectait ses promesses. Il courut aussi rapidement qu'il put mais les cœurs de glace étaient bien plus rapide que lui. Ils le rattrapèrent en un instant. Il était encerclé. Il n’avait plus le choix, il devait se battre, seul, face à ces monstres surhumains. Il se jeta alors sur celui qui était en face de lui. Lourde erreur. Il ne réussit même pas à faire bouger son adversaire d’un pouce. Heureusement il était assez rapide pour esquiver le poing qui se dirigeait droit vers son cœur. Malheureusement, il se retrouva le dos contre un autre cœur de glace. Il était dans une mauvaise posture, il ne parvenait qu'à éviter les coups et les rares qu'il infligeait semblaient ne faire aucun effet. Il continuait tout de même a essayé avec l’énergie du désespoir. Mais ce fut en vain. Les cœurs de glace s’amusaient avec lui, bien que le mot et le sentiment devait maintenant leur être étranger. Ils le ballottaient dans tous les sens, jusqu'à ce que, exténué, il finisse à terre. Les cœurs de glace s’approchèrent, resserrant de plus en plus le cercle autour de Dimitri et lorsque l’un de ses assaillants s’apprêta à lui retirer son cœur, il s’enflamma tout d’un coup et tomba à la renverse laissant apparaître une troupe de jeunes hommes. Ils enflammèrent tous les autres corps sans leur laisser le temps de se défendre et regardèrent le brasier. *On peut donc les tuer autrement, c’est une chose à retenir, ce zippo me sera étrangement d’une aide précieuse.* Les jeunes hommes aidèrent Dimitri à se lever et lui demandèrent comment il se portait.

-Je vais bien, répondit-il soulagé mais également contrarié, je suis un peu, comment dire blessé dans mon orgueil mais je vais bien. Par contre je dois retrouver quelqu'un qui avait plus de ces choses à sa poursuite que moi. Je dois y aller.
-C’est ça oui
, rétorqua l’un des jeunes hommes, Tu n’es pas capable de te défendre contre ceux-là mais tu veux aller aider ton ami. T’es drôle. Laisse-nous y aller à ta place. Décris-nous ton ami.
-Sûrement pas. Si vous voulez aider vous venez avec moi, mais il est hors de question que je reste ici à ne rien faire.


Les jeunes hommes secouèrent la tête en riant d’un air moqueur mais acceptèrent la proposition de Dimitri. Ils l’accompagnèrent donc à la recherche de Rolfe.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cœur de Glace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cœur de Glace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Cherche joueur de hockey sa glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: West Blue :: Île de Bröz-
Sauter vers: