PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cœur de Glace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Rolfe

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 19
Localisation : Firone
Humeur : Joyeuse !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
165/600  (165/600)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 2 Fév - 11:00

Décidément cette équipe de choc avait tout les malheurs du monde sur leurs dos, en effet, il était à présent poursuivis par les soldats. Rolfe courait du mieux qu'il pouvait, en même temps courir était une des choses qu'il savait le mieux faire, mais passons. Le pire était à venir, non seulement ils étaient poursuivis par les soldats mais en plus, une horde de coeurs glacés leurs faisaient face. Que dire ? C'était belle et bien une situation catastrophique. Rolfe ne sachant que faire fit demi-tour en direction des soldats qui eux aussi rebroussèrent chemin en voyant les coeurs glacés. Soudain tel un héros, Dan prit la parole à l'attention de tous :

-Messieurs, loin de moi l'idée de jouer les grands orateurs, mais nous devrions nous serrer les coudes !

Dan avait raison, se battre n'avait aucun sens à ce moment précis, et même avant...

-Cet abruti connais ma sœur! Bien remettons nos comptes à plus tard! Exécution de la manœuvre TOUT LES PINGOUINS DEHORS!!

*C'est quoi ça ? * se demandait Rolfe.

Il n'eût pas le temps de se poser plus de questions que Dan en tant que meneur, nous conduisaient au village, seulement le chef et deux de ses hommes les retenaient pour nous laisser le temps de nous enfuirent. Rolfe avait de la peine malgré tout pour ces hommes qui voulaient tant sauver leur chef, et que celui-ci voulaient absolument nous protéger et agir comme un véritable héros. Ils arrivaient enfin au village, avec les cris des soldats l'alerte vu vite entendue. Les coeurs de glaces allaient sûrement leurs faire un coucou dans très peu de temps, la jeune Tildra appuya sur un bouton qui fit sonner dans tout le village une sonnerie d'alerte. Tout les habitants ayant l'habitude, se protégeaient et barricadaient leurs maisons, quant à nos héros ils s'étaient réfugiés à l'intérieur de chez Tildra. Rolfe commençait à trembler de peur vu le silence qui régnait, il allait parler lorsque le gars en costard mit la main sur sa bouche. Rolge ne comprit pas toute suite pourquoi il avait agit ainsi, mais il le sût bien assez tôt :
Des bruits de pas se faisaient entendre à l'extérieur, étaient-ce les coeurs glacés ?


*Pitié pitié pitié.....pas ça, je le sens absolument pas....*

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Ven 14 Fév - 1:56

Ils étaient donc encerclés sans aucun moyen de s'échapper. Bien sûr Dan ne put s'empêcher de prendre la parole comme il le faisait toujours depuis leur arrivée sur l'île.

-Messieurs, loin de moi l'idée de jouer les grands orateurs, mais nous devrions nous serrer les coudes! Je ne compte pas retourner au village, et annoncer à la belle Tildra que je vous ai tous perdu pendant une bataille épique à laquelle je n'ai pas pris part !
-Cet abruti connait ma sœur! Bien remettons nos comptes à plus tard! Exécution de la manœuvre TOUS LES PINGOUINS DEHORS!!

*Ce qu'il peut être énervant ce Dan ! Il m'horripile ! Et puis c'est quoi ce nom à coucher dehors des "pingouins" ! Je ne suis entouré que de bon à rien et d'importuns, comment ai-je fait pour me retrouver dans cette situation*
pensa-t-il en secouant la tête.

Toujours était-il que cette manœuvre semblait peiner tous ceux qui en connaissaient les ficelles. Ils s'étaient tous tournés vers leur chef sachant quoi faire mais hésitant tout de même. Le regard inflexible de leur chef les réconforta et leur permit d'accomplir leur tâche. Leur leader prit les devants faisant tournoyer ses bâtons et créant une percée parmi les cœurs de glace qui encerclaient le petit groupe. Il leur donnait une voie de sortie et ils s'engouffrèrent dedans.
Dan, croyant toujours être une sorte de meneur, partait devant en agitant les bras pour servir de point de repère comme si personne n'était capable de s'orienter dans la montagne à par lui. Cela partait peut-être d'une bonne intention mais elle eut le simple effet d'agacer Dimitri un peu plus. Il se tourna alors pour ne plus faire face à ce jeune homme qui l'importunait tant. Il regarda alors dans la direction de ce grand blond, leader de cette joyeuse troupe. Il se jetai sans peur dans la bataille, les cœurs de glace étaient de plus en plus nombreux mais il ne faiblissait pas sachant très certainement que la survie de ses hommes dépendait de son endurance. Quelque part, au fond de lui, Dimitri l'admirait ou tout du moins, le respectait. Il avait un grand sens de l'honneur et malgré ses blessures, il avait su se relever et guider ses hommes d'une main de maître.
Dimitri aurait pu continuer à observer cette scène pendant encore quelques temps mais Tamja arriva à sa hauteur et, malgré leur différend, l'entraîna dans sa course. Notre tête blonde l'interrogea alors du regard.


-Ouais je sais, on s'aime pas, mais mon chef se donne du mal pour sauver nos fesses alors un peu de respect !

Dimitri ne répondit rien, pour une fois, il était d'accord avec cet homme qu'il considérait comme une brute épaisse. Tamja n'était apparemment pas dénué de toute compassion et tout en courant, il se tourna une dernière fois vers le grand blond aux bâtons et cria :

-Chef !!

Il l'invitait certainement à prendre la fuite comme les autres, mais le leader ne l'entendait pas. La distance peut-être, l'enivrement dû au combat sûrement, l'empêchait de distinguer les paroles de celui qui semblait être son second. Et soudain, comme par magie, Dan apparut encore une fois posant une main compréhensive mais ferme sur l'épaule de Tamja et adoptant un ton moralisateur, il déclara :

-Il ne tiendra pas longtemps mais si nous fonçons de nouveau tête baissée nous courrons à la catastrophe. Nous allons aider le grand blond, mais nous allons utiliser vos méthodes pour éliminer les malotrus.

L'énervement de Dimitri était maintenant à son comble, il se contenait tant bien que mal. La seule chose qui le retenait d'exploser était sa vie qui, autant que celle des autres, était en danger. Il ferma alors les yeux pour se calmer. En les rouvrant, il eut le plaisir de voir enfin les premiers signes du village qu'il avait quitté quelques heures plus tôt. Les soldats s'époumonaient afin de donner l'alerte. Le gars en costard, comme il se plaisait à s'appeler dorénavant, vit Tildra. Son visage s'était illuminé puis durcit en voyant la joyeuse troupe et ses tristes promesses arrivées. Elle appuya sur un bouton qui enclencha une sonnerie. Celle-ci déclenchait sûrement le cas d'extrême urgence.
Une fois que tous les pseudo-soldats furent dans le village, tout le monde s'activa pour former un barrage de fortune. Ils se placèrent juste derrière tandis que Tamja leur exposait son plan.


-Nous n'avons que très peu de temps, disait-il, il faut que nous frappions vite et fort. Pitt, Bratt, vous avez toujours nos lance-flammes sur vous ? Il marqua un pose en attendant la confirmation et reprit. Bien, dans ce cas vous serez notre première ligne. Corves, Niggle, vous suivrez juste derrière, votre arme favorite est le sabre, ils nous seront très utiles contre eux. Pour le reste, à mon signal, dispersez-vous. Nous allons tenter de les encercler, si nous y arrivons, nous pourrons les coincer là où nous voudront et laissez Pitt et Bratt terminer la basse besogne.

Tous acquiescèrent docilement, même Dimitri, qui semblait impressionné par ce plan élaboré en si peu de temps. Il y avait bien sûr une grande marge d'erreur et d'échec possible mais c'était celui qui était le plus efficace compte tenu de l'arrivée imminente des cœurs de glace.
Rolfe était sur le point de dire quelque chose, poser un question sans doute, quand Dimitri lui posa un doigt sur la bouche. il venait d'entendre des bruits de pas. La tension était palpable, les bruits se rapprochaient de plus en plus. Lentement, pas à pas, minute par minute. Tout le monde attendait en silence, tous les regards convergeaient tantôt vers Tamja, attendant le signal, tantôt vers l'entrée du village, attendant de voir qui allait se présenter.
Alors que Dimitri regardait Tamja, il le vit écarquiller les yeux et enfin arborer un sourire appaisé. Il suivit alors son regard et vit le leader et les deux hommes avec lesquels il avait mener le front revenir. Un vent de soulagement parcouru les troupes mais personne n'osait bouger.
Puis le silence se brisa.


-Grand frère Mortz !

Leynina, ayant échappée à la surveillance des adultes, s'était précipitée sur le grand blond. Elle courait de toutes ses forces, heureuse de voir son frère sain et sauf.

*C'était donc lui le fameux frère de cette petite. Je ne lui ressemble absolument pas ! Elle ne doit pas l'avoir vu depuis extrêmement longtemps pour me confondre avec cet énergumène.*

Mais tandis qu'il se faisait ce commentaire dans sa tête, il se rendit compte que quelque chose n'allait pas. Mortz, ne dégageait aucune chaleur. Il ne s'accroupit pas pour recevoir sa sœur au creux de ses bras, il ne sourit pas, il ne releva même pas la tête pour la voir approcher de loin. Tildra fut plus rapide que lui. Elle s'élança à la poursuite de Leynina tout en criant :

-Ne t'approche pas Leynina, ce n'est pas notre frère, ce n'est plus lui !

Ces mots à peine prononcés, une horde de cœurs glacés surgit derrière Mortz et courut vers le village. Tamja hurla à la charge en guise de signal et tous s'élancèrent dans une bataille acharnée. Les dénommés Pitt et Bratt attendirent que les monstres gelés soient assez prêt et leur compatriotes assez loin pour déclencher leurs lance-flammes. Ils firent des ravages. Les cris de douleurs qu'ils arrachaient aux zombies étaient monstrueux. Ces derniers couraient pour échapper au pouvoir destructeurs des flammes mais ils entraînaient également les autres dans leur chute.
Juste derrière les flammes, Corves et Niggle faisait également des merveilles. Ils étaient réellement doués pour manier le sabre. Aucun des mouvements qu'ils effectuaient n'étaient inutiles. Ils blessaient, tantôt tranchaient, tantôt empalaient effectuant une danse mortelle parfaite. Les cœurs de ces monstres volaient. Ce n'était peut-être que des amateurs mais ils étaient tout de même devenus des professionnels en matière de cœur de glace.
Les autres soldats et villageois capables de se battre s'étaient munis de fourche et de torche et s'était eux aussi jeté sur le champ de bataille prêt à tout pour se défendre. Mais de toute évidence leur expérience du combat était bien moindre. Les pertes du côté alliée commençaient elles aussi à se faire sentir. Pourtant plus que la peur de perdre, c'était la peur de devenir ces zombies gelés qui motivaient ces gens.

De son côté Dimitri comptait faire le tour du village et prendre les cœurs de glace à revers. Cependant, durant sa course, il vit Leynina et sa sœur aux prises avec nombres de zombies. Elles s'étaient munies toutes deux de torches et agressaient leurs assaillants ainsi mais ces monstres n'étaient pas dénués de toute intelligence. L'un des leur s'empara du poignet de Tildra et le serra si fort qu'elle ne put que lâcher prise. Après quelques minutes dans la neige sa torche s'éteignit. La belle hurlait de toutes ses forces, ordonnant à sa petite sœur de partir et de se cacher. Dimitri n'en crut pas ses yeux mais elle le fit. Tildra se retrouva alors seule face aux cœurs de glace et Dimitri ne put s'empêcher de voler à son secours. Une fois sur les lieux. Il envoya valser le zombie qui retenait la jeune femme grâce à un coup de pied retourné que le monstre reçut en pleine tête. Tildra recula alors de deux pas puis s'effondra, ses jambes refusaient de la porter. Dimitri, qui avait gagné un peu de temps, l'aida à se relever et la conduisit un pu plus loin, là où, pensait-il, personne ne pourrait l'atteindre. Mais il fut interrompu dans son acheminement par le monstre qu'il avait mis à terre et qui s'était maintenant relevé. Il le regarda enfin et comprit pourquoi la petite avait fui. Le cadavre de son frère les avait suivies.




Dernière édition par Dimitri Van Lester(Sanji) le Ven 19 Sep - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Sam 15 Fév - 14:47

Les cœurs glacés avaient déferlé à l'entrée du village, c'était une mêlée générale des plus horribles. La plupart des habitants incapable de se battre avaient pu se réfugier en lieu sur.

Du moins c'est ce que je voulais vérifié.

*Commençons, par vérifié le Labo!*

Je voulais retrouvé Firsto et m'assurer qu'il aille bien. Pendant ma course, je vérifiais qu'il n'y ai personne dehors.

*Dimitri?! Mais qu'est ce qu'il...*

Je m'arrêtais une seconde, puis je reprenais mon chemin. Il devait avoir un plan à n'en point douté.
J'arrivais devant la maison du docteur. Je frappais de toute mes forces sur l'épaisse porte en bois. Celle-ci s'ouvrit violemment. Je fus projeté en arrière quelque centimètre en arrière assis malgré moi dans la neige.

-Arrière carcasse!

Il avait un manche à balai dans les mains. Que je m'empressais de saisir entre mains. Je me relevais en gardant l'arme coincé entre mes paumes.

*Il a failli me fendre le crâne!*

Je soufflais un peu.

-Dan, tu tombe bien! dit-il depuis l'autre bout du morceau de bois.

*A première vu on dirait pas!*

Il lâcha le bâton, puis rentra dans son labo, je le suivi. Le bâtiment était faiblement éclairé, donnant une atmosphère très froide au lieu. Face à cela je preferais ne pas m'avancer plus.

-Vous aviez quelque chose à me montrer?

L'homme de science c'était enfoncé dans les ténèbres de son labo sans me répondre. Je restais à l'entrée, observant les lieux. Mais le soleil refusait d'éclairer le chemin qu'empruntait mes  yeux.

*Il essaie de me peur où quoi?!*

Apparemment il était absorbé par ce qu'il venait de découvrir. J'hésitais à le suivre dans le noir, avec le froid, et l'angoisse, un frisson me parcourait l'échine. Cependant pas question de passé pour une poule mouillé devant Firsto!


Docteur?! pourquoi le labo n'est pas éclairé?


Au fond une lumière vacillait. Je me déplaçais tant bien que mal. Essayant d'éviter
les tabourets et les quelques fiole en verre à hauteur de coude que je ne pouvait voir avec la faible luminosité.

-Approche doucement dit-il à voix basse.

Il tenait une lampe à huile dans sa main gauche, et dans l'autre un bécher rempli une substance couleur rouille.

-J'aurais aimé que ce soit un remède... Dit-il d'un air triste.

Je m'approchais pour observer ce nouveau produit. J'approchais mon visage jusqu'à ce que mon œil qui se reflétait sur le verre paraisse énorme. Puis je me rendit compte que ça grouillait, il s'agissait d'une chose vivante.

-Cette substance permet de rendre le corps plus fort! Avec ça même un vieil homme comme moi pourra terrasser une dizaine, non une centaine de corps glacés!!

Ces paroles auraient du me soulager. Pourtant...

-Docteur, une arme est une arme, de la poudre un bâton etc... Vous finirez tôt ou tard par attiré des gens encore plus dangereux que les cœurs glacés avec ce genre de recherche!

Il me jeta un regard froid mais compréhensible. Dans notre situation, on ne pouvait guère se permettre de tergiverser sur les moyens.

-Plus dangereux que ceux là!? Ce se sont nos amis, nos parents qui sont quelque parts dans ses bois! Sans souvenir, sans cœur, guider par un instinct sauvage! Et tu voudrais que j'abandonne une chance qu'il puisse reposer en paix...

Décidément j'étais l'emmerdeur de service. Je me souvenais encore des marines qui voulait la nature ball pour leur armée. Ils viendraient aussi chercher la poudre rouille pour diverse expérience. C'était objectivement dangereux et visiblement il n'avait jamais testé cette solution étrange.

D'accord en admettant que cette solution soit efficace nous n'avons pas le temps de la testé... Les cœurs glacés sont aux portes du villages et des gens se battent en se moment pour les repousser.

Firsto couru vers la sortie. Il prit soin de protéger la fiole de la lumière.

-Comment se fait-il que??

Je m'approchais pour lui expliquer que nous avions du battre en retraite face à cette horde et que nous n'avions d'autres choix que de rentré. Il se mit la main sur la visage.

-Sombre idiot, vous n'avez fait que mettre plus de gens en danger!

Au loin on entendait les bruits de la bataille mais plus proche encore un cri résonna.

-Ne t'approche pas Leynina, ce n'est pas notre frère, ce n'est plus lui !

*Tildra?!*

Il était fou de colère, il m'avait empoigné par le col et m'avait plaquer contre la porte de la maison. Le vent glacé pénétrait les lieux me fouettant le visage. Peut être que se froid avait des effets bénéfique comme l'avait publier il y a un temps un de mes camarades étudiant, car après cette bourrasque l’évidence pointa le bout de son nez.

-Un vieillard qui porte un tel poids à la force de ses bras, non mieux que cela, d'une seule main...

-Il fallait bien essayer sur quelqu'un! Dit moi qui! Qui a eu cette idée stupide de ramener cette bande d’énergumène ici mettant femmes et enfants en danger!

Je ne pouvais nier la vérité, j'avais préférer que l'on se regroupe ici pour mieux se défendre. J'avais pensé à notre survie, sans considérer le village.

-Tu n'es pas le seul responsable, mais il va falloir prendre tes responsabilités...

Visiblement Firsto avait une idée derrière la tête. Il écrasa les joues de Dan le forçant à ouvrir à la bouche et déversa le contenu de sa fiole...

Les yeux rougeoyant, Dan se relevais plus bouillant que jamais... Son corps émettait une chaleur intense... Il étouffait, mais le seul moyen évacué cela qui lui parvient à l'esprit était l'action.

Quelques minutes plus tard...

De la cendre, et quelques malheureux corps glacés inerte, marquaient le sillage de Dan. Il lui suffisait d’empoigner un objet pour qu'il commence à fumer. C'est alors qu'il tomba sur Rolfe et un cœur Glacé.


Revenir en haut Aller en bas
Rolfe

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 19
Localisation : Firone
Humeur : Joyeuse !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
165/600  (165/600)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Mer 26 Fév - 15:15

La tension était palpable, qu'allait sortir de cette porte ? Un coeur de glace ? Des milliers de coeur de glace ? Ou un villageois ? Aucun d'eux ne se pointèrent mais celui qui apparu était :

-Grand frère Mortz !

Rolfe était soulagé, lui qui croyait qu'il devait encore fuir ou essayer de ce battre, il regardait aux alentours et vit que le gars en costard et la jeune Tildra regardait l'homme devant la porte avec des yeux bizarres. Rolfe remua son nez pour sentir, ses soupçons aussi c'était confirmé, Mortz n'était plus parmi eux mais dans celui des coeurs de glace !
C'était la panique générale au village ! Les gens criaient s'affolaient, les soldats se battaient et tiraient pour ce défendre ! Et au milieu de tout ça, il y avait Rolfe. Il ne savait pas quoi faire au milieu de tout ce raffut, pourtant il devait aidé, et voulait se rendre utile et non d'être considéré comme un boulet. Il courut dehors aider des gens à ce mettre à l'abris mais à la vue d'un dinosaure certaine personne refusait de fuir...Mais en voyant des coeur de glaces ils préféraient tout de même l'aide de Rolfe. Il s'aperçut que quelques coeurs de glaces poursuivaient un jeune homme, il prit son courage à deux mains et attira l'attention des coeur de glace. Il jeta tout ce qu'il trouvait par terre, ce qui eût le don d'énerver les monstres, ayant repérer leurs sources de problème, ils se dirigèrent vers Rolfe qui ne savait plus quoi faire à présent.


- Bon je fais quoi maintenant...? se demanda t-il

Il aperçut une vieille maison, sans doute inhabitée, il se dirigea vers celle-ci et entra. Il avait une idée en tête et comptait bien l'a réussir ! Il attira les coeur de glaces à l'intérieur et les enferma dedans, mais la maison n'était pas très solide, ils n'allaient donc pas rester bien longtemps à l'intérieur. Rolfe vit une arme par terre , *sa devait appartenir aux soldats*, ce n'était pas n'importe quelle arme, c'était un joli lance-flamme prêt à l'usage. Rolfe le prit dans ses mains et sentit une force s'emparer de lui, il l'utilisa contre la maison qui s'enflamma et tua les monstres à l'intérieur.

- Non d'une pastèque....comment j'ai fait pour utiliser cet engin ?

Il n'avait pas le temps de penser à quoi que ce soit d'autres car un des coeurs de glaces avait réussit à s'échapper avant de finir cramer comme les autres de ses congénères. Rolfe utilisa machinalement le lance flamme pour l'éliminer, lorsqu'il vit Dan s'approcher de lui, Rolfe lui fit signe.

- T'a vu cet objet que je détiens ? On va faire le ménage ! dit-il fier de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 9 Mar - 14:15

Dimitri était cerné. Les cinq cœurs de glace, dont Mortz, l'avaient effectivement entouré et s'apprêtaient à lui sauter dessus. Mais Dimitri, observateur comme toujours, avait déjà en tête un plan pour les esquiver. Ils ne connaissaient pas leur force mais au vu de ce qu'il avait pu constater et entendre, la plupart de ces morts-vivants gelé n'était que de pauvres villageois. Les battre ne devrait être qu'une formalité. Ce que redoutait le jeune blond était surtout ce cher Mortz avec qui il n'avait aucune affinité mais qui, il fallait bien le reconnaître, savait se battre et se battait même plutôt bien. S'il avait gardé ses capacités en mourant, ça risquait d'être un gros problème. Cependant, il n'avait plus le temps de réfléchir. Le premier cœur de glace se jeta sur lui, tête baissée. Dimitri, comme prévu, n'eut aucun mal à l'esquiver posant une main sur son dos pour le diriger vers un autre cœur gelé qui prévoyait de le surprendre par derrière pendant que l'autre l'attaquait. Les deux s'écrasèrent au sol tandis qu'un troisième et un quatrième villageois morts-vivants s'élançaient vers lui. Il n'était décidément pas très expérimenté au combat. Ils lançaient leurs poings à tort et à travers et Dimitri évitait sans aucune difficulté. Finalement, presque ennuyé par ce combat inégal, il attrapa la tête des deux villageois et les frappa l'une contre l'autre. Les deux premiers s'étant relevés tentèrent encore une fois un assaut. Notre tête blonde les étala en un seul coup de poing.
Cet interlude passé, Dimitri fit face à Mortz qui esquissait un sourire carnassier. Il n'avait pas bougé un cil depuis le début du combat. Il regardait simplement l'action se dérouler sous ses yeux. Avait-il observé la façon de se battre de Dimitri ? S'était-il simplement délecté de ce combat inégal mais amusant ? Le jeune homme en costard ne savait que penser. Il n'arrivait pas à savoir ce que son adversaire avait dans la tête.
Le silence s'installa entre les deux hommes. Ils restaient tout deux debout, se faisant face, attendant l'un comme l'autre que l'un deux face un geste. La bataille des nerfs avait déjà commencée. Mais Dimitri ne put tenir ce combat du regard et cligna des yeux. En les rouvrant, il vit Mortz à deux centimètres de son visage, toujours avec son sourire de prédateur. Il lui asséna un violent uppercut dans le ventre et l'envoya valser quelques mètres plus loin. Dimitri n'eut pas le temps de se relever, son adversaire était déjà sur lui. Il l'attrapa par le coup et lui asséna quelques coups dans le ventre afin de l'essouffler et le jeta de nouveau un peu plus loin. Cette fois-ci, il prit tout son temps pour se rapprocher de sa proie - car pour le moment c'est bien ce qu'était le jeune homme. Dimitri se releva tant bien que mal, le souffle court. Il était maintenant plus qu'évident que Morz avait gardé ses capacités de combat mais quelque chose de pire s'était produit, sa force s'était décuplée. Notre tête blonde allait devoir ruser pour s'en sortir vivant. Pour la première fois de sa vie, il n'avait pas un, deux voire, trois coups d'avance, il était totalement décontenancé. Il ne savait pas comment réagir face à Mortz. Il apparaissait comme un mort-vivant immortel et avec une puissance folle. Ses seules faiblesses étaient, son cœur et le feu. N'ayant pas de feu sous la main, il allait devoir faire en sorte de s'approcher assez prêt pour le lui arracher mais sans pour autant perdre le sien. Il avait déjà arraché un cœur quelques heures auparavant, il se souvenait avec quelle facilité il avait pu pénétrer la chair du cœur de glace. Il ne devrait pas avoir trop de mal avec Mortz non plus, le tout était de l'approcher. Se fut alors au tour de Dimitri d'attaquer. Il tenta d'asséner un coup de pied retourné dans le flan à son adversaire qui s'approchait dangereusement de lui à l'aide sa jambe gauche.  Mais son vis-à-vis contra l'attaque en lui attrapant le dit membre. Dimitri enchaîna alors par un saut qui lui permit de lui porter un coup de sa jambe droite dans la tête comme il l'avait prévu. Le mort-vivant le lâcha déstabilisé. Il lui jeta un regard noir comme si la riposte du cloporte qu'était Dimitri n'était pas une option envisageable. Mais Dimitri était déjà repartit à l'assaut. Il sauta une nouvelle fois pour lui asséner un crochet qui envoya la tête et tout le corps de Mortz à sa suite se ficher dans la neige. Le jeune blond se positionna alors au-dessus du cœur gelé, le fixa au sol en maintenant le plus fermement possible son épaule et enfonça sa main dans la poitrine. Enfin du moins il essaya. Le corps du mort-vivant était bien plus résistant que les autres. La main de Dimitri ne pu même pas pénétrer la chair de son adversaire. Celui-ci, d'ailleurs, profita de ce moment de confusion pour projeter le jeune blond quelques mètres plus loin et se dégager ainsi de son maintien. Mortz se releva, il n'avait pas l'air en colère, furieux ou autre réaction aussi violente. Non, un subtil mélange de contrariété et de satisfaction se reflétait sur son visage. Il sortit ses bâtons de combat et les fit tournoyer en s'approchant de Dimitri. Il ouvrit la bouche, comme s'il tentait une nouvelle expérience et, contre toute attente, il dit :


-Ce changement en cœur de glace... C'est finalement la meilleure chose qui me soit arrivée. Je suis plus fort, plus rapide, plus résistant, j'ai gardé l'usage de la parole et je n'ai presque plus de faiblesse. Je suis devenu un super soldat.
-C'est ça, un super soldat qui s'en prend à ses sœurs, tu parles d'une réussite !
répliqua Dimitri en se relevant à son tour.
-Je suis mort à leurs yeux maintenant et la réciproque est vraie. Je convoite les cœurs, elles en ont un, tu connais la suite, répondit-il totalement désinvolte. Mais trêve de bavardage Dimitri, laisse-moi te montrer la différence de force entre toi et moi !

Il fonça de nouveau sur lui, l'un des bâtons tendu devant lui tel une lance de joute. Dimitri la para sans difficulté mais il avait oublié le second bâton qui, faisait office de balayette, le fit tomber à la renverse. Mortz tenta alors de lui enfoncer chacun de ses bâtons dans la tête mais le blond les esquiva habilement. Il fit également tomber son vis-à-vis en lui tirant ses jambes et récupéra, l'un des bâtons. S'en suivit une passe d'arme rapide durant laquelle chacun des protagonistes attaquaient et paraient. Mais Mortz avait bien plus de pratique au bâton que Dimitri. Il réussit à le désarmer par une parade élaborée. Il récupéra son deuxième bâton et asséna un violent coup avec ce dernier au cou de Dimitri. Les rôles s'étaient inversé, cette fois-ci Dimitri était à terre tandis que Morz le maintenait.

-C'est désagréable n'est-ce pas. Cette entrave. Alors voyons, que renferme ce torse.

Il plaça sa main sur son torse, prenant tout son temps de façon théâtrale. Dimitri se débattait de toutes ses forces mais rien n'y faisait, Mortz était trop fort. Ses doigts commençaient à s'enfoncer dans la chair du jeune homme lui infligeant une douleur insupportable. Mais l'acheminement de la main s'arrêta, cette dernière fit même marche arrière. Mortz poussa un cri d'outre-tombe alors qu'il était en train de sombrer dans le feu. Malgré la douleur, notre tête blonde réussit à se dégager assez vite pour ne pas être touché par les flammes. Lorsque Mortz tomba à terre totalement carbonisé, la silhouette du sauveur de Dimitri se révéla. Leynina était revenue, torche à la main, tendue devant elle. Elle avait une mine ferme mais lorsqu'elle abaissa son arme, les larmes se mirent à couler toutes seules. Elle ne criait pas, elle ne s'abandonnait pas au désespoir. Elle laissait simplement les larmes couler. Elle venait de tuer son frère...

Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Mer 12 Mar - 21:39

- T'a vu cet objet que je détiens ? On va faire le ménage !

Rolfe n'avait pas vu le corps glacé qui était dans son dos. Dan sauta au-dessus de son compagnon, faisant sursauter celui. Pour aller cueillir sa proie.

Dan se débattait avec le corps de glace qui fondait à chaque caresse brulante que lui offrait son adversaire.

Rolfe le lance flamme en main tentait de trouver une ouverture pour utiliser sa dernière trouvaille et aider son ami.

Le corps glacé était étreint par le jeune pirate, qui semblait chercher un peu de fraicheur au contact du corps glacé. Il le serrait si fort qu'il fini par le soulever du sol. Les bras de la pauvre victime était coincé, il ne pouvait que fondre. D'un coup de tête il repoussa Dan qui tombait au sol. C'était l'occasion qu'attendait Rolfe pour incendier le corps glacé.

Rolfe se rapprocha de Dan, qui se relevait. Celui-ci saisie le lance-flamme des mains de Rolfe et le brisa. Le dinosaure n'en croyait pas ses yeux, alors que dire de la suite!

Dan tenait l'objet briser entre ses mains, il l'observa un moment. Se mit à pleurer et le jeta au sol.

-Maudit! Maudit! Maudit! Crache feu! Trop Chauuuddd!!!

il se mit à hurler comme ci on l'égorgeait. Puis il se roula dans la neige, s'en jetait sur le visage, et exaltait comme un enfant, il tomba à la renverse euphorique. Les rires s'arrêtèrent, la silhouette rougeoyante se releva et d'un regard brulant il fit suer Rolfe.

Avait-il senti le danger? Dan se jeta sur Rolfe qu'il plaqua au sol. Dan avait réussi à maitriser le dinosaure en retenant ses bras.

-Tu va bruler que je puisse refroidir!


A ces mots Rolfe repoussa Dan de ses jambes et couru vers deux guerrier de Tamja aux prises avec un cœur Glacé. Dan rattrapa puis dépassa le dinosaure visiblement des ailes lui poussaient sur les pieds. Il frappa les deux soldats.

-A moi!
Cria-t-il en mettant un coup de poing brulant dans la face du premier.

-C'est mon cœur glacé!!
Hurla t-il en assommant le second d'un coup de pied retourner.

Les restes de son entrainement sur l'île du karaté était encore présent ne laissant aucune chance aux soldats de riposter.

Il se jeta ensuite sur le coeur glacés, un combat de monstre il n'y avait rien de technique ou de civilisé. Chacun essayait de s'emparer du corps de son ennemi.

Le produit qu'avait fait avalé firsto été surement tiré de ses recherches sur les cœurs glacés. Les coeurs Glacés cherchaient la chaleur des cœurs humains. Dan le brulant y cherchait la fraicheur pour apaiser son corps brulant. Combien de temps allait faire effet nul ne le savait.

Désormais en plus des coeurs glacés l'équipe devait se méfier de Dan au corps brulant allier ou ennemi selon se qu'il y avait de plus froid autour de lui.

Revenir en haut Aller en bas
Rolfe

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 19
Localisation : Firone
Humeur : Joyeuse !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
165/600  (165/600)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Jeu 13 Mar - 12:07

Rolfe sentait une puissance infinie à travers son lance flamme, mais il était tellement occupé à reluquer son arme qu'il ne vit pas le coeur de glace qui se trouvait derrière lui. Son ami Dan le sauva l'ayant remarqué bien avant lui. Dan avait le coeur de glace entre les mains, Rolfe essayait de viser du mieux qu'il pouvait car il ne voulait pas blesser Dan, enfin le cramer en soit.
Le coeur de glace repoussa Dan par terre, c'était l'occasion unique pour Rolfe de le tuer, d'un brève mouvement il appuya sur la détente et brûla net le monstre face à lui. Il s'avança vers son ami pour voir si il allait bien, mais contre toute attente il brisa son arme violemment. Rolfe le regarda choqué :


- Mon arme.....dit-il avec les larmes aux yeux.

-Maudit! Maudit! Maudit! Crache feu! Trop Chauuuddd!!!

Rolfe sursauta, il ne comprenait absolument pas ce qui se passait, soudain il lui sauta dessus :

-Tu va bruler que je puisse refroidir!

Rolfe se débattait du mieux qu'il pouvait, il le repoussa et prit ses jambes à son cou.

-Ahhhhhhhhhhhhhhhh !

C'était le cri d'un Rolfe effrayé, qui courait à travers le village pour essayer de le semer, il courrait vers deux soldats qui se battaient avec des monstres, lorsque Dan se mit à courir plus vite que lui. Rolfe tourna ses talons *Comment fait-il pour me dépasser ? Ce n'est qu'un humain...Les Yoshi sont plus rapides que les hommes...Soit il est devenu fou soit il était déjà !* pensa t-il. Rolfe regardait derrière lui, il vit qu'il s'en prenait aux deux soldats, Dan était un ennemi ou un allier ? Rolfe se posait vraiment la question, jusqu'à présent il avait beaucoup aider, mais là c'était la situation inverse, il enfonçait l'équipe dans la mouise la plus profonde ! Il devait faire quelque chose, certes il n'avait pas une très grande puissance mais il était rapide et agile, il pouvait détourner l'attention du Dan monstre !

- Que faire....? OH JE SAIS ! cria t-il tout fier de son illumination soudaine

Rolfe se précipita dans une maison par encore barricadée et alla voir le chef de famille :

- S'il vous plaît pourrais-je emprunté votre frigo ?! C'est urgent !

- Euh...comme vous voulez... répondit le père de la maison encore secoué de la situation.

Rolfe les remercia et alla dans la cuisine de la maison, il se dirigea vers le frigo et regarda dans le compartiment à glace. Il prit le bac en entier et le mit sur son dos. *ça devrais faire l'affaire, enfin j'espère...*
Il sortit de la maison telle une furie et se dirigea vers le lieu où était Dan précédemment, sauf que cette fois-ci il n'y était plus....
*Oh non où il est...*
Il avait disparu, mais grâce au flair légendaire de Rolfe il pût retrouver sa trace, et il le trouva bien vite car il était à présent face au gars en costard. Il l'avait coincé dans un recoin pour qu'il ne s'échappe pas. Rolfe saisit l'occasion et jeta la bassine à glace dans la tête à Dan. Il resta muet quelques secondes pour voir si cela avait fait effet, malheureusement se n'était pas vraiment le cas car Dan se retourna en direction du Yoshi et se mit à le poursuivre. Rolfe courut derrière un tas de bois, il sentit Dan qui n'était pas très loin, il prit une planche qui était juste à côté de lui et il frappa à la tête de Dan de sa plus grande puissance. Celui-ci tomba à la renverse.

-Oh merde j'ai frappé Dan ! Qu'est ce que je dis moi c'était un méchant !

Il repartit le laissant en plan et alla chercher de l'aide pour l'enfermer quelque part.

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Mer 9 Avr - 23:38

Dimitri était totalement désemparée face à la petite qui n'en finissait plus de pleurer. Elle n'était pas comme toutes ces enfants qui pleuraient à grand renfort de soubresauts, de reniflements et cris stridents et désagréables qui avait le don particulier de laisser les jeunes garçons pantois face à elles. Elle, elle pleurait en silence. Dimitri était même sûr que si elle avait pu se cacher c'était ce qu'elle aurait fait. Alors, ne sachant comment réagir, il fit la première chose qui lui vint à l'esprit. Il la serra dans ses bras. Elle ne montra aucun signe de vie. Elle semblait froide comme la glace et si notre tête blonde ne la tenait pas dans ses bras et ne sentait pas sa respiration régulière, il aurait facilement pu croire qu'elle était morte. Tildra s'était rapprochée d'eux, elle aussi en larme. Elle pleurait d'une façon bien moins digne que sa petite sœur. Dimitri tenta de lui confier cette dernière, mais elle s'était accrochée à lui. Il prit sa voix la plus tendre, celle qu'il réservait à ses plus grandes conquêtes et lui dit :

-Leynina, ma belle, la bataille n'est pas fini, je dois aider ton village. Une fois que la menace sera écartée, je te promets que je reviendrais.

Sans un mot, elle desserra lentement son étreinte et libéra le jeune blond.
Une fois qu'il fut sûr que les deux femmes étaient bien protégées, il retourna sur le champ de bataille. Il était monté sur un toit pour observer les lieux et comprendre comment s'était dérouler cette guerre civile. La situation avait clairement tourné au désavantage de ses alliés. Le nombre de paysans mort était désastreux et maintenant qu'il savait que le virus des cœurs de glace était contagieux, il ne pouvait être qu'effaré. Mais ce n'était pas tout Dan avait complètement perdu le contrôle de lui même. De là où se trouvait notre tête blonde, il avait pu voir le jeune homme à la peau mate arracher un lance-flamme des mains de Rolfe et le détruire.

*Il est fou ? Bien que ce ne soit pas pour me déplaire, ces lances-flammes sont nos seuls échappatoires !*

Il s'élança donc vers l'endroit où se trouvait Dan et Rolfe pour tirer les choses au clair. Cependant, le Yoshi s'éloignait déjà avec une vitesse hors du commun. Il se retrouvait donc seul face à la bête enragée qu'était devenu le jeune homme aux cheveux ébouriffés. Il n'arrêtait pas de crier des choses insensées faisant toujours appel au mot "chaud". Il avait réellement un problème. Le tout était de savoir comment ils allaient retrouver le vrai Dan. Le fait était que malgré son peu de sympathie pour ce dernier, Dimitri devait reconnaître qu'il était intelligent. Le jeune blond avait d'ailleurs déjà réfléchit à une idée qui pourrait les débarrasser de tous les cœurs de glace sans exception, mais il avait besoin du génie de Dan pour la réaliser. Il tenta donc de lui parler :


-Dan... C'est moi... Tu sais, le beau, le superbe, le ô combien imposant et charismatique Dimitri... J'ai vraiment besoin que tu reprennes tes esprits... Ça me tue de l'admettre mais nous avons tous besoin de toi.

Il n'obtint pas la réaction escomptée. Dan s'approcha de lui certes mais avec la ferme intention de lui fracasser la tête. Après tout les sentiments de Dimitri à l'égard du jeune homme étaient très certainement réciproque. À mesure que le jeune homme s'approchait de lui, notre tête blonde reculait sans s'en rendre compte. Le Dan zombifié était bien plus troublant que le véritable personnage. Quand Dimitri se rendit compte de sa faiblesse d'esprit il était déjà trop tard. Le jeune homme à lunette l'avait déjà coincé dans une ruelle du village. Le jeune blond s'apprêta alors à frapper quand son vis-à-vis reçu un bac de glaçon en pleine tête. Pourtant ce fut comme s'il venait d'être touché par un simple caillou. Il se retourna vers le surprenant Rolfe qui apparemment ne manquait pas de suite dans les idées. Ce dernier courut vers un tas de bois et assomma Dan avec la première planche qui lui tombait sous la main ou la patte en l'occurence. C'est le moment que choisit Dimitri pour rejoindre le petit dinosaure.

-Oh merde j'ai frappé Dan ! Qu'est ce que je dis moi c'était un méchant !
-Beau travail Rolfe, ne culpabilise pas. Tu as exécuté ta tâche avec brio. Maintenant nous devons trouver une solution. Voilà ce que je propose. Il est évident que notre cher acolyte est en manque de fraîcheur et fort heureusement pour nous, nous sommes entourés de neige. Creusons un trou assez profond pour pouvoir enterrer Dan dedans, peut-être qu'il reprendra ses esprits après ça !


Le dinosaure acquiesça et ils se mirent de suite à l'œuvre. Dimitri ne put être plus contente d'avoir les gants que lui avait donné Leynina qu'à ce moment précis. Ils creusaient la neige sans aucun ustensile, et le jeune blond savait pertinemment que sans ces gants, ses doigts seraient gelés. En l'espace de quelques minutes et en grande partie grâce à Rolfe, ils réussirent à creuser un trou digne de ce nom et Dan ne s'était toujours remis du coup du Yoshi. Dimitri, toujours dans un accès de sympathie fit rouler le corps inerte du jeune homme zombifié à l'aide de ses pieds jusque dans le trou. Le Yoshi et notre tête blonde le recouvrir de neige et attendirent. Dimitri sortit un cigarette, l'alluma et en tira un longue bouffée. Ce n'était pas réellement le moment d'attendre ni de fumer avec la scène terrible qui se jouait à quelque pas d'eux mais il estimait que c'était la meilleure solution.

Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Jeu 10 Avr - 23:17

Rolfe venait de s'échapper mais voilà que déjà une source de fraîcheur en costard apparaissait.
Malgré son état second Dan put reconnaître Dimitri son allié.

- Dan... le beau, la superbe, l'ô combien imposant et charismatique... J'ai vraiment ... de l'admettre... a tous besoin de toi.

La chaleur lui montait à la tête déformant non seulement sa vision des choses mais également écoute.

Malgrer tout la sincérité de Dimitri passait nettement au travers de la confusion qui enveloppait Dan. Celui-ci n'était normalement pas particulièrement sensible au compliment. Sauf que le gars au costard ce révélais être un allier qui tenait à ses camarades. Ce côté fraternel touchait notre pirate.

Au fond Dan avait une larme qui perlait au coin de l’œil.

*Dim t'es vraiment un type sympa! Des compliments aussi sincères ne peuvent que m'émouvoir*

Cette pensée n'était cependant pas en accord avec le reste de son corps qui voyait en Dimitri de quoi apaiser un brulant tourment. Dan poursuivit le jeune homme en costard. Mais la chance allait tourner avec l'arrivée de sa proie précédente.

Un coup de planche ramena Dans un temps à la conscience. La chaleur affectant toujours ses sens le discours entendu prit un sens des plus étranges.

-... Rolfe...culpabilise... Tu as exécuté...notre cher acolyte...fort heureusement... Creusons un trou assez profond pour pouvoir enterrer Dan...esprits après ça !

*de quoi! Je ne suis pas mort, pas MORT! AHHHH!*

Dan sombrait alors totalement. Les minutes passèrent.

Je me rendis compte qu'il y avait un souci... J'avais extrêmement chaud. J'étais dans un petit cocon tout frais et mon dernier souvenir me revenait!

Tel un zombie, il se leva raide! Expulsant la neige autour de lui! Rolfe à côté de lui sursauta! Tombant au sol.

- Ben non alors! Il est encore fou!

Les poings en l'air et le regard brulant il hurla. Sa position ne pouvait traduire qu'une chose qu'il s'empressa expliciter.

- Fisrto j'aurais ta peau! Raaaaahhhhhh!!!

Dimitri laissait s'envoler un filet de fumée, lui gardait son calme... Dan jetta un regard sur ses compagnons avant de s'excuser.

- Merci à tous les deux. Dimitri pour tes encouragements et Rolfe... Pour... Pour le coup de plan...de main!

-Tu es enfin...normal!

Il s'approcha de Dimitri.

- C'est vraiment cool ce que tu m'as dit tout à l'heure, à propos du charisme de la beauté et tout... Ça m'a permis de revenir un peu à moi.

Dimitri fit un drôle de tête. Ensuite Dan s'approcha de Rolfe et s'excusa d'avoir réduit le lance-flamme en bouillit. Il demandait des nouvelles des villageois et des cœurs glacés. Avant même que ses compagnons ne répondent. Il se rappela des mots que Dimitri avait prononcé plutôt demandant de l'aide.

- D'ailleurs tu voulais de l'aide Dimitri?  As-tu un plan?

Il avait eu droit au plan foireux du vieux médecin. Mais Dimitri étant des ses petits papiers, il avait la pleine attention Dan, mais également celle de Rolfe.

-En effet...

Revenir en haut Aller en bas
Rolfe

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 19
Localisation : Firone
Humeur : Joyeuse !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
165/600  (165/600)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 13 Avr - 11:40

Rolfe était tout content, il avait enfin retrouvé le Dan qu'il connaissait, d'ailleurs celui-ci s'excusa pour avoir casser son lance-flamme. Rolfe le pardonna car il était d'une gentillesse hors norme avec ses amis, oui il considérait Dan et le gars en costard comme ses amis, ils avaient traversés de nombreux obstacles ensemble, et ils s'entraidaient !

- D'ailleurs tu voulais de l'aide Dimitri?  As-tu un plan?

-En effet, d'après les instructions de Tamja, il y a encore un lance-flamme dans les parages. Je ne sais pas si tu en est capable mais il faudrait que tu extrais le système qui leur permet de cracher du feu et que tu le reproduises en masse. Ainsi, on créerait une explosion qui exterminerait tous les cœurs de glace. Bien sûr il faudra trouver un moyen de mettre ça en place. Il faut évacuer les villageois, trouver un moyen de rassembler cœurs gelés et le tour sera joué.

Voilà donc le plan de Dimitri , Rolfe leva sa main comme dire quelque chose :

- Je voudrais vous proposer un truc ! Il faudrait se répartir les tâches, un qui chercherait le lance flamme restant, un autre qui ferait évacuer les villageois, et le dernier qui s'occupe des coeurs glacés. Enfin ce n'est qu'une idée...

Il regarda ses coéquipiers pour savoir si ils étaient d'accords, c'était apparemment le cas, ils se regardèrent en se demandant qui ferait quoi. Dan se proposa pour chercher le lance-flamme car il devait modifier l'arme comme le souhaitait Dimitri. Restait maintenant Rolfe et le gars en costard, Dimitri allait se proposer pour la mission la plus dangereuse, autrement dit les coeurs de glaces, mais Rolfe le coupa dans son élan :

- Je vais m'occuper des coeurs glaces ! Je suis rapide et si il y a bien un domaine où je suis doué c'est bien la fuite ! Le gars en costard tu t'occuperas des villageois !

Rolfe partit à toute vitesse avant qu'il ne change d'avis car malgré qu'il avait l'air courageux devant ses amis, ce n'était pas vraiment le cas ensuite...:

- POURQUOI J'AI DIT ça MOI !!

Il regrettait ses paroles mais il ne pouvait plus revenir en arrière, il devait absolument rassembler les coeurs de glaces hors du village pour laisser à Dan et Dimitri de faire leurs travail tranquillement. *Les coeurs de glaces n'aiment pas la chaleur, il faudrait que j'arrive à les énerver et le tour sera joué*. La chance lui sourit, non loin de là où il se trouvait il y avait des torches avec une bassine fermée, il huma le liquide dedans et sentit que c'était de l'huile.

-Parfait ! s'écria t-il.

Mais il lui manquait toujours le feu, d'un seul coup il entendit un cri venant d'une maison, un coeur de glace essayait de rentrer dans la maison d'une jeune femme. Rolfe accourra et tira sa longue langue visqueuse et le balança loin d'ici.

- Merci de votre aide monsieur euh....

- Appeler moi Rolfe ! dit-il amicalement. Désolé de vous demander ça mais avez vous du feu pour allumer ma torche ?

- Oui bien sûr, un instant je vous prie.

La femme revenait quelques petites minutes après avec la lampe de Rolfe allumée. Il la remercia et grimpa sur un toit pour voir où en était la situation, elle était plutôt catastrophique, mais il fallait agir et vite. Il remarqua grâce à ses grands yeux que l'un des coeurs glacés était plus grand que les autres, peut'être que c'était leurs chef ? Enfin si ils avaient une hiérarchie. Mais si la théorie de Rolfe s'avérait exact, tous les coeurs de glaces se jetteraient sur lui car toucher le chef était un crime irréparable ! Il tenta tout de même, il essaya de s'approcher de lui car il avait une force surhumaine, il balançait des villageois et des soldats comme si cela l'amusait, dans un élan de courage Rolfe lança la torche sur lui, il prit feu et se retourna vers Rolfe qui commençait à avoir très peur de la situation dans laquelle il s'était fourré.
Le " chef des coeurs glacés " poussa un cri et se roula dans la neige, les autres coeurs de glaces s'approchèrent et voulaient chasser Rolfe. Au moins la théorie de Rolfe était exacte, ils avaient à présent tout les monstres à ses trousses.


- AHHHHHHHHHHHHHH !

Des coeurs de glaces essayaient de l'attraper mais en vain, dans sa fuite il les esquivaient involontairement, il avait trop peur pour tenter quoi que se soit. Il sortit du village avec ses monstres, même le chef était là et il était très en colère. Rolfe ne savait pas combien de temps il allait les retenir à l'extérieur car même si les Yoshis sont endurants il y avait une limite !

- J'espère qu'ils réussiront à évacuer les villageois et à trouver une bonne arme pour les cramer !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cœur de Glace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cœur de Glace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Cherche joueur de hockey sa glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: West Blue :: Île de Bröz-
Sauter vers: