PortailAccueilFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Cœur de Glace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
AuteurMessage
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 4 Mai - 22:55

-C'est vraiment cool ce que tu m'as dit tout à l'heure, à propos du charisme de la beauté et tout... Ça m'a permis de revenir un peu à moi.

Dimitri regarda Dan avec un air blasé. Il n'avait clairement pas compris ce que le jeune blond lui disait. Pire encore, il avait retourné les compliments en sa faveur. C'était le comble pour Dimitri qui avait de plus en plus de mal à supporter ce jeune homme débraillé. Mais qu'importe voilà qu'il devait exposer le plan quelque peu simpliste à tout le monde :

-En effet, d'après les instructions de Tamja, il y a encore un lance-flamme dans les parages. Je ne sais pas si tu en est capable mais il faudrait que tu extrais le système qui leur permet de cracher du feu et que tu le reproduises en masse. Ainsi, on créerait une explosion qui exterminerait tous les cœurs de glace. Bien sûr il faudra trouver un moyen de mettre ça en place. Il faut évacuer les villageois, trouver un moyen de rassembler cœurs gelés et le tour sera joué.

Après quelques minutes de silence, Rolfe leva la main et renchérit en répartissant les tâches de chacun. Apparemment son plan avait fait l'unanimité, Dan n'avait émis aucune objection et le Yoshi était déjà parti à toute vitesse pour accomplir sa part. Dimitri le suivit avec nonchalance, il aurait préféré devoir s'occuper des cœurs de glace plutôt que s'occuper des villageois. Il n'aimait pas les hommes, il les trouvait affreusement ennuyeux, macho et sans aucun intérêt. Il n'aimait pas non plus les femmes, il les trouvait généralement niaise et sans aucun charme la seule qui valait le coup ici était Tildra et encore, elle avait céder bien trop facilement à ses avances. Il aimait bien les enfants en revanche. Il les trouvait mignons innocents et libres de toute contrainte. Mais ce n'était pas pour autant qu'il aimait les côtoyer.  La seule enfant du village qui ne le dérangeait pas était Leynina, malheureusement, elle ressemblait plus à une coquille vide qu'à autre chose en ce moment. Il avait vraiment hérité de la partie la moins attrayante de son propre plan.

*Là tout de suite, j'ai l'impression d'être un idiot fini* pensa-t-il en sortant une énième cigarette.

Tout en fumant, notre tête blonde frappait à la porte de chaque maison du village pour en faire sortir les non-combattants. Tildra sortit la première tenant sa sœur, qui ne semblait donner aucun signe de vie, par la main. Il s'accroupit face à elle, ignorant totalement la jeune femme qui l'avait interrogé du regard. Il regarda Leynina dans les yeux tentant de déceler une réaction, la plus infime soit-elle. Mais la jeune fille ne réagit pas. Elle devait encore être sous le choc et Dimitri la comprenait. Son premier homicide avait été une expérience pénible. Il se releva et attrapa la petite par la main. Il chuchota son plan à l'oreille de Tildra la chargeant ainsi d'être son porte-parole.


-Je te l'emprunte tu veux ? dit-il pour terminer sa tirade.

Et ce n'était pas une question. La jeune femme était tellement concentrée sur la suite des événements qu'elle ne prêta aucune attention à sa sœur et Dimitri. Elle avait revêtue son âme de chef. Les villageois était sortis les uns après les autres de leur maison se regroupant par famille et restant serrés contre leurs proches. La chef du village se servit de du rebord de la fontaine comme estrade et informa les villageois qu'il fallait quitter les lieux. Il y eut quelques objections que Tildra balaya d'un geste.


-Ce n'est pas discutable. Si nous restons ici, nous risquons simplement de mourir ou pire ! De devenir nous-même des cœurs de glace ! C'est ce que vous souhaitez ? Après un long silence elle reprit : C'est bien ce que je pensais, alors en route !

Elle frôla Dimitri et lui demanda de rester à l'arrière et de clore la marche. Notre tête blonde acquiesça, il ne comptait pas faire autre chose de toute façon. Il voulait parler avec Leynina, tranquillement. Les villageois commencèrent à avancer sans mot dire. Ils étaient tous dévastés. Ils devaient quitter leur maison, leur mari, leurs fils et le silence qui les entourait en disait long. Dimitri n'était pas très au fait avec ce genre de sentiments mais cela ne lui importait guère celle qui l'intéressait pour le moment était la jeune fille qui lui tenait la main. Il prit sa cigarette et dans un long souffle, lâcha toute la fumée qu'il avait tirer.

-Tu sais, on fait tous des pas vers une mort certaine. Mais ça ne nous empêche pas de vivre. Ton frère était déjà mort, Leynina. En revanche, tu m'as permis de vivre. Tu ne crois pas que ton geste était une bonne chose ? Ou alors tu penses que je ne mérite pas d'être en vie et que j'aurais dû être à la place de ton frère.

Enfin, elle réagit. Elle tourna vivement la tête, les yeux encore embués de larmes. Puis, se rendant compte de son état elle se concentra sur la route et lâcha simplement :

-Dis pas n'importe quoi.

Dimitri sourit. Il avait réussi. Il en était sûr maintenant. Elle allait se remettre.
Pendant ce temps, les villageois avaient atteint la côte. Il n'y avait aucun navire pour qu'ils puissent embarquer mais Tildra le expliqua qu'ils resteraient sur la côté jusqu'à ce l'incident soit résolu. Elle s'approcha de nouveau du jeune blond et lui chuchota à l'oreille :


-Je m'occupe d'eux, je te laisse la suite. Va rejoindre les autres.
-Prends soin de Leynina surtout.


Toujours avec sa nonchalance habituelle, Dimitri fit le chemin inverse et retrouva Rolfe à l'endroit où il avait décidé d'isoler les cœurs gelés. Dan était là lui aussi. Le plan était prêt à aboutir. Tous se demandaient s'ils allaient enfin venir à bout de l'enfer des zombies des neiges. Dimitri pris alors un ton dramatique :

-Alors ? Prêt ?



Dernière édition par Dimitri Van Lester(Sanji) le Ven 19 Sep - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 11 Mai - 11:59

Produire en masse des lances serais un peu long, l'évacuation du village aura déjà eu lieu. Ce n'était qu'une supposition, mais Dimitri voulait qu'on ai la puissance de feu nécessaire pour supprimer les coeurs glacés d'un seul coup.

Il fallait faire vite, le compte à rebours était lancé. Je demandais l'aide d'un soldat de Tamja qui saurait où trouver le dernier lance-flamme fonctionnel. L'un des hommes décida de me guider jusqu'à une petite maison, celle d'un bucheron semble-t-il, il y avait des rondins de bois autour et une hache posé contre la façade de la maison.

C'est à l’intérieur de la baraque que je trouvais mon bonheur, un modèle assez récent de lance flamme. Je remerciait le bougre pour son aide avant de filer vers le labo de Firsto.

En tant de médecin/scientifique, il avait nécessairement de l'alcool pour désinfecter ses instruments. De plus ne pouvant se faire livrer quand-il le souhaitait, il devait avoir une réserve importante.

Je tombais en fouillant un peu partout sur un bidon blanc remplie d'une bonne centaine de litre d'alcool, la chose était parfaitement sceller pour éviter des pertes par évaporation, même si les températures extérieure ne s'y prêtait pas vraiment.

*Je crois que je tiens le bon bout pour le coup! Mm...*


Maintenant ce posait deux problèmes comment assembler mon lance-flamme avec la réserve de combustible et comment augmenté sa puissance?

Je trouvais rapidement une solution en retournant à la maison du boucheront, je fouillais dans les placards et le jardin de la maison: "bougie, mèche, tuyau, hache, brouette..."

Il était temps de finir...

-L'hydre de feu à trois monter sur brouette destructrice de Zombie geler! résumons ça par HFMBDZG!


Je disposait tout le matériel dans la brouette, et à l'aide de la hache j’aménageais quatre trou, pour y mettre trois tuyau. J'entourais les ouvertures avec de la cire pour m'assurer qu'il n'y aurait pas de fuite de liquide. Au bout de chaque tuyau, je serrais un anneau de métal pour réduire la section en sortie et augmenter le débit du liquide. J'ajoutais de courtes tiges de métal qui supporterais les mèches enflammées. La touche finale, était un dernier tuyau qui serrait terminer pas un piston, mettant le liquide du bidon sous pression. Voilà la chose était terminé, je m'assurait de la solidité de la chose en secouant l'ensemble du dispositif et je vérifiais que la qualité de l'ouvrage reste la même.

Je poussais avec difficulté le lourd dispositif.

-Mince! Ça iras mieux si on s'y met à plusieurs!

Je retournais au point de rendez avec le lance-flamme du bucheront. Rolfe était déjà revenu, et Dimitri nous rejoignit quelques secondes plus tard. Le timing avait été serrer mais nous étions prêt, du moins on ne pouvait pas l'être plus avec de tel condition.

-Alors ? Prêt ?

-oui!
-yes, of course!


J'invitais Rolfe et Dimitri à voir ce que j'avais pu faire pendant ce temps et accessoirement à m'aider à déplacer le HFMBDZG.

-C'est ce que j'ai pu faire avec ce que j'avais sous la main. Il reste le lance-flamme trouver chez le boucheront et celui-ci de ma fabrication. On à trois lance un pour chacun d'entre nous et ce piston pour envoyer la sauce! La brouette nous permettra de déplacer la lourde réserve d'alcool...

Je faisais le tour en expliquant rapidement le fonctionnement.

-On a de quoi quoi cracher le feu l'enfer sur tout ce qui bouge! Maintenant que fait-on?

Rolfe et moi attendions les nouvelles instructions de Dimitri, afin de mettre le feu!!!

Revenir en haut Aller en bas
Rolfe

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 19
Localisation : Firone
Humeur : Joyeuse !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
165/600  (165/600)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Mer 6 Aoû - 22:38

Note:
 

Rolfe revenait de sa course poursuite avec les zombies, il rejoignit Dimitri et Dan pour la phase finale du plan. Dan avait pu terminer à temps les lances flammes pour pouvoir brûler les monstres qui terrorisaient les habitants depuis toutes ces années, mais allait-il réussir ? C'est ce que Rolfe espérait de tout coeur car il n'aimait pas cette situation ! Le timing était plutôt serré mais ils avaient encore des chances de réussites, les emmerdes allaient commencer :

-Alors ? Prêt ?

-oui!

-yes, of course!

Le trio bougea la machine qui émerveillait Rolfe, une si belle machine ! Mais le temps n'était pas aux admirations,le scientifique expliqua rapidement comment fonctionnait la machine, du point de vue du Yoshi cela semblait un peu compliqué mais peu importe, il suivrait les gestes de ses camarades et apprendrait à son tour. Ils attendaient à présent les instructions du gars en costard, mais il n'eût pas le temps de dire quoi que ce soit que les coeurs gelés arrivaient en furie vers eux ! Panique dans la tête de Rolfe, qu'allait-il faire ? Toujours son lance flamme en main qu'il tenait fermement de peur qu'on lui vole de nouveau, il observa Dimi et Dan qui cherchait eux aussi une solution. Enfin ils avaient la solution les rassembler mais comment ?

-On va les coincer dans cette ruelle, et une fois rassemblé on les brûlera tous. rétorqua Dimitri.

L'idée semblait bonne, tout le monde acquiesça, Rolfe prit son courage à deux mains et imita ses deux acolytes qui faisaient brûler leurs lances flammes pour effrayer les cœurs gelés et ainsi les coincer dans la ruelle ! D'un rapide coup d’œil cela semblait presque facile tellement la peur des flammes angoissaient ces bêtes de glaces assoiffés de sang, une grande majorité était déjà dans la ruelle prêt à mourir dans d'atroces souffrances, quelques minutes plus tard ils étaient tous ensemble dans la minuscule ruelle, ils étaient fait comme des rats. Les trois compères se regardaient et activèrent les armes à pleine puissance pour pouvoir les massacrer et rendre la paix à cette île. La mise à feu était lancée, les monstres périssaient à vue d’œil, ils cramaient et hurlaient de douleur. Cette sensation d'utiliser de nouveau le lance flamme faisait du bien au dinosaure qui se sentait "puissant" comme la dernière fois avant que Dan ne lui brise son arme. L'effectif des monstres diminuaient vite et ça c'était cool ! En plus les habitants ne craignaient plus rien grâce au gars en costard, Dan avait bien rafistolé les armes et Rolfe les avaient occupés, c'était une sacré équipe quant on y pensait !Et en plus ils étaient efficaces et surtout à l'heure ! Rolfe se disait qu'il avait bien eu de la chance de tomber sur eux, jamais ils ne les oublieraient ça c'était une certitude ! Les coeurs de glaces étaient enfin morts, ils regardaient les dernier fondre, pensant qu'ils étaient enfin libérés de cette menace, Rolfe regarda derrière lui et vit que quelques monstres qui s'étaient échappés de l'embuscade...

- Ho non ! Regardez il en reste encore ! s'exclama t-il.

Les deux autres se retournèrent et virent que Rolfe ne mentait pas, ils devaient s'en débarrassé et vite avant que la situation ne dégénère. Le trio courra après les survivants qui tentèrent de s'échapper, Rolfe en poursuivait un qui essayait de le distancer mais la rapidité du Yoshi ainsi que sa détermination lui faisait rattraper son retard ! Mais avec le poids du lance flamme et tout ces fils ce n'était pas évident, le dinosaure remarquait que certains fils s'emmêlaient, il avait d'ailleurs observé que cela faisait plusieurs fois qu'il passait à côté de Dan et de son cœur glacé. Soudain le Yoshi chuta à cause d'un gros nœud fait par lui et ses coéquipiers, qui à travers la ville avait poursuivit les derniers coeurs de glaces. A moitié par terre Rolfe était à présent coincé dans les fils mais aussi Dan qui s'était coincé lui aussi dans les fils ! Etant de plus petite taille, Rolfe voyait les fils plus gros et surtout ils arrivaient au niveau de sa tête car il avait été par terre juste avant, pris d'un soudain vent de panique, il hurla :

- LES FILS M'ATTAQUENT A L'AIDE !

- Du calme Rolfe ! tenta de le rassurer le scientifique.

Il essayait tant bien que mal de le rejoindre, voyant que Rolfe s’étoufferait avant qu'il ne l'atteigne il regardait par où était passé Dimitri, mais par grande malchance il était juste derrière coincé lui aussi dans les fils ! Le trio qui avait si bien fonctionné juste avant venait de se prendre à leur propre piège, situation catastrophique pour connerie catastrophique. C'était limite si les monstres ne se foutaient pas d'eux, ils les narguaient presque ! Finalement Dan réussit à relever Rolfe qui était tout comme les deux autres coincés par des fils au niveau des pieds et des genoux. On entendait encore Rolfe paniquer :

- On est dans la merde, on est dans la merde....On est coincé et ils nous sauteront dessus...

Pauvre Rolfe, il en avait un peu ras la casquette de tout ça, heureusement il pouvait compter sur ses deux amis qui allait trouver une solution pour s'enlever de là et aussi de tuer les derniers cœurs glacés.

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 31 Aoû - 17:25

C'était bien leur veine ! Alors que le plan avait été pour ainsi dire parfait jusque-là, voilà que la chose la plus improbable venait de se produire. Les trois compères s’étaient emmêlés dans les fils et avaient laissé des cœurs de glace s’échapper. Et pour couronner le tout, Rolfe était complètement paniqué. Dimitri reprenait une attitude blasée. Il pensait en avoir fini avec ces zombies glacés insupportables mais il avait fallu qu’il se retrouve encore une fois dans une situation saugrenue. Les monstres approchaient dangereusement vers l’endroit où étaient coincés les trois comparses. Dimitri se tortilla dans tous les sens pour attraper son Zippo.

-Désolé Dan, s’excusa-t-il, c’est dur de l’admettre mais cette arme était vraiment bien pensée. Si on avait été plus opérationnels, elle nous aurait sûrement apporté la victoire. Mais là, très franchement, je n’ai pas envie de perdre mon temps à me battre contre des tuyaux.

Il ouvrit son briquet, alluma la flamme et l’approcha des tubes qui l’entouraient. Le plastique mit plus de temps que prévu à fondre et les cœurs de glace commençaient déjà à se jeter sur les trois protagonistes. Dimitri repoussa son assaillant assez facilement car la flamme du briquet le fit reculer aussi vite qu’il était arrivé. Finalement les tuyaux cédèrent et Dimitri se retrouva de nouveau libre de ses mouvements. Il se précipita alors vers Rolfe pour tenter de le libérer. Seulement trois des cinq zombies rescapés tentaient de l’acculer tandis que les deux autres continuaient leur besogne sur Dan.

-On en a exterminé une centaine et on va se faire avoir par cinq pauvres zombies… Je ne le permettrais pas ! Dan attrape !

Il envoya son Zippo et le jeune homme le réceptionna sans problème. Il l’alluma et écarta les cœurs de glace. Ainsi, il put continuer son office. Grâce à un petit scalpel, il avait commencé à découper les tuyaux. Cela lui avait sans doute beaucoup coûté de commencer ce travail mais entre sa propre survie et celle de son invention le choix était sûrement vite fait. Le temps que Dan se libère, Dimitri se retrouva encercler par les cinq derniers cœurs de glace. Grâce à quelques parades, il les tint à bonne distance mais ils commençaient à gagner du terrain et Rolfe n’avait toujours pas défait ses liens, trop paniqué pour arriver à faire quoi que ce soit.

-Rolfe, cria Dimitri, calme toi maintenant ! Les tuyaux ne sont pas vivants, ils ne vont pas t’attaquer. Regarde ! Dan et moi on est libre, à ton tour maintenant. Mets-toi sur…

Il esquiva un coup en se baissant.

-…tes deux pattes. C’est bien maintenant attrape l’un des tuyaux. Mets-le en hauteur, c’est bien, et maintenant essaye de passer en dessous. Voilà comme ça c’est très bien. Attention esquive à droite.

L’un des cœurs de glace, apparemment un peu plus intelligent que les autres s’en était pris à Rolfe.

-Non Rolfe l’autre droite ! avait crié Dan juste à temps pour que le dinosaure puisse se corriger.

Dimitri adressa alors un signe de tête à Dan en guise de remerciement. Dans le feu de l’action, il n’avait pas pensé à inverser sa droite et sa gauche. Dan et Dimitri continuèrent de lancer des instructions à Rolfe tandis qu’ils maintenaient les cœurs de glace à distance. Une fois Rolfe libéré et, par la même occasion, beaucoup moins paniqué, les trois compères se regardèrent et hochèrent la tête l’air entendu. Le combat final pouvait maintenant commencer.


Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Dim 7 Sep - 18:08

Les cœurs glacés tout comme mes compagnons ne pouvaient que poser problème n'ayant aucune idée de comment nous allions combattre. Improviser, s'adapter, finalement l'instinct du combat. Il fallait parier dessus. S'adressant un regard plein de détermination nous décidions de nous lancé dans un combat incertain.

Je me tournais vers Rolfe qui semblait déterminé, un regard vers Dimitri sur la même longueur. Un pas puis un autre, je courais vers les coeurs glacé.

Un zombie était déjà au sol écraser par un envoyer du dieux des poules.

*D'où?*


Un oeuf de bonne taille filait devant moi. Rolfe avait une vitesse impressionnante dépassant Dimitri et moi. J'en croyais pas mes yeux. Un autre zombie me fonçait dessus alors que j'étais encore scotché par ce que je venais de voir. Rolfe faucha d'un coup de queue le zombie, et...Fila à l'opposé. Avant que le coeur glacé ne touche le sol:

-Palm! Brise crâne!

D'un coup sec profitant de la vitesse du corps, d'un coup de paume dans le menton je lui brisais le cou.

-Deux de moins!


Dimitri était attaqué par deux zombies et un troisième se lançait à la poursuite de Rolfe.

Il avançait en file indienne, puis se séparèrent pour lui sauté de dessus. Avec un non nonchalance et un sang froid digne d'un maître en méditation. Il se pencha légèrement, cracha un nuage de fumée sur le coeur glacé perturbant celui-ci, esquivant ainsi l'assaut, puis prit appui sur sa jambe gauche et expulsa violemment le second assaillant de sa jambe droite.

-Rolfe! Par ici!

Rassemblons nos moutons...

Je saisi un tuyau, que je lançais à Dimitri qui semblait surpris dans un premier temps. Puis il sembla contempler pendant une fraction de seconde l'objet.

-Viens vers moi!

Rolfe et Dimitri courait l'un vers l'autre, chacun avec sa clique de zombies.

-Fractal Destruct!

D'un bond et d'un mouvement habile il ligota le poursuivant de Rolfe, le tira d'un coup sec le projetant violemment sur les deux autres cœurs glacés. Rolfe se baissa d'un mouvement rapide laissant le projectile improvisé passer. Je lançais le réservoir de machine. Mais manquant de force il s'écrasait face à moi quelques centimètre plustard. Je poussais le réservoir des mains pour le faire rouler.

Rolfe sauta sur le réservoir.

-Laisse moi faire! C'est parti!


De ses puissantes pattes il fit rouler le réservoir sur ses pattes tel un artiste de cirque. Il sauta laissant l'alcool continuer sa course droit sur les trois ennemi qui venait tout juste de se relever. Dimitri face au trois ennemi de nouveau en-pétré se baissa lentement, sorti son briquet de sa poche.


Le brasier qui délivrait le village de ces horreurs venait de s'allumer.

Dim et Rolfe:
 

Revenir en haut Aller en bas
Rolfe

avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 16/03/2013
Age : 19
Localisation : Firone
Humeur : Joyeuse !

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
3/1000  (3/1000)
Expérience:
165/600  (165/600)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Ven 12 Sep - 15:28

Lorsque Rolfe vit le briquet il sentait comme un soulagement immense dans sa poitrine, ça y'est s'était enfin terminé ! Le peuple allait être enfin de nouveau libre comme l'air, ils n'allaient plus avoir la peur au ventre de sortir de chez eux, ils allaient enfin vivre en paix. La tragédie de Bröz venait de se terminer une bonne fois pour toute grâce aux trois héros : Dimitri, Dan et Rolfe. Lorsque le briquet alluma le brasier, tous regardaient en silence cette délivrance, on voyait les derniers monstres périrent dans les flammes laissant ainsi une explosion de joie !

- Beau travail ! s'exclama Dan en brisant le silence.

Rolfe n'avait pas pu répondre car ils virent les villageois s'approcher doucement d'eux, ils n'en crurent pas leurs yeux remplit de larmes de joie. Les villageois se regroupèrent autour des héros en les acclamant de toutes leurs forces. Tous se poussèrent limite pour pouvoir approcher les nouvelles légendes de Bröz :

- On vous remerciera jamais assez...Merci milles fois ! s'écria une dame dans l'attroupement.

- Nous n'avons fait qu'écouter ce que nous dictait notre instinct. répondit simplement Dan.

- Ouais !

- Merci Merci, c'est vrai que sans mon aide, ce sauvetage aurait été un véritable fiasco.

Rolfe regardait le gars en costard, même si tous avaient fait sa part du travail que ce genre de phrase pouvait être déplaisante mais Rolfe s'en fichait ! Le principal était d'avoir sauvé les villageois., en revanche Dan ne le regardait pas de la même façon.

- Bien il est temps de la cérémonie des héros ! annonça le chef du village.

Tous s'agenouillèrent devant les trois en les remerciant, ce qui provoqua une grosse gêne chez Rolfe qui ne savait pas comment réagir face à cette situation. Après cette brève séance de remerciement le calme était revenu sur l'île, Dimitri était partit chez Tildra, Dan avait prétendu qu'il devait revoir Firsto pour lui dire deux mots et Rolfe....ne savait pas quoi faire. Il décida de profiter du village car c'est la première fois qu'il voyait des gens souriants et en bavardant gaiement dans les rues, tout cette tranquillité apaisait le Yoshi qui était martyrisé depuis pas mal de temps sur cette île. Cette ambiance lui rappelait Yoshi's island avant qu'elle ne soit frappé par la maladie, mais il venait d'y penser, il doit sauver son île et malheureusement sur cette île les plantes n'étaient pas au rendez-vous. Il effaça vite fait cette pensée, il devait se reposer un peu avant de reprendre la mer, et il ne voulait pas quitter Dan et le gars en costard qu'il considérait maintenant comme des amis à lui. Il se disait qu'il voulait qu'ils l'accompagne dans sa quête mais ils avaient sûrement d'autres choses à faire, et puis la maladie qui faisait rage dans son île ne les concernaient pas.

- Bon ben je fais quoi maintenant ?

- Hé toi le héros vert !

Rolfe se retourna et aperçu un homme qui était à l'entrée de sa maison entrain d'enlever les planches de bois qui avait servit à protéger la maison des monstres de glaces. Il lui faisait signe de venir vers lui, de loin le dinosaure ne le reconnaissait pas mais de près...

- Oh mais vous êtes celui qui m'a prêté le frigo ! Content de vous revoir en vie !

- Hé oui j'ai réussis à survivre avec ma femme et mes enfants et tout ça c'est grâce à toi et tes deux collègues. Je me demandais si je pouvais faire quelque chose pour te remercier ? demanda t-il souriant.

- Heu oh mais c'est pas grave vous n'avez pas à me remercier c'est tout à fait normal ! répondit Rolfe tout gêné.

- J'insiste vraiment tu sais ! Vous nous avez délivré de quelque chose d'inimaginable, on croyait être perdus pour de bon !

- Je comprends mais tout est finit maintenant. répondit-il en souriant.

- Oui ! D'ailleurs j'aimerais beaucoup que vous veniez goûter la nouvelle recette de ma femme, elle adore faire des plats farfelues, ce qui déplaît beaucoup aux humains, mais toi tu n'es pas humain n'est ce pas ?

- Oui mais euh...c'est pas dangereux pour la santé au moins ? paniqua t-il.

- Demande lui, je ne le sais même pas moi même rigola t-il.

Rolfe souriait nerveusement, il regrettait d'être rentrer dans la demeure, mais à son grand étonnement on sentait une délicieuse odeur dans la maison ce qui léchait les babines de notre cher Rolfe. Il approcha de la cuisine et vit encore le trou où il y avait le frigo précédemment, la femme lui répondit qu'il était le bienvenue ici et que pour le frigo elle s'arrangerait autrement. Voilà le moment fatidique, il s'approcha du mystérieux gâteau sur la table, il raconta qu'il avait parlé au mari de celle-ci et qu'il était venu tester la nouvelle recette. Il prit un morceau, fermait ses yeux et...

- Mais c'est trop bon !

- Oh vraiment ? s'exclama t-elle surprise que quelqu'un aime ses gâteaux.

Rolfe acquiesça et reprit plusieurs bouts, la mixture du dessert était plutôt étrange, mieux valait ne pas savoir ce qu'il y avait dedans...En tout cas Rolfe apprécia, il emporta une grosse portion avec lui, remercia la femme et salua son mari et repartit dans le village. Pendant sa traversée du patlin, il mangeait tranquillement en regardant les villageois s'activer pour rendre le village comme il l'était autrefois, il y avait beaucoup de bazar à cause des travaux mais d'ici peu de temps se serait une magnifique petite ville ! Mais il avait fait rapidement le tour, soudain il s'arrêta près de la bibliothèque, elle était fermé apparemment, mais la porte semblait ouverte. D'un pas assez stressé il rentra même si cela devait être interdit en temps normal, lorsqu'il ouvrit la porte de la neige lui tomba dessus, il se retrouva engouffrer sous un tas de neige. Seul son nez vert était à découvert, il renifla l'air autour et se dégagea de là, il se secouait dans tout les sens pour enlever la neige sur ses parties du corps. Une fois à l'intérieur il regardait les rangées pour voir si il n'y avait pas un rayon botanique, mais ne sachant pas lire cela compliquait la tâche. Mais il eût l'idée de regarder sur les bouquins pour voir si il ne voyait pas de plante dessus, il fallait y croire, même si lieu n'était pas propice pour les plantes, il fallait tout de même y croire ! C'est que son père lui répétait sans cesse auparavant. Il finit par abandonner ses recherches ne trouvant pas de livre approprié, la nuit commençait à tomber il fallait trouver un coin pour dormir, évidemment " l'homme frigo " l'invita chez lui, Rolfe accepta malgré l'angoisse de déranger. Quelques jours passèrent, mais le lendemain allait être fatidique, car oui il était temps de partir de l'île ! Mais qu'allait faire ces deux amis ?

Note à mes deux " collègues " xD :
 

Revenir en haut Aller en bas
Dimitri Van Lester(Sanji)

avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 09/02/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
4/1000  (4/1000)
Expérience:
304/400  (304/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Ven 19 Sep - 17:18

Le combat final s'était terminé sur un feu de camp géant. Une fois le feu allumé les trois compères avaient échangé un regard soulagé. Ils en étaient enfin venu à bout. Alors qu'ils fixaient le brasier dont les flammes dansaient sous leur yeux, les villageois étaient revenus. Après un rapide échange sur la réussite des trois protagonistes, Dimitri ne put s'empêcher d'attirer l'attention sur lui en énonçant une phrase hautement hautaine qui évinçait sans conteste ses deux coéquipiers. Rolfe ne réagit pas plus que ça tandis que Dan lançait un regard étrange que Dimitri ne put ou plutôt ne chercha pas à interpréter. Il y eut ensuite quelque chose que Dimitri n'avait pas prévu. Une cérémonie apparemment, un rituel de remerciement ? Toujours était-il que les villageois s'agenouillèrent, louant les performances des trois personnages. Flatté dans son ego, Dimitri aurait pu continuer cette cérémonie éternellement mais c'était sans compter sur Tildra qui vint lui chuchoter à l'oreille :

-Viens avec moi.

Sans chercher à comprendre quoi que ce soit, Dimitri suivit la jeune femme. Elle l'amena dans la maison dont il avait détruit la porte dans la matinée. Elle referma la porte derrière elle et tout à coup, Dimitri se sentit piégé. Allait-elle tenter quelque chose après avoir été séduite ? Maintenant que tout ce grabuge était passé, elle aurait effectivement pu vouloir prendre un peu de bon temps. Il n'avait pas du tout prévu que les choses tournent de cette façon. Son plan se résumait à la séduire puis partir point. Pourquoi fallait-il qu'il la suive jusque chez elle ? Pourquoi n'avait-il pas réfléchit un peu plus ! Il allait ouvrir la bouche pour tenter de raisonner Tildra mais celle-ci le devança :

-Il y a quelqu'un qui souhaite te voir avant que tu partes.

Il se calma tout à coup. Il n'aurait pas besoin de se sortir d'une situation gênante. Tildra le guida jusque dans une petite chambre où dormait une jeune fille blonde. C'était Leynina. La journée l'avait très certainement éprouvée. Pour quelqu'un qui venait de tuer son frère, elle semblait étrangement paisible. Dimitri s'était assis à son chevet sans y prêter attention et avait commencé à lui caresser les cheveux, un sourire bienveillant sur le visage. La sœur aînée s'éclipsa tandis que la jeune fille s'éveillait lentement.

-Dimitri ? Demanda-t-elle dans un bâillement.
-C'est bien moi.
-Qu'est-ce tu fais là ?
Interrogea-t-elle en se relevant sur son lit.
-Ta sœur m'a dit que tu voulais me voir avant que je quitte cette île, elle m'aurait menti ?
-Non non bien sûr que non !
Répondit-elle en secouant vigoureusement la tête.
-Alors comment vas-tu ?

Le visage de la petite s'assombrit. La peine la rongeait. Mais elle tentait de faire bonne figure au mieux. Elle essaya tant bien que mal de sourire et lui répondit :

-J'm'en sortirais...

Dimitri l'attrapa dans ses bras. Leynina lui faisait énormément penser à lui lorsqu'il avait assassiné ses parents adoptifs. Le premier mois avait été insupportable. Il avait l'impression que chaque nuit, chaque jour, chaque minute, ses défunts parents venaient le hanter. Lorsqu'il fermait les yeux, leurs visages lui apparaissait. Lorsqu'il tentait de dormir, la scène de l'assassinat repassait en boucle. Il avait beau ne pas leur porter un amour inconditionnel, ce meurtre était resté graver en lui. Puis il avait appris à vivre avec, tout ce sang, cette souffrance, ces cris. C'était devenu quelque chose d'inhérent à lui, à tel point que ces horreurs ne le dérangeait plus. il espérait que Leynina ne deviendrait pas comme lui. C'est pour cela qu'il lui prêtait son épaule pour qu'elle puisse relâcher ce code d'honneur qu'elle s'était elle-même infligée.

-Je ne te vois plus maintenant, tu peux faire ce que tu as à faire, mais s'il-te-plait, ne fais pas semblant.

Elle resserra son étreinte autour du corps du jeune blond et se remit à pleurer, mais pas de façon digne cette fois. Elle pleure, cria, frappa même Dimitri criant que tout ceci était de sa faute, que s'il ne s'était pas bêtement mis en danger, elle n'aurait jamais eu à tuer son frère ! Elle continuait de pleurer,de trembler de rage et de peine. Dans un hoquet, entre deux sanglots, elle chuchotait parfois qu'elle détestait notre tête blonde. Elle pleura encore quelques heures puis le silence revint. Un silence de mort. Et alors que Dimitri avait recommencé à lui caresser la tête, elle lui demanda dans un souffle :

-J'peux t'accompagner ?
-Non.
-Pourquoi ?
Dit-elle en s'écartant vivement de lui pour le regarder dans les yeux.
-Tu me détestes, je te rappelle, répondit-il avec un air malicieux sur le visage. Et puis, tu ne me sers strictement à rien. Pourquoi j'emmènerai une gamine en voyage avec moi ? Je ne suis pas là pour te surveiller.

Elle se renfrogna croisant ses bras sur son torse.

-J'suis pas une gamine, j'ai 13 ans.
-Oui, tu es encore une gamine, c'est bien ce que je dis. Peut-être que d'ici dix ans...
-J'veux pas attendre dix ans ! Prends moi avec toi où j'partirai en mer toute seule.
-Et tu mourras dans les deux jours suivants. Sois raisonnable.
-Une gamine n'est pas raisonnable
, rétorqua-t-elle.

Dimitri poussa un long soupire. Il savait qu'avec une jeune fille aussi entêtée, il n'aurait sûrement pas le dernier mot, même si pour cela elle devait user d'une mauvaise foi sans précédent.

-On va passer un marché. Je ne suis pas encore assez fort pour aller sur Grand Line. Je vais donc passer encore quelques temps sur les Blues pour pouvoir m'entraîner et être assez fort pour ne pas avoir à être dérangé pendant mon voyage là-bas. Quand ce sera fait, avant d'aller sur la route de tous les périls, je viendrais te chercher. D'ici-là, je veux que tu deviennes forte et que tu trouves le moyen de me servir à quelque chose durant notre voyage. Qu'est-ce que tu en penses ?

Le visage de la jeune fille s'était illuminé de bonheur ! Elle avait opiner du chef pour signifier son accord mais s'était senti obligée d'ajouter :

-Très bien, d'accord, marché conclu !

Elle avait ensuite tendu son petit doigt vers Dimitri et l'avait regardé avec insistance :

-C'est une promesse.

Il se sentait ridicule pourtant il scella la promesse en enserrant son petit doigt au sien.

-Oui, c'est une promesse.

Il passa ensuite quelques jours dans la famille de Tildra et Leynina, aidant le village à se restaurer. Puis, le jour du départ venu, il prit quelques vivres avec lui. Il salua les deux sœurs et regagna le rivage où se trouvait encore sa petite barque volée. Là il retrouva Rolfe et Dan. Il leur fit un signe de tête entendu. Il ne savait pas s'il les reverrait un jour, ce serait avec plus ou moins de plaisir, mais une chose était sûre, il avait appris à les apprécier. Ils avaient chacun leur qualité et leur défaut mais il avait su s'en accommoder, chose rare chez lui. Après un bref au revoir, il mit sa barque à l'eau et parti en direction de nouvelles aventures !

Revenir en haut Aller en bas
Roséo.D Dan

avatar

Messages : 156
Date d'inscription : 12/03/2013

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
11/1000  (11/1000)
Expérience:
252/400  (252/400)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Jeu 2 Oct - 22:21

La peur s'évanouissait, le calme revenait, laissant les villageois, heureux d'être débarrassés de la calamité que constituait les cœurs glacés. Je sentais l'atmosphère ce détendre tandis qu'un brin de rancune me montait à la tête...Firsto... Si je t'attrape!

Je n'avais rien contre les récompenses et les honneurs, mais, il y a des choses qui n'attendent pas: les à règlement de comptes. Je quittais donc mes compagnons.

Terrer dans son labo Firsto craintif, n'ouvrit la porte que lorsque, usant d'une ruse, je pris la voix d'une fillette pour le faire sortir.

A peine sortir j'empoignais le vieillard par le col.

-J'aime pas tyranniser les plus faibles, mais pour une enflure de ton espèce je peux faire un effort!

-Dut dut du calme! Je peux toutou t'expliquer! Il était si effrayé qu'il en devint bègue.

-Inutile j'ai une idée précise du cocktail que tu m'as fait avaler! Tu va me dire aussi que c'était pour le bien de tous? Pour mon propre bien, je vais de casser le nez et te le faire bouffer!

Non, en effet je n'aime pas qu'on se foute de moi. Le vieux docteur allait l'apprendre à ses dépends. Au fond je n'étais pas si énervé que ça qu'il m’ait fait ça. Ce qui me rendait fou, c'était qu'il avait mit les autres aussi en danger, en lâchant une autre menace/expérience dans la nature. Mais j'avais une idée derrière la tête en prenant à parti ce vieux filou.

-Tiens je vais passer à la pratique! J'ai besoin d'entrainement! Avec le corps de quelqu'un fraichement décéder ce serait parfait pour pratiquer des opérations, non?

Je vous laisse imaginer le regard de psychopathe que je lui ai fais en lâchant cette phrase.

-ATTENDS! Je t'en supplie, j'ai tout ce qu'il te faut pour pratiquer, manuel,cadavre animaux, tout, tout, tout... Il transpirait malgré les températures en dessous de zéro...

Eh, ben on y est!Le mal était fait, des excuses ne servaient à rien, la frayeur causé était une punition bien dure pour le myocarde du vieux médecin. Et puis seul ses connaissances étancheraient ma soif de savoir...Les mers s'avéraient sans pitié et pour se soigner soit ou un camarade serait un atout inestimable...

Rolfe et Dimitri furent les premiers à partir, de mon côté j'avais décidé de rester encore un peu pour me perfectionner avant de partir.

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Pandaman

avatar

Messages : 55
Date d'inscription : 01/03/2013
Localisation : All over the world

Feuille de personnage
Nom, Prénom, Âge, Faction,Berrys:
Niveau:
5000/5000  (5000/5000)
Expérience:
2000000/2000000  (2000000/2000000)

MessageSujet: Re: Cœur de Glace   Jeu 2 Avr - 9:59

Mission [Comme un cœur de Glace]


Mission accomplie: Toutes les victimes ont été éradiquées et un remède a même été trouvé ! Un franc succès !


[DONE]
XP: 80 pts
Berrys : 30.000
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Cœur de Glace   

Revenir en haut Aller en bas
 
Cœur de Glace
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Socle de glace
» Le Feu et la Glace réunies... [PV Goupixa]
» MOIS DE GLACE
» Une nouvelle amitiée [.Nuage de Glace -Feuille de miel]
» Cherche joueur de hockey sa glace

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: All Blues :: West Blue :: Île de Bröz-
Sauter vers: